La langue française

Raboter

Définitions du mot « raboter »

Trésor de la Langue Française informatisé

RABOTER, verbe trans.

A. − Aplanir, amincir ou moulurer une pièce de bois ou de métal en se servant d'un rabot ou d'une machine-outil (raboteuse pour le bois, étau-limeur pour le métal). Machine à raboter. Une boutique ouverte où un homme éclairé d'une chandelle rabote une planche (Hugo, Rhin, 1842, p. 349).La carène [des navires à bordé en bois] devant présenter un poli parfait, on commence par la raboter (Croneau, Constr. nav. guerre, t. 1, 1892, p. 345).
Part. passé en empl. adj. Usiné, dressé en surface. Bois, planche raboté(e), fer raboté. Les boîtes en fonte (...) sont rectangulaires et rabotées sur les tranches (Ser, Phys. industr., 1890, p. 85).Des caisses de ce bois blanc non raboté dont on fait les caisses à oranges (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p. 55).
P. métaph. À ceux que l'éducation a le mieux rabotés, il reste encore bien des nœuds: une fierté souveraine, une volonté de fer, un profond mépris pour la vie (Sand, Mauprat, 1837, p. 150).Tu deviendras incolore et (...) tu raboteras vite les angles de ton originalité afin de pouvoir entrer dans le moule commun (Du Camp, Mém. suic., 1853, p. 222).
P. anal. Aplanir le revêtement superficiel d'une chaussée. Les parties en saillie sont rabotées plus énergiquement et on ne cure que légèrement les flaches en y amenant les grains les plus grossiers des détritus enlevés sur les parties élevées (Bourde, Trav. publ., 1929, p. 146).
B. − P. anal. Gratter, érafler, user par frottement. J'entendais déjà les volées de mitraille passer en rabotant la pierraille et soulevant la poussière (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 188).[Les] chaises tendrement rabotées par des derrières peu soucieux de voyages (Queneau, Pierrot, 1942, p. 199).
GÉOL. Synon. de éroder.Les glaciers rabotent le fond et les flancs des vallées qui leur servent de lit (Boule, Conf. géol., 1907, p. 11).
C. − Au fig., vx, littér. [Le compl. d'obj. désigne une œuvre littér.] Supprimer ce qui dans le style est inégal, rude. Synon. limer, polir.Je suis en train de raboter quelques pages de mon roman pour m'arrêter à un point. Mais ça n'en finit pas (Flaub., Corresp., 1852, p. 370).
Part. passé et/ou adj. Et ses vers [de Crébillon] biscornus, gauches, mal rabotés, Brillent de temps en temps d'énergiques beautés (Pommier, Crâneries, 1842, p. 70).
D. − Arg. pop., vx. Voler, chiper. Défense de voler, hein!... C'empêche pas que beaucoup y z'ont raboté des choses [dans les magasins démolis] (Musette, Cagayous antijuif, 1898, p. 40).
Prononc. et Orth.: [ʀabɔte], (il) rabote [-bɔt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1409 rabotter « aplanir, dresser au rabot » (doc. ap. Runk., p. 51); 2. 1654 « polir (une œuvre littéraire) » (Scarron, Œuvres, 247 ds Richardson); 3. 1883 « voler, chiper » (Boutmy, p. 93). Dér. de rabot*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 69.
DÉR.
Rabotage, subst. masc.Action de raboter, opération industrielle visant à raboter une pièce, notamment de bois ou de métal. En fait de caisse, le rabotage est un ornement superflu, utile seulement aux endroits où l'on écrit avec un pinceau les initiales et marques de l'expéditeur (Nosban, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 206).La pierre se prête parfaitement au tournage et au rabotage; c'est ainsi que sont exécutés, notamment, les balustres des balcons et garde-corps (Arts et litt., 1935, p. 20-4).− [ʀabɔta:ʒ]. 1resattest. a) xvies. « copeaux » (Trium ling. Dict. ds Gdf. Compl.: ramentum, rabottage), b) 1765 « action de raboter » (Encyclop. t. 17, p. 144b), c) 1845 « usinage d'une pièce de métal à l'aide des machines à raboter » (Besch.); de raboter, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe

