La langue française

Taillé

Sommaire

  • Définitions du mot taillé
  • Étymologie de « taillé »
  • Phonétique de « taillé »
  • Citations contenant le mot « taillé »
  • Traductions du mot « taillé »

Définitions du mot taillé

Trésor de la Langue Française informatisé

TAILLÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de tailler*.
A. − [Suivi d'un compl. prép. introd. par à]
1. Taillé à pic. [Le suj. désigne un élément de la nature (rocher, sentier, etc.)] Qui présente un aspect abrupt comme s'il avait été découpé à l'aide d'un instrument tranchant. On se trouvait au fond d'une vallée de peu de largeur, une de ces gorges étroites (...). Un mur de porphyre, taillé à pic, en fermait l'issue (Verne, Enf. cap. Grant, t. 1, 1868, p. 101).La montagne est taillée à pic, et le Nil semble faire un lac au bas de la falaise (Flaub., Tentation, 1874, p. 1).
2. Taillé à coups de hache, de serpe; taillé au couteau. [Le suj. désigne le corps, le visage] Qui présente un aspect anguleux, comme s'il avait été découpé à l'aide d'un instrument tranchant. Il marcha un instant en silence, déhanchant son grand corps maigre taillé à coups de hache (Zola, Faute Abbé Mouret, 1875, p. 1238).Visage sans nuances, comme taillé au couteau (Gide, Journal, 1905, p. 186).Son visage, taillé à coups de serpe, avait pris un ton violacé (Arland, Ordre, 1929, p. 507).
B. −
1. [Suivi d'un compl. prép. introd. par en; dans qq. expr.]
Être taillé en athlète, en hercule. Avoir la taille, les dimensions d'un athlète, d'un hercule. Lazare, robuste gaillard, taillé en hercule,s'était fait déchargeur à la halle au beurre (Murger, Scènes vie jeun., 1851, p. 203).Trauttenbach était un Juif blond, presque roux, taillé en athlète (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 421).
Pop., fam. Être taillé en armoire à glace. Posséder une carrure imposante. Ce Ripard (...) était taillé en armoire à glace et souple des hanches comme une danseuse (Magnane, Bête à concours, 1941, p. 338).
Être taillé en force. Posséder un corps solidement charpenté. Nathalie pouvait avoir trente-cinq ans; elle était taillée en force, superbe de corps; sa face camuse, ses pommettes saillantes lui donnaient quelque chose de la beauté hardie des faunes (A. France, Vie fleur, 1922, p. 534).
2. Empl. adj. Être bien taillé. Avoir une belle taille, un corps bien proportionné. Vous êtes bien taillé d'ailleurs. Vous devez bien courir. Je lui appris que j'étais champion de mon gymnase (Giraudoux, Simon, 1926, p. 47).
C. − [Suivi d'un compl. prép. introd. par pour]
1. [Le suj. désigne une pers. ou un animal] Posséder des qualités physiques ou morales le rendant apte à quelque chose. Ils contenaient leurs chiens (...) l'un venu du Poitou, court de reins, large d'épaules, bas jointé, coiffé de longues oreilles; l'autre venu d'Angleterre, blanc, levretté (...) à petites oreilles et taillé pour la course (Balzac, Modeste Mignon, 1844, p. 294).L'armée (...) n'est plus ce qu'elle était, et puis tu n'es pas taillé pour être soldat (R. Bazin, Blé, 1907, p. 36).
2. [Le suj. désigne un navire] Présenter un aspect physique (évidé de l'avant, de l'arrière et en général dans ses fonds) le prédisposant à la course. Le bateau était taillé pour la course, on eût dit une pirogue indienne (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 697).Ce brick (...), admirablement taillé pour la marche, devait être un rapide coureur des mers (Verne, Île myst., 1874, p. 423).
D. − HÉRALD. [Le suj. désigne l'écu] Divisé en deux parties égales par une ligne diagonale allant de l'angle senestre du chef à l'angle dextre de la pointe. Il porte taillé d'argent et de gueules (Ac.1935).
Empl. subst. masc. Écartelé en sautoir se dit de l'écu divisé en quatre parties par la réunion du tranché et du taillé (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 760).
II. − Adjectif
A. − Âge de la pierre* taillée.
B. − Cote* mal taillée.
Prononc. et Orth.: [tɑje], [ta-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 bien tailliez (d'une personne) (Benoît de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 5417); 2. ca 1180 « fait pour, propre à, capable de » (Du Cange d'apr. FEW t. 13/1, p. 41a: taillé à; de nouv. ca 1370 « id. » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, p. 139: estre bien taillié à + inf.); 3. 1636 hérald. (Monet). Part. passé de tailler*. Fréq. abs. littér.: 1 303. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 734, b) 2 318; xxes.: a) 1 781, b) 1 748.

