Art : définition de art


Art : définition du Wiktionnaire

Nom commun

art \aʁ\ masculin

  1. Méthode pour faire un ouvrage, pour exécuter ou opérer quelque chose selon certaines règles.
    • On attribue aux Arabes la découverte de l’art d'extraire l'alcool du vin et des autres boissons fermentées. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 141).
    • Dans tous les cas, il ne saurait y avoir d'art sans production. En donnant la lyre à Apollon, Hermès ne veut-il pas indiquer que toute activité de communication est un art et que, comme telle, cette activité doit s'inscrire au sein d'une poétique? — (Charles Le Blanc, Le complexe d'Hermès, Presses de l'Université d'Ottawa, 2009, p. 93)
    • Dès que les gerbes rejoignirent le hameau, Gustave et Le Balkanais entreprirent de constituer les gerbiers de blé et d'avoine. C'était un art ! Leur habileté à les construire était reconnue au-delà de la commune […]. — (Daniel Crozes, Lendemains de Libération, éd. Rouergue, 2017)
    • L'art de la guerre.
    • Les ressources, les secours de l’art.
    • Une belle œuvre d’art.
    • L’art de la politique, de la navigation.
    • L’art militaire, de la guerre, de la médecine, de guérir, du serrurier, du potier, du tourneur, etc.
    • Il est habile, il est expert en son art, dans son art.
    • Consulter un homme de l’art, les gens de l’art.
    • Exceller dans son art, dans un art.
    • Les maîtres de l’art : ceux qui sont regardés comme les plus habiles, les mieux instruits dans la matière dont il s’agit.
  2. (Au pluriel) Sans épithète, arts tant libéraux que mécaniques.
    • Avant, elle ne les aurait pas remarqués. Maintenant elle se pose la question du jeu vidéo en tant qu’art. — (William Audureau, « Le jeu vidéo est de l’art, c’est juste que les gens ne s’en rendent pas compte », Le Monde. Mis en ligne le 29 juin 2019)
    • Les six arts classiques, selon Hegel, sont l’architecture, la sculpture, la peinture, la musique, la danse, et la poésie.
    • L’invention des arts.
    • Le septième art : Le cinéma.
    • Le huitième art : La radio, puis la télévision, mais aussi l’art dramatique ou la photographie, selon les auteurs.
    • Le neuvième art : La bande dessinée.
    • Les arts étaient encore grossiers, étaient encore dans l’enfance.
    • Le perfectionnement des arts.
    • Un peuple qui cultive les arts.
    • Les arts utiles à l’homme.
    • Cette matière s’emploie souvent dans les arts.
    • L’école centrale des Arts et manufactures.
    • Dictionnaire des arts et métiers.
    • Les lettres, les sciences et les arts. On y joint quelquefois l’éloquence et la poésie ; et c’est dans cette acception plus étendue qu’on dit aimer les arts, les beaux-arts.
    • Faire fleurir les arts.
    • Un amateur des arts.
    • Encourager, protéger les arts.
  3. Ensemble des œuvres exécutées à une même époque et ayant entre elles des caractères communs.
    • Une longue période d’admiration pour l’art médiéval et de mépris pour les temps voltairiens sembla menacer de ruine l’idéologie nouvelle ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • L’art ancien, moderne, grec, byzantin, gothique, de la Renaissance…
    • Une histoire de l’art en France au XVIIIe siècle.
    • Une exposition d’art flamand.
  4. (Par extension) Talent, habileté.
    • Depuis l'Argonne de 1914, […] je n'ai pas l'oreille si mal bâtie que d'avoir, en vingt et un ans, oublié l’art d'apprécier au son la trajectoire d'un obus et le point de chute probable. — (Marc Bloch, L'étrange défaite : La déposition d'un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p.86)
    • L’art merveilleux avec lequel les abeilles construisent leurs cellules.
    • Agir avec art.
    • Je voudrais avoir l’art de vous persuader.
    • Vous avez l’art de plaire.
  5. Titre de certains ouvrages qui renferment des préceptes sur un art quelconque.
    • " L’art poétique " d’Horace, de Boileau.
    • " L’art d’aimer " d’Ovide.
    • " L’art du Forgeron " par untel.
    • Il a publié un " art du Dessin ".
  6. Reproduction par la main de l’homme ou la représentation de ce qui est dans la nature ; par opposition à naturel.
    • Les productions de la nature et les ouvrages de l’art.
    • Cette substance n’existe point dans la nature, elle est un produit de l’art.
    • Il n’y a point d’art dans tout ce qu’il dit, c’est la nature qui parle.
  7. Artifice.
    • L’art perce dans tout ce qu’il dit.
  8. (Au pluriel) (Vieilli) Se disait dans les universités, des humanités et de la philosophie.
    • Maître ès arts : celui qui avait pris, dans cette partie de l’instruction publique, le degré donnant le pouvoir d’enseigner.
    • Faculté des arts : celle qui comprenait les régents de l’université chargés d’enseigner les humanités et la philosophie, et tous les maîtres ès arts immatriculés.
    • Le recteur de l’Université était choisi dans la Faculté des arts.

Nom commun

art \ˈart\

  1. Art.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Art : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ART. n. m.
Méthode pour faire un ouvrage, pour exécuter ou opérer quelque chose selon certaines règles. Savoir un art. Savoir l'art. Les termes de l'art. Les préceptes de l'art. Les règles de l'art. Les procédés de l'art. Les secrets de l'art. Le sublime de l'art. Les ressources, les secours de l'art. Une belle œuvre d'art. C'est un chef-d'œuvre de l'art. Cela est fait sans art. Un discours où l'on a employé tout l'art de l'éloquence. Un poème fait avec art. L'art de la poésie. L'art de l'histoire. L'art de la peinture. L'art du peintre. L'art de parler. L'art d'écrire. L'art des vers. Inventer un art. L'art de la politique. L'art de la navigation. L'art militaire. L'art de la guerre. L'art de la médecine. L'art de guérir. L'art du serrurier, du potier, du tourneur, etc. Il est habile, il est expert en son art, dans son art. Consulter un homme de l'art, les gens de l'art. Exceller dans son art, dans un art. Les maîtres de l'art, Ceux qui sont regardés comme les plus habiles, les mieux instruits dans la matière dont il s'agit. Arts libéraux, Ceux où l'intelligence a le plus de part. Arts mécaniques, Ceux qui exigent surtout le travail de la main ou l'emploi des machines. Arts industriels, Ceux qui sont appliqués à l'industrie. Les sept arts libéraux, s'est dit des Sept principales parties de l'enseignement dans l'école d'Alexandrie. Les sept arts libéraux étaient : la Grammaire, la Rhétorique, la Dialectique, l'Arithmétique, la Géométrie, l'Astronomie et la Musique. Dans les écoles du moyen âge, les trois premiers arts libéraux formaient le Trivium, les quatre derniers le Quadrivium.

ARTS, au pluriel, sans épithète, se dit des Arts tant libéraux que mécaniques. L'invention des arts. Les arts étaient encore grossiers, étaient encore dans l'enfance. Le perfectionnement des arts. Un peuple qui cultive les arts. Les arts utiles à l'homme. Cette matière s'emploie souvent dans les arts. L'École centrale des Arts et Manufactures. Dictionnaire des arts et métiers. Beaux-arts, ou simplement Les Arts par excellence, La peinture, la sculpture, l'architecture, la gravure, la musique et la danse. L'Académie des Beaux-Arts. Les lettres, les sciences et les arts. On y joint quelquefois L'éloquence et la poésie; et c'est dans cette acception plus étendue qu'on dit Aimer les arts, les beaux-arts. Faire fleurir les arts. Un amateur des arts. Encourager, protéger les arts. Il s'emploie aussi au singulier dans cette acception et désigne alors l'Ensemble des œuvres exécutées à une même époque et ayant entre elles des caractères communs. L'art ancien. L'art moderne. L'art grec. L'art byzantin. L'art gothique. L'art de la Renaissance. Une histoire de l'art en France au XVIIIe siècle. Une exposition d'art flamand. Arts d'agrément, Le dessin, la musique, la danse, etc., considérés comme de simples amusements, enseignés et appris comme moyens de plaire, d'être agréable. Cultiver les arts d'agrément. Il réussit dans tous les arts d'agrément. On enseigne dans ce pensionnat tous les arts d'agrément. On ne lui enseigne aucun art d'agrément.

ART se dit en général du Talent, de l'habileté que l'on emploie pour faire quelque ouvrage, pour obtenir quelque résultat. On y employa l'art des plus habiles ouvriers. J'y ai mis tout mon art. Cela est fait sans art, avec art. L'art merveilleux avec lequel les abeilles construisent leurs cellules. Que d'art ce peuple a déployé dans ces magnifiques ouvrages! Fig., Agir avec art. Se conduire avec art. S'insinuer avec art. Je voudrais avoir l'art de vous persuader. Vous avez l'art de plaire. Il est encore le Titre de certains ouvrages qui renferment des préceptes sur un art quelconque. " L'Art poétique " d'Horace, de Boileau. " L'Art d'aimer ", d'Ovide. " L'Art du Forgeron ", par un tel. Il a publié un " Art du Dessin ". Il se dit au propre et au figuré par opposition à Nature et désigne la Reproduction par la main de l'homme ou la Représentation de ce qui est dans la nature. Les productions de la nature et les ouvrages de l'art. Cette substance n'existe point dans la nature, elle est un produit de l'art. Il n'y a point d'art dans tout ce qu'il dit, c'est la nature qui parle. La noblesse, la dignité de l'art. Les rapports de l'art et de la morale. Les droits de l'art. Avoir le respect, le culte de l'art. Il se prend aussi dans le sens d'Artifice. L'art perce dans tout ce qu'il dit. Art sacré, Grand art, Noms donnés aux doctrines des philosophes hermétiques ou alchimistes qui cherchaient la pierre philosophale.

ARTS, au pluriel, se disait autrefois, dans les Universités, des Humanités et de la philosophie. Maître ès arts, Celui qui avait pris, dans cette partie de l'instruction publique le degré donnant le pouvoir d'enseigner. Faculté des Arts, Celle qui comprenait les régents de l'Université chargés d'enseigner les humanités et la philosophie, et tous les maîtres ès arts immatriculés. Il fut reçu maître ès arts. Le recteur de l'Université était choisi dans la Faculté des Arts.

Art : définition du Littré (1872-1877)

ART (ar ; le t ne se lie pas : l'art oratoire, dites : ar oratoire, et non l'ar-t oratoire ; au pluriel l's ne se lie pas, les arts et les sciences, dites : les ar et les sciences ; cependant cette liaison plaît à quelques-uns, qui disent : les ar-z et les sciences) s. m.
  • 1Manière de faire une chose selon certaine méthode, selon certains procédés. Les arts de la paix. L'art oratoire, l'art de la parole. L'art musical. L'art militaire, l'art de la guerre. Les principes de l'art grec. La logique est l'art de raisonner. Posséder un art. Selon les règles de l'art. Les hommes de l'art. Parler avec art, sans art. Cet ouvrier est très habile dans son art. La plupart des espèces d'animaux, comme les abeilles, les araignées, les castors, ont chacun un art particulier, mais unique, et qui n'a point parmi eux de premier inventeur ; les hommes ont une infinité d'arts différents, qui ne sont point nés avec eux et dont la gloire leur appartient, Fontenelle, des Billettes. Le grand art de la guerre attend quelquefois l'âge, Corneille, Sert. III, 2. Mettant leur Apollon aux gages d'un libraire, Ils font d'un art divin un métier mercenaire, Boileau, Art poét. IV.

    Les maîtres de l'art, les plus habiles dans la matière dont il s'agit.

  • 2Au pluriel et absolument, la poésie et tous les arts libéraux et mécaniques. Il fit fleurir les arts, Bossuet, Hist. I, 10. Et ses justes faveurs aux mérites données Feront ressusciter l'excellence des arts, Malherbe, II, 1.

    Les arts libéraux, ceux qui sont du ressort de l'intelligence, de l'esprit.

    Les beaux-arts, la musique, la peinture, la sculpture, l'architecture, l'éloquence et la poésie avant tout, et, subsidiairement, la danse. L'académie des beaux-arts. Le plaisir instruisant par la voix des beaux-arts Embellira la vie au sein de nos remparts, Chénier M. J. Charles IX, II, 3.

    Les arts d'agrément, le dessin, la musique et la danse considérés au point de vue de l'amusement.

    Arts mécaniques, ceux qui exigent surtout le travail de la main.

  • 3Art par opposition à nature. L'art imitera la nature. Démosthène devait plus à l'art, Cicéron à la nature. Ville fortifiée par la nature et par l'art.
  • 4Adresse dans les moyens employés pour obtenir un résultat. Je sais l'art de punir un rival téméraire, Racine, Brit. III, 8. Il instruira ses fils dans l'art de commander, Racine, Phèd. III, 1. Absente de la cour je n'ai pas dû penser, Seigneur, qu'en l'art de feindre il fallût m'exercer, Racine, Brit. II, 3. Vous avez trouvé l'art d'être maître des cœurs, Corneille, Cinna, V, 3. Son faux art de clémence, ou plutôt sa folie, Qui pense gagner Rome en flattant Cornélie, Corneille, Pomp. IV, 1. L'art le plus innocent tient de la perfidie, Voltaire, Zaïre, IV, 2. Elle eût avec plus d'art trompé ma confiance, Voltaire, ib. III, 7. On s'est fait un art de se ruiner les uns les autres, Fléchier, Lam. Elle a l'art de me plaire, Molière, Mis. I, 1.
  • 5 S. m. pl. Autrefois, dans les universités, les humanités et la philosophie. Faculté des arts. Maître ès arts, celui qui avait pris ses degrés, et pouvait enseigner la philosophie et les lettres.
  • 6Titre donné à quelques ouvrages didactiques en prose et en vers. L'Art poétique d'Horace, de Boileau.
  • 7Art sacré ou grand art, nom donné aux doctrines et pratiques des philosophes hermétiques qui cherchaient la pierre philosophale. C'est un synonyme d'alchimie.

