La langue française

Démoli

Sommaire

  • Définitions du mot démoli
  • Phonétique de « démoli »
  • Citations contenant le mot « démoli »
  • Traductions du mot « démoli »
  • Antonymes de « démoli »

Définitions du mot démoli

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMOLI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de démolir*.
II.− Adjectif
A.−
1. [En parlant d'un bâtiment ou d'une construction] Abattu pièce à pièce et de ce fait rendu inutilisable. Maison démolie; édifice, mur démoli :
1. ... le médecin, le cigare aux dents, s'était planté devant une maison démolie, et dont il ne restait que les pièces du rez-de-chaussée, emplies des gravats des autres étages. Un seul pan de mur se dressait du tas des décombres; pour le renverser d'un coup, on l'avait entouré d'une corde, sur laquelle tiraient une trentaine d'ouvriers. Zola, La Curée,1872, p. 582.
2. P. anal. [En parlant d'une chose] Détruit et de ce fait devenu inutilisable. Il lui faudra beaucoup de temps, d'ordre, de travail, de sacrifices, pour reconstruire ce qui est détruit et renouveler son équipement démoli ou périmé (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 181).
B.− Au fig.
1. [En parlant d'une pers.]
a) Dont la santé et les forces sont très affaiblies et quasi non réparables. Ton pauvre vieux bonhomme d'oncle est bien démoli (Flaub., Corresp.,1875, p. 261).
b) Moralement à la limite de l'épuisement :
2. Il y a dans la vie de l'homme tant de choses douteuses, incertaines, où la résolution est difficile, que quand on ne sort pas de tout cela tout à fait démoli, il faut s'y tenir. Goncourt, Journal,1863, p. 1249.
2. [En parlant d'un ensemble abstr. présentant une cohérence interne] Détruit en étant miné par la critique. Autorité, réputation démolie :
3. De cette philosophie [sensualiste] si lestement démolie, il subsiste plusieurs constructions intactes... Taine, Philos. class. au XIXes.,1857, p. 7.
Rem. On rencontre ds la docum., avec emploi subst., un démoli. Personne physiquement diminuée. Il y a parmi eux [les gens du cirque], et ils sont nombreux, les démolis, ceux qui ont fait dans leur carrière, deux ou trois chutes (E. de Goncourt, Zemganno, 1879, p. 160).
Fréq. abs. littér. : 317. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 383, b) 595; xxes. : a) 487, b) 408.

Wiktionnaire

Forme de verbe

démoli \de.mɔ.li\

  1. Participe passé masculin singulier de démolir.
    • Lorsqu’en 1836 on a démoli sous le faubourg Saint-Honoré, pour le reconstruire, le vieil égout en pierre où nous voyons en ce moment Jean Valjean engagé, le sable mouvant, qui est le sous-sol des Champs-Élysées jusqu’à la Seine, fit obstacle au point que l’opération dura près de six mois, au grand récri des riverains, surtout des riverains à hôtels et à carrosses. — (Victor Hugo, Les Misérables, tome V, Livre troisième, chapitre VI, Le fondis)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMOLIR. v. tr.
Abattre pièce à pièce. Il se dit surtout en parlant des Bâtiments, des constructions. Démolir un édifice, une maison. Démolir un mur. Démolir des fortifications. Il signifie figurément Détruire le crédit, le respect, la réputation. Démolir un système. Démolir une réputation.

Littré (1872-1877)

DÉMOLI (dé-mo-li, lie) part. passé de démolir
  • Dont les pierres, dont les pièces ont été séparées, en parlant de murs et de charpentes. Un mur démoli. Une cloison démolie. Le sang coule partout ; nos palais démolis Dessous ces rouges flots sont tous ensevelis, Mairet, M. d'Asdrub. I, 3. Et l'univers n'est point encore démoli, Tristan, Mariane, V, 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « démoli »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démoli demɔli

Citations contenant le mot « démoli »

  • A force de démolir, on finit par apprendre à construire. De Laurent Barré / L'emprise
  • Une solution qui vous démolit vaut mieux que n'importe quelle incertitude. De Boris Vian / L'Herbe rouge
  • La vie, ça bouge, ça bourdonne, ça construit et démolit, ça avance et ça recule, ça danse. Et ça meurt. De Gilbert Langlois / Le domaine Cassaubon
  • Ne pas honorer la vieillesse, c'est démolir la maison où l'on doit coucher le soir. De Alphonse Karr
  • Lorsqu'une Anglaise est habillée, ce n'est plus une femme, c'est une cathédrale. Il ne s'agit pas de la séduire, mais de la démolir. De Paul Gavarni
  • Le temps bâtit une forteresse et la démolit. De Proverbe serbo-croate
  • L’égoïste démolit un palais pour prendre une tuile. De Proverbe ladino
  • Les châteaux en Espagne qui ne coûtent rien à construire sont ruineux à démolir. De François Mauriac
  • Un livre qui, après avoir tout démoli, ne se démolit pas lui-même, nous aura exaspérés en vain. De Emil Michel Cioran / Ecartèlement
  • Tu as rejeté les pierres de ton jardin dans le jardin des autres, et, pour y ajouter, tu as démoli un peu de ton mur. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Chef Si tu ralentis, ils arrêtent. si tu faiblis, ils flanchent. Si tu t'assois, ils se couchent. Si tu doutes, ils désespèrent. Si tu critiques, ils démolissent. mais... si tu marches devant et si tu leur donnes la main, ils te donneront leur vie. De Anonyme
  • Maniées avec dextérité par deux grutiers, deux énormes machines munies de leur pince hydraulique ont méthodiquement détruit les anciens bureaux de Gaz de France, au 38 rue de l’Inondation à Fécamp, face au collège La Providence. Les toitures, charpentes, murs de parpaings et cloisons n’ont pas pesé lourd dans cette danse de mâchoires en acier. En une semaine, ces bâtiments ont été réduits en un tas. Une démolition nécessaire pour laisser place à une construction de quatre-vingt-neuf logements sociaux, répartis sur quatre étages, au cœur de Fécamp. Paris-Normandie, À Fécamp, l’ancien site Gaz de France démoli pour laisser place à des logements
  • Rue de Lille, l’imposant chantier de démolition du foyer L’Oasis a fait apparaître aux yeux des passants une chapelle édifiée à la fin du XIXe siècle. Une découverte très éphémère : désacralisée depuis 1987, la chapelle sera démolie dans les jours qui viennent. On a remonté sa piste. La Voix du Nord, Roubaix: l’étonnant destin d’une chapelle du XIXe siècle, démolie aussi vite qu’elle est apparue
  • Le propriétaire d’un palais Renaissance, situé sur la Côte d’Azur, a tenté de faire annuler la démolition de sa bâtisse, construite illégalement. En vain. Le Figaro, Construit illégalement, ce palais florentin devra être démoli
  • En hyper centre-ville quand s’engage une démolition, des poussières d’histoires souvent centenaires sont soulevées quelque fois vers un projet qui évolue au fil du temps en fonction des sensibilités municipales. , Aniche : l’Hôtel Boivin va être démoli | L'Observateur

Traductions du mot « démoli »

Langue Traduction
Anglais demolished
Espagnol demolido
Italien demolito
Allemand zerstört
Chinois 拆毁
Arabe هدم
Portugais demolido
Russe снесен
Japonais 取り壊された
Basque eraitsi
Corse demolitu
Source : Google Translate API

Antonymes de « démoli »

Partager