La langue française

Inférieur, inférieure

Sommaire

  • Définitions du mot inférieur, inférieure
  • Étymologie de « inférieur »
  • Phonétique de « inférieur »
  • Citations contenant le mot « inférieur »
  • Traductions du mot « inférieur »
  • Synonymes de « inférieur »
  • Antonymes de « inférieur »

Définitions du mot inférieur, inférieure

Trésor de la Langue Française informatisé

INFÉRIEUR, -EURE, adj. et subst.

I. − [Implique l'idée d'un axe vertical] Adj.
A. − [L'adj. exprime qu'un ou plusieurs éléments sont situés plus bas que d'autres éléments de même nature ou par rapport à un niveau de référence] Qui est en bas de, plus bas que. Anton. supérieur, moyen, intermédiaire.La partie inférieure du visage; les couches inférieures de l'atmosphère; la lèvre, la mâchoire, les membres inférieurs. De grands arbres séculaires, dont les cimes se nuançaient de teintes safranées, mais dont le feuillage inférieur gardait encore de vigoureuses frondaisons (Gautier, Fracasse,1863, p. 89).Le Pic, établi sur d'autres monts inférieurs qui lui prêtent l'épaule pour se hausser, construits eux-mêmes obliquement comme des arcs-boutants gigantesques (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 26):
1. Celui qui a une source dans son fonds, peut en user à sa volonté, sauf le droit que le propriétaire du fonds inférieur pourrait avoir acquis par titre ou par prescription. Code civil,1804, art. 641, p. 117.
[Le terme de référence est introduit par un compl. avec la prép. à] [Une croisée] qui était située à un étage inférieur à celui de la modiste (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 105).
B. − Spécialement
1. GÉOGR. [P. réf. au fait que l'altitude terrestre s'apprécie positivement par rapport au niveau zéro de la mer] Le cours inférieur d'une rivière, d'un cours d'eau. La partie du cours située vers l'embouchure.
Rem. Pour les départements dont la dénomination avait été établie p. réf. au cours inférieur de fleuves ou de rivières, on a substitué à inférieur, jugé dépréciatif, maritime : Charente-Inférieure, Seine-Inférieure, ou, dans le cas de la Loire-Inférieure, atlantique.
2. ASTRON. Planètes inférieures. Planètes qui sont, dans un système géocentrique, au-dessous du soleil. Les planètes connues de Kepler sont les trois supérieures situées dans un système géocentrique « au-dessus » du Soleil − Saturne, Jupiter et Mars; et les deux inférieures Mercure et Vénus (G. Simon, Kepler astronome, astrologue, Paris, Gallimard, 1979, p. 475).
II. − [Implique une échelle de valeurs allant du plus au moins] Adj.
A. − [L'adj. qualifie des subst. désignant des grandeurs, des quantités, des intensités; le compl. est introduit par la prép. à] Qui est plus petit, plus faible. Anton. supérieur, égal.Le bonheur qu'il devait à un accueil qui lui semblait moins froid était bien inférieur en intensité au malheur que lui donnait une réception sévère (Stendhal, Amour,1822, p. 90).Grains fins de calibre inférieur à un demi-millimètre (Cléret de Langavant, Ciments et bétons,1953, p. 149).Aux épreuves écrites toute note inférieure à 5 sur 20 est éliminatoire (Encyclop. éduc.,1960, p. 212):
2. ... les laitiers des hauts-fourneaux coulent à une température bien inférieure à celle à laquelle se solidifieraient les substances qui les composent, fondues isolément. Élie de Beaumontds B. Sté géol. Fr., t. 4, 1847, p. 59.
B. − [L'adj. qualifie des subst. désignant les niveaux d'une classification] Qui implique une organisation plus simple, rudimentaire :