HISTORIQUE

XIe s. Barbarins [il] est et de mout males arz, Ch. de Rol. LXIX.

XIIe s. Marsile sut des ars bien la maistrie, Ronc. p. 24. Laissez ester vostre ire, qui vient de mauvais art, Sax. XI. Li reis est riches huem, sages et de grant art, Th. le mart. 56.

XIIIe s. Bien [elle] semble gentis femme et sans nul mauvais art, Berte, XXII. Je l'oï dire à un veillart, Qui sages iert et de grant art, Ren. 19180. Tant ont fait que là sont venu ; Mès il seront moult irascu, Ainz qu'il s'en partent, se Renart Ne les en gieta par son art, ib. 13292.

XIVe s. Il entent par art science pratique, et par doctrine science speculative, Oresme, Eth. II.

XVIe s. Que devient cette belle art ? Montaigne, I, 36. Cette tant celebrée art de deviner des Thoscans, Montaigne, I, 45. Les licences de l'art, Montaigne, I, 166. Maistre ez arts, Montaigne, I, 188. Entre les arts liberaux, commenceons par l'art qui nous faict libres : elles servent toutes à…, Montaigne, I, 173. En un art qui…, Montaigne, I, 286. Un si bel art, Montaigne, I, 387. Si j'estois du mestier, je naturaliserois l'art, autant comme ils artialisent la nature, Montaigne, III, 355. Cestuy Thales avoit bruit d'estre poete lyrique, et prenoit le tiltre de cest art là, Amyot, Lyc. 4. Aujourd'huy que l'art d'astrologie est beaucoup plus parfaitement entendue qu'elle ne l'estoit alors, Amyot, Arist. 47. Vegece, de l'art militaire, Végèce, Fronton, etc. traduits en français, 1536, f° 1. Du faict de la guerre et art militaire, Vallo, 1554. Art de la guerre, composé en sept livres par Macchiavelli, Paris, 1546. Art militaire par Onosandre, traduit par VIGENERE, 1605.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. ART.
5Ajoutez :

Terme de l'université du moyen âge. Les sept arts, sorte d'enseignement encyclopédique comprenant le trivium et le quadrivium (voy. ces mots).

8 Terme de pêche. Dans le quartier de Cette, le grand art, la pêche de toutes les espèces pendant toute l'année ; le petit art, la pêche pendant la belle saison, Statistique des pêches maritimes, 1874, p. 115.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Art : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ART, s. m. (Ordre encyclop. Entendement. Mémoire. Histoire de la Nature. Histoire de la nature employée. Art.) terme abstrait & métaphysique. On a commencé par faire des observations sur la nature, le service, l’emploi, les qualités des êtres & de leurs symboles ; puis on a donné le nom de science ou d’art ou de discipline en général, au centre ou point de réunion auquel on a rapporté les observations qu’on avoit faites, pour en former un système ou de regles ou d’instrumens, & de regles tendant à un même but ; car voilà ce que c’est que discipline en général. Exemple. On a réflechi sur l’usage & l’emploi des mots, & l’on a inventé ensuite le mot Grammaire. Grammaire est le nom d’un système d’instrumens & de regles rélatifs à un objet déterminé ; & cet objet est le son articulé, les signes de la parole, l’expression de la pensée, & tout ce qui y a rapport ; il en est de même des autres Sciences ou Arts. Voyez Abstraction.

Origine des Sciences & des Arts. C’est l’industrie de l’homme appliquée aux productions de la Nature ou par ses besoins, ou par son luxe, ou par son amusement, ou par sa curiosité, &c. qui a donné naissance aux Sciences & aux Arts ; & ces points de réunion de nos différentes réflexions ont reçû les dénominations de Science & d’Art, selon la nature de leurs objets formels, comme disent les Logiciens. Voyez Objet. Si l’objet s’exécute, la collection & la disposition technique des regles selon lesquelles il s’exécute, s’appellent Art. Si l’objet est contemplé seulement sous différentes faces, la collection & la disposition technique des observations relatives à cet objet s’appellent Science : ainsi la Métaphysique est une Science, & la Morale est un Art. Il en est de même de la Théologie & de la Pyrotechnie.

Spéculation & pratique d’un Art. Il est évident par ce qui précede, que tout Art a sa spéculation & sa pratique : sa spéculation, qui n’est autre chose que la connoissance inopérative des regles de l’Art : sa pratique, qui n’est que l’usage habituel & non réfléchi des mêmes regles. Il est difficile, pour ne pas dire impossible, de pousser loin la pratique sans la spéculation, & réciproquement de bien posséder la spéculation sans la pratique. Il y a dans tout Art un grand nombre de circonstances relatives à la matiere, aux instrumens, & à la manœuvre que l’usage seul apprend. C’est à la pratique à présenter les difficultés & à donner les phénomenes ; & c’est à la spéculation à expliquer les phénomenes & à lever les difficultés : d’où il s’ensuit qu’il n’y a guere qu’un Artiste sachant raisonner, qui puisse bien parler de son Art.

Distribution des Arts en libéraux & en méchaniques. En examinant les productions des Arts, on s’est apperçû que les unes étoient plus l’ouvrage de l’esprit que de la main, & qu’au contraire d’autres étoient plus l’ouvrage de la main que de l’esprit. Telle est en partie l’origine de la prééminence que l’on a accordée à certains Arts sur d’autres, & de la distribution qu’on a faite des Arts en Arts libéraux & en Arts méchaniques. Cette distinction, quoique bien fondée, a produit un mauvais effet, en avilissant des gens très-estimables & très-utiles, & en fortifiant en nous je ne sai quelle paresse naturelle, qui ne nous portoit déjà que trop à croire, que donner une application constante & suivie à des expériences & à des objets particuliers, sensibles & materiels, c’étoit déroger à la dignité de l’esprit humain ; & que de pratiquer, ou même d’étudier les Arts méchaniques, c’étoit s’abbaisser à des choses dont la recherche est laborieuse, la méditation ignoble, l’exposition difficile, le commerce déshonorant, le nombre inépuisable, & la valeur minutielle. Minui majestatem mentis humanæ, si in experimentis & rebus particularibus, &c. Bac. nov. org. Préjugé qui tendoit à remplir les villes d’orgueilleux raisonneurs, & de contemplateurs inutiles, & les campagnes de petits tyrans ignorans, oisifs & dédaigneux. Ce n’est pas ainsi qu’ont pensé Bacon, un des premiers génies de l’Angleterre ; Colbert, un des plus grands ministres de la France ; enfin les bons esprits & les hommes sages de tous les tems. Bacon regardoit l’histoire des Arts méchaniques comme la branche la plus importante de la vraie Philosophie ; il n’avoit donc garde d’en mépriser la pratique. Colbert regardoit l’industrie des peuples & l’établissement des manufactures, comme la richesse la plus sûre d’un royaume. Au jugement de ceux qui ont aujourd’hui des idées saines de la valeur des choses, celui qui peupla la France de graveurs, de peintres, de sculpteurs & d’artistes en tout genre ; qui surprit aux Anglois la machine à faire des bas, les velours aux Génois, les glaces aux Vénitiens, ne fit guere moins pour l’état, que ceux qui battirent ses ennemis, & leur enleverent leurs places fortes ; & aux yeux du philosophe, il y a peut-être plus de mérite réel à avoir fait naître les le Bruns, les le Sueurs & les Audrans ; peindre & graver les batailles d’Alexandre, & exécuter en tapisserie les victoires de nos généraux, qu’il n’y en a à les avoir remportées. Mettez dans un des côtés de la balance les avantages réels des Sciences les plus sublimes, & des Arts les plus honorés, & dans l’autre côté ceux des Arts méchaniques, & vous trouverez que l’estime qu’on a faite des uns, & celle qu’on a faite des autres, n’ont pas été distribuées dans le juste rapport de ces avantages, & qu’on a bien plus loüé les hommes occupés à faire croire que nous étions heureux, que les hommes occupés à faire que nous le fussions en effet. Quelle bisarrerie dans nos jugemens ! nous exigeons qu’on s’occupe utilement, & nous méprisons les hommes utiles.

But des Arts en général. L’homme n’est que le ministre ou l’interprete de la nature : il n’entend & ne fait qu’autant qu’il a de connoissance, ou expérimentale ou réfléchie, des êtres qui l’environnent. Sa main nue, quelque robuste, infatigable & souple qu’elle soit, ne peut suffire qu’à un petit nombre d’effets : elle n’acheve de grandes choses qu’à l’aide des instrumens & des regles ; il en faut dire autant de l’entendement. Les instrumens & les regles sont comme des muscles surajoûtés aux bras, & des ressorts accessoires à ceux de l’esprit. Le but de tout Art en général, ou de tout système d’instrumens & de regles conspirant à une même fin, est d’imprimer certaines formes déterminées sur une base donnée par la nature ; & cette base est, ou la matiere, ou l’esprit, ou quelque fonction de l’ame, ou quelque production de la nature. Dans les Arts méchaniques, auxquels je m’attacherai d’autant plus ici, que les Auteurs en ont moins parlé, le pouvoir de l’homme se réduit à rapprocher ou à éloigner les corps naturels. L’homme peut tout ou ne peut rien, selon que ce rapprochement ou cet éloignement est ou n’est pas possible. (V. nov. org.)

Projet d’un traité général des Arts méchaniques. Souvent l’on ignore l’origine d’un Art méchanique, ou l’on n’a que des connoissances vagues sur ses progrès : voilà les suites naturelles du mépris qu’on a eu dans tous les tems & chez toutes les nations savantes & belliqueuses, pour ceux qui s’y sont livrés. Dans ces occasions, il faut recourir à des suppositions philosophiques, partir de quelqu’hypothese vraissemblable, de quelqu’événement premier & fortuit, & s’avancer de-là jusqu’où l’Art a été poussé. Je m’explique par un exemple que j’emprunterai plus volontiers des Arts méchaniques, qui sont moins connus, que des Arts libéraux, qu’on a présentés sous mille formes différentes. Si l’on ignoroit l’origine & les progrès de la Verrerie ou de la Papeterie, que feroit un philosophe qui se proposeroit d’écrire l’histoire de ces Arts ? Il supposeroit qu’un morceau de linge est tombé par hasard dans un vaisseau plein d’eau ; qu’il y a séjourné assez long-tems pour s’y dissoudre ; & qu’au lieu de trouver au fond du vaisseau, quand il a été vuide, un morceau de linge, on n’a plus apperçû qu’une espece de sédiment, dont on auroit eu bien de la peine à reconnoître la nature, sans quelques filamens qui restoient, & qui indiquoient que la matiere premiere de ce sédiment avoit été auparavant sous la forme de linge. Quant à la Verrerie, il supposeroit que les premieres habitations solides que les hommes se soient construites, étoient de terre cuite ou de brique : or il est impossible de faire cuire de la brique à grand feu, qu’il ne s’en vitrifie quelque partie ; c’est sous cette forme que le verre s’est présenté la premiere fois. Mais quelle distance immense de cette écaille sale & verdâtre, jusqu’à la matiere transparente & pure des glaces ? &c. Voilà cependant l’expérience fortuite, ou quelqu’autre semblable, de laquelle le philosophe partira pour arriver jusqu’où l’Art de la Verrerie est maintenant parvenu.

Avantages de cette méthode. En s’y prenant ainsi, les progrès d’un Art seroient exposés d’une maniere plus instructive & plus claire, que par son histoire véritable, quand on la sauroit. Les obstacles qu’on auroit eu à surmonter pour le perfectionner se présenteroient dans un ordre entierement naturel, & l’explication fynthétique des démarches successives de l’Art en faciliteroit l’intelligence aux esprits les plus ordinaires, & mettroit les Artistes sur la voie qu’ils auroient à suivre pour approcher davantage de la perfection.

