Délier : définition de délier


Délier : définition du Wiktionnaire

Verbe

délier \de.lje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dégager de ce qui lie.
    • Délier une gerbe. - Délier un fagot. - Ce paquet s’est délié.
  2. (Par extension) Dénouer.
    • Délier des cordons, des rubans.
  3. (Figuré) Dégager d’une obligation, d’un serment, etc.
    • On l’a délié de toute obligation. - Délier quelqu’un d’un serment. - On l’a délié de ses vœux.
  4. (Religion) (Absolument) Dégager des fautes, des péchés.
    • L’église a reçu de Jésus-Christ le pouvoir de lier et de délier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Délier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLIER. v. tr.
Dégager de ce qui lie. Délier une gerbe. Délier un fagot. Ce paquet s'est délié. Il se prend aussi pour Dénouer. Délier des cordons, des rubans. Délier les cordons de sa bourse, Donner de l'argent. Il ne délie pas volontiers les cordons de sa bourse. Par ellipse, Sans bourse délier, Sans avoir rien à débourser. Fig. et fam., Ils ne sont pas dignes de délier les cordons de ses souliers. Voyez CORDON. Fig., Délier la langue, Donner occasion de parler. Cette circonstance lui délia enfin la langue et lui permit de s'expliquer. Il signifie au figuré Dégager d'une obligation, d'un serment, etc. On l'a délié de toute obligation. Délier quelqu'un d'un serment. On l'a délié de ses vœux. Il se dit particulièrement, en termes de Théologie, pour Dégager des fautes, des péchés; et alors il s'emploie presque toujours absolument. L'Église a reçu de JÉSUS-CHRIST le pouvoir de lier et de délier.

Délier : définition du Littré (1872-1877)

DÉLIER (dé-li-é), je déliais, nous déliions, vous déliiez ; que je délie, que nous déliions, que vous déliiez v. a.
  • 1Détacher ce qui lie, défaire ce qui est lié. Délier un paquet. La bourse déliant, je mis pièce sur table, Régnier, Sat. X.

    Sans bourse délier, sans rien payer. Les ayant condamnées [ces familles] à l'amende du triple, les ayant ruinées en frais, et fait mettre en prison les pères de famille, il [le contrôleur] avait acheté leurs possessions sans bourse délier, Voltaire, l'H. aux 40 écus, Audience du contrôleur général.

    Fig. Un désir qui ne délie jamais nos chaînes, Massillon, Panég. St J. Bapt.

    Délier la langue rendre la parole, permettre de parler. Voici le jour qui rompt mon silence et qui délie ma langue, Perrot D'Ablancourt, Disc. de Cicéron pour Marcellus, dans RICHELET.

    Délier sa langue, prendre la parole. Les flatteurs, les fourbes, les calomniateurs, ceux qui ne délient leur langue que pour le mensonge et l'intérêt, La Bruyère, XII.

  • 2Dénouer. Délier des cordons, des rubans, une corde. Pendant mon sommeil, si ta main De mes jours déliait la trame, Céleste moitié de mon âme, J'irais m'éveiller dans ton sein, Lamartine, Méd. I, 9.

    Fig. N'être pas digne de délier le cordon des souliers de quelqu'un, lui être infiniment inférieur. Cette locution provient de l'Écriture : Je ne suis pas digne de délier le cordon de ses souliers, en me prosternant devant lui, Sacy, Bible, Év. St Marc, I, 7.

  • 3Rendre libre d'un engagement. On l'a délié de toute obligation. Ce prince, en abdiquant, délia ses sujets de leur serment de fidélité.

    Terme de théologie. Absoudre. Tout ce que vous délierez sur la terre sera aussi délié dans les cieux, Sacy, Bible, Év. St Matthieu XVI, 19. Les ministres n'osent plus vous délier qu'après de longues épreuves, Massillon, Car. Rech.

    Dans cette acception, délier s'emploie presque toujours absolument. L'Église a le pouvoir de lier et de délier.

  • 4Se délier, v. réfl. Défaire ses liens. Qu'on me l'attache bien, de peur qu'il se délie, Tristan, M. de Chrispe, V, 10.

    Fig. Se dégager. Ils semblent même appréhender de pouvoir se délier un jour et de devenir libres, La Bruyère, XII. êtes-vous lié avec une femme ? ne cherchez point à vous délier ; n'êtes-vous point lié avec une femme ? ne cherchez point de femme, Sacy, Bible, St Paul, 1re Ép. aux Cor. VII, 27.

    Terme de marine. Se délier, éprouver, en parlant d'un navire, en ses pièces principales, quelque dérangement.

HISTORIQUE

XIIe s. Ours et liparz [il] voioit touz desliez, Ronc. p. 112. À prince terrien ne volt ainc Deus baillier Les clefs del ciel, qu'il poent lier et deslier, Mais as ordenez fait sa poesté traitier, Th. le mart. 91. Mult fuissent à pecher li pluisur deslié, Quant autrement ne fussent destraint par le clergié, ib. 59.

