La langue française

Sec, sèche

Sommaire

  • Définitions du mot sec, sèche
  • Étymologie de « sec »
  • Phonétique de « sec »
  • Citations contenant le mot « sec »
  • Images d'illustration du mot « sec »
  • Traductions du mot « sec »
  • Synonymes de « sec »
  • Antonymes de « sec »

Définitions du mot sec, sèche

Trésor de la Langue Française informatisé

SEC, SÈCHE, adj. et subst.

I. − [Qualifie une réalité concr.]
A. − Qui ne renferme pas ou plus d'humidité; qui ne contient pas d'eau ou de substance liquide. Synon. aride, desséché; anton. humide, mouillé.Argile, terre sèche; sable, sol, terrain sec; plaine sèche et rocailleuse; être sec comme une allumette. Il conta une tournée d'automobile (...) Il avait fait quarante kilomètres à l'heure. Il est vrai que la route était sèche et bien entretenue (France,Anneau améth.,1899, p. 273):
1. ... les surfaces éprouvées par un mauvais écoulement des eaux réclamaient de coûteux travaux de desséchement. Au contraire, la culture arbustive a pu de prime-abord se propager et s'étendre sur les terrains où, la surface étant sèche, le sous-sol restait suffisamment humecté... Vidal de La Bl.,Princ. géogr. hum.,1921, p. 84.
Loc. fam. N'avoir plus un fil* de sec.
En partic.
1. [Qualifie certaines conditions climatiques, météor.]
a) Dépourvu de précipitations, de brouillard, d'humidité atmosphérique. Été, froid, climat, temps sec; orage sec; chaleur, mousson sèche; jours secs. C'était le début des grandes tornades sèches de juillet. En efforts désespérés, elles se vrillaient vers le ciel, et sifflaient, lugubres, comme un serpent se dresse verticalement et crache aux étoiles son impuissance (Psichari,Voy. centur.,1914, p. 48).Au creux humide du rocher se forme la mousse. Condamnée d'avance, certes, par le premier vent sec du désert (Saint-Exup.,Citad.,1944, p. 624).Saison* sèche.
b) [P. méton.;] [en parlant des pays, des régions où se manifestent ces conditions, des conséquences pour l'agriculture, l'économie, etc.] Le passage de l'Asie sèche à l'Asie humide, de la région des oasis à celle des pluies de moussons (Vidal de La Bl.,Princ. géogr. hum.,1921p. 62).L'on peut opposer les grandes plaines de culture sèche aux vallées irriguées et aux pays coupés des collines (Meynier,Paysages agraires,1958, p. 52).
c) PHYS. Dans l'air absolument sec, la fraction de saturation est nulle, et (...) elle est égale à l'unité lorsque l'air est saturé de vapeur d'eau (Ser,Phys. industr.,1890, p. 668).
Vapeur sèche. Vapeur ,,dont la température est supérieure au point de rosée`` (Hachette 1980).
2. [Qualifie certaines parties du corps] Qui n'est pas ou qui est peu humecté, hydraté; dont les sécrétions, la lubrification sont insuffisantes. Synon. déshydraté, desséché; anton. humide, moite (mains, peau), gras (cheveux, peau).Bouche, gorge, peau sèche; lèvres, cheveux secs. [Il] frotta ses mains sèches, rouges d'ignorer en toute saison l'eau chaude et les gants (Colette,Sido,1929, p. 145):
2. ... il dut rentrer au milieu de l'après-midi pour se reposer de nouveau. Dans la nuit, il se mit à tousser; et il se retournait sur sa paillasse, fiévreux, le front brûlant, la langue sèche, dévoré d'une soif ardente. Maupass.,Contes et nouv., t. 1, Père Amable, 1886, p. 226.
3.
a) [Dans des loc., pour exprimer certaines sensations ou sentiments déterminés par le cont. (angoisse, émotion, etc.)]
(Avoir la) bouche sèche. Moi, j'avais la bouche sèche, j'étais incapable de dire un mot. Je me sentais redevenu le petit garçon qui tremble devant une correction méritée (Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p. 814).
(Avoir le) gosier* sec. [P. ell. du subst.] Au fig., pop. L'avoir sec. Être déçu, mécontent, furieux. On avait beau faire les mariolles, le barbu et moi, on l'avait sec malgré toute la flotte (Vialar,Morts viv.,1947, p. 418).
(Avoir l')œil sec. Ne manifester aucune émotion, aucun chagrin. Louis XIV l'avait vue [Mmede La Vallière] entrer au couvent d'un œil sec (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t. 3, 1851, p. 472).
[P. méton.;] [en parlant d'un sentiment ne s'exprimant pas par des larmes] Cet art [la musique] change la douleur sèche du malheureux en douleur regrettante (...) il fait couler les larmes (Stendhal,Hist. peint. Ital., t. 2, 1817, p. 129):
3. Elle ne dit qu'un seul mot: « Je me survis ». L'accent ne correspond pas du tout au visage. Il n'est pas tragique, il est... horrible: il exprime un désespoir sec, sans larmes, sans pitié. Oui, il y a en elle quelque chose d'irrémédiablement désséché. Sartre,Nausée,1938, p. 183.
N'avoir plus un poil* de sec.
b) [P. méton.] Vieilli ou iron. Nourrice sèche. Nourrice qui garde, élève des enfants en bas âge sans les allaiter. On doit (...) avoir une nourrice sèche. La nourrice sèche a de grosses épingles et des rubans à son bonnet comme une autre nourrice; il ne lui manque que du lait (France,Livre ami,1885, p. 200).
4. [Qualifie l'aboutissement d'un processus d'évaporation]
a) [En parlant d'un végétal, d'un aliment] Qui a perdu ses constituants liquides, sa fraîcheur, son humidité naturelle. Anton. frais, vert (végétaux).Arbre, bois sec; prairie sèche; feuillages secs; herbes sèches; pain sec (synon. dur, rassis). Il devait avoir une collection de plantes sèches. Cela s'appelle un herbier (Mérimée,Abbé Aubain,1847, p. 159).Des reliures de Prouvé, le peintre, dont l'une, la Mélancolie d'automne, représente, sur une peau couleur de feuille morte et en relief, le recroquevillement des feuilles sèches dans cette saison sur les chemins (Goncourt,Journal,1894, p. 583).
Fourrage* sec.
HÉRALD. Arbre, rameau sec. Arbre, rameau représenté sans feuilles. (Dict. xixeet xxes.).
b) [En parlant d'un obj., d'une substance] Dont l'eau, l'humidité, les constituants liquides (solvants, etc.) ont été éliminés, retirés (par séchage, évaporation). Linge, vêtement sec; colle, peinture sèche; plâtres secs. Il retira son caoutchouc et fut tout heureux de trouver sa capote sèche (Dorgelès,Croix de bois,1919, p. 257):
4. On s'assure que le vernis est bien (...) sec, en touchant avec le doigt (...). Si le doigt laisse une empreinte terne et nébuleuse, c'est un signe (...) que le vernis n'est pas arrivé au degré de siccité convenable... Nosban,Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 181.
Extrait sec, matière* sèche. Produit restant après déshydratation complète. L'auteur ne cite ici qu'une partie des fraudes que la mauvaise foi et la cupidité font subir aux extraits de quinquina, et surtout à l'extrait sec de cette écorce (Kapeler, Caventou,Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 606).
[P. méton.] Poids sec. Poids du produit ainsi déshydraté. On a dénombré jusqu'à plusieurs centaines de millions de bactéries par gramme de vase humide, ce qui correspond à un poids sec de matière vivante de 0,3 à 2 mg (J.-M. Pérès, Vie océan,1966, p. 94).
ALIM., CONSERV. Qui a subi un traitement destiné à la déshydratation plus ou moins complètement, généralement pour assurer sa conservation. Poisson, saucisson sec; fromage sec; haricots, légumes secs; abricots, raisins secs; châtaignes, figues sèches. Le lait traité (évaporé, condensé ou sec) est destiné aux bébés et aux malades (Wolkowitsch,Élev.,1966, p. 206).
Gâteau* sec.
Vieilli. Confitures sèches. Fruits confits. [Le coing] servait à l'assaisonnement des viandes et on l'utilisait comme base pour faire les confitures sèches d'Orléans appelées cotignac (Gdes heures cuis. fr.,Éluard-Valette, 1964, p. 232).
Loc. fig. Fruit sec. V. fruit1.
5. Qui ne comporte pas l'élément (semi-)liquide dont il est normalement accompagné.
a) En partic.
α) [En parlant d'une boisson alcoolisée] Servi sans eau, sans glaçons. Apéritif, porto, whisky sec. Elle aimait bien son pernod sec (Céline,Mort à crédit,1936, p. 524).Bien que ce ne soit pas l'heure, je boirai quelque chose de sec, de la fine ou de l'armagnac (Simenon,Vac. Maigret,1948, p. 170).
β) [En parlant d'un véhicule] Être en panne sèche. V. panne3.
b) Spécialement
α) BÂT. Mur de briques, de pierres sèches (v. pierre B 2). Mur de briques, de pierres empilées les unes sur les autres sans mortier ni liant. (Dict. xxes.).
β) CHIM. Voie sèche. Traitement chimique réalisé sans adjonction de liquides excipients et généralement à haute température. Verre soluble. − (...) produit dont la fabrication peut se faire par voie sèche ou par voie humide (Cl. Duval, Verre,1966, p. 100).
γ) COMM. [P. oppos. à liquide] Épicerie sèche, marchandises sèches (v. marchandise A 1). Ensemble des aliments présentés en rayon, à l'exclusion des boissons et des produits frais.
δ) MARINE
Banc sec. ,,Banc qui découvre à marée basse`` (Lar. 19e-Lar. Lang. fr.).
Cale* sèche. V. cale1.
ε) MÉD., PATHOL.
[Pour indiquer une absence de liquide, de sécrétions physiologiques] Eczéma sec. Polyarthrite sèche progressive (Ravault, Vignon,Rhumatol.,1956, p. 16).
Asthme sec, toux sèche. Asthme, toux non accompagné(e) d'expectorations. Anton. gras.Tant que dure l'accès d'asthme, il ne faut donner au malade aucun aliment solide, sur-tout dans l'asthme sec, où le malade ne rend aucuns crachats (Geoffroy,Méd. prat.,1800, p. 132).Les antitussifs sont indiqués lors des toux sèches, tandis que les expectorants sont indiqués lors des toux grasses (Pèlerin magazine,21 nov. 1986, n o5425, p. 37, col. 4).
Pleurésie, pleurite sèche. Inflammation pleurale sans exsudation. En février, j'ai fait une pleurite sèche avec expectorations sanguinolentes (Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p. 887).
Ventouses sèches. Ventouses appliquées sans inciser préalablement la peau, et ne provoquant pas d'exsudation sanguine. Les ventouses ainsi appliquées prennent le nom de ventouses sèches; elles produisent une révulsion qui est souvent utile (Nelaton,Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 31).
[Pour indiquer une privation d'alcool]
Pays sec. ,,Pays dans lequel la consommation d'alcool est prohibée`` (Lar. 20e-Lar. Lang. fr., Quillet 1965).
Régime sec. V. régime1.
B. − P. ext.
1. [Qualifie une chose] Non accompagné, dépourvu d'un complément ou d'un autre élément. Être au pain* sec.
a) Spécialement
α) ARBORIC. Taille sèche. Quand on pratique la taille sèche (...) on supprime tous les rameaux inutiles à la formation de la souche ou à la fructification (Brunet,Matér. vitic.,1909, p. 18).
β) JEUX, SPORTS
JEUX DE CARTES. Atout, manillon sec; carte sèche. Atout, manillon, carte qui n'est pas accompagné(e) d'une autre carte de même couleur. (Dict. xxes.).
JEUX, SPORTS. Manche, partie sèche; set sec. Manche, partie, set qui se déroule en une fois, sans possibilité de revanche. Les qualités d'accrocheur d'Agopoff ne purent rien contre le brio de Fred, qui remporta une victoire relativement facile en trois manches sèches [Ping-pong] (France au travail,17 févr. 1941).
Loc., au propre et au fig. (Jouer) en cinq* secs.
γ) MAR. [Pour indiquer l'absence de voiles]
Cape sèche. V. cape2.
Panne sèche. V. panne3.
Vergue* sèche.
δ) MUS. (dans le domaine du jazz, du rock, de la pop-music). [P. oppos. à guitare électrique*] Guitare sèche. Guitare dépourvue d'amplificateur. Hugues Aufray chante d'excellentes traductions de folksongs traditionnels (chants de cow-boys, de marins, de poseurs de rails) et d'œuvres américaines contemporaines (...). La guitare électrique laisse la place à la guitare dite « sèche », au banjo et à l'harmonica (F. Vernillat, J. Charpentreau, La Chans. fr., 1971, pp. 106-107).
ε) TOUR. [Pour indiquer l'absence d'autres prestations] On s'envole maintenant vers les States avec la formule « transport sec », juste le billet sans achat de services. On se débrouille sur place (Le Nouvel Observateur, 29 juin 1981, p. 47, col. 2).
b) [Qualifie une somme d'argent] Argent sec. Synon. de argent comptant.*J'avois calculé que six cents livres d'argent sec me mettroient à même de courir de bons marchés (Fiévée,Dot Suzette,1798, p. 69).
α) [Pour indiquer l'absence de prime, de majoration ou de minoration sur la somme indiquée] Synon. de net.Si vous n'aviez pas de fortune, on vous laisserait très bien, mon prince, (...), avec votre traitement tout sec, sans se souvenir que vous avez sauvé la Grande Armée (Balzac,Cous. Bette,1846, p. 303).
Perte* sèche.
β) [P. méton.; en parlant d'une pers.] Fam., vieilli. Être sec. Manquer d'argent. (Dict. xixes.). Synon. être à sec*.
c) [Qualifie un acte professionnel, religieux, etc.] Cette cérémonie sèche, le mariage civil, une espèce de formalité à l'américaine, qui met dans le mariage juste le cœur du code (Goncourt,Journal,1865, p. 154).
Confession sèche. Confession non suivie de l'absolution. (Ds Quillet 1965).
Consultation sèche (vieilli). Consultation donnée par un avocat, sans percevoir d'honoraires. (Ds Lar. 19e, Littré, DG).
Messe* sèche.
2. [Qualifie l'ensemble ou une partie du corps d'une pers., d'un animal] Dépourvu de chair, de graisse. Synon. décharné, étique, maigre; anton. gras, gros1, replet.Homme, vieillard sec; corps sec; épaules, mains sèches; tête sèche. Madame Ragon, grande femme sèche et ridée, au nez pincé, aux lèvres minces, avait un faux air d'une marquise de l'ancienne cour (Balzac,C. Birotteau,1837, p. 163):
5. ... Poëri fit signe au bouvier de faire avancer ses bêtes. C'étaient de superbes animaux, aux longues cornes évasées comme la coiffure d'Isis, au garrot élevé, au fanon puissant, aux jambes sèches et nerveuses. Gautier,Rom. momie,1858, p. 265.
a) [Dans des loc. compar. à connotation dépréc.] Sec comme un échalas, un hareng, une momie, un pendu. Sec comme un coup de trique (Carabelli, [Lang. pop.], s.d.).
b) En empl. subst. Ce chef, un grand sec, arrêtait son monde et le reformait au milieu des landes et des broussailles (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 218).
c) P. ext., vieilli, fam. Être sec. Être mort. Voir Rigaud, Dict. jargon paris., 1878, p. 309.
C. − P. anal. Qui manque d'ampleur, de moelleux, d'onctuosité. Synon. âpre, bref, dur, raide, rêche, rude; anton. doux, étoffé, gracieux, onctueux, souple.La maternité, l'allaitement, avaient développé les hanches, les seins, épaissi la base du cou. Mais cet alourdissement n'était pas désagréable: il corrigeait ce qui subsistait encore de raideur protestante dans son maintien, son port de tête, et jusque dans la finesse un peu sèche des traits (Martin du G.,Thib., Épil., 1940, p. 844).
En partic.
1. [Qualifie une œuvre picturale, sa réalisation] ,,Se dit d'une exécution dure, de contours trop carrés, de tableaux peints d'une touche trop mince, dont la pâte n'offre pas une épaisseur suffisante`` (Adeline, Lex. termes art, 1884). Contour, dessin sec; calligraphie sèche; tons secs. Si l'on regarde [chez les Anglais] (...) ce qu'on appelle l'École sèche, souvenir des Flamands primitifs, on trouve (...) dans l'aridité du procédé un sentiment de vérité réel et tout à fait local (Delacroix,Journal,1855, p. 339).Élève de Jean Bellin, Titien, dans ses commencements, en imite la manière un peu sèche et la naïveté encore gothique (Gautier,Guide Louvre,1872, p. 49).
2. [Qualifie une œuvre musicale, son mode d'exécution] Note(s) sèche(s). Tous [les musiciens hot] emploient un même type d'attaque rapide, sèche et puissante (Panassié,Jazz hot,1934, p. 80).
