Mouvant : définition de mouvant


Mouvant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MOUVANT, -ANTE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− Vx. Qui met en mouvement. Principe mouvant. C'est le sang, suivant le Deutéronome qui est le support de l'âme des êtres vivants (...). Car c'est de la bouche même de Dieu que cet élément mouvant, moteur et fluide, a reçu impulsion et propulsion (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 226).
B.−
1. Qui est en mouvement, qui bouge, remue, s'agite. Flot, feuillage mouvant; foule, mer mouvante. La Haye est une ville vive, animée, mouvante, coupée de vastes rues, sillonnée de canaux profonds, verdoyante d'arbres énormes, une vraie capitale de bon goût et de hautes allures, un Versailles réussi (Du Camp, Hollande,1859, p. 28).V. supra ex. de Claudel.
Dune mouvante. Dune dont la forme ou l'emplacement changent sous l'action du vent :
1. On est parvenu à se mettre en partie à l'abri du péril, en fixant les dunes mouvantes au moyen d'une herbe insignifiante, une sorte de chiendent qui, traçant en dessous, emprisonne le sable dans l'inextricable réseau de ses racines enchevêtrées. Michelet, Chemins Europe,1874, p. 336.
Tableau mouvant
Vx. ,,Tableau à ressorts qui présente successivement diverses figures, et quelquefois même des figures mobiles`` (Littré).
P. compar. [En parlant de représentations abstr.] :
2. Le cadre du tableau imaginaire peut bien être fixe, mais c'est comme un tableau mouvant dont les figures successives se groupent, se combinent en mille manières; il n'y a point là de continuité d'impressions, point de monotonie, de répétitions uniformes. Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 103.
BLAS. ,,Qui semble sortir d'une autre figure ou de l'un des bords de l'écu`` (Past. Hérald. 1979). Un dextrochère d'or mouvant à sénestre (Adeline, Lex. termes art,1884).
2. Qui manque d'assise, de solidité. Ailleurs c'est un coteau dont le terrain mouvant, Entraîné par les eaux, emporté par le vent, N'offre à l'œil attristé qu'une stérile arène (Delille, Homme des champs,1800, p. 79).
Sables* mouvants.
3. Qui change constamment d'aspect. Les teintes (...) mouvantes du ciel annoncent à Dion, encore loin dans la campagne, l'embrasement de la patrie (Chateaubr., Essai Révol.,t. 2, 1797, p. 136).Le souvenir de ce qu'ils avaient vu une demi-heure auparavant s'effaça tout à fait de l'esprit des deux jeunes gens, tant le spectacle bariolé, mouvant, insensé, qu'ils avaient sous les yeux, était venu leur faire diversion (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 511).
C.− Au fig. Qui n'est pas stable, qui change sans cesse. Être sur un terrain mouvant. Il faut avoir rompu les mille liens qui amarrent une vie au monde extérieur et à son passé − si simple que semble cette vie − pour imaginer la ténacité de ces fils, leur multiplicité mouvante et insaisissable (Martin du G., J. Barois,1913, p. 315):
3. C'est mouvantes, irrésolues, encore à la merci d'un moment, que les opérations de l'esprit vont pouvoir nous servir, avant qu'on les ait appelées divertissement ou loi, théorème ou chose d'art, et qu'elles se soient éloignées, en s'achevant, de leur ressemblance. Valéry, Variété[I], 1924, p. 229.
II. Subst. masc.
A.− Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre
1. Ce qui est en mouvement. De même que nous passons par l'immobile pour aller au mouvant, ainsi nous nous servons du vide pour penser le plein (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 274).Le mobile ou plutôt, comme nous avons dit, le mouvant, n'est pas identique sous les phases du mouvement, il est identique en elles (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 316).
2. Ce qui manque de stabilité et qui est voué au changement. L'essentiel de l'existence étant ainsi basé et assuré, je pourrais courir à l'aise et sans trop m'inquiéter après le chanceux, le vague, le mouvant, c'est-à-dire chercher fortune dans l'aventureuse carrière de la presse, et tenter des voies d'avenir (M. de Guérin, Corresp.,1834, p. 169):
4. Alceste écarte avec fureur tous les faux semblants, il veut avancer en terrain solide dans ce pays du tendre qui est par essence le domaine du mouvant; et c'est parce qu'il est le domaine du mouvant qu'il est le domaine propre de Célimène. Mauriac, Journal 2,1937, p. 172.
B.− BOUCH. Partie de la tranche grasse que l'on débite en biftecks (d'apr. Lar. 20eet Lar. encyclop.).
C.− Subst. masc., CHASSE. Appelant. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [muvɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 adj. « alerte, vif (d'un cheval) » (Eneas, 9701 ds T.-L. : destrier movant); 2. 1188-91 « mobile » (Chrétien de Troyes, Perceval, éd. F. Lecoy, 7457); 3. 1erquart du xives. fig. « qui n'est pas stable, qui évolue sans cesse » (Jeux-Partis, éd. A. Långfors, CLXIV, 79 : cuer movant); 4. 1551 sables mouvans (Poppe, p. 36); 5. a) 1666 principe mouvant (Doc. ds Fr. mod. t. 14, 1946, p. 290); b) 1673 force mouvante (Pardies, La Statistique ou la science des forces mouvantes [titre]); 6. 1795 « qui change constamment d'aspect » (Genlis, Chev. cygne, t. 2, p. 225). Part. prés. de mouvoir*. Fréq. abs. littér. : 911. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 892, b) 1 214; xxes. : a) 1 795, b) 1 382. Bbg. Quem. DDL t. 1.

