La langue française

Dégarnir

Sommaire

  • Définitions du mot dégarnir
  • Étymologie de « dégarnir »
  • Phonétique de « dégarnir »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégarnir »
  • Citations contenant le mot « dégarnir »
  • Traductions du mot « dégarnir »
  • Synonymes de « dégarnir »
  • Antonymes de « dégarnir »

Définitions du mot dégarnir

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGARNIR, verbe trans.

A.− Emploi trans. Faire cesser d'être garni (de quelque chose); dépouiller complètement ou partiellement de ce qui garnit. Dégarnir une terrasse des arbres qui l'ombrageaient (Ac.). Une calvitie précoce avait dégarni son front (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 34).Les premières gelées automnales dégarnissent les ceps de leurs feuilles (Menon, Lecotté, Village Fr.,t. 2, 1954, p. 84).
1. En partic.
a) ART MILIT. Retirer des troupes d'une place ou d'une position. Dégarnir le centre pour fortifier l'aile droite (Ac.) :
1. ... le gouvernement de Londres imposait à Wavell de dégarnir son corps de bataille en envoyant en Grèce une importante fraction de ses forces. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 148.
b) HORTIC. Dégarnir un arbre. En tailler les branches. Dantès alla couper l'olivier le plus fort (...), le dégarnit de ses branches (...) et en fit un levier (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 288).
c) MAR. Dégarnir un mât, une vergue. ,,Enlever les poulies, cordes, agrès de toutes sortes dont ils sont pourvus pour la manœuvre et qui constituent la garniture`` (Soé-Dup. 1906).
d) Dégarnir une chambre, une maison. En retirer les meubles. L'année étant payée, il peut dégarnir les lieux (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 373).
2. Spéc. Priver de sa garniture*. Dégarnir une chemise, une robe; dégarnir un chapeau de femme (Ac.). C'étaient des chaises garnies en paille, et je m'évertuais à les dégarnir avec mes ongles (Sand, Hist. vie,t. 2, 1855, p. 166):
2. Dès le lever, ouvrez les fenêtres de la chambre, dégarnissez le lit, secouez les draps et les couvertures, ... Lar. mén.1926, p. 768.
B.− Emploi pronom.
1. Réfl. [Le suj. désigne une pers.]
a) Vieilli. Porter moins de vêtements ou des vêtements plus légers. Il s'est enrhumé pour s'être dégarni trop tôt (Ac.).
b) Se dessaisir de son argent, de ses biens. Birroteau (...) s'était dégarni en donnant son portefeuille et son argent comptant (Balzac, C. Birotteau,1837p. 223).
2. À sens passif
a) [Le suj. désigne une chose gén. dense, drue] Devenir moins fourni, moins touffu. Le gazon commençait à se dégarnir (Zola, Contes à Ninon,1864, p. 131).Vos pêchers se dégarnissent de leurs branches, se dégarnissent (Ac.1932).
P. anal. [Le suj. désigne la tête, la chevelure d'une pers. et p. méton. la pers. elle-même] Son front seul, qui commence à se dégarnir, indique qu'il a pris des ans (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 239):
3. Vous commencez à vous dégarnir, mon ami. Faites attention : vous n'avez que trente ans à peine. La calvitie vous ira très mal. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 967.
b) [Le suj. désigne un lieu, une portion de l'espace] Se vider. Les bancs se dégarnissaient, la salle se dégarnissait peu à peu, et bientôt il n'y eut plus personne (Ac.).Il vendit les meubles du salon. Tous les appartements se dégarnirent (Flaub., MmeBovary,t. 2, 1857, p. 201).
Prononc. et Orth. : [degaʀni:ʀ], (je) dégarnis [degaʀni]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme desgarnir; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. Ca 1100 part. passé desguarnie (Roland, éd. J. Bédier, 2598). Dér. de garnir*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 48.
DÉR.
Dégarnissement, subst. masc.,rare. Action de (se) dégarnir. Le dégarnissement des tempes (Ramuz, A. Pache,1911, p. 85).Rem. On rencontre ds la docum. le subst. masc.dégarnissage. Même sens. S'il s'agit [d'arracher] de gros arbres, le dégarnissage du tour de la souche s'impose absolument (T. Ballu, Machines agricoles,1933, p. 27).Spéc., technol. Action de défaire le jointoiement d'une muraille. Attesté ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878-Lar. encyclop., Guérin 1892 et Quillet 1965. Seule transcr. ds Littré : dé-gar-ni-se-man. 1resattest. fin xiies. desgarnissemenz « ce qui est mal garni » (Evrat, Bible, Richel. 12457, fo99 rods Gdf.), attest. isolée; av. 1755 dégarnissement « action de dégarnir; résultat » (St-Sim., 232, 99 ds Littré); de dégarnir, suff. -(isse)ment1*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Thomas (A.). Nouv. Essais 1904, p. 321.