3. [Qualifie un bruit, un coup, un mouvement, etc.] Net, vif, rapide. Claquement sec; détonation, sonorité sèche. Les soirées se passaient pour le père et pour la fille à jeter les dés qui sonnaient avec un bruit sec contre le rebord de bois (Bourget,Disciple,1889, p. 139).L'irascible petit vieillard [répondit], avec un coup sec frappé sur le bureau (Benoit,Atlant.,1919, p. 148).
Voix sèche. Voix nette, aux sonorités un peu tranchantes. Quant à Paul Valéry, qui a enregistré, d'une voix métallique et sèche, Le Cimetière marin, nous pouvons le trouver monotone, mais nous pouvons aussi penser que sa diction s'accorde à la beauté de ses vers, à leur rigueur formelle, à leur désespoir sans consolation (Disque Fr.,1963, p. 15).
4. [Qualifie une étoffe] Qui manque de moelleux au toucher. Lainage sec; gabardine sèche. De la popeline? C'est une étoffe soie et laine, sèche, tu sais, qui ne colle pas (Colette,Fin Chéri,1926, p. 222).
5. [Qualifie un vin] Peu liquoreux, à saveur plus ou moins acide. Anton. doux, moelleux, sucré.Vin blanc sec; champagne sec. Mettez dans une casserole (...) des parures de champignons et de truffes et deux verres de madère sec (Gdes heures cuis. fr.,Carême, 1833, p. 132).Aimeriez-vous un verre de Pouilly sec? (Simenon,Vac. Maigret,1948, p. 51).
II. − Au fig., domaine moral, intellectuel.[Qualifie une réalité abstr.]
A. − [Appliqué à un enseignement, une doctrine, une production de l'esprit, etc.] Qui manque d'agrément, de charme, de fantaisie (pour l'esprit, la sensibilité). Synon. aride, froid, sévère.Ouvrage, style sec; étude, langue, narration, prose sèche; intellectualité, vie sèche. L'abstrait impératif catégorique de Kant lui paraissait trop froid et trop sec pour les besoins de l'imagination, cette folle du logis de Malebranche, mais aussi cette source de l'inspiration (Ménard,Rêv. païen,1876, p. 19).Ce sera, j'espère, un délassement pour vous d'entendre, après l'exposé sec et aride des découvertes de la science, une description poétique de l'opposition économique qui existe entre le narcissisme et l'état amoureux (Freud,Introd. psychanal., trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p. 447).
B. − [Appliqué à une pers., à son comportement]
1. Qui est dépourvu de générosité, de sensibilité, de chaleur humaine. Synon. froid, glacial, indifférent, insensible, sévère.J'étais tombé sous la férule de l'abbé Homan, jeune prêtre d'allure tortillante, à l'esprit petit et soupçonneux, au cœur sec (Billy,Introïbo,1939, p. 26):
6. Il y eut dès ce moment dans (...) [le] sentiment [de Mathilde] pour Julien, du vague, de l'imprévu, presque de la terreur. Cette âme sèche sentit de la passion tout ce qui en est possible dans un être élevé au milieu de cet excès de civilisation que Paris admire. Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 445.
En partic. Qui dénote la mauvaise humeur, le désir de blesser. Synon. cassant, désobligeant.Geste, refus, salut, ton sec; lettre, réponse sèche. Que de fois déjà, un coup d'œil hautain, un mot sec de la Belcredi, avait déraciné jusqu'aux moindres fibres de l'attendrissement qu'il sentait (Bourges,Crépusc. dieux,1884, p. 245).Ne joue pas les ingénues, ça n'est pas ton emploi, dit Lucie Belhomme d'une voix sèche (Beauvoir,Mandarins,1954, p. 270).
2. Qui manque de richesse intérieure, de facultés créatrices. Synon. aride, stérile; anton. fécond, luxuriant.Auteur, écrivain, penseur sec. Sous couleur d'être analystes, nous ne sommes que des nihilistes, des âmes sèches, des cerveaux incapables de sentir efficacement et avec suite, organisés uniquement pour la négation (Barrès,Renan, Trois stations de psychothérapie, 1891, p. 92).
Loc. fam. Être, rester sec. Être incapable de répondre, d'argumenter. Synon. sécher.Un passage d'un livre ou d'un exposé l'obsédait: « Si j'avais à en parler, je serais absolument sec. À l'oral, j'aurais l'air d'un idiot... » (Magnane,Bête à concours,1941, p. 384).Demandez à un monsieur à la page de réciter des vers de Claudel, de Valéry, d'Éluard, il restera sec (Aymé,Confort,1949, p. 59).
III. − Empl. adv.
A. − [Corresp. à supra I A 4 a α] Boire sec. Boire de l'alcool sans y ajouter d'eau, de glaçons; p. ext., boire beaucoup. On but sec et longtemps. On trinqua « aux dames d'Alger! au Monténégro libre!... » (A. Daudet, Tartarin de T.,1872, p. 88).
B.− [Corresp. à supra I C 3; avec un verbe indiquant une action, un mouvement] D'une manière vive, rapide. Conduire, frapper, parler sec; ça pète sec. Le claquement de leurs socques de bois accompagnait sec et vite la mesure de cette musique (Hamp,Marée,1908, p. 18).Tac! Un coup de feu claque sec, venant des lignes boches (Dorgelès,Croix de bois,1919, p. 94).
En compos. Pète-sec*.
AUDIOVIS. Couper sec. ,,Faire une coupure brusque et nette du plan sonore ou visuel`` (franterm Néol. 1984). Monter sec. ,,Faire un montage de plans sonores ou visuels coupés de manière brusque et nette`` (franterm Néol. 1984).
Loc. adv., pop., fam. Aussi sec. Aussitôt, sans hésiter. Synon. du tac au tac.Un bout de conversation, et mon pouvoir séducteur opérera. − Et s'il n'opère pas? − Alors je vous saute dessus. Aussi sec (Queneau,Zazie,1959, p. 210).
IV. − Empl. subst. masc.
A. − À valeur de neutre
1. État, qualité de ce qui est dépourvu d'humidité. J'ai dans ma vigne des grappes qui se couvrent de moisissure et qui n'ont échappé au soleil que pour périr à la pluie. − Hélas! (...) l'humide et le sec sont les deux ennemis du vigneron (France,Rôtisserie,1893, p. 341).
En partic.
a) [Dans la philos. gr.] Un des quatre principes actifs d'Aristote. Aux quatre âges de la vie correspondent pour le corps quatre tempéramens qui résultent de la combinaison de l'humide, du chaud, du sec, et du froid (Ozanam,Philos. Dante,1838, p. 130).
b) Sécheresse atmosphérique. Ces baromètres rustiques, grains d'avoine dont les deux barbes, aussi longues que celles des crevettes-bouquet, viraient, crucifiées sur un carton, à gauche, à droite, prédisant le sec et le mouillé (Colette,Sido,1929, p. 38).
2. Chose(s) sèche(s). Une fois dans l'île et vêtus de sec, il leur fallut laver leur barque (Queffélec,Recteur,1944, p. 108).
En partic.
a) Aliment sec dont se nourrit le bétail. Anton. vert.Tous les fumiers destinés à être employés à la production des champignons doivent provenir d'animaux nourris au sec (...) nourris avec du foin, et non avec des plantes vertes (Gressent,Potager mod.,1863, p. 680).Voilà une vache qui mange trop de sec. − Ça se peut, en tout cas, elle donne ses douze litres (Aymé,Jument,1933, p. 134).
Loc. fig. Donner, employer, manger... le vert et le sec. User de tous les moyens dont on dispose (pour obtenir quelque chose). Le maréchal (...) me dit (...) que nos adversaires ont employé le vert et le sec, mais qu'il a résisté de tous les côtés avec vigueur (Mérimée,Lettres Viollet-le-Duc,1864, p. 103).Le pauvre homme a rencontré une bouleversante créature aux yeux de jade, pour laquelle il est en train de manger le vert et le sec (Aymé,Bœuf cland.,1938, p. 218).
b) Au sec. Dans un lieu dépourvu d'humidité. Être au sec; mettre qqc. au sec. Il était (...) chaussé de sabots qui lui tenaient les pieds bien au sec (Châteaubriant,Lourdines,1911, p. 8):
7. Les cheminées se trouvaient ainsi divisées en trois ou quatre chambres, si toutefois on peut donner ce nom à autant de tanières sombres, dont un fauve se fût à peine contenté. Mais on y était au sec, et l'on pouvait s'y tenir debout... Verne,Île myst.,1874, p. 35.
Mettre les voiles au sec. Les déployer pour les faire sécher. (Dict. xixeet xxes.).
Tirer les confitures au sec. Les sortir de leur jus, de leur sirop (Dict. xixeet xxes.).
B. − Loc. adj. ou adv. À sec
1. Sans eau, sans élément liquide. Quand tous les puits seront à sec, celui-ci aura de l'eau encore (Claudel,Père humil.,1920, ii, 1, p. 516).Une pluie diluvienne recommence; Quelle bêtise! En été, la citerne à sec, le gosier à sec, on gémira sur le manque d'eau et, maintenant, des fleuves de pluie et des fleuves de pluie croulent, perdus d'avance (Queffélec,Recteur,1944, p. 117).
En partic. [En parlant d'une pers.] Sans verser de larmes. Sotte, qui t'en vas pleurer comme une petite fille! N'as-tu pas appris à « souffrir à sec? » (Colette,Vagab.,1910, p. 187).Les filles et la femme poussent des cris retentissants, les garçons gémissent à sec, avec un visage admirable de gravité (Barrès,Pays Lev., t. 2, 1923, p. 47).
Spécialement
BÂT. Sans mortier ni liant. Comme la plupart des grands monuments des Romains, le pont du Gard est construit en pierres de taille posées à sec sans mortier ni ciment (Stendhal,Mém. touriste, t. 2, 1838, p. 150).
TECHNOL. Sans adjonction de liquide spécifique. Teinture à sec. Le blanchissage diffère du simple savonnage que l'on fait subir aux tissus de laine, du nettoyage à sec auquel sont soumis les vêtements de laine et de soie (Lar. mén.1926, p. 190).
2. Que l'on a placé hors de l'eau. On l'avait mis à sec [le navire] l'année précédente pour gratter ces coquillages, puis il avait repris la mer (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 448).L'originalité du projet de la Rance réside dans sa construction en plusieurs phases (...) permettant d'effectuer les travaux à sec entre batardeaux étanches (Romanovsky,Mer, source én.,1950, p. 99).
3. MAR. (Navire) à sec (de toiles, de voiles). (Navire) qui a serré toutes ses voiles en raison du gros temps. Durant les quatre jours que Vespuce a été poussé dans le nord par un vent de sud-ouest violent, il a pu faire, quoique naviguant à sec, trente-cinq lieues par vingt-quatre heures (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 75).Un gros navire à sec de toiles qui fuyait sous le vent du côté des îles Lavezzi (A. Daudet, Lettres moulin,1869, p. 89).
4. Au fig., fam.
a) Dépourvu d'argent. Je suis tellement à sec que je ne t'envoie pas de bleu (Rivière,Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 307).S'étant aperçue que son compte en banque était presque à sec, elle avait eu un coup de panique (Aymé,Travelingue,1941, p. 118).
Mettre (qqn) à sec. (Le) ruiner. [Mariette] se rappelait son émotion, la première fois qu'elle avait soulevé, de cette façon, une grosse somme à un Anglais fou d'elle, et qui voulait se tuer quand elle le quitta, après l'avoir mis à peu près à sec (L. Daudet, Entremett.,1921, p. 86).
b) Être à sec. Ne savoir que répondre, manquer d'idées (sur tel ou tel sujet). Quand ils furent à sec d'éloquences, ces trois messieurs se retirèrent (A. Daudet, Pt Chose,1868, p. 109).Je suis fort à sec quant aux renseignements sur les dieux de la Perse et sur les dieux de l'Inde (Flaub.,Corresp.,1871, p. 275).
Prononc. et Orth.: [sεk], fém. [sε ʃ]. Ac. 1694, 1718: sec, seche; dep. 1740: sec, sèche. Étymol. et Hist. A. 1. a) Ca 980 « qui a perdu son humidité naturelle (d'une plante) » (Jonas, éd. G. de Poerck, p. 43); 1273 ognons sais « dont on a fait évaporer les éléments humides en vue de la conservation » (C'est Henris de Gant, Chirog., A. Tournai ds Gdf. Compl.); 1690 fruits secs (Fur.); b) déb. xiies. « qui ne renferme pas d'eau ou d'éléments liquides » (St Brendan, éd. E. G. R. Waters, 1578); 1690 sec comme une allumette (Fur.); c) ca 1150 « qui est dépourvu d'humidité atmosphérique » (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 2233); fin xives. saisson seche (Froissart, Chroniques, éd. G. Raynaud, t. 11, p. 127); d) 1160-70 « qui n'est pas ou plus mouillé » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 4342); 1616 ancre seche « dont le solvant s'est évaporé » (d'Aubigné, Hist. univ., II, 252 ds Littré); e) 1389 bouche seche « qui n'est pas hydratée » (L'Orloge de sapience, Maz 923, I, VI ds Gdf. Compl.); 1670 fig. avoir des yeux secs « ne pas être ému » (Racine, Berenice, IV, 5); f) 1535-74 avoir le gosier sec (Mellin de St Gelays, Œuvres, éd. P. Blanchemain, I, 71); 1918 l'avoir sec (le gosier) (Dauzat, Arg. guerre); 1936 id. « éprouver une vive contrariété » (Céline, Mort à crédit, p. 462); 2. a) 1150-70 piere secche « employée sans mortier » (Jeu Adam, éd. W. Noomen, 850); b) ca 1210 touz seche « sans expectoration » (Guiot de Provins, Bible, 2569 ds T.-L.); 1871 orage sec « sans pluie » (Littré); c) fin xiiies. [date du ms.] pain tot sec « pain sans autre aliment » (Li Purgatoires saint Patrice, B. N. 423, f o35b ds Gdf. Compl.); 1342 pain sec (J. Bruyant, Pauvreté et richesse, 38a ds T.-L.); d) 1260 argent sec « argent comptant » (E. Boileau, Métiers, éd. G.B. Depping, 351); e) 1904 partie sèche « aux cartes, partie non suivie d'une revanche et d'une belle » (Nouv. Lar. ill.); 1931 avoir le manillon sec « sans autre carte de la couleur » (Pagnol, Marius, III, 4, p. 162); 3. a) ca 1160 « se dit d'une personne maigre » (Eneas, éd. J. J. Salverda de Grave, 2572); b) 1690 sec comme un pendu (Fur.); 1845 sec comme un hareng (Besch.); c) 1835 subst. un grand sec (Ac.); 4. a) 1200 vin sec (Jean Bodel, Jeu St Nicolas, éd. A. Henry, p. 100); b) 1636 tissu sec (Monet); c) 1676 « dans le domaine artistique, exécution dure où les traits sont trop marqués » (Félibien, p. 734); d) 1703 coup sec (Trév.). B. 1. a) Ca 1225 cuers... ses « qui manque de sensibilité, de tendresse » (Reclus de Molliens, Miserere, CCLXI, 11 ds T.-L.); b) 1588 parler sec « rude, brusque » (Montaigne, Essais, éd. P. Villey et V. L. Saulnier, p. 253); 2. ca 1265 « qui n'offre aucun agrément pour l'esprit, dénué de grâce, de fantaisie » (Brunet Latin, Trésor, éd. F. J. Carmody, p. 327); 1636 « se dit d'un auteur stérile ou aride » (Monet); 1866 arg. scol. « incapable de répondre à une question » (ds Esn.). C. Subst. 1. a) 1269-78 « état de ce qui est sans eau » (Jean de Meung, Rose, éd. F. Lecoy, 16931); b) 1342 seck « fourrage sec » (Cartul. de Cambron, p. 256 ds Gdf. Compl.); c) ca 1450 avoir le sec et le vert (Mistere Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 35341); 1611 employer le verd et le sec (Cotgr.); 2. a) 1155 a sec « hors de l'eau » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 2476); 1283 metre a sec (un vivier) (Philippe de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. A. M. Salmon, t. 2, p. 92); b) 1611 naviger a sec « sans voiles » (Cotgr.); 1859 à sec de voiles (Bonn.-Paris); 1904 à sec de toile (Nouv. Lar. ill.); c) 1536 mettre qqn à sec « le démunir d'argent » (Roger de Collerye, Œuvres, éd. Ch. d'Hericault, p. 248); d) 1567 être à sec « n'avoir plus rien à dire » (Amyot, Vies, Lucullus, 2 ds Gdf. Compl.); 1678 mettre qqn à sec « le réduire au silence » (Bussy-Rabutin, Lettre ds Mmede Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, p. 603). D. Adv. 1. 1283 paier tout sec (Philippe de Beaumanoir, op. cit., p. 37); 2. ca 1500 parler sec « d'une façon vive, nette » (Philippe de Commynes, Mém., éd. J. Calmette, t. 2, p. 316); 3. 1640 boire sec « bien boire » (Oudin Curiositez, p. 501); 4. 1904 aussi sec! (ds Esn.). Du lat. siccus « sec, sans humidité », fig. en parlant du style « froid, indifférent ». Fréq. abs. littér.: 5 386. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 5 392, b) 8 883; xxes.: a) 9 004, b) 8 130. Bbg. Blumenthal (P.). Die Linguistik des Weingeschmacks... Z. fr. Spr. Lit. 1979, t. 89, pp. 99-102, 105. − Quem. DDL t. 28. − Vincenot (I.). Ét. du mot sec d'après un corpus tiré des enregistrements du T.L.F.: théor. de sém. combin. appl. au mot sec. Thèse, Nancy2, 1987, 487 p.

