Cassant : définition de cassant


Cassant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CASSANT, ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I.− Part. prés. de casser*.
II.− Adjectif
A.− [En réf. à l'emploi intrans. ou pronom. de casser, en parlant d'un obj. et spéc. d'une matière]
1. Qui se casse facilement, fragile. Le cristal est beau, mais il est cassant (Ac.1835, 1878).Il y a du fer qui est fort cassant (Ac.1835, 1878).. Rien n'est si cassant que la glace (Ac.1932).Je m'élançai (...) brisant sous mes pas les tiges cassantes des cannes à sucre (Hugo, Bug-Jargal,1826, p. 31).D'autres métaux, comme le béryllium, deviennent cassants et fragiles sous l'effet d'irradiations intenses (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 209).
Rare, p. iron. [En parlant d'une pers. traitée comme un obj.] Fragile :
1. C'est ma mère qui a recommandé (...) de ne pas me laisser me balancer (...). Suis-je donc plus cassant que mes camarades? J. Vallès, Jacques Vingtras,L'Enfant, 1879, p. 40.
2. P. méton. [En parlant d'une matière rêche, craquante au toucher, mais qui n'est pas forcément fragile] Poires cassantes. Qui ont la chair cassante (cf. Ac. 1835-1932). La paille donne un papier cassant, quasi métallique et sonore (Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 601).Elle (une poire) cache une chair cassante et mouillée (Colette, Gigi,1944, p. 239):
2. À huit heures j'allai déjeuner à la maison. Le café était froid, et le pain cassant. Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 280.
3. Arg. Un petit travail pas cassant. Pas fatigant (cf. Lar. encyclop.).
B.− [En réf. à l'emploi trans. de casser, en parlant d'une pers.] Tranchant, d'un caractère raide, autoritaire. Le vieux gentilhomme sec et cassant (A. France, Le Crime de Sylvestre Bonnard,1881, p. 394).... l'air cassant et pas commode (Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, 2epart., 9, p. 200).Avec sa voix rêche, son petit rire ironique, son verbe cassant (E. et J. de Goncourt, Journal,1872, p. 890).
III.− Subst. masc. Raideur, sécheresse d'aspect. Le cassant de sa voix, de sa démarche (A. Daudet, La Petite paroisse,1895, p. 142):
3. Les rideaux de tulle de la fenêtre, vaporeux et friables comme ils n'auraient pas été par un beau temps, avaient ce même mélange de douceur et de cassant qu'ont les ailes de libellules et les verres de Venise. Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 347.
Au fig. Dureté, intransigeance. Le cassant de notre règle (Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 2, 1863-69, p. 389).
Prononc. et Orth. : [kɑsɑ ̃], fém. [-ɑ:t]. [a] ant. ds Lar. Lang. fr. Ds Ac. 1718-1932. Fréq. abs. littér. : 264. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 169, b) 516; xxes. : a) 614, b) 331. Bbg. Lyer (S.). Part. prés. actif avec le sens passif. Archivum romanicum. 1932, t. 16, p. 283. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 71.

Cassant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

cassant \ka.sɑ̃\

  1. Qui a tendance à se casser aisément.
    • Les branches des cerisiers sont cassantes comme du verre.
  2. (Par extension) Qui présente une forme franche et nette à la rupture.
  3. (Figuré) Qui affecte une autorité intransigeante.
    • C'est un homme à l'humour cassant, qui lui fit une remarque cassante.
  4. Qui possède un caractère ferme, catégorique.
  5. Ferme sous la dent, en parlant des poires, par opposition aux poires fondantes.

Forme de verbe

cassant \ka.sɑ̃\

  1. Participe présent du verbe casser.

Adjectif

cassant [Prononciation ?] (graphie normalisée)

  1. Cassant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cassant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASSANT, ANTE. adj.
Qui se casse aisément. Rien n'est si cassant que la glace. La fonte est fort cassante. Par extension, Poires cassantes, qui ont la chair cassante, Poires qui font une légère résistance sous la dent, à la différence de celles qui fondent dans la bouche et qui, par cette raison, sont appelées Poires fondantes. Le bon-chrétien, le martin-sec et le messire-Jean sont des poires cassantes. Au figuré, il signifie Qui affecte une autorité intransigeante. Un homme cassant. Un air, un ton cassant.

