La langue française

Relève

Sommaire

  • Définitions du mot relève
  • Étymologie de « relève »
  • Phonétique de « relève »
  • Citations contenant le mot « relève »
  • Images d'illustration du mot « relève »
  • Traductions du mot « relève »
  • Synonymes de « relève »
  • Antonymes de « relève »

Définitions du mot relève

Trésor de la Langue Française informatisé

RELÈVE, subst. fém.

A. − [Le compl. du nom, explicité ou non, désigne le plus souvent un soldat, une troupe] Remplacement de quelqu'un dans une fonction, dans un travail. Relève de la garde, d'une sentinelle; relève d'une troupe par une autre; heure de (la) relève; opérations de relève; équipe, troupe de relève; attendre la relève; assurer, prendre la relève. Nos quatre jours de tranchées sont finis. La relève aura lieu à la tombée du soir. On se prépare lentement au départ (Barbusse, Feu, 1916, p. 181).Une sirène emplit tout l'horizon: la relève des ouvriers de nuit, à l'arsenal (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 185).V. factionnaire II A ex. de Vercel.
P. méton. Durée de ce remplacement. Enfin! Elle est finie, cette relève maudite qui a commencé hier à six heures du soir et a duré toute la nuit; et à présent, le dernier homme a mis le pied hors du dernier boyau (Barbusse, Feu, 1916, p. 54).Personnes qui assurent ce remplacement. De l'autre côté du ru, une relève passe (...). Lourdes silhouettes confondues, hérissées de pioches et de fusils: une bande de terrassiers en armes (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 136).
En partic., rare. Destitution. Je demandai la relève du général Cordonnier et une enquête sur le général Sarrail (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 333).
HIST. [En 1942] ,,Envoi en Allemagne comme travailleurs (...) de Français volontaires, destinés à permettre un prétendu rapatriement des prisonniers de guerre`` (Lar. encyclop.; ds Rob. 1985 et ds GDEL).
B. − Remplacement de quelqu'un/quelque chose par quelqu'un/quelque chose. Synon. relais.Génération qui prend la relève de la précédente. Le sommeil (...) est une autre conscience, irréelle, qui a fait la relève de la conscience de veille (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 430).L'histoire ne condamne que les peuples qui renoncent à se défendre. C'est là le plus grand danger du progrès matériel de la civilisation et la cause la plus fréquente de la relève des civilisés par les barbares (Beaufre, Dissuasion et strat., 1964, p. 155).
P. méton. Personne (ou ensemble de personnes), chose qui remplace quelqu'un/quelque chose. Le Feu, œuvre du territorial Henri Barbusse, ressemble à un roman, ou à une description naturaliste: la relève littéraire de La Débâcle (Arts et litt.,1936,p. 38-7).Je me tourne (...) vers l'ardente jeunesse de notre pays, vers la relève de demain, vers ce foisonnement mystérieux de talents (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 106).
Prononc. et Orth.: [ʀ əlε:v]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1872 hommes de relève (Journal Officiel, 4 févr., p. 808, 2ecol. ds Littré Suppl. 1877); 1895 prendre la relève (A. Daudet, Pte paroisse, p. 100); 2. 1893 « troupe de soldats qui en relève une autre » (Loti, Exilée, p. 201). Déverbal de relever*. Fréq. abs. littér.: 162.

Wiktionnaire

Nom commun

relève \ʁə.lɛv\ féminin

  1. Remplacement d’une troupe de soldats, d’une équipe d’ouvriers par une autre troupe, une autre équipe équivalente.
    • Huit jours de tranchées, huit jours de souffrances,
      Pourtant on a l’espérance
      Que ce soir viendra la relève
      Que nous attendons sans trêve.
      — (Paul Vaillant-Couturier, La Chanson de Craonne, 1917)
    • Cela par esprit de repartie, pour la raison qu'à la mi-février les Allemands, profitant d'une relève sans doute nonchalante, avaient lancé une attaque surprise qui leur avait permis d'avancer sur un front d'un kilomètre et demi au sud de Ripont. Il s'agissait de regagner coûte que coûte le terrain perdu… — (Claude Duneton, Le Monument : roman vrai, Paris : Balland, 2003, nouvelle édition augmentée, Presses de la Cité, 2014, chapitre 25)
  2. L'ensemble des personnes qui assurent une relève.
    • La parade va bientôt commencer, j’ai vu la relève qui arrive.
  3. (Technologie) Action de relever un compteur, pour établir un relevé.
    • Une relève de vos compteurs doit avoir été effectuée par un technicien au cours des 12 derniers mois. — (GDF Suez, Comment relever votre compteur gaz naturel ou électricité ?, page consultée le 29 mai 2014.)