raboter \ʁa.bɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Aplanir, rendre uni avec le rabot.
    • On n’a pas bien raboté cette planche, ce parquet.
  2. (Figuré) Faire un geste brusque de va-et-vient, comme avec un rabot.
    • « C’est bien pour le petit », soupire-t-il en me rabotant la tête de ses doigts secs. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, I)
  3. (Figuré) (Familier) Corriger, polir, en parlant des ouvrages de l’esprit.
    • Mon ouvrage est terminé : il me reste à raboter le style.
  4. (Argot) Voler, filouter.
    • Sur le front français, vous alliez en permission ? Vous rabotiez deux jours, trois jours : désertion… — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, pages 62-63.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABOTER. v. tr.
T. d'Arts. Aplanir, rendre uni avec le rabot. On n'a pas bien raboté cette planche, ce parquet. Il s'emploie figurément et familièrement en parlant des Ouvrage de l'esprit et signifie Corriger, polir. Mon ouvrage est terminé : il me reste à raboter le style.

Littré (1872-1877)

RABOTER (ra-bo-té) v. a.
  • 1Dresser, aplanir avec le rabot. Raboter une planche, un parquet.

    Absolument. Tel grand va s'étonnant de voir que je rabote, Maître Adam Billaut, Œuv. p. 193, dans POUGENS. Que pensez-vous de celui qui veut scier avec un rabot, et qui prend sa scie pour raboter ? La Bruyère, II.

    Terme de maréchalerie. Passer la râpe sur le sabot d'un cheval, pour le polir et le rendre uni.

  • 2 Fig. Corriger, polir un ouvrage d'esprit. Si l'on m'accuse d'avoir raboté quelquefois les vers de ce diable de Salomon du nord, Voltaire, Lett. Thiriot, 18 févr. 1760. Comment raboter à la fois la Henriade, mes tragédies et toutes mes pièces ? Voltaire, Lett. Thiriot, 24 nov. 1738. Dans les associations dramatiques il [l'employé homme de lettres] est le piocheur ; c'est lui qui rabote le dialogue, tourne les couplets, raccommode une scène, et raccorde une coupure, Honoré de Balzac, l'Employé, ch. 9.

    Absolument. Je m'en vais raboter plus que jamais, et être aussi inflexible pour moi que je le suis pour Pollion, Voltaire, Lett. Thiriot, 29 nov. 1738. Je suis très aise qu'après avoir bien raboté en poésie, vous vous jetiez dans les profondeurs de la métaphysique, Voltaire, Lett. Helvétius, 14 août 1741.

    Il y a encore bien à raboter, se dit en parlant d'un jeune homme qui n'est pas encore façonné pour le monde, d'un homme qui a beaucoup à apprendre pour son service.

  • 3Se raboter, v. réfl. Se polir, se façonner. Mais tant plus je me lime et plus je me rabote…, Régnier, Sat. XI.

HISTORIQUE

XVIe s. Mais il faut Ton deffaut Raboter Pour oster Les gros nœuds, Marot, II, 113. Des retailleures de bois de fousteau rabotées [enlevées au rabot], De Serres, 223. La Ramée a faict une grammaire en laquelle il nombre vingt et neuf lettres ; mais pour moi j'estime que ce sont toutes fantastiqueries d'un esprit mal raboté, P. Delaudun, Art poétique, p. 18, dans LIVET, Gramm. franç. p. 204. Si ces ays ne soyent mieulx rabottez, jamays ne les joyndrez bien ensemble, Palsgrave, p. 660.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RABOTER, v. act. c’est en général travailler au rabot.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « raboter »

Verbe dérivé de rabot avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le même que l'ancien français rabouter, qui signifie heurter ; cette dernière signification est apparente dans raboteux, signifiant qui heurte ; cette étymologie, indiquée par Diez, paraît certaine. Rabouter est fait de re, à, et bouter. On pourrait penser à rabouter, mettre bout à bout ; mais le bourguignon raibô, inégalité, montre que c'est du verbe rabouter, le même que rebouter ou rebuter, qu'il s'agit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « raboter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
raboter rabɔte

Citations contenant le mot « raboter »