3. ... on ne sauroit disconvenir que le second ordre des mollusques ne soit inférieur au premier en perfectionnement d'organisation. Cependant, il importe de considérer que le défaut de tête, d'yeux, etc., dans les mollusques acéphalés, n'appartient pas uniquement à la dégradation générale de l'organisation, puisque, dans des degrés inférieurs de la chaîne animale, nous retrouvons des animaux qui ont une tête, des yeux, etc... Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 170.
4. ... comme nous le montrerons, les différents mécanismes qui composent l'univers peuvent se ranger en étages, le plus souvent de complication croissante. Les mécanismes de l'étage inférieur servant de matière à l'ordre supérieur. Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 3.
[Le subst. désigne l'organisme ou l'être vivant lui-même] Qui a une organisation plus simple, rudimentaire. La perfection de la vie dans l'animal est en raison directe de la distinction des organes. L'animal inférieur, en apparence plus homogène, est en effet inférieur au vertébré, parce qu'une grande vie centrale résulte chez celui-ci de plusieurs éléments parfaitement distincts (Renan, Avenir sc.,1890, p. 314):
5. Il est difficile de fixer d'une manière absolue le nombre des éléments organiques, car leur nombre grandit à mesure que les organismes se perfectionnent et se compliquent. En effet, un organisme inférieur peut à la rigueur être considéré comme constitué par un seul élément; tels sont, par exemple l'œuf, la cellule embryonnaire, certains infusoires. Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 292.
P. ext. Dégradé :
6. Une réunion de soixante enfants possède un certain lot de types : six ou sept individus complets, fortement caractérisés, ressortent et résument l'ensemble; les autres sont des exemplaires inférieurs, des copies plus ou moins effacées. Frapié, Maternelle,1904, p. 78.
C. − [L'adj. qualifie des subst. désignant des objets] Qui est de moins bonne qualité, de qualité médiocre. [Elle] me conte avec animation les persécutions qu'elle a souffertes. On lui donnait du linge inférieur! (Michelet, Journal,1849, p. 17).La cuisinière jugea son cadeau inférieur aux autres et, le lendemain matin, mon arrière-grand'mère avala plusieurs bouchées d'arsenic avec son petit déjeuner (Green, Journal,1935-39, p. 228).
III. − [Qualifie une pers.] Adj. et subst.
A. − Qui a une valeur morale ou intellectuelle faible ou moindre. Produire quelques beaux vers qui me prouvent à moi-même que je ne suis pas le dernier des hommes, que je ne suis pas inférieur à ceux que je méprise (Baudel., Poèmes prose,1867, p. 51):
7. Omer Héricourt se promit d'imiter cet enfant sublime, égal en âge à lui-même. S'avouant inférieur par l'intelligence, le courage et le savoir, il déplorait pieusement son ignorance de la musique. Adam, Enf. Aust.,1902, p. 42.
(Être) inférieur à + subst. désignant une activité.N'avoir pas les compétences pour. Le commandement des grandes unités s'est parfois révélé, au début, inférieur à sa tâche (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 36).
Rare, en emploi subst. Que sera-ce dans l'amour où tout étant naturel, surtout de la part de l'être supérieur, la supériorité n'est masquée par aucune précaution sociale? Pour que la passion puisse vivre, il faut que l'inférieur maltraite son partner, autrement celui-ci ne pourra pas fermer une fenêtre sans que l'autre ne se croie offensé (Stendhal, Amour,1822, p. 124).
B. − [Implique l'idée de hiérarchie]
1. Adjectif
a) Qui implique un rapport de subordination hiérarchique. Deux officiers appartenant aux corps de troupe, désignés par le général commandant la subdivision et ayant un grade inférieur à celui du médecin inspecteur ou principal, président (J.O., Loi rel. recrut. armée, 1928, p. 3819):
