Contentement : définition de contentement


Contentement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTENTEMENT, subst. masc.

A.− Action de contenter un besoin, un désir. Avoir, donner du contentement. Elle n'était pas comme Laurent, affaissée dans le contentement épais de ses désirs (Zola, Thérèse Raquin,1867, p. 45):
1. On entendait derrière la porte cette impatience piétinante des écoliers qui vont sortir (...) et la vieille savourait ce joli train qui doublait son désir maternel, mais l'empêchait de rien faire pour en hâter le contentement... A. Daudet, Le Nabab,1877, p. 154.
B.− Résultat de cette action.
1. État d'une personne contentée, sentiment intérieur, profond et durable de celui qui a ses désirs comblés. Éprouver un grand, un profond, un entier contentement; un contentement intérieur, du cœur. Synon. bonheur, joie, plaisir, satisfaction.En apercevant dans les traits d'Annette ce contentement radieux que produit le bonheur, il tressaillit (Balzac, Annette et le criminel,t. 3, 1824, p. 60):
2. C'était alors en lui une joie sourde, un contentement qui le pénétrait, cette intime et grande satisfaction que l'homme éprouve après la création, comme après un essai et une œuvre de sa divinité. E. et J. de Goncourt, Charles Demailly,1860, p. 95.
3. − Approche-toi, fais-toi voir. Elle [Arsule] vient contre lui. Il [Panturle] la saisit par ses hanches courbes. Elle est comme une jarre entre ses mains (...) Il tient dans ses mains toute la rondeur de la jarre de chair. Il interroge comme ça, de bas en haut. Elle a baissé son visage plein d'un contentement large comme le ciel. − Oui, elle dit; maintenant, tu sais. Giono, Regain,1930, p. 1237.
2. Sentiment de plaisir, de joie, causé par un événement agréable :
4. Une fois qu'ils furent rendus au coin de l'âtre, ce fut bien un autre contentement, car le petit leur tendoit les bras avec des rires charmants, et les appeloit « maman » et « papa » comme s'il ne s'en étoit jamais connu d'autres. Nodier, Trésor des fèves et Fleur des pois,1833, p. 32.
En emploi adj. De contentement. Qui marque le contentement. Rire, soupir, sourire de contentement.
Loc. Au grand contentement de. Pour la grande joie de. Il resta une heure au lieu d'une demi-heure, au grand contentement de Fantine (Hugo, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 264).
Proverbe. Contentement passe richesse. Mieux vaut être pauvre et joyeux que riche et malheureux. Cf. aussi l'argent ne fait pas le bonheur.
Spéc. Contentement de soi-même.
a) Sentiment de satisfaction intérieure, paix de la conscience de celui qui n'a rien à se reprocher, qui approuve sa conduite :
5. ... et quant à toi, ô mon unique amie! bannis ton injurieuse inquiétude, fie-toi à ce cœur qui a besoin, pour respirer à son aise, de n'avoir aucun reproche à se faire, et à qui le contentement de lui-même est aussi nécessaire que ton amitié. MmeCottin, Claire d'Albe,1799, p. 130.
b) Sentiment de vanité de celui qui a une trop bonne opinion de lui-même. Synon. suffisance :
6. Quel frémissement d'orgueil (...) quel contentement de soi, quand il me parlait ensuite de ce qu'il voulait faire [Hubert]... Léautaud, Amours,1906, p. 226.
Rem. Les dict. relèvent un sens anc. dans le domaine de l'habill. Parfait contentement. Sorte de gros nœud de ruban qui complétait la parure des femmes au xviiies., dans l'échancrure d'une robe. La robe en satin à ramages [de Mmede Pompadour sur le portrait de La Tour] laisse place dans l'échancrure de la poitrine à plusieurs rangs de ces nœuds qu'on appelle, je crois, des parfaits contentements (Sainte-Beuve, Causeries du lundi, t. 2, 1851-62, p. 508). Jeanne Benozzi (...) est représentée dans le beau portrait de La Tour, en coiffure basse, au haut de laquelle se recroqueville une petite plume blanche, un nœud de ruban au cou, un parfait contentement au corsage (E. de Goncourt, La Maison d'un artiste, 1881, p. 177).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tɑ ̃tmɑ ̃]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. Av. 1475 (G. Chastellain, Livre de Paix, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 7, p. 393). Dér. de contenter*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 712. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 941, b) 1 262; xxes. : a) 1 116, b) 876.

