La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « impérieux »

Impérieux

Variantes Singulier Pluriel
Masculin impérieux
Féminin impérieuse impérieuses

Définitions de « impérieux »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPÉRIEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une pers. ou d'un de ses attributs]
1. [En parlant d'une pers.] Qui commande de façon absolue; qui s'impose; autoritaire. Impérieux et violent, sec et impérieux; maître impérieux, femme impérieuse. Il étoit bien certain que cet impérieux despote méditoit une vengeance terrible (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 259) :
1. Il [Chopin] était modeste par principes et doux par habitude, mais il était impérieux par instinct et plein d'un orgueil légitime qui s'ignorait lui-même. Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 468.
En emploi subst. L'avarice (...) est un être second; (...) l'impérieux et le timide, le vaniteux et le cynique sont de même (Alain, Propos,1928, p. 790).
Par personnification. [Rome] c'est une impérieuse qui froisse et rompt en nous ce qu'elle estime indigne (Barrès, Renan,1888, p. 170).
2. [En parlant d'un élément du comportement, d'une partie du corps, d'un mode d'expression] Qui est le fait d'une personne impérieuse, qui en a certaines caractéristiques. Air, geste, regard, ton, visage impérieux; voix impérieuse; coup de sonnette impérieux. Le caractère de sa sœur devenait (...) volontiers capricieux ou impérieux (Sainte-Beuve, Volupté, t. 2, 1834, p. 100).Je le voyais de profil, à côté de moi, pâle et frêle sous ses traits impérieux (Abellio, Pacifiques,1946, p. 63) :
2. Une lettre d'Aline me parvint à midi, lettre impérieuse, menaçante; mais j'étais bien tranquille. Elle avait intérêt à ne pas faire rater mon mariage... Mauriac, Anges noirs,1936, p. 40.
3. P. anal., littér. Vent impérieux; lumière impérieuse. Impérieux destin, ton ordre est satisfait (Constant, Wallstein,1809, V, 10, p. 167).Entre la mer nonchalante que le soleil décolorait et le bleu impérieux du ciel (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 93).
B. − [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui est pressant, auquel on ne peut résister, qui s'impose comme logique, nécessaire. Besoin, devoir, sentiment impérieux; conviction, passion, raison impérieuse; circonstances, exigences, habitudes impérieuses. Il y en a eu [des blés] de pillés, d'autres achetés cher par l'impérieuse loi de la disette (Staël, Lettres L. de Narbonne,1793, p. 146).Il éprouvait l'impérieux désir d'une promenade dans la forêt de Compiègne (Proust, Swann,1913, p. 293) :
3. − Madame la comtesse, poursuivit-il, si je me suis introduit chez vous, au milieu de la nuit, comme un voleur, c'est qu'un motif impérieux et sans réplique, une nécessité fatale et indomptable m'y poussaient. Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 361.
En emploi subst. masc. à valeur de neutre. J'en trouve les théories en vous (...) portées à l'impérieux et à l'exclusif (Sainte-Beuve, Corresp., t. 2, 1836, p. 124).
Prononc. et Orth. : [ε ̃perjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. [1. Av. 1435 « pressant » (Al. Chartier, ap. Dochez ds Gdf. Compl.)]; 2. a) 1544 « qui commande » (M. Scève, Délie, éd. E. Parturier, CCXL, 6); b) ca 1570 « qui marque le commandement » (Carloix, IX, 50 ds Littré); 1639 (Rotrou, Antigone, I, 2 ds Littré). Empr. au lat.imperiosus « qui commande », dér. de imperium, v. imperium. Fréq. abs. littér. : 1 300. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 435, b) 1 849; xxes. : a) 1 979, b) 2 122.

