La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vilipendé »

Vilipendé

Définitions de « vilipendé »

Trésor de la Langue Française informatisé

VILIPENDER, verbe trans.

Littér. Traiter avec beaucoup de mépris, dénigrer, déprécier (quelqu'un, quelque chose). Synon. attaquer, bafouer, décrier, discréditer, honnir, insulter, traîner dans la boue*; anton. encenser, louer, vanter.Vilipender une doctrine, un écrivain, un peintre. Sans un secret absolu (...) vous, messieurs, ainsi que moi, pauvre plébéien, nous nous verrions vilipendés dans l'Aurore (Stendhal, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 209).Un homme ne s'élève à la gloire que sur des monceaux d'injures, et (...), pour quiconque pense et agit, c'est mauvais signe que de n'être point vilipendé, insulté, menacé (A. France, Vie fleur, 1922, p. 491).
REM. 1.
Vilipendage, subst. masc.Action de vilipender (quelqu'un, quelque chose); résultat de cette action. La vente des Morticoles l'a un moment troublée,... mais bien vite, on lui a soufflé que c'était un succès à l'instar des succès de Drumont, dû seulement au vilipendage des gens (Goncourt, Journal, 1894, p. 701).
2.
Vilipendaison, subst. fém.Même sens. Il fallait bien le satisfaire [le peuple Juif], en accomplissant, par la vilipendaison à jamais d'un peuple entier, le pénal verset de ce Testament Nouveau, prophétique autant que l'Ancien (Bloy, Salut par Juifs, 1892, p. 95).
3.
Vilipendeur, -euse, adj.Qui vilipende (quelqu'un, quelque chose). Tous les virtuoses braillards et vilipendeurs du groupe social où se déversent perpétuellement, comme dans un puisard mitoyen, les relavures intellectuelles du bourgeois et les suffocantes immondices de l'ouvrier (Bloy, Femme pauvre, 1897, p. 9).
Prononc. et Orth.: [vilipɑ ̃de], (il) vilipende [-pɑ ̃:d]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1392 (A.N. K 54, pièce 20 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat. médiév.vilipendere « dénigrer » 1090 ds Latham, part. prés. vilipendens att. dès 864 (Mon. Germ. Hist. Epistolae 6, index d'apr. FEW t. 14, p. 449a), comp. de vilis « vil » et pendere « peser, estimer ». Fréq. abs. littér.: 40.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VILIPENDER. v. tr.
Traiter de vil, traiter avec beaucoup de mépris; Il se dit en parlant des Personnes et des choses. Il ne faut pas tant le vilipender. Vilipender une marchandise. Il est familier.

Littré (1872-1877)

VILIPENDÉ (vi-li-pan-dé, dée) part. passé de vilipender
  • L'autorité de saint Augustin autrefois tant vilipendée par certaines gens, Bossuet, Lett. quiét. 70. Corneille, vilipendé par Scudéri, daigna faire un mauvais rondeau contre le gouverneur de Notre-Dame de la Garde, Voltaire, Mél. litt. à M. de la Harpe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vilipendé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vilipendé vilipɑ̃de

Citations contenant le mot « vilipendé »

  • La démission de Christophe Girard, jeudi dernier, de son poste d’adjoint à la Culture de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, sous la pression publique, médiatique et politique de militantes féministes et plus particulièrement d’une élue d’Europe Ecologie Les Verts, Alice Coffin, a fait monter le curseur d’un cran dans la lutte radicale que mènent certains mouvements de défense des femmes. Christophe Girard a été vilipendé par ces derniers pour avoir par le passé ponctuellement aidé ou appuyé des aides en faveur de l’écrivain Gabriel Matzneff, accusé de pédophilie. Dans cette affaire, l’élu parisien, ancien dirigeant de la maison Yves Saint-Laurent, n’a com- mis aucun délit et plaidé la naïveté quant à sa connaissance des méfaits de Matzneff. Se disant « écœurée », Anne Hidalgo entendait saisir la justice pour les « graves injures publiques » proférées. ladepeche.fr, Egalité réelle - ladepeche.fr
  • Dans un discours emprunt de gravité, le président kényan M. Kenyatta a vilipendé certains Kényans pour leur comportement "irresponsable" alors que le pays a vu le nombre de ses cas tripler en un mois pour atteindre 17.975, dont 285 décès. Le chef de l'Etat a souligné la hausse du nombre de cas parmi les jeunes qui socialisent "notamment dans des endroits servant de l'alcool" et qui ensuite contaminent des membres plus âgés de leur famille. La Revue du vin de France, Le Kenya limite la vente d'alcool pour enrayer la progression du Covid-19 - La Revue du vin de France
  • Qu'on ait aimé, loué, adoré ou au contraire détesté, vilipendé ou même brutalement arrêté, il y a de fortes chances pour que le très médiatique The Last of Us Part II ait laissé un souvenir pour le moins singulier. Et si le nom e Neil Druckmann aura (sans doute trop) souvent été mis en avant, le réalisateur était évidemment loin d'être seul.  Gameblog, The Last of Us Part II : Plus de 2000 personnes ont travaillé sur le jeu de Naughty Dog
  • Durant le week-end de la fête nationale américaine, le président en campagne pour sa réélection n'a pas tenté de calmer le jeu, après les manifestations qui ont agité le pays. Au contraire, il a vilipendé la « gauche radicale » et sous-estimé l'ampleur de la crise du coronavirus. Les Echos, Donald Trump attise les divisions de l'Amérique | Les Echos
  • Sa gestion du maintien de l’ordre dans la capitale et les nombreuses accusations de violences policières lui ont valu de vives critiques dans l’opposition, et plus particulièrement à gauche. Il est également régulièrement vilipendé par les « gilets jaunes » et sur les réseaux sociaux. , Paris : Gérald Darmanin renouvelle sa confiance à Didier Lallement sur fond de rumeurs d’éviction

Traductions du mot « vilipendé »

Langue Traduction
Anglais vilified
Espagnol denigrado
Italien diffamato
Allemand verleumdet
Chinois 受辱
Arabe مذنب
Portugais difamado
Russe поносили
Japonais 卑劣な
Basque vilified
Corse vilified
Source : Google Translate API

Antonymes de « vilipendé »

Vilipendé

Retour au sommaire ➦

Partager