La langue française

Étique

Définitions du mot « étique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTIQUE, adj.

A.− MÉD. et usuel
1. [En parlant d'une pers., d'un animal ou d'une partie du corps] Qui est affecté d'étisie; qui est d'une maigreur extrême. Devenir, mourir étique. Un chapon, un poulet étique (Ac. 1798-1932). (Quasi-)synon. décharné, desséché, squelettique; (quasi-) anton. dodu, gras.Ils [les bohémiens] conduisaient par des brides de corde des haridelles étiques, véritables squelettes de chevaux, aux côtes en cerceau (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 94).Un pauvre diable rachitique, vêtu (...) d'un pantalon déchiré qui montrait ses jambes étiques (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 107).
Emploi subst. Sur un lit de sangle (...) les trois jeunes gens aperçurent une femme... maigre comme l'est une étique deux heures avant sa mort (Balzac, Rabouill.,1842, p. 575).Accroupie sur les marches d'une église, une petite gueusante nous implora de ses yeux d'étique et, présentant sa sébille, sollicita l'aumône (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 17).
2. [En parlant d'une fièvre] Fièvre étique. Fièvre lente, propre à l'étisie. (Quasi-)synon. hectique.La fièvre lente s'établit, elle dégénère en fièvre étique, et le malade périt à la longue en étisie (Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 3856).
B.− P. anal. [En parlant d'un inanimé concr.] Qui a l'apparence d'une extrême maigreur. (Quasi-)synon. minable, pitoyable, rachitique; (quasi-)anton. énorme, gras, splendide.La silhouette étique de cette métairie campagnarde, éclose à l'un des bas-côtés de la grande cité toulousaine, se découpait à vif sur un fond épais de verdure (Fabre, Rom. peintre,1878, p. 33).De minces peupliers qui paraissaient plus étiques dans ces vastes champs de lumière (Tharaud, Fête arabe,1912p. 119).
C.− Au fig. [En parlant d'un inanimé abstr.] (Quasi-)synon. mesquin, pauvre, insuffisant.Le misérable patrimoine était devenu si étique, si souffreteux, si chétif, si diaphane, qu'on voyait la misère au travers (Sue, Atar Gull,1831, p. 11).Que l'adoption par nos députés d'une constitution aussi étique donne cet éclat aux joues d'une jolie Allemande, cela me rend moins sévère pour elle! (Giraudoux, Siegfried et Lim.,1922, I, 2, p. 14).Le parieur a toujours plus de chances de perdre que de gagner, et toujours de perdre des sommes de plus en plus grosses pour un bénéfice éventuel étique (Jeux et sp.,1968, p. 480).
Prononc. et Orth. : [etik]. Ds Ac. 1694-1932. Ac. 1694-1740 signalent l'anc. graph. étymol. ectique dans laquelle c n'est pas prononcé. Étique est un mot sav. (dont le doublet est hectique) mais qui a gardé l'anc. prononc. grâce à la graph. phonét. De même étisie (dér. de étique sous l'infl. de phtisie), pratique (du lat. practicus), sujétion (doublet de subjection). À comparer avec les mots du type acteur, arctique, lecteur dans lesquels les érudits ont restitué la prononc. du c à partir du xvies. (cf. Buben 1935, § 106). Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1256 etique « atteint de consomption » (Aldebrandin de Sienne, Régime du Corps, 181, 14 ds T.-L.); b) fin xiiies.-début xives. [ms.] (Lapidaires anglo-norm., éd. P. Studer et J. Evans, VII a, § 2, p. 279); 2. [1465 ethique « d'une extrême maigreur » (H. Baude, Testament de la mulle Barbeau, éd. J. Quicherat, p. 21)]; 1498 volailles etiques (Archives Nationales Y 62, fo113 ds Gdf. Compl.). Empr. au b. lat. hecticus, a, um « habituel »; spéc. méd. « atteint de consomption », lui-même issu du gr. ε ̔ κ τ ι κ ο ́ ς « habituel; continu, hectique (fièvre) » (v. aussi hectique). Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

