Libérer : définition de libérer


Libérer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIBÉRER, verbe trans.

A. − Libérer qqn
1.
a) Rendre à quelqu'un la libre disposition de sa personne.
α) Donner ou rendre à quelqu'un la condition d'homme libre. Synon. affranchir.Regardé des photos de la guerre de Sécession. Je me suis souvenu de Mr Brooks, vieux nègre de Virginie, le dernier esclave de mon grand-père qui l'avait libéré longtemps avant la guerre et lui avait donné un champ et une petite maison au bord d'une route (Green, Journal,1950, p. 349).
β) Rendre à quelqu'un sa liberté de mouvement.
Libérer un otage, un prisonnier (de guerre), un suspect; libérer un captif contre rançon; libérer un détenu pour bonne conduite. Il avait été emprisonné deux mois par la Tchéka et libéré par un caprice de l'administration (Green, Journal,1934, p. 241).
P. anal. Libérer un animal. La joie d'un chien enfermé que son maître libère (Montherl., Démon bien,1937, p. 1292).
Délivrer quelqu'un de ce qui l'attache, le retient physiquement. Libérer qqn (de ses liens, de ses chaînes).
Emploi pronom. Pour me dépêtrer, me libérer je fis un mouvement (Arnoux, Zulma,1960, p. 256).
b)
α) Donner ou rendre à un individu, p. ext. à une classe, à une société, ses droits politiques. L'homme des Manuscrits de 1844, aliéné dans son travail et par son travail, séparé de la nature, des autres et de lui-même, est un homme à libérer. Le marxisme se veut une doctrine de libération (Masset, 1970, p. 94, s.v. liberté):
1. ... le vote de la déclaration universelle des droits de l'homme est un acte historique destiné à affermir la paix mondiale, en faisant contribuer les Nations Unies à libérer l'individu de l'oppression et des contraintes illégitimes dont il est trop souvent victime... Déclar. univ. Dr. Homme,1949, p. 8.
β) Délivrer une nation, un pays d'une domination, d'une occupation étrangère; lui rendre sa souveraineté. L'enjeu de cette guerre est clair pour tous les Français : c'est l'indépendance ou l'esclavage. Chacun a le devoir sacré de faire tout pour contribuer à libérer la patrie par l'écrasement de l'envahisseur. Il n'y a d'issue et d'avenir que par la victoire (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 678).
Emploi pronom. La nation allemande se libère de ses oppresseurs alliés, mais au prix de la liberté de chaque Allemand (Camus, Homme rév.,1951, p. 288).
2.
a) Délivrer quelqu'un de ce qui lui est une entrave, une gêne, un poids. On a libéré la femme d'une partie de ses travaux à domicile cependant que les sévères conditions de la vie ne lui permettaient plus de rester au foyer sans travailler (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 128).Un des avantages de la vieillesse, c'est qu'elle vous libère des passions qui obscurcissent l'intelligence (Green, Journal,1949, p. 267):
2. Vallès est l'homme qui nous libère de la famille, qui nous libère de notre père et de notre mère, qui nous dit : « Juge-les et, s'il y a lieu, condamne-les ». Je n'accepte pas, je repousse cette liberté qu'il m'apporte. Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 230.
En partic.
Libérer son cœur. Se délivrer d'un souci, d'une obsession; s'épancher. Il se sentait plein de sympathie pour toute espèce d'animaux, et disposé à les nourrir et à les soigner, tous chacun selon leur espèce. Ayant ainsi décidé (momentanément) de son avenir, il n'en eut que le cœur plus léger pour se livrer à d'autres préoccupations, qui le lui alourdirent, ce cœur qu'il venait de libérer (Queneau, Pierrot,1942, p. 198).
Libérer sa conscience. Se délivrer d'un scrupule, d'un remords par des paroles (aveu(x), confession) ou par des actes. À ta place, ma petite, je parlerais, je parlerais, je me jetterais à corps perdu dans cette confession, je libérerais entièrement ma conscience! (Bernstein, Secret,1913, I, 7, p. 12).
