Dominant : définition de dominant, dominante


Dominant, dominante : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DOMINANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de dominer*.
II.− Emploi adj.
A.− [Correspond aux emplois A de dominer]
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe social] Qui exerce son emprise prépondérante, son autorité sur. En femme sèche et dominante, elle [MmeBaudoin] ne concevait pas qu'on vécût en dehors de son influence (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 175).Il existe ainsi toujours une classe dominante qui possède les instruments de production et une classe dominée qui les met en œuvre (Lesourd, Gérard, Hist. écon. XIXeet XXes.,1968, p. 164).
2. [En parlant d'un inanimé concr. ou abstr.]
a) Qui joue un rôle essentiel, qui occupe une place prépondérante. Coloris, ton dominant; teinte dominante. Synon. capital, caractéristique, primordial.La liberté fut toujours la passion dominante du peuple grec (About, Grèce,1854, p. 213):
1. ... le langage et l'interprétation des signes colorés nous trompe beaucoup plus qu'on ne croit. D'abord nous choisissons une couleur dominante pour chaque chose, qui devient le signe de ses autres qualités; nous disons qu'un abricot est d'abord vert, et qu'il est jaune quand il est mort... Alain, Système des Beaux-arts,1920, p. 244.
b) Qui l'emporte parmi d'autres par l'influence, la valeur, la quantité. Synon. majoritaire, principal.Lors du 30 prairial, il [Barras] eut l'adresse de se concilier le parti dominant dans l'assemblée, et ne partagea pas la disgrâce de ses collègues (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 750).Quant à Rommel, (...) il s'impatiente de cette résistance qui se prolonge sur ses arrières et gêne ses communications. Bir-Hakeim est devenu son souci dominant et son objectif principal (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 256):
2. Cependant la langue française n'est pas aussi dominante que l'a été la langue latine; malgré qu'elle le soit, ce me semble, à-peu-près autant qu'une langue peut l'être, dans un temps où elle a des rivales dignes d'elle. Destutt de Tracy, Éléments d'idéologie,Grammaire, 1803, p. 400.
Spécialement
GÉNÉT. Caractère, gène dominant. ,,Caractère, gène qui s'exprime dans le phénotype, même à l'état hétérozygote`` (Méd. Psychanal. 1971). Anton. récessif.
INSTIT. FÉOD. Fief dominant. Fief qui a sous lui d'autres fiefs. V. baiser2ex. 3.
JURISPR. Fonds dominant. Fonds qui jouit d'une servitude établie sur un fonds voisin. Anton. fonds servant (cf. Ac. 1835-1932).
MÉTÉOR. Vent dominant. ,,Dans une contrée, certains vents soufflent plus souvent que les autres; on les appelle les vents régnants. Les vents les plus forts y viennent aussi habituellement d'une direction sensiblement constante; ce sont les vents dominants`` (Bourde, Trav. publ., t. 2, 1929, p. 198).
SYNT. Facteur, goût, signe, thème dominant; idée, impression, opinion, pensée, préoccupation, qualité, tendance dominante; jouer un rôle dominant.
B.− [Correspond aux emplois B de dominer] Qui occupe une situation élevée par rapport à d'autres (personnes ou choses) dans l'espace environnant. Synon. culminant, supérieur.Le regard ne percevait plus que la silhouette fantastique de quelques rocs dominants (Verne, Enf. Cap. Grant,t. 1, 1868, p. 113):
3. ... pour une fois notre position était dominante par rapport à celle des tranchées allemandes qui se trouvaient à contre-bas, presque invisibles, perdues dans la plaine qu'elles éraflaient à peine (...) quelque part, au diable Vauvert! Cendrars, L'Homme foudroyé,1945, p. 14.
Au fig. Le sous-emploi donne une position dominante à l'entrepreneur, le plein emploi une position dominante au travailleur (Perroux, Écon. XXes.,1964, p. 34).
Prononc. et Orth. : [dɔminɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér. : 1 371. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 639, b) 1 436; xxes. : a) 1 328, b) 2 863.