Ordre qu’il faudroit suivre dans un pareil traité. Quant à l’ordre qu’il faudroit suivre dans un pareil traité, je crois que le plus avantageux seroit de rappeller les Arts aux productions de la nature. Une énumération exacte de ces productions donneroit naissance à bien des Arts inconnus. Un grand nombre d’autres naîtroient d’un examen circonstancié des différentes faces sous lesquelles la même production peut être considérée. La premiere de ces conditions demande une connoissance très-étendue de l’histoire de la nature ; & la seconde, une très-grande dialectique. Un traité des Arts, tel que je le conçois, n’est donc pas l’ouvrage d’un homme ordinaire. Qu’on n’aille pas s’imaginer que ce sont ici des idées vaines que je propose, & que je promets aux hommes des découvertes chimériques. Après avoir remarqué avec un philosophe que je ne me lasse point de loüer, parce que je ne me suis jamais lassé de le lire, que l’histoire de la nature est incomplete sans celle des Arts : & après avoir invité les naturalistes à couronner leur travail sur les regnes des végétaux, des minéraux, des animaux, &c. par les expériences des Arts méchaniques, dont la connoissance importe beaucoup plus à la vraie Philosophie ; j’oserai ajoûter à son exemple : Ergo rem quam ago, non opinionem, sed opus esse ; eamque non sectæ alicujus, aut placiti, sed utilitatis esse & amplitudinis immensæ fundamenta. Ce n’est point ici un système : ce ne sont point les fantaisies d’un homme ; ce sont les décisions de l’expérience & de la raison, & les fondemens d’un édifice immense ; & quiconque pensera différemment, cherchera à rétrécir la sphere de nos connoissances, & à décourager les esprits. Nous devons au hasard un grand nombre de connoissances ; il nous en a présenté de fort importantes que nous ne cherchions pas : est-il à présumer que nous ne trouverons rien, quand nous ajoûterons nos efforts à son caprice, & que nous mettrons de l’ordre & de la méthode dans nos recherches ? Si nous possédons à présent des secrets qu’on n’espéroit point auparavant ; & s’il nous est permis de tirer des conjectures du passé, pourquoi l’avenir ne nous réserveroit-il pas des richesses sur lesquelles nous ne comptons guere aujourd’hui ? Si l’on eût dit, il y a quelques siecles, à ces gens qui mesurent la possibilité des choses sur la portée de leur génie, & qui n’imaginent rien au-delà de ce qu’ils connoissent, qu’il est une poussiere qui brise les rochers, qui renverse les murailles les plus épaisses à des distances étonnantes, qui renfermée au poids de quelques livres dans les entrailles profondes de la terre, les secoüe, se fait jour à travers les masses énormes qui la couvrent, & peut ouvrir un gouffre dans lequel une ville entiere disparoîtroit ; ils n’auroient pas manqué de comparer ces effets à l’action des roues, des poulies, des leviers, des contrepoids, & des autres machines connues, & de prononcer qu’une pareille poussiere est chimérique ; & qu’il n’y a que la foudre ou la cause qui produit les tremblemens de terre, & dont le méchanisme est inimitable, qui soit capable de ces prodiges effrayans. C’est ainsi que le grand philosophe parloit à son siecle, & à tous les siecles à venir. Combien (ajoûterons-nous à son exemple) le projet de la machine à élever l’eau par le feu, telle qu’on l’exécuta la premiere fois à Londres, n’auroit-il pas occasionné de mauvais raisonnemens, sur-tout si l’auteur de la machine avoit eu la modestie de se donner pour un homme peu versé dans les méchaniques ? S’il n’y avoit au monde que de pareils estimateurs des inventions, il ne se feroit ni grandes ni petites choses. Que ceux donc qui se hâtent de prononcer sur des ouvrages qui n’impliquent aucune contradiction, qui ne sont quelquefois que des additions très-légeres à des machines connues, & qui ne demandent tout au plus qu’un habile ouvrier ; que ceux, dis-je, qui sont assez bornés pour juger que ces ouvrages sont impossibles, sachent qu’eux-mêmes ne sont pas assez instruits pour faire des souhaits convenables. C’est le chancelier Bacon qui le leur dit : qui sumptâ, ou ce qui est encore moins pardonnable, qui neglectâ ex his quæ præsto sunt conjecturâ, ea aut impossibilia, aut minus verisimilia, putet ; eum scire debere se non satis doctum, ne ad optandum quidem commode & apposite esse.

Autre motif de recherche. Mais ce qui doit encore nous encourager dans nos recherches, & nous déterminer à regarder avec attention autour de nous, ce sont les siecles qui se sont écoulés sans que les hommes se soient apperçûs des choses importantes qu’ils avoient, pour ainsi dire, sous les yeux. Tel est l’Art d’imprimer, celui de graver. Que la condition de l’esprit humain est bisarre ! S’agit-il de découvrir, il se défie de sa force, il s’embarrasse dans les difficultés qu’il se fait ; les choses lui paroissent impossibles à trouver : sont-elles trouvées ? il ne conçoit plus comment il a fallu les chercher si long-tems, & il a pitié de lui-même.

Différence singuliere entre les machines. Après avoir proposé mes idées sur un traité philosophique des Arts en général, je vais passer à quelques observations utiles sur la maniere de traiter certains Arts méchaniques en particulier. On employe quelquefois une machine très-composée pour produire un effet assez simple en apparence ; & d’autres fois une machine très-simple en effet suffit pour produire une action fort composée : dans le premier cas, l’effet à produire étant conçu facilement, & la connoissance qu’on en aura n’embarrassant point l’esprit, & ne chargeant point la mémoire, on commencera par l’annoncer, & l’on passera ensuite à la description de la machine : dans le second cas au contraire, il est plus à propos de descendre de la description de la machine à la connoissance de l’effet. L’effet d’une horloge est de diviser le tems en parties égales, à l’aide d’une aiguille qui se meut uniformément & très-lentement sur un plan ponctué. Si donc je montre une horloge à quelqu’un à qui cette machine étoit inconnue, je l’instruirai d’abord de son effet, & j’en viendrai ensuite au méchanisme. Je me garderai bien de suivre la même voie avec celui qui me demandera ce que c’est qu’une maille de bas, ce que c’est que du drap, du droguet, du velours, du satin. Je commencerai ici par le détail de métiers qui servent à ces ouvrages. Le développement de la machine, quand il est clair, en fait sentir l’effet tout-d’un-coup ; ce qui seroit peut-être impossible sans ce préliminaire. Pour se convaincre de la vérité de ces observations, qu’on tâche de définir exactement ce que c’est que de la gaze, sans supposer aucune notion de la machine du Gazier.

De la Géométrie des Arts. On m’accordera sans peine qu’il y a peu d’Artistes, à qui les élémens des Mathématiques ne soient nécessaires : mais un paradoxe dont la vérité ne se présentera pas d’abord, c’est que ces élémens leur seroient nuisibles en plusieurs occasions, si une multitude de connoissances physiques n’en corrigeoient les préceptes dans la pratique ; connoissances des lieux, des positions, des figures irrégulieres, des matieres, de leurs qualités, de l’élasticité, de la roideur, des frottemens, de la consistance, de la durée, des effets de l’air, de l’eau, du froid, de la chaleur, de la secheresse, &c. il est évident que les élémens de la Géométrie de l’Académie, ne sont que les plus simples & les moins composés d’entre ceux de la Géométrie des boutiques. Il n’y a pas un levier dans la nature, tel que celui que Varignon suppose dans ses propositions ; il n’y a pas un levier dans la nature dont toutes les conditions puissent entrer en calcul. Entre ces conditions il y en a, & en grand nombre, & de très-essentielles dans l’usage, qu’on ne peut même soûmettre à cette partie du calcul qui s’étend jusqu’aux différences les plus insensibles des quantités, quand elles sont apprétiables ; d’où il arrive que celui qui n’a que la Géométrie intellectuelle, est ordinairement un homme assez mal adroit ; & qu’un Artiste qui n’a que la Géométrie expérimentale, est un ouvrier très-borné. Mais il est, ce me semble, d’expérience qu’un Artiste se passe plus facilement de la Géométrie intellectuelle, qu’un homme, quel qu’il soit, d’une certaine Géométrie expérimentale. Toute la matiere des frottemens est restée malgré les calculs, une affaire de Mathématique expérimentale & manouvriere. Cependant jusqu’où cette connoissance seule ne s’étend-elle pas ? Combien de mauvaises machines, ne nous sont-elles pas proposées tous les jours par des gens qui se sont imaginés que les leviers, les roues, les poulies, les cables, agissent dans une machine comme sur un papier ; & qui, faute d’avoir mis la main à l’œuvre, n’ont jamais sû la différence des effets d’une machine même, ou de son profil ? Une seconde observation que nous ajoûterons ici, puisqu’elle est amenée par le sujet, c’est qu’il y a des machines qui réussissent en petit, & qui ne réussissent point en grand ; & réciproquement d’autres qui réussissent en grand, & qui ne réussiroient pas en petit. Il faut, je crois, mettre du nombre de ces dernieres toutes celles dont l’effet dépend principalement d’une pesanteur considérable des parties mêmes qui les composent, ou de la violence de la réaction d’un fluide, ou de quelque volume considérable de matiere élastique à laquelle ces machines doivent être appliquées : exécutez-les en petit, le poids des parties se réduit à rien ; la réaction du fluide n’a presque plus de lieu ; les puissances sur lesquelles on avoit compté disparoissent ; & la machine manque son effet. Mais s’il y a, relativement aux dimensions des machines, un point, s’il est permis de parler ainsi, un terme où elle ne produit plus d’effet, il y en a un autre en-delà ou en-deçà duquel elle ne produit pas le plus grand effet dont son méchanisme étoit capable. Toute machine a, selon la maniere de dire des Géometres, un maximum de dimensions ; de même que dans sa construction, chaque partie considérée par rapport au plus parfait méchanisme de cette partie, est d’une dimension déterminée par les autres parties ; la matiere entiere est d’une dimension déterminée, relativement à son méchanisme le plus parfait, par la matiere dont elle est composée, l’usage qu’on en veut tirer, & une infinité d’autres causes. Mais quel est, demandera-t-on, ce terme dans les dimensions d’une machine, au-delà ou en-deçà duquel elle est ou trop grande ou trop petite ? Quelle est la dimension véritable & absolue d’une montre excellente, d’un moulin parfait, du vaisseau construit le mieux qu’il est possible ? C’est à la Géométrie expérimentale & manouvriere de plusieurs siecles, aidée de la Géométrie intellectuelle la plus déliée, à donner une solution approchée de ces problèmes ; & je suis convaincu qu’il est impossible d’obtenir quelque chose de satisfaisant là-dessus de ces Géométries séparées, & très-difficile, de ces Géométries réunies.

De la langue des Arts. J’ai trouvé la langue des Arts très-imparfaite par deux causes ; la disette des mots propres, & l’abondance des synonymes. Il y a des outils qui ont plusieurs noms différens ; d’autres n’ont au contraire que le nom générique, engin, machine, sans aucune addition qui les spécifie : quelquefois la moindre petite différence suffit aux Artistes pour abandonner le nom générique & inventer des noms particuliers ; d’autres fois, un outil singulier par sa forme & son usage, ou n’a point de nom, ou porte le nom d’un autre outil avec lequel il n’a rien de commun. Il seroit à souhaiter qu’on eût plus d’égard à l’analogie des formes & des usages. Les Géometres n’ont pas autant de noms qu’ils ont de figures : mais dans la langue des Arts, un marteau, une tenaille, une auge, une pelle, &c. ont presque autant de dénominations qu’il y a d’Arts. La langue change en grande partie d’une manufacture à une autre. Cependant je suis convaincu que les manœuvres les plus singulieres, & les machines les plus composées, s’expliqueroient avec un assez petit nombre de termes familiers & connus, si on prenoit le parti de n’employer des termes d’Art, que quand ils offriroient des idées particulieres. Ne doit-on pas être convaincu de ce que j’avance, quand on considere que les machines composées ne sont que des combinaisons des machines simples ; que les machines simples sont en petit nombre ; & que dans l’exposition d’une manœuvre quelconque, tous les mouvemens sont réductibles, sans aucune erreur considérable, au mouvement rectiligne & au mouvement circulaire ? Il seroit donc à souhaiter qu’un bon Logicien à qui les Arts seroient familiers, entreprît des élémens de la grammaire des Arts. Le premier pas qu’il auroit à faire, ce seroit de fixer la valeur des correlatifs, grand, gros, moyen, mince, épais, foible, petit, léger, pesant, &c. Pour cet effet il faudroit chercher une mesure constante dans la nature, ou évaluer la grandeur, la grosseur & la force moyenne de l’homme, & y rapporter toutes les expressions indéterminées de quantité, ou du moins former des tables auxquelles on inviteroit les Artistes à conformer leurs langues. Le second pas, ce seroit de déterminer sur la différence & sur la ressemblance des formes & des usages d’un instrument & d’un autre instrument, d’une manœuvre & d’une autre manœuvre, quand il faudroit leur laisser un même nom & leur donner des noms différens. Je ne doute point que celui qui entreprendra cet ouvrage, ne trouve moins de termes nouveaux à introduire, que de synonymes à bannir ; & plus de difficulté à bien définir des choses communes, telles que grace en Peinture, nœud en Passementerie, creux en plusieurs Arts, qu’à expliquer les machines les plus compliquées. C’est le défaut de définitions exactes, & la multitude, & non la diversité des mouvemens dans les manœuvres, qui rendent les choses des Arts difficiles à dire clairement. Il n’y a de remede au second inconvénient, que de se familiariser avec les objets : ils en valent bien la peine, soit qu’on les considere par les avantages qu’on en tire, ou par l’honneur qu’ils font à l’esprit humain. Dans quel système de Physique ou de Métaphysique remarque-t-on plus d’intelligence, de sagacité, de conséquence, que dans les machines à filer l’or, faire des bas, & dans les métiers de Passementiers, de Gaziers, de Drapiers ou d’ouvriers en soie ? Quelle démonstration de Mathématique est plus compliquée que le méchanisme de certaines horloges, ou que les différentes opérations par lesquelles on fait passer ou l’écorce du chanvre, ou la coque du ver, avant que d’en obtenir un fil qu’on puisse employer à l’ouvrage ? Quelle projection plus belle, plus délicate & plus singuliere que celle d’un dessein sur les cordes d’un sample, & des cordes du sample sur les fils d’une chaîne ? qu’a-t-on imaginé en quelque genre que ce soit, qui montre plus de subtilité que le chiner des velours ? Je n’aurois jamais fait si je m’imposois la tâche de parcourir toutes les merveilles qui frapperont dans les manufactures ceux qui n’y porteront pas des yeux prevenus, ou des yeux stupides.