Emploi pronom. [Avec ou sans compl. prép.] Je ne comprenais pas qu'en croyant me libérer, je devenais de plus en plus esclave de mon orgueil (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1027):
3. Je suis hanté par le désir, par moments fou, de me libérer de tout, de toutes mes attaches. Il y aurait si peu de choses à faire pour être le vainqueur de tout. Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1911, p. 265.
b) Dégager quelqu'un d'une obligation. Être libéré d'un contrat, de poursuites; être libéré des obligations militaires. Vous me proposiez de me libérer de mes engagements littéraires pour la 3eédition des Scènes de la vie privée (Balzac, Corresp.,1833, p. 425).
En partic.
Libérer une personne d'une dette. Elle [la cession judiciaire] ne libère le débiteur que jusqu'à concurrence de la valeur des biens abandonnés (Code civil,1804, art. 1270, p. 229).Emploi pronom. [Avec ou sans compl. prép.] Se libérer envers qqn; se libérer par annuités. Comme sa fortune était en biens territoriaux, il écrivit au notaire du Havre d'en vendre une partie, pour se libérer de ses dettes et avoir quelque argent à sa disposition (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 164):
4. Elle lui apprit que les huissiers le cherchaient, que son éditeur avait livré son adresse, que Godwin laissait faire. Faute d'argent pour se libérer, il ne pouvait que disparaître. Maurois, Ariel,1923, p. 188.
Libérer un soldat. Renvoyer un soldat dans ses foyers à la fin du temps de service ou à sa démobilisation. À l'expiration du temps de service actif les militaires sont libérés et reçoivent leur livret individuel et un fascicule de mobilisation (Lubrano-Lavadera, Législ. et admin. milit.,1954, p. 51).Vx. L'exempter (d'apr. Littré). Emploi pronom. Se faire exempter. En causant tous les jours davantage avec eux, il se familiarisa, finit par apercevoir la possibilité de se libérer du service militaire qu'on lui présentait comme appât (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 564).
c) Rendre à quelqu'un sa disponibilité; le dégager d'une ou de toute occupation; lui donner ou lui ménager du temps libre. À l'heure de midi, quand la cloche libère Par un signal connu les jeunes écoliers (Murger, Nuits hiver,1861, p. 131).Le mois de juin était entamé (...). Les couvents libéraient leurs premières pensionnaires (Lacretelle, Hts ponts, t. 1, 1932, p. 219).
Emploi pronom. [Sans compl. prép.] Impossible tous ces jours-ci de me libérer assez tôt pour passer avant la fin du jour quelques instants avec toi (Gide, Corresp. [avec Valéry], 1901, p. 381).
B. − Libérer qqc.
1.
a) Dégager, détacher quelque chose; mettre un mécanisme en position de fonctionnement. Libérer un cran de sûreté, un levier. Le liège, qu'une main libère au fond du vase, et qui flotte avec aisance au milieu des bulles légères (Psichari, Voy. centur.,1914, p. 208).David libéra un crochet, puis souleva le treillis (Green, Moïra,1950, p. 139).Le follicule se rompt et libère l'ovule qui va migrer dans les trompes (Quillet, Méd.1965, p. 482).
b) Permettre à quelque chose de se manifester, d'évoluer, de fonctionner sans gêne, sans contrainte. Le capitaine crut pouvoir libérer le rire qu'il contenait depuis le début (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 193).L'utilisation des matières plastiques a conduit à une autre possibilité qui a libéré les usages du bois de la sujétion des dimensions (Industr. fr. bois,1955, p. 15).
Emploi pronom. L'air déplacé suffit à créer un climat nouveau; les muscles, las et tendus, à la fois, se libèrent (Malraux, Conquér.,1928, p. 12).
En partic.
