Exceptionnel : définition de exceptionnel


Exceptionnel : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXCEPTIONNEL, ELLE, adj. et subst. masc. sing.

I.− Adjectif
A.− Qui fait une exception. Cette loi contient un article exceptionnel, une disposition exceptionnelle en faveur de telles personnes (Ac.) :
1. À titre exceptionnel, les intéressés ne remplissant pas les conditions réglementaires de titres ou de stage pourront entrer en fonction si leurs titres et leurs connaissances professionnelles ont été jugés suffisants par le ministère de l'Éducation Nationale. Encyclop. éduc.,1960, p. 75.
En partic. [En parlant d'une loi, d'un tribunal] Qui ne relève pas du droit commun. Si le gouvernement reste armé de lois exceptionnelles, (...) toutes les concessions apparentes qu'il faut faire sont mensongères (Zola, E. Rougon,1876, p. 360).Le conseil de guerre est une juridiction exceptionnelle (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 104).
P. méton. Qui est fait, accordé à titre d'exception. Congé exceptionnel; autorisation, faveur, indemnité, prime, subvention exceptionnelle. Sauf le cas de propositions exceptionnelles les nominations et promotions n'ont lieu qu'au 1erjanvier et au 14 juillet (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit.,1954, p. 112).Le maximum de temps à passer dans la maîtrise d'internat ne peut excéder six ans, sans prolongations exceptionnelles (Encyclop. éduc.,1960, p. 325):
2. Par une dérogation exceptionnelle au décret de Moscou, Esther venait d'être autorisée à accepter en Angleterre une invitation du prince héritier de la couronne. Vogüé, Morts,1899, p. 226.
B.− P. ext. Qui n'est pas inclus dans la règle générale, habituelle.
1. [Quant au nombre] Par principe, je suis profondément convaincu, que, surtout en politique, toute mauvaise intention est éminemment exceptionnelle (Comte, Philos. posit.,t. 4, 1839-42, p. 13).Les systèmes planétaires sont exceptionnels relativement au nombre des étoiles (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 195):
3. Braun la rencontra [Anna], à un dîner de mariage où elle se trouvait, d'une façon exceptionnelle : car on ne l'invitait guère, à cause de la mauvaise réputation que continuait de lui faire l'indécence de son origine. Rolland, J.-Chr.,Buisson ard., 1911, p. 1366.
2. [Quant à la valeur, à la nature] Numéro exceptionnel d'un journal; circonstance, situation exceptionnelle. Je vous apporte une offre exceptionnelle, une soie noire, une faille, que vous pourrez vendre à cinq francs cinquante (Zola, Bonh. dames,1883, p. 575).En lui [Paul Desjardins], rien de médiocre, rien d'insignifiant : ses irritants défauts n'étaient pas moins exceptionnels que ses incomparables qualités (Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. lxxx):
4. Pour les nerveux, tout est exceptionnel. L'imprévu est une espèce de loi. Les extrêmes se prolongent, formant une quasi-permanence de l'excessif. Valéry, Tel quel II,1943, p. 340.
En partic. Qui sort de la règle générale, habituelle par sa haute valeur.
[En parlant d'une chose abstr.] Bonté exceptionnelle; fonctionnaire promu à la classe exceptionnelle. Se croire René ou Obermann et (...) s'attribuer une sensibilité exceptionnelle, par conséquent des souffrances inconnues au vulgaire (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 174).Nomination de M. Prosper-Georges Du Roy, publiciste, au grade de chevalier de la Légion d'honneur, pour services exceptionnels (Maupass., Bel-Ami,1885, p. 346):
