La langue française

Décisif

Définitions du mot « décisif »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCISIF, IVE, adj.

A.− [En parlant d'un inanimé]
1. [En parlant d'un inanimé abstr.] Qui décide une question pendante. Argument décisif :
1. ... s'il est vrai que sans la faculté de vouloir, tout examen et toute délibération est impossible, il est vrai aussi que la faculté même qui examine et qui délibère, la faculté qui est le sujet propre de l'examen, de la délibération, et de tout jugement, suspensif ou décisif, c'est l'intelligence. Cousin, Hist. de la philos. du XVIIIes.,t. 2, 1829, p. 504.
2. [En parlant d'un inanimé abstr. ou concr.] Qui résout une difficulté, qui emporte la conviction. Tableau (...) plus fait, plus décisif qu'aucun autre du même peintre (Michelet, Journal,1846, p. 648).Petites phrases sèches et décisives à la Montesquieu (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 63):
2. Ce coup d'État a la faiblesse des choses qui ne sont pas franches, pas carrées, pas décisives. Goncourt, Journal,1877, p. 1188.
3. Dans les questions d'honneur, il n'y a de vrai et de décisif que les coups de pied dans le cul. Bloy, Journal,1902, p. 89.
Emploi subst. J'ai eu soin de n'indiquer que le significatif, le décisif, l'indispensable; d'éluder tout ce qui « allait de soi » et où le lecteur intelligent pouvait suppléer de lui-même (Gide, Journal,1930, p. 991).
3. [En parlant d'un inanimé abstr. ou concr.] Qui possède une influence déterminante. Quelque chose de décisif. Armistice de Pleisnitz si décisif dans la cause de nos malheurs (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 15).Années de la vie les plus décisives et les plus belles (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 63):
4. Mais en somme je suis mécontent de moi. Manqué de résolution; pas osé jeter une carte un peu décisive et faire une visite qui était décidée. Tergiversé devant l'ordre précis du bon sens. J'en ai ressenti un peu de honte et de malaise. Amiel, Journal intime,1866, p. 287.
5. Il n'existe pas, en histoire, de catastrophe, au sens d'« événement décisif », que le dictionnaire donne à ce mot. Mauriac, Journal 3,1940, p. 295.
SYNT. Acte, avantage, caractère, coup, effort, essor, événement, facteur, fait, instant, jour, moment, mot, parti, progrès, résultat, rôle, témoignage, tournant décisif; action, attaque, bataille, crise, découverte, démarche, étape, expérience, façon, heure, importance, influence, lutte, manière, manœuvre, minute, partie, preuve, raison, réponse, résolution, victoire décisive; circonstances, conséquences, observations décisives; franchir un pas décisif.
B.− [En parlant d'une pers.]
1. Peu usité. Qui décide hardiment; tranchant. Je devais être tranchant, impérieux, décisif (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 289).À belle allure, nous allions noirs et décisifs comme un métro (Céline, Voyage,1932, p. 248).Synon. usuel décidé, ée.
2. P. ext. Qui traduit l'autorité. Esprit, ton décisif :
6. Son ton [d'Hiéroclès] sentencieux et décisif, son air d'importance et d'orgueil, le rendoient odieux à notre simplicité et à notre franchise. Chateaubriand, Les Martyrs,t. 1, 1810, p. 230.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Décis, ise, adj., rare. Cette scène, je la sentais toute proche, tragique, décise, inévitable (P. Bourget, Disciple, 1889, p. 186). Attesté par le seul Ac. Compl. 1842 : ,,(V. lang.). Décidé``. b) Décisivement, adv. D'une manière décisive. Je médite sur l'arrêt de mon médecin qui décisivement m'interdit la seule chose que le monde physique m'offre de désirable − l'air marin − le séjour sur la marge des mers (Valéry, Corresp. [avec MmeGide], 1905, p. 405). Elle semble réfléchir, puis décisivement em'dit... (Simonin, Bazin, Voilà taxi! 1935, p. 87). Attesté par les dict. gén. du xixes. et la plupart de ceux du xxes. Beaucoup le donnent comme ,,peu usité`` (déjà Ac. 1835) ou le restreignent à la lang. class. (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [desizif], fém. [-i:v]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1413 « qui tranche, qui apporte une solution » (Ord., X, 101 ds Gdf. Compl.); 2. av. 1679 « (d'une personne) prompt à décider » (Retz, III, 361 ds L.-A. Regnier, Lexique de la langue du Cal de Retz, p. 123 : M. de Turenne ... n'etoit pas ... si décisif dans les affaires que dans la guerre); 3. 1689, 17 août « qui dénote de l'autorité » esprit décisif (Mmede Sévigné, Lettres, éd. M. Monmerqué, t. 9, p. 161). Du lat. médiév. decisivus « id. » 1291 (Latham) formé sur le supin decisum du lat. class. decidere « décider ». Fréq. abs. littér. : 1 647. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 774, b) 1 611; xxes. : a) 2 332, b) 3 224.