♦ Surtout dans le domaine de la biol., de la chim.Faire apparaître ou isoler ce qui existe à l'état latent ou composé. Le protoplasme est le siège d'incessantes réactions chimiques, qui libèrent l'énergie nécessaire aux manifestations vitales (J. Rostand, Vie et ses probl.,1939, p. 20).On peut (...) libérer l'oxyde du silicate par l'addition d'un minerai basique convenable (cas du zinc) (Guillet, Techn. métall.,1944, p. 112):
5. Dès 1901, P. et M. Curie, H. Becquerel, J. Perrin proposèrent parmi d'autres hypothèses d'interpréter la radioactivité comme une transformation atomique libérant une énergie potentielle contenue dans l'atome radioactif. Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 336.
[À propos du comportement humain, de l'affectivité] Faire ou laisser apparaître ce qui est caché, retenu. Libérer un instinct, une passion, un tempérament. Il voudrait bien avoir le temps d'écrire pour son propre plaisir, il voudrait bien pouvoir libérer ce qu'il a de génie (Larbaud, F. Marquez,1911, p. 160):
6. On l'a dit souvent : « La violence est la force des faibles ». La dépression psychique libère et intensifie la cruauté de l'instinct, et fait surgir de l'inconscient des réactions hostiles très primitives contre les objets extérieurs... Mounier, Traité caract.,1946, p. 561.
2. Dégager quelque chose de ce qui l'obstrue, l'encombre ou le rend indisponible. Libérer le passage, la voie; libérer une chambre, un appartement; libérer un poste. Sur un bureau s'amoncelaient (...) un rouleau du laiton qu'utilisent les braconniers pour faire des collets, un petit dictionnaire Larousse, un gros tas de tabac « de paysan », un jeu d'échecs, le tout repoussé pêle-mêle pour libérer une surface plane sur laquelle était étalée une carte d'état-major (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 127).
DR. COMM. [Correspond à libération B 2] Libérer le capital, les actions. Une augmentation de capital en numéraires ne peut, à peine de nullité, être réalisée si les actions anciennes ne sont pas intégralement libérées (Banque1963).Il venait de se décider en faveur d'une combinaison qui, grâce à cette émission nouvelle de cent mille actions, devait permettre de libérer complètement les deux cent mille actions anciennes, sur lesquelles cent vingt-cinq francs seulement avaient été versés (Zola, Argent,1891, p. 251).V. libération B 2.
3. Rendre libre ou plus libre ce qui est soumis à une autorité politique ou à une réglementation étatique. Libérer les prix. En 1951, chaque pays membre [de l'O.E.C.E. (Organisation européenne de Coopération économique)] fut invité à libérer (sauf difficultés de balance des payements) 75 % de ses échanges privés intra-européens (Romeuf, t. 2, 1958, p. 677, s.v. libération des échanges).
Emploi pronom. à valeur passive. V. fer C 2 c α ex. de Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 216.
Prononc. et Orth. : [libeʀe], (il) libère [libε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1495 part. passé adj. liberez de « exempt, affranchi de » (J. de Vignay, Mir. hist., II, fo10c ds Gdf. Compl.); 2. 1541 libérer qqn « mettre en liberté un prisonnier » (Doc. ds Journal de J. Balard, éd. J.-J. Chaponnière, p. LXXXI, note 1); p. ext. 3. 1585 « débarrasser d'une entrave » (J. Lavardin, Epist. de S. Hierosme, 177 vo); 1690 « décharger d'une dette, d'une servitude » (Fur.); 4. 1834 « renvoyer un soldat dans ses foyers » (Land.); 5. 1942 « délivrer une nation d'une tutelle étrangère » (De Gaulle, Déclaration ds Discours et Messages, p. 221). Empr. au lat.liberare « rendre libre », d'abord « affranchir (un esclave) », d'où « délivrer quelqu'un de quelque chose » spéc. d'une dette, d'une obligation, dér. de liber « libre ». Fréq. abs. littér. : 784. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 253, b) 79; xxes. : a) 861, b) 2 556. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Libérer : définition du Wiktionnaire

