La langue française

Subsidiaire

Définitions du mot « subsidiaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBSIDIAIRE, adj.

A. − Qui vient à l'appui d'une chose plus importante, qui constitue un élément accessoire. Synon. secondaire; anton. essentiel, principal.Arguments, motifs, ressources subsidiaires. Le mariage, dans son idéal, est ce qu'il y a de plus beau; dans sa réalité, il est encore une source de biens, mais aussi d'une multitude d'amertumes subsidiaires et de chagrins accessoires, issus de la part de mauvaise foi, presque toujours introduite ou présente à son origine (Amiel, Journal, 1866, p. 66).Les plus importantes découvertes scientifiques résultent de la patiente observation de petits faits subsidiaires si particuliers, si menus, inclinant si imperceptiblement les balancesque l'on me consentait pas jusqu'alors à en tenir compte (Gide, Journal, 1931, p. 1052).
Question subsidiaire. Question supplémentaire destinée, dans un concours, à départager les concurrents classés ex aequo. Les gagnants seront classés d'après le nombre décroissant de bonnes réponses. Les ex aequo en nombre de bonnes réponses seront départagés par la réponse à la question subsidiaire (Le Figaro littér., 4 mai 1987, p. 16, col. 4).
B. − DR. Destiné à suppléer ce qui viendrait à faire défaut. Les femmes des grevés ne pourront avoir, sur les biens à rendre, de recours subsidiaire, en cas d'insuffisance des biens libres, que pour le capital des deniers dotaux, et dans le cas seulement où le testateur l'aurait expressément ordonné (Code civil, 1804, art. 1054, p. 191).
Caution subsidiaire. Seconde caution utilisée à défaut de la première. (Dict. xxes.). Conclusions subsidiaires. Conclusions prises avec les conclusions principales pour le cas où celles-ci ne seraient pas adjugées (Dict. xxes.).
REM.
Subsidiarité, subst. fém.Caractère de ce qui est subsidiaire. Le grand pari est désormais d'inventer des méthodes de management qui permettent d'impliquer, de responsabiliser un maximum de gens. C'est un système qui applique le principe de « subsidiarité »: tout échelon supérieur s'interdit de réaliser lui-même ce qu'un échelon inférieur pourrait faire. Il s'agit d'une délégation à l'envers par rapport au système antérieur où le président déléguait ses pouvoirs à la base (Le Monde des affaires, 18 févr. 1989, p. 23, col. 2).
Prononc. et Orth.: [sybzidjε:ʀ], [-psi]. V. subside. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1355 « de renfort, auxiliaire » (Bersuire, Tite-Live, B.N. 20312ter, fo34 vods Gdf. Compl.); 2. 1580 (considération) subsidiaire « qui vient en aide à quelque chose de principal » (Montaigne, Essais, II, 12, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, t. 1, p. 445); 3. dr. a) 1611 « qui sert à fortifier un moyen principal, qui vient à l'appui » (Cotgr.); b) 1690 moyens subsidiaires (Fur.); 1694 conclusions subsidiaires, hypothèque subsidiaire (Ac.). Empr. au lat.subsidiarus « qui forme la réserve », et à basse époque, dans la lang. jur. « subsidiaire », dér. de subsidium « réserve » (subside*). Fréq. abs. littér.: 18.
DÉR.
Subsidiairement, adv.De manière subsidiaire, accessoire; venant en second lieu. Anton. essentiellement, principalement.De même que ce sont les lois constitutionnelles principalement, et ensuite les lois administratives qui influent sur la liberté générale, ainsi ce sont les lois criminelles, et subsidiairement les lois civiles qui disposent de la liberté individuelle (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 214).On ne doit pas oublier que l'œuvre d'art est un fait essentiellement artistique et subsidiairement historique (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 419).− [sybzidjε ʀmɑ ̃], [-psi-]. Att. ds Ac. dep. 1694. − 1reattest. 1536 (Isambert, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 12, p. 523); de subsidiaire, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 15.