Je m’arrêterai avec le philosophe Anglois à trois inventions, dont les anciens n’ont point eu connoissance, & dont à la honte de l’histoire & de la poësie modernes, les noms des inventeurs sont presque ignorés : je veux parler de l’Art d’imprimer, de la découverte de la poudre à canon, & de la propriété de l’aiguille aimantée. Quelle révolution ces découvertes n’ont-elles pas occasionnée dans la république des Lettres, dans l’Art militaire, & dans la Marine ? L’aiguille aimantée a conduit nos vaisseaux jusqu’aux régions les plus ignorées ; les caracteres typographiques ont établi une correspondance de lumieres entre les savans de tous les lieux & de tous les tems à venir ; & la poudre à canon a fait naître tous ces chefs-d’œuvres d’architecture qui défendent nos frontieres & celles de nos ennemis : ces trois Arts ont presque changé la face de la terre.

Rendons enfin aux Artistes la justice qui leur est dûe. Les Arts libéraux se sont assez chantés eux-mêmes ; ils pourroient employer maintenant ce qu’ils ont de voix à célébrer les Arts méchaniques. C’est aux Arts libéraux à tirer les Arts méchaniques de l’avilissement où le préjugé les a tenus si long-tems ; c’est à la protection des rois à les garantir d’une indigence où ils languissent encore. Les Artisans se sont crus méprisables, parce qu’on les a méprisés ; apprenons-leur à mieux penser d’eux-mêmes : c’est le seul moyen d’en obtenir des productions plus parfaites. Qu’il sorte du sein des Académies quelqu’homme qui descende dans les atteliers, qui y recueille les phénomenes des Arts, & qui nous les expose dans un ouvrage qui détermine les Artistes à lire, les Philosophes à penser utilement, & les Grands à faire enfin un usage utile de leur autorité & de leurs récompenses.

Un avis que nous oserons donner aux savans, c’est de pratiquer ce qu’ils nous enseignent eux-mêmes, qu’on ne doit pas juger des choses avec trop de précipitation, ni proscrire une invention comme inutile, parce qu’elle n’aura pas dans son origine tous les avantages qu’on pourroit en exiger. Montagne, cet homme d’ailleurs si philosophe, ne rougiroit-il pas s’il revenoit parmi nous, d’avoir écrit, que les armes à feu sont de si peu d’effet, sauf l’étonnement des oreilles, à quoi chacun est désormais apprivoisé, qu’il espere qu’on en quittera l’usage. N’auroit-il pas montré plus de sagesse à encourager les arquebusiers de son tems à substituer à la meche & au roüet quelque machine qui répondît à l’activité de la poudre, & plus de sagacité à prédire que cette machine s’inventeroit un jour ? Mettez Bacon à la place de Montagne, & vous verrez ce premier considérer en philosophe la nature de l’agent, & prophétiser, s’il m’est permis de le dire, les grenades, les mines, les canons, les bombes, & tout l’appareil de la Pyrothecnie militaire. Mais Montagne n’est pas le seul philosophe qui ait porté sur la possibilité ou l’impossibilité des machines, un jugement précipité. Descartes, ce génie extraordinaire né pour égarer & pour conduire, & d’autres qui valoient bien l’auteur des Essais, n’ont-ils pas prononcé que le miroir d’Archimede étoit une fable ? cependant ce miroir est exposé à la vûe de tous les savans au Jardin du Roi, & les effets qu’il y opere entre les mains de M. de Buffon qui l’a retrouvé, ne nous permettent plus de douter de ceux qu’il opéroit sur les murs de Syracuse entre les mains d’Archimede. De si grands exemples suffisent pour nous rendre circonspects.

Nous invitons les Artistes à prendre de leur côté conseil des savans, & à ne pas laisser périr avec eux les découvertes qu’ils feront. Qu’ils sachent que c’est se rendre coupable d’un larcin envers la société, que de renfermer un secret utile ; & qu’il n’est pas moins vil de préférer en ces occasions l’intérêt d’un seul à l’intérêt de tous, qu’en cent autres où ils ne balanceroient pas eux-mêmes à prononcer. S’ils se rendent communicatifs, on les débarrassera de plusieurs préjugés, & sur-tout de celui où ils sont presque tous, que leur Art a acquis le dernier degré de perfection. Leur peu de lumieres les expose souvent à rejetter sur la nature des choses, un défaut qui n’est qu’en eux-mêmes. Les obstacles leur paroissent invincibles dès qu’ils ignorent les moyens de les vaincre. Qu’ils fassent des expériences ; que dans ces expériences chacun y mette du fien ; que l’Artiste y soit pour la main-d’œuvre ; l’Académicien pour les lumieres & les conseils, & l’homme opulent pour le prix des matieres, des peines & du tems ; & bientôt nos Arts & nos manufactures auront sur celles des étrangers toute la supériorité que nous desirons.

De la supériorité d’une manufacture sur une autre. Mais ce qui donnera la supériorité à une manufacture sur une autre, ce sera sur-tout la bonté des matieres qu’on y employera, jointe à la célérité du travail & à la perfection de l’ouvrage. Quant à la bonté des matieres, c’est une affaire d’inspection. Pour la célérité du travail & la perfection de l’ouvrage, elles dépendent entierement de la multitude des ouvriers rassemblés. Lorsqu’une manufacture est nombreuse, chaque opération occupe un homme différent. Tel ouvrier ne fait & ne fera de sa vie qu’une seule & unique chose ; tel autre, une autre chose : d’où il arrive que chacune s’exécute bien & promptement, & que l’ouvrage le mieux fait est encore celui qu’on a à meilleur marché. D’ailleurs le goût & la façon se perfectionnent nécessairement entre un grand nombre d’ouvriers, parce qu’il est difficile qu’il ne s’en rencontre quelques-uns capables de réfléchir, de combiner, & de trouver enfin le seul moyen qui puisse les mettre au-dessus de leurs semblables ; le moyen ou d’épargner la matiere, ou d’allonger le tems, ou de surfaire l’industrie, soit par une machine nouvelle, soit par une manœuvre plus commode. Si les manufactures étrangeres ne l’emportent pas sur nos manufactures de Lyon, ce n’est pas qu’on ignore ailleurs comment on travaille-là, on a par-tout les mêmes métiers, les mêmes soies, & à peu près les mêmes pratiques : mais ce n’est qu’à Lyon qu’il y a 30000 ouvriers rassemblés & s’occupant tous de l’emploi de la même matiere. Nous pourrions encore allonger cet article : mais ce que nous venons de dire, joint à ce qu’on trouvera dans notre Discours préliminaire, suffira pour ceux qui savent penser, & nous n’en aurions jamais assez dit pour les autres. On y rencontrera peut-être des endroits d’une métaphysique un peu forte : mais il étoit impossible que cela fût autrement. Nous avions à parler de ce qui concerne l’Art en général ; nos propositions devoient donc être générales : mais le bon sens dit, qu’une proposition est d’autant plus abstraite, qu’elle est plus générale, l’abstraction consistant à étendre une vérité en écartant de son énonciation les termes qui la particularisent. Si nous avions pû épargner ces épines au lecteur, nous nous serions épargné bien du travail à nous-mêmes.

Art des Esprits, ou Art Angélique, moyen superstitieux pour acquérir la connoissance de tout ce qu’on veut savoir avec le secours de son ange gardien, ou de quelqu’autre bon ange. On distingue deux sortes d’art angélique ; l’un obscur, qui s’exerce par la voie d’élévation ou d’extase ; l’autre clair & distinct, lequel se pratique par le ministere des anges qui apparoissent aux hommes sous des formes corporelles, & qui s’entretiennent avec eux. Ce fut peut-être cet art dont se servit le pere du célebre Cardan, lorsqu’il disputa contre les trois esprits qui soûtenoient la doctrine d’Averroès, recevant des lumieres d’un génie qu’il eut avec lui pendant trente-trois ans. Quoi qu’il en soit, il est certain que cet art est superstitieux, puisqu’il n’est autorisé ni de Dieu ni de l’Eglise ; & que les anges, par le ministere desquels on suppose qu’il s’exerce, ne sont autres que des esprits de ténebres, & des anges de satan. D’ailleurs, les cérémonies dont on se sert ne sont que des conjurations par lesquelles on oblige les démons, en vertu de quelque pacte, de dire ce qu’ils savent, & rendre les services qu’on espere d’eux. Voyez Art. Cardan, lib. XVI. de rer. variet. Thiers, Traité des superstitions. (G)

Art notoire, moyen superstitieux par lequel on promet l’acquisition des sciences, par infusion & sans peine, en pratiquant quelques jeûnes, & en faisant certaines cérémonies inventées à ce dessein. Ceux qui font profession de cet art, assûrent que Salomon en est l’auteur, & que ce fut par ce moyen qu’il acquit en une nuit cette grande sagesse qui l’a rendu si célebre dans le monde. Ils ajoûtent qu’il a renfermé les préceptes & la méthode dans un petit livre qu’ils prennent pour modele. Voici la maniere par laquelle ils prétendent acquérir les sciences, selon le témoignage du pere Delrio : ils ordonnent à leurs aspirans de fréquenter les sacremens, de jeûner tous les Vendredis au pain & à l’eau, & de faire plusieurs prieres pendant sept semaines ; ensuite ils leur prescrivent d’autres prieres, & leur font adorer certaines images, les sept premiers jours de la nouvelle lune, au lever du soleil, durant trois mois : ils leur font encore choisir un jour où ils se sentent plus pieux qu’à l’ordinaire, & plus disposés à recevoir les inspirations divines ; ces jours-là ils les font mettre à genoux, dans une église ou oratoire, ou en pleine campagne, & leur font dire trois fois le premier verset de l’hymne Veni creator Spiritus, &c. les assûrant qu’ils seront après cela remplis de science comme Salomon, les Prophetes & les Apôtres. Saint Thomas d’Aquin montre la vanité de cet art. S. Antonin, archevêque de Florence, Denys le chartreux, Gerson, & le cardinal Cajetan, prouvent que c’est une curiosité criminelle par laquelle on tente Dieu, & un pacte tacite avec le démon : aussi cet art fut-il condamné comme superstitieux par la faculté de Théologie de Paris, l’an 1320. Delrio, disq. Magic. part. II. Thiers, Traité des superstitions. (G)

Art de S. Anselme, moyen de guérir les plaies les plus dangereuses, en touchant seulement aux linges qui ont été appliqués sur les blessures. Quelques soldats Italiens, qui font encore ce métier, en attribuent l’invention à S. Anselme : mais Delrio assûre que c’est une superstition inventée par Anselme de Parme, fameux magicien ; & remarque que ceux qui sont ainsi guéris, si toutefois ils en guérissent, retombent ensuite dans de plus grands maux, & finissent malheureusement leur vie. Delrio, Disquis. magic. lib. I. (G)

Art de S. Paul, sorte d’art notoire que quelques superstitieux disent avoir été enseigné par S. Paul, après qu’il eut été ravi jusqu’au troisieme ciel : on ne sait pas bien les cérémonies que pratiquent ceux qui prétendent acquérir les sciences par ce moyen, sans aucune étude, & par inspiration : mais on ne peut douter que cet art ne soit illicite ; & il est constant que S. Paul n’a jamais révélé ce qu’il oüit dans son ravissement, puisqu’il dit lui-même qu’il entendit des paroles ineffables, qu’il n’est pas permis à un homme de raconter. Voyez Art notoire. Thiers, Traité des superstitions. (G)

Art Mnemonique. On appelle art mnemonique la science des moyens qui peuvent servir pour perfectionner la mémoire. On admet ordinairement quatre de ces sortes de moyens : car on peut y employer ou des remedes physiques, que l’on croit propres à fortifier la masse du cerveau ; ou de certaines figures & schématismes, qui font qu’une chose se grave mieux dans la mémoire ; ou des mots techniques, qui rappellent facilement ce qu’on a appris ; ou enfin un certain arrangement logique des idées, en les plaçant chacune de façon qu’elles se suivent dans un ordre naturel. Pour ce qui regarde les remedes physiques, il est indubitable qu’un régime de vie bien observé peut contribuer beaucoup à la conservation de la mémoire ; de même que les excès dans le vin, dans la nourriture, dans les plaisirs, l’affoiblissent. Mais il n’en est pas de même des autres remedes que certains auteurs ont recommandés, des poudres, du tabac, des cataplasmes qu’il faut appliquer aux tempes, des boissons, des purgations, des huiles, des bains, des odeurs fortes qu’on peut voir dans l’art mnemonique de Marius d’Assigni, auteur Anglois. Tous ces remedes sont très-sujets à caution. On a trouvé par l’expérience que leur usage étoit plus souvent funeste que salutaire, comme cela est arrivé à Daniel Heinsius & à d’autres, qui loin de tirer quelqu’avantage de ces remedes, trouvoient à la fin leur mémoire si affoiblie, qu’il ne pouvoient plus se rappeller ni leurs noms, ni ceux de leurs domestiques. D’autres ont eu recours aux schématismes. On sait que nous retenons une chose plus facilement quand elle fait sur notre esprit, par le moyen des sens extérieurs, une impression vive. C’est par cette raison qu’on a tâché de soulager la mémoire dans ses fonctions, en représentant les idées sous de certaines figures qui les expriment en quelque façon. C’est de cette maniere qu’on apprend aux enfans, non-seulement à connoître les lettres, mais encore à se rendre familiers les principaux évenemens de l’histoire sainte & profane. Il y a même des auteurs, qui par une prédilection singuliere pour les figures, ont appliqué ces schématismes à des sciences philosophiques. C’est ainsi qu’un certain Allemand, nommé Winckelmann, a donné toute la logique d’Aristote en figures. Voici le titre de son livre : Logica memorativa, cujus beneficio compendium logicæ peripateticæ brevissimi temporis spatio memoriæ mandari potest. Voici aussi comme il définit la Logique. Aristote est représenté assis, dans une profonde méditation ; ce qui doit signifier que la Logique est un talent de l’esprit, & non pas du corps : dans la main droite il tient une clé ; c’est-à-dire, que la Logique n’est pas une science, mais une clé pour les sciences : dans la main gauche il tient un marteau ; cela veut dire que la Logique est une habitude instrumentale ; & enfin devant lui est un étau sur lequel se trouve un morceau d’or fin, & un morceau d’or faux, pour indiquer que la fin de la Logique est de distinguer le vrai d’avec le faux.