Verbe

libérer \li.be.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se libérer)

  1. Rendre libre une personne ou un objet qui est détenu par une loi ou une personne.
    • Durandus eut beau exciper de son ignorance, il ne fut libéré qu’après s’être vu condamner à une amende. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La victoire armée du peuple cubain sur la dictature de Batista […] a démontré de façon tangible que, par la guérilla, un peuple peut se libérer d'un gouvernement qui l’opprime. — (Che Guevara, Principes généraux de la guerre de guérilla, traduction de Fanticha Gonzalez-Batlle, dans Œuvres I : Textes militaires, Paris : Maspero, 1961, 1968, p.27)
  2. (En particulier) Relâcher quelqu’un détenu contre son gré.
  3. (En particulier) Retirer un territoire et sa population de l’emprise d’autrui.
  4. Faire de l’espace dans autour d’un objet, sur une surface ou dans un espace déterminé.
  5. Séparer un terme de sa signification secondaire.
  6. (Droit) Décharger d’une dette, d’une servitude.
    • Il veut libérer sa maison de cette hypothèque.
    • J’ai transigé avec lui pour me libérer des poursuites qu’il faisait contre moi.
  7. (Chimie) Faire cesser une liaison chimique.
    • La podzolisation est essentiellement un processus d’altération chimique intense des éléments silicatés, se produisant sous l’action de cet humus brut et libérant des sesquioxydes. — (Philippe Duchaufour, Précis de pédologie, p. 286, Masson, 1965)
  8. (Informatique) Déconnecter deux entités humaines ou informatiques de sur une ligne soit téléphonique ou internaute.
  9. (Programmation informatique) Suppression des allocations d’une variable.
    • Elle est gérée de façon à pouvoir allouer et libérer des variables pendant l’exécution. — (Architecture et micro-architecture des processeurs - Page 138, Bernard Goossens - 2002)
  10. (Spécialement) (Militaire) Renvoyer dans leurs foyers, congédier les soldats d’une classe, après leur temps de service accompli.
  11. Publier quelque chose sous une licence libre.
    • Adobe libère le code source du premier Photoshop — (pcworld.fr, 5 février 2013)
  12. (Pronominal) (En particulier) S’acquitter.
    • Il est toujours permis à un débiteur de se libérer.
    • Le débiteur s’est enfin libéré.
  13. (Pronominal) Se défaire d’une partie constituante.
    • L’eau de mer, solidifiée par la congélation, se libère du chlorure de sodium, mais conserve les sulfates ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Libérer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LIBÉRER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Décharger d'une dette, d'une servitude. Il veut libérer sa maison de cette hypothèque. J'ai transigé avec lui pour me libérer des poursuites qu'il faisait contre moi. Libérer sa conscience, Faire un acte, une déclaration, un aveu pour décharger sa conscience du poids d'une faute secrète, d'un remords, etc.

SE LIBÉRER signifie plus particulièrement S'acquitter. Il est toujours permis à un débiteur de se libérer. Le débiteur s'est enfin libéré. J'ai hâte de me libérer envers lui. Il signifie spécialement, en termes militaires, Renvoyer dans leurs foyers, congédier les soldats d'une classe, après leur temps de service accompli.

LIBÉRER signifie aussi Mettre en liberté, après expiration d'une peine. Forçat libéré.

Libérer : définition du Littré (1872-1877)

LIBÉRER (li-bé-ré. La syllabe bé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je libère ; excepté au futur et au conditionnel : je libérerai, je libérerais) v. a.
  • 1 Terme de jurisprudence. Décharger d'une obligation. Il veut libérer sa maison de cette servitude.
  • 2 Terme d'administration militaire. Exempter un homme du service. On dit plutôt aujourd'hui exonérer.

    Renvoyer chez lui un soldat dont le temps de service est expiré.

  • 3Se libérer, v. réfl. Se délivrer de quelque chose qui incommode. J'ai transigé avec lui pour me libérer des poursuites qu'il faisait contre moi.

    Particulièrement. S'acquitter. Il est toujours permis à un débiteur de se libérer.

  • 4S'affranchir. Se libérer de la tyrannie d'un père, Molière, Amour méd. I, 4.

