Diminuer : définition de diminuer


Diminuer : définition du Wiktionnaire

Verbe

diminuer \di.mi.nɥe\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Réduire quelque chose en retranchant une partie. — Note : Il s’applique tant aux choses physiques qu’aux choses morales.
    • Cependant je reconnais qu’il n’est pas utile d’augmenter le nombre des homophonies, que mieux vaudrait le diminuer […]. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Ces stocks qui étaient de moins d'un million de tonnes en 1929, se sont élevés jusqu'à 5 millions de t. en septembre 1935 et 4 millions fin juin 1936 ont progressivement décru jusqu'à 1,5 million de t. fin septembre 1937, diminuant d'environ 175 000 t. par mois. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, p. 365)
    • Le recours au béton autoplaçant a permis de diminuer les épaisseurs des dalles et refends et d’accentuer leur netteté, leur aspect tranchant et radical. — (AMC: Le Moniteur Architecture, n°178 à 181, page 27, 2008)
    • Sa mauvaise conduite a diminué son autorité, son crédit.
    • Rien ne peut diminuer sa gloire.
  2. (Intransitif) Devenir moindre par la perte d’une de ses parties.
    • Ce fruit a beaucoup diminué de grosseur en séchant.
    • La rivière est moins haute, les eaux diminuent beaucoup.
    • Ce bouillon a bien diminué.
    • Sa fièvre commence à diminuer.
    • Ses forces diminuent.
    • Les jours diminuent.
  3. (En particulier) (Intransitif) Maigrir.
    • Cet enfant dépérit, il diminue à vue d’œil.

Verbe

diminuer \di.mi.nu.ˈɛr\ (voir la conjugaison)

  1. Diminuer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminuer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIMINUER. v. tr.
Réduire quelque chose en retranchant une partie. Il s'applique tant aux choses physiques qu'aux choses morales. Diminuer l'épaisseur d'une planche. Diminuer la hauteur d'un bâtiment. Diminuer la portion, la part de quelqu'un. Diminuer le prix d'une marchandise. Diminuer sa dépense. Sa grande dépense a diminué son bien. Cela diminue un peu ses souffrances, son chagrin. Sa mauvaise conduite a diminué son autorité, son crédit. Rien ne peut diminuer sa gloire. Employé intransitivement, il signifie Devenir moindre par la perte d'une de ses parties. Ce fruit a beaucoup diminué de grosseur en séchant. La rivière est moins haute, les eaux diminuent beaucoup. Ce bouillon a bien diminué. Sa fièvre commence à diminuer. Sa vue diminue. Ses forces diminuent. La chaleur a diminué. Les jours diminuent. Cette denrée diminue de prix. Ses ressources diminuent. Il signifie particulièrement Maigrir. Cet enfant dépérit, il diminue à vue d'œil. Le participe passé

DIMINUÉ, ÉE, se dit adjectivement, en termes de Musique, d'un Intervalle mineur dont on retranche un demi-ton par un dièse à la note inférieure, ou par un bémol à la note supérieure. Seconde diminuée. Septième diminuée.

Diminuer : définition du Littré (1872-1877)

DIMINUER (di-mi-nu-é)
  • 1 V. a. Rendre moindre. Diminuer la portion de quelqu'un. Diminuer l'épaisseur d'une planche, la hauteur d'un bâtiment, la longueur d'une robe. Diminuer sa dépense. Diminuer le prix d'une marchandise. Ma part de votre ennui diminuera la vôtre, Rotrou, Vencesl. III, 2. Vous-même n'allez point… Et de votre grand nom diminuer le bruit, Racine, Mithr. III, 1. Mais soit que cet enfant devant elle amené Eût d'un songe effrayant diminué l'alarme…, Racine, Athal. III, 3. Le dirai-je ! mais pourquoi craindre que la gloire d'un si grand homme puisse être diminuée par cet aveu ? Bossuet, Louis de Bourbon.
  • 2 V. n. Devenir moindre, se réduire, baisser, s'affaiblir. La rivière diminue. La fièvre a diminué. Sa santé diminue tous les jours. Quand sur moi je jette les yeux, Mon cœur de frayeur diminue, Régnier, Stances rel. Mon esprit diminue, au lieu qu'à chaque instant On aperçoit le vôtre aller en augmentant, La Fontaine, Fabl. XII, 1. Je m'en vais, je suis emporté par une force inévitable ; tout diminue, tout fuit, tout disparaît à mes yeux, Bossuet, Anne de Gonz. Ne crois pas que pour lui ma haine diminue, Racine, Théb. IV, 1. Je suis toujours très languissant, mon âge avance, ma force diminue, mais mon attachement pour vous ne diminuera jamais, Voltaire, Lett. d'Argence, 21 mars 1767. Ils se sentent diminuer dans l'estime du peuple, Massillon, Myst. Pass.

    Maigrir. Cet enfant diminue tous les jours.

    Terme de marine. Diminuer de voiles, serrer les voiles qui sont dehors, afin d'affaiblir le sillage du vaisseau.

  • 3Se diminuer, v. réfl. Devenir moindre. La vie humaine, qui se poussait jusques à près de mille ans, se diminua peu à peu, Bossuet, Hist. II, 1.

HISTORIQUE

XIVe s. Et à celui qui est povre ou diminué en pecunes pour la communité, l'en li fet dons utiles, Oresme, Eth. 257.

