Secondaire : définition de secondaire


Secondaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SECONDAIRE, adj.

Anton. primaire.
A. − [Dans une suite temp., dans le déroulement d'un processus, d'un phénomène marqué par des étapes successives]
1. Qui vient après ce qui est le plus ancien, ce qui constitue le premier stade.
a) CHIR. Qui est effectué après un premier acte opératoire. Il devient souvent nécessaire de pratiquer la résection de la portion excédante de l'os; on coupe alors les chairs (...), ensuite on rétracte les parties molles, et on scie l'os le plus haut possible. Cette amputation secondaire peut présenter tous les dangers des amputations primitives (Nélaton,Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 237).Une fermeture secondaire de la peau (Lar. encyclop.).
b) ENSEIGN. Enseignement secondaire et, p. ell., le secondaire. Enseignement qui va de la classe de sixième aux classes terminales, intermédiaire entre l'enseignement primaire et l'enseignement supérieur. Synon. enseignement du second* degré.On veut croire que la meilleure manière de restaurer le latin est de créer un enseignement secondaire dans lequel on n'apprendra que des langues vivantes (France,Vie littér.,1888, p. 283).Auteurs ânonnés à l'école primaire, étudiés en dissertation dans le secondaire (Cacérès,Hist. éduc. pop.,1964, p. 139).V. agrégation ex. 36, enseignement ex. 3.
SYNT.Enseignement secondaire catholique, libre, public; premier, deuxième cycle de l'enseignement secondaire; baccalauréat, diplôme de l'enseignement secondaire; collège d'enseignement secondaire (C.E.S.); élève, professeur du secondaire; enseigner dans le secondaire.
[P. méton.] Relatif à cet enseignement, qui appartient à cet enseignement. Établissement, études, instruction secondaire(s); inspecteur secondaire. Tous les types d'éducation secondaire, classiques ou modernes (Thibaudet,Réflex. litt.,1936, p. 251).V. école ex. 3, primaire A 1 c ex. de Hugo.
c) GÉOL. Ère (ou, plus rare, époque, période) secondaire et, subst. masc., le Secondaire. Ère géologique intermédiaire entre le Primaire et le Tertiaire, comprenant le Trias, le Jurassique et le Crétacé, caractérisée par l'abondance des ammonites, des bélemnites et des reptiles, et par l'apparition des oiseaux et des mammifères. Synon. mésozoïque (s.v. més(o)-).La période secondaire, pendant laquelle les splendides végétaux conifères dominèrent le monde végétal, tandis que les énormes reptiles sauriens dominaient le monde animal (Flammarion,Astron. pop.,1880, p. 99).La faune caractéristique du Secondaire est celle des reptiles (Combaluzier., Introd. géol.,1961, p. 153).V. ammonite 1ex., dévonien B ex. de J. Rostand.
[P. méton.] Qui appartient à cette ère, qui date de cette ère. Couches, roches secondaires. Les récifs construits par les polypiers des mers secondaires (Boule,Conf. géol.,1907, p. 137).Le pétrole ne se trouve pas dans une formation géologique déterminée, mais se rencontre dans les terrains allant du primaire à la fin du tertiaire, surtout à partir des terrains secondaires récents (Chartrou,Pétroles natur. et artif.,1931, p. 36).
d) PATHOL. [En parlant d'une maladie présentant différents stades] Qui est au deuxième stade, qui concerne le deuxième stade. Syphilis secondaire. La syphilis engendre des arthrites isolées et des rhumatismes polyarticulaires, qui s'observent à sa période secondaire (Ravault, Vignon,Rhumatol.,1956, p. 538).
e) SYLVIC. [En parlant d'une formation végét.] Qui a remplacé le manteau végétal naturel primitif. Forêt secondaire. Ayant profité (...) de l'énorme masse ligneuse accumulée au cours des siècles passés dans la forêt existante, l'approvisionnement des usines sera ensuite assuré par la croissance ultra rapide des peuplements secondaires qui la remplaceront (Forêt fr.,1955, p. 47).
2. Qui vient après ce qui est le plus ancien, ce qui constitue le premier stade et qui en est la conséquence, qui en dépend, qui en dérive. Essaim, phénomène secondaire. À deux heures, les listes de faillites secondaires, entraînées par celle de Herr Schultze, commencèrent à inonder la place (Verne,500 millions,1879, p. 202).V. bulbe ex. 1, élaboration B 1 ex. de Mucch. Psychol. 1969, essence1ex. 2, primaire A 3 c ex. de Carrel:
... l'homme voit dans son esprit quelque chose qu'il appelle des idées, les unes secondaires et déduites, les autres primordiales, sans principe générateur, et qui constituent le fondement incrustable de sa raison. Lacord.,Conf. N.-D.,1848, p. 134.
a) ÉCON. Secteur secondaire et, p. ell., le secondaire. Secteur d'activité économique comprenant les industries qui transforment les matières premières. Le secteur secondaire comprenant les hommes qui travaillent de leurs mains pour transformer les produits naturels en objets finis; essentiellement, les ouvriers d'usine (Lesourd, Gérard,Hist. écon.,1968, p. 136).