Dominant, dominante : définition du Wiktionnaire

Adjectif

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\ masculin

  1. Qui domine, qui a la prépondérance, qui prévaut.
    • C’est ce qui permit à une minorité conquérante, politiquement et socialement dominante, de populations surtout chrétiennes, païennes et zoroastriennes, de consolider l’Islam et de soumettre rapidement les mondes sémitiques et iranien. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
    • On vous parle sans cesse d’un culte dominant. Dominant ! Messieurs, je n’entends point ce mot, et j’ai besoin qu’on me le définisse. Est-ce un culte oppresseur que l’on veut dire ? — (Mirabeau, Collection complette des travaux de M. Mirabeau l’ainé, à l’Assemblée, Tome II, 1791 [séance du 23 juillet 1789])
    • Les doctrines hindouistes traditionnelles, telles qu'elles apparaissent déjà dans les textes sacrés les plus anciens (Rig-Véda, Oupanishad, Pouranas), postulent une division des humains selon une hiérarchie de quatre niveaux, nommés « couleur » (varna). Les deux groupes sociaux dominants (prêtres et guerriers) s'y réservent logiquement la meilleure part. — (Jean-Christophe Saladin, Les Grandes Religions pour les nuls, Éditions First, 2015)
    • Il a dans cet ouvrage une idée dominante à laquelle tout est subordonné.
    • Cet homme est obsédé d’une idée dominante.
  2. (Génétique) Qui s’exprime, en parlant des gènes, par opposition à récessif.
    • Un caractère génétique dominant.
  3. (Droit) En faveur duquel une servitude est établie sur un fonds voisin, par opposition à servant.
    • Fonds dominant, par opposition à fonds servant, Celui sur lequel la servitude est établie.

Nom commun

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : dominante)

  1. Personne qui possède une autorité sur un groupe.
    • [Le mot amour] n’est prononcé d’ailleurs que par des dominants culpabilisés par leur bien-être et qui devinent la haine des dominés, ou par des dominés qui se sont brisé les os contre la froide indifférence des dominances. — (Henri Laborit, Éloge de la fuite, 1976, Le Livre de poche, page 68)

Forme de verbe

dominant \dɔ.mi.nɑ̃\

  1. Participe présent de dominer.
    • Dominant leur émotion, elles firent mine de se re-partager entre la pièce et les messieurs qui les reluquaient dans la salle. — (revue Mercure de France, volume 92, 1911, page 370)

Nom commun

dominante \dɔ.mi.nɑ̃t\ féminin

  1. (Musique) Note qui fait la quinte au-dessus de la note tonique ou fondamentale.
    • Dans le ton d’ut, sol est la dominante.
    • Mozart préfère (...) mettre en valeur le passage à la dominante par un thème entièrement neuf. — (Charles Rosen, Le style classique).

Forme d’adjectif

dominante \dɔ.mi.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de dominant.

Nom commun

dominante \do.mi.'nan.te\ féminin

  1. (Musique) Dominante.

Nom commun

dominante \dɔ.mi.nɑ̃t\ féminin

  1. (Musique) Note qui fait la quinte au-dessus de la note tonique ou fondamentale.
    • Dans le ton d’ut, sol est la dominante.
    • Mozart préfère (...) mettre en valeur le passage à la dominante par un thème entièrement neuf. — (Charles Rosen, Le style classique).

Forme d’adjectif

dominante \dɔ.mi.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de dominant.

Nom commun

dominante \do.mi.'nan.te\ féminin

  1. (Musique) Dominante.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dominant, dominante : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOMINANT, ANTE. adj.
Qui domine, qui a la prépondérance, qui prévaut. Il se dit au propre et au figuré. Parti dominant. Religion dominante. Passion dominante. Humeur dominante. Goût dominant. Couleur dominante. Il a dans cet ouvrage une idée dominante à laquelle tout est subordonné. Cet homme est obsédé d'une idée dominante. En termes de Jurisprudence, Fonds dominant, Celui en faveur duquel une servitude est établie sur un fonds voisin, par opposition à Fonds servant, Celui sur lequel la servitude est établie.

