Bloquer : définition de bloquer


Bloquer : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

bloquer \blɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bloquer)

  1. (Militaire) Fermer par un blocus les avenues d'une place, les approches d'un port, etc, immobiliser par un blocus.
    • Bloquer une place, un port.
    • Bouillé et Puy-Gaillard, qui avaient blocqué Tiffauges, et assiegé Montaigu. — (d’Aubigné, XVIe siècle)
    • Mais ils n'en eurent pas sitôt fermé les portes
      Qu'on vit pour le bloquer avancer tes cohortes.
      — (Montfleury, La Mort d'Asdrubal, I, 3)
  2. Empêcher de bouger, de se déplacer, d'avoir lieu ; arrêter, immobiliser.
    • Des créanciers récalcitrants ont obtenu un jugement contre moi et mon compte est bloqué chez Hachette. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 206)
    • Normalement, les assimilations théoriques ne vous poseront aucun problème même si on voit çà et là des mastériens de psychologie par exemple être bloqués sur les exposés. — (Jimi B.. Vialaret, L'arthérapie, d'un lien art et médecine: Volume 1, Manuel du futur étudiant, L'Harmattan, 2012, page 21)
    • Il bloque l'accès à l'immeuble.
    • Bloquer le ballon.
    1. Serrer complètement.
      • Bloquer un boulon.
    2. (Pronominal) Se coincer.
      • Je me suis bloqué le dos.

Verbe 2

bloquer \blɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bloquer)

  1. Réunir en bloc.
    • Supprimer un alinéa et bloquer les deux paragraphes.
  2. (Architecture) Garnir d’une maçonnerie de pierres brutes noyées dans du mortier l’entre-deux des parements d’un mur, l’intérieur d’une pile de pont, etc.
  3. (Imprimerie) Mettre à dessein dans la composition une lettre renversée ou retournée, à la place de celle qui devrait y être, mais qui manque dans la casse.

Verbe 3

bloquer \blɔ.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se bloquer)

  1. (Belgique) (Éducation) Étudier, bûcher en période de blocus.
    • Je bloque ma matière depuis une semaine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bloquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BLOQUER. v. tr.
Réunir en bloc. Supprimer un alinéa et bloquer les deux paragraphes. Il signifie spécialement, en termes d'Architecture, Garnir d'une maçonnerie de pierres brutes noyées dans du mortier l'entre-deux des parements d'un mur, l'intérieur d'une pile de pont, etc. En termes d'Imprimerie, il signifie Mettre à dessein dans la composition une lettre renversée ou retournée, à la place de celle qui devrait y être, mais qui manque dans la casse.

Bloquer : définition du Littré (1872-1877)

BLOQUER (blo-ké) v. a.
  • 1Fermer par un blocus les avenues d'une place, les approches d'un port, etc. Bloquer une place, un port. Mais ils n'en eurent pas sitôt fermé les portes Qu'on vit pour le bloquer avancer tes cohortes, Mairet, M. d'Asdrubal, I, 3.
  • 2Au jeu de billard, pousser droit et avec force une bille dans une des blouses.
  • 3 Terme d'imprimerie. Mettre à la place d'une lettre qui manque pour la composition, une autre lettre renversée en attendant celle dont on a besoin.
  • 4 Terme de maçonnerie. Remplir de mortier et de moellon sans ordre les vides d'un ouvrage.

    Lever des murs de moellon d'une grande épaisseur le long des tranchées, sans les aligner au cordeau.

  • 5 Terme de marine. Mettre de la bourre sur du goudron entre deux bordages quand on double un vaisseau.
  • 6Se bloquer, v. réfl. En termes de fauconnerie, l'oiseau se bloque, lorsqu'il demeure comme suspendu en l'air, sans battre de l'aile.

HISTORIQUE

XVe s. M. Quelz gens sont-ce ? B. Gros marchesens, Qui se font bien servir des gens ; Mais de payer querez qui bloque, Villon, Baillev. et Malep.

