Affable : définition de affable


Affable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

affable \a.fabl\ masculin et féminin identiques

  1. Personne aimable et bienveillante à qui on peut parler (qui écoute et comprend).
    • Il était affable et triste. Le peuple disait : Voilà un homme riche qui n’a pas l’air fier. Voilà un homme heureux qui n’a pas l’air content. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 5, 3 ; 1862)
    • Il est d’un caractère doux et affable.
    • Des manières affables.
    • Sociable, affable, il noue facilement des contacts.
    • De Talleyrand eut toujours dans son ambition le désir, le besoin, la volonté d’une grande existence, que seule la fortune peut donner ; et voilà pourquoi il se mêla tant aux affaires d’argent. Au reste, bon, charmant, affable, adoré de sa famille et de ses domestiques, il porta au dernier degré cet esprit de haute compagnie, de politesse et de bon goût qu’on ne retrouve plus ; sa force venait de son calme, de son impassibilité devant les emportements et les colères. — (Jean-Baptiste Capefigue, article De Talleyrand, dans la Biographie universelle ancienne et moderne, 1849)
    • Quand elle m’écrivait cela, mon cœur était navré. Dans mon enfance, j’avais l’habitude de lui demander dix fois par jour : « Maman, êtes-vous contente de moi ? » Le sentiment d’un déchirement entre elle et moi m’était cruel. Je m’ingéniais alors à inventer des moyens pour lui prouver que j’étais toujours le même « fils affable » que par le passé. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 188.)
    • Il paraît que c'est une bête bien affable, ajoutait Françoise qui tenait le renseignement de Théodore, spirituelle comme une personne, toujours de bonne humeur, toujours aimable, toujours quelque chose de gracieux. C'est rare qu'une bête qui n'a que cet âge-là soit déjà si galante. — (Marcel Proust, A la recherche du temps perdu, tome 1 : Du côté de chez Swann, Première partie: Combray, 1913 → lire en ligne)

Adjectif

affable \ˈæf.ə.bəl\

  1. Affable, amène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Affable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFABLE. adj. des deux genres
. Qui a de l'affabilité. C'est un homme extrêmement affable. Il est d'un caractère doux et affable. On dit aussi Des manières affables.

Affable : définition du Littré (1872-1877)

AFFABLE (a-fa-bl') adj.
  • 1Qui a de l'affabilité. On affecte une certaine modestie extérieure ; on est honnête, prévenant, affable, Bourdaloue, Pensées, t. II, p. 106. Doux, humbles, patients, affables à tout le monde, et ne cherchant à l'égard de tout le monde que les sujets de faire plaisir et d'obliger, Bourdaloue, ib. t. I, p. 197. Libéral, intrépide, affable et sans orgueil, Corneille, Sert. II, 2. Lui, parmi ces transports, affable et sans orgueil, à l'un tendait la main, flattait l'autre de l'œil, Racine, Ath. V, 1. Affable à tous avec dignité, elle savait estimer les uns sans fâcher les autres, Bossuet, duch. d'Orl. L'extérieur paraît affable, ce qui fait quelque montre de modestie, Bossuet, Pensées chrét. 22.
  • 2Pris substantivement. [Il] doit mêler à propos l'affable et le sévère, Rotrou, Vencesl. I, 1.

REMARQUE

Bouhours, Nouvelles Rem. dit, au sujet de affable et affabilité : « Ces deux mots ne plaisaient point à M. Patru. Ils sont françois, me dit-il un jour, mais laissons-les dire aux autres. Racine s'est servi d'affable, qu'on trouve aussi dans l'Oraison de la Dauphine : Applaudie de tous, mais affable et civile à tous. M. l'abbé Reynier se sert de ces deux mots. Il ne faut pas, après cela, s'arrêter à l'antipathie de M. Patru. » De son côté, Caillières disait, en 1690 : « Affable n'est plus guère dans le commerce des gens du monde ; honnête a pris sa place, de même que honnêteté a pris la place d'affabilité. »

Ces deux mots sont en plein usage aujourd'hui ; ils remontent jusqu'au XIVe siècle.