8. Ayant en effet donné le rang suprême aux évêques pour le gouvernement des peuples, vous avez choisi pour les assister de leur compagnie et de leur travail des hommes d'un rang inférieur et d'une dignité moindre : les prêtres. Billy, Introïbo,1939, p. 145.
[Le subst. qualifié désigne une pers. ou un coll. de pers.] Qui est dans un rapport de subordination hiérarchique. Magistrat inférieur; clergé inférieur. Un agent inférieur de l'autorité a manqué de respect à un magistrat de la façon la plus grave (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 253).
b) Qui est dans un rapport de dépendance économique, sociale ou politique. Classe(s) inférieure(s). C'est ici qu'il a commencé cette carrière pénible, difficile, ardue : s'élever d'un rang inférieur au premier, dans un tel pays! (Michelet, Chemins Europe,1874, p. 59).
2. Substantif
a) Personne qui est dans une situation de subordination. Synon. subalterne, subordonné; anton. supérieur.Tiens, dit la soubrette tout haut, voilà madame la marquise! Et elle se leva et prit la respectueuse attitude qui convient à une inférieure en présence d'une femme de qualité (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 287).[Henry James] est également courtois avec les « inférieurs » comme l'on disait jadis (Blanche, Modèles,1928, p. 159):
9. Dans les commencements, si quelque gentilhomme ou quelques femmes venus en visite chez Naïs rencontraient Lucien, tous avaient pour lui l'accablante politesse dont usent les gens comme il faut avec leurs inférieurs. Balzac, Illus. perdues,1837, p. 58.
b) Personne d'un rang social inférieur. Leur conversation [des représentants de la grande noblesse] armée de précautions avec ceux qu'ils redoutaient, sèche ou vide avec leurs égaux, perfide pour les inférieurs (Balzac, Langeais,1834, p. 319).Est-il surprenant que les inférieurs dans l'humanité, les faibles, les pauvres, les affligés, aient fini eux-mêmes par rejeter une charité si imparfaite (P. Leroux, Humanité, t. 1, 1840, p. 207).
Prononc. et Orth. : [ε ̃feʀjœ:ʀ], [-fε ʀ-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1461-66 « qui est situé plus bas » (Jean de Bueil, Le Jouvencel, éd. L. Lecestre, t. 2, p. 78, cf. Gdf.); b) 1690 « dont l'altitude est inférieure, qui est plus près de la mer » (Fur.); 2. 1562 planètes inférieures (A. Du Pinet, trad. de l'Histoire naturelle de Pline, t. 1, p. 51); 3. xves. [ms.] adj. (Ovide moralisé, éd. C. De Boer, Commentaire du ms. de Copenhague, t. 5, p. 396 : Inferiores et villes personnes); 1482 [éd.] subst. « personne moindre en rang ou en dignité » (Ferget, Mir. de la vie hum., fo168 ds Gdf. Compl., s.v. superieur); 4. 1540 fig. « qui a une valeur moins grande » (N. Herberay des Essarts, Premier Livre d'Amadis, éd. H. Vaganay, p. 107 : ma puissance se treuve si inferieure de sa valeur); 5. 1805 animaux inférieurs (Cuvier, Anat. comp., t. 1, p. 28). Empr. au lat.inferior (compar. de inferus) « plus bas », également « d'un rang inférieur » dès le lat. classique. Fréq. abs. littér. : 3 953. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 9 587, b) 4 707; xxes. : a) 3 823, b) 3 807.
DÉR.
Inférieurement, adv.Dans la partie inférieure (supra I). Ses feuilles [de la bourrache] sont larges, ovales, d'un vert foncé, parsemées aussi supérieurement d'aspérités piquantes, et inférieurement d'un duvet léger (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 1, 1821, p. 130).[ε ̃feʀjœ ʀmɑ ̃],[-fε ʀ-]. Att. ds Ac. 1694-1935. 1resattest. a) 1584 « d'une manière inférieure » (G. Meurier, Dict. françois-flameng : inférieurement, minderliic, cleynliic), b) 1802 « à une place inférieure, au-dessous » (Annales du Museum national d'histoire naturelle 1, 132 d'apr. FEW t. 4, p. 666a); de inférieur, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 41.
BBG. Vardar. Soc. pol. 1973 [1970], p. 253.

