La langue française

Dérisoire

Sommaire

  • Définitions du mot dérisoire
  • Étymologie de « dérisoire »
  • Phonétique de « dérisoire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dérisoire »
  • Citations contenant le mot « dérisoire »
  • Images d'illustration du mot « dérisoire »
  • Traductions du mot « dérisoire »
  • Synonymes de « dérisoire »
  • Antonymes de « dérisoire »

Définitions du mot dérisoire

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉRISOIRE, adj.

A.− Qui est dit ou/et fait par dérision. Allan, je vous en prie, quittez ce ton dérisoire (Gracq, Beautén.,1945, p. 139):
1. Enfin le duc de Berri se mit en route à petites journées; il arriva à l'Écluse. « Sans vous, mon oncle, dit le roi, nous serions déjà en Angleterre ». Le duc de Berri ne fit qu'en rire, et répondit par des moqueries et des paroles dérisoires, tournant le tout en plaisanterie. Il examina pourtant les préparatifs, et l'on crut qu'enfin on allait partir; ... Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 1, 1821-24, p. 349.
2. Et comme les chanteurs parvenus à la note la plus haute qu'ils puissent donner continuent en voix de tête, piano, il se contenta de murmurer, et en riant, comme si en effet cette peinture eût été dérisoire à force de beauté : ... Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 254.
B.− P. anal. Qui est négligeable au point de ne pas pouvoir être pris en considération. Proposition dérisoire, offres dérisoires (Ac.1835-1932) :
3. Dans les premiers embarras de son veuvage, un homme astucieux, M. Roque, lui avait fait des prêts d'argent, renouvelés, prolongés malgré elle. Il était venu les réclamer tout à coup; et elle avait passé par ses conditions, en lui cédant à un prix dérisoire la ferme de Presles. Flaubert, L'Éducation sentimentale,t. 1, 1869, p. 115.
4. Dans ce malentendu tour à tour dérisoire ou dramatique, tous les torts certes ne sont pas du côté des historiens. Marrou, De la Connaissance hist.,1954, p. 262.
Rare. [En parlant d'une pers.] :
5. Puis un jour, laissant là sa petite maison, emportant ses meubles et son mari dérisoire, elle déménagea et s'en fut habiter très loin de nous, ... Colette, La Maison de Claudine,1922, p. 78.
Prononc. et Orth. : [deʀizwa:ʀ]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. Av. 1473 « fait ou dit par dérision, pour se moquer » lettres derisoires (Juv. des Urs., Hist. de Charles VI ds La Curne); 2. 1791 « trop insignifiant pour être pris en considération » insignifiant et dérisoire (Robesp., Discours, Sur marc argent et journées ouvriers, t. 7, p. 163). Empr. au b. lat. derisorius « dérisoire, illusoire ». Fréq. abs. littér. : 482. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 184, b) 222; xxes. : a) 579, b) 1 425.
DÉR.
Dérisoirement, adv.De manière dérisoire. Si L. ne vous envoie pas l'argent que je lui demande, je vais devoir laisser Cuverville avec, dans nos tiroirs, une somme dérisoirement insuffisante (Gide, Journal,1914, p. 450). [deʀizwaʀmɑ ̃]. 1reattest. 1440-75 (G. Chastell., Chron. des D. de Bourg., éd. Kervyn de Lettenhove, IV, 76, 234); de dérisoire, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 19.
BBG. − Quem. 2es. t. 3, 1972.

Wiktionnaire

Adjectif

dérisoire \de.ʁi.zwaʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est fait par dérision, contient de la dérision.
    • Tous les laquais, tous les coupe-bourses, réunis aux écoliers, avaient été chercher processionnellement, dans l’armoire de la basoche, la tiare de carton et la simarre dérisoire du pape des fous. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1866, livre I, chapitre IV)
    • Le combat se déroule malgré son côté dérisoire. Ou plutôt : le combat peut se dérouler justement à cause de son côté dérisoire. — (Christian Duverger, L'esprit du jeu chez les Aztèques, 1978)
  2. Susceptible de provoquer la dérision du fait de son insignifiance, de sa petitesse.
    • Les noms mêmes des petits métiers qui sont à la base de l'édifice du recyclage révèlent le côté dérisoire de ces occupations : plus spécialisés encore que le chiffonnier, il y a le ramasseur de crottes de chien, le ramasseur de bouts de cigare, etc. — (Simone Delattre, Les Douze heures noires: La Nuit à Paris au XIXe siècle, Albin Michel, 2004, p. 328)
    • Chacun va à son travail comme à l’habitude ou baguenaude sur les boulevards. La guerre est enfin finie. Napoléon est parti le 20 avril, oublié, relégué dans son dérisoire petit royaume de l'île d'Elbe. — (Georges Rigondet, Louis Auguste Camus de Richemont, général et baron d'Empire, ECB, 1998, page 287)
  3. (Spécialement) Risiblement inutile, vain, inefficace.
    • Cette conservation de la machine avait on ne sait quoi de dérisoire et ajoutait l’ironie à la catastrophe. La sombre malice de l’inconnu éclate quelquefois dans ces espèces de moqueries amères. — (Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, 1866, partie II, livre I, chapitre III)
    • Dépité, il se retourne vers le rempart dont les flammes lèchent la nuit en un diadème infernal. Derrière, il distingue les efforts dérisoires des hommes qui tentent d'endiguer le brasier. — (Vincent Gessler, Cygnis, L’Atalante, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉRISOIRE. adj. des deux genres
. Qui tient de la dérision, où il y a de la dérision. Proposition dérisoire. Offres dérisoires.