HISTORIQUE

XIVe s. Celui qui le fait selon ce qu'il convient et appartient, il peut estre appellé amiable ou affable ou agreable, Oresme, Eth. 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Affable : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « affable » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « affable »

Étymologie de affable - Littré

Affabilis, de ad, à, et fari, parler (voy. FABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de affable - Wiktionnaire

Du latin affabilis (« à qui l’on peut parler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de affable - Wiktionnaire

Du latin affabilis (« à qui on peut parler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « affable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affable afabl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « affable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affable »

  • Jean aimait la nature, les arbres qu’il contemplait du tronc à la cime. Son caractère affable et sa gentillesse charmaient les gens qu’il rencontrait. Il avait un contact très facile. Malheureusement, malgré trois mois de lutte, la maladie l’a emporté. À Emilienne son épouse et toute sa famille, nous présentons nos condoléances. ladepeche.fr, Sousceyrac. Gabriel Jean Belaubre nous a quittés - ladepeche.fr
  • Depuis lors, pas un seul faux pas de la part de Daniel devenu prince de Suède. Il s’est centré sur le domaine du développement des entreprises et la pratique du sport chez les jeunes. D’apparence réservée, il est décrit comme une personne très affable et connaissant ses sujets. , Victoria et Daniel de Suède fêtent 10 ans de mariage: la princesse avait pourtant dû batailler pour faire accepter son mari - DH Les Sports+
  • D'un caractère posé, affable, le jeune soixantenaire, que l'on dit très (trop?) pointilleux, fait partie de cette trempe de dirigeants aussi bien entrepreneurs que techniciens dans l'âme. Titulaire d'un BEP et d'un CAP de dessin industriel, il est passé par tous les postes de la société et a usé bien des bleus de travail avant d'enfiler enfin une chemise blanche. « En utilisant moi-même les machines des ateliers, je me suis penché en permanence sur l'optimisation et l'amélioration de notre outil industriel, explique-t-il. Lorsque je suis enfin passé chef d'atelier, les questions de pénibilité, de gestion de collaborateurs et d'amélioration des postures de travail sont restées au coeur de mes préoccupations. Quant à mon père, il passait a !ussi tous les jours derrière les machines, pour chercher avec moi de nouvelles astuces. » Les Echos, Pierre Souvignet tire Obut | Les Echos
  • Une fois annexées, ces enclaves vont réduire la Cisjordanie palestinienne à une série de poches éparses séparées par des territoires sous contrôle israélien. Pour Tel-Aviv, l'annexion vise en réalité à entériner la situation actuelle et à légaliser les colonies des territoires occupés. "Si les Israéliens, qui contrôlent déjà les hauteurs de nos terres, vont au bout de leur idée, nous pouvons dire adieu à notre Etat, se lamente Ibrahim Abiat, l'affable maire de Fasayil, un gros bourg palestinien de la vallée, à 30 kilomètres au nord de la mer Morte. Nous ne voulons pas de cette annexion, nous voulons continuer à appartenir à la Palestine !" Fataliste, Moussa Mahmoud, un maraîcher de la même localité, constate: "Cela ne pouvait pas finir autrement, dit-il en ramassant ses poivrons. Les Juifs contrôlent déjà tout : routes, électricité, exploitations agricoles immenses. La vérité, c'est qu'ils n'ont jamais eu l'intention de quitter leurs colonies."   LExpress.fr, Cisjordanie, une annexion à hauts risques - L'Express
  • Portrait. Gregory Porter. Goliath affable, le baryton américain véhicule à travers la musique une parole œcuménique, mais engagée, dans un pays agité de tensions raciales. Libération.fr, A la une de Libé demain : Déconfinement, ne nous emballons pas - Libération
  • Hôtel où séjournait l’auteur Pierre Loti (« Pêcheurs d’Islande), ancien salon de coiffure, cette bâtisse abrite aujourd’hui « le petit cabinet de curiosités » d’un brocanteur aussi passionné qu’affable. , Paimpol : « Au Bien Loti », le cabinet de curiosités de Julien Gehan | La Presse d'Armor
  • Attendu qu’un grand nez est proprement l’indice D’un homme affable, bon, courtois, spirituel, libéral, courageux, tel que je suis, et tel Qu’il vous est interdit à jamais de vous croire, Déplorable maraud ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • Vil camus, sot camard, tête plate, apprenez Que je m’enorgueillis d’un pareil appendice, Attendu qu’un grand nez est proprement l’indice D’un homme affable, bon courtois, spirituel. De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac

Images d'illustration du mot « affable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affable »

Langue Traduction
Portugais afável
Allemand würdevoll
Italien affabile
Espagnol afable
Anglais affable
Source : Google Translate API

Synonymes de « affable »

Source : synonymes de affable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « affable »


Mots similaires