Wiktionnaire

Adjectif

taillé \tɑ.je\

  1. Fait, proportionné.
    • Cet homme est bien taillé.
    • Il est taillé en Hercule : Il a une forte carrure.
    • Mais la plus forte tête du salon jaune était à coup sûr le commandant Sicardot, le beau-père d’Aristide. Taillé en Hercule, le visage rouge brique, couturé et planté de bouquets de poil gris, il comptait parmi les plus glorieuses ganaches de la grande armée. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. III ; réédition 1879, p. 93)
  2. Préparé.
    • C’est de la besogne toute taillée : Se dit en parlant d’un ouvrage quelconque, dont les matériaux sont si bien préparés qu’il n’y a plus qu’à en faire usage.
  3. (Héraldique) Partagé en deux parties par une ligne oblique tirée de l’angle senestre du chef au côté dextre de la pointe.
    • Il porte taillé d’argent et de gueules.
    • Taillé d’or et d’azur, qui est de Rieux de l’Oise → voir illustration « écu taillé »

Forme de verbe

taillé \tɑ.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe tailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAILLER. v. tr.
Couper, retrancher d'une matière, en ôter avec le marteau, le ciseau, ou quelque autre instrument, ce qu'il y a de superflu, pour lui donner une certaine forme, pour la rendre propre à tel ou tel usage. Tailler une pierre pour la faire servir à un bâtiment. Tailler un bloc de marbre pour en faire une colonne, une statue. Tailler des arbres pour les rendre plus beaux. Tailler des arbres fruitiers dans le temps convenable pour leur faire porter plus de fruits. Tailler la vigne dans sa saison. Tailler une pierre précieuse. Tailler un diamant. Fig., Tailler en pièces une armée, La défaire entièrement. Fig. et fam., Tailler et rogner, Disposer des choses à sa fantaisie. Il est le maître dans cette maison, il taille et rogne à son gré, comme il veut.

TAILLER signifie encore Couper dans une étoffe ce qu'il faut pour confectionner une pièce d'habillement. Tailler une robe, un manteau. Tailler des chemises. Tailler un vêtement en plein drap, etc. Absolument, Cette ouvrière taille bien. Fig. et fam., Tailler une bavette, Bavarder. Fig. et fam., Tailler des croupières à une troupe de gens de guerre, La mettre en fuite, la poursuivre. Tailler des croupières à quelqu'un, Lui susciter des affaires, des embarras, des difficultés de toute sorte. Tailler de l'ouvrage, de la besogne à quelqu'un, Lui couper l'étoffe de manière qu'il n'ait plus qu'à coudre. Cette expression s'emploie aussi figurément et signifie Lui donner beaucoup de choses à faire ou Lui susciter bien des embarras. C'est un chicaneur, il m'a taillé bien de la besogne. Fig. et fam., Il peut tailler en plein drap, il a de quoi tailler en plein drap, Il a amplement et abondamment tout ce qui peut servir à l'exécution de son dessein. Il a taillé en plein drap, Il a été en pouvoir de faire tout ce qu'il a voulu.

TAILLER se disait autrefois en termes de Chirurgie et signifiait Faire l'opération de la taille. Il a dû se faire tailler. Il s'emploie aussi en termes de jeux de Cartes, pour indiquer la fonction du joueur nommé banquier, qui distribue les cartes et joue seul contre tous les autres joueurs. Tailler une banque. Absolument, Qui veut tailler? Il a promis de tailler après souper. Le participe passé

TAILLÉ s'emploie adjectivement. Cet homme est bien taillé, Il est bien fait, il a le corps bien proportionné. Il est taillé en Hercule, Il a une forte carrure. Cote mal taillée, Arrêté de compte en gros, arrangement approximatif, où chacun rabat de ses prétentions. Vous avez l'un et l'autre des prétentions qu'on ne peut accorder, il faut faire de tout cela une cote mal taillée. Fam., C'est de la besogne toute taillée se dit en parlant d'un Ouvrage quelconque, dont les matériaux sont si bien préparés qu'il n'y a plus qu'à en faire usage.