étique \e.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Savant) Extrêmement maigre ; atteint d’étisie.
    • Nous deviendrons maigres, étiques, et puis morts de faim ; voilà mon sentiment et notre histoire — (Marivaux, L’Île des esclaves, 1725)
    • Mais ces arbres étaient rares, ainsi que quelques mélèzes assez étiques que les obliques rayons du soleil ne parvenaient pas à vivifier. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Orfanik était de taille moyenne, maigre, chétif, étique, avec une de ces figures pâles que, dans l’ancien langage, on qualifiait de « chiches-faces ». — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 112-124)
    • Le jardin était une cour dallée où, dans un carré de terre meuble, poussait un poirier étique. — (Jean Ray, Harry Dickson, L'Enigme du sphinx, 1937)
    • Les formes silencieuses, étiques, de quelques chats miteux se faufilaient, subrepticement dans le tunnel qui passait non loin de là sous Park Avenue. — (Mary Higgins Clark, La Nuit du renard, page 21, traduction Anne Damour, 1977, Albin Michel)
  2. (Figuré) Mesquin, pauvre, insuffisant.
    • Et puis aussi le misérable patrimoine était devenu si étique, si souffreteux, si chétif, si diaphane, qu’on voyait la misère au travers. — (Eugène Sue, Atar-Gull, liv. II, chap. IV, 1831)
    • Les gens de condition, les gens riches, sont incapables d’une pensée mâle et nourrie ; […] si ces gens-là mettent la main aux sciences et aux arts, ils font éclore un ouvrage étique. — (Restif de la Bretonne, Le Paysan perverti, CLXXe lettre, 1775)
  3. (Anthropologie) Dont le point de vue résulte de l’analyse scientifique propre à un observateur ; relatif au discours savant d’une société étudiée.
    • Cette inéluctable distinction entre émique et étique, ou entre sens savant et sens commun, ne doit certes pas signifier supériorité de l’un sur l’autre ou ignorance de l’un par l’autre. — (J.-P. Olivier de Sardan, « Jeu de la croyance et « je » ethnologique : exotisme religieux et ethno-égo-centrisme ». Cahiers d’études africaines, vol. 28, n° 111-112, 1988.)

Nom commun

étique \e.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Personne extrêmement maigre ; personne atteinte d’étisie.
    • Sous l’angle aigu d’une mansarde, sans papier de tenture, et sur un lit de sangle dont le maigre matelas était rempli de bourre peut-être, les trois jeunes gens aperçurent une femme, verte comme une noyée de deux jours, et maigre comme l’est une étique deux heures avant sa mort. — (Honoré de Balzac, La Rabouilleuse, 1842)

Forme de verbe

étique \e.tik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de étiquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de étiquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de étiquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de étiquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de étiquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTIQUE. adj. des deux genres
. Qui est très maigre, très décharné. Devenir étique. Mourir étique. Visage étique. Corps étique. Il se dit de même de Certains animaux. Un chapon, un poulet étique. Un cheval étique.

Littré (1872-1877)

ÉTIQUE (é-ti-k') adj.
  • 1Ancien terme de médecine. Qui est dans l'étisie. Devenir étique. Elle est entièrement étique et desséchée, Sévigné, 149. Mon sang est perdu, et je n'ai plus qu'à mourir étique, voilà une de mes situations, Voltaire, Lett. d'Argental, 3 nov. 1776.

    Fièvre étique, fièvre habituelle qui amaigrit le corps. On dit aujourd'hui fièvre hectique.

  • 2 Par extension, très maigre. Corps, visage étique. Une rosse étique. Avec son nez étique et sa mourante mine, Régnier, Sat. X. Les amants de ce corps étique Disent qu'à son genou qui pique Il faut un bout comme aux fleurets, Maynard, dans MÉNAGE. Je riais de le voir avec sa mine étique, Son rabat jadis blanc et sa perruque antique, En lapins de garenne ériger nos clapiers, Boileau, Sat. III. Sur un lièvre flanqué de six poulets étiques Paraissaient deux lapins, animaux domestiques, Boileau, ib. Voyez-vous cette jeune femme étique ? elle a entendu dire que, lorsqu'on était maigre, on était obligé, en honneur, d'avoir de l'esprit, Voisenon, Le sultan Misapouf, Œuvres, t. v, p. 56, dans POUGENS.

    Fig. Parmi tant de styles, il y en peut avoir de trop enflés aussi bien que de trop bas ; de trop bouffis, comme de trop maigres et de trop étiques, Costar, dans MÉNAGE, Rem.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ele porroit faire l'oume devenir etike et tesike [phtisique], Alebrand, f° 9.

XVe s. Elle [l'eau] rend l'homme etique et pale et morfondu, Basselin, VIII.

XVIe s. Les patiens ont une fievre lente, qui se tourne en etique, Paré, v, 21.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étique »

Le même que hectique, l'ancienne prononciation effaçant le c.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’ancienne orthographe ectique (XVIIe siècle) dont la prononciation était aussi \e.tik\, du moyen français ethique (« d’une extrême maigreur ») (XVe siècle), de l’ancien français etique (« atteint de consomption ») (XIIIe siècle), du bas latin hecticus (« atteint de consomption »), du grec ancien ἑκτικός (« habituel ; continu, hectique »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étique etik

Évolution historique de l’usage du mot « étique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étique »

