La langue française

Élastique

Définitions du mot « élastique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLASTIQUE, adj et subst.

I.− Adjectif
A.− PHYSIQUE
1. Qui a rapport à l'élasticité. Propriété, vertu élastique d'un corps. Nous saurons pourquoi les vibrations des corps incandescents diffèrent (...) des vibrations élastiques ordinaires (Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 207).Une déformation élastique (...) a lieu tant que les molécules se déplacent d'une quantité plus petite que le rayon de leur sphère d'action (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 23).
Choc élastique. ,,Choc où, aucune énergie n'étant transformée en chaleur, la quantité de mouvement et la forme des corps sont conservées`` (Quillet 1965). Le choc élastique d'une particule incidente contre une particule de même masse (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 162).
Force élastique. Synon. (vx) de pression (de l'air, d'un gaz).La densité est toujours proportionnelle à la force élastique, et réciproquement (Poisson, Mécan.,t. 2, 1811, p. 433).
Limite élastique. Synon. de limite d'élasticité.Les courroies ont une très faible limite élastique; aussi elles s'allongent toujours sous leur tension de service (Gorgeu.Machines-outils,1928, p. 33).
2. Qui possède de l'élasticité; qui a la propriété de reprendre, du moins partiellement, sa forme et son volume primitifs après avoir été soumis à une compression ou à une extension. Corps, fluide, gaz élastique. L'air est à la fois élastique et compressible (Bern. de St-P., Harm, nat.,1814, p. 136).La déformation d'un solide élastique s'effectue réversiblement et sans résistances passives appréciables (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 184):
1. Si les accords s'envolent des fibres d'un instrument, j'écoute avec volupté ces notes perlées qui s'échappent en cadence à travers les ondes élastiques de l'atmosphère. Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 181.
B.− P. ext., usuel
1. Qui est fait d'une matière très souple ou très flexible, douée d'élasticité. Balle, gomme, sommier élastique. Une peau douce et fine, tendue sur une chair ferme et élastique, apanage exclusif de la fraîcheur (Laclos, Éduc. femmes,1803, p. 462).Ce vêtement (...), se fait au tricot, (...). Tricot élastique moulant parfaitement le buste, que continue la tunique (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 728):
2. ... moi qui aime tant (...), les vastes divans élastiques où l'on s'allonge voluptueusement sur des piles de coussins, et tous ces jolis meubles modernes, si luxueux, si riches et si gais, je me sens toute triste de la morne tristesse de ceux-là... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 25.
3. Je revins chez moi par les terres, en compagnie de Jeanty Flaqué. Nous suivions les bordures des pièces sur l'herbe rêche d'hiver, élastique aux pieds, où l'on marche bien sans soulever un atome de poussière. Pesquidoux, Le Livre de raison,1932, p. 249.
P. métaph. Une prose aussi ferme que prose puisse l'être, sans lourdeur, d'un tissu serré, élastique comme la substance de la force (Barb. d'Aurev., 1erMemor.,1837, p. 106).
Spécialement
a) ANAT. Fibre, muscle élastique. En dehors est un ligament élastique qui force les valves à s'ouvrir (Cuvier, Anat. comp.,t. 1, 1805, p. 131).
Tissu élastique. Tissu conjonctif formé de fibres élastiques. Les tissus élastiques des artères, des tendons, des muscles sont des propriétés physiques (C. Bernard, Notes,1860, p. 179).