Wiktionnaire

Adjectif

sec \sɛk\

  1. Qui a peu ou pas d’humidité.
    • Ainsi que cela se produisait chaque fois qu’il avait trop pompé le jour d’avant, il se sentait la tête un peu fiévreuse, le front chaud, les nerfs excités et la gorge sèche. — (Louis Pergaud, « Joséphine est enceinte », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Chaque période interglaciaire amène un adoucissement du climat, qui prend le type froid et sec ou bien doux et humide. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 58)
    • Les floraisons intempestives ne sont pas rares, à la suite des printemps ou des étés secs, auxquels succèdent quelques journées de pluies abondantes. — (Pierre Joigneaux, Causeries sur l’agriculture et l’horticulture, La Maison rustique, Paris, 1864, p. 152)
    • La terre que je cultive, située sur le territoire de Chanteheux, se monte à 500 jours de terre (100 hect.), et 140 fauchées de prés (28 hect.) ; le terrain est sec, sablonneux et graveleux. — (Paul Genay, « Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle) », dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, Paris & Lille, 1898, p. 285 (appendice))
    • Avoir la bouche sèche, la langue sèche, la gorge sèche, les lèvres sèches. — Avoir la peau sèche, les mains sèches.
    • Ophtalmie sèche.
    • Avoir une toux sèche : Tousser sans cracher.
    • Régime sec : Régime alimentaire qui consiste à ne pas boire pendant les repas.
  2. Il est opposé à vert et frais, lorsqu’on parle des herbes, des plantes.
    • Les pois mûrs & secs sont un des légumes qui fournissent la purée la plus délicate, & l’aliment le moins grossier. — (Denis Diderot & Jean Le Rond d’Alembert, Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, p. 884)
  3. Dont on a évaporé les éléments humides, séché ou asséché.
    • Des fruits secs.
    • Du poisson sec.
    • De la morue sèche.
    • Confitures sèches : Fruits confits, conservés hors du sirop.
    • La peinture de ce lambris n’est pas encore bien sèche.
    • Ces plâtres sont très secs.
    • Plier du linge quand il est sec.
    • Les chemins sont secs.
  4. (Figuré) Décharné ; nerveux ; osseux.
    • […] elle est bien frêle et sèche, mais à peine nerveuse et, en dépit du laconisme de ses repas, elle se porte très bien, n’est même jamais souffrante […] — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L'Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chap. 7)
    • Ce cheval a la tête sèche : Il n’a pas la tête chargée de chair.
  5. (Figuré) Rude ; abrupt ; sans moelleux ; sans douceur ; nerveux ; concis.
    • […] et sa mère, tout en cardant à gestes secs et comme rageurs un paquet de laine, poussait de temps à autre une virulente malédiction. — (Louis Pergaud, « Joséphine est enceinte », dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Et il dit « je sais » de façon si sèche que le silence s’établit pour de longues minutes. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. III, Gallimard, 1937)
    • J’eus pour toute récompense un thank you, sir, qui est prononcé d’une voix sèche, extrêmement britannique. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Voir, regarder quelqu’un, quelque chose d’un œil sec : Sans s’attendrir, sans verser de larmes.
    • Parler, répondre d’un ton sec.
    • Un refus tout sec.
    • Une âme sèche : Une âme froide et peu sensible.
    • Un cœur sec.
    • Cet homme est sec : Il manque de sensibilité, de tendresse, de bonne grâce.
    • Un esprit sec : Un esprit dénué d’agrément.
    • Cet auteur, ce poète est sec : Il manque de grâce.
    • Ce style est sec : Il est dépourvu d’ornements, il est sans charme.
    • Cette narration est bien sèche.
    • Une morale sèche et rebutante.
    • Cette matière est sèche : Elle offre peu de ressources pour la traiter avec agrément, avec intérêt.
    • Coup sec : Coup donné avec promptitude, sans rester sur l’objet.
    • Bruit sec : Bruit qui n’a pas de prolongement.
    • Un ouvrage sec : Ouvrage où les contours sont marqués durement, sans agrément et sans moelleux.
    • Des contours secs, un coloris sec, une manière sèche.
  6. Qualifie un vin qui n’est pas liquoreux, qui n’est pas moelleux.
    • Parmi les vins d’Alsace, le riesling est plus sec que le gewurztraminer.
  7. Seul, sans accompagnement, nu.
    • Pain sec : Du pain pour tout aliment.
    • Manger son pain sec.
    • Manger du pain tout sec.
    • On l’a mis au pain sec et à l’eau.
    • Perte sèche : Perte entière et sans compensation.
    • Il avait mis vingt mille francs dans cette entreprise, il en retirera tout du plus le quart, c’est une perte sèche de quinze mille francs.
  8. (Jeu de cartes) Seul.
    • Avoir un atout sec, un manillon sec.