[P. méton.] Qui appartient à ce secteur d'activité, qui est produit par ce secteur d'activité. Même au Danemark, c'est-à-dire dans un pays développé où l'agriculture occupe la place la plus importante, la population active secondaire et tertiaire est importante (Tiers Monde,1956, p. 144).Produits secondaires manufacturés (Fourastié,Gd espoir du XXes.,1969, p. 12).
b) ÉLECTR. [Dans un transformateur] Circuit, enroulement secondaire et, p. ell., le secondaire. Circuit, enroulement placé dans le champ magnétique du primaire et où prend naissance le courant induit provenant des variations du courant d'alimentation de celui-ci. Le rendement d'un transformateur (...) est égal au rapport de la puissance disponible aux bornes du secondaire à la puissance fournie aux bornes du primaire (Haton de La Goupillière,Exploitation mines, 1905, p. 598).Le noyau de la bobine porte en plus de l'enroulement primaire, un enroulement secondaire composé d'un très grand nombre de spires de fil fin (Chapelain,Techn. automob.,1956, p. 143).V. inducteur B ex. de Périsse, primaire A 2 b ex. de H. Poincaré.
[P. méton.] Qui concerne, qui fait partie d'un tel circuit. Amener le courant secondaire de la bobine au distributeur (Chapelain,Techn. automob.,1956p. 149).V. primaire A 2 b ex. de Haton de la Goupillière.
c) INFORMAT., DOCUM. [Dans l'élaboration d'un système, d'un programme] Qui intervient après un premier stade, une première opération, qui en dérive. Le traitement secondaire [de l'information] n'est pas nécessairement l'aboutissement d'un traitement primaire le précédant immédiatement (Jolley,Trait. inform.,1968, p. 228).
d) LING. Qui s'ajoute à un radical de base, qui en dérive. Radical secondaire; dérivation secondaire. Un suffixe secondaire -no- s'ajoute à n'importe quel thème en germanique pour donner le sens de « chef de telle ou telle communauté » (Sauss.1916, p. 310).On distingue, sous le rapport de la formation (...) des verbes secondaires, issus soit d'une forme verbale, déverbatifs: fr. chantonner, de chanter, soit d'une forme nominale, dénominatifs: chansonner de chanson (Mar.Lex.1951, p. 236, s.v. verbe).
(Complément d')objet secondaire. V. objet II B 3 b.
e) MÉCAN. Arbre secondaire. Arbre relié à l'arbre primaire et qui en transmet les mouvements. L'arbre primaire entraîne le synchro qui entraîne l'arbre secondaire, la liaison est directe (Chapelain,Techn. automob.,1956p. 87).
f) PATHOL. [En parlant d'une manifestation pathol.] Consécutif (à une affection, une maladie). Cancer, hémorragie, infection, tumeur secondaire. Il y a dans certaines affections des accidents secondaires que le malade est trop porté à confondre avec la maladie elle-même (Proust,Fugit.,1922, p. 533).Les troubles nerveux viscéraux secondaires aux affections biliaires (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946 [1943], p. 223).
Effets secondaires. Effets indésirables d'un médicament. Très vite son emploi courant a été limité par l'apparition trop fréquente de phénomènes désagréables: bouffées de chaleur, urticaire, nausées et, parfois, syncopes. Éliminer les effets secondaires mais conserver les propriétés bénéfiques de l'acide nicotinique, tel a été le but recherché dans la mise au point de nouveaux dérivés (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p. 151).
g) PHYSIQUE
[En parlant d'une particule, d'un rayonnement] Émis par de la matière soumise à l'action d'un rayonnement, de particules en mouvement. Émission, neutron, particule, rayons, rayonnement secondaire(s). Les corpuscules du rayonnement cosmique engendrent dans la matière qu'ils traversent un important rayonnement corpusculaire secondaire. Il est très vraisemblable (...) qu'une partie au moins de ces corpuscules secondaires provient de désintégrations de noyaux atomiques (Leprince-Ringuet,Transmut. artif.,1933, p. 41).Leur fonctionnement est basé sur l'émission d'électrons secondaires par certaines substances comme des alliages magnésium-argent quand elles sont frappées par des électrons d'énergie suffisante (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 545).
PHYS., BEAUX-ARTS. Couleur secondaire. Couleur qui résulte du mélange de deux couleurs primaires. Synon. couleur seconde (v. second II).V. couleur I A 2 b ex. de Zola.
3. Empl. adj. et subst. masc., CARACTÉROL. [Dans le syst. caractérologique de Heymans et Wieserma] (Personne) sur laquelle les impressions reçues ont un retentissement lent, profond et durable. Un émotif actif secondaire. Le secondaire pèche (...) par circonspection, prudence et calcul (...) là où le primaire pèche par impulsivité (Mounier,Traité caract.,1946, p. 296).Le secondaire a des réactions lentes et profondes. Il est réfléchi, contrôlé, attaché au passé, souvent introverti; son organisation mentale semble systématisée, imperméable (Psychol.1969).V. primaire A 3 d ex. de Mounier.
