Équarrir : définition de équarrir


Équarrir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUARRIR, verbe trans.

A.− TECHNOL. Tailler (une bille de bois, un bloc de pierre) à angles droits, rendre carré. On abat les arbres, on les sectionne, on les équarrit suivant une tradition familiale qui (...) a force de dogme (Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 213):
... s'il s'agissait d'abattre un arbre de quatre-vingts pieds de haut, de l'équarrir et d'en faire des planches, je m'en tirerais bien... Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 246.
Au fig. [En parlant d'éléments abstr.] Dégrossir, affiner. Plus on s'efforcera d'équarrir l'intelligence et d'affiner le système nerveux des pauvres diables, et plus on développera en eux les germes (...) de la souffrance morale et de la haine (Huysmans, À rebours,1884, p. 98).
B.− Dépecer et découper un animal mort (généralement impropre à la consommation). Équarrir un cheval (Ac.1878-1932).Je leur achète un mouton, qu'ils équarrissent sur la plage (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 61).
Rem. La plupart des dict. et la docum. attestent le subst. masc. équarrissoir. Poinçon à section carrée servant à percer ou agrandir des trous dans le métal (d'apr. Champly, Nouv. encyclop. prat., t. 11, 1927, p. 264).
Prononc. et Orth. : [ekaʀi:ʀ], (j')équarris [ekaʀi]. DG transcrit [ɑ] seul. Comparez la prononc. [-ka-] dans ce mot avec celle [-kwa-] dans des mots du type de équateur. Le verbe est admis ds Ac. 1694-1932. On rencontre les var. graph. : a) Écarrir (vieilli). L'esprit n'a fait que l'écarrir [une vérité nue et crue] comme une pièce de bois (Joubert, Pensées, t. 1, 1824, p. 301). b) S'équarir. Ces blocs monstrueux s'équarissent dans les murs (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 16). Les traits s'équarissent, la taille tourne (Id., Journal, 1842, p. 416). Besch. 1845 note : ,,On écarrit une pièce de bois, c'est-à-dire, on la met en carré; on équarrit un vieux cheval, c'est-à-dire, on l'écorche``. Étymol. et Hist. 1. [Fin xiies. attesté par son dér. (e)squarrie « carré » ds T.-L. et Gdf.]; mil. xiiies. « tailler [en forme de carré], mettre en pièces » (B. de Ste-Maure, Troie, 12935, leçon ms. K); 2. 1755 « percer un trou carré avec l'équarrissoir » (Encyclop. t. 5); 3. 1780 « dépecer un animal mort » (Lettres patentes, in Recueil gén. des anciennes lois fr., XXVI, 303 ds Quem. DDL t. 15). Var. de l'a. fr. escarrer, 1288 « disloquer » (Thèbes t. II, p. 216, ms. A); 1295 caine escarré (ds Gdf.), issu du lat. vulg. *exquadrare, composé de quadrare « équarrir ». Fréq. abs. littér. : 95. Bbg. Archit. 1972, p. 45. − Quem. DDL t. 4.

Équarrir : définition du Wiktionnaire

Verbe

équarrir \e.ka.ʁiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Tailler à angle droit.
    • Les ponts sont de grands troncs d'arbres que les chefs de district font jeter sur les cours d’eau, et ensuite équarrir sur leur face supérieure; ils pourrissent ou sont emportés rapidement. — (Jean Fremigacci, État, économie et société coloniale à Madagascar (fin XIXe siècle-1940), chap. 8 : L'échec des prestations dans la province de Maroantsetra (1905-1930), Éditions Karthala, 2014, p. 217)
    • Les entreprises des Monuments historiques ni même les compagnons charpentiers n’équarrissent plus les bois à la hache et s’approvisionnent directement en scierie. — (Frédéric Épaud, Charpente de Notre-Dame : stop aux idées reçues !, CNRS, le Journal, 18 juin 2019)
  2. (En particulier) (Miroiterie) (Vieilli) Rendre une glace carrée en se servant du diamant et des pinces.
  3. Dépecer les bêtes mortes ou que l’on abat et que l'on va couper en quartiers.
    • Équarrir un cheval.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Équarrir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUARRIR. v. tr.
Tailler à angles droits. Équarrir une poutre, une pierre, un bloc de marbre. Une pièce de bois équarrie. Équarrir une glace, La rendre carrée en se servant du diamant et des pinces. Il se dit aussi de l'Action de dépecer les bêtes mortes ou que l'on abat. Équarrir un cheval.

Équarrir : définition du Littré (1872-1877)

ÉQUARRIR (é-ka-rir) v. a.
  • 1Tailler à angle droit. Équarrir une pierre. Apprends à manier d'un bras vigoureux la hache et la scie, à équarrir une poutre, Rousseau, Ém. III. C'est l'instrument [la mâchoire] avec lequel le castor coupe les arbres, équarrit leurs troncs, Chateaubriand, Amér. 9.
  • 2Rendre carré. L'habitude où nous sommes d'équarrir nos parterres et même nos arbres, Bernardin de Saint-Pierre, Étude 5.
  • 3 Terme de menuiserie. Rafraîchir les rives, redresser l'épaisseur des battants, refaire les rainures, etc.
  • 4Équarrir une glace, la rendre carrée en se servant du diamant et des pinces.
  • 5Agrandir un trou avec l'équarrissoir.
  • 6Dépecer un animal mort ou qu'on abat. Équarrir un cheval, un mouton. Locution tirée de ce qu'on le coupe par quartiers.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ly carette de tous bois esquariz doit un denier, Tailliar, Recueil, p. 471.