Puisqu’il est certain que notre imagination est d’un grand secours pour la mémoire, on ne peut pas absolument rejetter la méthode des schématismes, pourvû que les images n’ayent rien d’extravagant ni de puérile, & qu’on ne les applique pas à des choses qui n’en sont point du tout susceptibles. Mais c’est en cela qu’on a manqué en plusieurs façons : car les uns ont voulu désigner par des figures toutes sortes de choses morales & métaphysiques ; ce qui est absurde, parce que ces choses ont besoin de tant d’explications, que le travail de la mémoire en est doublé. Les autres ont donné des images si absurdes & si ridicules, que loin de rendre la science agréable, elles l’ont rendu dégoûtante. Les personnes qui commencent à se servir de leur raison, doivent s’abstenir de cette méthode, & tâcher d’aider la mémoire par le moyen du jugement. Il faut dire la même chose de la mémoire qu’on appelle technique. Quelques-uns ont proposé de s’imaginer une maison ou bien une ville, & de s’y représenter différens endroits dans lesquels on placeroit les choses ou les idées qu’on voudroit se rappeller. D’autres, au lieu d’une maison ou d’une ville, ont choisi certains animaux dont les lettres initiales font un alphabet Latin. Ils partagent chaque membre de chacune de ces bêtes en cinq parties, sur lesquelles ils affichent des idées ; ce qui leur fournit 150 places bien marquées, pour autant d’idées qu’ils s’y imaginent affichées. Il y en a d’autres qui ont eu recours à certains mots, vers, & autres choses semblables : par exemple, pour retenir les mots d’Alexandre, Romulus, Mercure, Orphée, ils prennent les lettres initiales qui forment le mot armo, mot qui doit leur servir à se rappeller les quatre autres. Tout ce que nous pouvons dire là-dessus, c’est que tous ces mots & ces vers techniques paroissent plus difficiles à retenir, que les choses mêmes dont ils doivent faciliter l’étude.

Les moyens les plus sûrs pour perfectionner la mémoire, sont ceux que nous fournit la Logique. Plus l’idée que nous avons d’une chose est claire & distincte, plus nous aurons de facilité à la retenir & à la rappeller quand nous en aurons besoin. S’il y a plusieurs idées, on les arrange dans leur ordre naturel, de sorte que l’idée principale soit suivie des idées accessoires, comme d’autant de conséquences ; avec cela on peut pratiquer certains artifices qui ne sont pas sans utilité : par exemple, si l’on compose quelque chose, pour l’apprendre ensuite par cœur, on doit avoir soin d’écrire distinctement, de marquer les différentes parties par de certaines séparations, de se servir des lettres initiales au commencement d’un sens ; c’est ce qu’on appelle la mémoire locale. Pour apprendre par cœur, on recommande ensuite de se retirer dans un endroit tranquille ; il y a des gens qui choisissent la nuit, & même se mettent au lit. Voyez là-dessus la Pratique de la mémoire artificielle, par le pere Buffier.

Les anciens Grecs & Romains parlent en plusieurs endroits de l’art mnemonique. Cicéron dit, dans le liv. II. de Orat. c. lxxxvj. que Simonide l’a inventé. Ce philosophe étant en Thessalie, fut invité par un nommé Scopas : lorsqu’il fut à table, deux jeunes gens le firent appeller pour lui parler dans la cour. A peine Simonide fut-il sorti, que la chambre où les autres étoient restés tomba, & les écrasa tous. Lorsqu’on voulut les enterrer, on ne put les reconnoître, tant ils étoient défigurés. Alors Simonide se rappellant la place où chacun avoit été assis, les nomma l’un après l’autre ; ce qui fit connoître, dit Cicéron, que l’ordre étoit la principale chose pour aider la mémoire. (X)

Art Poetique. Voyez Poesie & Poetique.

Art Militaire. Voyez Militaire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Art : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « art » les plus populaires.

✍️
  • Faculté de transcrire la réalité en la sublimant.

Voir toutes les définitions de art sur Dicopedia >

Étymologie de « art »

Étymologie de art - Littré

Provenç. art ; espagn. et ital. arte ; du latin ars ; grec ἄρω, disposer, arranger. Le genre de art a varié dès les premiers temps de la langue : on le trouve, dans les plus vieux textes, tantôt féminin (ce qui est le genre étymologique), tantôt masculin ; il n'était pas encore fixé au XVIe siècle ; aujourd'hui, le masculin a prévalu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de art - Wiktionnaire

Du latin ars (« habileté, art, savoir-faire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « art »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
art ar play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « art »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « art »

