Aimable : définition de aimable


Aimable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

aimable \ɛ.mabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Sens propre) (Désuet) Qui mérite d’être aimé.
    • O fortune ! ô destinée ! un voleur est heureux et ce que la nature a fait de plus aimable a péri peut-être d'une manière affreuse, ou vit dans un état pire que la mort. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIV. Le brigand, 1748)
  2. (Spécialement) (Soutenu) Qualifie des personnes qui plaisent par leurs agréments.
    • A cet instant, un élégant cabriolet stoppa derrière la limousine et deux aimables personnes sautèrent sur le pavé. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Les indigènes se montraient très sympathiques, aimables et complaisants ; leurs figures du type mongol caractérisé, souriaient, intelligentes et franches. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Qui se comporte de façon socialement correcte avec les autres, qui fait preuve de politesse et de gentillesse.
    • La conversation dégénérait en un duel aimable de contestations. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 24 de l’éd. de 1921)
    • La politique du Japon rappelle le caractère de ses habitants : aimable et pleine de sollicitude à la face du monde, elle opprime, vole et massacre de l'autre côté du décor. — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p.14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aimable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIMABLE. adj. des deux genres
. Qui est digne d'être aimé. La vertu est aimable. Un objet aimable. Un caractère aimable. Des manières aimables. Aimez tout ce qui est aimable. Il cherche à se rendre aimable. Il se dit particulièrement, dans le langage de la société, des Personnes qui plaisent par leurs agréments. C'est une femme très aimable. C'est un aimable homme. C'est l'homme du monde le plus aimable. On dit quelquefois, par une sorte de plaisanterie ironique, Faire l'aimable. Par forme de remerciement, on dit Vous êtes bien aimable de venir me voir. Ce serait aimable à vous de venir.

Aimable : définition du Littré (1872-1877)

AIMABLE (è-ma-bl') adj.
  • 1Qui est digne d'être aimé. Pour être aimé soyez aimable. J'ai cru honteux d'aimer quand on n'est plus aimable, Corneille, Sertor. IV, 2. Quoi ! l'empire et Pison n'ont pour vous rien d'aimable ? Corneille, Othon, IV, 4. Et quiconque peut tout, est aimable en tout temps, Corneille, Sertor. II, 1. Néoptolème me promit de m'emmener ; alors je m'écriai : Ô heureux jour ! ô aimable Néoptolème, digne de la gloire de son père, Fénelon, Tél. X.
  • 2Qu'on aime, qui plaît, en parlant des choses. Caractère aimable. La lettre aimable que vous lui avez écrite. Hélas ! disait-il, faut-il que je vous quitte, ô aimable grotte, où le sommeil paisible venait toutes les nuits me délasser des travaux du jour ! Fénelon, Tél. XI. Rien n'est beau que le vrai, le vrai seul est aimable, Boileau, A. P. I. Que le Seigneur est bon ! que son joug est aimable ! Racine, Esth. III, 9. Aimable pudeur, Racine, ib. I, 1. Je quitte le séjour de l'aimable Trézène, Racine, Phèd. I, 1. Noble et dure contrainte ! aimable tyrannie ! Corneille, Cid, I, 10. Jamais la liberté ne cesse d'être aimable, Corneille, Cinna, II, 2. Jamais ma raison N'avoua de mes yeux l'aimable trahison, Corneille, Poly. I, 3. Aimable pitié, Voltaire, Zaïre, III, 6.
  • 3Dans le langage de la société, qui a le don de plaire. N'ai-je pas de la bonté, de la franchise, du courage ? ne suis-je pas aimable en société ?…, Staël, Corinne, I, 3.
  • 4Aimable de, suivi d'un infinitif. Vous êtes un aimable homme d'être revenu si ponctuellement…, Fénelon, XXI, 42.
  • 5Cela est aimable. C'est une attention aimable. Cela est affectueux et poli, c'est une attention affectueuse et polie ; ou ironiquement, cela est aimable, voilà un trait blessant, déplaisant.
  • 6Aimable à. Jamais prince ne fut plus capable de rendre la royauté non-seulement vénérable et sainte, mais encore aimable et chère à ses peuples, Bossuet, Reine d'Anglet. Jusques à cet hymen Rodrigue m'est aimable, Corneille, Cid, I, 2. Quoiqu'elle ait soin de tout, et qu'elle soit chargée de corriger, de refuser, d'épargner (choses qui font haïr presque toutes les femmes), elle s'est rendue aimable à toute la maison, Fénelon, Tél. XXII.
  • 7 Substantivement. Faire l'aimable, se donner de la peine pour paraître aimable.

    On peut le placer avant ou après le substantif : Un homme aimable ou un aimable homme.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ki rist volentiers si est benignes et amables, Alebrand, f. 70.

XIVe s. Les choses aimables ou que l'en fait à ses amis et par lesquelles il semble que les amistés soient determinées vienent des choses aimables que l'en se fait à soy meismes, Oresme, Eth. 263.