Dominant, dominante : définition du Littré (1872-1877)

DOMINANT (do-mi-nan, nan-t') adj.
  • 1En parlant des choses, qui domine, qui prévaut. Goût dominant. Passion dominante. Comme elle [la passion du trône] est la première, elle est la dominante, Corneille, Tite et Bér. I, 2. Je veux, je tâche en vain d'éviter par la fuite Ce charme dominant qui marche à votre suite, Corneille, Attila, III, 2. Vous savez, me dit-il, que la passion dominante des personnes de cette condition [les gentilshommes] est ce point d'honneur qui les engage à toute heure à des violences, Pascal, Prov. 7. N'en doutons pas, chrétiens : Dieu a préparé dans son conseil éternel les premières familles qui sont la source des nations, et, dans toutes les nations, les qualités dominantes qui devaient en faire la fortune, Bossuet, Marie-Thér. L'inclination dominante de notre âme, Massillon, Carême, Culte. Il l'aimait trop pour que l'aventure des diamants eût fait sur son cœur une impression dominante, Voltaire, l'Ingénu, 19.

    Religion dominante, religion qui domine dans un pays et qui est celle de l'État.

  • 2En parlant des personnes, qui domine, qui exerce l'autorité. Cet ordre et cette suite si scrupuleuse sont peu dignes de la liberté de l'esprit de Dieu [dans les psaumes], sont des marques de contrainte et de servitude, sont des chaînes et des fers que brise et met en pièces, du premier coup, cet esprit dominant et souverain, Guez de Balzac, Socr. chrét. Disc. 7. Un grand nombre de villes obtenaient pour leurs concitoyens le droit de citoyens romains, et, unies par leur intérêt au peuple dominant, elles tenaient dans le devoir les villes voisines, Bossuet, Hist. III, 6. Il est le seigneur dominant de tout le quartier, La Bruyère, VI. L'esprit dominant assujettit les autres à son tribunal, Vauvenargues, Max. 281. Malheur à la réputation du prince qui est opprimé par un parti qui devient le dominant, Montesquieu, Rom. I.
  • 3 Terme de droit féodal. Un fief dominant, un fief qui avait sous lui d'autres fiefs. On dit dans le même sens seigneur dominant.
  • 4 Terme de jurisprudence. Fonds dominant, celui en faveur duquel est établie une servitude, par opposition à fonds servant, celui qu'elle frappe.
  • 5 Terme de grammaire. Voix ou voyelle dominante dans une diphthongue, celle sur laquelle la voix s'arrête. Dans le mot diable il y a la diphthongue ia, où l'i n'a qu'un son très fugitif ; a est la voix dominante.
  • 6Les cordeliers nomment père dominant, dans chacune de leurs provinces, un supérieur principal, dont l'autorité est absolue sur tous les autres.
  • 7 Terme de minéralogie. Forme dominante d'un cristal, le solide géométrique simple auquel on peut le rapporter en ne considérant que les faces les plus étendues.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dominant, dominante : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOMINANT, adj. (Jurispr.) on appelle fief dominant, celui dont releve un autre fief ; & seigneur dominant, celui qui possede ce fief supérieur à l’autre. Ce terme est opposé à celui de fief servant. Voyez Fief & Seigneur vassal. (A)

Dominante, adj. pris subst. en Musique, est des trois cordes essentielles du ton, celle qui est une quinte au-dessus de la tonique. La dominante & la tonique sont les deux cordes qui constituent le ton ; elles y sont chacune la fondamentale d’un accord particulier : au lieu que la médiante qui constitue le mode, n’a point d’accord à elle, & fait seulement partie de celui de la tonique.

Accord de la dominante, appellé aussi dominant ; sensible, est celui qui annonce la cadence parfaite. Tout accord parfait majeur devient dominant, dès qu’on lui ajoûte la septieme mineure.

Dominante, dans le plainchant, est la note qu’on rebat le plus souvent, à quelque degré de la tonique qu’elle soit. Il y a bien dans le plainchant dominante & tonique, mais point de médiante. (S)

On trouvera à la fin de l’article Dissonance, la raison de la dissonance qu’on ajoûte à l’accord de dominante, dans les différentes notes qui portent ce non. Car on appelle en général dominante toute note qui porte accord de septieme ; & dominante tonique, celle qui porte une tierce majeure suivie de deux mineures. Les autres sont des dominantes simples ou imparfaites. Voyez Double emploi.