b) BOTANIQUE
Arille élastique. Qui s'étend jusqu'à un certain point, lors du développement de la graine, avant de se déchirer.
Filet d'étamine élastique. Qui se redresse avec force au moment de l'épanouissement.
Rem. Attestés ds Littré, Besch. 1845, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. encyclop.
c) GÉOM. (Courbe) élastique, une élastique. Courbe formée d'une lame métallique homogène fixée par une de ses extrémités à un plan vertical et chargée à l'autre extrémité d'un poids qui la fait ployer.
Rem. Attesté ds Littré, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, DG, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. Lang. fr.
d) MAR. Emplanture élastique. Emplanture des bas mâts sur un madrier évidé par-dessous, ce qui divise et atténue leur pression.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e, Guérin 1892.
2. [En parlant de l'allure, des mouvements d'une pers., d'un animal] Qui a une apparence de souplesse, qui s'effectue avec beaucoup d'aisance. C'étaient deux solides gaillards, (...) qui montraient en tous leurs mouvements cette grâce élastique des membres qu'on acquiert par l'exercice (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Partie camp., 1881, p. 375).Et, (...), tête haute, le pas élastique, elle franchit allégrement le seuil (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 216):
4. Le kangourou saute par bonds précis et élastiques tout le long de son allée et semble dire, ses deux pattes de devant sur la poitrine : « Je vous demande bien pardon, mais, quand ça me prend, c'est plus fort que moi : je ne peux pas m'en empêcher. » Renard, Journal,1902, p. 742.
3. Au fig.
a) [En parlant du caractère d'une pers.] Qui se plie facilement, qui est capable d'adaptation intellectuelle, morale. Chateaubriand, en tant que politique, est donc et reste excessif, cassant, non élastique (Sainte-Beuve, Chateaubr.,t. 2, 1860, p. 420).L'on comprend que les grands amoureux aillent à la Trappe. Ils peuvent s'exciter l'imagination à loisir. Cela suppose, toutefois, une âme élastique (Barrès, Cahiers,t. 14, 1922, p. 95).
Péj. Qui manque de rigueur morale, de constance dans ses principes. Ces deux raisons suffisaient à sa conscience élastique pour la mettre tout à fait en repos (Ponson du Terr., Rocambole,t. 2, 1859, p. 236).
b) [En parlant d'un mot, d'une formule, du contenu d'un écrit, texte de loi, règlement...] Dont l'application, la signification peuvent donner lieu à des variations. D'autres [textes de loi] sont rédigés d'une manière plus vague, et par conséquent plus élastique (Courier, Pamphlets pol.,Procès de P.-L. Courier, 1821, p. 110).Ainsi, (...) disposant d'une échelle assez élastique de peines, les tribunaux apprécieront (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 178):
5. ... réalisme, ... mot vague et élastique qui signifie pour le vulgaire, non pas une méthode nouvelle de création, mais une description minutieuse des accessoires... Baudelaire, L'Art romantique,1867, p. 444.
c) TECHN. MILIT. Dépense, retraite élastiques. Système de défense consistant en replis successifs d'une armée devant une force militaire supérieure, afin d'éviter une percée de l'ennemi et de limiter son avance. Ils pouvaient croire encore aux miracles, à la France immortelle, à l'aide américaine, à la défense élastique (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 67).
II.− Subst. masc.
A.− Vx. Synon. de ressort.Un agrément de cuivre semblable aux élastiques que les tapissiers mettent dans les fauteuils (Du Camp, Hollande,1859, p. 7).