Cassant : définition du Littré (1872-1877)

CASSANT (kâ-san, san-t') adj.
  • 1Sujet à se casser, à se rompre ; qui se casse aisément.

    Poires cassantes, à chair cassante, poires qui cassent et résistent légèrement sous la dent, par opposition aux poires dites fondantes.

    Métal cassant, métal doué de la propriété opposée à celle qu'on nomme ductilité et malléabilité, et qui est ordinairement le partage de corps très durs, etc. L'acier trempé très dur est cassant. Laboissière ramassa les deux morceaux de nacre et les regarda un instant avec une affectation d'inquiétude : Savez-vous que vous me faites peur ? dit-il ; serais-je sans m'en douter aussi cassant que cela ? Ch. de Bernard, le Gendre, § 5.

  • 2 Fig. Qui tranche durement, qui contredit avec roideur. C'est un homme cassant. Là, au milieu des chefs rassemblés, entouré de leurs regards inquiets et qu'il suppose désapprobateurs, il semble vouloir les repousser de son attitude sévère, et d'une voix brusque, cassante et concentrée, Ségur, Hist. de Napol. VIII, 11.

    Un air, un ton cassant, sec, insolent, querelleur.

REMARQUE

Cassant est pris dans deux sens, l'un passif, l'autre actif. Un métal cassant est un métal qui est cassé facilement, tandis qu'au figuré un homme cassant est celui qui casse en quelque façon ceux qui l'approchent.

HISTORIQUE

XVIe s. On sçeit bien que ung voyage finy, les nouvelles bandes vont à Saint Cassant [sont licenciées], Carloix, IV, 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Cassant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CASSANT, adj. (Phys.) se dit d’un corps dont la dureté est accompagnée de fragilité, espece de dureté, qu’on suppose produite par l’engrenement mutuel & facile à détruire, des parties du corps. Voyez Dureté.

Cassant est opposé à ductile, malléable. Voyez Ductilité, &c. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cassant »

Étymologie de cassant - Wiktionnaire

Participe passé de cassar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de cassant - Wiktionnaire

(Adjectif) Participe présent du verbe casser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cassant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cassant kasɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « cassant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cassant »

  • Dimanche 21 juin, en fin de matinée, un homme, déjà en garde à vue, qui refusait visiblement de regagner sa cellule, a asséné un coup de pied violent au visage d’un policier, lui cassant le nez. SudOuest.fr, Agen : un policier agressé en plein commissariat
  • Edmund s’est rallié au début de la seconde, cassant immédiatement Evans pour perdre immédiatement son service et permettre à Evans de reprendre le dessus. Breakingnews.fr, Dan bat Kyle Edmund pour remporter l'événement de l'exposition Battle of the Brits
  • Natacha, elle, est venue voter… blanc. « Je suis là pour ne pas qu'on pense que c'est à cause du coronavirus que le taux d'abstention est élevé. Mais je ne me sens représentée par aucun des quatre candidats en lice. Arnaud Foubert a déjà été élu et n'a semble-t-il pas fait ses preuves puisqu'il a perdu en 2014. Bruno Fortier termine un mandat durant lequel il ne s'est pas passé grand-chose. Philippe Pinilo n'a pas fait de campagne et il ne défend pas assez les pouvoirs publics à mon goût. Quant à Michel Houllier, il a fait campagne en cassant du sucre sur le dos des autres. Les gens en ont ras-le-bol de tout ça ! Il faut un vrai changement de politique. » leparisien.fr, Forte abstention aux municipales de Crépy-en-Valois : à qui la faute ? - Le Parisien
  • L'ours a ensuite mordu et a frappé l'homme plus âgé, lui cassant la jambe à trois endroits. Son fils a sauté de haut en bas et a frappé des mains pour distraire l'ours avant que l'animal ne s'enfuie dans les bois, se souvient-il. Le Journal de Montréal, Un ours condamné à mort après avoir attaqué des randonneurs | JDM

Traductions du mot « cassant »

Langue Traduction
Portugais quebradiço
Allemand spröde
Italien fragile
Espagnol quebradizo
Anglais brittle
Source : Google Translate API

Synonymes de « cassant »

Source : synonymes de cassant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cassant »


Mots similaires