Nom commun

sec \sɛk\ masculin

  1. Ce qui n’est pas humide.
    • Le sec et l’humide.
  2. (En particulier) Fourrage séché, foin, paille ou avoine.
    • Donner du sec aux chevaux.
    • Mettre des chevaux au sec.
  3. Endroit sec.
    • Recule vite, cherche le dur, le sec, ou tu es perdu. Tu croiras t’échapper en avançant […] Tu t’enfonces davantage […] — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Marine) Terre, par opposition à l’eau.
    • Se mettre au sec : S’échouer.
  5. Relief sous-marin où la profondeur de l’eau est faible par rapport à celle des points avoisinants.
  6. Homme grand et maigre.
    • Un grand sec.

Adverbe

sec \sɛk\ invariable

  1. Rudement, sans ménagement, brusquement.
    • Boire sec : Bien boire, boire sans eau.
    • Répondre sec, parler sec à quelqu’un : Lui faire une réponse rude, brusque, rebutante.
    • Tout sec : Uniquement, absolument, sans plus ni moins.
    • Cette terre lui donne tout sec dix mille francs de revenu.
    • Il aurait préféré être en uniforme, et même assis sur le banc des remplaçants, quitte à ne pas jouer du tout, plutôt que de traîner « en civil » avec des inutiles comme nous, tandis que ses copains se faisaient frotter les oreilles et que ça cognait sec dans les affrontements entre avants, en bas, à quelques mètres de lui, sur l’herbe boueuse. — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 67)
  2. Sans eau ajoutée, en parlant d’alcool.
    • Elle buvait toujours sec et se réjouissait de constater la force de sa constitution. — (Denise Bombardier, Edna, Irma et Gloria, Albin Michel, 2007, page 207)

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.

Nom commun

sèche \sɛʃ\ féminin

  1. (Familier) Cigarette.
    • Je grillais une sèche sur le pas de la porte quand elle est arrivée.
  2. (Boucherie) Perte de poids subie par une viande à cause de l’évaporation de l’eau.
  3. (Marine) Haut-fond dangereux pour la navigation.
  4. (Sylviculture) Maladie affectant le pin des Landes.
  5. (Musculation) Perte de gras dans le but de rendre les muscles plus apparents[1].
    • La principale difficulté pendant la sèche est de ne pas cataboliser, c’est à dire faire une fonte musculaire lié au régime. — (Sèche et Perte de Poids sur le site www.fitadium.com → lire en ligne)
    • La technique du rebond en glucides, bien connue des culturistes, fait exploser les muscles quand on sort d'un régime de sèche pour attaquer la compétition. — (Musculation, les fondamentaux pour tous : Les réponses à toutes vos questions, Emmanuel Legeard, éditions Amphora, 2008, page 23)
  6. Graphie ancienne de seiche[2].
    • D’autres, armées d’un bâton que termine un fort hameçon, fouillent sous les pierres, dans les creux du rocher, et en retirent soit le congre à la peau glissante, soit le poulpe aux huit bras, la sèche ou l’encornet, qui tentent vainement d’échapper en s’entourant d’un nuage coloré. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, Revue des Deux Mondes, tome 30, 1842)

Forme d’adjectif

sèche \sɛʃ\

  1. Féminin singulier de sec.
    • Il allongeait sa jambe, sèche comme un échalas, qui flottait dans une molletière trop large et sans couleur, pour montrer fièrement sa chaussure. — (François Barberousse, L’Homme sec, Paris : Gallimard, 1935 & Romorantin : Marivole Éditions, 2013, chapitre 7)

Forme de verbe

sèche \sɛʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sécher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sécher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de sécher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SEC, ÈCHE. adj.
Qui a peu ou point d'humidité. Sec comme du bois. Sec comme une allumette. Un terrain sec et sablonneux. Un pays sec. L'été a été fort sec. Il fait un temps bien sec. L'air est très sec. Un froid sec. Il est opposé à Vert, frais, lorsqu'on parle des Herbes, des plantes. Des herbes sèches. Du fourrage sec. Des haricots secs. Cet arbre est tout sec, il est mort. Des branches sèches. Des feuilles sèches. Des fleurs sèches. Du bois sec. Il se dit également de Certaines choses dont on a fait évaporer les éléments humides. Des fruits secs. Des raisins secs. Du poisson sec. De la morue sèche. Confitures sèches, Fruits confits, conservés hors du sirop.

SEC se dit encore par opposition à Moite, mouillé, onctueux, gras, etc. Avoir la bouche sèche, la langue sèche, la gorge sèche, les lèvres sèches. Avoir la peau sèche, les mains sèches. Ophtalmie sèche. La peinture de ce lambris n'est pas encore bien sèche. Ces plâtres sont très secs. Plier du linge quand il est sec. Les chemins sont secs. Passer une rivière; un ruisseau à pied sec, Traverser le lit d'une rivière, d'un ruisseau lorsqu'il n'y a point d'eau, ou lorsqu'il y en a si peu qu'en mettant le pied sur quelques pierres on ne se mouille pas. Voir, regarder quelqu'un, quelque chose d'un œil sec, Sans s'attendrir, sans verser de larmes. Avoir une toux sèche, Tousser sans cracher. Ce cheval a la tête sèche, Il n'a pas la tête chargée de chair. Il a les jambes sèches, Il a les jambes nerveuses, peu chargées de chair. On dit, dans un sens analogue : Un homme sec, un grand homme sec et substantivement, dans le langage familier, Un grand sec, Un homme grand et maigre. Vin sec, Vin qui n'est pas liquoreux, qui n'est pas moelleux. Pain sec, Du pain pour tout aliment. Manger son pain sec, manger du pain tout sec. On l'a mis au pain sec et à l'eau. Régime sec, Régime alimentaire qui consiste à ne pas boire pendant les repas. En termes de Maçonnerie, Muraille de pierres sèches, Muraille faite de pierres mises l'une sur l'autre, sans mortier, plâtre ou ciment. On dit de même : Construire en pierres sèches. Conduit de pierre sèche. En termes de Gravure, Graver à la pointe sèche, Faire des traits ou des hachures sur la planche avec une pointe aiguë, au lieu de se servir d'un burin, et sans employer l'eau-forte.

SEC s'emploie aussi figurément et signifie Qui n'a pas de moelleux, pas de douceur. Des manières sèches. Une réponse sèche. Parler, répondre d'un ton sec. Un refus tout sec. Une âme sèche, Une âme froide et peu sensible. On dit de même : Un cœur sec. Cet homme est sec, Il manque de sensibilité, de tendresse, de bonne grâce. Un esprit sec, Un esprit dénué d'agrément. Cet auteur, ce poète est sec, Il manque de grâce. Ce style est sec, Il est dépourvu d'ornements, il est sans charme. On dit dans un sens analogue : Cette narration est bien sèche. Une morale sèche et rebutante. Cette matière est sèche, Elle offre peu de ressources pour la traiter avec agrément, avec intérêt. Coup sec, Coup donné avec promptitude, sans rester sur l'objet. Bruit sec, Bruit qui n'a pas de prolongement. Perte sèche, Perte entière et sans compensation. Il avait mis vingt mille francs dans cette entreprise, il en retirera tout du plus le quart, c'est une perte sèche de quinze mille francs. En termes de Peinture et de Sculpture, Un ouvrage sec, Un ouvrage où les contours sont marqués durement, sans agrément et sans moelleux. On dit dans un sens analogue : Des contours secs, un coloris sec, une manière sèche. En termes de jeu de Cartes, Avoir un atout sec, un manillon sec, L'avoir tout seul. Jouer une partie d'écarté en cinq sec, La disputer en cinq points. Fig. et fam., En cinq sec, Rapidement, sans traîner. Régler une affaire en cinq sec.

SEC s'emploie aussi comme nom masculin pour désigner Ce qui est sec, ce qui n'est pas humide. Le sec et l'humide. Il se dit particulièrement pour désigner du Fourrage sec, c'est-à-dire le Foin, la paille et l'avoine. Donner du sec aux chevaux. Mettre des chevaux au sec.

SEC signifie aussi Endroit sec. Il faut tenir ce produit au sec. En termes de Marine, Se mettre au sec, S'échouer.

SEC s'emploie encore comme adverbe dans ces locutions : Boire sec, Bien boire, boire sans eau; Répondre sec, parler sec à quelqu'un, Lui faire une réponse rude, brusque, rebutante. Tout sec, Uniquement, absolument, sans plus ni moins. Cette terre lui donne tout sec dix mille francs de revenu.

À SEC, loc. adv. Sans eau. Mettre un étang, un fossé à sec. Les fossés sont à sec. Un bras de la rivière est resté à sec. Fig. et fam., Être à sec, se trouver à sec, N'avoir plus d'argent. En termes de Marine, À sec de toile se dit d'un Navire qui a serré toutes ses voiles.

Littré (1872-1877)

SEC (sèk, sè-ch') adj.

Résumé

  • 1° Qui a peu ou qui n'a pas d'humidité.
  • 2° Qui n'est plus frais.
  • 3° Que l'on a fait sécher, que l'on a rendu moins humide
  • 4° Qui n'est pas mouillé, n'est pas moite.
  • 5° Vin sec, vin qui n'a rien de liquoreux.
  • 6° Qui n'a point d'embonpoint, de graisse.
  • 7° Il se dit de ce qui n'est pas accompagné d'un accessoire habituel.
  • 8° Habit sec, habit usé.
  • 9° Coup sec.
  • 10° Fig. Argent sec. Perte sèche.
  • 11° En termes d'art, qui manque de moelleux.
  • 12° Il se dit d'une prononciation qui n'a pas de mollesse.
  • 13° Qui est dénué d'agrément.
  • 14° Qui n'a point de sensibilité.
  • 15° Qui a une aridité morale.
  • 16° Qui est d'une humeur un peu dure.
  • 17° Ruiné, privé d'argent.
  • 18° S. m. Ce qui n'est pas humide.
  • 19° Le sec, le fourrage sec.
  • 20° Tirer des confitures au sec.
  • 21° Adverbialement. Boire sec. Répondre sec.
  • 22° À sec, sans eau.
  • 23° À sec, sans fournir vin, ni bière.
  • 24° Tout sec, uniquement, sans rien de plus.
  • 25° Martin-sec.
  • 1Qui a peu ou qui n'a pas d'humidité. Sec comme une allumette. Un temps, un froid sec. La rosée tomba sur toute la terre, et la toison seule demeura sèche, Sacy, Bible, Juges, VI, 4. Vous m'avez donné une terre sèche, donnez-m'en une aussi où il y ait des eaux en abondance, Sacy, ib. I, 45. Les grenadiers, les palmiers et tous les arbres des champs sont devenus tout secs, Sacy, ib. Joet, I, 12. Déjà la flamme vole, elle dévore le vaisseau, qui est d'un bois sec et enduit de résine, Fénelon, Tél. VII. Un morceau de bois bien sec qui ne pèse que trois livres, en pèsera cinq lorsqu'il aura séjourné plusieurs années dans l'eau, Buffon, Hist. nat. introd. part. exp. t. VIII, p. 334.

    Jusqu'au sec arbre, locution des poëmes du XIIe et du XIIIe siècle pour dire : jusqu'au bout du monde.

    Familièrement. Sec comme pendu, se dit d'un homme très maigre.

    Terme d'histoire naturelle. Se dit en général d'un organe qui ne contient pas beaucoup de sucs.

    Terme de marine. Banc sec, celui qui découvre au jusant.

    Terme de graveur. Graver à la pointe sèche, faire des traits ou des hachures sur la planche sans employer l'eau-forte.

    Substantivement. Qu'il eût du chaud, du froid, du beau temps, de la bise, Enfin du sec et du mouillé, La Fontaine, Fabl. VI, 4.

  • 2Qui n'est plus frais, en parlant d'herbes, de plantes et autres objets. Des herbes sèches. Du fromage sec. Des haricots secs. Des roses sèches. La gloire des méchants est pareille à cette herbe… On la voit sèche et morte aussitôt qu'elle est née, Malherbe, I, 2.
  • 3Que l'on a fait sécher, qu'on a rendu moins humide. Des fruits secs. De la morue sèche.

    Confitures sèches, fruits confits conservés hors du sirop. Acceptez cependant quelque peu de douceurs… Les sèches sont dessous, celles-ci sont liquides, Corneille, Suite du Ment. II, 6.

    Fig. Fruit sec, voy. FRUIT 1, n° 2. On dit aussi quelquefois par abréviation : Il a été sec à l'école polytechnique, il a mal passé ses examens et est sorti sans être placé.