B.− Tissu, ruban, dont la trame contient des fils de caoutchouc. Bretelles en élastique; élastique plat, rond, à boutonnières. Et le malheureux disparut, (...), laissant pour toute preuve de sa réalité une bottine à élastiques qui lui avait échappé dans sa fuite (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 108).Cet élégant, qui pouvait avoir quinze ans, marchait sur la pointe des pieds comme s'il eût été soulevé par les élastiques de son pantalon (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 85).
C.− Ruban, bracelet de caoutchouc. C'était un gros élastique monté, une espèce de fronde (Céline, Mort à crédit,1936, p. 123).Moûlu tire de sa poche une liasse de lettres retenues par un élastique (Sartre, Mort ds âme,1949p. 201.
Arg. Les lâcher, les envoyer avec un élastique. Se faire prier pour payer (cf. Carabelli, [Lang. pop.]).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. élastoche, pop. Synon. de élastique. C'est mon élastoche qui me serre (Montherl., Ville dont prince, 1951, II, 4, p. 890). b) Plusieurs subst. fém. relevant du domaine de la méd. biol. formés sur le rad. du mot se présentant sous la forme élast-, /élasto-. α) Élastine (ou élasticine). Substance du groupe des scléroprotéines, servant à la constitution des tissus élastiques de l'organisme (ligaments, parois artérielles...). Le collagène, la kératine et l'élastine, constituants de la peau, sont des albuminoïdes (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux, 1947, p. 27). β) Élastoblaste. ,,Cellule fusiforme, particulièrement abondante au niveau du périchondre, qui engendre les fibres élastiques`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Les premières fibrilles sont dans l'ectoplasme cellulaire et elles sont épi-cellulaires. Leur apparition est soudaine et simultanée dans un grand nombre d'élastoblastes (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 122). γ) Élastorexie (ou élastorhexie, élastorrexie). ,,Dégénérescence du réseau élastique des couches profondes du chorion`` (Méd. Biol. t. 2 1971) Dans la peau, on note (...), l'élastorexie des fibres élastiques du derme (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 562).
Prononc. et Orth. : [elastik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1690 (Fur.); 2. 1814 au fig. « souple, flexible » réflexion élastique (Bern. de St-P., Harm. nat., p. 139); 1821 (Courier, loc. cit.). B. Subst. 1. 1783 masc. écrit élastiq « matière élastique et particulièrement en caoutchouc; fil, ruban de caoutchouc » (Restif de La Bret., Les Contemporaines par gradation, p. 137); 1836 élastique « id. » (Land.); 2. 1865 fém. géom. une [courbe] élastique (Littré). Empr. au lat. sc.elasticus (du gr. ε ̓ λ α σ τ η ́ ς, ε ̓ λ α σ τ ο ́ ς, autres formes de ε ̓ λ α τ ο ́ ς « étiré, ductile » (cf. Bl.-W1-5), à côté duquel existait aussi le dér. ε ̓ λ α τ ι κ ο ́ ς) Fréq. abs. littér. : 497. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 712, b) 666; xxes. : a) 565, b) 808.
DÉR.
Élastiquement, adv.D'une manière élastique. Un troisième cylindre vient appuyer élastiquement sur le cyclindre d'impression pour en augmenter la pression (Civils. écr.,1939, p. 1012). [elastikmɑ ̃]. 1reattest. 1860 (Duranty, Malh. H. Gérard, p. 64); de élastique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 299. − Grimaud (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 194.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLASTIQUE, adj et subst.