Contentement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

contentement \kɔ̃.tɑ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. État de celui qui est content, satisfait.
    • Ses enfants lui donnent du contentement, lui donnent toutes sortes de contentements.
    • Je vous donnerai contentement.
    • Vous aurez contentement.
    • Un chaud contentement lui venait, grâce à cette demi-bouteille de Pouilly. — (François Mauriac, Thérèse Desqueyroux, Grasset, 1927)
    • Angelo avait surveillé avec grand soin l’ébullition de l’eau pour le thé. Il montra aussi beaucoup de contentement personnel du sac de farine de maïs, de la cassonade et de douze œufs durs qu’il avait eu l’esprit de faire préparer. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 340)
    • Une sorte de contentement donnait à son teint une lueur presque phosphorescente. — (Amina Danton, La tangente, Gallimard (NRF), 2009, page 182)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contentement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTENTEMENT. n. m.
État de celui qui est content. Ses enfants lui donnent du contentement, lui donnent toutes sortes de contentements. Je vous donnerai contentement. Vous aurez contentement. Il n'a jamais de vrai contentement. Prov., Contentement passe richesse, Mieux vaut être pauvre et content que riche et tourmenté d'inquiétudes.

Contentement : définition du Littré (1872-1877)

CONTENTEMENT (kon-tan-te-man) s. m.
  • 1Action de contenter ; résultat de cette action. Non, non, qu'elle s'en aille à son contentement, Malherbe, V, 6. Pourvu que je la serve à son contentement, Malherbe, V, 23.

    Ce n'est pas contentement, on ne saurait en être satisfait. Elle dit que ce n'est pas contentement pour elle que cinquante-six ans, et surtout elle est pour les nez qui portent des lunettes, Molière, l'Av. II, 6. Mais vivre sans procès est-ce contentement ? Racine, Plaid. I, 6.

    Éclaircissement, réussite. Il aurait contentement à la première occasion, Hamilton, Gramm. 4. Vous avez contentement sur le salut de la Brinvilliers, Sévigné, 300. Je crois qu'il aurait eu contentement [qu'il aurait réussi] il y a quelques années, Sévigné, 204.

  • 2Sentiment de plaisir intérieur. Ses enfants lui donnent du contentement. Seulement au sommeil j'ai du contentement, Régnier, Plainte. Souffrez, pour avancer votre contentement, Que malgré votre amour je vous quitte un moment, Corneille, Médée, II, 5. Le vrai contentement n'est ni gai ni folâtre, Rousseau, Ém. IV. Le contentement se lit dans les yeux, dans le maintien, dans l'accent, dans la démarche, et semble se communiquer à celui qui l'aperçoit, Rousseau, Rêver. du prom. solit. Prom. 9. Comme les joies des misérables ne durent guère, le lendemain que j'eus reçu votre lettre, ma colique me reprit, à laquelle je ne songeais plus, et je payai avec dix-sept jours de douleurs un jour de contentement, Voiture, Lett. 25.

    Au plur. Vous ne devez pas pourtant recevoir de petits contentements d'être aujourd'hui loué de vos propres ennemis, Guez de Balzac, liv. I, lett. 3. Que tout se dispose à leurs contentements, Corneille, Cid, I, 2. Toujours quelques soucis en ces événements Troublent la pureté de nos contentements, Corneille, ib. III, 5. Et d'être le témoin de vos contentements, Corneille, Nicom. II, 2. Et que dans mes efforts pour vos contentements, Je puis à mon brutal trouver des châtiments, Molière, l'Étour. II, 9. Cherchez, prince, cherchez, pour vous trahir vous-même, Tout ce que, pour jouir de leurs contentements, L'amour fait inventer aux vulgaires amants, Racine, Mithr. II, 6.

  • 3 Terme de jeux. Parfait contentement, se dit à l'hombre d'un coup qui consiste à jouer sans prendre avec un jeu composé de 5 matadors.
  • 4 Terme d'eaux et forêts. Certificat que le receveur délivre pour attester qu'il est content de la caution présentée par un adjudicataire.

    PROVERBE

    Contentement passe richesse.

SYNONYME

CONTENTEMENT, SATISFACTION. Le contentement est beaucoup plus étendu que la satisfaction. On peut être satisfait sans être content. Ces deux termes désignent la tranquillité de l'âme par rapport à l'objet de ses désirs. Il nous arrive quelque chose que nous désirions, et nous sommes satisfaits ; mais, si cet événement nous laisse encore des causes de trouble, nous ne sommes pas contents. Le contentement est donc une satisfaction qui n'est pas bornée à une circonstance particulière, mais qui tient à une condition générale de l'âme, condition produite par l'ensemble des causes intérieures et extérieures.