L’auteur d’un ouvrage nouveau, qui a pour titre, Exposition de la théorie & de la pratique de la Musique, prétend que dans cette basse fondamentale, ut, la, ré, sol, ut, fa, si, mi, la, ré, sol, ut, dans laquelle toutes les notes, excepté les deux ut extrèmes, sont des dominantes, c’est-à-dire portent l’accord de septieme ; les notes la, ut, fa, si, mi, la, n’appartiennent point au mode d’ut, & ne sont proprement d’aucun mode.

Pour moi je pense qu’on peut regarder cette suite de dominantes comme appartenant toute entiere au mode d’ut ; par les raisons que j’ai apportées p. 161 de mes élémens, & par celles que j’y ai jointes dans la réponse que j’ai faite sur cet article aux objections de l’auteur, dans un des journaux œconomiques de l’année 1752. Il me paroît que le mode d’une basse fondamentale, ainsi que celui du chant qui en dérive, est toûjours déterminé, ou au moins peut être supposé tel ou tel. Dire qu’une basse n’est dans aucun mode, ce seroit dire que le chant qui en dérive n’est & ne peut être dans aucun. Or je doute que les Musiciens approuvent cette façon de s’exprimer, qui renverse ce me semble tous les principes de l’harmonie. Si donc la basse dont il s’agit est dans quelque mode, il me paroît naturel de dire qu’elle est toute entiere dans le mode d’ut, puisque toutes les notes sont de la gamme d’ut, & que les dominantes peuvent être regardées comme ajoûtées par l’art à la basse fondamentale naturelle & primitive du mode d’ut. Au reste, ce que je dis ici est moins pour contredire l’auteur que j’attaque, que pour me défendre moi-même, & pour avoir occasion en même tems de rendre justice à son ouvrage, qui me paroît en général fait avec intelligence & avec clarté : c’est la seule réponse que je veuille opposer desormais à la critique du mien que l’auteur a publiée, & à laquelle je crois avoir suffisamment satisfait dans les volumes cités du journal œconomique.

Toute dominante doit descendre de quinte, excepté dans les licences de cadence rompue & interrompue. Voyez Cadence.

Toute dominante tonique, c’est-à-dire qui porte la tierce majeure, suivie de deux sixtes mineures, doit descendre de quinte dans la basse fondamentale, & la note suivante peut être tout ce qu’on veut. Toute dominante simple doit descendre de quinte sur une autre dominante (je ne parle point ici des licences). V. les journaux œconomiques déjà cités, & mes élémens de Musique. V. aussi Basse fobndamentale. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dominant »

Étymologie de dominant - Wiktionnaire

Participe présent de dominer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dominant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dominant dɔminɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dominant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dominant »

  • Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes. De Karl Marx / L'idéologie allemande
  • L’autorité de la concurrence a donc été saisie dans ce dossier et elle a donné raison à la SCCI, jugeant que « le refus de l’OPT de répondre à la demande d’interconnexion est susceptible de constituer une pratique d’abus de position dominante » et d’ajouter une injonction dans son compte rendu : « l’OPT doit permettre à la SCCI de se raccorder au réseau intérieur et d’en définir les conditions techniques et financières sous 8 semaines ». Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, Nouvelle Calédonie : L’OPT en phase de perdre sa position dominante sur le câblage sous marin - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  • Orange avait déjà été jugé par le Tribunal de commerce de Paris en 2017 à 180 millions d'euros d'amende pour pratiques anti-concurrentielles et abus de position de dominante, mais l'opérateur avait tenté de défendre ses intérêts en interjetant appel. Il les payent aujourd'hui au prix fort, bien que l'opérateur ait pu bénéficier d'une révision à la baisse des intérêts versés qui s'élevaient à l'origine à 164,5 millions d'euros. Pire encore : la Cour d'appel de Paris a alourdi les dommages « en y ajoutant le préjudice causé par l'exclusivité passée avec les distributeurs et les réparateurs », indique Capital.  LeMondeInformatique, Orange condamné à 250M€ pour abus de position dominante aux Antilles (MAJ) - Le Monde Informatique
  • En effet, le plancher de la CAQ semble se situer près de 70 sièges, alors que le plafond du PLQ se trouve entre 35 et 40 sièges. Voici les courbes de densité de probabilités d’obtention de sièges de ces deux partis — courbes qui ne se croisent même plus tellement la CAQ est dominante à l’heure actuelle. L’actualité, La CAQ plus dominante que jamais | L’actualité
  • Le ministre explique pourquoi il a décidé de partir en guerre contre des sociétés de livraison de plats à domicile comme Uber Eats ou Deliveroo. Pour lui, les marges de 30 % de commission pour les plateformes sont inadmissibles et vont « au-delà du raisonnable. Et aujourd’hui, avec le nouveau code de droit économique, ces abus de position dominante comme on les appelle dans le jargon juridique, ne sont plus possibles. » Le Soir, Denis Ducarme menace Deliveroo et Uber eats: «L’économie ce n’est pas la jungle» (vidéo) - Le Soir
  • «Il y a clairement un dominant, l’un est très farouche quand l’autre vient sans problème manger à la pince» 24 heures, Mise à l'eau – Quatre premiers esturgeons pour Aquatis | 24 heures
  • Selon une étude américaine, parue dans la revue scientifique « The Cell », le coronavirus dominant actuellement en Europe et aux États-Unis serait une mutation génétique du SARS-CoV-2. Cette variante serait plus infectieuse – elle se répandrait plus rapidement dans le corps –, mais pas plus dangereuse. La Croix, Covid-19 : un virus plus infectieux après une mutation génétique ?
  • Le gorille Rafiki, « ami » en swahili, a été retrouvé mort en Ouganda. Brut Nature revient en vidéo sur les conséquences pour son groupe du décès de ce mâle dominant. Il appartenait à la famille des gorilles des montagnes, auparavant en danger critique d’extinction, pour laquelle des efforts de conservation importants avaient été déployés. Aujourd’hui, les maladies transmises par les humains  dont le coronavirus sont une des menaces qui pèsent sur cette espèce en danger. GoodPlanet mag', Un gorille mâle dominant tué, son groupe en danger - GoodPlanet mag'
  • Météo en Provence : soleil dominant LaProvence.com, Actualités | Météo en Provence : soleil dominant | La Provence
  • «Sera-t-il un joueur de centre aussi dominant que Koktaniemi ou Suzuki? Probablement pas. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne jouera pas à l’aile sur le top-6. S’il recommence à remporter des mises en jeu, il peut devenir un bon pivot de troisième trio.» Le Journal de Montréal, «Le CH sera très dominant d’ici deux ou trois ans» - Grant McCagg | JDM
  • Trop de liberté fait peur aux gens, certains s'en débarrassent comme on se décharge d'un poids trop lourd, c'est pourquoi il y a des dominés et des dominants. De Jacques Fillion / Un an de sursis pour Timi
  • Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes. De Karl Marx / L'idéologie allemande
  • Si la société évacue la poésie comme mode d'expression non productif, c'est peut-être que la poésie est un foyer de contestation, un acte de résistance, une incompatibilité fondamentale avec le système dominant ? De Jean Rouaud / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • L'architecture ne sera plus l'art social, l'art collectif, l'art dominant. Le grand poème, le grand édifice, la grande Ïuvre de l'humanité ne se bâtira plus, elle s'imprimera. De Victor Hugo / Notre-Dame de Paris
  • Le caractère dominant de la barbarie, c'est l'indépendance de l'individu, la prédominance de l'individualité. De François Guizot
  • On ne peut vivre qu’en dominant ses peurs, pas en refusant le risque d’avoir peur. De Nicolas Hulot / Les chemins de traverse

Images d'illustration du mot « dominant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dominant »

Langue Traduction
Corse dominanti
Basque menderatzailea
Japonais 支配的な
Russe доминирующий
Portugais dominante
Arabe مهيمن
Chinois 优势
Allemand dominant
Italien dominante
Espagnol dominante
Anglais dominant
Source : Google Translate API

Synonymes de « dominant »

Source : synonymes de dominant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dominant »



mots du mois

Mots similaires