I.− Adjectif
A.− PHYSIQUE
1. Qui a rapport à l'élasticité. Propriété, vertu élastique d'un corps. Nous saurons pourquoi les vibrations des corps incandescents diffèrent (...) des vibrations élastiques ordinaires (Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 207).Une déformation élastique (...) a lieu tant que les molécules se déplacent d'une quantité plus petite que le rayon de leur sphère d'action (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 23).
Choc élastique. ,,Choc où, aucune énergie n'étant transformée en chaleur, la quantité de mouvement et la forme des corps sont conservées`` (Quillet 1965). Le choc élastique d'une particule incidente contre une particule de même masse (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 162).
Force élastique. Synon. (vx) de pression (de l'air, d'un gaz).La densité est toujours proportionnelle à la force élastique, et réciproquement (Poisson, Mécan.,t. 2, 1811, p. 433).
Limite élastique. Synon. de limite d'élasticité.Les courroies ont une très faible limite élastique; aussi elles s'allongent toujours sous leur tension de service (Gorgeu.Machines-outils,1928, p. 33).
2. Qui possède de l'élasticité; qui a la propriété de reprendre, du moins partiellement, sa forme et son volume primitifs après avoir été soumis à une compression ou à une extension. Corps, fluide, gaz élastique. L'air est à la fois élastique et compressible (Bern. de St-P., Harm, nat.,1814, p. 136).La déformation d'un solide élastique s'effectue réversiblement et sans résistances passives appréciables (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 184):
1. Si les accords s'envolent des fibres d'un instrument, j'écoute avec volupté ces notes perlées qui s'échappent en cadence à travers les ondes élastiques de l'atmosphère. Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 181.
B.− P. ext., usuel
1. Qui est fait d'une matière très souple ou très flexible, douée d'élasticité. Balle, gomme, sommier élastique. Une peau douce et fine, tendue sur une chair ferme et élastique, apanage exclusif de la fraîcheur (Laclos, Éduc. femmes,1803, p. 462).Ce vêtement (...), se fait au tricot, (...). Tricot élastique moulant parfaitement le buste, que continue la tunique (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 728):
2. ... moi qui aime tant (...), les vastes divans élastiques où l'on s'allonge voluptueusement sur des piles de coussins, et tous ces jolis meubles modernes, si luxueux, si riches et si gais, je me sens toute triste de la morne tristesse de ceux-là... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 25.
3. Je revins chez moi par les terres, en compagnie de Jeanty Flaqué. Nous suivions les bordures des pièces sur l'herbe rêche d'hiver, élastique aux pieds, où l'on marche bien sans soulever un atome de poussière. Pesquidoux, Le Livre de raison,1932, p. 249.
P. métaph. Une prose aussi ferme que prose puisse l'être, sans lourdeur, d'un tissu serré, élastique comme la substance de la force (Barb. d'Aurev., 1erMemor.,1837, p. 106).
Spécialement
a) ANAT. Fibre, muscle élastique. En dehors est un ligament élastique qui force les valves à s'ouvrir (Cuvier, Anat. comp.,t. 1, 1805, p. 131).
Tissu élastique. Tissu conjonctif formé de fibres élastiques. Les tissus élastiques des artères, des tendons, des muscles sont des propriétés physiques (C. Bernard, Notes,1860, p. 179).
b) BOTANIQUE
Arille élastique. Qui s'étend jusqu'à un certain point, lors du développement de la graine, avant de se déchirer.
Filet d'étamine élastique. Qui se redresse avec force au moment de l'épanouissement.
Rem. Attestés ds Littré, Besch. 1845, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. encyclop.
c) GÉOM. (Courbe) élastique, une élastique. Courbe formée d'une lame métallique homogène fixée par une de ses extrémités à un plan vertical et chargée à l'autre extrémité d'un poids qui la fait ployer.
Rem. Attesté ds Littré, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, DG, Guérin 1892, Lar. 19e-Lar. Lang. fr.
d) MAR. Emplanture élastique. Emplanture des bas mâts sur un madrier évidé par-dessous, ce qui divise et atténue leur pression.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e, Guérin 1892.
2. [En parlant de l'allure, des mouvements d'une pers., d'un animal] Qui a une apparence de souplesse, qui s'effectue avec beaucoup d'aisance. C'étaient deux solides gaillards, (...) qui montraient en tous leurs mouvements cette grâce élastique des membres qu'on acquiert par l'exercice (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Partie camp., 1881, p. 375).Et, (...), tête haute, le pas élastique, elle franchit allégrement le seuil (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 216):
4. Le kangourou saute par bonds précis et élastiques tout le long de son allée et semble dire, ses deux pattes de devant sur la poitrine : « Je vous demande bien pardon, mais, quand ça me prend, c'est plus fort que moi : je ne peux pas m'en empêcher. » Renard, Journal,1902, p. 742.
3. Au fig.