Wiktionnaire

Verbe

dégarnir \de.ɡaʁ.niʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dégarnir)

  1. Dépouiller de ce qui garnissait.
    • Dégarnir une terrasse des arbres qui l’ombrageaient.
    • Dégarnir une chambre, une maison des meubles qu’elle contenait, ou simplement Dégarnir une chambre, une maison.
    • Les bancs se dégarnissaient, la salle se dégarnissait peu à peu, et bientôt il n’y eut plus personne.
  2. (Militaire) Diminuer le nombre des troupes qui forment un bataillon, une armée.
    • Dégarnir le centre d'une armée, pour fortifier l’aile droite.
  3. (En particulier) (Militaire) Retirer une partie considérable d'une garnison ou de ses munitions.
    • Dégarnir une place.
    • (Par extension)Dégarnir les côtes, les frontières, etc.
  4. (En particulier) Dépouiller de sa garniture.
    • Dégarnir une chemise, une robe. - Dégarnir un lit. - Dégarnir un chapeau de femme.
  5. (Pronominal) (Vieilli) Se vêtir, se couvrir plus légèrement.
    • Il s’est enrhumé pour s’être dégarni trop tôt.
  6. (Pronominal) (Figuré) (Commerce) Se dessaisir de son argent comptant.
    • Vous avez eu tort de vous dégarnir.
  7. (Pronominal) (Familier) Perdre ses cheveux, devenir chauve.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGARNIR. v. tr.
Dépouiller de ce qui garnissait. Dégarnir une terrasse des arbres qui l'ombrageaient. Dégarnir une chambre, une maison des meubles qu'elle contenait, ou simplement Dégarnir une chambre, une maison. Les bancs se dégarnissaient, la salle se dégarnissait peu à peu, et bientôt il n'y eut plus personne. Sa tête commence à se dégarnir de cheveux, commence à se dégarnir. Vos pêchers se dégarnissent de leurs branches, se dégarnissent. En termes de Guerre, Dégarnir le centre, les ailes d'une armée, Diminuer le nombre des troupes qui les forment. Dégarnir le centre pour fortifier l'aile droite. Dégarnir une place, En retirer une partie considérable de la garnison ou des munitions. On dit dans un sens analogue Dégarnir les côtes, les frontières, etc. Il signifie particulièrement Dépouiller de sa garniture. Dégarnir une chemise, une robe. Dégarnir un lit. Dégarnir un chapeau de femme.

SE DÉGARNIR signifie quelquefois Se vêtir, se couvrir plus légèrement. Il s'est enrhumé pour s'être dégarni trop tôt. Il signifie encore figurément, en termes de Commerce, Se dessaisir de son argent comptant. Vous avez eu tort de vous dégarnir.

Littré (1872-1877)

DÉGARNIR (dé-gar-nir) v. a.
  • 1Ôter ce qui garnit. Dégarnir un appartement, une cheminée, une robe.

    Dégarnir une place, lui retirer une partie de sa garnison, de ses armes. S'ils s'engagent à défendre le défilé, ils seront obligés à dégarnir leurs quartiers, Relation de la campagne de Rocroi, dans RICHELET.

    Dégarnir un arbre, en couper les branches inutiles.

    Terme de marine. Dégarnir un vaisseau, en ôter les agrès.

  • 2Se dégarnir, v. réfl. Cesser d'être garni, fourni, pourvu. La salle se dégarnit de spectateurs. Les banquettes se dégarnissent, ceux qui les occupaient s'en vont. Cet arbre se dégarnit, il perd ses feuilles. Sa tête s'est promptement dégarnie, ses cheveux sont tombés de bonne heure. Chaque matin il fallait que nos soldats allassent au loin chercher la nourriture du soir et du lendemain ; et, comme les environs de Moscou se dégarnissaient de plus en plus, on s'écartait tous les jours davantage, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 10.

    Diminuer les vêtements dont on est couvert. Il s'est enrhumé pour s'être dégarni trop tôt. Le temps est encore froid, il serait dangereux de se trop dégarnir.

    Se dessaisir de son argent comptant. En ce temps il est bon de ne pas trop se dégarnir.

HISTORIQUE

XIe s. Eh ! Saragoce, come es hui desguarnie, Ch. de Rol. CLXXXIV.