  • "Dans le respect des mesures sanitaires, ce sont près de 50 centres d'art et FRAC qui peuvent à nouveau ou pourront accueillir le public dans le courant du mois de juin", s'est réjoui le ministre de la Culture, Franck Riester.  Franceinfo, Les centres d'art contemporain rouvrent dans toute la France en juin
  • La vague du street art a déferlé sur Rouen en 2016, son ressac libérant un calamar géant échoué sur la rive droite. L’œuvre emblématique de la précédente édition du festival Rouen impressionnée signée par Brusk et Aimée est tombée depuis sous les coups de bulldozer. www.paris-normandie.fr, La nouvelle édition du festival de street art Rouen impressionnée débarque !
  • Propriétaire de Sotheby's, le fondateur d'Altice Patrick Drahi rebat les cartes du secteur de l'art en misant sur la technologie. lejdd.fr, Comment Patrick Drahi veut révolutionner le marché de l'art
  • La marque lance un smartphone P30 Pro «édition 2020», pour contourner les restrictions commerciales américaines. Le Figaro.fr, Le Huawei P30 Pro New Edition, ou l’art de faire du neuf avec du vieux
  • La carte variera selon les arrivages saisonniers car il ne veut travailler que des produits frais et de qualité.  , Trébeurden. Nouveau restaurant : l'Art aux heures... à toute heure | Le Trégor
  • Sa partenaire d’affaires, Anya Baumberger, peine pour sa part encore à croire que le projet sur lequel elles planchaient depuis un an et demi vient d’être inauguré, alors que la première pelletée de terre a officiellement eu lieu en début de semaine. Le Droit, Projet d’expansion de 8,6 M$ pour Cuisi-n-art | Affaires | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • «C’est vraiment une belle opportunité pour moi de pouvoir faire ce spectacle avec mon amie Béatrice que j’aime beaucoup et que j’admire. Et ça faisait longtemps qu’on se disait qu’on aimerait trouver un moment pour partager la scène ensemble, donc pour nous, ce spectacle-là était l’opportunité parfaite», a avoué d’emblée la chanteuse à seulement quelques heures du spectacle virtuel. Le Nouvelliste, Concert virtuel de Marie-Mai et Cœur de Pirate: l’art de rassembler pour être plus forts ensemble | Arts | Le Nouvelliste - Trois-Rivières
  • Attribué au stratège Sun Zi, l’art de la guerre fait partie des livres historiques chinois du management stratégique des organisations et du champ du marketing management. L’ouvrage s’articule autour de 13 chapitres consacrés à l’analyse rationnelle des différentes dimensions de la guerre et qui dégagent les principes de la poursuite intelligente d’une guerre victorieuse. La logique repose sur une stratégie indirecte, toute d’économie, de ruse, de connaissance de l’adversaire, d’action psychologique, destinée à ne laisser au choc que le rôle de coup de grâce asséné à un ennemi désemparé. La traduction en anglais du livre par Lionel Giles en 1910, puis la victoire de Mao Zedong en 1949, ramènent l’attention sur ce manuel de stratégie indirecte. Dès lors, l’Art de la guerre devient un canon de la pensée stratégique occidentale, à son tour profondément influencée par ce traité qui analyse, avec une avance considérable, la guerre comme une affaire d’importance vitale pour les États, pouvant en tant que telle se prêter à une analyse rigoureuse et dont la paix dicte le sens. Sun Tzu ou Sun Zi ou Souen Tseu (signifiant «militaire», «martial») est un général chinois du VIe siècle av. J.-C. Les idées de l’art de la guerre de Sun Tzu sont une introduction à la stratégie. Elles ont été reprises et adaptées par différents auteurs pour la stratégie (Général Beaufre) et notamment la stratégie d’entreprise. Aujourd'hui le Maroc, L’art de la guerre : la bible du management, de la stratégie, et de la tactique, de Sun Tzu | Aujourd'hui le Maroc
  • Les articles ABO sont réservés aux abonnés. 24 heures, Exception vaudoise dans le monde de l’art – Le Musée Burnand rouvre sans ses «Joconde» parties au MCBA | 24 heures
  • On bourdonne d’impatience et de pronostics quant à la quantité de miel dormant dans les hausses, ce matin-là à l’école d’art Gérard-Jacot à Belfort. Pauline Gillard, professeure en charge du jardin pédagogique de l’établissement, a initié depuis deux ans des jardins suspendus au-dessus des remparts, avec trois ruches entretenues par un apiculteur de Chèvremont Thierry Brocard. , Economie | La première récolte de miel à l’école d’art est exceptionnellement bonne
  • L'utilisation de cookies nous permet de personnaliser votre expérience sur notre site et d'analyser notre trafic. Nous partageons des informations sur l'utilisation de notre site avec de partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. En savoir plus sur l'utilisation des cookies. J’accepte , L’art de glisser sur l’Eau d’Heure (Froidchapelle)
  • La fresque a été collée sur deux murs de l’école Louis-Blanc, donnant sur la rue du même nom et sur la place Jan-Karski. On y distingue deux yeux séparés d’une fissure, l’un appartenant à Adama Traoré, l’autre à George Floyd. Elle a été réalisée avec l’école Kourtrajmé du réalisateur du film Les Misérables, Ladj Ly. , Street art : JR signe une fresque géante en hommage à Adama Traoré sur un mur de Paris | Actu Paris
  • Quand sont apparues les toutes premières sculptures ? Malgré des connaissances de plus en plus approfondies sur le sujet, l'origine de la sculpture demeure encore floue mais une trouvaille récente nous éclaire sur la date exacte des plus lointaines oeuvres d'art en Chine. , La plus ancienne oeuvre d'art chinoise vient d'être découverte ! | Arts in the City
  • Tous les clubs n’ont pas été logés la même enseigne. Plusieurs équipes françaises admettent avoir eu du mal à effectuer un suivi de leurs ouailles et à leur faire observer un programme précis – le chômage partiel n’ayant pas aidé. D’où l’importance d’individualiser la reprise, et d’évaluer l’état physique de chaque joueur, ses manques et ses améliorations. Le Monde.fr, Reprendre après le confinement en évitant les blessures, l’art de « reconstruire des joueurs » de football
  • C’est prouvé : contempler des créations artistiques insuffle bien-être et apaisement dans le parcours de soins des patients. Convaincue de la démarche, l’association Art dans la Cité a conçu de véritables expériences artistiques en réalité virtuelle, faisant ainsi de l’art un élément à part entière de la démarche thérapeutique. Après le temps du confinement – pendant lequel le Musée Virtuel a été ouvert au grand public – l’association reprend peu à peu sa mission au sein des hôpitaux. Art dans la Cité a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’une collaboratrice, Frédérique Impérial, via l’appel à projets mené auprès des salariés engagés dans une association. , L’art au chevet des patients dans les hôpitaux | Carenews
  • Plusieurs sites météorologiques confirment que le Gravelinois a été particulièrement touché par les impacts de foudre. Le Journal du Montreuil, Kiki Frei Art donne vie aux rues de Montreuil
  • EXCLUSIF - Les artistes Bernar Venet, JR, Mircea Cantor, les directeurs d’institution et les commissaires d’exposition font le portrait d’un homme rigoureux, inspiré, un peu fou et attachant. Le Figaro.fr, Le monde de l’art pleure Christo, le dernier des pharaons
  • Une première série de réalisations débutera dès mardi 23 juin. Nélio ouvrira le bal avec une fresque au 1, rue des Platanes, sur un immeuble situé en face de la bibliothèque Simone-de-Beauvoir. Une dizaine d’artistes français créeront en tout neuf œuvres pendant cette période, socle d’un premier parcours d’une heure à découvrir dès le 17 juillet. , Festival Rouen impressionnée : 20 nouvelles œuvres de street art à découvrir en ville cet été | 76actu
  • Cela porte à 25 le nombre total d’œuvres faisant partie de sa collection qui est accessible au public, sur rendez-vous, au rez-de-chaussée du centre administratif de la MRC situé au 436, rue Lindsay à Drummondville. L'Express, Trois nouvelles œuvres d’art enrichissent la collection de la MRC de Drummond - L'Express
  • Pour faire face à la crise, les marchands du quartier s’unissent en proposant au public un événement collectif. La promenade culturelle est ouverte à tous et gratuite, de jeudi à dimanche. Le Figaro.fr, À Saint-Germain-des-Prés, l’art se fédère
  • Chaque semaine, le Club de la Presse Méditerranée 06 propose de retrouver une sélection d’articles sur l’actualité des médias et du journalisme. Bonne lecture à […] La lettre économique et politique de PACA, MARSEILLE : Le Château de Forbin, nouveau lieu d'art contemporain - La lettre économique et politique de PACA
  • Cette fois, il est possible que l’on commence à voir le bout du tunnel. Beaucoup de galeries ont rouvert, on peut dès maintenant aller voir chez Christie’s l’exposition des ventes de dessins et d’arts… La Tribune de l'Art, Paris : le marché de l'art déconfiné (4) - La Tribune de l'Art
  • L’artiste urbain C215 propose que l’Etat garantisse aux street artistes qui bénéficient de commandes officielles publiques un revenu minimum indexé sur leur activité, plafonné à 15 000 euros par an. Le Monde.fr, Pour l’artiste de street art C215 : « L’Etat doit soutenir la commande publique territoriale »
  • Rue Taisson, Barbabra Bouillon propose cet art floral japonais de la miniature entre design végétal et reconnexion au vivant. midilibre.fr, Alès : le kokedama, un art floral au parfum de mystère flotte sur la ville - midilibre.fr
  • Organisé depuis 2018 par l’association Urban Art Paris dans le parc d'un château tombé à l'abandon dans le Loiret, le LaBel Valette Festival rempile les 28 et 29 août prochain. En attendant, il est possible de visiter le site pour voir les artistes à l'oeuvre comme nous le révèle Rémi Ink, vice-président d’Urban Art Paris. Enlarge your Paris, Vivez les préparatifs du festival street art LaBel Valette
  • Découvrez les chansons enregistrées spécialement par les divers artistes tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 19h30 sur BX1 et à 20h30 sur les réseaux sociaux de BX1. BX1, Octaves de la Musique : quand A.R.T marie l'électro et la disco
  • Avec la pandémie du coronavirus, le secteur des arts s’est trouvé plus exposé. Des musées fermés, des sites archéologiques ont été pris pour cible par des malfaiteurs qui alimentent un intense trafic d’œuvres d’art. A l’occasion des 50 ans de lutte contre ce fléau, l’Unesco appelle à l’action. , 50e ANNIVERSAIRE – Lutte contre le trafic d’œuvres d’art : L’Unesco appelle à l’action | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Au Rijksmuseum d'Amsterdam, l’exposition "Le Caravage – Le Bernin. Le baroque à Rome", a rouvert ses portes. L'occasion de revenir sur ce mouvement baroque qui, parti de Rome, va s’imposer dans la sculpture et la peinture du 17e siècle et dans toute l’Europe. Franceinfo, Le mouvement baroque, une révolution dans l’art occidental
  • A Crugny dans la Marne, l’artiste Julien Paci a créé « V’Room ». Une mobylette qui lui sert à transporter une exposition itinérante. Un petit musée mobile alors que le monde de la culture est à la peine. France 3 Grand Est, Près de Reims, des livraisons gratuites d’art à domicile
  • Le covid a mis le marché de l’art à genou et fait reculer de 30% le chiffre d’affaires du pape des galeristes. Mais David Zwirner n’en estime pas moins que nous traversons un âge d’or. "2020 est l’une des meilleures années pour investir dans l’art", nous a-t-il confié depuis New York. L'Echo, David Zwirner: "Les collectionneurs avisés vont profiter de la crise" | L'Echo
  • L’immunité de la parole judiciaire y existait déjà et l’article 41, alinéa 4, de la loi du 29 juillet 1881 n’a fait que l’introduire dans le droit positif moderne dans des termes clairs : , Les poursuites contre Vincent Nioré ou l’art de se faire un procès à soi-même - Pénal | Dalloz Actualité
  • La manifestation d’art contemporain, qui avait été décalée de juin à septembre en raison de l’épidémie de Covid-19, a finalement annoncé qu’elle n’aurait pas lieu cette année. Le Monde.fr, L’édition 2020 de la foire Art Basel annulée
  • Dans les salons comme « Maison et objets », les créations de Claire Sudres et Guilhem Nave ont fait leur réputation. À Milan, en Corée du sud, au Royaume Uni au Pérou et partout dans le monde, l’« Animal Fabuleux » a conquis des territoires. Méconnue des Limougeauds, cette société célèbre ses dix ans d’existence. Guilhem Nave le fondateur est fils d’éditeur. Devenu restaurateur graphique puis directeur artistique dans l’édition, il collabore entre autres avec Michel Houellebecq, Josiane Balasko, Sonia Rykiel ou la plasticienne Nikki de Saint-Phalle. C’est à Montpellier qu’il fait la connaissance de Claire Sudres. www.lepopulaire.fr, « Animal Fabuleux » ouvre une galerie d'art cour du Temple à Limoges - Limoges (87000)
  • Une saveur particulière. Moins acidulée, plus prégnante. Cet été s’apprête à changer de parfum, désirant se métamorphoser en nectar. C’est donc non sans gravité que la Ville d’Antibes-Juan-les-Pins et l’office de tourisme ont présenté, ce lundi, au sein du Palais des congrès fraîchement rouvert, le plan de relance estival. Comme l’a souligné le maire, Jean Leonetti, il est question de "sauver l’économie." La philosophie? Proposer une nouvelle palette aux visiteurs. Déclinant les nuances de l’espoir, le dispositif se veut être le premier pas d’une réinvention. Avec, comme phare: la création. Comme mantra: la gratuité. Baptisée Summer Pop’arts, cette saison 2020 souhaite ne ressembler à aucune autre. Nice-Matin, Art, musique, activités sportives... Antibes annonce le programme pour faire le plein de sorties cet été - Nice-Matin
  • L’artiste américain d’origine bulgare, dont l’actualité parisienne a été chamboulée par le nouveau coronavirus, s’est éteint à l’âge de 84 ans, dimanche 31 mai, à son domicile new-yorkais. Le Monde.fr, Mort du plasticien Christo qui avait l’art d’emballer son monde
  • Archive | "Si nous pouvions être en communication immédiate avec les choses et avec nous-mêmes, je crois bien que l'art serait inutile..." En 1936, le philosophe Henri Bergson enregistre un simple test technique, devenu aujourd'hui l'unique archive de sa voix, dans lequel il questionne le rôle de l'art. France Culture, Bergson sur l'art : l'unique archive de sa voix
  • Et si l'on faisait appel aux étudiants de la classe préparatoire aux écoles supérieures d'arts* de Sartène ? Banco !, a répondu le préfet Franck Robine à la proposition formulée par le directeur régional des affaires culturelles, Franck Leandri, avec la bénédiction de la rectrice Julie Benetti et de l'Agence régionale de santé. Résultat : depuis hier, et pour plusieurs semaines, les affiches imaginées par la promo 100 % féminine du lycée Clemenceau ornent les grilles du palais Lantivy, et interpellent les passants sur la nécessité de continuer à respecter les fameux gestes barrières pour endiguer l'épidémie de Covid. Une sorte d'avant-première, puisque ces illustrations sont destinées à être diffusées dans les établissements scolaires de l'île, de la maternelle au lycée, afin de sensibiliser les élèves lors de la rentrée de septembre prochain. Corse Matin, L'art de faire « barrière » | Corse Matin