  • 4Qui n'est pas mouillé, qui n'est pas moite. Les rues sont sèches. Il fait sec dans les rues. Les plâtres ne sont pas secs. Avoir la bouche, la langue, la gorge sèche. La partie sèche du globe que nous habitons a été longtemps sous les eaux de la mer, Buffon, Hist. nat. 2e disc. Œuv. t. I, p. 117. Il [le rat d'eau] ne quitte pas le bord des eaux, ne s'en éloigne même pas autant que la loutre, qui quelquefois s'écarte et voyage en pays sec à plus d'une lieue, Buffon, Quadrup. t. II, p. 299.

    Orage sec, orage qui n'est pas accompagné de pluie.

    Fossé sec, fossé d'une place de guerre, d'un château, où il n'y a point d'eau et qui n'est point destiné à en avoir.

    À pied sec, sans se mouiller, en traversant un cours d'eau, un ruisseau, quand il n'a plus d'eau, ou quand il n'en a plus guère. Traverser un bras de rivière à pied sec.

    Avoir une toux sèche, tousser sans cracher.

    Terme d'ancienne médecine. Un sang sec, un sang où il n'y a pas assez de sérosité.

    D'un œil sec, avec des yeux secs, sans pleurer. Il est impossible de le lire avec des yeux secs, Sévigné, 401. L'autre, avec des yeux secs et presque indifférents, Voit mourir ses deux fils par son ordre expirants, Racine, Bérén. IV, 5. Je verrai d'un œil sec et d'un cœur sans envie Cet hymen qui pouvait empoisonner ma vie, Voltaire, Adél. du Guesclin. I, 1.

  • 5Un vin sec, vin qui n'a rien de liquoreux. Un vin sec, aigrelet et assez agréable qui tire son origine de Madère, et que consomment les colons riches, Raynal, Hist. phil. II, 18.
  • 6Qui n'a point d'embonpoint, de graisse. Des gens tout secs de faim et de pauvreté, Sacy, Bible, Job, XXX, 3. Je n'eusse jamais pensé que cette Mme de Charmes eût pu devenir sèche comme du bois, Sévigné, 383. [Auteurs]… de qui le corps sec et la mine affamée N'en sont pas mieux refaits pour tant de renommée, Boileau, Sat. I. Bientôt de ce travail revenu sec et pâle, Boileau, Epît. X. C'était [Bouillé, président de la chambre des comptes] un homme sec et sobre autant que son frère était gourmand, ivrogne et débauché, Saint-Simon, 329, 79. Elle [une vieille dame] était sèche comme le bois d'un vieux violon, et vécut dans cet état près de quatre-vingts ans, sans presque souffrir, Voltaire, Lett. à Mme de Fontaine, 8 janv. 1756. Ce personnage sec et long qui se promène seul à l'écart, Marmontel, Contes moraux, Connaisseur.

    Substantivement. Un grand sec.

    Ce cheval a la tête sèche, il n'a pas la tête chargée de chair.

    Ce cheval a les jambes sèches, il les a nerveuses, peu chargées de chair.

  • 7Il se dit de ce qui n'est pas accompagné d'un accessoire habituel.

    Pain sec, pain tout sec, du pain pour tout aliment. Pâtés tous les jours de ma vie ! J'aimerais mieux du pain tout sec, La Fontaine, Pâté d'anguille. On ne vit pas de pain sec et de gloire, Béranger, Trembl.

    Fig. Une âme qui vit du pain sec de la tribulation, ne se lasse jamais de chercher Dieu, Fénelon, t. XVIII, p. 259.

    Le pain sec, punition de collége par laquelle on ne donne dans un repas à un écolier que du pain. On l'a mis au pain sec.

    Nourrice sèche, mère ou nourrice qui, par une raison quelconque, ne donnant pas à téter, élève l'enfant au biberon

    Messe sèche, voy MESSE.

    Mur de pierres sèches, mur fait sans plâtre, ciment ou mortier, mais seulement de pierres arrangées les unes sur les autres. Girone d'abord a été une grande entreprise, ensuite on a parlé d'une muraille sèche pour toute défense, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, 25 janv. 1711. Les coteaux sont généralement coupés en terrasses soutenues par des murailles sèches, Raynal, Hist. phil. I, 20.

    On dit de même : construire en pierres sèches, conduit de pierres sèches, ouvrage à pierre sèche.

    Consultation sèche, se disait d'une consultation qu'un avocat donnait par occasion sans recevoir d'argent.

    Ventouse sèche, voy. VENTOUSE.

    Cale sèche, voy. CALE.

    Bricole sèche, se dit au billard quand, en voulant jouer de bricole, on manque à toucher.

    Terme de marine. Se dit d'une vergue qui, quoique établie en croix, n'est pas destinée à avoir une voile enverguée

    La panne et la cape sèches sont celles où l'on se tient en travers au vent sans se servir de ses voiles.

  • 8Habit sec, habit usé jusqu'à montrer la corde (locution peu usitée).
  • 9Coup sec, coup donné avec promptitude sans rester sur l'objet frappé.

    Un pouls sec, pouls qui donne un coup sec au doigt qui l'explore.

    Au billard, donner un coup sec, donner un seul coup contre sa bille et retirer la queue à soi sur-le-champ, au lieu de pousser la bille et de la conduire avec la queue.

    Terme de marine. Grain sec, celui qui éclate sans pluie.

  • 10 Fig. Argent sec, argent comptant.

    On dit de même : sec et liquide. Quarante mille écus d'argent sec et liquide ! De la succession voilà le plus solide, Regnard, le Lég. II, 8.

    Perte sèche, perte absolue, sans compensation ni diminution. Il avait mis là vingt mille francs ; il n'en retirera guère que le quart ; c'est une perte sèche de quinze mille. Une taxe sèche de dix-sept millions, Duclos, Œuv. t. V, p. 29.

  • 11Fig. Terme de peinture et de sculpture. Qui manque de moelleux, qui est dur et sans agrément. Des contours secs. Un coloris sec. Artiste qui a un faire sec, une manière sèche. Polygnote fut le premier qui varia les mouvements du visage, et s'écarta de la manière sèche et servile de ses prédécesseurs, Barthélemy, Anach. Introd. part. 2, sect. 3.
  • 12 Fig. Il se dit d'une prononciation qui n'a pas de mollesse. La double ll a deux prononciations en notre langue : l'une sèche et simple qui suit l'orthographe ; l'autre molle qui semble y joindre une h, Préf. du Théâtre de P. Corneille, édit. 1682.
  • 13 Fig. En parlant de l'esprit, de ses qualités, et des compositions littéraires, qui est dénué d'agrément, de grâce. Une morale sèche et rebutante. Le pauvre esprit de femme et le sec entretien, Molière, Mis. II, 5. La conversation me paraît un peu sèche, Boursault, Fabl. d'Ésope, III, 3. Les expressions du théâtre, où tout paraît effectif, où ce ne sont point des traits morts et des couleurs sèches qui agissent, mais des personnages vivants…, Bossuet, Comédie, 4. C'est un auteur sec et aride, toutes ses expressions sont rudes et forcées, Boileau, Dissert. sur Joconde. On donne aux enfants un petit catéchisme sec, et qu'ils apprennent par cœur sans en comprendre le sens, Fénelon, t. XXI, p. 106. Diogène de Laërce a écrit la vie de Socrate, mais d'une manière fort sèche et fort abrégée, Rollin, Hist. anc. Œuvr. t. IV, p. 347. Notre langue un peu sèche et sans inversions, Voltaire, Épître à Horace. Ce n'est pas la peine d'envoyer mes magots de la Chine [l'Orphelin de la Chine, qui était d'abord en trois actes] ; je ne peux d'ailleurs avoir absolument que trois magots, les cinq seraient secs comme moi, au lieu que les trois ont de gros ventres comme des Chinois, Voltaire, Lett. à Mme de Fontaine, 22 août 1754. M. Rousseau est éloquent et pathétique, Hobbes sec, austère et vigoureux, Diderot, Opin. des anc. philos. (Hobbisme). Style sec, style dépourvu d'ornements, sans charmes.

    Matière sèche, matière qui n'offre pas de ressources pour la traiter avec intérêt.

    Fig. J'ai sur certaine femme Jeté, sans y songer, quelque amoureuse flamme ; J'ai trouvé la matière assez sèche de soi ; Mais la belle est tombée amoureuse de moi, Regnard, le Joueur, III, 11.

  • 14Qui n'a point de sensibilité, en parlant des dispositions morales. Un cœur sec. Je viens de lui écrire un petit billet [à Mlle de Méry] pour l'assurer que je ne suis point sèche, et qu'il eût été plus sec de ne se pas soucier de ses plaintes, Sévigné, 7 juill. 1680. Qu'il est sec ! qu'il est brut, et qu'il est ennuyeux ! Voltaire, Indiscr. I, 7. Âmes sèches et frivoles, ce n'est pas pour vous que j'écris ; âmes tendres et sensibles, lisez-moi et pardonnez-moi, D'Alembert, Lettre à Condorcet sur Mme Geoffrin.
  • 15Qui a une aridité morale. Ma fille, je vous conseille de suivre toutes vos bonnes résolutions de règle et d'économie ; cela ne rajuste pas une maison, mais cela rend la vie moins sèche et moins ennuyeuse, Sévigné, 343. La mort de M. de Saint-Romain me fait peur ; je n'y vois pas un moment entre sa vie dure et sèche pour la religion et sa mort, Sévigné, 20 juill. 1694. Ne vous attachez pas à une pratique sèche et sans amour [dans la dévotion] ; commencez à aimer la personne ; l'amour de la personne vous fera aimer la doctrine, Bossuet, Médit. sur l'Évang. 89e jour. Les premiers législateurs de la Grèce ne proposèrent pas à ces peuples des doctrines abstraites et sèches, Diderot, Opin. des anc. phil. (Grecs). Quelle est donc la sèche amitié qui repousse mes confidences ? Beaumarchais, Mère coupable, I, 10.
  • 16Qui est d'une humeur un peu dure. Me laisserai-je éblouir par un air de capacité ou de hauteur,… qui vous rend sec sur les louanges, et empêche qu'on ne puisse arracher de vous la moindre approbation ? La Bruyère, IX. Si je veux être austère et sec avec mon élève…, Rousseau, Ém. IV.

    Il se dit aussi des choses. Quand il était en particulier avec moi, ses manières étaient respectueuses et modérées, mais sèches, Fénelon, Tél. XI. Pourquoi avez-vous écrit une lettre sèche et peu convenable à Mme du Chatelet, dans les circonstances présentes ? Voltaire, Lett. Thiriot, 7 janv. 1739. Des interrogations sèches et froides, sans aucun signe d'approbation ni de blâme sur mes réponses, ne me donnaient aucune confiance, Rousseau, Confess. II. Vous forcerez le conseil à ne pouvoir plus répliquer que par un sec il n'y a lieu, Rousseau, Lett. à Deluc, 7 juill. 1763.

    Mine sèche, mine qui annonce quelque mécontentement, quelque dépit. Une grande femme maigre et menue, dont le visage étroit et long lui donnait une mine froide et sèche, Marivaux, Marianne, 6e part.

    Réponse sèche, réprimande sèche, réponse, réprimande désobligeante et brève.

    On dit de même : parler, répondre d'un ton sec. Messieurs, leur dit Mlle Hubert, d'un ton assez sec, je serais fâchée de vous gêner, vous êtes les maîtres, Marivaux, Pays. parv. 3e part.

    Il lui a fait un compliment fort sec, il lui a parlé d'une manière brève et un peu dure.

    La donner sèche, la donner bien sèche, faire une proposition désagréable, donner quelque alarme sans précaution. Mais lui [un fâcheux], pour le quitter, me voyant ébranlé : Sortons, ce m'a-t-il dit, le monde est écoulé ; Et, sortis de ce lieu, me la donnant plus sèche : Marquis, allons au cours faire voir ma calèche, Molière, les Fâch. I, 1.

  • 17Ruiné, privé d'argent. N'est-ce pas une chose rude que de faire six mois de retraite pour avoir vécu cet hiver à Aix… cette pensée est dure de songer que tout est sec pour vous jusqu'au mois de janvier, Sévigné, à Mme de Grignan, 6 mai 1680. Le marquis : Je suis sec, abîmé, mais parbleu J'ai deux bons appuis. - Cléon : Qui ? - Le marquis : Les femmes et le jeu, Destouches, Dissip. I, 9.
  • 18 S. m. Ce qui n'est pas humide. Le sec et l'humide.

    Tirer au sec, à sec, se dit de l'action de vider un puits.

    Terme de marine. Mettre les voiles au sec, les déployer pour les faire sécher.

  • 19Fourrage sec, c'est-à-dire le foin, la paille et l'avoine. Un magasin de sec. Ce cheval est nourri au sec, tandis qu'il faudrait le mettre au vert.

    Fig. Employer le vert et le sec, employer toute espèce de moyens.