a) [En parlant du caractère d'une pers.] Qui se plie facilement, qui est capable d'adaptation intellectuelle, morale. Chateaubriand, en tant que politique, est donc et reste excessif, cassant, non élastique (Sainte-Beuve, Chateaubr.,t. 2, 1860, p. 420).L'on comprend que les grands amoureux aillent à la Trappe. Ils peuvent s'exciter l'imagination à loisir. Cela suppose, toutefois, une âme élastique (Barrès, Cahiers,t. 14, 1922, p. 95).
Péj. Qui manque de rigueur morale, de constance dans ses principes. Ces deux raisons suffisaient à sa conscience élastique pour la mettre tout à fait en repos (Ponson du Terr., Rocambole,t. 2, 1859, p. 236).
b) [En parlant d'un mot, d'une formule, du contenu d'un écrit, texte de loi, règlement...] Dont l'application, la signification peuvent donner lieu à des variations. D'autres [textes de loi] sont rédigés d'une manière plus vague, et par conséquent plus élastique (Courier, Pamphlets pol.,Procès de P.-L. Courier, 1821, p. 110).Ainsi, (...) disposant d'une échelle assez élastique de peines, les tribunaux apprécieront (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 178):
5. ... réalisme, ... mot vague et élastique qui signifie pour le vulgaire, non pas une méthode nouvelle de création, mais une description minutieuse des accessoires... Baudelaire, L'Art romantique,1867, p. 444.
c) TECHN. MILIT. Dépense, retraite élastiques. Système de défense consistant en replis successifs d'une armée devant une force militaire supérieure, afin d'éviter une percée de l'ennemi et de limiter son avance. Ils pouvaient croire encore aux miracles, à la France immortelle, à l'aide américaine, à la défense élastique (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 67).
II.− Subst. masc.
A.− Vx. Synon. de ressort.Un agrément de cuivre semblable aux élastiques que les tapissiers mettent dans les fauteuils (Du Camp, Hollande,1859, p. 7).
B.− Tissu, ruban, dont la trame contient des fils de caoutchouc. Bretelles en élastique; élastique plat, rond, à boutonnières. Et le malheureux disparut, (...), laissant pour toute preuve de sa réalité une bottine à élastiques qui lui avait échappé dans sa fuite (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 108).Cet élégant, qui pouvait avoir quinze ans, marchait sur la pointe des pieds comme s'il eût été soulevé par les élastiques de son pantalon (Alain-Fournier, Meaulnes,1913, p. 85).
C.− Ruban, bracelet de caoutchouc. C'était un gros élastique monté, une espèce de fronde (Céline, Mort à crédit,1936, p. 123).Moûlu tire de sa poche une liasse de lettres retenues par un élastique (Sartre, Mort ds âme,1949p. 201.
Arg. Les lâcher, les envoyer avec un élastique. Se faire prier pour payer (cf. Carabelli, [Lang. pop.]).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. élastoche, pop. Synon. de élastique. C'est mon élastoche qui me serre (Montherl., Ville dont prince, 1951, II, 4, p. 890). b) Plusieurs subst. fém. relevant du domaine de la méd. biol. formés sur le rad. du mot se présentant sous la forme élast-, /élasto-. α) Élastine (ou élasticine). Substance du groupe des scléroprotéines, servant à la constitution des tissus élastiques de l'organisme (ligaments, parois artérielles...). Le collagène, la kératine et l'élastine, constituants de la peau, sont des albuminoïdes (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux, 1947, p. 27). β) Élastoblaste. ,,Cellule fusiforme, particulièrement abondante au niveau du périchondre, qui engendre les fibres élastiques`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Les premières fibrilles sont dans l'ectoplasme cellulaire et elles sont épi-cellulaires. Leur apparition est soudaine et simultanée dans un grand nombre d'élastoblastes (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 122). γ) Élastorexie (ou élastorhexie, élastorrexie). ,,Dégénérescence du réseau élastique des couches profondes du chorion`` (Méd. Biol. t. 2 1971) Dans la peau, on note (...), l'élastorexie des fibres élastiques du derme (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 562).
Prononc. et Orth. : [elastik]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1690 (Fur.); 2. 1814 au fig. « souple, flexible » réflexion élastique (Bern. de St-P., Harm. nat., p. 139); 1821 (Courier, loc. cit.). B. Subst. 1. 1783 masc. écrit élastiq « matière élastique et particulièrement en caoutchouc; fil, ruban de caoutchouc » (Restif de La Bret., Les Contemporaines par gradation, p. 137); 1836 élastique « id. » (Land.); 2. 1865 fém. géom. une [courbe] élastique (Littré). Empr. au lat. sc.elasticus (du gr. ε ̓ λ α σ τ η ́ ς, ε ̓ λ α σ τ ο ́ ς, autres formes de ε ̓ λ α τ ο ́ ς « étiré, ductile » (cf. Bl.-W1-5), à côté duquel existait aussi le dér. ε ̓ λ α τ ι κ ο ́ ς) Fréq. abs. littér. : 497. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 712, b) 666; xxes. : a) 565, b) 808.
DÉR.
Élastiquement, adv.D'une manière élastique. Un troisième cylindre vient appuyer élastiquement sur le cyclindre d'impression pour en augmenter la pression (Civils. écr.,1939, p. 1012). [elastikmɑ ̃]. 1reattest. 1860 (Duranty, Malh. H. Gérard, p. 64); de élastique, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 299. − Grimaud (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 194.