5. Avant-hier, regardé longuement le ciel nocturne qui se trouvait être d'une limpidité exceptionnelle. Il n'y a guère qu'en Tunisie que j'aie vu autant d'étoiles, et si brillantes ... Green, Journal,1945, p. 212.
[En parlant d'une pers.] C'est la réunion de ces deux facultés, l'imagination et la raison, qui fait les hommes exceptionnels (Delacroix, Journal,1850, p. 338).Un être exceptionnel, cette Jenny... noble, énergique... admirable! (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 796):
6. Pour Renan, l'humanité se compose de quelques individus exceptionnels, préservés des tentations et des malentendus où tombe la foule... Massis, Jugements,1923, p. 114.
II.− Subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui n'est pas inclus dans la règle générale, habituelle. La force des liens [affectifs] vient de cette conviction torturante, qu'il y a là de l'exceptionnel, de l'unique, de l'irremplaçable, et que nous ne retrouverons jamais plus (Gide, Journal,1929, p. 944).Henry James reprend l'avantage en ce que sa peinture échappe à l'exceptionnel, au monstrueux, au cas clinique de Charlus (Mauriac, Bloc-notes,1958, p. 29):
7. ... de temps en temps, l'exceptionnel est nécessaire. Pour les événements comme pour les hommes, la troupe ordinaire ne suffit pas; il faut parmi les hommes des génies, et parmi les événements des révolutions. Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 320.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. exceptionnalité. Fait de sortir de la règle générale, habituelle, par sa haute valeur. Le lecteur (...) aime à penser que la métaphysique, les arts, la littérature, et la plus haute partie de la science demeurent inviolés, et garantis par l'exceptionnalité des hommes qui s'y illustrent, et des hommes qui s'en enivrent (Valéry, Conq. méthod., 1897, p. 62). L'exceptionnalité de ce grand musicien [Schubert] se mesure à son absence de tout dogmatisme (Buenzod, Schubert, 1937, p. 213).
Prononc. et Orth. : [εksεpsjɔnεl], [e-] ou [ekse-]. Cf. ex-1. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1739 « qui constitue une exception » mesures exceptionnelles (D'Argenson, Mém., II, p. 74 ds DG); 1832 « qui est hors de l'ordinaire » cette enfance exceptionnelle (Balzac, L. Lambert, p. 1117). Dér. de exception*; suff. -el*. Fréq. abs. littér. : 1 008. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 189, b) 984; xxes. : a) 1 964, b) 2 416.
DÉR.
Exceptionnellement, adv.D'une manière exceptionnelle. a) [Détermine un procès] Contrairement à la règle générale, habituelle. Oh! de grâce! ayons ce soir, exceptionnellement, un banquet sans philosophies (Louÿs, Aphrodite,1896, p. 135).La Providence, pour une fois, faisait bien les choses; cela lui arrive, exceptionnellement; ses ratages ne se comptent plus (Arnoux, Roi,1956, p. 210).V. avenue ex. 7.b) [Détermine un adj.] D'une manière qui sort de la règle générale, habituelle (par sa haute valeur). Des esprits exceptionnellement remarquables (Meilhac, Halévy, Cigale,1877, I, 13, p. 35).Une place exceptionnellement agréable, comme on n'en rencontre pas beaucoup dans une existence de femme de chambre (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 54).Ce n'est pas facile de composer un jardin, surtout que mon terrain est exceptionnellement difficile avec sa déclivité, ses trous et ses bosses (Barrès, Cahiers,t. 10, 1913, p. 214). [εksεpsjɔnεlmɑ ̃], [e-] ou [ekse-]. Cf. é-1. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); de exceptionnel, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 162.
BBG. − Gall. 1955, pp. 46-47; p. 49, 455.