TAILLÉ, en termes de Blason, se dit d'un Écu lorsqu'il est partagé en deux parties par une ligne oblique tirée de l'angle senestre du chef au côté dextre de la pointe. Il porte taillé d'argent et de gueules.

Littré (1872-1877)

TAILLÉ (tâ-llé, llée, ll mouillées) part. passé de tailler
  • 1Dont on a coupé, retranché quelque partie, pour lui donner quelque forme, l'ajuster à quelque usage. Quel colosse de bronze et taillé doctement ! Tristan, M. de Chrispe, I, 3. Il veut [Jésus] que son sépulcre soit honorable… il est situé au milieu d'un jardin, taillé tout nouvellement dans le roc, Bossuet, 1er sermon, Pâques, préambule. Il a paru un Batave [Leuwenhoeck] qui, avec le secours d'un verre admirablement taillé, a vu…, Voltaire, Dial. XXIX, 9.

    Fig. Moi, pierre dure et insensible ; moi, qui ne puis être taillé que sous les coups redoublés du marteau, Fénelon, t. XVIII, p. 154.

    Fig. et familièrement. Besogne toute taillée, ouvrage dont les matériaux sont si bien préparés qu'il n'y a plus qu'à en faire usage.

  • 2Plume taillée, plume préparée avec le canif de manière à pouvoir écrire. Ah ! plût à Dieu que j'eusse des plumes taillées de votre main (je ne sors pas de furie, j'en écrase tous les jours cinq ou six), et qu'avec cette plume si bien taillée, que je n'ai point, je pusse, mon cher monsieur, vous remercier dignement ! Sévigné, à du Plessis, 19 janvier 1691.

    Fig. Vous trouvez que ma plume est toujours taillée pour dire des merveilles du grand maître [Louis XIV] ; je ne le nie pas absolument, Sévigné, 299. Sa plume [du duc de Grammont] n'était pas taillée pour une si vaste matière [l'histoire du roi], Saint-Simon, 132, 209. Enfin tous les yeux sont éclairés toutes les langues déliées, toutes les plumes taillées en faveur de la raison, Voltaire, Lett. d'Argental, 21 déc. 1768.

  • 3 Terme de marine. Navire taillé, celui dont les fonds sont plus évidés qu'il n'est d'usage.
  • 4Coupé par morceaux.

    Fig. Il fallut forcer le village et le cimetière, ce qui fut exécuté, et il y eut deux ou trois régiments taillés en pièces, Pellisson, Lett. hist. t. II, p. 146.

  • 5Cote mal taillée, arrêté de compte en gros, sans égard à ce qui peut appartenir à chacun à la rigueur.
  • 6Qui a subi l'opération de la taille. Le pauvre Pomenars fut taillé avant-hier avec un courage héroïque, Sévigné, 398.
  • 7 Terme de blason. Se dit d'un écu lorsqu'il est partagé en deux parties égales par une ligne tirée de la gauche du chef à la droite de la pointe.

    Mal taillé, se dit d'un habit qui est représenté de deux couleurs rangées non symétriquement.

  • 8Il se dit d'un vêtement que l'on coupe dans une étoffe. … Sur la création Hercule promenait l'éternelle justice, Sous son manteau sanglant taillé dans un lion, Musset, Rolla.
  • 9Qui a une certaine forme. Une gorge blanche, ferme, taillée comme celle de la Vénus de Médicis, Voltaire, Candide, 11.