Mouvant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

mouvant \mu.vɑ̃\

  1. Qui se meut, qui est en mouvement.
    • Sous une toilette criarde, ton corps mouvant laisse derrière lui flotter un sillage embaumé. — (Francis Carco, L’Amour vénal, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 16)
  2. (En particulier) Qualifie un tableau où il y a des figures qui se meuvent mécaniquement.
    • Le cinématographe représente des tableaux mouvants.
  3. (Par extension) Qui n’est pas stable.
    • Les éboulis imposent une biologie très spéciale, car de grandes parties souterraines doivent permettre à la plante de se fixer malgré le milieu mouvant. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 171)
    • Nos intervenants apportent un éclairage sur ce contexte mouvant, donnent des nouvelles de nos opérations maritimes et répondent aux questions […] — (« Ocean Viking, Journal de Bord : Un printemps chaotique en Méditerranée », 6 mai 2020, sur le site SOS Méditerranée)
  4. (En particulier) Qui se dérobe sous les pieds.
    • Il pâlit un peu, puis, tentant un effort désespéré, réussit à dégager un pied, tandis que l’autre restait prisonnier de la glu mouvante et fétide des profondeurs. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  5. (Histoire) (Moyen-Âge) Qualifiait les fiefs, des terres qui relevaient d’un autre fief, dans la féodalité.
    • Le Seigneur féodal qui met en sà main le fief mouvant de luy par faute d’homme, droits & devoirs non faits, peut semblablement mettre en sa main tous les arrière-fiefs dépendant d’iceluy fief. — (Claude de Ferrière, Traité des fiefs, suivant les coutumes de France, à Paris chez jean Cochart, 1653, p.412)
  6. (Héraldique) Se dit d'un meuble lorsqu'il touche le bord de l’écu, d'une pièce ou d'un autre meuble. Il est alors généralement tronqué. Ce qualificatif est destiné aux éléments non animés (objets, monuments, éléments naturels…). Dans le cas des êtres animés, on utilise issant. À rapprocher d’issant et naissant.
    • D’argent aux trois rochers de sinople mouvants de la pointe, surmontés chacun d’une étoile de gueules, au chef du même chargé d’un croissant versé du champ, qui est de la commune de Valmy de la Marne → voir illustration « rochers mouvants »

Forme de verbe 1

mouvant \mu.vɑ̃\

  1. Participe présent du verbe mouvoir.

Forme de verbe 2

mouvant \mu.vɑ̃\

  1. Participe présent du verbe mouver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mouvant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MOUVANT, ANTE. adj.
Qui se meut. Les flots mouvants de la mer. Tableau mouvant, Tableau où il y a des figures qui se meuvent mécaniquement. Le cinématographe représente des tableaux mouvants. Il signifie par extension Qui n'est pas stable. Sol mouvant, Sol qui se dérobe sous les pieds. Il y a sur cette côte des sables mouvants.