B. − [Dans un classement selon l'importance, la valeur, la qualité] Qui ne vient qu'au second rang, qui est d'une importance, d'une valeur, d'une qualité moindre. Synon. accessoire; anton. essentiel, principal, supérieur.Ni Paris, ni Rome n'a sur moi ce pouvoir de fascination mystérieuse. Non, c'est une autre ville [Lyon]. Ville bien secondaire en comparaison de ces capitales de l'histoire, ville de monuments médiocres généralement, ville presque partout noire et sombre (Michelet,Journal,1854, p. 249).Il offrait le type de ces êtres secondaires à l'affût des circonstances, prêts à tout faire pour parvenir, mais en se tenant dans les limites du possible et dans le décorum de la légalité (Balzac,Cabinet ant.,1839, p. 108).V. adventice ex. 21, caractère2ex. 4, primaire A ex. de Traité sociol.
SYNT. Abside, action, avantage, besogne, cause, condition, considération, élément, facteur, fait, fonction, importance, intérêt, ligne (de chemin de fer), œuvre, personnage, place, planète, point, problème, question, raison, rang, rôle, route, sommet, thème secondaire; tenir quelque chose pour secondaire; être secondaire par rapport à quelque chose.
Résidence* secondaire.
OPT., PHYS. Source* secondaire.
Empl. subst., littér.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Quelqu'un qui (...), ayant (...) dans la mesure de ses forces vaqué à l'essentiel, se sent dispos et bienveillamment enclin au secondaire (Du Bos,Journal,1927, p. 242).J'ai appris (...) à survoler n'importe quel sujet, à en dégager les lignes essentielles, à faire le partage entre le principal, le secondaire et l'accessoire (Martin du G.,Souv. autobiogr.,1955, p. xlvii).
Personne qui a un rôle de second plan. En France − non aux colonies, où il arrive que des imberbes de seize ans jouent un rôle de chef, − et en temps de paix, par quels moyens un « secondaire » de dix-huit à vingt ans peut-il combattre ses fantômes, en se posant comme homme (...)? (Montherl.,Olymp.,1924, p. 222).
Prononc. et Orth.: [səgɔ ̃dε:ʀ]. Dans très secondaire, ordinairement [-zgɔ ̃-] ou [-sgɔ ̃-]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. Dernier quart du xiiies. secondaire « qui vient en second rang » (Raymond Lulle, Evast et Blaquerne, éd. A. Llinarès, 125); 1287 secundaire (doc. de Dinant ds Gdf. Compl.); 1372 [ms. du xves.] secondaire (Corbichon, Propriété des choses, B. N. 22533, f o37a, ibid.); 1377 secondaire (Oresme, Le Livre du Ciel et du Monde, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, p. 464); 2. 1743 fièvre secondaire « affection fébrile qui survient après une crise » (P. Demours, trad. Essais et observations de méd. de la Sté d'Edimbourg, t. 5, p. 123); 3. a) 1786 géol. (H. B. de Saussure, Voy. Alpes, t. 3, p. 156); b) 1792 écoles secondaires « écoles où l'on donne un enseignement plus relevé que dans les écoles primaires » (Rapport de Condorcet ds Buchez et Roux, Hist. parlementaire de la Révol. fr., t. 22, p. 197); 1845 enseignement secondaire (Besch., s.v. enseignement). Empr. au lat.secundarius « de second rang », dér. de secondus (second*). Fréq. abs. littér.: 993. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 250, b) 1 222; xxes.: a) 1 222, b) 1 765.
DÉR. 1.
Secondairement, adv.D'une manière secondaire. a) Dans un deuxième temps, conséquemment à quelque chose de premier. Avec une industrie, la fabrique des verroteries noires, il avait fait la fortune de toute une ville. Quant à sa fortune personnelle, il l'avait faite aussi, mais secondairement et, en quelque sorte, par occasion (Hugo,Misér., t. 2, 1862, p. 717).Pathol. Consécutivement à une affection, à une maladie. Presque toujours ils [les ulcères tuberculeux] apparaissent secondairement chez des sujets qui présentent des lésions tuberculeuses pulmonaires ou intestinales déjà anciennes (Calmette,Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 211).b) Accessoirement. Anton. essentiellement, principalement.Toutes les viandes sont utilisables [pour faire des conserves de viande] mais, en fait, la viande de porc, et secondairement, la viande de bœuf, sont principalement utilisées (Industr. conserves,1950, p. 25).V. extension ex. 6. [səgɔ ̃dε ʀmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1resattest. xves. [date du ms.] (Oresme, op. cit., ms. Univ., f o117 r ods Gdf. Compl.), 1856 [éd.] secondairement (Vigenère, Traité des chiffres, f o42 v o, ibid.); de secondaire, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 42.
2.
Secondarité, subst. fém.,caractérol. [Dans le syst. caractérologique de Heymans et Wieserma] Mode de réaction où les impressions reçues ont un retentissement lent, profond et durable. Anton. primarité.La secondarité (...) est le neutralisateur le plus puissant de l'émotivité, car elle inhibe l'action et répartit la décharge de la force émotive sur une grande profondeur (Mounier,Traité caract.,1946, p. 246). [səgɔ ̃daʀite]. 1reattest. 1945 (R. Le Senne, Traité de caractérol., p. 95); de secondaire, suff. -ité*. Fréq. abs. littér.: 65.