XVe s. De jour en jour va en diminuant De ce monde la revolucion ; Et les estas vont en continuant De mal en pis à leur destrucion, Deschamps, Poésies mss. f° 122, dans LACURNE. Nous sommes diminués d'aage, et la vie des hommes n'est si longue comme elle le souloit, Commines, II, 6.

XVIe s. Fay seulement ce que je te commande, sans y adjouster ne diminuer, Calvin, Instit. 274. La mort de Selym estant arrivée, la crainte des princes se diminua, et par consequent le desir d'entreprendre, Lanoue, 416. Escrivant en un siecle auquel la creance des prodiges commenceoit à diminuer, Montaigne, IV, 64.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DIMINUER. Ajoutez :
4Dans le tricot, dans la bonneterie, faire des diminutions. Ce sont des métiers qui diminuent, c'est-à-dire qui font les diminutions, Enquête, Traité de comm. avec l'Angl. t. III, p. 718.
5Diminuer de, rendre moindre en. Ses voyages sur mer et les fortunes qu'il avait courues avaient beaucoup diminué de sa vigueur, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Diminué de sang et de force, Malherbe, ib. Ce serait me diminuer de la bonne opinion que vous me voulez donner de vous, Malherbe, ib.

V. réfl. Se diminuer de. Tout ce que nous voyons se promener sur nos têtes, et ce que nous foulons sous nos pieds, se diminue chaque jour de quelque chose, Malherbe, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Diminuer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « diminuer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « diminuer »

Étymologie de diminuer - Littré

Berry, diminuiser, déminuer ; provenç. diminuar, diminuir, demenir ; catal. disminuir ; espagn. diminuir ; ital. diminuire ; du latin diminuere, de di… préfixe, et minuere, rendre moindre (voy. MENU). Avant le XIVe siècle on trouve demenuiser : XIIe s. Noz despiezons et demenuisons [ces choses], Job, 448.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de diminuer - Wiktionnaire

Du français diminuer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de diminuer - Wiktionnaire

Du latin diminuo (« briser en morceaux »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « diminuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diminuer diminuɛr play_arrow

Conjugaison du verbe « diminuer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe diminuer

Évolution historique de l’usage du mot « diminuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diminuer »

  • La diminution de la vitesse maximale sur autoroute est une des mesures choc proposée par la Convention citoyenne pour le climat. Passer de 130 km/h à 110 km/h permettrait selon elle de diminuer l'impact environnemental de la voiture et de réduire par la même occasion le nombre d'accidents. La mesure permettrait également quelques économies de carburant: aux alentours de 140 euros pour une personne effectuant 10.000 km par an sur autoroute selon BFM Eco. RMC, Pourquoi diminuer la vitesse à 110 km/h sur autoroute pourrait coûter des centaines de millions d'euros
  • (REPLAY) Vers une suppression des forfaits de données illimitées pour diminuer la pollution numérique? https://www.newzilla.net/2020/06/29/vers-une-suppression-des-forfaits-de-donnees-illimitees-pour-diminuer-la-pollution-numerique/ NewZilla.NET, Vers une suppression des forfaits de données illimitées pour diminuer la pollution numérique? - NewZilla.NET
  • La liste des problèmes sociaux qui iront de mal en pis avant de s’arranger risque fort de s’allonger avant de diminuer. De Pierre Dac
  • Trop d'occasions d'acquérir semblent diminuer la valeur de ce qu'on possède. De Etienne de Senancour / De l'amour
  • Le bonheur a cela de la mer et du flux Qu’il doit diminuer sitôt qu’il ne croît plus. De Jean Mairet / Sophonisbe
  • C'est le propre de l'amour d'être forcé de croître, sous peine de diminuer. De André Gide
  • Le meilleur moyen d'augmenter l'intelligence des savants serait de diminuer leur nombre. De Alexis Carrel / L'homme, cet inconnu
  • Quand on chérit le plaisir, il ne faut pas philosopher pour le diminuer. De Giacomo Casanova / Histoire de ma vie
  • Il faut être soi-même simplement, pleinement, sans abdication comme sans désir de diminuer autrui. De Victor Serge / Mémoires d'un révolutionnaire
  • La souffrance, j'aime mieux la diminuer que d'en rendre compte. De André Malraux / La condition humaine
  • Interpréter, c’est appauvrir, diminuer l’image du monde, lui substituer un monde factice de significations. De Susan Sontag / L’oeuvre parle
  • La femme peut parfois diminuer son amour, mais jamais sa haine. De Claire Malesset
  • Etre un homme, c'est diminuer sa part de comédie. De Jean Pérol / Morale provisoire
  • Ma richesse consiste, non pas à accroître ma fortune, mais à diminuer mes besoins. De J. Brotherton
  • Personne ne peut vous diminuer sans que vous y consentiez. De Eleanor Roosevelt
  • Pleurer, c'est diminuer son corps. De Edmond et Jules de Goncourt / Journal

Traductions du mot « diminuer »

Langue Traduction
Corse diminuite
Basque beherakada
Japonais 減少
Russe снижение
Portugais diminuir
Arabe تخفيض
Chinois 减少
Allemand verringern
Italien diminuire
Espagnol disminución
Anglais decrease
Source : Google Translate API

Synonymes de « diminuer »

Source : synonymes de diminuer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « diminuer »


Mots similaires