MOUVANT, en termes de Féodalité, se disait des Fiefs, des terres qui relevaient d'un autre fief. Fief mouvant d'un autre. Ces terres étaient mouvantes de telle autre.

Mouvant : définition du Littré (1872-1877)

MOUVANT (mou-van, van-t') adj.
  • 1Qui a la puissance de mouvoir. C'est en vain qu'on voudrait s'imaginer que le mouvement soit une action dans la pierre plutôt que dans la feuille [emportée par la pierre], puisqu'il est partout de même nature, et que la pierre, qui est ici considérée comme mouvante, en effet est elle-même jetée, Bossuet, Libre arb. 9. C'est la même loi du mouvement qui s'exécute dans l'homme, dans tous les animaux, dans tous les êtres ; partout les leviers agissent suivant la règle qui veut que les poids à soulever soient en raison inverse de la distance du pouvoir mouvant, Voltaire, De l'âme, ch. 1.

    Force mouvante, force qui produit un mouvement actuel.

    Fig. Il veut que la foi soit la cause mouvante qui fasse agir en nous toutes les vertus, Bourdaloue, 3e dim. après l'Épiphan. Dominic. t. I, p. 129.

  • 2Qui se meut. Ceux qui savent combien de divers automates ou machines mouvantes l'industrie des hommes peut faire, sans y employer que fort peu de pièces…, Descartes, Méth. V, 9. Ce n'est qu'une idole mouvante ; Ses yeux sont sans vigueur, sa bouche sans appas, Corneille, la Place roy. II, 3. L'Océan lui-même est couvert et sillonné de milliers de barques dont les mâts ressemblent de loin à des forêts mouvantes, Raynal, Hist. phil. I, 20.

    Tableau mouvant, tableau à ressorts, qui présente successivement diverses figures, et quelquefois même des figures mobiles. Ses tableaux mouvants ont été un des ornements de Marly… le premier, que le roi appela son petit opéra, changeait cinq fois de décorations à un coup de sifflet… une petite boule qui était au bas de la bordure et que l'on tirait un peu donnait le coup de sifflet et mettait tout en mouvement, parce que tout était réduit à un seul principe ; les cinq actes du petit opéra étaient représentés par des figures qu'on pouvait regarder comme les vrais pantomimes des anciens : elles ne jouaient que par leurs mouvements ou leurs gestes, qui exprimaient les sujets dont il s'agissait ; cet opéra recommençait quatre fois de suite, sans qu'il fût besoin de remonter les ressorts ; et, si on voulait arrêter le cours d'une représentation à quelque instant que ce fût, on le pouvait par le moyen d'une petite détente cachée dans la bordure : on avait aussitôt un tableau ordinaire et fixe ; et, si on retouchait la petite boule, tout reprenait où il avait fini ; ce tableau, long de seize pouces six lignes sans la bordure, et haut de treize pouces quatre lignes, n'avait qu'un pouce trois lignes d'épaisseur pour renfermer toutes les machines, Fontenelle, le P. Sébastien.

    Fig. Tableau mouvant, point de vue animé par un passage fréquent d'hommes, de chevaux, de voitures.

    Il se dit aussi fig. des images littéraires. Si l'on peut… former de chaque suite d'idées un tableau harmonieux et mouvant, Buffon, Disc. de réception.

    En un autre sens. Tableau mouvant, nom donné autrefois à un grand tableau exposé dans la plupart des bureaux des communautés, qui contenait, par ordre de réception, les noms et surnoms de tous ceux qui avaient passé par les charges de gardes ou de jurés, et dans lequel on remplaçait à fur et à mesure les noms de ceux qui mouraient par les noms de ceux qui suivaient.