  • 20 Terme d'office. Tirer des confitures au sec, les tirer de leur sirop.

    Une corbeille, une assiette de sec, une corbeille, une assiette remplie de confitures sèches, et que l'on sert au dessert dans un repas.

  • 21Sec pris adverbialement.

    Boire sec, ne pas mettre d'eau dans son vin, bien boire. Chers amis, voulez-vous vivre Autant que Melchisédec ? Dépêchez-vous de me suivre, Et comme moi buvez sec, Pannard, Œuvr. t. III, p. 407. J'ai fort mauvaise opinion de cet homme-là ; il mange fort, il boit sec, il parle la bouche pleine, Picard, Deux Philibert, II, 4.

    Répondre sec, parler sec, répondre, parler sèchement, brusquement.

    Peindre sec, peindre sans agrément et sans moelleux.

    Filer sec, filer de la laine dégraissée avec du savon noir.

  • 22À sec, loc. adv. Sans eau. Leurs nefs à sec sur le rivage Ne craignaient plus vent ni naufrage, Scarron, Virg. VII. Je suis bien assurée que vous n'avez pas d'eau dans votre petite rivière, puisque notre belle Loire est entièrement à sec en plusieurs endroits, Sévigné, 289. Il fallut mettre à sec une rivière si rapide et si profonde, en détournant ses eaux dans un lac immense que la reine avait fait creuser, Bossuet, Hist. III, 4.

    Un bâtiment est échoué à sec lorsqu'il reste à découvert sur la côte quand l'eau se retire.

    Mettre à sec, se dit d'un vase que l'on vide jusqu'à la dernière goutte. Pour laquelle aussi mainte coupe Fut aussi souvent mise à sec, Scarron, Virg. VII. En moins d'un mois, pour loger ma sagesse, J'ai mis à sec un tonneau de vin vieux, Béranger, Nouv. Diog.

    Fig. et familièrement. Être à sec, se trouver à sec, avoir perdu tout son argent, tout son avoir. Cesse-t-on de payer [la pension à M. de la Garde] sans dire pourquoi ? un pauvre homme, accoutumé à cette douceur, demeure-t-il à sec sans qu'on lui dise un mot ? Sévigné, 8 janv. 1690. Ou bien, réduit à sec, d'une âme familière Peut-être il parle au ciel d'une étrange manière, Regnard, Joueur, I, 2. J'allai à mes abbés gascons et à quelques autres de cette classe : je les trouvai à sec, Marmontel, Mém. III.

    Fig. et familièrement. La bourse est à sec, il n'y a plus rien dedans, ou, dans un sens plus étendu, on n'a plus d'argent.

    Mettre à sec, ruiner une personne, lui faire perdre tout ce qu'elle a. Il joue, et, qui plus est, il y fait bien son compte ; Car il va mettre à sec un franc provincial, Destouches, Glorieux, I, 3.

    Être à sec, signifie aussi n'avoir plus rien à dire. Sur ce chapitre on n'est jamais à sec, Molière, Remerc. au roi. Et partout sur le Wal, ainsi que sur le Leck, Le vers est en déroute, et le poëte à sec, Boileau, Épître IV.

    Terme de marine. À sec, sans l'aide des voiles, sans déployer une voile. J'eus un vent si frais à ma traversée [de Lisbone au Port-Louis], que je vins à sec, Mém. de Villette-Mursay, 1684, dans JAL.

    On dit aussi à sec de voiles.

  • 23À sec, se dit, en Bretagne, dans les lieux où l'on donne à manger, quand on ne fournit ni vin, ni cidre, ni bière.
  • 24Tout sec, uniquement, sans rien de plus. Son revenu consiste tout sec en cinquante écus de rente.

    On dit de même toute sèche avec un nom féminin. Ainsi la cruauté… paraît officieuse [dire du mal de quelqu'un en paraissant le louer, s'intéresser à lui]… pire mille fois que la médisance toute sèche, Guez de Balzac, 5e Disc. sur la cour.

  • 25Martin-sec, voy. MARTIN-SEC, à son rang.

HISTORIQUE

Xe s. E cilg eedre [ce lierre] fu seche, Fragm. de Valenc. p. 468.

XIIIe s. Comment que ta parleure soit, ou par rime ou par prose, esgarde que ti dit ne soient ni maigre, ni sec, Latini, Trésor, p. 482. Il ses deniers sec [argent comptant] me paya, Bl. et Jeh. 3774. Se li arbres est sec…, Beaumanoir, XXV, 12. Ce n'est pas por ce à entendre qu'il puist le vivier rompre, ne metre à seques, Beaumanoir, XXXVIII, 18. Cil à qui le [la] coze doit estre baillie ne l'emportera pas… s'il ne paie tout sec [comptant], Beaumanoir, XXXIV, 59. Laiens vendent, je vous afi Le patrimoine au crucefi à boens deniers ses et contans, Rutebeuf, II, 72.

XIVe s. Il n'en a marce [marche] ne païs ne regné, Desc'au sec arbre ne tant c'on puet aler, Si m'aït Diex, là où je n'aie esté, Huon de Bordeaux, V. 3079. Les unes [vaches] sont plus tost letées que les autres, et les unes plus tost seches ; et les joeunes ne rendent pas à tant de leet com les vieilles, Bibl. des ch. 4e série, t. II ou XI, p. 369.

XVe s. Et faisoit une tres belle saison et seche, Froissart, II, II, 211. Et devint [Charles V de France] aussi sec qu'un baston, Froissart, II, II, 70. Qui veult avoir les avocas, Avant qu'om leur die son cas, C'est un noble office du bec, Où il convient payer tout sec, Deschamps, Poésies mss. f° 372. Il [Louis XI] parloit aussi sec comme se jamais n'eust esté malade, Commines, VI, 12. Le chevalier se deffend comme preux qu'il estoit, si bien que le roy ne lui donne coup que celluy ne luy rende tout sec, Perceforest, t. I, f° 28.

XVIe s. Plusieurs ruisseaux tout à sec demourerent, Marot, III, 297. En la place où il avoit livré battaille à pied sec, l'esté venu…, Montaigne, I, 261. Un parler sec, rond et crud, Montaigne, I, 292. Diagoras et Theodorus nioient tout sec qu'il y eust des dieux, Montaigne, II, 249. Les bergers ayans quitté leurs petits parapets de pierre seche…, D'Aubigné, Hist. I, 69. Le sang qui a signé la guerre n'est pas encores sec par les champs ; et aussi peu seche l'ancre qui vient de signer la paix, D'Aubigné, ib. II, 252. Le reste estoient Portugais, picques seches et bisongues, D'Aubigné, ib. II, 391. Il est temps de mettre en veue Dom Jouan, qui emploie verd et sec, D'Aubigné, ib. II, 402. St-Luc en ceste ordonnance, aiant gagné le sec de l'isle, fait alte, D'Aubigné, ib. III, 12. …Auquel est plus commode paier ses ouvriers à l'argent sec, que d'y ajouster la nourriture, De Serres, 59. Les sages font comme les abeilles qui tirent du thym le plus penetrant et le plus sec miel, Amyot, De la tranq. d'âme, 8. Ilz sont à sec, et sans grace ou science Demeure à plat morte leur eloquence, Amyot, Lucull. 2. Un pays aride et sec, Amyot, Pomp. 47. Ils ne parlent pas sec [nettement], Charron, Sagesse, p. 226, dans LACURNE. Si je ne boy, je suis à sec, me voilà mort… en sec jamais l'ame n'habite, Rabelais, Garg. I, 5.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SEC.
11Ajoutez :

Il se dit aussi des sons. Son but était de remédier à l'inconvénient des sons secs et coupés de cet instrument en prolongeant leur tenue, L. Gougenot, dans Mém. inéd. sur l'Acad. de peint. publiés par Dussieux, etc. t. II, p. 323.

22À sec. Ajoutez :

Peinture à sec, par opposition à peinture à fresque, peinture exécutée sur une muraille sèche, sur du bois sec, ou sur tout autre fond sec. Les moines l'accusaient [Lanfranc] d'avoir exécuté ses peintures à sec, au lieu de les avoir faites à fresque… il était perdu de réputation, s'il demeurait prouvé qu'au lieu d'improviser à fresque les peintures de Saint-Martin, il avait pris son temps pour les exécuter lentement à sec, en les retouchant et en les corrigeant tout à son aise, J. Dumesnil, Hist. des amat. ital. p. 389 et 390.

Filer à sec, filer sans humecter. Nous filons à sec et nous peignons avec une légère addition d'huile, Enquête, Traité de comm. avec l'Angleterre, t. III, p. 498.

26Sec ou secs, à l'écarté, au billard, etc. se dit d'une partie unique et sans revanche et par opposition à partie liée. Je te joue cela en cinq sec ou secs.

PROVERBE

Année sèche n'appauvrit son maître.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SEC, adj. (Gram.) qui a peu d’humidité ou qui n’en a plus. Un tems sec, un linge sec, un vent sec, un pays sec, des viandes seches, un vin sec, un corps, un homme, un tempérament sec, un pouls sec, du pain sec, des pierres seches, une toux seche, le ventre sec, la gorge seche ; on a trempé cet instrument trop sec, une consultation seche, de l’argent sec, jouer coup sec, un esprit sec, un style sec, une conversation seche, une maniere de peindre seche, un mot sec, &c.

Poële ou bains secs. Voyez Bains.
Confections seches. Confections.
Bassin sec. Chantier.

Echange sec, cambium siccum, c’est un nom adouci dont on se servoit autrefois pour déguiser une usure ; on vouloit faire entendre que quelque chose passoit des deux côtés, au lieu qu’en effet tout passoit d’un seul côté ; c’est pour cela que cet échange peut être appellé sec. Voyez Intérêt & Usure. Cambium siccum, dit Lud. Lopes, de contract. & negat. est cambium non habens existentiam cambii, sed apparentiam, ad instar arboris exsiccatæ, &c.

Poisson sec. Voyez Poisson.
Fruits secs. Fruits.
Messe seche. Messe.
Fossé sec. Fossé.
Rente seche. Rente.
Storax sec. Storax.
Suture seche. Suture.
Mesures seches. Mesures.
Eparvin sec. Eparvin.

Sec, on sous-entend vaisseau à, (Marine.) c’est un vaisseau qui a échoué, & qu’on a mis hors de l’eau pour le radouber. On met à sec les vaisseaux légers & étroits, par la proue : & les vaisseaux qui sont larges, gros & forts d’échantillon, on les y met par le côté.

On dit encore qu’un vaisseau est à sec, quand il a toutes ses voiles serrées à cause d’un gros vent.

Sec, (Peint. & Sculpt.) terme général & métaphorique qui est usité pour signifier ce qui est dessiné durement & de mauvais goût ; ce mot se dit, en termes de peinture, d’un tableau dont les clairs sont trop près des bruns, & dont les contours ne sont pas assez mêlés ; c’est l’opposé du moëlleux. Un ouvrage sec est celui qui n’a point de tendresse, soit dans les carnations, soit dans les draperies, & qui a quelque chose qui tranche dans le dessein ou dans les couleurs.

Ce mot désigne en sculpture, tout ouvrage, tout morceau qui n’a point cette tendresse qui doit se faire sentir dans le marbre, même lorsqu’il est bien travaillé. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sec »

Picard, sé ; Berry, chéche, sec, et aussi sé : du linge sé, des draps sés ; bourguig. sô ; wallon, seg ; norm. sec et au fém. sèque ; provenç. sec ; espagn. seco ; ital. secco ; du lat. siccus ; comparez le celtique : gaél. seac ; kimry, sygh, sick ; bas-breton, seach, sech ; racine sik, qui est dans le sanscr. sik-ata, sable ; bactrien, hik-us, sec.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin siccus (« sec, desséché, tari, vide (en parlant d’une coupe), sobre (qui ne boit pas), insensible, indifférent ») qui aussi a donné « siccatif » en français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sec »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sec sɛk

Citations contenant le mot « sec »