Wiktionnaire

Adjectif - français

impérieux \ɛ̃.pe.ʁjø\

  1. Qui commande avec hauteur.
    • Il fallait un missionnaire impérieux pour porter la civilisation aux peuples presque barbares du septentrion. Ce missionnaire fut le guerrier. — (Joachim Ambert, Le Colonne Napoléone et le Camp de Boulogne, dans Le Spectateur militaire; Recueil de science, d'art et d'histoire militaires, vol. 27, M. Noirot, 1839, page 464)
    • […] allons, venez, mon fils, il faut vous coucher… Et, lui lançant un regard impérieux, elle le prit vivement sur ses genoux. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • — Monsieur de Gondi, vous savez ce qui vient de se passer ? Le Roi a dit tout haut : « Que notre impérieux Cardinal le veuille ou non, la veuve de Henry le Grand ne restera pas plus longtemps exilée. » Impérieux, monsieur l’abbé, sentez-vous cela ? Le Roi n’avait encore rien dit d’aussi fort contre lui. Impérieux ! c’est une disgrâce complète. Vraiment, personne n’osera plus lui parler ; il va quitter la cour aujourd’hui certainement. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • Il s’en alla ; puis il rouvrit la porte, et dit encore d’une voix impérieuse :
      — Surtout, défiez-vous d’Aristide, c’est un brouillon qui gâterait tout. Je l’ai assez étudié pour être certain qu’il retombera toujours sur ses pieds. Ne vous apitoyez pas ; car, si nous faisons fortune, il saura nous voler sa part.
      — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, chapitre III ; réédition 1879, page 101)
    • (Figuré)Jolie petite déesse, soigneusement recouverte de tissu, elle se balançait au-dessus du clic-clac impérieux de ses hauts talons. — (Yves Dieryck, Au pied du mur, Éditions Albin Michel, 1957, chap. 1)
  2. (Figuré) Qualifie les choses pressantes, des choses auxquelles on ne peut résister.
    • De toutes ces claires maisons, dont les toits se groupaient dans la splendeur soleilleuse du ciel, des hommes étaient sortis, un à un, qu'une même force impérieuse appelait. — (Maurice Genevoix, Jeanne Robelin, Flammarion, 1920, page 9)
    • Néologisme anglo-saxon, l’urgenturie désigne une envie impérieuse et brusque d’uriner difficilement contrôlable et aboutissant le plus souvent à une perte d’urine. — (« L'incontinence urinaire par urgenturie : un besoin impérieux d’uriner », 30/09/14, Cours étudiants en soins infirmiers, sur le site infirmiers.com (www.infirmiers.com))
    • Les dispositions qui créent de nouveaux régimes ou de nouvelles exigences affectant la libre prestation de services, ou qui modifient des régimes ou exigences existants, doivent elles aussi être notifiées, mais seules quatre raisons impérieuses d’intérêt général (ordre public, sécurité publique, protection de l’environnement et de la santé publique) peuvent être invoquées pour les justifier […]. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPÉRIEUX, EUSE. adj.
Qui commande avec hauteur. Chef impérieux. Par extension, Humeur impérieuse. Avoir la mine impérieuse, le geste, l'air, le ton impérieux. Il se dit figurément des Choses pressantes, des choses auxquelles on ne peut résister. Nécessité impérieuse. Besoin impérieux. Un instinct plus impérieux que la raison le portait à suivre cette carrière.

Littré (1872-1877)

IMPÉRIEUX (in-pé-ri-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui commande d'une façon absolue et sans qu'on puisse résister ou répliquer. Homme impérieux. Elle était impérieuse envers les enfants, mais complaisante à son mari, Perrot D'Ablancourt, Tacite, 253. Ce qu'une judicieuse prévoyance n'a pu mettre dans l'esprit des hommes, une maîtresse plus impérieuse, je veux dire l'expérience, les a forcés de croire, Bossuet, Reine d'Anglet. [Roi] Qui sous la loi du riche impérieux Ne souffre point que le peuple gémisse, Racine, Esth. III, 3. Dans l'éducation façonnière des riches, on ne manque jamais de les rendre [les enfants] poliment impérieux, en leur prescrivant les termes dont ils doivent se servir pour que personne n'ose leur résister, Rousseau, Ém. II.

    Se dit aussi du caractère, du ton, des manières. Arrêtez, a-t-il dit d'un ton impérieux, Rotrou, Antigone, I, 2. Arrêtez, a-t-il dit, arrêtez, inhumains… Ces mots impérieux n'ont point trouvé d'obstacle, Racine, Théb. III, 3. J'appris… à supporter l'exil et le sort des proscrits, L'accueil impérieux d'une cour arrogante, Voltaire, Tancr. I, 4. Son caractère est impérieux ; elle n'aime véritablement que ceux qu'elle gouverne, Genlis, Mlle de la Fayette, p. 143, dans POUGENS.