Wiktionnaire

Adjectif

élastique \e.la.stik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut se déformer temporairement sous l’action d’une force puis retrouver sa forme initiale au repos.
    • Un corps élastique.
    • Les gaz sont très élastiques.
    • Des bretelles élastiques.
    • Une balle élastique.
    • Une déformation élastique.
  2. (Figuré) Qui fait montre d’un manque de fermeté morale.
    • Il a la conscience élastique.
    • Ces solides gaillards de la SA au coup de poing facile et à la conscience élastique sont 1,5 million au début de 1933, et 3 millions un an plus tard.] — (François Kersaudy, Les secrets du Ⅲe Reich, Éditions Perrin, 2013, ISBN 978-2-262-03752-9)

Nom commun

élastique \e.la.stik\ masculin Note : On l’emploie parfois au féminin.

  1. Bande en caoutchouc, souvent circulaire.
    • Je les accompagne jusqu’à la ligne de sentinelles, face au clocher du village où ils vont, et les lâche comme une élastique. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • Il choisit avec un soin méticuleux son plus beau caillou, qu’il plaça dans le cuir du lance-pierres, puis, une jambe en avant, l’autre en arrière, le buste cambré, il tendit les élastiques. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Sports hippiques) Longue bande élastique servant à lancer le départ de certaines courses hippiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLASTIQUE. adj. des deux genres
. Qui a de l'élasticité. Corps élastique. Les gaz sont très élastiques. Bretelles élastiques. Balle élastique. Gomme élastique. Il signifie aussi Qui produit l'élasticité, le ressort. Force élastique. Il se dit aussi figurément, en parlant des Personnes, pour exprimer leur Manque de fermeté dans la direction morale. Il a la conscience élastique. Il se dit, comme nom masculin, d'un Tissu contenant des fils de caoutchouc ou de ces fils eux-mêmes. Bottines à élastiques. Remettre un élastique.

Littré (1872-1877)

ÉLASTIQUE (é-la-sti-k') adj.
  • 1Qui a de l'élasticité, c'est-à-dire qui est susceptible à la fois de céder à une pression et de revenir à sa première forme. Les gaz sont très élastiques. La terre, épanouie aux rayons qui la dorent, Nage plus mollement dans l'élastique éther, Lamartine, Harm. II, 6.

    Terme de géométrie. Courbe élastique, celle que forme une tige élastique fixée par un de ses bouts et chargée à l'autre d'un poids. On dit aussi substantivement une élastique.

    Bretelles élastiques, bretelles munies de ressorts élastiques.

    Gomme élastique, nom donné au caoutchouc, qui jouit d'une grande élasticité. La gomme élastique, coulée soit en carrés, soit en boule, sert à effacer le crayon. Le nom de gomme est impropre, puisque le caoutchouc n'est pas une gomme.

    Balle élastique, en termes d'écolier, balle faite avec des filets de caoutchouc enroulés sur un morceau de liége rond, recouverts eux-mêmes d'un fil de laine et d'une peau cousue tout autour.

    Terme de botanique. Arille élastique, celui qui, s'étendant jusqu'à un certain point à mesure du développement de la graine, se déchire enfin et se retire sur lui-même par un mouvement subit.

    Filet d'étamine élastique, celui qui est susceptible de se redresser avec force, au moment de l'épanouissement.

    Terme d'anatomie. Tissu élastique, tissu qui jouit de l'élasticité.

    Terme de marine. Se dit d'un établissement de l'emplanture des bas mâts qui divise et atténue la pression.

  • 2 S. m. Ressort que l'on met aux bretelles. Remettre un élastique.

    Se dit aussi des jarretières et d'une sorte de bracelet pour tenir les manches. Porter des élastiques.

    Gomme élastique. Une balle d'élastique.