  • Gardez-vous de la familiarité des rois avec le même soin que le bois sec doit s'éloigner du feu. De Proverbe oriental
  • Qui n’aime point les vers a l’esprit sec et lourd. De Voltaire / Epîtres
  • Chacun tire l’eau vers son moulin et laisse à sec son voisin. De Proverbe catalan
  • Le présomptueux devient raisin sec avant d’avoir été raisin mûr. De Proverbe berbère
  • Dès que l’art et l’argent sont en contact, nécessairement ça cogne sec. De Jean Echenoz / Je m’en vais
  • Il y a trois temps qui déplaisent souverainement aux jardiniers : le temps sec, le temps pluvieux, le temps en général. De Pierre Daninos
  • Quand il touche la forêt, le feu dévore aussi bien le bois vert que le bois sec. De Proverbe persan
  • Un peu de pain sec avec la joie vaut mieux qu'une maison pleine de victimes avec des querelles. De La Bible / Le Livre des proverbes
  • Les souvenirs doivent avoir un parfum sec. De Gérard Bauër / L'Europe sentimentale
  • Moins un coeur est sec, mieux il flambe. De Alfred Capus
  • Avec le bois sec brûle aussi le bois vert. De Proverbe bulgare
  • Auprès de ce qui est sec, ce qui est humide brûle. De Proverbe turc
  • Quand l'amphore est à sec, les amis se dispersent. De Horace / Odes
  • C'est quand le puits est sec que l'eau devient richesse. De Proverbe français
  • Nous ne connaissons la valeur de l’eau que lorsque le puit est à sec. De Proverbe anglais
  • « C’est un message d’adieu » : le secret du dernier tableau de Vincent Van Gogh Le Monde.fr, Sols arides, manque de pluie, ruisseaux à sec : année après année, une sécheresse récurrente
  • Necessary cookies are absolutely essential for the website to function properly. This category only includes cookies that ensures basic functionalities and security features of the website. These cookies do not store any personal information. CryptoActu, DeFi - La décentralisation comme jeu de cache-cache avec la SEC - CryptoActu
  • Alors que la France traverse une canicule de forte ampleur, les terres de l'Hexagone s'assèchent. Météo France estime que le mois de juillet 2020 sera "probablement" le mois de juillet le plus sec depuis 1959. Plus d'une soixantaine de départements sont désormais soumis à un arrêté préfectoral destiné à restreindre l'usage de l'eau. Face à la multiplication des sécheresses, il va falloir "s'adapter", prévient l'hydrologue Emma Haziza. , Le mois de juillet 2020 a été le plus sec en France depuis 60 ans
  • Dans le nord Franche-Comté, la sécheresse a mis à mal la rivière. Un tronçon de 400 mètres est à sec sur cette petite commune du Territoire de Belfort. Et la situation pourrait s'aggraver si les pluies ne reviennent pas rapidement.  France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Sécheresse : la rivière la Savoureuse à sec sur la commune de Lepuix dans le Territoire de Belfort
  • Ce n'est pas un record mais presque ! Juillet 2020 est le 2e mois de juillet le plus sec jamais enregistré en Creuse, juste derrière juillet 2016. France Bleu, Juillet 2020 est le 2e mois de juillet le plus sec en Creuse depuis 1970
  • https://www.capital.fr/entreprises-marches/under-armour-vise-par-une-wells-notice-de-la-sec-1376427 Capital.fr, UNDER ARMOUR visé par une "Wells Notice" de la SEC - Capital.fr
  • Entre les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, mais aussi la perte de cheveux, la peau qui tiraille et qui devient sèche, les femmes sont prises de panique la plupart du temps. Il existe, néanmoins quelques astuces pour masquer le coup de vieux, et conserver le bien-être de la peau. amomama.fr, Peau sèche, rougeurs, perte de cheveux : conseils pour rester belle à la ménopause
  • On l’aime pour son côté pratique, son efficacité et son utilisation rapide : au premier abord, le sèche-cheveux semble parfait et en séduit plus d’un.e quotidiennement. Les appareils chauffants abîment pourtant nos cheveux, c'est prouvé, surtout en cas d'utilisation régulière. Alors pour les préserver mieux vaut miser sur les bons appareils. Notre chouchou ? Le sèche-cheveux Dyson Supersonic™. The Body Optimist, On a (enfin) testé le sèche-cheveux Dyson Supersonic™ !
  • – Limitez votre consommation de caféine, car la caféine peut rendre votre bouche plus sèche. Presse santé, J'ai souvent la bouche sèche. Que puis-je faire pour soulager ce problème ?
  • Le rapport d’étude analyse également certains aspects cruciaux tels que la part de marché des sèche-cheveux, les régions primitives, le taux de revenus, les coûts de production, la taille du marché des sèche-cheveux et les acteurs notables. Nous avons également fourni des stratégies industrielles différenciables qui sont également mises en évidence sur le marché mondial des sèche-cheveux afin que les propriétaires d’entreprise individuels puissent les capturer pour gagner la concurrence dans l’industrie internationale des sèche-cheveux. Thesneaklife, Taille du marché des sèche-cheveux 2020-26, Philips, P&G, Panasonic – Thesneaklife
  • Certaines régions n'ont pas connu de pluie depuis le début du mois. Et la situation n'irait pas en s'arrangeant. Selon des données publiées la semaine dernière par Météo-France, la première quinzaine de juillet a été la plus sèche depuis 1958. Les Echos, La première quinzaine de juillet a été la plus sèche depuis 1958 | Les Echos
  • Quoi qu’il en soit, la sécurité de nos enfants reste une priorité et les outils pour assurer hygiène et santé à l’école sont désormais de plus en plus clairs : masques, distanciation, et lavabos et sèche-mains à air pulsé pour assurer la destruction de toute trace du virus. La Santé Publique, Sèche-mains, savon et masques : préserver la santé des enfants lors de la rentrée scolaire - La Santé Publique
  • Vers 20 h 30, un feu d’herbe sèche s’est produit sur une parcelle proche du collège de Heiligenstein. , Faits-divers - Justice | Feu d'herbe sèche près du collège
  • Ensuite, le rapport mondial sur le marché des sèche-linge électriques se concentre sur les principaux acteurs mondiaux de l’industrie avec des informations telles que les profils d’entreprise, l’image et les spécifications du produit, les revenus des ventes, le prix, la marge bénéficiaire, la part de marché et entrez en contact avec des données. en outre, les tendances de développement de l’industrie des sèche-linge électriques et les canaux de vente sont analysés. Thesneaklife, Marché de l’électricité-sèche-linge 2020-2026 Alliance, GIRBAU, Danube – Thesneaklife
  • Bien connu dans le milieu du sport, et plus particulièrement de la musculation, le régime sèche consiste à perdre de la masse graisseuse. Comment ça marche et quels sont les dangers de cette diète ? Eclairage d'un diététicien-nutritionniste spécialisé en nutrition du sportif. Femme Actuelle, Régime sèche : les bons réflexes pour perdre du gras : Femme Actuelle Le MAG
  • Tineco sort le Moda One, son premier sèche-cheveux connecté en Wi-Fi à une application qui permet d'enclencher des modes prédéfinis. L'appareil est doté de capteurs ajustant la température et le débit d'air en fonction de l'humidité des cheveux. , Tineco Moda One est le premier sèche-cheveux connecté de la marque - Les Numériques
  • Le sommet du Pech de Therme à 1 673 m d’altitude offre une vue à 360 degrés ; vers le Sud les grands sommets ariègeois, vers le Nord le Plantaurel et à nos pieds la vallée de la Barguillère avec tous ces villages clairsemés dans la verdure. Et comme l’a écrit Michel Sébastien, la Barguillère est tantôt verte comme l’Irlande où sèche comme l’Espagne. ladepeche.fr, La Barguillère, tantôt verte comme l’Irlande ou sèche comme l’Espagne - ladepeche.fr
  • « En Limousin nous n’avons pas un problème de quantité de pluies mais un problème de saisonnalité. Les étés sont plutôt secs (juillet/août), c’est ce qui nous cause des problèmes en ressource d’eau puisqu’il y a peu de nappes phréatiques dans la région. Ainsi, dès que la pluie arrête de tomber, nous avons rapidement des soucis », détaille Olivier Mandeix. www.lepopulaire.fr, En Limousin, le mois de juillet 2020 est le plus sec de ces 50 dernières années - Limoges (87000)
  • Avec un recul de 18 %, l'économie espagnole est celle d'Europe qui a le plus mal encaissé la pandémie de Covid-19 au deuxième trimestre, avec l'activité touristique en panne sèche. La faiblesse parlementaire du gouvernement de Pedro Sánchez empêche jusqu'ici Madrid de réagir rapidement. Les Echos, Espagne : la faiblesse du gouvernement freine la mise en place d'une riposte à la récession | Les Echos
  • Le rapport d’étude de marché mondial Machine de production de glace sèche- 2015-2025 est un aperçu historique et une étude approfondie du marché actuel et futur de l’industrie Machine de production de glace sèche-. Le rapport représente un aperçu de base de la part de marché de Machine de production de glace sèche-, du statut, du segment des concurrents avec une introduction de base des principaux fournisseurs, des principales régions, des types de produits et des industries finales. Ce rapport donne un aperçu historique des tendances du marché Machine de production de glace sèche-, de la croissance, des revenus, de la capacité, de la structure des coûts et de l’analyse des principaux moteurs. , Taille et prévisions du marché Machine de production de glace sèche- 2020-2026 par tendances mondiales de l’industrie, croissance future, aperçu régional, estimation de la part, revenus et perspectives, indique Industry Research Biz – MillauJournal
  • Global Levure sèche Marché est une recherche complète qui fournit des informations sur la taille du marché Levure sèche, les tendances, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2025. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché Levure sèche avec tous ses aspects influençant la croissance du marché. Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie du Levure sèche et fournit des données pour élaborer des stratégies visant à augmenter la croissance et l’efficacité du marché de Levure sèche. Le rapport étudie et évalue en outre le paysage actuel du secteur des entreprises en constante évolution et les effets présents et futurs du COVID-19 sur le marché Levure sèche. , Analyse de la taille du marché Levure sèche 2020 par part de l’industrie, stratégies commerciales, demandes émergentes, taux de croissance, tendances récentes, opportunité et prévisions jusqu’en 2025 – Énergies Renouvelables Afrique
  • Q2 : Pierre Gasly éliminé… et malchanceux puisqu’il termine 11e avec le même chrono que Stroll (10e et dernier qualifié). Mais le Normand, qui n’a pu faire qu’un essai en piste, est passé sur la ligne quelques secondes après le Canadien. Solide performance en revanche d’Esteban Ocon classé 6e de cette Q2. Son meilleur résultat sur piste sèche depuis le début de la saison (en Styrie sa science du pilotage sous la pluie avait compensé le manque de punch de la R.S.20). France Bleu, Formule 1 : : Ocon 9e et Gasly 11e des qualifications du GP de Grande-Bretagne
  • sèche-linge condenseur , Part de marché Sèche-linge électrique 2020 – Croissance mondiale, tendances, analyse de l’industrie, principaux acteurs et prévisions 2020-2026 – Énergies Renouvelables Afrique
  • Le CBD est intimement lié à la sensation de la bouche sèche. Il s’agit ici d’un effet secondaire noté chez divers patients. Malheureusement, les causes réelles de cette sensation échappent encore aux chercheurs. BuzzWebzine, Quels sont les effets secondaires du CBD ?
  • Swiss Re confirme vendredi avoir accusé sur les six premiers mois de l'année la perte sèche de 1,1 milliard de dollars (presque l’équivalent en franc) annoncée une semaine auparavant et attribuée à des demandes et réserves de couverture liées à la pandémie de Covid-19 pour 2,5 milliards. , Swiss Re confirme sa lourde perte au 1er semestre - Le Matin
  • Le Néerlandais Robin Frijns (Audi ABT Sport team) a signé la première pole position de la saison de DTM 2020 à Spa Francorchamps, samedi. Contrairement au début de matinée, la piste était sèche. Les pilotes ont pu donner le maximum dès le début. Le Suisse Nico Müller avait planté la première banderille, juste devant Loïc Duval (Audi Team Phoenix), avant que tous les pilotes ne passent par les stands. autohebdo.fr, DTM - Robin Frijns s'offre la première pole à Spa
  • Pourquoi? Les scientifiques ont proposé une explication que Brian Lazzaro, professeur d'entomologie à l'université de Cornell (qui n'a pas participé à l'étude) qualifie de plutôt convaincante. Ces insectes prospèrent pendant la saison des pluies, mais doivent ensuite trouver un moyen de survivre durant la saison sèche. L'eau stagnante, essentielle à leur reproduction, est difficile à trouver dans les environnements extrêmement arides. Mais elle est présente autour des populations humaines, qui stockent l'eau pour vivre, et les insectes des régions arides ont donc évolué pour profiter de la situation. Slate.fr, Seuls certains moustiques aiment nous piquer | Slate.fr
  • Pour lutter contre la peau sèche, une hydratation quotidienne est recommandée. Voici quelques conseils de grands-mères pour réhydrater votre peau sèche ! Linfo.re, Beauté: quelques recettes de masque visage anti-peau sèche! - LINFO.re - Magazine, Santé / Beauté
  • La fixation du lave-linge et du sèche-linge est une étape importante pour ne prendre aucun risque lors de leur utilisation. Les deux appareils émettent des vibrations importantes, le site de l’enseigne conseille donc de les fixer l’un à l’autre et au mur. "C’est une question de sécurité, mais aussi de précaution, car trop de vibrations pourraient consommer rapidement les composants des deux moteurs", précise le tutoriel. Maintenant que vous avez toutes les clefs pour vous assurer un gain de place en toute sécurité, à vous de jouer ! Planet, Peut-on poser sa machine à laver sur son sèche-linge ?
