La langue française

Dénigrer

Sommaire

Définitions du mot dénigrer

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNIGRER, verbe trans.

S'efforcer de réduire la réputation de quelqu'un ou de quelque chose. Dénigrer les ouvrages de quelqu'un (Ac.1835-1932).Deslauriers entama son éloge [de Frédéric] puis vint à le dénigrer, tout doucement, le donnant pour oublieux, personnel, avare (Flaub., Éduc. sentim.,t. 2, 1869, p. 58):
On ne parle pas d'hommes tels que les maîtres de la Sorbonne pour dénigrer en bloc leurs méthodes. J'y vois du bon, de l'excellent... Barrès, Mes Cahiers,t. 8, 1909-11, p. 154.
Dénigrer qqn ou qqc. auprès de qqn.[Avec un pron. pers. comme compl. ind.] Les amis rencontrés à l'Athénée et qui me dénigraient la pièce de M. Abel Hermant (Léautaud, Théâtre M. Boissard,t. 1, 1926, p. 27).
Emploi abs. Une bourgeoisie grincheuse (...) qui ne sait que dénigrer, dénigrer à vide, aigrement, sans résultat pratique (Rolland, J. Chr.,Foire, 1908, p. 765).
Emploi pronom. réfl. Cette manie singulière de se dénigrer soi-même, d'étaler ses plaies, et comme d'aller chercher la honte (Michelet, Peuple,1846, p. 13).
Prononc. : [denigʀe], (je) dénigre [deni:gʀ ̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1330-32 denigrees [part. « noircies » (en parlant de cordes)] (Guillaume de Digulleville, Pèlerinage de la vie humaine V, 7205 ds T.-L.); 1358 « dire du mal de quelqu'un » (Liv. rouge, A.N. Y2, fo15 rods Gdf. Compl.); 1747 discours denigrans (D'Argenson, Mém. III, 188 ds Quem. Fichier). Empr. au lat. denigrare « noircir, teindre en noir » en lat. impérial et au fig. en b. lat. denigrare famam « noircir la réputation de quelqu'un ». Fréq. abs. littér. : 133.

Wiktionnaire

Verbe

dénigrer transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Entacher par son langage quelqu’un dans sa réputation.
    • Il ne parla de cet homme que pour le dénigrer.
    • Dénigrer les ouvrages de quelqu’un.
    • Ceux qui sont supérieurs sont en position de dénigrer ceux qui sont inférieurs. — (Aaron Temkin Beck, Prisonniers de la haine: les racines de la violence, 2004)
  2. (Par extension) Déprécier, rabaisser une chose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNIGRER. v. tr.
Entacher par son langage quelqu'un dans sa réputation. Il ne parla de cet homme que pour le dénigrer. Dénigrer les ouvrages de quelqu'un. Il signifie par extension Déprécier, rabaisser une chose.

Littré (1872-1877)

DÉNIGRER (dé-ni-gré) v. a.
  • 1S'efforcer par ses discours de rendre noir, c'est-à-dire d'effacer la bonne opinion que les autres ont de quelqu'un, ou de dépriser la qualité d'une chose. On a tantôt dénigré les dames du palais d'une manière qui m'a fait rire, Sévigné, 181. Tout cela vient de ce que chacun, épris de soi-même, veut tout mettre à ses pieds et s'établir une damnable supériorité, en dénigrant tout le genre humain, Bossuet, Concupisc. 16. J'ai loué les sots, j'ai dénigré les talents, Voltaire, l'Écossaise, I, 1. Il satisfit son mécontentement secret, en dénigrant la nation pour laquelle il voyait avec tant de peine la prédilection de Corinne, Staël, Corinne, VI, 2.
  • 2Se dénigrer, v. réfl. Dire du mal de soi-même. Ne cessant de se dénigrer par ironie, Hamilton, Gramm. 10.

    Dire du mal les uns des autres. Ces gens-là ne cessent de se dénigrer les uns les autres.

HISTORIQUE

XVIe s. Ne frequente point avec hommes diffamez et denigrez pour leur meschante vie, Amyot, Comm. il faut nourrir les enfants, 38.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dénigrer »

Dé… préfixe, et le latin niger, noir : rendre noir, noircir. Le provençal a denigratiu, noircissant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin denigrāre (« noircir ») de de- et niger (« noir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dénigrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénigrer denigre

Évolution historique de l’usage du mot « dénigrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénigrer »

  • C’est une politique typiquement française que de dénigrer tout ce que nous avons de bon. De Jacques Chancel
  • Académie française : la dénigrer mais tâcher d’en faire partie, si l’on peut. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • Depuis quelques jours, les réseaux sociaux sont infestés de messages de propagande tendant à dénigrer l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) et, particulièrement, le Président Zéphirin DIABRE. Des spots vidéos, des caricatures et des montages vidéos grotesques véhiculent des fakenews au sujet de l’UPC et de son candidat à la présidentielle. , Réseaux sociaux : L’UPC dément tous les messages de propagande tendant à dénigrer son président - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • La nouvelle mode semble dénigrer le bon goût des "pauvres", avec ces baskets et T-shirts fabriqués en Chine, vendus par Lidl pour trois francs six sous et revendus en ligne à plus de cinquante fois le prix d'origine. Après Galliano et sa collection "clochard, après Vuittion et son sac "Tati", le monde d'après se fait le parangon du mépris de classe. Voilà pourquoi. Sud Radio, Le regard libre d’Élisabeth Lévy - Des vêtements Lidl s'arrachent à prix d'or : beau mépris de classe ! - Sud Radio

Traductions du mot « dénigrer »

Langue Traduction
Anglais denigrate
Espagnol denigrar
Italien denigrare
Allemand verunglimpfen
Chinois ig毁
Arabe يحط من قدر
Portugais denegrir
Russe порочить
Japonais 汚す
Basque denigrate
Corse denigrate
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénigrer »

Source : synonymes de dénigrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dénigrer »

Partager