    Terme de zoologie. Pattes mouvantes, pattes qui, pendant le repos de l'animal, sont en un perpétuel mouvement vibratoire, comme dans la tipule.

    Terme de blason. Il s'emploie pour indiquer de quel côté naît ou sort une figure. Il porte d'azur à trois rais d'or mouvants du chef de l'écu.

  • 3Peu solide, où l'on enfonce quand on marche. Terrain mouvant. Les beaux contes que vous avez faits au roi du sable mouvant, Hamilton, Gramm. X. J'ai porté mon courroux, ma honte et mes regrets Dans les sables mouvants, dans le fond des forêts, Voltaire, Alz. II, 1.

    Fig. Tout mon dessein ne tendait qu'à m'assurer et à rejeter la terre mouvante et le sable pour trouver le roc ou l'argile, Descartes, Méthode, III, 6. Pour élever un monument durable, il fallait en creuser les fondements dans un sol moins mouvant que la poussière de ce monde, Chateaubriand, Génie, III, IV, 5.

    Fig. La cour est un terrain mouvant, il est difficile de s'y tenir longtemps dans la même situation.

  • 4 Terme de jurisprudence féodale. Qui relève de. La terre de Montmorency, mouvante de l'abbaye de Saint-Denis, et peut-être première baronnie de ce district, Saint-Simon, 26, 46.
  • 5 S. m. Terme de chasse. Oiseau qu'on emploie pour attirer dans un piége d'autres oiseaux de même espèces.

HISTORIQUE

XVe s. Et estoient les Brabançonslogés au Pont à Riele, mouvant de l'abbaye de Saint-Nicolas, Froissart, I, I, 127.

XVIe s. Le feu est la substance la plus mouvante qui soit en toute la nature, Amyot, Cam. 26. Des montjoies d'arene mouvante, Montaigne, I, 232. Ce n'est aulcunement vertu, il y a une aultre fin proposée, aultre cause mouvante, Montaigne, I, 263. Par la ditte coustume n'est loisible ne permis à aucun de faire ne de tenir et avoir garenne, fuye, coulombier mouvant de pied, Coust. génér. t. II, p. 720.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MOUVANT. Ajoutez :
6 S. m. Nom, dans les Landes, de sols qui manquent sous le pied.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mouvant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

Mouvant, adj. en terme de Blason, se dit des pieces qui semblent sortir du chef, des angles, des flancs ou de la pointe de l’écu où elles sont attenantes. Alberti à Florence, d’azur à quatre chaînes d’or, mouvantes de quatre angles de l’écu, & liées au cœur à un anneau de même.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mouvant »

Étymologie de mouvant - Littré

Mouvoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mouvant - Wiktionnaire

(XIIe siècle) De l’ancien français movant (« alerte, vif »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mouvant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mouvant muvɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « mouvant »

