La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « abrupt »

Abrupt

[abrypt]
Ecouter

Définitions de « abrupt »

Abrupt - Adjectif

  • Se dit d'un relief dont la pente est particulièrement raide, évoquant une rupture du terrain.

    Le porc-épic creuse de préférence son terrier dans les parois abruptes et boisées des vallées solitaires.
    — Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue
  • (Fig.) Caractérise un style d'écriture heurté, manquant de fluidité.

    Le style abrupt de l'auteur, comme un chemin de montagne escarpé, met parfois le lecteur à rude épreuve.
    (Citation fictive)
  • (Fig.) Se dit d'une personne ou d'un comportement direct et sans ménagement.

    Dans le milieu journalistique réputé pour son rythme effréné, la directrice du journal était connue pour son style abrupt : elle allait droit au but, sans aucune fioriture.
    (Citation fictive)
  • (Fig.) Qualifie ce qui survient brusquement, prenant par surprise.

    Dans le maelström médiatique actuel, l'annonce de sa démission a été aussi abrupte qu'un coup de tonnerre dans un ciel sans nuages.
    (Citation fictive)

Abrupt - Nom commun

  • Qualifie une paroi ou une pente présentant une inclinaison très raide, difficile à escalader ou à franchir.

    Ils parcourent d’un œil indifférent et bientôt lassé les abrupts sauvages où le gel accroche ses guirlandes.
    — Samivel, L’amateur d’abîmes

Étymologie de « abrupt »

Du latin abruptus.

Usage du mot « abrupt »

Évolution historique de l’usage du mot « abrupt » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « abrupt » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « abrupt »

Antonymes de « abrupt »

Citations contenant le mot « abrupt »

  • En général les vies semblent virer abruptement d’une chose à une autre, se bousculer, se cogner, se tortiller.
    Paul Auster — La Chambre dérobée
  • Par le téléphone ne passe que l’anodin ou le tragique, le bavardage indéfini ou la mort abrupte. Entre les deux, rien.
    Christian Bobin — L’inespérée
  • Un silence abrupt au milieu d'une conversation nous ramène soudain à l'essentiel : il nous révèle de quel prix nous devons payer l'invention de la parole.
    Emil Michel Cioran — Aveux et anathèmes
  • Il est extrêmement rare que la montagne soit abrupte de tous côtés.
    André Gide — Journal 1889-1939
  • Paris, one of Europe's most polluted cities, experienced one of the continent's best improvements in air quality during coronavirus confinement. It's also seen the most abrupt rebound to nearly pre-Covid levels.@CREACleanAir #pollution #environmenthttps://t.co/Pou1oQhDI1
    Déconfinement : Le retour de la pollution de l’air plus brutal à Paris qu’ailleurs en Europe
  • Les historiens supposaient depuis longtemps qu'une éruption volcanique était à l'origine de ce changement climatique abrupt. Mais ils ne pouvaient jusqu'ici ni la dater, ni la localiser, ni estimer sa puissance.
    rts.ch — Un volcan en Alaska pourrait être lié à la fin de la République romaine - rts.ch - Sciences-Tech.

Traductions du mot « abrupt »

Langue Traduction
Anglais abrupt
Espagnol abrupto
Italien brusco
Allemand steil
Portugais abrupto
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.