  • Les crises, comme celle autour du Covid-19, invitent à se tourner vers l’essentiel. Or l’art est plus indispensable que jamais, d’un point de vue esthétique et émotionnel, mais aussi sur le plan patrimonial. « Les crises sont les bons moments pour acheter de l’art, car il y a plus d’offre que de demande », résume le galeriste parisien Georges-Philippe Vallois. Le Monde.fr, Du fait de la crise sanitaire, la plupart des galeries d’art consentent à des rabais de 20 % à 40 %
  • Promenade dans l’univers de Hafez Jreij, producteur passionné d’eau de rose traditionnelle et artisanale. L'Orient-Le Jour, La maison des roses à Enfé, ou l’art de cultiver son propre bonheur - L'Orient-Le Jour
  • Cinq personnes suspectées d’appartenir à un réseau de trafiquants d’antiquités provenant de pays instables ou en guerre du Proche et du Moyen-Orient, et revendues sur le marché de l'art en France, ont été placées en garde à vue lundi 22 et mardi 23 juin à Paris, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant une information de RTL. Franceinfo, Marché de l'art : Cinq personnes placées en garde à vue à Paris pour un trafic d'antiquités venant de pays en guerre ou instable
  • "On a pris un coup de massue parce qu’on était persuadé de pouvoir rouvrir cet été", lâche dépité Charles Cimarosti, le patron du Pop Art club à Castres, la plus grande discothèque de la région, qui s’était organisé pour au moins rouvrir la petite salle de son établissement de la rue Mérigonde quitte à appliquer des consignes strictes en termes de nombre de personnes. Mais finalement, les boîtes de nuit ne font pas partie des réouvertures prévues pour cette 3e phase de déconfinement qui a débuté lundi. "Pas avant septembre sous réserve que la situation ne se dégrade pas à nouveau, ajoute Charles Cimarosti qui évoque "le flou artistique" qui entoure les activités du monde de la nuit depuis le début de l’épidémie. On ne nous propose aucune alternative, on ne sait rien du tout depuis le début, ni quand et ni dans quelles conditions on pourra à nouveau accueillir du public. On interroge nos syndicats mais ils n’ont pas de réponses. C’est extrêmement difficile à vivre pour nous et nos salariés". Une situation que le patron du Pop Art, mais aussi du QG dans la zone de Mélou-Chartreuse fermé également depuis le14 mars, n’hésite pas à qualifier "de catastrophique" économiquement et qui l’a contraint à se rendetter en empruntant à nouveau grâce au prêt garanti par l’État. "L’État nous a aussi aidés avec le chômage partiel dont bénéficient la plupart de mes salariés mais il y a des charges incompressibles qui ont fait que la trésorerie a fondu comme neige au soleil et on ne voit pas le bout du tunnel", confie le chef d’entreprise qui s’attend donc à quasiment six mois de fermeture imposée. Mais, le patron ne reste pas pour autant les bras croisés. Au contraire. Il en a profité pour préparer la reprise. "Je prépare beaucoup de surprises sur le club pour être plus fort quand on pourra rouvrir", confie Charles Cimarosti qui ne veut pas en dire plus pour l’instant. ladepeche.fr, Castres : selon le patron du Pop Art, la situation est "catastrophique" pour le monde de la nuit - ladepeche.fr
  • «Se battre et se mobiliser pour nos galeries, les aider et ne pas se laisser aller. C’est comme ça que cette idée a surgi », témoigne Guillaume Piens. Afin que la 22e édition d’Art Paris puisse avoir lieu malgré le contexte sanitaire, le directeur artistique a transformé la foire d’art parisienne en événement virtuel. Pour ce faire, il a travaillé dans deux directions : d’abord, une collaboration avec la plateforme internationale de vente d’art Artsy pour mettre en avant les œuvres des artistes et « Art Paris Live ». Ce second axe unit l’art et les outils numériques pour créer une foire virtuelle, qui donne l’illusion d’un déplacement physique dans les travées du Grand-Palais grâce à une visite basée sur la modélisation en 3D. IDEAT, Art Paris Digital : La foire d’art présente une édition numérique
  • C’est l’histoire d’un poste de radio aux lignes inédites qui va créer une petite révolution dans la société britannique de l’entre-deux-guerres. Au début des années 1930, sa forme ronde, sans fioriture, et sa légèreté grâce à la Bakélite n’ont jamais été vues auparavant. Jusque-là, les radios étaient plutôt d’imposants meubles domestiques qui s’apparentaient à des buffets. Les lignes Art déco de la radio EKCO – que l’on doit à l’architecte et designer Wells Coates – symbolisent l’arrivée de ce style artistique, décoratif et architectural au Royaume-Uni. Le Monde.fr, L’Art déco fait le beau
  • Atelier proposé par la CCPL via le club de navimodelisme du Pays de Lure ([email protected]). Au programme : assemblage d'une maquette flottante. Participants de 6 à 12 ans. , Bateau en Depron : Stage, atelier Art plastique a Lure
  • Les expositions-événements et les flamboyantes foires d’art contemporain appartiennent pour l’heure au passé, remplacées par des expositions virtuelles et des initiatives en ligne en raison des mesures sanitaires. Un mal pour un bien?  Courrier international, Et si la crise du coronavirus avait du bon pour l'art contemporain ?
  • Figure incontournable de la scène artistique contemporaine et acteur majeur de la Figuration libre, Hervé Di Rosa parcourt le monde depuis les années 1990 pour étudier la fabrication des images, et s'en inspirer pour ses propres créations. France Culture, Hervé Di Rosa : "La notion de nécessité est essentielle dans l'art modeste"
  • Claude Lévêque est un artiste qui travaille très souvent in situ, comme il l'a fait notamment en 2019 au Palais Garnier à l'Opéra-Bastille, suscitant d’ailleurs la polémique par ses interventions. Il a représenté la France à la Biennale de Venise en 2009, ce qui ne l'a pas empêché de refuser la Légion d'honneur en 2011 France Culture, Claude Lévêque : "Je pense que l'art est nécessaire pour la dignité humaine"
  • L’Espace sera ouvert aux expositions artistiques, tous les jours, sauf le lundi, du 14 Juillet au 25 Octobre, de 15 h à 19 h. , Les amateurs d'art vont pouvoir reprendre le chemin de l'Espace Saint-Michel - Le journal du Gers
  • Chaque année, la verrerie de Passavant-la-Rochère accueille environ 70 000 personnes  qui en fait un des sites les plus visités de Franche-Comté, rivalisant avec la Citadelle de Besançon. Dès 1969, la société joue la carte de l’ouverture au public en montrant les souffleurs de verre. Un pari audacieux qui se révèle payant. Puis elle ouvre un magasin d’usine proposant des produits à des prix avantageux. , Culture - Loisirs | La plus ancienne verrerie d’art de France à nouveau ouverte
  • Pour cela, l’équipe du centre d’art déborde d’idées pour dynamiser les expositions en proposant des visites guidées, ateliers, rencontres ou conférences. Mercredi dernier, Solange Reboul, codirectrice du centre d’art et Mélanie Goualan, médiatrice ont présenté les rendez-vous de l’été 2020. , A Guingamp, le centre d'art GwinZegal dévoile ses rendez-vous de l'été | L'Écho de l'Argoat
  • Depuis l’annonce de l’annulation de la foire d’art contemporain, le secteur broie du noir. Car, avec des prix toujours plus hauts, le rendez-vous bâlois donnait, tous les ans, le « la » de la démesure sur le marché de l’art. Même si certains estiment que c’était devenu « too much ». Le Monde.fr, Art Basel 2020 : l’annulation met le marché de l’art en émoi
  • Le Louvre a annoncé que la crise du coronavirus lui avait coûté pas moins de 40 millions de pertes, sa clientèle étant surtout étrangère. Mais si le plus grand musée de France est déjà sûr de voir sa fréquentation chuter cet été, l'ancien château des rois de France a au moins un horizon pour sa réouverture. En effet, le Louvre accueillera à nouveau des visiteurs à partir du 6 juillet. Et à une dizaine de jours de cette date, les équipes s'activent. Franceinfo, Art : le Louvre va rouvrir le 6 juillet
  • L'association Loz'Arts Auvergne, qui réunit des artisans, organise, comme chaque année, des marchés mettant à l'honneur des savoir-faire variés au fil de l'été en Haute-Loire. , Des marchés d'artisanat d'art tout l'été en Haute-Loire avec Loz'Arts Auvergne - La Commère 43
  • Mercredi 24 juin, pas moins de 172 œuvres représentant 106 artistes de 19 pays du continent seront vendues aux enchères par la maison Piasa. Le Monde.fr, Importante vente d’art contemporain africain à Paris
  • Décoration, design, art, architecture, lifestyle, le meilleur de l’actualité AD Magazine, Art : 5 parcs de sculptures à visiter dans le Sud | AD Magazine
  • Cette installation, anonyme, devant l’enseigne suédoise de prêt-à-porter H & M visait à « dénoncer le travail des enfants pour le compte de l’entreprise », souligne le compte officiel du Grenoble Street-art Fest dont une nouvelle édition, atypique en raison de la crise sanitaire, se déroule actuellement. L’installation ciblait notamment le PDG du groupe, Karl-Johan Persson, « habillé » pour l’occasion de dollars. Mais l’œuvre n’a pas survécu à la journée puisque ce jeudi après-midi, il n’en restait déjà plus rien même si nul ne sait qui a « nettoyé » cette installation. , Culture - Loisirs | Sitôt réalisée, une œuvre de street-art disparaît
  • Si l’artiste a choisi cet animal c’est en référence à la bande-dessinée publiée par Tignous en 2010 avec le soutien du WWF. L’album Pandas dans la brume (éditions Glénat) avait été réalisé pour sensibiliser à la protection du panda, espèce menacée dont il ne restait à l’époque plus que 1 600 spécimen dans la nature.  , L'IMAGE. Street art : sur un immeuble de Paris, une fresque géante en hommage à Tignous | Actu Paris
  • A Art-sur-Meurthe, dans l'agglomération de Nancy, Fabrice Derose se lance dans un grand défi. Ancien responsable d'exploitation du cinéma UGC de Ludres, il vient d'entamer sa reconversion et reprend Le Chartreux, le bar-tabac-épicerie-boulangerie de la commune. France Bleu, La relance éco : à Art-sur-Meurthe, il quitte son job pour reprendre le bar-tabac-boulangerie de la commune
  • Brest va accueillir dès octobre une école de Microsoft dédiée à l'intelligence artificielle, Les auteurs présumés de l’agression ultra-violente dans le quartier de Villejean à Rennes le 10 avril dernier, seront jugé le 5 août, le cardinal Barbarin annonce son arrivée en Bretagne, la justice... Le Telegramme, Les cours de couture d’Art’y Chouette reprennent à partir du 2 juillet - Saint-Pol-de-Léon - Le Télégramme
  • Ce documentaire évoque la seconde partie du XIXème siècle à travers le japonisme qui bouleversa l’art occidentale. Des peintres comme Monnet, Van Gogh, Bonnard, Gauguin, découvrirent les estampes japonaises et s’en empara pour créer leur propre révolution artistique. Artistikrezo, 5 documentaires sur l'art qu'il faut avoir vu - Artistikrezo
  • Installée tout près du musée de la Manufacture, Danielle Jaouen tient une mercerie, mais surtout, un atelier de tissage. Sur des métiers entièrement manuels, elle enseigne cet art textile. La Voix du Nord, Roubaix: tisser, c’est un art que Danielle Jaouen aime transmettre
  • Le festival Rouen Impressionnée est définitivement lancé. Nelio, artiste originaire d’Ardèche, vient d’achever sa fresque au 1, rue des Platanes, en face de la bibliothèque Simone-de-Beauvoir, dans le quartier Grammont. Secondé par Laïla, il n’aura eu besoin que de trois jours pour réinterpréter une célèbre vue de Rouen : le panorama de la côte Sainte-Catherine. www.paris-normandie.fr, À Rouen, l'art urbain propage ses couleurs sur les murs des immeubles
  • Après plus de trois mois de confinement, l’école d’arts de Mortagne-du-Nord reprend du service et rouvre ses portes au public. L’établissement retrouve enfin ses ateliers, toujours fidèle à sa mission d’insertion et de développement par l’art et la culture en milieu rural.  , Mortagne: L’école d’art rouvre ses portes avec une expo dès ce vendredi | L'Observateur
  • Partenaires Le Point, Trafic d'antiquités : le marché de l'art à nouveau secoué - Le Point
  • L’hôtel s’appelle l’Art de Vivre, est géré avec le sourire par Joseph Bovin qui a su ancrer sa maison dans le temps présent. Le restaurant, lui, se nomme « tout un art ». La déco de la salle est franchement neutre, mais la terrasse avec vue sur les cimes est providentielle.  Y officie désormais un chef d’origine piémontaise, qui a travaillé dans diverses tables étoilées d’Italie, notamment chez Guido à Rimini, Marco Ferraris, qui met du soleil dans les assiettes. Des exemples? L’amusant roastbeef avec sa mayonnaise aux herbes en amuse-gueule ou l’exquis gaspacho de betterave et son tartare de loup. Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Crans-Montana : tout un art à l’italienne | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • Cyberpunk 2077 accélère sa promotion depuis peu. Aujourd'hui, le studio du jeu de rôle partage une poignée d'illustrations de ses paysages futuristes. Jeuxvideo.com, Cyberpunk 2077 partage de nouvelles images de concept art - Actualités - jeuxvideo.com
  • Tout comme un décor théâtral, l’environnement de votre arrière-plan ou fond d’écran doit être réfléchi. Par ailleurs, le positionnement de la caméra ne doit rien laisser au hasard : elle peut être mise légèrement au-dessus des yeux, en contre-plongée (afin de ne pas présenter ses narines, qui, même si elles sont de tailles acceptables, peuvent venir perturber inconsciemment le participant), avec un éclairage doux derrière l’écran, si possible sur son meilleur profil. Tom Ford comme tous les experts, conseillent de se poudrer pour ne pas briller autrement que par son éloquence – s’essuyer avec des feuilles de riz fonctionnent tout aussi bien. Forbes France, L’Art Oratoire Fait Sa Révolution A Distance | Forbes France
  • Après plusieurs mois de fermeture, le centre d’art et de design La Cuisine rouvre ses portes aux visiteurs. Les visiteurs pourront déambuler librement dans la cour du château tout en respectant les consignes sanitaires. ladepeche.fr, Nègrepelisse. Centre d’art La Cuisine: enfin la réouverture! - ladepeche.fr
  • Ce programme Triskell constitue une liaison de profondeur, structurante, essentielle à un aménagement équilibré du département et à une bonne desserte du Morbihan intérieur, «  , Déviation de Locminé. Trois ouvrages d'art en construction jusqu'à Siviac | La Gazette du Centre Morbihan
  • Le traditionnel vernissage n’aura pas lieu, une partie des actions prévues non plus comme les visites guidées que l’association éponyme entendait développer cette année en partenariat avec l’Office de tourisme. Pour autant, les vitrines du centre-bourg de Châteauneuf… CharenteLibre.fr, « L’art à ta porte » continue de poser son « Empreinte » sur Châteauneuf - Charente Libre.fr
  • Bernard Hage, plus connu sous la signature de The Art of Boo, est un illustrateur, dessinateur de BD, écrivain, musicien et fondateur du collectif d’artistes Wormhole. Sa première exposition en solo, « Undressed – Society’s Reflection In Its Brands », s’est tenue à la galerie Artlab en 2014. Trois ans plus tard, il sort un recueil de poèmes en anglais accompagné de croquis et d’une bande sonore intitulée « In The Dead of Night – Bedtime Stories For Grown Ups ». On y retrouve son univers particulier chargé de sarcasme et d’humour. Chaque semaine, il réinterprète notre actualité, parfois désespérante, avec un humour qui lui appartient. L'Orient-Le Jour, The Art of Boo - L'Orient-Le Jour