Secondaire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

secondaire \sə.ɡɔ̃.dɛʁ\ ou \sɡɔ̃.dɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est accessoire, qui ne vient qu’en second.
    • Solanum anomalum restera un légume-fruit secondaire. Sa taxinomie, sa composition nutritionnelle et ses propriétés médicinales nécessitent des recherches. — (Ressources végétales de l’Afrique tropicale2 : Légumes, Fondation Prota, Wageningen (Pays-Bas), 2004, page 543)
    • Dans le mythe, Mahomet est un surhomme, la vérité est musulmane, le tort est celui de l’Autre, le Ciel importe plus que la Terre et la vie est un détail secondaire de l’éternité. — (Kamel Daoud, Ces livres de la Terre qui tourne, Le Point, 19 mai 2016)
    • Façon d'être, mode de vie, philosophie du geek ou de la geekette, qui implique une dévotion quasi fanatique aux nouvelles technologies, et optionnellement une addiction aux meuporgs et une connaissance encyclopédique de tous les personnages secondaires de Star Wars ou du Seigneur des anneaux. — (Olivier Talon & Gilles Vervisch, « Geekisme », dans Dico des mots qui n'existent pas (et qu'on utilise quand même), Éditions 2015 remastérisée, Omnibus, 2015)
  2. Qui est du second degré.
  3. (En particulier) (Éducation) Qualifie l’enseignement des collèges et des lycées, par opposition d’une part à l’enseignement primaire et d’autre part à l’enseignement supérieur. Au Canada, le secondaire suit le primaire mais exclut le collégial. → voir cégep
    • Certificat d’études secondaires.
    • Agrégation de l’enseignement secondaire.
    • Dans ce redoutable tournoi, l’enseignement « primaire » allait affronter l’enseignement « secondaire ».
      Je fus d’abord plein de confiance, car ce mot de « secondaire » signifiait, pour moi, « de second ordre », et par conséquent « facile ».
      — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 176)
    • « Il est indispensable que tes débuts au lycée soient brillants pour faire honneur à nos écoles primaires, que ces messieurs du secondaire ont parfois l’air de mépriser… » — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, pages 248-249)
  4. (Économie) Qualifie le secteur économique qui regroupe les activités liées à la transformation des matières premières issues du secteur primaire (industrie manufacturière, construction).
  5. (Écologie) Qualifie une forêt qui se réinstalle après la destruction d’une forêt primitive.
    • L’homme lutte difficilement contre la forêt équatoriale, il y ouvre seulement des clairières […] quand il les abandonne, la forêt dite « secondaire » s’y installe. Sa composition floristique est très différente de la forêt primitive […] — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 188)
    • Dans le Nord-Ouest amazonien, par exemple, environ un siècle après l’abattis, il devient à peu près impossible à un botaniste professionnel de distinguer la végétation secondaire de la forêt primaire environnante (Sastre 1975). — (Philippe Descola, La Nature domestique : symbolisme et praxis dans l’écologie des Achuar, ‎Maison des sciences de l’Homme & Fondation Singer-Polignac, Paris, 1986, p. 171)
  6. (Géologie) Qualifie l’ère géologique, également appelée mésozoïque, qui s’étend de -251 à -65,5 millions d’années, entre l’ère primaire (le Paléozoïque) et l’ère tertiaire (le Cénozoïque), et comprenant comme périodes successives le Trias, le Jurassique et le Crétacé.
  7. (Par extension) Qualifie les terrains plus anciens après les terrains primaires.
  8. (Médecine) Qualifie les accidents qui se produisent à la seconde période de la maladie.
  9. (Médecine) Qualifie les effets qui ne relèvent pas de l’effet principal attendu du médicament ou du traitement.