  • Global Strand sèche pelletisation Marché L’exploration 2020 donne un aperçu de l’entreprise avec les demandes, les applications et la structure de la chaîne industrielle. En outre, Strand sèche pelletisation Marché Rapport propose des données aux marchés mondiaux, notamment des conceptions d’avancées, une évaluation de la scène puissante et des améliorations clés des paramètres régionaux. Les systèmes et les plans d’avancement sont discutés de la même manière que les techniques d’accumulation et les structures de coûts sont analysées de la même manière. Le rapport sur le marché Strand sèche pelletisation indique l’utilisation des importations / transports, les chiffres du marché naturel, le coût, la valeur, le salaire et les avantages bruts. , Part de marché de Strand sèche pelletisation, taille 2020 COVID-19 Impact sur l’aperçu de l’industrie, analyse des principaux acteurs, opportunités émergentes, étude de recherche approfondie, paysage concurrentiel et potentiel de l’industrie de 2020 à 2026 – Énergies Renouvelables Afrique
  • La Loire est un département sensible pour les feux de forêt. En cette période où la végétation est très sèche la population doit être sensibilisée via la presse. Évitez les feux, le barbecue. Évitez aussi de laisser des mégots de cigarettes dans les forêts. Protégeons nos bosquets dans notre beau département. 42info.fr, La préfecture de la Loire demande à chacun une responsabilité contre les feux de forêt - 42info.fr
  • Cette cadole, cabane en pierre sèche, est située entre les deux anciens moulins à vent de Saint-Clément-sur-Guye. C’est un bâtiment en forme d’appentis couvert d’un toit à une seule pente. Une vaste dalle, épaisse de 7 à 8 cm, d’un seul tenant couvre les deux tiers de l’édifice, s’appuyant sur le gouttereau-façade et les pignons. Visite libre. Restaurée en 2014 grâce à un stage d’initiation à la construction en pierre sèche. Unidivers, Cadole du chemin des Moulins. Cadole du chemin des Moulins Saint-Clément-sur-Guye samedi 19 septembre 2020
  • Le geste en plus: votre peau est très sèche et le résultat est un peu cartonné? N’hésitez pas à mélanger une goutte de sérum à votre blush pour un résultat des plus harmonieux. NotreTemps.com, Maquillage: les 3 gestes qui subliment votre bronzage
  • À Plouvorn, où je suis médecin, les entraînements ont repris il y a dix jours. L’entraîneur arrive masqué et ne l’enlève que s’il est à distance des joueurs. Les vestiaires sont fermés et les joueurs arrivent en tenue. Il est aussi demandé de laver le linge à 60 degrés après la séance et, si possible, de le sécher au sèche-linge. On nous demande de nous entraîner avec le minimum de matériel. Les joueurs ont chacun un ballon, désinfecté avant et après. Il faut également désigner une personne par club qui s’occupe du Covid, recenser les cas contacts. Le Telegramme, Football. Amateurs : un protocole sanitaire et des questions - Football - Le Télégramme
  • Ironie de l’histoire, c’est à l’heure de choisir un nouveau sèche-linge, l’objet qui a provoqué l’incendie, que le souvenir des flammes est revenu plus vivement à la mémoire de Sandrine : « Je n’ai réinvesti que depuis cette année. Mais j’ai regardé de nombreux modèles en faisant attention à ce que ça ne chauffe pas… Je n’ai pas pris le premier prix ! ». Le Telegramme, À Baden, l’incendie ne leur a pas brûlé les ailes - Que sont-ils devenus ? - Le Télégramme
  • La seconde salle quant à elle, outre qu’elle est en pente sèche, contient les restes d’une antique automobile remplie de paille ainsi que d’innombrables déchets jetés là depuis des années. Au fond, la grotte semble se continuer, mais l’odeur et surtout les immondices dissuadent de poursuivre l’aventure souterraine. millavois.com, La baume fromagère de Vessac
  • Les techniques les plus connues sont en effet plutôt nocives pour votre chevelure comme les plaques chauffantes, les traitements chimiques ou bien les sèche-cheveux. Heureusement des techniques plus naturelles et moins agressives existent ! amomama.fr, Les cheveux lisses sans les abîmer : quelques conseils très simples
  • Dans un contexte où la Commission européenne envisage de fixer des doses maximales en arsenic, plomb et cadmium dans les algues, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande de limiter la teneur en cadmium de 0,35 milligramme par kilogramme de matière sèche dans les algues alimentaires pour limiter la sur-exposition des consommateurs. Cette teneur permet d’assurer, dans 95 % des cas, le non dépassement de la dose journalière tolérable en cadmium. , Gare aux substances cancérogènes dans les algues alimentaires  
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial des systèmes de canalisations humides et sèches de sprinkler d’incendie est considéré comme présentant une description approfondie des tendances géopolitiques pivots, une inspection des principaux facteurs et des différentes stratégies réglementaires menant à la dynamique potentielle du marché des systèmes de tuyauterie sèche et humide de sprinkler d’incendie y compris les moteurs du marché des systèmes de tuyaux secs et humides d’extincteurs automatiques, les contraintes, les défis et les opportunités disponibles sur le marché mondial des systèmes de tuyaux secs et humides d’extincteurs automatiques. Le rapport d’étude se concentre en particulier sur les techniques de recherche méthodiques distinctes sur chacun des segments et sur l’ensemble de son impact sur le marché mondial de Systèmes de tuyaux secs et humides d’extincteurs automatiques. Thesneaklife, Recherche sur le marché des systèmes de tuyaux secs et humides pour extincteurs automatiques (impact du COVID-19) 2020-2026: Hiller Companies, Johnson Controls, VFP Fire Systems – Thesneaklife
  • « Ah Georges Brassens ! comme disait son copain René Fallet. Une voix en forme de drapeau noir, de robe qui sèche au soleil, de coup de poing sur le képi, une voix qui va aux fraises, à la bagarre… et à la chasse aux papillons ». Irrévérencieux, provoquant, iconoclaste, malicieux, ironique, satirique, désarmant ou délicat, Georges le poète libertaire continue de nous enchanter et de nous surprendre. Il est ici interprété avec une grande sensibilité et une grande simplicité par trois amis amoureux de ses chansons qui les mettent joliment en valeur et nous permettent au passage de redécouvrir quelques textes moins connus.   Chant et guitare: Hervé Lazerges Guitare soliste: Joseph Pariaud Contrebasse: Nicolas Canavaggia Mise en scène: Lorine Wolff Unidivers, Concert : Au bois d’nos cœurs 106 Le Haut Pénestin 56760 Penestin Penestin jeudi 30 juillet 2020
  • Le rapport de recherche sur l’industrie mondiale du marché Machines à laver et un sèche 2020 est une enquête approfondie sur l’état authentique et le flux et le reflux du marché / des entreprises pour l’industrie mondiale du Machines à laver et un sèche. De même, le rapport de recherche classe le marché mondial du Machines à laver et un sèche par segment par joueur, type, application, canal de Marchéing et région. Ce rapport évalue en outre les grossistes du marché mondial Machines à laver et un sèche, les canaux de négociation, les défis, les ouvertures, les moteurs, les exemples futurs, le taux d’amélioration, la part de marché, la scène de conflit et le statut. Topographiquement, ce rapport donne l’importation, la charge, l’utilisation claire et la formation de Machines à laver et un sèche en Asie du Sud-Est, au Japon, en Chine, en Europe, en Amérique du Nord et en Inde. , Machines à laver et un sèche Valeur de la part de marché 2020 Principaux acteurs de l’industrie, tendances, taux de croissance mondial par taille Stratégies d’expansion Le rapport 2025 comprend l’analyse COVID-19 – InFamous eSport
  • Pragya délie Abhi et discute des plans pour sortir. Pendant ce temps, Purab, Daljeet, Sarla et Daljit atteignent la forêt. Et Indu endort Tanu avec le chloroforme. Abhi et Pragya créent un faux serpent à l’aide d’un chiffon et frappent une tige sur la tête de Baban et Damru pour s’enfuir. Ils sortent de l’écurie et se cachent dans le tas d’herbe sèche. Damru et Baban disent à Nikhil que Pragya est dans l’écurie. Aliya gifle Nikhil pour ne pas la croire. Les hommes de main de Nikhil recherchent Abhi et Pragya partout et frappent également des armes. L’un des hommes de main laisse tomber une cigarette allumée sur l’herbe sèche autour d’Abhi et de Pragya. La petite étincelle mène à un grand feu. Aliya suggère à Nikhil de laisser Pragya dans le feu et de la traiter comme un accident. Mais Nikhil refuse de suivre Aliya et se dispute avec elle. Pragya prononce ses derniers mots pour Abhi et exprime son amour pour lui. Abhi promet à Pragya qu’elle sera sa femme pour les 7 prochaines vies. En entendant le bruit des chevaux, ils se cachent des hommes de main et sautent sur un cheval pour s’échapper. Antenne Reunion Officiel, Replay Kumkum bhagya -S03-Ep92 - Vendredi 31 juillet 2020- Kumkum Bhagya- Antenne Réunion.fr
  • Le rapport sur le marché mondial Levure sèche vous fournit des données avancées et récentes liées aux tendances du secteur, aux principaux acteurs, aux régions dynamiques et à l’analyse des prévisions. Le rapport est une source de compréhension approfondie de la taille, de la part, des revenus et de la situation économique du marché Levure sèche au cours de l’année d’analyse 2015 à 2019 et de l’année de prévision 2020 à 2026. Ce rapport partage également l’analyse de la croissance du marché Levure sèche comprend des données de marché historiques et prévisionnelles, la demande, les détails de l’application, les tendances des prix et les parts de l’entreprise. , Analyse du marché Levure sèche et prévisions jusqu’en 2026 par tendances récentes, développements de la technologie de fabrication et aperçu de la croissance régionale – The Fordactu
  • De jolis murets de pierre sèche ont été réalisés dans le jardin de la mairie début juin. C’est le Colliassois Didier Rieux qui les a montés avec son équipe. Membre des artisans bâtisseurs en pierre sèche, Didier Rieux est un spécialiste de ce procédé de construction depuis plus de vingt ans. Son métier s’inscrit dans la continuité de savoirs-faire très anciens, liés à la mise en œuvre du matériau pierre. midilibre.fr, De jolis murets de pierre sèche - midilibre.fr
  • Depuis le 11 juin, la rue du Rebberg à Soultzbach-les-Bains vit au rythme des bruits du burin sur les pierres. Ce sont les murailleurs de la société Ecotone qui construisent un mur en pierre sèche. , Culture - Loisirs | [Diaporama] Le mur en pierre sèche, un art qui « s’est perdu en Alsace »
  • Le rapport de recherche sur l’industrie mondiale du marché Machine à glace sèche 2020 est une enquête approfondie sur l’état authentique et le flux et le reflux du marché / des entreprises pour l’industrie mondiale du Machine à glace sèche. De même, le rapport de recherche classe le marché mondial du Machine à glace sèche par segment par joueur, type, application, canal de Marchéing et région. Ce rapport évalue en outre les grossistes du marché mondial Machine à glace sèche, les canaux de négociation, les défis, les ouvertures, les moteurs, les exemples futurs, le taux d’amélioration, la part de marché, la scène de conflit et le statut. Topographiquement, ce rapport donne l’importation, la charge, l’utilisation claire et la formation de Machine à glace sèche en Asie du Sud-Est, au Japon, en Chine, en Europe, en Amérique du Nord et en Inde. , Machine à glace sèche Taille du marché, partage de l’industrie 2020 en croissance rapide avec la demande récente, les tendances, le développement, les revenus et les prévisions jusqu’en 2025, selon ResearchReportsWorld.com – Énergies Renouvelables Afrique
  • un sèche-cheveux avec fil , Taille du marché Sèche-cheveux, rapport de recherche sur les parts jusqu’en 2024 | Industrie, croissance, tendances futures, prix, examen des principaux acteurs clés, opportunités commerciales, demande et analyse mondiale par prévision – InFamous eSport
  • Le rapport d’étude de marché mondial BB Crèmes pour la peau sèche 2020-2025 est un guide, qui sert les points d’intérêt spécialisés et financiers actuels et futurs de l’entreprise BB Crèmes pour la peau sèche jusqu’en 2025. Le rapport de marché comprend également une étude approfondie du marché avec le nombre de tableaux, de graphiques et de produits chiffres qui donnent des informations statistiques essentielles sur l’état actuel de la croissance du marché BB Crèmes pour la peau sèche et constituent une source importante de conseils pour les principales entreprises et particuliers du BB Crèmes pour la peau sèche impliqués dans le domaine. , Taille du marché BB Crèmes pour la peau sèche Part de l’industrie 2020, détails du développement commercial, régions, principaux fabricants, opportunités de croissance prévues jusqu’en 2025 – Commune Magazine
  • La panne sèche , n'est ce pas une panne de carburant ? ladepeche.fr, Figeac. La laveuse de rues en panne sèche a été remorquée - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « sec »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sec »

Langue Traduction
Anglais dry
Espagnol seco
Italien asciutto
Allemand trocken
Chinois
Arabe جاف
Portugais seco
Russe сухой
Japonais ドライ
Basque lehorra
Corse asciuttu
Source : Google Translate API

Synonymes de « sec »

Source : synonymes de sec sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sec »

Partager