  • C’est une grande première à Grésy-sur-Aix. Une fresque murale a été peinte sous l’égide du maire, Florian Maitre et de sa municipalité, pour remercier tant au niveau communal qu’au niveau national, tous ceux qui ont œuvré pendant la période de crise sanitaire. Ce sont trois artistes du collectif chambérien «La Maise» qui sont venus peindre cette œuvre de «street art» sur le fronton du restaurant scolaire. Avec leurs bombes et perchés sur un élévateur, ils ont réussi à réaliser une œuvre unique qui a plu à tous les Grésyliens, même les plus anciens. L'Essor Savoyard, Grésy-sur-Aix : du street art pour dire «merci» - L'Essor Savoyard
  • C'est la troisième édition de cette manifestation en libre accès, où le passant est invité à faire une expérience de l'art dans la ville, avec des oeuvres spécialement conçues pour l'occasion. Franceinfo, "Les Extatiques", exposition d'art contemporain en plein air à La Défense et à la Seine Musicale
  • L’animation land art "Céléphémère", organisée dans la vallée du Célé, se déroulera vraisemblablement les 26 et 27 septembre, donnant l’occasion à la belle vallée d’attirer l’attention sur son territoire. En coopération avec l’écomusée de Cuzals, elle s’inscrit dans le cadre du programme départemental "Plantes et Compagnie". ladepeche.fr, Cabrerets. Céléphémère : un parcours land art dans le Lot - ladepeche.fr
  • En effet, après avoir hésité avec Honfleur (Calvados) où dit-elle, de nombreuses galeries existent déjà, l’artiste peintre Anastasya Tumanova, a donc choisi Cormeilles, pour y ouvrir la sienne. , Tumanova art, la première galerie de l'histoire de Cormeilles | Le Pays d'Auge
  • La pandémie de Covid-19, que nous subissons depuis le mois de mars maintenant, a coupé tout le monde dans son élan. Particulièrement les organisateurs de festivals ou d’événements associatifs. , Culture - Loisirs | Le grand bol d’air des Semeurs d’art
  • http://urbanart-paris.fr/2020/03/latlas-roi-du-chateau-du-label-valette/ leparisien.fr, Street art : près de Montargis, le château de La Valette en noir et blanc - Le Parisien
  • Accusé d’escroquerie, le marchand d’art américain Inigo Philbrick a été arrêté le 11 juin après huit mois de cavale. La trajectoire de ce « wonderboy » de 33 ans renvoie à ses dérives un milieu pollué par la spéculation. Le Monde.fr, Un jeune arnaqueur expert de l’art contemporain rattrapé par la police
  • L’art aide à vivre. De Eric-Emmanuel Schmitt / Evene
  • La solitude est un art. De Vilhelm Ekelund / Aphorismes
  • En art point de frontière. De Victor Hugo / Tas de pierres
  • Qui dit art, dit mensonge. De Honoré de Balzac
  • L’art sauvera le monde. De Fiodor Dostoïevski
  • Savoir écouter est un art. De Epictète
  • L’art de plaire est l’art de tromper. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Soyez simple avec art. De Nicolas Boileau / L'art poétique
  • L'art pour l'art. De Anonyme / Metro Goldwyn Mayer
  • L’art est de cacher l’art. De Proverbe français
  • L'art fait qu'une copie offre souvent plus de charme que la nature elle-même. Johann Joachim Winckelmann, Pensées sur l'imitation des Grecs dans la peinture et la sculpture Gedanken über die Nachahmung der griechischen Werke in der Malerei und Bildhauerkunst
  • Plus de faits et moins d'art. William Shakespeare, Hamlet, II, 2, la reine
  • L'art est un message de réalité qui ne peut être exprimé en d'autres termes. Dans ce sens, un artiste est un envoyé des dieux et, pour cette raison, ne saurait transmettre leur mandat qu'en sa propre langue. Charles Langbridge Morgan, Portrait dans un Miroir, II Portrait in a Mirror, II
  • L'art est l'antithèse directe de la démocratie. George Moore, Confessions of a Young Man, VII
  • En art, comme en politique, les imbéciles sont un obstacle plus gênant que les morts : on a plus de peine à se frayer un chemin à travers leurs rangs. George Meredith, Les Comédiens tragiques, IV The Tragic Comedians, IV
  • L'art est inutile où suffit la nature. Baltasar Gracián y Morales, El héroe, primor 19
  • La nature et l'art semblent se fuir et, avant qu'on y songe, ils se sont retrouvés. Johann Wolfgang von Goethe, Nature et art Natur und Kunst
  • L'art se situe dans l'intervalle, mince comme la peau, qui sépare la vérité du mensonge. Sugimori Nobumori, dit Chikamatsu Monzaemon, Entretiens avec Hozumi Ikkan
  • À Paris, le métier est un art, et l'art une philosophie. Elizabeth Barrett, Mrs. Browning, Aurora Leigh, VI
  • L'art véritable n'est pas seulement l'expression d'un sentiment, mais aussi le résultat d'une vive intelligence. Hendrik Petrus Berlage, Sur l'architecture
  • Or l'art, c'est l'idée de l'œuvre, l'idée qui existe sans matière. Aristote, Des parties des animaux, I, 1 (traduction J.M. Le Blond)
  • Que chacun s'exerce dans l'art qu'il connaît. Cicéron en latin Marcus Tullius Cicero, Tusculanes, I, 18
  • Pauvres gens ! l'Art n'est pas d'éparpiller son âme : Est-elle en marbre, ou non, la Vénus de Milo ? Paul Verlaine, Poèmes saturniens, Épilogue , Messein
  • Le très grand art est celui dont les imitations sont légitimes, dignes, supportables ; et qui n'est pas détruit ni déprécié par elles ; ni elles par lui. Paul Valéry, Choses tues, Gallimard
  • L'art n'est pas une imitation mais une conquête. Isaac Félix, dit André Suarès, Goethe, le grand Européen, Émile-Paul
  • Nous savons que l'Art n'a pas de Patrie, le pauvre Sa fortune ne le lui permet pas Erik Satie, Cahiers d'un mammifère
  • En Art, j'aime la simplicité ; de même, en cuisine. Erik Satie, Cahiers d'un mammifère
  • L'art est une démonstration dont la nature est la preuve. Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand, François le Champi
  • L'art même n'est, à mon sens, qu'inceste entre l'instinct et la volonté. Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse, Correspondance, à Paul Claudel, 1er août 1949 , Gallimard
  • Il est un point élevé où l'art, la nature et la morale ne font qu'un et se confondent. Charles Augustin Sainte-Beuve, Causeries du lundi
  • La beauté, en art, n'est souvent que de la laideur matée. Jean Rostand, Pensées d'un biologiste, Stock
  • Tout le secret de l'art est peut-être de savoir ordonner des émotions désordonnées, mais de les ordonner de telle façon qu'on en fasse sentir encore mieux le désordre. Charles-Ferdinand Ramuz, Journal, 7 janvier 1906 , Mermod
  • La poésie, comme l'art, est inséparable de la merveille. André Pieyre de Mandiargues, L'Âge de craie, Gallimard
  • L'art doit chercher son langage dans le langage et contre le langage. Gaétan Picon, Les Lignes de la main, Gallimard
  • Tout l'intérêt de l'art se trouve dans le commencement. Après le commencement, c'est déjà la fin. Pablo Ruiz Picasso, Conversation avec Tériade, 1932 in l'Intransigeant
  • Les grands artistes n'ont pas de patrie. Alfred de Musset, Lorenzaccio, I, 5, l'orfèvre
  • Presque toutes les monarchies n'ont été fondées que sur l'ignorance des arts et n'ont été détruites que parce qu'on les a trop cultivés. Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, Lettres persanes
  • L'une des plus grandes sagesses en l'art militaire, c'est de ne pousser son ennemi au désespoir. Michel Eyquem de Montaigne, Essais, I, 47
  • L'artiste est menteur, mais l'art est vérité ! François Mauriac, Bloc-notes, I , Flammarion
  • Tout art est une leçon pour ses dieux. André Malraux, Les Voix du silence, Gallimard
  • Qu'est-ce que l'art ? - Ce par quoi les formes deviennent style. André Malraux, Les Voix du silence, Gallimard
  • Il n'y a plus d'art populaire parce qu'il n'y a plus de peuple. André Malraux, Les Voix du silence, Gallimard
  • L'art est un anti-destin. André Malraux, Les Voix du silence, Gallimard
  • On ne peut pas faire un art qui parle aux masses quand on n'a rien à leur dire. André Malraux, L'Espoir, Gallimard
  • L'art est un cheminement studieux vers une école buissonnière. Robert Mallet, Apostilles, Gallimard
  • L'art est sans doute la seule forme de progrès qui utilise aussi bien les voies de la vérité que celles du mensonge. Jean-Marie Gustave Le Clézio, L'Extase matérielle, Gallimard
  • L'art est encore la seule forme supportable de la vie ; la plus grande jouissance, et celle qui s'épuise le moins vite. Valery Larbaud, A. O. Barnabooth, Journal intime , Gallimard
  • De tout temps les hommes, pour quelque morceau de terre de plus ou de moins, sont convenus entre eux de se dépouiller, se brûler, se tuer, s'égorger les uns les autres ; et pour le faire plus ingénieusement et avec plus de sûreté, ils ont inventé de belles règles qu'on appelle l'art militaire. Jean de La Bruyère, Les Caractères, Du souverain ou de la république
  • L'art des fous peut nous toucher ; il ne nous enrichit que par ce que nous retrouvons en nous-mêmes de ses étrangetés. Pierre Jean Jouve, Commentaires, La Baconnière
  • Il y a dans l'art beaucoup de beautés qui ne deviennent naturelles qu'à force d'art. Joseph Joubert, Pensées
  • L'art est de cacher l'art. Joseph Joubert, Correspondance, à Mme Beaumont, 12 septembre 1801
  • L'art est un pâtre obscur qui marche les pieds nus. Victor Hugo, Les Tables tournantes de Jersey
  • L'art le plus muet est celui qui suscite le dialogue le plus pressant. Jean Grenier, Nouveau Lexique, Gallimard
  • L'œuvre d'art, c'est une idée qu'on exagère. André Gide, Journal, Gallimard
  • En art, comme partout, la pureté seule m'importe. André Gide, Les Faux-Monnayeurs, Gallimard
  • Je n'admets qu'une chose pour ne pas être naturelle : l'art. André Gide, Corydon, Gallimard
  • Tout passe. - L'art robuste Seul a l'éternité, Le buste Survit à la cité. Théophile Gautier, Émaux et camées
  • Oui, l'œuvre sort plus belle D'une forme au travail Rebelle, Vers, marbre, onyx, émail. Théophile Gautier, Émaux et camées
  • Parmi les arts, celui de la parole est le plus décevant de tous. Maurice Garçon, Tableau de l'éloquence judiciaire, Corrêa
  • L'art est un tyran qui se plaît à gêner ses sujets, et qui ne veut pas qu'ils paraissent gênés. Bernard Le Bovier de Fontenelle, Réflexions sur la poétique
  • L'égalité, c'est l'esclavage. Voilà pourquoi j'aime l'art. C'est que là, au moins, tout est liberté dans ce monde des fictions. Gustave Flaubert, Correspondance, à Louise Colet, 1852
  • On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat. Gustave Flaubert, Correspondance, à Louise Colet, 1846
  • Le génie est une question de muqueuses. L'art est une question de virgules. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • En art, il faut que la mathématique se mette aux ordres des fantômes. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • En art, il faut croire avant d'y aller voir. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • L'art ne sera que là où vous saurez percevoir, et faire apercevoir, la solidarité haineuse qui lie l'être et le vivre. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • L'absence de défauts n'est pas une qualité, en choses d'art, et les qualités moyennes même n'y sont presque comptées que comme absence de défauts. Émile Faguet, Études littéraires du dix-septième siècle, Calmann-Lévy
  • L'art est un département des aberrations. Jean Dubuffet, Prospectus et tous Écrits suivants, Gallimard
  • Tout art s'apprend par art, la seule poésie Est un pur don céleste. Guillaume de Salluste, seigneur Du Bartas, L'Uranie
  • La critique est aisée, et l'art est difficile. Philippe Néricault, dit Destouches, Le Glorieux, II, 5, Philinte
  • L'art est le plus beau des mensonges. Claude Debussy, Monsieur Croche, antidilettante, Gallimard
  • L'art est long et le temps est court. Charles Cros, Le Collier de griffes, Insoumission
  • Proclamons les princip's de l'art ! Que tout l' mond' s'entende ! Les contours des femm's, c'est du lard, La chair, c'est d'la viande. Charles Cros, Le Coffret de santal, Chanson des sculpteurs
  • Il faut de la religion pour la religion, de la morale pour la morale, de l'art pour l'art. Le bien et le saint ne peuvent être la route de l'utile, ni même du beau. Victor Cousin, Cours de philosophie
  • La principale fonction de l'Art est de construire des types sur la base fournie par la Science. Auguste Comte, Système de politique positive
  • L'art d'aimer ? C'est savoir joindre à un tempérament de vampire la discrétion d'une anémone. Émile Michel Cioran, Syllogismes de l'amertume, Gallimard
  • L'Art, c'est la nature accélérée et Dieu au ralenti. Malcolm de Chazal, Sens plastique, Gallimard
  • L'art est fait pour troubler. La science rassure. Georges Braque, Le Jour et la Nuit, Gallimard
  • Le dernier effort de l'art, c'est de faire faire aux hommes ce qu'ils veulent, comme de leur faire connaître ce qu'ils savent. Maurice Blondel, L'Action, P.U.F.
  • Tout art tire son origine d'un défaut exceptionnel. Maurice Blanchot, Le Livre à venir, Gallimard
  • L'art nous offre des énigmes, mais par bonheur aucun héros. Maurice Blanchot, Le Livre à venir, Gallimard
  • À force d'art, l'art lui-même est banni. François Joachim de Pierre, cardinal de Bernis, Épîtres
  • L'art vise à imprimer en nous des sentiments plutôt qu'à les exprimer. Henri Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, P.U.F.
  • C'est dans l'Art que l'homme se dépasse définitivement lui-même. Simone de Beauvoir, Privilèges, Gallimard
  • L'art est une tentative pour intégrer le mal. Simone de Beauvoir, Les Mandarins, Gallimard
  • En matière d'art, j'avoue que je ne hais pas l'outrance ; la modération ne m'a jamais semblé le signe d'une nature artistique vigoureuse. Charles Baudelaire, L'Art romantique
  • Ce que l'art est tout d'abord, et ce qu'il demeure avant tout, est un jeu. Georges Bataille, Lascaux ou la naissance de l'art, Skira
  • L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. Honoré de Balzac, La Recherche de l'absolu
  • Qu'on protège les arts, bien ! mais les artistes, non ce sont tous des fainéants et des débauchés ! Émile Augier, Le Gendre de M. Poirier, I, 6, Poirier , Michel Lévy
  • Nul n'a jamais écrit ou peint, sculpté, modelé, construit, inventé, que pour sortir en fait de l'enfer. Antonin Artaud, Van Gogh, le suicidé de la société, Gallimard
  • En toute œuvre d'art, la pensée sort de l'œuvre, et jamais une œuvre ne sort d'une pensée. Émile Chartier, dit Alain, La Visite au musicien, les Arts et les Dieux , Gallimard
  • Le langage absolu se retrouve en tous les arts, qui, en ce sens, sont comme des énigmes, signifiant impérieusement et beaucoup sans qu'on puisse dire quoi. Émile Chartier, dit Alain, Vingt Leçons sur les beaux-arts, Gallimard
  • L'art d'écrire précède la pensée. Émile Chartier, dit Alain, Propos de littérature, Gallimard
  • L'art et la religion ne sont pas deux choses, mais plutôt l'envers et l'endroit d'une même étoffe. Émile Chartier, dit Alain, Préliminaires à la mythologie, Flammarion

Images d'illustration du mot « art »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « art »

Langue Traduction
Corse arte
Basque art
Japonais アート
Russe искусство
Portugais arte
Arabe فن
Chinois 艺术
Allemand kunst
Italien arte
Espagnol arte
Anglais art
Source : Google Translate API

Synonymes de « art »

Source : synonymes de art sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « art »


Mots similaires