Inerte : définition de inerte


Inerte : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INERTE, adj.

A. − Domaine sc. et techn.
1. MÉCAN. et PHYS. Qui ne peut par soi-même changer l'état de repos ou de mouvement dans lequel il se trouve. Nous sommes encore plongés dans le monde que les sciences de la matière inerte ont construit sans respect pour les lois de notre nature (Carrel, L'Homme,1935, p. 392).
2. AGRON. Sol inerte. Partie du sol située sous la terre arable et dans laquelle pénètrent les racines des plants cultivés afin d'y puiser une partie de la sève (d'apr. Fén. 1970; Dict. xixeet xxes.).
3. ART MILIT. [En parlant de munitions destinées à l'instruction] Qui ne contiennent pas d'explosifs. Cartouche, grenade, obus inerte. (Dict. xxes.).
4. CHIM. [En parlant d'un liquide, d'un gaz, d'une substance] Qui ne réagit pas au contact d'une autre substance. La mue a lieu, même si on les retire [les larves] de l'intestin et qu'on les place en milieu inerte, comme l'eau physiologique (Joyeuxds Nouv. Traité Méd., fasc. 5, 1, 1924, p. 264).
Gaz inerte. Synon. gaz rare.Il existe trois gaz radioactifs qui ont reçu le nom d'émanations (...). Les émanations sont considérées comme des gaz inertes, car on n'a pu les faire entrer en combinaison chimique (Curie, Isotopie,1924, p. 15).
5. PAPET. Papier, carton inerte. Papier, carton qui résiste à l'humidité et reste bien plat. (Ds Lar. Lang. fr. et Logos).
B. − Usuel. [En parlant d'un être vivant, de son corps ou d'une partie de son corps]
1. Qui est dépourvu de mouvement, qui ne donne pas signe de vie. Synon. immobile, inanimé; anton. remuant, vivant.Andrea lui prit la main et la souleva; la main retomba inerte sur la courtine blanche du lit (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 71).Édouard souleva du doigt les paupières qui retombèrent sur un regard sans vie. Pourtant le cœur battait. (...) il coucha le corps inerte sur le divan (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1179):
Par cette opération, la grenouille est insensibilisée à la douleur puisque la destruction du cerveau lui a fait perdre toute sensibilité consciente. Abandonnée à elle-même, elle demeure inerte, incapable de tout mouvement volontaire. Camefort, Gama, Sc. nat.,1960, p. 254.
Littér. et p. ext. Sans vie, sans mouvement, sans âme. Ce tas inerte de carton et de paperasse (Arnoux, Chiffre,1926, p. 173).Les manteaux de maman, de Valérie, le pardessus de papa, pendaient là (...) inertes et vides de leurs corps (Vialar, Tournez,1956, p. 7).
2. [En parlant du visage, du regard] Qui demeure figé, sans expression. Synon. éteint; anton. expressif.Lépine, avec sa cohorte de sbires de toute sorte, Aussitôt est accouru, Suivi de Monsieur Homolle, Œil inerte et jambe molle (Ponchon, Muse cabaret,1920, p. 234).Antoine ne quittait pas son père de l'œil; il semblait peser de tout son regard sur cette face inerte pour en faire jaillir une lueur d'acquiescement. M. Thibault, ramassé sur lui-même, gardait une immobilité massive (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 723).
3. Au fig. Qui est dépourvu d'énergie physique ou morale, qui demeure sans réaction. Synon. abattu, apathique, atone, prostré; anton. actif, alerte, diligent, énergique, entreprenant.Demeurer inerte devant la mort. Je végétais, inerte, au fond de mon cachot; je perdais conscience de la fuite du temps, insensible à tout (Morand, Dern. jour Inquis.,1947, p. 217).
PSYCHOPATHOL., emploi subst. Malade dont l'état est caractérisé par une absence d'activité et d'initiative générale. Ils étaient des abouliques et des inertes (Janet, Obsess. et Psychasth.,1903, p. 74).
REM. 1.
Inertance, subst. fém.,acoust. ,,Pour un milieu acoustique, coefficient qui (...) donne la partie imaginaire de l'impédance acoustique résultant de l'inertie ou masse effective du milieu`` (Pir. 1964).
2.
Inertement, adv.,rare et littér. De manière inerte. Les singes noirs, du haut des sassafras, (...) Laissent inertement aller leurs maigres bras (Leconte de Lisle, Poèm. trag.,1886, p. 146).
Prononc. et Orth. : [inε ʀt]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1505 inerte « inactif » (D. Christol, Platine en francoys, 69 voa d'apr. R. Arveiller ds Mél. Séguy (J.), pp. 68-69) seulement au xvies. (v. Gdf. Compl. et Hug.); 2. 1759 « sans réaction, sans mouvement » (Diderot, Lettres à Sophie Volland, 15 oct., p. 69 : Quoi! la particule a placée à gauche de la particule b n'avoit point la conscience de son existence, ne sentoit point, étoit inerte et morte). Empr. au lat.iners, -ertis « inactif, sans énergie », proprement « sans capacité », dér. de ars, artis (art*). Fréq. abs. littér. : 1 109. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 707, b) 1 167; xxes. : a) 2 353, b) 1 803. Bbg. Gohin 1903, p. 315.

