La langue française

Étêter

Sommaire

  • Définitions du mot étêter
  • Étymologie de « étêter »
  • Phonétique de « étêter »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étêter »
  • Citations contenant le mot « étêter »
  • Traductions du mot « étêter »
  • Synonymes de « étêter »
  • Antonymes de « étêter »

Définitions du mot étêter

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTÊTER, verbe trans.

Couper la tête de quelqu'un ou de quelque chose.
A.− Rare. [Le compl. d'obj. dir. désigne un animé]
1. [L'animé est un homme ou sa représentation] Cette petite circonspection qui en France, dit-il, étête tous nos personnages (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 12, 1855, p. 150).Lorsqu'il eut terminé d'étêter sa race, le comte Robert III jeta sa masse dans les vitraux d'une fenêtre (Druon, Loi mâles,1957, p. 138).
2. [L'animé est un animal] Étêter un poisson. Étêter une grenouille (Lar. Lang. fr.). Les sardines sont étêtées et éviscérées à la main (Industr. conserves,1950, p. 20).
Part. passé en emploi adj. Des poissons entiers étêtés et vidés (Boyer, Pêches mar.,1967, p. 115).
B.− Usuel. [Le compl. d'obj. dir. désigne un inanimé] Étêter un clou, une épingle. On a étêté ce clou, il ne peut plus servir (Ac.1932).
En partic.
1. ARBORIC. Étêter un arbre, un arbuste. Couper la cime; élaguer. Cet arbre, planté sur le bord de la rivière il y a sans doute plus d'un siècle, avait été étêté dès sa jeunesse comme un saule (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 82):
Par l'allée sablée, ratissée, nette comme un rayon entre les prés, le général et M. Jacquemin prirent les devants, M. de Meximieu à droite, faisant de grands gestes, interrogeant, se penchant, et parfois, d'un coup de canne, étêtant une touffe de pissenlits poussée au bord de l'allée ... R. Bazin, Blé,1907, p. 139.
Part. passé en emploi adj. Le mur est dépassé par un toit de maison et par des cimes de marronniers étêtés (Goncourt, Journal,1852, p. 70).
2. PÉTROCHIMIE. ,,Enlever la fraction la plus légère d'un produit, ou « tête » de distillation`` (Lar. Lang. fr.).
Rem. La docum. enregistre les subst. masc. étêtage et étêtement. Action d'étêter. Spéc. a) Arboric. Bien des branches ont repoussé sur cet arbre depuis son étêtement (Ac. 1798-1932). b) Industr. de la pêche. Les poissons, après lavage et étêtage (Boyer, loc. cit., p. 64). c) Pétro-chimie. Cf. Lar. encyclop. d) Étêtement est utilisé une fois dans nos fonds en parlant d'un homme, comme synon. de décapitation. Ce seront de bonnes gens, voyant la République dans la guillotine et les assignats. La République pour eux n'est qu'un étêtement (Borel, Rhaps., 1831, p. 15).
Prononc. et Orth. : [etεte], [ete-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1200 estester « couper la tête » (Beuve de Hantone, I, 366 ds T.-L.). Dér. de tête*; préf. é-1*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 414. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 142.

Wiktionnaire

Verbe

étêter \e.te.te\ ou \e.tɛ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arboriculture) Tailler un arbre par la tête.
    • Quelques arbres , tels que les Pins & les Sapins , sont privés de cette ressource, lorsqu'on les étête ils ne poussent point, à moins qu'ils ne soient fort jeunes, ce qui fait qu'ils meurent sans faire aucune production ; […] — (Henri-Louis Duhamel Du Monceau, La physique des arbres, vol.2, 1788, page 180)
    • Le passage des bûcherons ouvrait la voie à ceux qui venaient ébrancher les arbres et les étêter pour récupérer le bois sur place : les sabotiers et les charbonniers, […]. — (Véronique Azire, Outils d'artisans, 2007, page 52)
  2. (Par analogie) Enlever la tête d'un objet quelconque.
    • Étêter une épingle. — On a étêté ce clou, il ne peut plus servir.
  3. (Par analogie) Décapiter, en parlant d'un poisson.
    • Le prahok est fait à partir de petits poissons, comme les trey riel que les femmes et les enfants étêtent, sèchent et salent avant que les hommes ne les foulent au pied dans la saumure. Sam Bith , Le Cambodge pour tous, Le plein des sens, 2008, page 109
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTÊTER. v. tr.
T. d'Arboriculture. Tailler un arbre par la tête. Étêter des saules, des platanes. Par analogie, Étêter une épingle. On a étêté ce clou, il ne peut plus servir.