XIVe s. Despense pour abatre et esquarrer le dit boys, Bibl. des Chartes, 5e série, t. III, p. 240.

XVIe s. Le juschoir sera composé de perches de bois esquarries, pour mieux la poulaille s'y affermir, qu'estans rondes, De Serres, 348.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équarrir »

Étymologie de équarrir - Littré

É- pour es- préfixe, et carré ; Berry, équarrier ; provenç. esquayrar, escairar, scayrar ; espagn. escuadrar ; portug. esquadriar ; ital. squadrare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de équarrir - Wiktionnaire

De l'ancien français escarrer, disloquer, du latin populaire exquadrare, « rendre carré », de quadrare, équarrir.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équarrir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équarrir ekarir play_arrow

Conjugaison du verbe « équarrir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe équarrir

Évolution historique de l’usage du mot « équarrir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équarrir »

  • L’épiderme irrité de la médiasphère se nourrit des hiatus: hiatus entre le comportement affiché et le comportement réel, entre les promesses du passé et les actes du présent, les mots d’hier et les paroles d’aujourd’hui, l’antériorité de la vie et l’existence du moment, autant de béances qui «énergisent» la machine à désagréger les réputations, à équarrir les postures, à disséminer les profils en autant de pièces d’un puzzle incongru. Le Figaro.fr, «En effaçant ses tweets pro-chloroquine, Ségolène Royal a cédé à la panique de l’instant»
  • Extrait : "Au milieu de l’enceinte, un rejet d’olivier éployait son feuillage ; il était vigoureux et son gros fût avait l’épaisseur d’un pilier : je construisis, autour, en blocs appareillés, les murs de notre chambre ; je la couvris d’un toit et, quand je l’eus munie d’une porte aux panneaux de bois plein, sans fissure, c’est alors seulement que, de cet olivier coupant la frondaison, je donnai tous mes soins à équarrir le fût jusques à la racine, puis, l’ayant bien poli et dressé au cordeau, je le pris pour montant où cheviller le reste ; à ce premier montant, j’appuyai tout le lit dont j’achevais le cadre ; quand je l’eus incrusté d’or, d’argent et d’ivoire, j’y tendis des courroies d’un cuir rouge éclatant... Voilà notre secret !... la preuve te suffit ?... je voudrais donc savoir, femme si notre lit est toujours en sa place ou si, pour le tirer ailleurs, on a coupé le tronc de l’olivier."   Franceinfo, Livres : les huit pavés que vous allez enfin avoir le temps de lire grâce au confinement
  • Il s’agissait d’une hachette qui servait à équarrir les troncs d’arbre. Un côté est plat et l’autre tranchant. Vous pouvez la trouver près de Moostone Pond dans la région des Grizzlies, à côté d’une bâtisse abandonnée. Gamersblog, Guide des armes rares Red Dead Redemption 2 - Armes uniques, légendaires
  • Mais trois jours plus tard, Richard passe du capitole à la roche tarpéienne. Cette fois, il a le bon profil : celui du faux héros. Pour le FBI, il a, lui-même, organisé l’attentat pour briller ensuite, comme un sauveur. Les autorités et les médias lui tombent dessus pour le broyer, le déchiqueter, l’équarrir et le jeter en pâture à la foule. Il ne se trouve qu’un défenseur, un avocat, qu’il avait croisé chez l’un de ses nombreux employeurs. Richard était tellement zélé qu’ils préféraient s’en débarrasser. , Avec "Richard Jewell", Clint Eastwood célèbre une victime de l'abus de pouvoir mais signe un film sans nuance - La Libre
  • Elle songe à une équipe de "50 jeunes" charpentiers, formés par Guédelon, qui reconstruiraient la charpente de la cathédrale. "Équarrit-on ici, équarrit-on là-bas ? Je pense que ce serait un spectacle magnifique d’équarrir là-bas !" www.lyonne.fr, Le chantier médiéval de Guédelon, un atout pour reconstruire la cathédrale parisienne Notre-Dame - Treigny-Perreuse-Sainte-Colombe (89520)

Traductions du mot « équarrir »

Langue Traduction
Corse quadratu
Basque karratua
Japonais 四角い
Russe умиротворять
Portugais quadrado fora
Arabe تأهب ل
Chinois 摆平
Allemand quadrat aus
Italien squadrare
Espagnol tomar posición de ataque
Anglais square off
Source : Google Translate API

Synonymes de « équarrir »

Source : synonymes de équarrir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « équarrir »


Mots similaires