Wiktionnaire

Adjectif

inférieur \ɛ̃.fe.ʁjœʁ\

  1. Qui est placé au-dessous, en bas.
    • Souvent on voit la partie inférieure du nuage s’effranger en averses pour inonder de pluie les pentes basses, tandis que plus haut les vapeurs plus froides se déchargent de flocons de neige. — (Élisée Reclus, La terre: description des phénomènes de la vie du globe, vol.1, p.219, 1868)
    • 75 % de la population afrocolombienne du pays perçoit des salaires plus bas que le minimum légal et leur espérance de vie est de 20% inférieure à la moyenne nationale. — (Claudia Mosquera Rosero-Labbé, « Le Pardon et la réconciliation », dans Du vrai au juste: la mémoire, l’histoire et l’oubli, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 2006, page 123)
    • (Anatomie) Les membres inférieurs. — La mâchoire inférieure.
  2. (Astronomie) Qualifiait les planètes qui, comparées à la terre, sont plus rapprochées du soleil.
    • Mercure et Vénus sont deux planètes inférieures.
  3. (En particulier) (Géographie) (Vieilli) Qualifiait la partie d’un pays qui est la plus éloignée de la source d’un fleuve, ou la plus voisine de la mer ;
  4. (Figuré) Qui est au-dessous d’une personne ou d’une chose en rang, en dignité, en mérite, en forces, en valeur.
    • Inférieur en science. — Inférieur en savoir.
    • Les ennemis nous étaient inférieurs en nombre.
    • Les classes inférieures de la société.
    • Armée inférieure en artillerie.
    • Ces marchandises sont d’une qualité fort inférieure.
    • Pour le coloris, ce tableau est inférieur à tel autre.
    • Son talent est inférieur au vôtre.
    • Œuvre, production d’un ordre inférieur.
  5. (Mathématiques) Plus petit ou égal. Le symbole : ≤ ou ⩽. Note d’usage : En mathématiques ce mot comprend l’égalité, mais ce n’est pas le cas du langage courant et de l’informatique. Pour éviter la confusion possible, on peut dire inférieur ou égal.
    • 2 est inférieur à 3.

Nom commun

inférieur \ɛ̃.fe.ʁjœʁ\ masculin (pour une femme on dit : inférieure)

  1. Celui qui est situé en-dessous.
    • Sur ce principe, Leiser, dans son Jus georgicum, lib.3, cap.9, n° 18, décide d'après la loi 3, § 2, ff aqu pluv. arcend., que l’inférieur ne peut se plaindre de ce que le supérieur a converti une terre semable en un pré arrosable. — (Joseph Dubreuil, Charles Joseph Barthélémy Giraud, Analyse raisonnée de la législation sur les eaux, volume 1, page 374, 1842)
  2. (Péjoratif) Celui, celle qui est au-dessous d’un autre en rang, en dignité, et ordinairement avec subordination et dépendance.
    • Il saluait chapeau bas tous ceux qui appartenaient à une classe sociale supérieure à la sienne, il traitait avec mépris ou condescendance ses inférieurs, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 118 de l’éd. de 1921)
    • L’enfant appartient à un temps et à un milieu où la domesticité est une institution ; il est entendu que Monsieur et Madame de C. ont des « inférieurs ». — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 36)
    • Ce terme ne s’emploie qu’en parlant à un inférieur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFÉRIEUR, EURE. adj.
Qui est placé au-dessous, en bas. La région inférieure de l'air. La partie inférieure du corps, d'un édifice, d'un tableau, etc. Les membres inférieurs. La mâchoire inférieure. En termes d'Astronomie, Planètes inférieures, Planètes qui, comparées à la terre, sont plus rapprochées du soleil. Mercure et Vénus sont deux planètes inférieures.