  • Cette chronique annoncée d'une dégringolade de leurs recettes publicitaires est d'autant plus mal vécue par les diffuseurs, qu'en les amenant à raboter sur le coût et la qualité de leurs programmes, elle risque de doper les abonnements des plateformes de streaming comme Netflix, ne dépendant pas de la publicité. En outre, nombreux sont les patrons de chaînes à franchement douter de l'effet réel et bénéfique d'une telle mesure, dont l'impact risque d'être dramatique pour le secteur audiovisuel britannique. « Cela revient à tirer sur une ambulance ! », a ironisé un grand patron de l'audiovisuel local. Les Echos, La publicité britannique fragilisée par la croisade « malbouffe » de Boris Johnson | Les Echos
  • Des moyens spécifiques (raboteuse et asphalteuse) ont été dépêchés en urgence pour raboter la chaussée endommagée, puis pour mettre en place une chaussée neuve sur plusieurs centaines de mètres. Des investigations plus poussées devront ensuite être réalisées et conditionneront la remise en circulation des deux voies impactées. , Faits-divers - Justice | Isère : la circulation ralentie sur l'A7 à cause d’une chaussée endommagée
  • Si vous l’avez oublié, ou étiez trop jeune pour grelotter en ces temps reculés de fin des seventies, sachez que le petit Tour du Tarn, ancêtre de l’épreuve que nous connaissons aujourd’hui est né à la fin du mois de mars 1977. Contrairement à ce que hurlait Higelin, Eddy Merckx n’avait pas encore "bouffé son vélo" mais la mauvaise saison s’attardait sur les monts de Lacaune. Les organisateurs avaient même dû raboter la dernière étape provoquant la colère du très regretté Raymond Poulidor qui se voyait déboulonner le Castrais Jacques Esclassan finalement premier vainqueur au palmarès. ladepeche.fr, Les quatre saisons - ladepeche.fr
  • Pendant l’interminable sommet de Bruxelles, derrière le duo Macron-Merkel, ses homologues européens ne l’ont pourtant pas ménagé. Jusqu’à pointer son égoïsme, son nationalisme étroit, ses mesquineries récurrentes, ses arrière-pensées électorales, son irresponsabilité chronique. Jusqu’à renvoyer les Pays-Bas au statut, bien réel, de « paradis fiscal » qui s’engraisse sans vergogne au détriment de ses voisins. N’en jetez plus, la cour déborde ! Mais le vilain petit canard de La Haye continue de barboter à sa guise. Il ne cessera de vouloir raboter, voire pire, le fonds commun de 750 milliards d’euros destinés à surmonter ensemble la crise. Nathalie Loiseau, d’un tweet, l’a cruellement épinglé : « C’est le type de l’immeuble qui ne veut pas payer pour le nouvel ascenseur mais refuse de déménager parce que l’adresse est prestigieuse. » , Politique | Une “tête à claques” pour l’été 2020 ?
  • Les effets d'aubaine auraient été marqués dans la fabrication de biens d'équipement, le transport et l'entreposage, les activités scientifiques et techniques ou encore les services aux ménages. Dans l'industrie, la construction, les services administratifs et information-communication, ils auraient été très faibles. De même, les très grandes entreprises ont eu tendance à augmenter les salaires de la même façon avant et après le versement de la prime et n'ont donc pas profité de ce dispositif pour raboter les hausses de rémunérations. Les Echos, Les entreprises qui ont versé la « prime Macron » ont profité d'effets d'aubaine | Les Echos
  • Les activités d'investissement de Partners Group ont évolué au rythme des incertitudes liées au coronavirus au cours des six premiers mois de l'année. Le spécialiste zougois du capital-investissement a maintenu le niveau de sa collecte de fonds, sans toutefois satisfaire les attentes, et a dû se résoudre à raboter ses objectifs de collecte pour l'exercice 2020. , Le coronavirus a freiné les activités de Partners Group | Agefi.com

Images d'illustration du mot « raboter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « raboter »

Langue Traduction
Anglais plan
Espagnol plan
Italien piano
Allemand planen
Chinois 计划
Arabe خطة
Portugais plano
Russe план
Japonais 予定
Basque plan
Corse pianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « raboter »

Source : synonymes de raboter sur lebonsynonyme.fr

Raboter

Retour au sommaire ➦

Partager