Inerte : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inerte \i.nɛʁt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est sans ressort et sans activité.
    • La matière inerte.
    • Une masse inerte.
    • Un membre inerte.
    • Il songea aux centaines de dizeaux que les mains maintenant inertes du vieillard avaient liés en gerbes au cours de sa vie, au nombre de fois où elles avaient caressé la chevelure de sa promise ou pris la main de sa petite fille, et à tous ces menus objets de la vie courante qu’elles avaient réalisé, et qui leur survivraient. — (Claire-Lise Marguier, Le Sceau de la reine, Rouergue, 2014, page 93.)
    • Si quelques patients étaient, de fait, plongés dans un coma profond — manifestement endormis, inertes —, d’autres se trouvaient dans des états végétatifs variables. — (Belinda Bauer, Cadavre 19, traduit de l’anglais par Christine Rimoldy, 10/18, 2015, page 19.)
  2. (Figuré) Sans activité.
    • Un esprit inerte.

Forme de verbe

inerte \i.nɛʁt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe inerter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe inerter.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe inerter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe inerter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe inerter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inerte : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INERTE. adj. des deux genres
. Qui est sans ressort et sans activité. La matière inerte. Une masse inerte. Un membre inerte. Fig., Un esprit inerte.

Inerte : définition du Littré (1872-1877)

INERTE (i-nèr-t') adj.
  • 1Qui est sans activité propre. Les minéraux sont appelés corps inertes, parce qu'ils paraissent dépourvus de toute espèce d'activité.

    Terme d'agriculture. Sol inerte, partie du sol arable située entre le sol actif et le sous-sol. La composition du sol inerte est toujours la même que celle du sol actif ; il en a les qualités et les défauts.

  • 2Qui n'a point d'activité intellectuelle ou morale. Un esprit inerte.

    Il se dit des choses dans le même sens. À cette foule de malheurs il [Napoléon] ne peut opposer qu'une résistance inerte, une fermeté impassible, une attitude inébranlable, Ségur, Hist. de Nap. X, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inerte »

Étymologie de inerte - Littré

Lat. inertem, de in… 1, et ars, artis, art.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inerte - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin iners, sans capacité, dérivé de ars, artis (qui a donné art).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inerte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inerte inɛrt play_arrow

Citations contenant le mot « inerte »

  • On s’attarde forcément sur la coupe de cheveux. Courte et incertaine. D’un vert délavé qui vire au blanc sur les pointes. On découvre ensuite des sourcils atrophiés, deux bandes inégales comme gommées en leurs extrémités pour mieux révéler des yeux en amande à l’iris sombre. Puis on s’étonne devant les quatre piercings formant un carré imparfait sur l’arcade gauche. Plantés ainsi dans la chair blanche, ils accentuent l’asymétrie du visage. Le coup de grâce reste cette joue gonflée de l’intérieur par ce qui ressemble à une anguille. La femme tient le poisson inerte à la main et mime une fellation. Son regard est morose et braqué vers l’objectif. Numéro Magazine, Les provocations insouciantes de Lao Xie Xie
  • Le Rapport sur le marché Régulateur de gaz inerte a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Régulateur de gaz inerte pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Impact du marché Régulateur de gaz inerte mondial de Covid-19 (2020 à 2027) | Emerson Electric Co., The Linde Group, Air Liquide S.A., Praxair Technology, Inc. – Instant Interview
  • En fait, seuls des superlatifs peuvent être à même de caractériser la brèche béante qui existe entre la physique et la biologie. Peut-on en effet raisonnablement comparer une science de l’inerte à celle du vivant, de même que l’on ne peut pas non plus comparer un circuit RLC avec un microchip de dernière génération, ou un mort avec un vivant ! Il est clair que la biologie est incommensurablement supérieure à la physique. Dit autrement, la matière inanimée qu’étudie la physique est un cas particulier extrêmement terne de la matière vivante. Les objets de la biologie sont certainement ontologiquement parlant incomparablement plus riches que ceux de la physique. Je dois arrêter là mes juxtapositions «outrancières» pour ne pas me mettre plus à dos mes chers collègues physiciens. El Watan, Quand la physique rencontre la biologie | El Watan
  • Ce qui est macabre dans la mort, ce n'est pas la séparation du corps et de l'esprit, c'est ce qui reste. Une sombre copie inerte, impuissante, exposée à la vue de tous les curieux. De Dielle Doran / Maryse
  • L'esprit vit de différence, l'écart existe, la plénitude le laisse inerte. De Paul Valéry
  • Un beau désordre vaut mieux qu'une inerte ordonnance. De Eugène Savitzkaïa
  • Etre inerte, c'est être battu. De Charles de Gaulle

Traductions du mot « inerte »

Langue Traduction
Corse inerte
Basque geldo
Japonais 不活性
Russe инертный
Portugais inerte
Arabe خامل
Chinois 惰性的
Allemand untätig
Italien inerte
Espagnol inerte
Anglais inert
Source : Google Translate API

Synonymes de « inerte »

Source : synonymes de inerte sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inerte »


Mots similaires