XIIIe s. Vo cor [votre personne] [vous] me presentastes, où onc n'ot vilenie ; Mais jà ere [j'étais] pour vous de mon cuer desgarnie, Audefroi le Bastard, Romancero, p. 12. Il ne le trouva pas esbahi ne desgarni, ains se deffendirent les gens le roi bien et vigheureusement, Chron. de Rains, p. 42. Prenons denier et autre avoir, Si que nous vivons à honor Là où nous serons à sejor ; Quar la gent qui va desgarnie En estrange leu est honie, Rutebeuf, 313. Renart fait commun ban crier, Tout soient d'armes desgarni, Ren. t. IV, p. 219.

XIVe s. De tiex harnois là prendre seulent [ont coutume] Li desgarni, qui prendre veulent, Guiart, dans DU CANGE, artilleria. Lieux desgarniz de deffenses, Bercheure, f° 52, verso. Il ont dit un parler en commune raison, Que chastel desgarni ne vaut pas un bouton, Guesclin. 16462.

XVe s. Le royaume de France est si grand, et tant y a de bonne et noble chevalerie et escuyerie, qu'il n'en peut estre desgarni, Froissart, I, I, 315. Exceptez des desgarnis de foi et vuidez d'esperance, Chartier, Œuvres, p. 219, dans RAYNOUARD.

XVIe s. La republique insidiée d'ennemis, desgarnie d'amis, Du Bellay, M. 502. Il escrivit au senat en leur faveur, priant qu'on lui permist de remplir les bandes de son armée, à mesure qu'elles viendroient à se desgarnir, de ces pauvres hommes-là, Amyot, Marcellus, 18. Que je suis desgarni de force et de vertu ! Bertaut, p. 8, dans RAYNOUARD.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégarnir »

Dé… préfixe, et garnir ; provenc. desgarnir, desguarnir ; aspagn. desguarnecer ; ital. sguernire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de garnir avec le préfixe dé-. (c. 1100) deguarnie (participe passé, féminin singulier).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégarnir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégarnir degarnir

Évolution historique de l’usage du mot « dégarnir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégarnir »

  • Le boulevard Charles-Arnould a dû être coupé à la circulation entre la place Max-Rousseaux et la rue Ernest-Renan. L’intervention était toujours en cours à midi, et s’annonçait de longue durée. Une deuxième grande échelle a été mobilisée pour dégarnir la toiture, mais c’est l’état du pignon de l’immeuble qui suscite des inquiétudes. Il présente des signes de fragilité. Les pompiers redoutent qu’il ne s’écroule sur l’une des deux maisons mitoyennes. Journal L'Union, VIDEO. Un chien meurt dans un feu d’appartement à Reims
  • On lui a alors expliqué qu’afin de ne pas dégarnir le système de santé, elle ne pouvait se joindre à la formation. Le Journal de Montréal, Formation des préposés: mécontente de voir sa candidature rejetée | JDM
  • Lorsqu'on y regarde de plus près, on s'aperçoit que le serrage de la roue arrière qui contient le moteur est constitué de deux boulons de chaque côté du cadre. Cannondale nous a expliqué ne pas pouvoir envisager un autre système de serrage, un axe traversant n'aurait pas autant de force alors qu'il faut supporter les 40NM de couple du moteur. Il faudra donc s'équiper, à chaque sortie, d'une clé allen de 8 pour pouvoir démonter la roue arrière. En plus, une clé de 2,5 sera aussi nécessaire pour dégarnir le cache qui vient protéger le câble électrique d'alimentation du moteur. Attention de bien s'assurer d'avoir le nécessaire pour démonter l'ensemble avant de partir rouler. Nous en avons fait la mauvaise expérience en pensant que notre multi-outil ferait l'affaire. Une crevaison plus tard, on ne nous y reprendra plus. Mais on pense qu'à l'avenir, il pourrait être intéressant pour Cannondale d'équiper son vélo d'un système plus simple. , Test du Cannondale SuperSix EVO Neo 2, actualité vélo tests
  • Dégarnir : Lorsqu’il vous arrive de coudre une pointe ou un coin, par exemple, pensez à couper un peu de la valeur de couture formant une pointe ou un angle. Cela vous permettra de retourner plus facilement votre pièce, sans qu’une petite boule de tissu ne se crée à l’intérieur. C’est ce que l’on appelle dégarnir. Marie Claire, Le vocabulaire de la couture - Marie Claire

Traductions du mot « dégarnir »

Langue Traduction
Anglais thin out
Espagnol adelgazar
Italien diradare
Allemand ausdünnen
Chinois 变薄
Arabe رقيقة
Portugais diluir
Russe проредить
Japonais 間引き
Basque mehe
Corse magre
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégarnir »

Source : synonymes de dégarnir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégarnir »

Partager