Nom commun

secondaire \sə.ɡɔ̃.dɛʁ\ ou \sɡɔ̃.dɛʁ\ masculin singulier

  1. (Éducation) Ensemble des années et du programme d’enseignement secondaire. Note : Au Québec, le secondaire comprend cinq années, de la septième à la onzième année d’études inclusivement (compris avec le primaire) ; on le commence à douze ans à la fin du mois d’août (ou début de septembre) et on le diplôme à seize ou à dix-sept ans au mois de juin.
    • L’année prochaine, mon garçon commencera le secondaire.
  2. (Électrotechnique) Enroulement d’un transformateur non relié à la source de courant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Secondaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SECONDAIRE. adj. des deux genres
. Qui est accessoire, qui ne vient qu'en second. Motifs secondaires. Raisons secondaires. Il signifie aussi Qui est du second degré. Il s'emploie particulièrement dans ces locutions : Enseignement secondaire, Enseignement des lycées et des collèges, par opposition à l'enseignement primaire et à l'enseignement supérieur, celui des Universités. Certificat d'études secondaires. Agrégation de l'enseignement secondaire. En termes de Médecine, Accidents secondaires, Ceux qui se produisent à la seconde période de la maladie. En termes de Géologie, Terrains secondaires, Les plus anciens après les terrains primaires.

Secondaire : définition du Littré (1872-1877)

SECONDAIRE (se-gon-dê-r') adj.
  • 1Qui ne vient qu'en second, accessoire. Ce fut une faction qui perdit Socrate ; on l'accusa au hasard de ne pas reconnaître les dieux secondaires, Voltaire, Dict. phil. Blasphème. Rien ne détourne plus de la route qu'on doit suivre dans la recherche de la vérité, que ces principes secondaires dont on fait de petits axiomes absolus, Buffon, Min. t. III, p. 175. Que peut être une femme chargée d'elle-même et devant seule guider… son existence secondaire ? Staël, Delphine, part. V, fragm. 2.

    Substantivement. Un secondaire, une personne qui tient un second rang. Il [un curé] ne parle aux ecclésiastiques, ni aux paroissiens, qu'en commandant… il faut qu'un secondaire soit toujours humilié devant lui, s'il veut avoir la paix dans la maison, Fléchier, Sermons, 8e disc. synodal.

  • 2 Terme d'astronomie. Planètes secondaires, les satellites.

    Cercles secondaires, cercles qu'on fait passer par les pôles de l'écliptique, et qui la coupent perpendiculairement ; par leur moyen on détermine la situation de chaque étoile ou de chaque point du ciel, par rapport à l'écliptique.

  • 3 Terme de physique. Piles secondaires, celles qui ne développent pas directement l'électricité.
  • 4 Terme de géologie. Période secondaire, période relative à des terrains ou dépôts dans lesquels on ne trouve plus rien des roches primitives, mais seulement des matières de transport, des roches pleines de débris d'êtres organisés. Les montagnes qui bordent cette vallée sont toutes secondaires, calcaires pour la plupart, Saussure, Voy. Alpes, t. III, p. 461.
  • 5 En termes de botanique, les ramifications ou divisions du pétiole commun dans la feuille composée, et du rachis dans les pédoncules ; en zoologie, celles des pennes de l'aile qui s'attachent à l'avant-bras.
  • 6Autrefois, écoles secondaires, écoles où l'on donnait un enseignement plus relevé que dans les écoles primaires, distinguées en écoles secondaires communales ou colléges communaux, et en écoles secondaires privées ou institutions.