Exceptionnel : définition du Wiktionnaire

Adjectif

exceptionnel

  1. Qui est relatif à une exception.
    • Brest, exceptionnelle enclave, est, en somme, la seule commune où un esprit anticlérical, se manifeste ouvertement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. Qui est en dehors de l’ordinaire.
    • Le pape Innocent III (1193-1216) devait rompre avec cette tradition de tolérance et se faire l'inspirateur d'une politique hostile, qu'il mena avec une vigueur exceptionnelle. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • (Figuré) Qui est rare.
    • C'est un garçon fort agréable que Bernard. Soigné, rasé de près, le teint clair, il s'exprime dans une langue choisie et ne fait usage de l'argot qu'en d'exceptionnelles circonstances. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Mais il fallait que ce bon mouvement ne demeurât point exceptionnel, et se prolongeât au-delà du succès. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Exceptionnel : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCEPTIONNEL, ELLE. adj.
Qui est relatif à une exception. Cette loi contient un article exceptionnel, une disposition exceptionnelle en faveur de telles personnes. Clause exceptionnelle. Il signifie aussi Qui est en dehors de l'ordinaire. Des services exceptionnels. Un mérite exceptionnel.

Exceptionnel : définition du Littré (1872-1877)

EXCEPTIONNEL (è-ksè-psio-nèl, nè-l') adj.
  • 1Qui a rapport à une exception. Clause, disposition exceptionnelle.
  • 2 Néologisme. Qui fait exception, extraordinaire. C'est d'un bon marché exceptionnel.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exceptionnel »

Étymologie de exceptionnel - Littré

Exception.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de exceptionnel - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de exception avec le suffixe -el.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exceptionnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exceptionnel ɛksɛpsjɔnɛl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « exceptionnel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exceptionnel »

  • Ce but exceptionnel n'empêchera pas la défaite de ses coéquipiers qui, après avoir mené 2 buts à 0, ont finalement perdu 4 buts à 2, après une dernière demi-heure mémorable des Milanais qui ont marqué à quatre reprises en moins de vingt minutes. Malgré ce revers, le quatrième de sa saison, la Juventus Turin reste solide leader du championnat italien avec 7 points d'avance sur son dauphin, la Lazio Rome. L'AC Milan est quant à lui remonté à la 5e place. RTL.fr, VIDÉO - AC Milan - Juventus : le premier but exceptionnel de Rabiot avec la Juve
  • « Etant donné la situation exceptionnelle, les résultats du baccalauréat session 2020 ne sont pas comparables aux résultats des sessions antérieures », explique dans un communiqué l’académie de Besançon dont le recteur, Jean-François Chanet, « félicite l’ensemble des nouveaux bacheliers pour leur succès à cet examen et leur souhaite pleine réussite pour leur entrée dans l’enseignement supérieur. » , Jura. Bac 2020 : un « cru exceptionnel » pour tous les lycées du département | Voix du Jura
  • Le taux de réussite exceptionnellement élevé au bac va-t-il conduire à engorger encore un peu plus les facs ? C’est ce qu’elles craignent et elles alertent. La Voix du Nord, Exceptionnel taux de réussite au bac: quelles conséquences pour les facs?
  • Adopté début juin lors du dernier conseil municipal du précédent mandat, le programme à destination des jeunes, présenté comme « exceptionnel », a été officiellement lancé ce lundi. En proposant un panel d’activités plus larges, l’objectif est aussi de remobiliser les jeunes perdus de vue pendant la crise sanitaire et la fermeture des écoles. La Voix du Nord, Roubaix: pourquoi le programme d’été pour les jeunes est «exceptionnel»
  • Le vice est une indiscrétion ; c'est de faire passer à l'état d'habitude ce qui mérite seulement d'être souffert comme un accident exceptionnel. De Marcel Jouhandeau / Bréviaire. Portrait de Don Juan. Amours
  • Un amant exceptionnel, c'est aussi celui qui va faire l'amour toute une journée sans arriver au paroxysme. De Claude Sarraute / V.S.D. - Février 1990
  • On distingue l’homme exceptionnel de l’homme ordinaire, car si le premier est très exigeant envers lui-même, le second ne s’impose rien. De José Ortega y Gasset
  • Les gens qui veulent suivre des règles m'amusent, car il n'y a dans la vie que de l'exceptionnel. De Jules Renard / Journal
  • En matière fiscale surtout, ce qui est exceptionnel devient très vite temporaire et encore plus rapidement "définitif". De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire
  • Aimer est exceptionnel. Ne pas aimer est la règle. Accepter cette règle devrait donner un début de bonheur. De Pierre Mérot / Mammifères
  • On ne naît plus roturier. On le devient. A titre exceptionnel. N'est pas roturier qui veut. De Pierre Daninos / Snobissimo
  • Il est toujours mieux de dire la vérité - à moins bien sur que vous ne soyez un menteur exceptionnel. De Jerome K. Jerome
  • L'homme ordinaire est exigeant avec les autres. L'homme exceptionnel est exigeant avec lui-même. De Marc-Aurèle
  • Un amant exceptionnel ne peut faire qu’un mauvais mari. De Michel Audiard / La chasse à l’homme
  • Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel. De George Bernard Shaw / Maximes pour révolutionnaires
  • Il n'y a dans la vie que de l'exceptionnel. De Jules Renard / Journal
  • Le public voit assez bien que le génie est exceptionnel : il croit donc que tout ce qui est exceptionnel est du génie. De Johan Henrik Kellgren / Aphorisme
  • Nous sommes tous une exception, rien donc d'exceptionnel. De Jacques Deval / Afin de vivre bel et bien
  • Tout art tire son origine d'un défaut exceptionnel. De Maurice Blanchot / Le livre à venir
  • Quand on possède le goût des gens exceptionnels, on finit toujours par en rencontrer partout. Pierre Dumarchais, dit Pierre Mac Orlan, Le Bal du pont du Nord, Gallimard

Traductions du mot « exceptionnel »

Langue Traduction
Corse eccezziunale
Basque aparteko
Japonais 並外れた
Russe исключительный
Portugais excepcional
Arabe استثنائي
Chinois 非凡
Allemand außergewöhnlich
Italien eccezionale
Espagnol excepcional
Anglais exceptional
Source : Google Translate API

Synonymes de « exceptionnel »

Source : synonymes de exceptionnel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exceptionnel »



mots du mois

Mots similaires