XIIIe s. La deslie Morans, qui en ot grant pitié, Berte, XX. Mes cist mauvesement deslient Le neu de ceste question, la Rose, 17484. Quant deslié fu, sans plus dire, Son col [il] met enz et sache et tire Le chien par la cuisse…, Ren. 17548. Et Renart, qui, en mainte guise, Engingne la gent et deçoit, Deslié l'a, si le conjoit, ib. 5300. Nostre sires deslie les enliez, Psautier, f° 176.

XVIe s. Nature nous a mis au monde libres et desliez, Montaigne, IV, 103.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉLIER. Ajoutez :
5Ôter l'enchaînement. Il serait plus à propos qu'il se plaignît dans sa maison où le met l'Espagnol ; mais, en ce cas, il faudrait délier les scènes comme il a fait, Corneille, Cid, Exam.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Délier : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « délier » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « délier »

Étymologie de délier - Littré

Dé… préfixe, et lier ; picard, déloyer ; provenç. desliar ; anc. catal. desliguar ; espagn. desliar, desligar ; ital. slegare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de délier - Wiktionnaire

 Dérivé de lier avec le préfixe dé-. (Avant 1150) deslier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délier delie play_arrow

Conjugaison du verbe « délier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe délier

Évolution historique de l’usage du mot « délier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délier »

  • Et si, à la fin des fins, la crise sanitaire constituait une chance pour l’Europe ? Toujours est-il que le plan de relance sans précédent de 750 Mds€ sur la table lui offre l’occasion d’un rebond inespéré. Un premier tour de chauffe hier par visioconférence a permis aux 27 de mesurer l’ampleur de la tâche. Entre les pays frugaux (ou radins) emmenés par la Suède, et les cigales du Sud, plus impactés par le Covid, l’affaire est loin d’être pliée. Mais en ralliant Paris sur le principe d’un fonds financé par l’emprunt européen (mutualisation des dettes), Berlin redonne de la puissance au moteur de l’UE. À la veille de prendre les manettes de l’Union, la chancelière presse le pas. Souhaitant un accord d’ici juillet, Merkel tient la bride serrée tandis que Paris menace les récalcitrants d’inféoder le plan de relance à l’adoption du budget européen. Les tractations s’annoncent rudes, notamment sur la conditionnalité des aides. L’argent injecté devra accélérer la transition écologique et la numérisation. Pas question en outre de rejouer, via la mise sous tutelle des États emprunteurs, la tragicomédie de la troïka distribuant des coups de règles à la Grèce exsangue. Pour autant les « radins » n’entendent pas délier, sans contrepartie, les cordons de la bourse. Parmi les questions qui fâchent, celle du mode de financement. Comment alimenter les caisses de ce qui constituera peut-être un jour le futur Trésor fédéral ? Taxes sur les plastiques, le carbone ou les Gafa figurent parmi les pistes. Concernant cette dernière, l’UE fort du soutien de l’OCDE, décidera-t-elle de passer outre les réticences américaines ? Une telle fermeté sonnerait la fin de l’angélisme trop longtemps de mise face au reste du monde. Après avoir déroulé le tapis rouge aux investissements chinois, la pandémie semble avoir eu pour effet de dessiller le vieux continent. Le protectionnisme n’y est plus un gros mot. Reste à adapter le logiciel. , Politique | La fin de l’angélisme européen
  • Ce fléau touche malheureusement toutes les branches professionnelles. Du sport aux jeux vidéo en passant par les usines, tout le monde peut, à un moment donné de sa carrière, rencontrer des supérieurs ou des collègues d'une grande toxicité. Que les langues continuent donc à se délier est rassurant ! Playerone.tv, Harcèlement sexuel, crunch et drama des jeux vidéo - Pourquoi nous n'en parlons pas - Playerone.tv
  • Du côté de l'OM, on se frotte les mains d'avoir réussi à enrôler ce joueur si prometteur sans avoir à délier les cordons de la bourse. Un élément qui a forcément compté lorsque Frank McCourt a donné son feu vert lundi soir pour finaliser cette opération. À Faro, André Villas-Boas a apprécié cette bonne nouvelle qui lance un mercato sans grand moyen. LaProvence.com, OM | Mercato : Pape Gueye lance l'été de l'OM | La Provence
  • Ecrire, écrire le pourquoi on veut écrire, écrire son besoin d'écrire, c'est écrire sa tourmente, sa révélation, sa tension. C'est délier sa peur ! De Louise Portal / Jeanne Janvier
  • Ce qu'a lié l'amour même, Le temps ne peut le délier. De Germain Nouveau / L'Ame

Traductions du mot « délier »

Langue Traduction
Corse desunire
Basque untie
Japonais 解く
Russe развязывать
Portugais desatar
Arabe فك
Chinois 解开
Allemand lösen
Italien sciogliere
Espagnol desatar
Anglais untie
Source : Google Translate API

Synonymes de « délier »

Source : synonymes de délier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délier »


Mots similaires