INFÉRIEUR se dit particulièrement, surtout en termes de Géographie ancienne, de la Partie d'un pays qui est la plus éloignée de la source d'un fleuve, ou la plus voisine de la mer; Département de la Seine-Inférieure, de la Loire-Inférieure, Départements de la France où se trouve l'embouchure de la Seine, de la Loire. On dit quelquefois, par ellipse, La Seine-Inférieure, la Loire-Inférieure. Il signifie aussi figurément Qui est au-dessous d'une personne ou d'une chose en rang, en dignité, en mérite, en forces, en valeur. Inférieur en science. Inférieur en savoir. Les ennemis nous étaient inférieurs en nombre. Les classes inférieures de la société. Armée inférieure en artillerie. Ces marchandises sont d'une qualité fort inférieure. Pour le coloris, ce tableau est intérieur à tel autre. Son talent est inférieur au vôtre. Œuvre, production d'un ordre inférieur. Il s'emploie aussi comme nom et alors il ne se dit proprement que de Celui qui est au-dessous d'un autre en rang, en dignité, et ordinairement avec subordination et dépendance. Les inférieurs doivent respect aux supérieurs. En bien user avec ses inférieurs. Ce terme ne s'emploie qu'en parlant à un inférieur.

Littré (1872-1877)

INFÉRIEUR (in-fé-ri-eur, eu-r') adj.
  • 1Qui est au-dessous, en bas. La région inférieure de l'air. La partie inférieure du corps, d'un édifice, d'un tableau. Elles versent leurs eaux superflues dans les vallées inférieures, Buffon, Not. just. ép. nat. Œuv. t. XIII, p. 319.

    Partie inférieure de la main, nom que les chiromanciens donnent au poignet.

  • 2 Terme de géographie. Il se dit de la partie d'un pays qui est la plus éloignée de la source des fleuves ou la plus voisine de la mer. Germanie inférieure, par opposition à Germanie supérieure.

    Département de la Seine-Inférieure, de la Loire-Inférieure (on met un trait d'union et une capitale à inférieure), départements de la France où se trouve l'embouchure de la Seine, de la Loire.

    On dit quelquefois par ellipse : la Seine-Inférieure, etc. Préfet de la Loire-Inférieure.

  • 3 Terme d'astronomie. Planètes inférieures, celles qui, comparées à la terre, sont plus voisines du soleil. Mercure et Vénus sont les deux planètes inférieures.
  • 4Qui est au-dessous d'un autre, qui vaut moins que lui. Inférieur en science. Il [Alexandre] dut ici se reconnaître inférieur à un homme [Diogène] à qui il ne pouvait rien donner, ni rien ôter, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 186, dans POUGENS. Ce n'est point pour n'avoir pas fait usage du ministère des dieux, mais pour avoir ignoré l'art de bien conduire les affaires des hommes, que Lucain est si inférieur à Virgile, Voltaire, Ess. poés. épiq. ch. 4. Quelque supériorité qu'on ait à beaucoup d'égards sur un rival, dès qu'on en conçoit de la jalousie, il faut qu'on lui soit inférieur par quelque endroit, Duclos, Considér. mœurs, ch. 11. Il pensait que vous ne considériez les hommes d'un état obscur que comme des êtres d'une espèce inférieure, Genlis, Adèle et Théod. t. III, p. 115, dans POUGENS.

    En ce sens il se prend quelquefois substantivement. Il [François 1er] fut toujours dupe de Charles-Quint, et son inférieur en tout, excepté en valeur, Voltaire, Ann. Emp. Charles-Quint, 1539.

    Être inférieur à une place, à une fonction, n'avoir pas toutes les qualités requises pour la remplir. Le cardinal Dubois avait certainement de l'esprit ; mais il était fort inférieur à sa place, Duclos, Mém. rég. Œuv. t. VI, p. 172, dans POUGENS.

    Inférieur se dit aussi des choses qui valent moins que d'autres. Ces marchandises sont d'une qualité inférieure. Pour le coloris, ce tableau est inférieur à tel autre.

