La langue française

Déconsidérer

Définitions du mot « déconsidérer »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCONSIDÉRER, verbe trans.

A.− Emploi trans.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Faire perdre à quelqu'un la considération, l'estime qu'on a de lui. Déconsidérer qqn par la médisance :
1. Il leur arrivait de faire des réflexions désobligeantes : « Alors? Ta maman trotte toujours? » Leur malveillance les déconsidérait sans atteindre maman. Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 19.
Absolument :
2. Parmi les hommes de ce caractère, il y en a quelques-uns que leur vulgarité finit par déconsidérer : ceux-là s'en tiennent au répertoire des farces connues. Soulié, Les Mémoires du diable,t. 2, 1837, p. 39.
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Contribuer à la dévalorisation d'une chose. Ce qui achève de déconsidérer leurs doctrines littéraires, c'est qu'ils sont enchaînés par le caissier du journal (Stendhal, Racine et Shakspeare,1825, p. 135).
B.− Emploi pronom.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Perdre la considération d'autrui. Se déconsidérer aux yeux de qqn :
3. Mais le journaliste qui, suivant la loi au pied de la lettre (...), abuserait des « mises au point » ou qui rectifierait de sa propre volonté les nouvelles erronées qu'il publie parfois, se déconsidérerait aux yeux du public. Coston, L'A. B. C. du journ.,1952, p. 136.
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Perdre de sa valeur. Tout se déconsidère et rien ne se reprend (Péguy, Ève,1913, p. 804).
Prononc. et Orth. : [dekɔ ̃sideʀe], (je) déconsidère [dekɔ ̃sidε:ʀ]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1790 (C. Desmoulins, Les Révolutions de France et de Brabant, no48, t. 3, p. 410 ds Brunot t. 9, p. 806). Dér. de considérer*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 74.

Wiktionnaire

Verbe

déconsidérer \de.kɔ̃.si.de.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Priver de la considération.
    • Il se déconsidère par sa vie de débauches.
    • Prenez garde de vous déconsidérer.
    • Savinet. — Donc, tout ce que je vous demande, c’est qu’on ne sache rien. Dans quelque temps, je divorcerai d’avec ma femme et personne ne se sera douté de la vérité. Je vous le répète, je suis marchand de vins, et je ne veux pas d’un scandale qui me causerait le plus grand préjudice dans mes affaires et me déconsidérerait à Bercy. — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, 1892, acte II, scène 3)
    • En 1987, la Cour suprême du Canada dans l'arrêt Collins avait déjà reconnu que les sondages d'opinion peuvent être introduits en preuve lorsqu'il s'agit de déterminer ce qui déconsidère l'administration de la justice auprès du public, [...]. — (Jocelyn Giroux et Denis Laliberté, « Entre embâcles et méandres », in Argument, vol. 19, n° 1, automne-hiver 2017, page 54)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCONSIDÉRER. v. tr.
Priver de la considération. Il se déconsidère par sa vie de débauches. Prenez garde de vous déconsidérer.

Littré (1872-1877)

DÉCONSIDÉRER (dé-kon-si-dé-ré. La syllabe dé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je déconsidère, excepté au futur et au conditionnel : je déconsidérerai) v. a.
  • Ôter la considération, l'estime. Cette action l'a déconsidéré.

    Absolument. Puis il s'écrie qu'en politique il ne faut jamais reculer, ne jamais revenir sur ses pas ; se bien garder de convenir d'une erreur ; que cela déconsidère ; que, lorsqu'on s'est trompé, il faut persévérer ; que cela donne raison, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 10.

    Se déconsidérer, perdre la considération.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déconsidérer »

(Siècle à préciser) Dérivé de considérer avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dé… préfixe, et considérer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déconsidérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déconsidérer dekɔ̃sidere

Évolution historique de l’usage du mot « déconsidérer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déconsidérer »

  • En multipliant les déclarations en faveur de la biodiversité tout en continuant de déconsidérer la faune sauvage et ceux qui se battent pour la préserver, votre stratégie du "en même temps" vient de montrer ses limites. , Ours lettre ouverte au Président de la République - Actualités - LPO
  • Just cooking. N'importe quoi. Macron n'est pas de mon bord. Déjà pour les ours et la chasse. Je ne l'aime pas. Mais il est tout sauf médiocre, il est même brillant intellectuellement. Votre opposition, style buenaventura, qui consiste avant tout à déconsidérer l'adversaire est nulle, et surtout d'une inefficacité totale. Même Mélenchon connaît les qualités de son adversaire. L'Obs, Pourquoi Macron se sépare de son Premier ministre loyal, solide et populaire
  • Toutes les études sur les riches en France ont tendance à vouloir les déconsidérer. Celle-ci n’échappe pas à la règle générale. Des noms sont cités comme dans ces listes honteuses où il convient de lyncher les coupables. Tel dirigeant d’un groupe de luxe y est épinglé. Bernard Arnaud sert en général de cible, lui à qui François Ruffin avait consacré un "Merci patron" accusateur. Le rapport ne dit pas que LVMH, son groupe, paye 40% de ses impôts en France alors qu’il n’y réalise que 10% de son activité.  LCI, #Perriscope n° 25 - A partir de combien est-on riche ? Les partis pris contestables du rapport de l'Observatoire des inégalités | LCI
  • Je reconnais toutes nos difficultés dans ce texte et tout ce que l'ont voudraient en tant Qu'aesh nous sommes déconsidérer, considérer comme des sous employés qui devraient ce mettre dans un coin et surtout ne pas faire trop de bruit.une rémunération très faible pas de statut aucune possibilité d'évolution aucun avenir. Handicap.fr, AESH : 760 euros en moyenne, une précarité "inacceptable"
  • Bonjour a tous les aidants, bien sur qu'on le mériterait sans avoir 'impression de mendier et de rmplir des tonnes de papiers ! je viens d'avoir un avis de mise en délibéré sans audience d'une affaire contre la MDPH en date du 29/08/2017 3CONTESTATION D4UNE D2CISION RELATIVE A UNE ALLOCATION ? ACCORD PCH attribuant ( ) heures d'aide humaine au titre de la prestation de compensation du handicap / et oui ... mon fils etait la les 3 mois du confinement , le CAVA a surement eu une aide, mais moi ils estimait que je l'aidais moins de 45 minutes par jour! verdicts le 8 juillet et j’espère la prime ! il faut arrêter de nous déconsidérer car au CAVA il a 3 heures par jours mais on va pas non plus tirer sur l'ambulance ! Handicap.fr, Une prime de 1 500 euros pour des aidants à bout de force?

Traductions du mot « déconsidérer »

Langue Traduction
Anglais discredit
Espagnol descrédito
Italien discredito
Allemand diskreditieren
Chinois 失信
Arabe تشويه سمعة
Portugais desacreditar
Russe дискредитация
Japonais 信用しない
Basque aipua
Corse discreditu
Source : Google Translate API

Synonymes de « déconsidérer »

Source : synonymes de déconsidérer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déconsidérer »

Déconsidérer

Retour au sommaire ➦

Partager