Littré (1872-1877)

DÉRISOIRE (dé-ri-zoi-r') adj.
  • Qui est dit ou fait par dérision. Propos dérisoires. Offres dérisoires.

HISTORIQUE

XVe s. Luy escrivoit lettres derisoires, et en se moquant de luy mandoit…, Juvénal Des Ursins, Hist. de Charles VI, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dérisoire »

Du latin derisorius (« dérisoire, risible »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. derisori ; ital. derisorio ; du latin derisorius (voy. DÉRISEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dérisoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dérisoire deriswar

Évolution historique de l’usage du mot « dérisoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dérisoire »

  • Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses. De Gandhi
  • S’occuper des choses les plus sérieuses du monde n’est possible qu’à condition de comprendre aussi les choses les plus dérisoires. De Winston Churchill
  • Illusion dérisoire de tenir la vie alors que celle-ci fuit de tous côtés, indomptée, indomptable, fière. Libre. De Michèle Mailhot / Veuillez agréer...
  • Vivre ! Mot dérisoire lorsqu'on l'utilise pour désigner la survivance dans la servitude. De Francine Lemay / Evagabonde
  • Le vainqueur ignore l'ironie, arme dérisoire du vaincu. De François Cavanna / La Hache et la croix
  • La richesse est le lot dérisoire d'individus ayant renoncé à l'éternité. De Sébastien Lapaque / Un siècle d'avarice
  • L'absurde et le dérisoire forment parfois l'essentiel. De Elisabeth Carli
  • Si Dieu n'était pas ! alors que sommes-nous ? Rien, rien qu'une sorte d'excroissance absurde, un lichen de vie et de conscience sur une planète dérisoire perdue au milieu du lent ballet du monde. De Thierry Maulnier
  • Rien de plus pathétique que le dérisoire. De Victor-Lévy Beaulieu / Moi, Pierre Leroi, prophète, martyr et un peu fêlé du chaudron
  • Si l’homme pensait davantage à la fin du moi, ses fins de mois lui paraîtrait bien dérisoires. De Jacques Sternberg / Dictionnaire des idées revues
  • La pensée est bien la plus odieuse des propriétés de l’animal homme. Elle est nous et contre nous, puissance dérisoire et impuissance lumineuse! De Paul Valéry / Lettres à Jean Voilier
  • Lors d'une réunion entre direction et syndicats la semaine dernière, "il a d'abord été proposé une prime de 150 euros brut pour ceux qui ont été au contact des +patients Covid+. Ça faisait 122 euros net pour des personnes en première ligne pendant toute la crise", a déploré auprès de l'AFP le secrétaire général de la CGT du Nord, Jean-Paul Delescaut. Contre cette prime "dérisoire", les salariés du site de Valenciennes se sont donc mis en grève samedi. D'après la CGT, le site emploie 110 personnes, dont la moitié en CDI, et "la quasi-totalité des CDI font grève". Capital.fr, A l’hôpital de Valenciennes, la prime Covid19 “dérisoire” des salariés d’Onet - Capital.fr
  • Bheeness Purbhoo, l’un des investisseurs, explique qu’après huit ans de combat, la situation est restée inchangée. Et juge le pourcentage accordé comme une compensation dérisoireLe Defi Media Group, Ruinés par le Lotus Fund, ils refusent une compensation «dérisoire»  | Defimedia
  • C’est la grande époque. Le site Peugeot compte alors 40 000 salariés. En 1983, la Ville fait l’acquisition d’une ferme à Charquemont et la rénove pour y envoyer ses enfants. Près d’un millier de petits Sochaliens s’y rendent ainsi chaque année pour un prix dérisoire. Mais voilà, les choses changent. , Economie | Une association soufie candidate au rachat de la colonie de Sochaux

Images d'illustration du mot « dérisoire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dérisoire »

Langue Traduction
Anglais ridiculous
Espagnol ridículo
Italien ridicolo
Allemand lächerlich
Chinois 荒谬
Arabe سخيف
Portugais ridículo
Russe смешной
Japonais ばかげた
Basque barregarria
Corse ridiculu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dérisoire »

Source : synonymes de dérisoire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dérisoire »

Partager