  • 2Il se dit quelquefois poétiquement des animaux et même des choses. Tel qu'à vagues épandues Marche un fleuve impérieux, Malherbe, II, 2. Ne sais-tu pas encore, homme faible et superbe, Que l'insecte insensible enseveli sous l'herbe Et l'aigle impérieux qui plane au haut du ciel, Rentrent dans le néant aux yeux de l'Éternel ? Voltaire, Mahomet, I, 4.
  • 3 Fig. À quoi on ne peut résister. Des circonstances impérieuses. Quoi ! la nécessité des vertus et des vices D'un astre impérieux doit suivre les caprices ! Corneille, Œdipe, III, 5. Cherche la vérité dans la sainte Écriture, Et lis du même esprit Le texte impérieux de sa doctrine pure Que tu le vois écrit, Corneille, Imitat. I, 5.

HISTORIQUE

XVe s. La rigueur de necessité ne souffre pas de repugnance, tant est son effort imperieux, Chartier, dans le Dict. de DOCHEZ.

XVIe s. Et prindrent tous ceste reprimande de très bonne part, comme d'un seigneur illustré de ceste imperieuse dignité de mareschal de France, Carloix, IX, 50.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impérieux »

Lat. imperiosus, de imperium (voy. EMPIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin imperiosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impérieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impérieux ɛ̃perjø

Fréquence d'apparition du mot « impérieux » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « impérieux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « impérieux »

  • Mayotte n’étant pas au même stade épidémique que La Réunion (département classé orange), un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé est nécessaire pour les passagers en provenance de Mayotte.
    Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos — Les motifs impérieux sont obligatoires : Les vols au départ de Mayotte et vers La Réunion toujours limités à un par semaine | Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos
  • Après quatre mois d’arrêt, les vols commerciaux avaient repris début juillet, mais les passagers devaient présenter un motif impérieux pour embarquer et les touristes n’étaient pas autorisés à venir en Polynésie. Cette collectivité d’outre-mer a été confinée quelques jours après les premiers cas de Covid-19 et n’en a recensé que 62. Le virus ne circule plus en Polynésie.
    Coronavirus en Polynésie française : Les frontières rouvertes aux vacanciers
  • Votre but le plus impérieux doit être de libérer en vous l'humain. Ensuite vous comprendrez que les autres existent vraiment.
    Marie-Claire Blais — Tête blanche
  • Comme l’avait annoncé Annick Girardin, à compter de ce lundi 22 juin, les motifs impérieux de déplacement sont supprimés.
    Linfo.re — Fin des "motifs impérieux" à partir de ce lundi 22 juin - LINFO.re
  • Pour les passagers souhaitant se rendre en métropole depuis un autre territoire ultramarin, il n'est plus nécessaire de justifier d'un motif impérieux pour voyager. "Certaines conditions sanitaires restent cependant maintenues, comme le contrôle de la température avant d'embarquer ou le port du masque dans l'aérogare et dans l'avion", indique le ministère, ainsi qu'une déclaration sur l'honneur. 
    LExpress.fr — Tests, quarantaine... Les modalités de voyage entre les outre-mer et la métropole évoluent - L'Express
  • Il mêla ses doigts à ceux de Nadine et se colla au sable chaud ; entre la mer nonchalante que le soleil décolorait et le bleu impérieux du ciel, il y avait du bonheur en suspens ; pour qu'il pût s'en saisir, il aurait peut-être suffi d'un sourire de Nadine [...]
    Simone de Beauvoir — Les Mandarins

Traductions du mot « impérieux »

Langue Traduction
Anglais imperious
Espagnol imperioso
Italien imperioso
Allemand herrisch
Chinois 专横
Arabe ملح
Portugais imperioso
Russe повелительный
Japonais 横柄な
Basque imperious
Corse imperiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « impérieux »

Source : synonymes de impérieux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impérieux »

Combien de points fait le mot impérieux au Scrabble ?

Nombre de points du mot impérieux au scrabble : 19 points

Impérieux

Retour au sommaire ➦