Forme de verbe

relève \ʁə.lɛv\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de relever.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de relever.
    • Selon Hannah Arendt, la perte de sensible relève de notre pouvoir de « désensorialiser les objets sensoriels », de désinvestir les sens selon notre habitude à les abstraire. — (Steven Bernas, L’image, le sensible et le photographique, 2014, page 14)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de relever.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de relever.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de relever.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RELÈVE. n. f.
Remplacement d'une troupe de soldats, d'une équipe d'ouvriers par une autre troupe, une autre équipe équivalente. L'heure de la relève. La relève de l'équipe de nuit par l'équipe de jour.

Littré (1872-1877)

RELÈVE (re-lè-v') s. f.
  • Action de relever des hommes qui travaillent. Vers six heures et demie du matin, après avoir fait une relève des travailleurs, le capitaine commandant a fait commencer le déblaiement, Extr. du Sémaphore de Marseille, dans Journ. offic. 30 mai 1875, p. 3852, 1re col.

    Hommes de relève, hommes qui se relèvent les uns les autres, qui se relayent. Avec le poids de quatre hommes employés à faire tourner l'hélice [d'un aérostat], et de quatre hommes de relève, il serait facile de construire une machine motrice d'une force bien plus considérable, Journ. offic. 4 févr. 1872, p. 808, 2e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « relève »

→ voir relever.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « relève »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
relève rœlɛv

Citations contenant le mot « relève »

  • Nokia relève ses prévisions et grimpe de plus de 10% en Bourse | investir.fr Investir, Nokia relève ses prévisions et grimpe de plus de 10% en Bourse, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Je n'ai plus droit à aucune erreur , je vais me relever, je me relève déjà. J'ai enfin accepté de regarder mes dépendances en face. De Samy Nacéri
  • La sainteté ne relève pas de la quantité, mais de la qualité. De Thierry Boutet
  • Toute forme d’absolu relève de la pathologie. De Friedrich Nietzsche
  • Fort est qui abat, plus fort est qui se relève. De Anonyme
  • La femme tombe sept fois et toujours se relève. De Proverbe martiniquais
  • Celui qui se relève est plus fort que celui qui n'est jamais tombé. De François Gervais
  • N'insultez jamais une femme qui tombe - attendez qu'elle se relève. De Gabriel Timmory
  • L’Angleterre s’écroule dans l’ordre, et la France se relève dans le désordre. De Winston Churchill
  • Quand une pièce fait une chute, c’est le rideau qui ne se relève pas. De André Birabeau
  • L’amour éternel relève du hasard ou de la mort prématurée. De José Artur
  • Après un premier échange avec un assistant de régulation médicale (ARM), le colocataire est mis en contact avec un médecin régulateur qui ne s’entretiendra jamais avec le patient, relèvent les inspecteurs, venus enquêter en novembre 2019 à l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse, où est installé le 15. , Faits-divers - Justice | Mort chez lui à Colmar : un rapport relève des « dysfonctionnements » au sein du Samu 68
  • Didier Laguerre : Je comprends le sentiment des citoyens contre ces monuments qui représentent un héritage colonial. En revanche, les détruire de manière unilatérale relève plus du vandalisme que de la démocratie. Ces destructions sont l’œuvre de citoyens qui prennent des initiatives, pas de groupes formalisés. La Croix, Didier Laguerre : « Détruire les statues relève plus du vandalisme que de la démocratie »
  • A compter du 10 août, les 13 000 compteurs d’eau que gère le Service d’Eau et d’Assainissement du Pays de Nay (SEAPAN) vont être relevés manuellement. Dans les communes comme Coarraze, Nay, Mirepeix, Beuste, Bordères et Igon, les compteurs sont équipés d’une tête de télé relève. Mais cette année les services n’utiliseront pas ce système pour pouvoir vérifier, comme dans les autres communes, l’état du point de livraison (fuites avant ou après compteur, joints défectueux, niches en mauvais état). Ceci permet aux agents de signaler toute anomalie et de signaler les points de livraison à renouveler… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Pays de Nay: la relève des compteurs d’eau débute le 10 août - La République des Pyrénées.fr
  • * BASSAC BASS.PA - Portzamparc relève l'objectif de cours à 55 euros contre 52,5 euros. Boursorama, LE POINT sur les changements de recommandations à Paris (actualisé) - Boursorama
  • Saint-Gobain : Jefferies relève son objectif de cours de 25,4 euros à 29,4. Investir, Les recommandations des analystes : Air Liquide, Vivendi, Total, Suez, Hermès, Danone, Airbus, Orange, Vivendi, Sanofi, Saint-Gobain, Verallia, Euronext, Ipsen, Tarkett, JCDecaux, Casino, Spie, Recommandations analystes - Investir-Les Echos Bourse

Images d'illustration du mot « relève »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « relève »

Langue Traduction
Anglais relief
Espagnol relevo
Italien sollievo
Allemand linderung
Chinois 救济
Arabe ارتياح
Portugais alívio
Russe рельеф
Japonais 安心
Basque erliebea
Corse relief
Source : Google Translate API

Synonymes de « relève »

Source : synonymes de relève sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « relève »

Partager