Wiktionnaire

Adjectif

subsidiaire \syb.zi.djɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Droit) Qui sert à fortifier un moyen principal, qui vient à l’appui.
    • Des moyens subsidiaires.
    • Conclusions subsidiaires, conclusions conditionnelles, qu’on prend en second lieu, et pour le cas seulement où les conclusions principales ne seraient pas adjugées.
    • Hypothèque subsidiaire, seconde hypothèque qui sert à assurer davantage la première, et qui n’a d’effet qu’au défaut de l’autre.
    • On dit dans le même sens : caution subsidiaire.
  2. Qui vient à l’appui, par surcroît.
    • Raison subsidiaire.
    • Motif subsidiaire.
    • Question subsidiaire, qui mérite débat à l’École de guerre : est-il bon d’humilier ses subordonnés ? — (Hervé Martin, Chef, oui, chef !, Le Canard Enchaîné, 19 juillet 2017, page 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBSIDIAIRE. adj. des deux genres
. T. de Jurisprudence. Qui sert à fortifier un moyen principal, qui vient à l'appui. Des moyens subsidiaires. Conclusions subsidiaires, Conclusions conditionnelles, qu'on prend en second lieu, et pour le cas seulement où les conclusions principales ne seraient pas adjugées. Hypothèque subsidiaire, Seconde hypothèque qui sert à assurer davantage la première, et qui n'a d'effet qu'au défaut de l'autre. On dit dans le même sens : Caution subsidiaire.

SUBSIDIAIRE s'emploie aussi dans le langage ordinaire et signifie Qui vient à l'appui, par surcroît. Raison subsidiaire. Motif subsidiaire.

Littré (1872-1877)

SUBSIDIAIRE (sub-si-di-ê-r') adj.
  • 1Qui vient en aide à quelque chose de principal. Que si j'unis à ce motif principal les autres motifs très considérables, mais toutefois subsidiaires et moins principaux, qui ont rapport à nous, Bossuet, Avert. sur des écrits.... 9. Il faut peser l'autorité de cette multitude de différents titres, et on ne le peut qu'avec le secours de beaucoup d'autres connaissances subsidiaires, Fontenelle, De Lisle.
  • 2 Terme de jurisprudence. Qui sert à fortifier un moyen principal ; qui est allégué à la suite de raisons déjà employées. Des moyens subsidiaires.

    Conclusions subsidiaires, conclusions conditionnelles qu'on prend en second lieu, et pour le cas seulement où les conclusions principales ne seraient pas adjugées.

    Hypothèque subsidiaire, seconde hypothèque qui sert à assurer davantage la première, et qui n'a d'effet qu'à défaut de l'autre.

    On dit dans le même sens : caution subsidiaire.

HISTORIQUE

XIVe s. Aucunes flottes [troupes] de ses chevaliers subsidiaires, Bercheure, f° 34, verso.

XVIe s. Que la doctrine divine tient mieulx son reng à part, comme royne et dominatrice, qu'elle doibt estre principale partout, point suffragante et subsidiaire, Montaigne, I, 400.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SUBSIDIAIRE. Ajoutez :
3Qui appartient aux subsides, aux secours d'argent. Au delà de la frontière, il [Hadrien] donne une large extension au régime subsidiaire, afin de retenir les barbares chez eux, Duruy, Journ. offic. 17 mars 1874, p. 2066, 2e col.
4 S. m. Un subsidiaire, un moyen subsidiaire. Le concours étant écarté, nous avons abordé le troisième amendement qui proposait une adjudication restreinte ; au fond, l'adjudication restreinte n'est qu'un subsidiaire du concours ; elle exigerait, comme le concours, l'institution d'un jury, Clamageran, Rapp. au cons. munic. de Paris, 28 juin 1877, p. 29.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUBSIDIAIRE, adj. & subst. (Gram. & Jurisprud.) est ce qui n’a lieu que comme un dernier recours, une derniere ressource.

L’hypothèque subsidiaire est celle que l’on accorde en certain cas sur des biens, qui naturellement ne devoient pas y être sujets, & au défaut de recours sur d’autres biens, telle que celle de la femme pour sa dot pour les biens substitués. Voyez Hypothèque & Substitution.

Les conclusions subsidiaires sont celles que l’on prend pour le cas où l’on n’obtient pas l’adjudication des premieres conclusions.