XVIe s. Bouillé et Puy-Gaillard, qui avoient blocqué Tiffauges, et assiegé Montaigu…, D'Aubigné, Hist. I, 282. Chastillon blocqué dans Montpellier, D'Aubigné, ib. II, 300. Et encores le pont pour en sortir estoit affronté et bloqué [pour sa défense] de bons retranchemens garnis de mousqueterie, D'Aubigné, ib. II, 436.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Bloquer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

BLOQUER, en termes de rivieres, c’est remplir une fondation de moellons sans ordre, comme dans l’eau quand on rétablit le dégravoyement d’une pile qu’on a entourée auparavant de pilotis & de pals à planches.

Bloquer, faire un blocus. Voyez Blocus.

Bloquer, est, en Architecture, construire & lever des murs de moellon d’une grande épaisseur le long des tranchées, sans les aligner au cordeau, comme on fait les murs de pierres seches : c’est aussi remplir les vuides de moellon & de mortier sans ordre, comme on le pratique dans les ouvrages qui sont fondés dans l’eau. (P)

Bloquer, Blocquer, en Marine ; c’est mettre de la bourre sur du goudron, entre deux bordages, quand on souffle ou que l’on double un vaisseau. (Z)

Bloquer, terme d’Imprimerie ; c’est en composant mettre à dessein dans sa composition une lettre renversée, & exactement de la même épaisseur que celle qui devoit y être, mais qui manque dans la casse, parce qu’elle court beaucoup dans l’ouvrage.

* Bloquer, en Fauconnerie, se prend en deux sens différens : il se dit de l’oiseau qui a remis la perdrix & la tient à son avantage : il se dit aussi de son vol, lorsqu’il reste suspendu en l’air sans battre de l’aile ; ce qui s’appelle aussi planer.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Bloquer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « bloquer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « bloquer »

Étymologie de bloquer - Littré

Bloc ; comparez blocus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bloquer - Wiktionnaire

(Verbes 1 & 2) (XVe siècle) Dénominal de blocus ou de bloc.
(Verbe 3) Du néerlandais blokken (« bûcher »), le sens étymologique de blok est « tronc, buche ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bloquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bloquer blɔke play_arrow

Conjugaison du verbe « bloquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe bloquer

Évolution historique de l’usage du mot « bloquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bloquer »

  • A l'avenir, les sites internet pourront bloquer l'accès à tous les internautes qui refusent les cookies, ces traceurs informatiques controversés. Les Echos, Le Conseil d'Etat donne raison aux sites qui veulent bloquer l'accès aux internautes refusant les cookies | Les Echos
  • Un juge a refusé jeudi de bloquer la publication d’un livre écrit par une nièce de Donald Trump et qui braque, selon son éditeur, "une lumière crue sur la sombre histoire" de la famille du président américain. SudOuest.fr, États-Unis : un juge refuse de bloquer un livre sur les secrets de la famille Trump
  • En effet, d’autres méthodes de sécurité très courantes sont laissées de côté depuis des années. Nous parlons de certains tels que les mots de passe, les codes PIN et d’autres. Aujourd’hui, pratiquement tous les smartphones sont équipés de systèmes de verrouillage d’empreintes digitales ou de reconnaissance faciale. Bien que vous ne le sachiez peut-être pas, nous pouvons profiter de ces mécanismes pour bloquer l’accès à WhatsApp sur notre iPhone ou Android, en quelques secondes. Breakingnews.fr, Comment bloquer WhatsApp avec votre empreinte digitale sur iOS et Android?
  • Le Brésil est un pays trop chaud où la nature mangera un jour les fragiles décors surélevés dont l’homme essaie de s’entourer. Les termites vont dévorer les gratte-ciel, tôt ou tard, les lianes vierges bloqueront les autres et la vérité du Brésil éclatera enfin. De Albert Camus / une correspondance à René Char, août 1949
  • Rien de pire qu’un mur pour bloquer les idées. De Annie Lemoine / Vue sur mer

Traductions du mot « bloquer »

Langue Traduction
Portugais bloquear
Allemand blockieren
Italien bloccare
Espagnol bloquearse
Anglais block
Source : Google Translate API

Synonymes de « bloquer »

Source : synonymes de bloquer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bloquer »


Mots similaires