Littré (1872-1877)

ÉTÊTER (é-tê-té) v. a.
  • 1Couper la tête d'un arbre. Étêter des saules. On étête généralement les jeunes arbres que l'on transporte d'un lieu dans un autre.
  • 2 Par analogie. Étêter un clou, une épingle.

HISTORIQUE

XVIe s. Etester, est couper generalement toutes les branches pour faire reprendre nouvelle vigueur à l'arbre, De Serres, 723. Estester [couper la tête], Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étêter »

É- pour es- préfixe, et tête.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de tête avec le préfixe é-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étêter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étêter etɛte

Évolution historique de l’usage du mot « étêter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étêter »

  • Si l'arbre est vraiment gênant ou qu'il est malade alors mieux vaut encore l'abattre que l'étêter. Vous pourrez ensuite le remplacer par un jeune sujet plein de promesses ! auJardin.info, L'étêtage d'un arbre
  • Ont tué tuent et continuent de tuer d’abattre d’étêter de massacrer de sauter d’assassiner de décapiter d’exploser d’incendier de braiser de rendre culs de-jattes des pauvres maliens et maliennes d’autres ethnies qui ne les ont rien fait et qui n’ont point été les premiers attaquer les peulhs et cela chaque jour qu’Allah Dieu Mangalah Yahweh fait , Mali, Niger, Burkina Faso : Près de 200 personnes victimes d’homicides illégaux entre février et mars 2020 | maliweb.net
  • Bien sûr, au fil des années le sapin grandit, mais plutôt que de l’étêter, le paysagiste effectuera un échange avec le propriétaire qui en choisira un nouveau « sans coût supplémentaire ». , Sarthe. Louer son sapin de Noël, l’idée d’un paysagiste - Le Mans.maville.com
  • Puis-je le contraindre à les élaguer ? Commencez par vérifier que ces arbres ont été plantés aux bonnes distances, c’est-à-dire celles édictées par les règles locales (arrêtés municipaux, règlements de copropriété ou de lotissement) et, à défaut, par la loi* (minimum : 2 mètres de la ligne séparative pour les plantations pouvant dépasser 2 mètres de haut ; 0,50 mètre pour les autres plantations). Si les distances sont exactes, vous pourrez tout au plus suggérer à votre voisin d’étêter ses arbres. En revanche, si les distances de plantations n’ont pas été respectées, vous pouvez alors exiger qu’il abatte ou étête les arbres dépassant la hauteur légale. Mais vous ne pouvez pas y procéder vous-même ! Il en est de même pour les branches qui surplombent votre jardin. *Art. 672, Code civil. Maxi, Même chez soi, tout n’est pas permis - Société - maximag.fr
  • Le pincement permet également de contenir la croissance en hauteur. Outre la suppression régulière des "gourmands" latéraux, vous surveillerez la pousse de vos pieds et veillerez à étêter la tige principale, selon la vigueur de vos plants, après le 4ème ou le 5ème bouquet de fleurs.En contenant le nombre de fleurs, vous limitez le nombre de fruits portés par chaque pied. Vous obtiendrez ainsi des tomates plus grosses et plus goûteuses. , Pincer les tomates
  • Si vraiment le saule pleureur devient trop grand au regard de l'espace environnant, il ne faudra pas l'étêter mais réduire la couronne en raccourcissant les branches dressées de la couronne au profit d'un tire-sève horizontal. Binette & Jardin, Taille du saule pleureur : quand et comment tailler son saule pleureur ?

Traductions du mot « étêter »

Langue Traduction
Anglais head off
Espagnol distraer
Italien testa fuori
Allemand kopf weg
Chinois 出发
Arabe ابتعد
Portugais cabeça fora
Russe препятствовать
Japonais 立ち去る
Basque burua atera
Corse testa
Source : Google Translate API

Synonymes de « étêter »

Source : synonymes de étêter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étêter »

Partager