Wiktionnaire

Adjectif

décisif

  1. Qui emporte la décision.
    • Un avantage décisif
  2. (En parlant de choses) Qui décide ; qui apporte une solution ; qui est déterminant.
    • La laïcité est engagée dans une lutte âpre et décisive contre le cléricalisme. L'État se bat contre l'Église. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Pour les gens de ma génération, Platini, c'est le top du top. Platinix. Celui qui arrivait avec sa potion magique pour nous qualifier dans les matchs décisifs. — (Pierre Ménès, Le Pierrot top foot, Éditions du Rocher, 2017)
    • La pièce décisive d’un procès, le point décisif de la cause.
    • Un évènement, un fait, un jugement, un moment, un rôle décisif.
    • Une raison, une preuve, une expérience décisive.
  3. (Spécialement) (Sport) Qualifie la passe permettant à un partenaire de marquer un panier (basketball), un but (football, handball), un essai (rugby), etc.
  4. (Vieilli) Qui dénote dans la décision une hardiesse mêlée de quelque arrogance, en parlant des personnes et de leurs actions.
    • Il eut tort de citer le mot de Voltaire, qui est beaucoup trop décisif et immodéré : « L’écriture est la peinture de la voix ; plus elle est ressemblante, meilleure elle est », et qui conduirait à l’orthographe individuelle, c’est-à-dire à une confusion telle qu’on ne se comprendrait jamais quand on s’écrirait les uns aux autres ; […]. — (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCISIF, IVE. adj.
Qui décide, en parlant des Choses. La pièce décisive d'un procès. Le point décisif de la cause. Un jugement décisif. Voici le moment décisif. Un combat décisif. Une bataille décisive. Une raison, une preuve décisive. Une expérience décisive. Il signifie aussi, en parlant des Personnes, Qui dénote dans la décision une hardiesse mêlée de quelque arrogance. Avoir l'esprit décisif. Prendre un ton décisif.

Littré (1872-1877)

DÉCISIF (dé-si-zif, zi-v') adj.
  • 1Qui décide, qui fait cesser toute indécision. Il portait une lettre du roi que j'ai vue, toute remplie de ce qui fait obéir, et courir, et faire l'impossible ; nous reconnûmes le style et l'esprit décisif de M. de Louvois, Sévigné, Lett. 17 août 1689. Tout tombe en ruine dans vos mœurs ; et vos sens trop décisifs emportent facilement votre raison incertaine et irrésolue, Bossuet, Marie-Thér. Est-ce une raison décisive D'ôter un bon mets d'un repas, Parce qu'il s'y trouve un convive Qui par malheur ne l'aime pas ? Perrault, dans RICHELET. Titre décisif, Patru, Plaidoyer 5, dans RICHELET. Et l'épreuve la plus décisive de notre sincérité, c'est l'éloignement des occasions, Massillon, Car. Lazare. Saisissant dans les affaires le point décisif, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 246, dans POUGENS.
  • 2Qui résoud, qui donne la solution. Cette expérience est décisive de la question, Pascal, Expér. du Puy-de-Dôme, p. 172. Consulté de toutes parts, il donne des réponses courtes, mais décisives, aussi pleines de sagesse que de dignité, Bossuet, le Tellier. Il coupait, par une équité décisive, sans préoccupation et sans intérêt, les racines des haines et des procès, et portait partout la modération et la paix qui est le fruit de la justice, Fléchier, Duc de Montausier.
  • 3Qui termine une querelle, un débat, une guerre. Un arrêt aussi favorable et aussi décisif que celui - ci, Bourdaloue, Myst. passion de J. C. t. I, p. 247. Ce fut le 17 juillet 1709 que se donna cette bataille décisive de Pultawa entre les deux plus singuliers monarques qui fussent alors dans le monde, Voltaire, Charles XII, IV.

    Le moment décisif, le moment dans lequel les choses se décident, se terminent. Le comte : Gardez-vous bien de lui parler de la lettre. - Bartholo : Avant l'instant décisif ? elle perdrait tout son effet, Beaumarchais, Barb. de Sév. III, 2.

  • 4Qui annonce la décision, la résolution. Des manières décisives. …Et vous me ravissez Par ce ton décisif dont vous me l'annoncez, Lanoue, Coquette corr. I, 1.
  • 5En parlant des hommes, qui décide hardiment, avec autorité, avec un air d'importance. Rien n'est si décisif que l'ignorance. Muets et embarrassés avec les savants, vifs, hardis et décisifs avec ceux qui ne savent rien, La Bruyère, IX. Quand la jeunesse saurait autant qu'elle peut, elle ne serait pas plus décisive, La Bruyère, VIII. Vous le rendrez décisif et prompt à juger, Rousseau, Ém. IV.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décisif »

Décider, par le supin decisum du verbe latin decidere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin médiéval decisivus, même sens, dérivé de decisum, supin de decidere, « décider ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décisif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décisif desisif

Évolution historique de l’usage du mot « décisif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décisif »

  • Il n'y a rien dans le monde qui n'ait son moment décisif, et le chef-d'œuvre de la bonne conduite est de connaître et de prendre ce moment. Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz, Mémoires

Traductions du mot « décisif »

Langue Traduction
Anglais decisive
Espagnol decisivo
Italien decisivo
Allemand entscheidend
Chinois 决定性
Arabe حاسم
Portugais decisivo
Russe решающий
Japonais 決定的
Basque erabakigarri
Corse decisivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « décisif »

Source : synonymes de décisif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décisif »

Décisif

Retour au sommaire ➦

Partager