    Écoles secondaires, écoles ecclésiastiques pour les jeunes gens qui se destinent au ministère des autels.

    Aujourd'hui, enseignement secondaire, enseignement comprenant les colléges, les lycées où l'on enseigne les langues anciennes, les langues vivantes, l'histoire, les mathématiques, la physique, la chimie et la philosophie. L'enseignement public se divise en enseignement primaire secondaire, supérieur.

    Les écoles secondaires ecclésiastiques sont maintenant les petits séminaires, correspondant aux colléges et lycées.

  • 7 Terme de pathologie. Se dit de phénomènes subséquents ou subordonnés à d'autres. Les accidents secondaires de la syphilis.

    Fièvre secondaire, affection fébrile qui survient après une crise, après l'issue de quelque matière morbide, et aussi au déclin de la petite vérole et de la rougeole.

    Hémorragie secondaire, hémorragie survenant après des blessures ou des opérations, non immédiatement, mais quand la perte de sang n'aurait pas lieu si les parties guérissaient régulièrement.

    Amputation secondaire, amputation qui, dans les cas d'une fracture compliquée ou de quelque autre grave lésion, est reculée jusqu'à ce que les premiers effets de la lésion sur la constitution soient passés et que la suppuration soit établie.

HISTORIQUE

XVIe s. Secondaire, Oudin, Dict.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Secondaire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SECONDAIRE, adj. (Gramm.) qui ne vient qu’en second, qui n’est que du second ordre. Raisons secondaires ; planetes secondaires.

Secondaire, adj. (Astronomie.) les cercles secondaires de l’écliptique sont les cercles de la longitude des étoiles, ou des cercles qui passant par les poles de l’écliptique, coupent l’écliptique en angles droits, & servent à marquer la distance des étoiles ou des planetes à l’écliptique.

Par le moyen de ces cercles on rapporte à l’écliptique tous les points des cieux ; c’est-à-dire que chaque étoile, chaque planete, ou tout autre phénomene est conçu être dans ce point de l’écliptique, qui est coupé par le cercle secondaire qui passe par l’étoile ou par la planete proposée. Voyez Écliptique, Longitude, &c.

Si deux étoiles se rapportent au même point de l’écliptique, c’est-à-dire si ces deux étoiles se trouvent dans le même cercle secondaire, & du même côté, par rapport à un des poles de l’écliptique, on dit qu’elles sont en conjonction ; quand on les rapporte à des points opposés, c’est-à-dire quand elles se trouvent dans le même cercle secondaire, & de différens côtés, par rapport à un des poles, elles sont dites être en opposition ; si elles sont rapportées à deux points distans d’un quart de cercle, c’est-à-dire si les plans des cercles secondaires par lesquels elles passent, font entr’eux un angle droit, on dit qu’elles sont en aspect quadral ou en quadrature ; si les points différent d’une sixieme partie de l’écliptique, on dit qu’elles sont en aspect sextile. Voyez Aspect, &c.

En général on peut appeller cercles secondaires tous les cercles qui coupent à angles droits un des six grands cercles ; tels sont les cercles azimuthaux ou verticaux, par rapport à l’horison, &c. les méridiens, par rapport à l’équateur, &c. Voyez Azimuth, Vertical, &c.

Les planetes secondaires sont des planetes qui tournent autour d’autres planetes, comme centres de leur mouvement, & avec lesquelles elles sont emportées autour du Soleil. Voyez Planete.

Saturne, Jupiter & la Terre sont chacune accompagnées de planetes secondaires : Jupiter en a quatre, Saturne cinq, que l’on appelle les satellites de ces deux planetes. Voyez Satellite.

La Terre est accompagnée d’une planete secondaire que l’on appelle Lune, voyez Lune.

Le mouvement des planetes principales est très simple, étant composé seulement d’un mouvement de projection en ligne droite, qui est une tangente à l’orbite de la planete, & d’une tendance vers le Soleil. Ces planetes étant à de très-grandes distances les unes des autres, les effets de leur gravitation mutuelle l’une vers l’autre sont peu sensibles. Mais il en est tout autrement par rapport aux planetes secondaires ; car outre que chacune d’elles gravite particulierement vers sa planete principale respective comme vers son centre, elle est encore attirée vers le Soleil, de même que sa planete principale ; de maniere que quand la planete secondaire est plus éloignée du Soleil que sa planete principale, elle est moins attirée vers le Soleil, & quand elle est plus proche, elle est plus attirée, & presque toujours dans une direction différente de la force avec laquelle elle tend vers sa planete principale. Or par cette double tendance vers le Soleil & vers leur planete principale, le mouvement des satellites ou des planetes secondaires se compose extrèmement, & s’affecte d’un grand nombre d’irrégularités.

