Anéantir : définition de anéantir


Anéantir : définition du Wiktionnaire

Verbe

anéantir \a.ne.ɑ̃.tiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’anéantir)

  1. Réduire au néant, mettre à néant.
    • Cette objection s’anéantit d’elle-même.
    • Il se passa peu de temps avant que la maison entière fût plongée dans ce silence où la campagne s’anéantit chaque soir comme dans un tombeau. — (Julien Green, Le voyageur sur la terre, 1927, Le Livre de Poche, page 193)
  2. (Par extension) Réduire à rien, détruire absolument.
    • Les hommes anéantissent leur civilisation avant de l’avoir achevée. Partout ils se battent et s’exterminent, partout ! Jusque dans l’Amérique du Sud, on s’entre-tue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 283 de l’éd. de 1921)
    • Quelques fumigations opportunément et soigneusement faites, et tout vibrion est anéanti. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais à lui-même aussi, cette mort serrait le cœur qui, d'un coup, anéantissait un homme en pleine vigueur, dans la fleur de l'âge, sans l'avertir par les prodromes les plus légers, un homme sobre comme il l'était, et cela à quelque temps de la retraite. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le garçon était assis, le dos à la porte, concentré sur l’écran de son ordinateur, sur lequel on voyait une sorte de guerrier bigorexique anéantissant des squelettes avec une épée disproportionnée. Il ne nous accorda même pas un regard. — (Luis Montero Manglano, L'Oasis éternelle, traduit de l'espagnol par Claude Bleton, éd. Actes Sud, 2018, chap. 4)
  3. (Par hyperbole) Mettre dans un état d’abattement, de faiblesse.
    • Cette longue course m’a anéanti.
  4. (À la voix passive) Être dans une stupéfaction profonde.
    • Être anéanti.
  5. (Pronominal) (Religion) S’abaisser et s’humilier devant Dieu, par la connaissance qu’on a de son néant.
  6. (Pronominal) (Argot) Mourir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anéantir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANÉANTIR. v. tr.
Réduire au néant, mettre à néant. Dieu seul peut anéantir les êtres qu'il a créés. Cette objection s'anéantit d'elle-même. Par extension, il signifie Réduire à rien, détruire absolument. Il n'y a point de fortune si élevée qu'un revers ne puisse anéantir. Les barbares ont anéanti l'Empire romain. Anéantir une coutume. Cet événement a anéanti ses espérances. Cet homme avait amassé de grands biens et réuni de grands honneurs dans sa famille : tout cela s'est anéanti. Que d'empires seront anéantis! En termes de Dévotion,

S'ANÉANTIR signifie spécialement S'abaisser et s'humilier devant Dieu, par la connaissance qu'on a de son néant. Par exagération, il signifie encore Mettre dans un état d'abattement, de faiblesse. Cette longue course m'a anéanti. Être anéanti signifie quelquefois Être dans une stupéfaction profonde.

Anéantir : définition du Littré (1872-1877)

ANÉANTIR (a-né-an-tir) v. a.
  • 1Faire rentrer dans le néant. Dieu peut anéantir l'univers.
  • 2Détruire. Les barbares ont anéanti l'empire romain. L'homme anéantit plus d'individus vivants que tous les carnassiers n'en dévorent, Buffon, Animaux carnassiers. Ô ciel ! anéantis ma fatale existence, Voltaire, Alz. V, 3.
  • 3 Fig. Jeter dans un accablement profond. J'ai vu des femmes que la crainte de la douleur anéantissait.
  • 4 Fig. Anéantir un acte. Anéantir une coutume. Ainsi donc un perfide, après tant de miracles, Pourrait anéantir la foi de tes oracles ? Racine, Esth. I, 4. Son impiété Voudrait anéantir le Dieu qu'il a quitté, Racine, Athal. I, 1. Que peuvent des évêques qui ont anéanti eux-mêmes l'autorité de leur chaire et la révérence qu'on doit à la succession, en condamnant ouvertement leurs prédécesseurs, jusqu'à la source même de leur sacre ? Bossuet, Reine d'Angl.
  • 5S'anéantir, v. réfl. Devenir à rien. Que d'empires se sont anéantis ! Cette objection s'anéantit d'elle-même.
  • 6 En termes de dévotion, s'abaisser, s'humilier devant Dieu. Il ne sait presque que s'anéantir en la présence de Dieu, Massillon, Prière. Le sanctuaire devant lequel les princes s'anéantissent, Massillon, Resp. En s'anéantissant devant les yeux de sa majesté, Pascal, Prov. 4. Il s'est anéanti lui-même jusqu'à prendre la forme d'esclave, Bossuet, Hist. II, 11.