XVIe s. L'empire romain ne fut jamais ne plus aimable, ne plus redoutable aux habitans de la Sardagne qu'il fut soubz son gouvernement, Amyot, Caton, 13. Ne pensez point que ne soyez aymable, Marot, III, 129. Il n'y a aucune d'elles, pour malotrue qu'elle soit, qui ne pense estre bien aimable, Montaigne, III, 284.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Aimable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* AIMABLE Orphée, c’est, en terme de Fleuriste, un œillet panaché de cramoisi & de blanc, qui vient de l’Ille. Sa fleur n’est pas bien large : mais elle est bien tranchée. Sa feuille & sa tige sont d’un beau verd ; il abonde en marcottes.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Aimable : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « aimable » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « aimable »

Étymologie de aimable - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin amabilis (« digne d’être aimé »), avec influence du verbe aimer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de aimable - Littré

Bourguig. emiaule ; provenç. amable ; ital. amabile ; de amabilis, de amare (voy. AIMER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aimable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aimable ɛmabl play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aimable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aimable »

  • Avec l'aimable soutien de Jean-Paul Kogan-Recoing (fondateur d'ONG Conseils), Daniel Fasquelle (deputé du Pas-de-Calais), Jean Lassalle (député des Pyrénées-Atlantiques), et Pio-François de Leuze (médecin). Pour recevoir le livre en format PDF, merci d’adresser votre demande à [email protected] 24presse, Communiqué de presse - Covid - Livre : "La mascarade démasquée", par Thierry Velu, fondateur du GSCF, organisation humanitaire de Sapeurs Pompiers
  • Avec l’aimable autorisation du château de Kilkea News 24, Combien coûte la réservation d'un hôtel entier pendant la pandémie de coronavirus - News 24
  • Dans le Médoc, autrefois on disait : « Partout où il y a des Miailhe, il y a du merlot ! » Cette famille très implantée dans le vignoble avait un petit faible pour ce cépage plus aimable, plus rond que le cabernet sauvignon. Siran n'a pas échappé à la règle. Sauf que depuis qu'Édouard a succédé à ses parents, il a rééquilibré l'encépagement en plantant du cabernet sauvignon. Et le réchauffement climatique lui donne raison. Le merlot ces dernières années, mûr plus tôt et plus riche en sucre, a tendance à faire grimper les degrés. On aurait pu ajouter au dicton, partout où il y a des Miailhe, il y a de fortes personnalités. Ceux qui ont connu May-Eliane de Lencquesaing, née Miailhe, plus souvent appelée « la Générale » et qui dirigea d'une poigne très solide le célèbre Pichon Longueville comtesse de Lalande, cru classé de pauillac, ne nous contrediront pas. Le Point, Vieilles Canailles #23 – Château Siran 1999 - Le Point
  • Eli Manning a remporté le trophée du joueur le plus aimable décerné par les chroniqueurs de football professionnel d'Amérique pour sa coopération avec les médias. RDS.ca, NFL : Eli Manning reçoit un honneur pour son amabilité avec les journalistes | RDS.ca
  • De la même façon, face à l’appareil judiciaire et policier, celui qu’Assa Traoré appelle très justement « machine oppressive », seul le terrain d’une mobilisation massive peut permettre de remettre en cause l’oppression quotidienne vécue par les habitants de quartiers populaires. Et parce que cette oppression est profondément liée aux inégalités sociales, à la précarité et au chômage endémique dans les quartiers populaires, cette lutte à tout à gagner à se mener aux côtés de tous ceux qui luttent sur les lieux de travail, pour refuser de payer la crise. A l’image du Comité Adama qui rejoignait les manifestations des Gilets Jaunes, et qui était présent hier à la manifestation des soignants à Paris, c’est en tissant des liens avec le reste des exploités qu’il est possible de remettre en cause les racines d’un régime intrinsèquement lié à l’oppression raciale. Au-delà des mots, plus ou moins bien choisis, les figures plus ou moins aimables du régime en place n’ont de leur côté pas autre chose à offrir que le maintien de ce système. Révolution Permanente, Christiane Taubira : alliée contre les violences policières ou visage aimable du système établi ?
  • Est-il rien de plus naturel que d'aimer ce qui est aimable ? De Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux / Arlequin poli par l'amour
  • Rien n'est beau que le vrai : le vrai seul est aimable. De Nicolas Boileau / Epîtres
  • Vous pouvez vous estimer comme brave, si vous êtes réduit à vous mépriser comme aimable. De Stendhal / De l'amour
  • L'amour rend aimable, pas seulement les aimés, pas seulement les amants. De Claude Roy
  • On ne peut avoir une civilisation aimable sans une bonne quantité de vices aimables. De Aldous Huxley / Le meilleur des mondes
  • Le Français est rarement aimable de premier jet ; on dirait toujours qu’il est aimable par ordre, par calcul. De Fiodor Dostoïevski / Le Joueur
  • L’échec qui rend parfois sympathique, rend rarement aimable. De François Proust / Maximes à l’usage des dirigés et de leurs dirigeants
  • Un mot aimable est comme un jour de printemps. De Proverbe russe
  • La liberté jamais ne cesse d'être aimable. De Pierre Corneille / Cinna
  • La beauté rend toujours la vertu plus aimable. De Virgile / L'éneide
  • Si tu veux être aimé, commence par être aimable. De Anonyme
  • La gaieté est la forme la plus aimable du courage. De Anatole France
  • Amour, folie aimable ; ambition, sottise sérieuse. De Chamfort / Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  • Un homme gai est toujours aimable. De Maxime Gorki / Les petits bourgeois
  • En cessant d'être aimé, on cesse d'être aimable. Henri Petit, Les Justes Solitudes, Grasset
  • Il faut mourir aimable (si on le peut). Joseph Joubert, Pensées

Traductions du mot « aimable »

Langue Traduction
Portugais amável
Allemand freundlich
Italien gentile
Espagnol amable
Anglais kind
Source : Google Translate API

Synonymes de « aimable »

Source : synonymes de aimable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « aimable »


Mots similaires