HISTORIQUE

XVIe s. C'est une belle chose et louable que le contentement de peu, Amyot, Arist. et Cat. 9. Chascun de nous a en soy-mesme les thresors de contentement et de mescontentement, Amyot, De la tranq. d'âme, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « contentement »

Étymologie de contentement - Littré

Contenter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de contentement - Wiktionnaire

Substantif dérivé de contenter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contentement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contentement kɔ̃tɑ̃tmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « contentement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contentement »

  • Le gouvernement et son ministère des Solidarités nationales auraient-ils oublié de bien traiter les volontaires de la Banque alimentaire ? La question mérite aujourd’hui d’être posée devant le contentement de ceux-ci après avoir été les artisans de la distribution de vivres et de bons d’achats des autorités. Dans une lettre ouverte que nous publions in extenso, ces volontaires crient à l’aide et souhaitent être entendu des plus hautes autorités quant à des éventuels per diem. Info241.com, Covid-19 : le mécontentement des volontaires de la Banque alimentaire du Gabon - Info241.com
  • Malgré un pourcentage élevé d’abstention, une partie des sondés ont exprimé leur contentement suite aux résultats du scrutin. Le plan écologique de la nouvelle maire est apprécié, et son parti politique est soutenu. Le changement vers le vert est décrit comme être la bonne solution. , Actualités locales - Election municipale : Entre abstention, soutien et contestation
  • De sa maison, plantée au milieu des champs sur les hauteurs de Perrier (Puy-de-Dôme) avec vue sur la Couze Pavin qui coule en contrebas, Michel Delsuc contemple avec un certain contentement ses parcelles de maïs et de blé. www.lamontagne.fr, Limagrain veut initier une réflexion sur la gestion globale de la ressource en eau sur le Puy-de-Dôme - Perrier (63500)
  • On apprend à se contenter. Oui, se contenter, comme dans contentement — cet état qui nous fait dire que les choses sont «OK» exactement comme elles sont, en ce moment.   Le Soleil, L’été du contentement | Marc Allard | Chroniques | Le Soleil - Québec
  • C’est en parvenant à nos fins par l’effort, en étant prêt à faire le sacrifice de profits immédiats en faveur du bien-être d’autrui à long terme, que nous parviendrons au bonheur caractérisé par la paix et le contentement authentique. De Dalaï Lama / Sagesse ancienne, monde moderne
  • Les plus belles figures de femmes que j'ai connues sont résignées ; et je n'imagine même pas que puisse me plaire et n'éveiller en moi quelque pointe d'hostilité, le contentement d'une femme dont le bonheur ne comporterait pas un peu de résignation. De André Gide / Journal - Juin 1907
  • Plus on rencontre des difficultés dans la vie, plus on a en soi de fierté et de contentement de soi-même... De Tristan Bernard / Monsieur Codomat
  • Le contentement se lit dans les yeux, dans le maintien, dans l'accent, dans la démarche, et semble se communiquer à celui qui l'aperçoit. De Jean-Jacques Rousseau / Rêveries du Promeneur solitaire
  • Qui sert, n'est pas libre ; Qui sent n'est pas mort ; Qui désire, veut : Qui veut, mendie ; Qui mendie fait défaut au divin contentement. De Marguerite Porète
  • Le théâtre est un foyer spirituel de la communauté humaine, le point de cristallisation de sa vie spirituelle, un espace de sa liberté et de son contentement. De Vaclav Havel
  • La tempérance est un arbre qui a pour racine le contentement de peu, et pour fruits le calme et la paix. De Ferdinand Denis / Le Brahme voyageur
  • La plus grande caractéristique de la civilisation orientale est de connaître le contentement, alors que celle de l'Occident est de ne le pas connaître. De Hu-Shih
  • Un mets bien assaisonné, c'est comme une belle femme. C'est un contentement pour tout le corps. De Massa Makan Diabaté / Le Lieutenant de Kouta
  • L'ennui est au bout de tous les plaisirs ; le contentement au bout de tous les sacrifices. De Octave Pirmez
  • Si nationalité, c'est contentement, Etat, c'est contrainte. De Henri-Frédéric Amiel / Fragments d'un journal intime
  • La santé est le plus grand des dons ; le contentement est la meilleure des richesses. De Anonyme / Dhammapada
  • Le vrai nom du bonheur, c'est le contentement. De Henri-Frédéric Amiel / Journal intime
  • Le contentement est une valeur qui ne s’use jamais. De Hazrat Ali
  • Tout contentement est bon ; le contentement dans l'étude est mauvais. , Talmud, Berakhot, IX, 8
  • Rarement nous pouvons découvrir un homme qui dise avoir vécu heureux et qui, son temps fini, quitte la vie content comme un convive rassasié. Horace en latin Quintus Horatius Flaccus, Satires, I, 1, 117
  • Les déplaisirs talonnent toujours les contentements. Henri IV, Lettres

Images d'illustration du mot « contentement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contentement »

Langue Traduction
Corse satisfaczione
Basque asebetetze
Japonais 満足
Russe удовлетворение
Portugais satisfação
Arabe رضا
Chinois 满意
Allemand befriedigung
Italien soddisfazione
Espagnol satisfacción
Anglais satisfaction
Source : Google Translate API

Synonymes de « contentement »

Source : synonymes de contentement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « contentement »



mots du mois

Mots similaires