HISTORIQUE

XIIIe s. Cis maus qui si me deffigure, Qui si me vait anientant, Guill. de Palerme. Car tous ses cors estoit sechiés De viellece et anoiantis, la Rose, 351. Moult consenti Dieux le peuple Israel à anienter por leur pechié, Psautier, f. 96. Et quant, toutes ces choses aneanties por bones reisons, li rois loe ce que li juge li firent d'endroit le borgois…, Liv. de just. 36. Anienti, Ass. de Jér. II, 61. L'action qu'il avoit de novele dessaizine est anientie, et ne pot mès pledier fors sor le [la] proprieté, Beaumanoir, XXXII, 9. Li generax procureres n'est pas por ce anientis, Beaumanoir, XXXII, 84. Li chanoines est d'autre part Qui au tresor fait grant essart ; Le tresor tres anoiantist, Rutebeuf, 314. Lors le convient seingner ou prendre medicine ; Ainsi s'anientist et degaste et define, J. de Meung, Test. 172.

XIVe s. Bonne vie lui [à Bertran] doint li dignes fruis de vie ! Car France de sa mort seroit anientie, Guesclin. 17469. Car tout quanque barat aüne En vingt ans, anientist fortune En une seule heure de jour, J. Bruyant, dans Ménagier, t. II, p. 28.

XVe s. Et anianty les floz de male fortune, soubz quel subjeccion avoit esté degetté par long espace, Christine de Pisan, Charles V, I, ch. 23. Il n'est chose plus impossible à anientir au monde que est matiere escripte en livres, Bouciq. IV, ch. 15.

XVIe s. Nous nous laissons si fort aller sur les bras d'aultruy, que nous aneantissons nos forces, Montaigne, I, 144. Et pour aneantir Ce desir qui tant dure, Il vous faudroit sentir La peine que j'endure, Marot, II, 357. Et jà ne faut laisser aneantir Mes grans combats executés en Tyr, Marot, IV, 129.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Anéantir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « anéantir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « anéantir »

Étymologie de anéantir - Littré

Provenç. anientar ; ital. anientare ; de à et néant, à l'aide de la terminaison verbale ir. On disait dans l'ancien français anientir et anienter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de anéantir - Wiktionnaire

De anientir (« revenir au néant », « réduire à néant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anéantir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anéantir aneɑ̃tir play_arrow

Conjugaison du verbe « anéantir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe anéantir

Évolution historique de l’usage du mot « anéantir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anéantir »

  • Pour les signataires de ce communiqué, l’objectif de la transaction avec cette société canadienne (AJN Ressources), était de relancer la SOKIMO, mais elle aura plutôt pour effet de l’anéantir définitivement. , mediacongo.net - Actualités - Ituri: le Chef de l’Etat invité à stopper la cession du patrimoine de la SOKIMO à AJN ressources (CDC)
  • « L’interruption d’autres services comme les campagnes de vaccination et le traitement du paludisme et du sida, menace d’anéantir des décennies de progrès », a prévenu le directeur de l’OMS. La Libre Afrique, Le coronavirus perturbe des opérations de santé vitales en Afrique, prévient l’OMS — La Libre Afrique
  • A La République en marche (LREM), la défaite est désormais quasiment actée après une campagne jugée maudite: après la dissidence Villani, le crash de la candidature Griveaux et l'arrivée tardive en campagne d'Agnès Buzyn, les déclarations de l'ex-ministre de la Santé, qui avait jugé au lendemain du premier tour que le maintien de la tenue du scrutin relevait d'une "mascarade", ont achevé d'anéantir tout espoir de victoire. L'Obs, Municipales: à Paris, Anne Hidalgo part ultra-favorite et prépare déjà l'après
  • Il faut surtout anéantir l'espérance dans le coeur de l'homme. Un désespoir paisible, sans convulsions de colère et sans reproches au ciel, est la sagesse même. De Alfred de Vigny / Journal d'un poète
  • Pour détruire la racine du mythe, il faut anéantir la semence même de l'homme. De Robert Marteau / Mont-Royal
  • L'épuisement physique a ce don de nous anéantir, de nous plonger dans une ivresse où se brouillent toutes les notions. De Rex Desmarchais / Le Feu intérieur
  • Peu importent les distances : la vie se charge de les anéantir et le temps ne connaît pas l'espace. De Yvette Naubert / Les Pierrefendre
  • Tout captif porte dans sa main gauche le pouvoir d'anéantir sa servitude. De William Shakespeare / Jules César
  • La connaissance est pour l'humanité un magnifique moyen de s'anéantir elle-même. De Friedrich Nietzsche / Oeuvres posthumes
  • Le but du poème est d'achever et d'anéantir le poète. De Paul La Cour / Fragments d'un journal
  • La suprême ambition de tout ce qui existe Est de se perdre dans le néant, s'anéantir, Dormir sans rêves... De Gutierrez Najera / Poésies

Traductions du mot « anéantir »

Langue Traduction
Portugais destruir
Allemand vernichten
Italien distruggere
Espagnol destruir
Anglais destroy
Source : Google Translate API

Synonymes de « anéantir »

Source : synonymes de anéantir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anéantir »


Mots similaires