  • Particulièrement mouvant et hostile, le milieu marin a vu naître la vie. C’est certainement pour cela que s’y trouvent les formes de vie parmi les plus évoluées, dont fait partie la pieuvre. Et si nous avions dû faire ce que ces céphalopodes ont fait pour nous adapter ? ConsoGlobe, Si les humains vivaient comme des pieuvres...
  • Festival Les nits. À 21 h, domaine de la Rectorie, Chanson : Thierry Parcé chant et piano, Michel Maldonado contrebasse. Rêve mouvant : Maurice Durozier chant et guitare, John Niglo guitare. lindependant.fr, L’AGENDA DU JOUR - lindependant.fr
  • Chaud ou bien mouvant le sable est synonyme de vacances ! Retour sur ce mot et son étymologie.  France Bleu, Sable, riz de Camargue et la Vieux Nice : c'est au menu ce midi !
  • Le débat mouvant est une forme de débat dynamique qui favorise la participation. , Les Sables-d'Olonne : le « débat mouvant » fait des émules | Le Journal des Sables
  • Aujourd’hui nous pouvons noter, pour nous en désoler, que l’activisme politicien cherche à installer l’Etat du Sénégal dans un bourbier. Et dans lequel, malheureusement, la Nation devra se mouvoir. Vouloir avancer dans du sable mouvant, pour un Peuple, s’avère impossible. Bien que les populations accordent à la République le même intérêt. Mais attention,  l’ère de l’activisme subjectif continue sa marche au Sénégal après soixante ans d’indépendance. Même si les citoyennes et les citoyens, sans être démotivés, avancent avec une fascinante détermination. Et transcendent avec ardeur toute désespérance. Heureusement l’événementiel politique hypertrophié à volonté par certains médias nationaux n’a pas encore laminé le courage moral. Encore moins le courage patriotique. Ces deux valeurs constituant la substantifique moelle d’une Nation en marche. Cependant,  l’irresponsabilité et l’absence de sincérité notées chez les acteurs «politicards» menacent la cohésion nationale. Et dégagent, dans une certaine mesure, des relents annonciateurs d’une déconfiture de l’unité citoyenne. Les populations du Sénégal encadrent leur patriotisme et se refusent d’aliéner leur Nation. Celle-là qui entend aujourd’hui réduire toutes les fractures qui découlent du mauvais encadrement de la pratique de la gouvernance nationale. Qui, du reste, est confisquée par des responsables politiques qui veulent faire croire au Peuple que le soleil se lève désormais à l’ouest du pays. Mais quelle que soit l’intensité de la communication à ciel ouvert, rien ne peut faire adhérer le Peuple à ce «propagandisme» déployé par certains opportunistes. Ils oublient que ce Peuple a gagné en conscience citoyenne et  entend, entre 2020 et 2030, enterrer anachronisme, «propagandisme» et diktat. Toutes ces choses qui empêchent la transformation attendue de la rupture pour l’accès à un meilleur futur en ce siècle. Il faudra vaincre ce «catastrophisme» qui avance à grands pas. Surtout assurer à la jeunesse un avenir sûr et éradiquer tous les traumatismes sociaux qui retardent le décollage socioéconomique du Sénégal. Wagane FAYE Professeur d’Anglais , Evitons de nous embourber dans du sable mouvant ! | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Dans la logique des signes comme dans celles des symboles, les objets ne sont plus du tout liés à une fonction ou à un besoin défini. Ils répondent soit à la logique sociale, soit à celle du désir auquel ils servent de champ mouvant. De Jean Baudrillard / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Quelle place la littérature prétend-elle prendre dans ce chaos où l’intime se mêle au politique, où tout semble mouvant et incertain, où le réel revendique sa part de piège et de risque ? De Karine Tuil / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • L'essai donne un état du réel structuré par un raisonnement tandis que le roman est mouvant, il rend ce que la vie a de contradictoire, d'incohérent, de changeant. De Daniel Pennac / Entretien avec Marianne Payot - Mai 1995
  • Les sentiments empruntés aident les jeunes gens à franchir le terrain psychique si dangereusement mouvant de ces années où l’on voudrait tant être quelqu’un alors qu’on n’en a pas encore les moyens. De Robert von Musil / Les Désarrois de l’élève Toerless
  • Nous aurons beau faire, nous ne connaîtrons jamais le repos, la douce immobilité des choses. Nous marcherons jusqu’au bout sur du sable mouvant. De Patrick Modiano / Les boulevards de ceinture
  • Ce qu'il y a de plus réel pour moi, ce sont les illusions que je crée avec ma peinture. Le reste est un sable mouvant. De Eugène Delacroix / Journal
  • Il n’est pas bon de s’appuyer sur un homme, car c’est un soutien mouvant. De Proverbe maori
  • La vertu des femmes, c'est du sable mouvant. De Laure d’Abrantès / Mémoires
  • Aimable souvent Est sable mouvant. De Robert Desnos

Images d'illustration du mot « mouvant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mouvant »

Langue Traduction
Corse muviva
Basque mugitzen
Japonais 引っ越し
Russe перемещение
Portugais em movimento
Arabe متحرك
Chinois 移动
Allemand ziehen um
Italien in movimento
Espagnol moviente
Anglais moving
Source : Google Translate API

Synonymes de « mouvant »

Source : synonymes de mouvant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « mouvant »



mots du mois

Mots similaires