    Bien, mal taillé, qui a un corps bien ou mal fait, bien ou mal proportionné. Peu de nos gens de cour sont mieux taillés que lui, Corneille, le Ment. II, 1. Six laquais bien taillés, la livrée admirable, Hauteroche, Bourg. de qual. I, 2. Les bêtes ne s'admirent point ; un cheval n'admire pas son compagnon… étant à l'étable, le plus pesant et le plus mal taillé ne cède pas son avoine à l'autre, Pascal, Pens. div. 76, édit. FAUGÈRE. L'homme le plus mal taillé ne cède pas son pain à l'autre ; mais le plus fort l'enlève au plus faible, Voltaire, Rem. Pens. Pascal, 52.

    Fig. Être taillé à, avoir la capacité de. Sont-ce des visions que je me mets en tête, Quand je me crois taillée à pouvoir mériter La gloire de quelque conquête ? Molière, Psyché, I, 1. Vous êtes taillée à être bien malheureuse, Maintenon, Prov. p. 85, dans POUGENS. Tu n'es pas taillé pour être le messager de Cecourt, Marivaux, Pays. parv. 6e part.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TAILLÉ, (Gram.) participe du verbe tailler. Voyez les articles Taille & Tailler.

Taillé en gouttiere, c’est ainsi que les botanistes expriment la figure des feuilles de quelques plantes qui sont creusées en forme de gouttiere de toît. Voyez Feuille.

Taillé, on appelle, en termes de Blason, écu taillé celui qui est divisé en deux parties par une diagonale tirée de l’angle senestre du chef au dextre de la pointe. Lorsqu’il y a une tranche au milieu de la taille, on dit taillé tranché, & quand il y a une entaille sur la tranche, on dit tranché taillé. Ce mot vient du latin talca, qui signifie un rejetton, une petite branche d’arbre qu’on plante en terre. Clercy au pays de Vauds près des Suisses, taillé d’or & de gueules, à un sanglier issant de sable & mouvant de gueules sur l’or.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « taillé »

Participe passé masculin singulier du verbe tailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « taillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
taillé taje

Citations contenant le mot « taillé »

  • Dès le jour de la plantation et après avoir taillé les racines de quelques centimètres pour favoriser leur croissance, vous devrez former la couronne en devenir de l’arbre si votre pépiniériste ne l’a pas fait pour vous. Pour faire les choses bien vous devrez partir de l’extrémité des branches pour les couper à une trentaine de centimètres. ConsoGlobe, Taille pommier : tous nos conseils pour bien réaliser ce geste essentiel
  • Si vous êtes plus moniteur que TV pour jouer sur console, Acer a peut-être votre prochain écran dans son catalogue 2021. La marque taïwanaise annonce la sortie du Nitro XV282K KV, un moniteur spécialement taillé pour les nouvelles consoles de jeux Sony, et Microsoft. Parmi ses entrées vidéo il y a un port HDMI au format 2.1, la meilleure version de la connectique pour le jeu sur console à ce jour. 01net, CES 2021 : Acer Nitro XV282K, l'écran gaming 4K taillé sur mesure pour la PS5 et les Xbox Series
  • Près de deux ans après sa dernière incursion sur le marché de la téléphonie, Archos revient avec un smartphone tout-terrain, le X67 5G. Un produit taillé pour les "environnements hostiles", dont la sortie est prévue pour début février. , Archos ressort du bois avec le X67 5G, un smartphone taillé pour les baroudeurs - Les Numériques
  • Un abricotier non taillé va effectivement continuer à faire des fruits et va tracer sa route pour quelque temps. Mais au fur et à mesure que le centre de sa couronne va être envahi de branches et qu’il va faire de plus en plus de bois en extérieur, ses fruits vont devenir de plus en plus petits, vont de moins en moins se conserver et vont également perdre de leur goût. ConsoGlobe, Taille abricotier : tous les conseils pour bien s'y prendre
  • Voulant proposer des appareils mobiles taillés pour ce type d'usage particulier, elle a lancé en décembre son premier smartphone B2021 pensé particulièrement pour les "outdoor enthusiasts" et selon une philosophie de conception "Neo-Rugged". Génération-NT, F150 B2021 : nouvelle marque pour un nouveau smartphone taillé pour l'extérieur

Traductions du mot « taillé »

Langue Traduction
Anglais cut
Espagnol tamaño
Italien formato
Allemand schnitt
Chinois
Arabe يقطع
Portugais cortar
Russe порез
Japonais 切る
Basque ebaki
Corse tagliatu
Source : Google Translate API
Partager