  • En 2020, les designers puisent leur inspiration à la source du vintage. Le mobilier des années 50 et 60 revient en force, revisité dans un esprit étique et éco-responsable. Les enseignes privilégient les circuits courts et le travail de qualité. Grâce au numérique, le meuble se personnalise et s'adapte à toutes les configurations. Futura, Mobilier : quelles sont les tendances de l'été 2020 ?
  • C'est peu dire que mon expérience en politique est étique. À 16 ans, il m'est cependant arrivé de partir en chasse de cette étrange arythmie cardiaque produite par la « militance » en organisant une grève de lycéens. L'heure était à la trépignation contre une alliance entre RPR et FN dans ma région natale lors d'élections législatives. En tant que cheftaine des indignés et déléguée élue au conseil d'administration, j'avais même eu l'honneur d'être reçue dans le bureau du maire, Éric Woerth, dont la position m'avait été résumée par cette formule inoubliable : « Mais qu'est-ce que vous voulez... Le Point, Peggy Sastre – Peut-on s'interroger sur la lutte contre le racisme ? - Le Point
  • Du carburant fabriqué en Ajoie et bio de surcroît. Claude Etique a installé la première station-service 100% biogaz de Suisse Romande. Depuis vendredi, il fait le plein de sa voiture avec son propre carburant, dont la pompe se trouve à côté de son installation de biogaz destinée en premier lieu à la production d’électricité. La station-service est encore en phase de test et n’est pas ouverte au public. Elle produit 3 m3 de gaz par heure, l’équivalent de 3 litres d’essence. C’est l’aboutissement du rêve de l’agriculteur de Bio énerg’étique, « on a tous vu Retour vers le futur, Marty met des bananes dans la DeLorean, ce serait vraiment cool à terme de pouvoir rouler avec des déchets ». L’Ajoulot y est donc parvenu puisque sa voiture roule désormais avec les déchets de tonte des voisins ou encore du fumier des fermes de la région. , Rouler grâce à du fumier, c’est devenu une réalité à Bure - RFJ votre radio régionale
  • Le socialiste, fort de ses 43,55 % le 15 mars 2020, avait ensuite refusé l’alliance avec son ex-adjoint vert au personnel, Jean-François Tallio (EELV), tête de la liste Saint-Herblain en commun (30,29 % le 15 mars). Le troisième candidat, Matthieu Annereau, avait fait 26,16 % au 1er tour, sous l’étiquette En marche. , Municipales à Saint-Herblain. Bertrand Affilé, maire sortant réélu à 43,18% - Nantes.maville.com
  • À la tête de la liste "Une Municipalité pour tous", Claudette Martin communique suite au deuxième tour des élections municipales qui s’est tenu dimanche à Larroque Saint-Sernin: "Claudette Martin remercie les électeurs qui ont permis à 3 personnes de son groupe (Laurence Turpin, Cédric Le Ferec, Marc Reinig) de siéger au nouveau conseil municipal de Larroque St Sernin. Pour une question d’étique, bien que sollicitée, j’ai refusé de me tourner vers l’un ou l’autre groupe ; se faisant, j’aurais trahi les raisons pour lesquelles j’avais décidé de partir comme on dit "en campagne". J’ai eu l’outrecuidance de croire que je pouvais servir les Larroquois ! Ils en ont décidé autrement, je respecte leur choix. Je suis battue, je retourne à mes autres passions. Je ne regrette rien, j’aurai au moins compris qu’il est difficile, en politique, de rester honnête avec soi-même. Tous mes vœux au nouveau conseil dans la réussite de sa mission". C’est donc au terme d’une longue campagne et de la présence de 25 candidats répartis en 3 listes, tous maintenus au second tour, que le verdict est tombé à 21 h 30, dimanche soir. ladepeche.fr, Larroque-Saint-Sernin. Claudette Martin communique - ladepeche.fr
  • Une autre forme d’habitude qui s’est installée avec Donald Trump à la Maison Blanche est cette faiblesse, cette complaisance pour les hommes forts, autrefois contraire à l’étiquette et à la morale américaines, du moins officielles. « Les dictateurs peuvent venir » faire des affaires aux Etats-Unis, c’est « bon » pour le pays, a clamé Donald Trump mardi 12 novembre à l’occasion d’un forum économique à New York. C’était pour rire. Ou peut-être pas. Le Monde.fr, Président Trump, an III : éthique étique à la Maison Blanche
  • Pierre Giorgini lui laissera la main en septembre 2020. Il restera dans l’orbite de l’Université catholique, en organisant notamment une biennale autour de l’étique. , Patrick Scauflaire est le nouveau patron de l'Université Catholique de Lille | Lille Actu

Traductions du mot « étique »

Langue Traduction
Anglais ethics
Espagnol ética
Italien etica
Allemand ethik
Chinois 伦理
Arabe أخلاق
Portugais ética
Russe этика
Japonais 倫理
Basque etika
Corse etica
Source : Google Translate API

Synonymes de « étique »

Source : synonymes de étique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étique »

Étique

Retour au sommaire ➦

Partager