    Dans le langage populaire. Cela m'est inférieur, je ne m'en soucie pas, je n'y fais nulle attention.

  • 5Dans le langage philosophique, la partie inférieure, ceux des penchants, des instincts qui se rapportent spécialement aux besoins du corps. C'est un mouvement de la partie inférieure, Bossuet, Lett. abb. 147.

    Terme de philosophie. Concept inférieur, se dit, dans le kantisme, d'un concept qui est subordonné à un autre.

  • 6Les classes inférieures de la société, celles des paysans et des ouvriers.

    En un sens analogue, les régions inférieures d'un pays, les classes qui viennent après le prince, la cour, les grands. Comme le vice est contagieux, il se répand de là [de la cour] dans les régions inférieures du royaume, Fléchier, Mar.-Thér.

  • 7Tribunal inférieur, celui dont il y a appel.

    On dit dans le même sens : juges inférieurs.

  • 8Dans un collége ou lycée, classes inférieures, celles par où commence le cours des études, où l'on enseigne les éléments du latin, etc. On dit plus souvent : basses classes.
  • 9 Terme de zoologie. Animaux inférieurs, ceux qui occupent le bas de l'échelle zoologique, et dont l'organisation est la moins compliquée, et les fonctions les moins étendues.
  • 10 S. m. Celui qui est au-dessous d'un autre en rang, en dignité, et ordinairement avec subordination et dépendance. Nous voyons mourir tous les jours nos inférieurs, nos égaux, nos maîtres, Fléchier, Dauphine. Du même fond d'orgueil dont on s'élève fièrement au-dessus de ses inférieurs, l'on rampe vilement devant ceux qui sont au-dessus de soi, La Bruyère, VI. Les vrais inférieurs sont ceux qui reçoivent, et l'humiliation s'y joint quand les services sont pécuniaires, Duclos, Consid. sur les mœurs, ch. 10.

REMARQUE

Inférieur étant lui-même, au fond, un comparatif, ne se construit ni avec plus ni avec moins ; cependant on pourrait dire : la plus inférieure de ces couches.

HISTORIQUE

XVe s. Ainsi que nous voyons ou [au] corps humain, que les bras qui sont ou milieu du corps deffendent le chief duquel ilz prennent influence et leur nourrissement, et aussi pareillement defendent les autres membres inferiores, le Jouvencel, f° 96, dans LACURNE.

XVIe s. Comment est-ce donc que Pierre, qui est beaucoup plus inferieur…, Calvin, Instit. 891.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INFÉRIEUR, (Gramm.) est opposé à supérieur. Voyez Supérieur.

Machoire inférieure. Voyez Machoire.
Oblique inférieur. Oblique.
Dentelé inférieur. Dentelé.
Sous-capulaire inférieur. Sous-capulaire.
Abaisseur de la machoire inférieure. Abaisseur.
Releveur de la levre inférieure. Releveur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inférieur »

Lat. inferiorem, comparatif de inferus (voy. INFÈRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin inferior (« plus bas, inférieur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inférieur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inférieur ɛ̃feriœr

Citations contenant le mot « inférieur »