Les moyens subsidiaires, sont ceux que l’on fait valoir dans le cas où ceux que l’on a proposés les premiers ne réussiroient pas. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « subsidiaire »

Lat. subsidiarius, de subsidium, secours (voy. SUBSIDE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1355) Emprunté au latin subsidiarius (« relatif aux subsides »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « subsidiaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subsidiaire sybzidjɛr

Citations contenant le mot « subsidiaire »

  • OFFRE PUBLIQUE MIXTEà titre principal, assortie à titre subsidiaire d’une offre publique d’échange et d’une offre publique d’achatvisant les actionsdans la limite globale de 81% en actions Worldline et 19% en numéraire1 , Worldline: Mise à disposition des informations relatives aux caractéristiques notamment juridiques, financières et comptables de Worldline | Zone bourse
  • Un Afghan dont la demande d’asile a été rejetée par l’Ofpra a ainsi toutes les chances de se voir accorder une protection en faisant appel devant la CNDA. Celle-ci a en effet annulé 75 % des décisions de l’Ofpra pour accorder, la plupart du temps, une « protection subsidiaire » aux Afghans. Différente du statut de réfugié, qui nécessite d’établir une persécution individuelle, la protection subsidiaire est destinée à une personne exposée à une menace grave dans son pays « en raison d’une violence généralisée résultant d’une situation de conflit armé ». Le Monde.fr, Asile : la France pourrait moins protéger les Afghans
  • * Le projet d'offre visant les actions Ingenico comprend une offre mixte principale assortie, à titre subsidiaire et sous réserve de l'application d'un mécanisme de " mix and match ", d'une offre d'échange et d'une offre d'achat : - Offre mixte principale : 11 actions Worldline et 160,5 euros pour 7 actions Ingenico , GNW: INGENICO GROUP : Worldline a déposé son projet d'offre publique visant les | Zone bourse
  • Après l’airbag conducteur, le contrôle électronique de stabilité (ESP) et le freinage automatique d’urgence, une autre sophistication sécuritaire est en passe de devenir obligatoire sur toutes les voitures neuves vendues en Europe. Il s’agit des systèmes automatisés de maintien de trajectoire ou ALKS (pour «Automated Lane Keeping Systems» qui correspond à un module de conduite semi-autonome de niveau 2. C’est ce que prévoit un règlement sur les voitures autonomes, voté le mois dernier à l’ONU par plus d’une cinquantaine de pays dont le Japon, la Corée du Sud et les membres de l’Union européenne. Plus précisément, ce texte a été adopté par le «Forum mondial pour l’harmonisation des règlements concernant les véhicules» qui n’est autre qu’un organe subsidiaire des Nations Unies rassemblant 53 États d’Europe, d’Asie et d’Afrique. LesEco.ma, Bientôt des boîtes noires dans vos voitures - LesEco.ma
  • De son côté, Elsevier inc. s’en est pris à Cyando AG, éditeur d’Upload. Au bout de l’index, la présence sur sa plateforme de plusieurs ouvrages dont il détient les droits exclusifs, mis en ligne là encore par des utilisateurs. Devant les juridictions, l’éditeur sollicite la condamnation de Cyando à titre principal, en tant qu’auteur des atteintes au droit d’auteur, et à titre subsidiaire, comme complice de ces atteintes. Elsevier a également réclamé des informations sur les utilisateurs, outre d’inévitables dommages et intérêts. Et là aussi, la Cour fédérale de justice a préféré saisir la CJUE. , Le statut de l'hébergeur, avant et après la nouvelle directive sur le droit d'auteur

Traductions du mot « subsidiaire »

Langue Traduction
Anglais subsidiary
Espagnol subsidiario
Italien filiale
Allemand tochtergesellschaft
Chinois 子公司
Arabe شركة فرعية
Portugais subsidiária
Russe филиал
Japonais 子会社
Basque filiala
Corse filiera
Source : Google Translate API

Synonymes de « subsidiaire »

Source : synonymes de subsidiaire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « subsidiaire »

Subsidiaire

Retour au sommaire ➦

Partager