    Peu usité en ce dernier emploi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « libérer »

Étymologie de libérer - Littré

Lat. liberare, de liber, libre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de libérer - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin liberare qui a également donné livrer par voie populaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « libérer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
libérer libere play_arrow

Conjugaison du verbe « libérer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe libérer

Citations contenant le mot « libérer »

  • Hayden Panettiere est prête à libérer sa parole. En couple pendant près de deux ans avec son ex-petit ami Brian Hickerson, l'actrice de 30 ans a été victime de violences conjugales. Déjà arrêté à plusieurs reprises pour des violences répétées, l'homme avait été placé en garde à vue en février dernier après avoir violemment frappé au visage Hayden Panettiere. Malgré ces agressions, l'actrice connue pour ses rôles dans les séries "Heroes" et "Nashville", avait nié être victime de violences devant les caméras de TMZ en novembre 2019. Depuis la dernière arrestation de son ex-petit ami, l'actrice a réussi à se sortir de cette relation abusive.  Non Stop People, Hayden Panettiere victime de violences conjugales : l'actrice souhaite libérer sa parole | Non Stop People
  • Celui-ci purge actuellement une peine scandaleuse de 32 ans de réclusion pour le simple motif qu’il a plaidé en faveur des droits humains. Le Burundi est dirigé depuis peu par un nouveau gouvernement, qui a promis des changements ; c’est donc le moment opportun pour mettre fin à cette injustice et libérer Germain. , Burundi. C’est le moment de libérer Germain Rukuki | Amnesty International
  • Le mode de paiement peut libérer les transactions sur mobile. Certaines solutions bancaires ou wallet proposent une excellente expérience utilisateur en matière de paiement. Mais en travaillant chez Gameloft puis chez Docomo Digital, j’ai compris qu’il y avait également un gros potentiel avec la facture opérateur, car ces derniers étaient assis sur une mine d’or, grâce à la relation de confiance qu’ils entretiennent avec leurs clients. MobileMarketing.fr, Sébastien Givry, Odeosis Consulting : «  Le mode de paiement peut libérer les transactions sur mobile » – MobileMarketing.fr
  • Il faut libérer Britney Spears. | © Future Image. parismatch.be, #FreeBritney : Les fans de Britney Spears relancent le mouvement pour la libérer des griffes de son père
  • À partir de cette date, en cas de fort ralentissement, les automobilistes devront toujours libérer une "voie de secours d’urgence" par sens de circulation sur les routes à deux voies ou plus dans un même sens de circulation. LaLibre.be, Libérer une "voie de secours d’urgence": la nouvelle règle de circulation en cas d'embouteillage au 1er octobre - La Libre
  • Pour me libérer de ce que je vis, je vis. De Antonio Porchia / Aphorismes
  • Connaître le passé est une manière de s'en libérer. De Raymond Aron / Dimensions de la conscience historique
  • Aimer c'est se libérer de la peur. De Gérald Jampolsky
  • Vous pouvez vous libérer de votre passé en l'aimant. De S. Roman
  • Faire l’amour, en soi, ne libère pas les femmes. La question, c’est de savoir de quelle sexualité les femmes doivent se libérer pour la vivre bien. De Susan Sontag
  • Nul ne peut apprendre aux autres à se libérer s’il n’a pas commencé à se libérer lui-même. De Mariano Picon Salas / Au Carrefour de trois mondes
  • Tout le bouddhisme est basé sur la possibilité de se libérer de la souffrance, de s’en libérer par soi-même et d’être seul capable de s’en libérer. De Alexandra David-Néel
  • Pour avoir voulu libérer, il rend esclave. Yves Bonnefoy, Rimbaud par lui-même, Le Seuil

Images d'illustration du mot « libérer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « libérer »

Langue Traduction
Corse liberazione
Basque oharra
Japonais 解放する
Russe релиз
Portugais liberação
Arabe إطلاق سراح
Chinois 释放
Allemand freisetzung
Italien rilasciare
Espagnol lanzamiento
Anglais release
Source : Google Translate API

Synonymes de « libérer »

Source : synonymes de libérer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « libérer »



mots du mois

Mots similaires