  • La femme est inférieure ou supérieure à l'homme ; elle est rarement son égale. De Gustave Le Bon
  • La minorité a ceci de supérieur à la majorité qu'elle comprend un nombre inférieur d'imbéciles. De Léo Campion
  • La prospérité porte avec elle une ivresse à laquelle les hommes inférieurs ne résistent jamais. De Honoré de Balzac
  • Il faut s'accommoder à la faiblesse de ses inférieurs pour en tirer le service dont on a besoin. De Proverbe oriental
  • Les grands ont toujours tort de plaisanter avec leurs inférieurs. La plaisanterie est un jeu, le jeu suppose l’égalité. De Honoré de Balzac / Modeste Mignon
  • On dit d’un politicien qu’il réussit une belle carrière quand le nombre de ses arrivées ratées est inférieur à celui de ses faux départs. De Philippe Bouvard
  • La jeune génération est très inférieure à la nôtre... Tout de même, si je pouvais en faire partie. De Georges Feydeau
  • La honte n'est pas d'être inférieur à l'adversaire, c'est d'être inférieur à soi-même. De Proverbe mandchou
  • La honte n'est pas de perdre, d'être inférieur à l'ennemi. Mais d'être inférieur à soi-même : voilà qui gâte A la fois le sort du vaincu, le mérite du vainqueur. De Edmund Spenser / La Reine des fées
  • Dans une administration, plus qu'ailleurs et autant que dans l'armée au moins, tu dois te soumettre au supérieur, voilà pourquoi tu as tellement tendance à faire chier l'inférieur. L'inférieur, c'est ta compensation, ton aspro, ta soupape. De Frédéric Dard / Les Cons
  • Celui qui répond est inférieur à celui qui questionne. De Proverbe indien
  • Envier, c'est se reconnaître inférieur. De Pline le Jeune
  • Il n’est pas de genres inférieurs, il n’est que des productions ratées. De Georges Courteline / La Philosophie de Georges Courteline
  • Les supérieurs ne pardonnent jamais à leurs inférieurs de posséder les dehors de la grandeur. De Honoré de Balzac / Le Curé du village
  • La nature féminine n'est en rien inférieure à celle de l'homme, sauf pour son manque de force. De Xénophon / Le banquet
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Équipement de test RF inférieur à 1 GHz actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Marché mondial des Équipement de test RF inférieur à 1 GHz 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés , Anritsu, Fortive, Keysight, Keysight – Instant Interview
  • Selon l'institut de statistiques, le niveau de vie médian y est largement inférieur à celui de la Métropole, que ce soit en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à la Réunion, ou à Mayotte. Les Echos, Le niveau de vie dans les DOM « globalement inférieur » selon l'Insee | Les Echos
  • Ce pic de ralentissements, nettement inférieur aux 955 km relevés samedi dernier, a été atteint vers 12H00 et est équivalent à celui de l'an dernier à pareille époque, a indiqué l'organisme d'information routière dans un communiqué. BFMTV, Plus de 600 km de bouchons sur la route des vacances ce samedi
  • Le Rapport sur les hôtels souligne les données vitales qui sont basées sur la région de fabrication, les principaux acteurs de Bras inférieur automobile, le type, les applications, etc. Et il donnera une vue transparente de lindustrie hôtelière. La présence importante de différents acteurs régionaux et locaux du marché Bras inférieur automobile est extrêmement compétitive. Le rapport sur les hôtels est bénéfique pour reconnaître les revenus annuels des principaux acteurs, les stratégies commerciales des hôtels, les profils clés des entreprises et leur bienfait pour la part de marché des hôtels. La recherche sur le marché Bras inférieur automobile contient une représentation illustrée de données importantes sous forme de graphiques, de figures, de diagrammes et de tableaux pour simplifier la compréhension des nouvelles tendances du marché Bras inférieur automobile par les utilisateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des Bras inférieur automobile 2020 Diverses industries manufacturières: Hitachi Metals (Japan), Futaba Industrial (Japan), Aichi Steel (Japan), F-TECH (Japan) – Journal l'Action Régionale
  • Cela signifie que le nombre R était inférieur à 0,57, comme le suggère l’étude. Urban Fusions, Coronavirus: le nombre R est «inférieur à ce que l'on pensait» avant que le verrouillage ne soit assoupli en Angleterre | Coronavirus

Traductions du mot « inférieur »

Langue Traduction
Anglais inferior
Espagnol inferior
Italien inferiore
Allemand minderwertig
Chinois
Arabe السفلي
Portugais inferior
Russe низший
Japonais 劣る
Basque inferior
Corse inferiore
Source : Google Translate API

Synonymes de « inférieur »

Source : synonymes de inférieur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inférieur »

Partager