La plûpart de ces singularités s’observent dans le mouvement de la Lune, & c’est au célebre M. Newton que nous en devons l’explication & le calcul. On en remarque aussi de semblables & même de plus considérables dans les autres planetes secondaires, principalement dans le second satellite de Jupiter. Voyez Satellite.

Points collatéraux secondaires. Voyez Collatéral.

Cadrans secondaires ou cadrans de la seconde espece, sont les cadrans qui ne sont ni horisontaux, ni équinoctiaux, ni polaires, ni méridionaux, ni septentrionaux, ni orientaux, ni occidentaux. V. Cadran. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « secondaire »

Étymologie de secondaire - Littré

Provenç. secundari ; espagn. secundario ; ital. secondario ; du lat. secundarius, de secundus, second.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de secondaire - Wiktionnaire

(1370) Du latin segundus, de secundarius (« de second rang »). (1287) secundaire.
(nom commun) (Électrotechnique) Par ellipse de enroulement secondaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « secondaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
secondaire sœgɔ̃dɛr play_arrow

Citations contenant le mot « secondaire »

  • La France compte plus de 3 millions de résidences secondaires et si leurs propriétaires sont heureux d’y passer leur temps libre, beaucoup réalisent que ce plaisir a aussi un coût. Si vous souhaitez investir dans une maison de campagne, mieux vaut donc vous assurer, en amont, que les dépenses liées à son fonctionnement ne sont pas trop lourdes. La plupart des professionnels s’accordent sur de larges moyennes : les frais d’entretien annuels d’une maison secondaire oscillent autour de 1 % de sa valeur, ils grimpent à 2 % lorsqu’elle est exposée aux vents marins ou aux chutes de neige, et atteignent de 2 % à 4 % si elle est dotée d’une piscine et d’un grand terrain avec des plantations. Le Monde.fr, Impôts, chauffage, entretien… bien évaluer les dépenses liées à une résidence secondaire
  • Selon l’Insee, depuis mi-mars plus de 700 000 parisiens se sont retirés ailleurs, en campagne, sur le littoral, le plus souvent dans leur pied à terre. Un nouveau paradigme se pose : d’un côté, un besoin de s’échapper si fort qu’il pousse à changer radicalement de lieu de résidence, de l’autre la découverte d’un entre-deux, celui des avantages de garder un pied à la ville tout en ayant l’autre ailleurs, dans son logement secondaire. Certains vont même jusqu’à inverser le cours de leur vie en faisant de leur résidence secondaire… leur résidence principale, tout en conservant leur bien en ville pour continuer leur activité et profiter du dynamisme, notamment culturel, des grandes villes. MySweetimmo, Résidence secondaire : qu’est-ce qui poussent les citadins à acquérir une autre résidence ? - MySweetimmo
  • Certes, l’épidémie de Covid a été un élément perturbant à grande échelle, mais ce n’est pas la seule raison. Les effets des réformes successives du collège, puis du lycée et du Bac, ont corroboré les analyses et les prévisions du Syndicat national de l’enseignement secondaire. L'Alterpresse68, Le SNES-FSU Alsace relate une année scolaire éprouvante dans le secondaire et redoute la rentrée prochaine - L'Alterpresse68
  • « Je crois d’abord qu’il faut adopter une approche différente selon qu’on parle de l’élémentaire ou du secondaire. À l’élémentaire, il est possible de croire qu’on peut transformer une classe pleine avec sa vingtaine d’élèves en… bulle sociale », affirme le médecin Paul Roumeliotis, président de l’Association des médecins hygiénistes de l’Ontario. , Rentrée: «bulle sociale» à l'élémentaire et masques au secondaire? | ONfr+
  • WINDHOEK, 31 juillet (Xinhua) -- Le président namibien Hage Geingob a annoncé vendredi la suspension de l'enseignement primaire et secondaire du 1er au 28 août, à l'exception des élèves des 10e et 12 années qui étudient pour les examens. , La Namibie va suspendre l'enseignement primaire et secondaire pendant 28 jours - Xinhua | Actualités Chine & Afrique
  • Au secondaire, le modèle annoncé par le gouvernement Ford est plus complexe et variable, selon la région et le conseil scolaire. , Rentrée: tous les élèves à l'élémentaire, 50% du temps au secondaire dans certains conseils | ONfr+