  • 3 S. f. Terme d'anatomie. Espèce d'éléments qui constitue le tissu élastique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élastique »

Du latin elasticus (même sens que l’adjectif), venant du grec ancien ἐλαστής, elastēs (« étiré, ductile »), autre forme de ἐλατός (elatos), venant de ἐλαύνειν elaunein, (« pousser, chasser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἐλαστὴς, le même que ἐλατὴς ou ἐλατὴρ, qui pousse, qui meut, de ἐλαύνειν, pousser, chasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « élastique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élastique elastik

Évolution historique de l’usage du mot « élastique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élastique »

  • Nous avons vu l’âge de fer, l’âge de plomb... Nous voici arrivés à l’âge du caoutchouc, celui où les consciences sont élastiques. De Aurélien Scholl
  • C’est très élastique, un style. De Griffo / Evene.fr - Novembre 2006
  • L’art est assez élastique pour tirer vers l’infini. De Marc-Olivier Wahler / Evene.fr - Septembre 2006
  • Le temps est élastique. Avec un peu d'adresse on peut avoir l'air d'être toujours dans un endroit et être toujours dans un autre. De Jean Cocteau / Les parents terribles
  • Le temps n'est qu'une abstraction élastique pouvant être contenue dans une seconde ou dans l'éternité. De Francine Ouellette / Les Ailes du destin
  • Quel élastique interminable est la moindre parcelle de durée quand c'est la dernière à vivre et qu'on en est conscient. De Yann Queffélec / Libération - 9 Septembre 2000
  • La jarretière est un ruban élastique destiné à empêcher une femme de sortir de ses bas et de désoler le pays. De Ambrose Bierce
  • La montre molle est une invention de Salvador Dali, particulièrement adaptée aux horaires souples et aux journées élastiques, mais inutilisable quand les temps sont durs. De Marc Escayrol / Mots et grumots
  • Le temps dont nous disposons chaque jour est élastique ; les passions que nous ressentons le dilatent, celles que nous inspirons le rétrécissent, et l'habitude le remplit. De Marcel Proust / A l'ombre des jeunes filles en fleurs
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Bande élastique actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Instant Interview, Marché mondial des Bande élastique 2020: analyse de l’industrie et profils détaillés des principaux acteurs clés , Kinesio Taping, Mueller, 3M, Nitto – Instant Interview
  • Le Rapport sur le marché Ruban thérapeutique élastique a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Ruban thérapeutique élastique pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché Ruban thérapeutique élastique mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Kinesio Taping, SpiderTech, KT TAPE, RockTape, StrengthTape – Instant Interview
  • Ça y est, c'est reparti ! Depuis les derniers jours de mai, alors que tout le début de saison printanière avait été hypothéqué par la crise du coronavirus, l'activité de saut à l'élastique a repris sur le site de la Souleuvre. A la Ferrière-Harang, à quelques kilomètres de l'autoroute A 84, l'ancien viaduc ferroviaire attire de nouveau. Le responsable du site de saut Mickaël Mulot était satisfait de la présence des passionnés dès la reprise : "nous savions que nous pouvions compter sur nos habitués pour notre réouverture. Nous avons reçu plein de messages de soutien pendant la période de fermeture…" Les sauts s'effectuent "dans le respect strict des mesures barrières" ainsi que les autres activités : tyrolienne et balançoire géante, saut pendulaire… Aux abords du viaduc, il y a aussi bar, restauration/snack, des jeux d'enfants (luge sur rails, jardin sensoriel…), des circuits rando… De quoi s'occuper. lamanchelibre.fr, Vire Normandie. Le grand frisson du saut à l'élastique
  • Pourquoi un aiguillon d'ortie est à la fois assez solide pour pénétrer la peau et suffisamment dur pour ne pas se casser lors d’un contact avec elle? D’après des chercheurs danois, il s'agit d’une combinaison de critères: profondeur, longueur, diamètre, qui, une fois réunis, permettent de créer un mécanisme élastique universel. , Un «mécanisme élastique universel» mis en évidence par des chercheurs - Sputnik France
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Film élastique. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Film élastique est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des matières chimiques 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Groupe Mondi, Kraton, Schweitzer-Mauduit, Tredegar, Aplix – Journal l'Action Régionale

Images d'illustration du mot « élastique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « élastique »

Langue Traduction
Anglais elastic
Espagnol elástico
Italien elastico
Allemand elastisch
Chinois 有弹性
Arabe المرن
Portugais elástico
Russe эластичный
Japonais 弾性
Basque elastikoa
Corse elàsticu
Source : Google Translate API

Synonymes de « élastique »

Source : synonymes de élastique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « élastique »

Élastique

Retour au sommaire ➦

Partager