  • Les stations de montagne du sud de la chaîne des Vosges représentent le marché de résidence secondaire le plus dynamique. Situées dans le parc naturel régional des ballons des Vosges (qui commence 50 km au sud-ouest de Strasbourg), « elles attirent les Alsaciens mais aussi tout le quart nord-est de la France, y compris les Parisiens pour qui il s'agit de la première chaîne de montagnes accessible » décrit Cyril Galmiche, président de trois agences immobilières à Vanier, Gérardmer (prononcer Gérarmé, NDLR) et La Bresse. Réputées pour leurs pistes l'hiver et les activités de plein air - randonnée pédestre, VTT- l'été, les deux stations d'altitude, Gérardmer et La Bresse, sont les plus prisées et les plus chères. La quasi-totalité de leurs maisons sont des résidences secondaires . Les Echos, Votre résidence secondaire à moins de 100 km de Strasbourg : un marché de connaisseurs entre Vosges et vignes | Les Echos
  • Lancement de nouveaux produits, croissance des effectifs, volonté de s’implanter ailleurs… Plusieurs raisons peuvent vous pousser à changer d’établissement secondaire. Toutefois, veillez à ne pas confondre le transfert de siège social, qui correspond au changement de l’adresse administrative de l’entreprise, et le transfert d’établissement qui se rapporte au déménagement d’un des lieux d'exploitation commerciale. Capital.fr, Comment changer d’établissement secondaire ? - Capital.fr
  • Le marché immobilier dans le sud de la région Occitanie est en pleine effervescence. Si les stations balnéaires concentrent historiquement la demande de résidences secondaires l'arrière pays est de plus en plus demandé. Les Echos, Votre résidence secondaire à moins de 100 km de Montpellier : le nouvel eldorado | Les Echos
  • Mon souci principal : essayer d'oublier mes soucis secondaires. De Francis Blanche
  • Le rire est un tranquillisant sans effets secondaires. De Arnold H. Glasgow
  • Malgré mon nomadisme, j'aimerais finir ma vie comme paysan en Normandie où je possède une maison secondaire et passerai à cette la formation nécessaire. De Erik Orsenna / l'interview du Figaro du 17 février 2015
  • Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. De Steve Jobs / Discours à Stanford en 2005
  • Si le glamour a toujours eu sa place au cinéma, ce n’est pas l’essentiel. C’est un peu comme un effet secondaire, comme pour les médicaments. De Nicolas Klotz / Evene.fr - Mai 2007
  • En amour, le plaisir que j’éprouve est pour moi secondaire. Ma sensualité se satisfait fort bien du plaisir que je donne. De Sacha Guitry / Pensées, maximes et anecdotes
  • L'objet d'un amour est secondaire. Le plus important, le plus révélateur de la personnalité intime, c'est la façon d'aimer. De Paule Saint-Onge / La Saison de l'inconfort
  • Toutes les déceptions de pensée et d'espérance, tout cela est secondaire. Le seul malheur irréparable, c'est la mort de ceux qu'on aime. De Romain Rolland / Lettre à Pierre-Jean Jouvre - 7 Juillet 1919
  • La danse, c’est du pelotage : tout ce qu’on fait avec les pieds est parfaitement secondaire. Tout le monde s’en fout. De Michel Audiard / Les lions sont lâchés
  • Dès l'époque secondaire, les mollusques construisaient leur coquille en suivant les leçons de géométrie transcendante. De Gaston Bachelard
  • En studio, le lien familial ou amical est secondaire. Ce qui compte, c'est la prestation. De Françoise Hardy / Newsfam.com
  • Rien n’est plus affligeant que la mort du coeur, la mort de l’homme est secondaire. De Proverbe chinois
  • Il faut se méfier de la psychanalyse, elle a un effet secondaire : tu deviens pauvre. De Patrick Timsit / Libération
  • La question de savoir si quelqu’un a besoin de ce que je fais est secondaire. De György Ligeti
  • Prendre une maîtresse quand on est marié, c'est d'avoir une résidence secondaire. De André Birabeau

Images d'illustration du mot « secondaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « secondaire »

Langue Traduction
Corse secundariu
Basque bigarren mailako
Japonais 二次
Russe вторичный
Portugais secundário
Arabe ثانوي
Chinois 次要的
Allemand sekundär
Italien secondario
Espagnol secundario
Anglais secondary
Source : Google Translate API

Synonymes de « secondaire »

Source : synonymes de secondaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « secondaire »



mots du mois

Mots similaires