Déplaisir : définition de déplaisir


Déplaisir : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déplaisir \de.ple.ziʁ\ masculin

  1. Sentiment pénible que cause quelqu’un ou quelque chose.
    • Si je pensais que le souverain bien fût la joie, je ne douterais point qu'on ne dût tâcher de se rendre joyeux, à quelque prix que ce pût être, et j'approuverais la brutalité de ceux qui noient leurs déplaisirs dans le vin, ou les étourdissent avec du pétun. — (René Descartes, « Lettre à Élisabeth Egmond, du 6 octobre 1645 », dans Correspondance avec Élisabeth, Presses électroniques de France, 2013)
    • Don Louis -- Je ne me souviens plus déjà de tous les déplaisirs que vous m'avez donnés, et tout est effacé par les paroles que vous venez de me faire entendre. — (Molière, Don Juan, acte V scène I — cité par Littré)
    • Son déplaisir se manifestait par des phrases entrecoupées, en partie murmurées entre ses dents, en partie adressées aux domestiques qui se tenaient autour de lui, …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Montès prit la bête farouche par la queue, et lui fit faire trois ou quatre tours de valse à son grand déplaisir et aux applaudissements frénétiques du peuple entier, ce qui donna le temps de relever le picador. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déplaisir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPLAISIR. n. m.
Sentiment pénible que vous cause quelqu'un ou quelque chose. S'il part, c'est à mon grand déplaisir. C'est avec déplaisir que je me vois contraint de vous en parler. Causer, donner de grands déplaisirs. Je ne crois pas vous avoir jamais fait aucun déplaisir. Son fils ne lui a jamais causé, donné le moindre déplaisir.

Déplaisir : définition du Littré (1872-1877)

DÉPLAISIR (dé-plè-zir) s. m.
  • 1Sentiment que cause ce qui déplaît. … Je veux seulement malgré mon déplaisir Remettre mon visage un peu plus à loisir, Corneille, Cid, I, 5. Combien nos déplaisirs parurent lors extrêmes ! Corneille, Hor. I, 3. J'épargne à sa vertu d'éternels déplaisirs, Corneille, Nicom. III, 2. J'en ai le déplaisir, vous en aurez la honte, Corneille, ib. III, 7. Une nouvelle qui lui donne beaucoup de déplaisir, Sévigné, 6. Vous croyez donc que les déplaisirs et les plus mortelles douleurs ne se cachent pas sous la pourpre ? Bossuet, Marie-Thér. Il se forme dans les grandeurs une nouvelle sensibilité pour les déplaisirs, dont le coup est d'autant plus rude qu'on est moins préparé à le soutenir, Bossuet, ib.

    Contrariété, mécontentement. Il a été accablé de déplaisirs dans ce poste. Si je me trompe, on me ferait déplaisir de me déloger de mon erreur, Diderot, sur Térence.

  • 2 Par extension, douleur, amertume de cœur. Et je doute comment vous portez cette mort. - Sire, avec déplaisir mais avec patience, Corneille, Hor. V, 2. Les faibles déplaisirs s'amusent à parler, Corneille, Pomp. V, 1. Parmi les déplaisirs que vous en recevrez, Corneille, D. Sanch. V, 5. Les plus grands déplaisirs sont les moins éclatants, Corneille, Perthar. IV, 3. Le grand déplaisir que sent monsieur mon maître [à l'occasion de la mort de son père], Molière, l'Étour. II, 4. Parmi les déplaisirs où mon âme se noie, Racine, Andr. I, 1. Un cœur accablé de tant de déplaisirs, Racine, ib. II, 1. Mais toujours quelque espoir flattait mes déplaisirs, Racine, Bérén. I, 4. Ô filles de Lévi, troupe jeune et fidèle, Enfants, ma seule joie en mes longs déplaisirs, Racine, Athal. I, 3. Le Cyclope chante ainsi ses déplaisirs, en promenant ses yeux sur les flots, Chateaubriand, Génie, II, III, 6. Sa prétendue trépassa bientôt par grand déplaisir, Chateaubriand, ib. IV, III, 3.

SYNONYME

DÉPLAISIR, DÉPLAISANCE. Ces deux mots ne diffèrent que par la finale. Déplaisir est l'ancien infinitif du verbe déplaire (voy. DÉPLAIRE à L'ÉTYM. et PLAISIR, ancien infinitif du verbe plaire), et signifie proprement le déplaire ; déplaisance est le substantif de l'adjectif déplaisant. Déplaisir signifie donc le déplaire ; et déplaisance, la qualité de ce qui est déplaisant.

HISTORIQUE

XIVe s. Et celui qui, en delessier telx desiers [désirs], a tristece et desplaisir, il est desatrempé, Oresme, Eth. 38. Mentir li faisoit tristece et desplaisir, Oresme, ib. 194.

XVIe s. Marcellus, l'ayant emportée d'assault [une ville], ne feit aucun desplaisir aux naturelz habitants, Amyot, Marcell. 19. Ainsi estans ces douleurs et desplaisirs domestiques conjoincts avec les publiques, Amyot, Pyrrhus, 60.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déplaisir : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « déplaisir » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « déplaisir »

Étymologie de déplaisir - Littré

Voy. DÉPLAIRE ; picard, déplaisi ; provenç. desplazer ; anc. catal. desplaer, despler ; espagn. desplacer ; portug. desprazer ; ital. dispiacere.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déplaisir - Wiktionnaire

 Dérivé de plaisir avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déplaisir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déplaisir deplɛsir play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déplaisir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déplaisir »

  • Pessimiste, M. Tucker se met à imaginer la suite. L’ouvrage donne dans la politique monétaire-fiction, et ce n’est pas pour notre déplaisir. Aura-t-il raison ? Bien malin qui peut répondre. La Presse, Pourquoi l’or ? Pourquoi maintenant ?
  • De nouvelles contraintes acceptées sans déplaisir par l’équipe, trop heureuse de retrouver ses lecteurs : « le public nous a manqué, on s’attache aux gens. Certains ont une telle confiance en nous qu’ils demandent un « paquet surprise ! » Frédérique Wisson et ses collègues attendent désormais avec impatience la réouverture complète de la médiathèque, espérée le 22 juin. m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération, Médiathèque de Wittenheim : les «prêts à emporter» | m2A et moi ! Le mag de Mulhouse Alsace Agglomération
  • La rivalité entre Stevenson et Pascal remontait aux rangs amateurs. Au cours de son règne de champion, Stevenson a refusé tous les défis lancés par Pascal pour des raisons diverses. Pendant plusieurs mois, les deux boxeurs se sont lancé la balle sur la place publique sur le partage des revenus possible pour un éventuel combat. Par contre, ils ne sont jamais parvenus à s’entendre au grand déplaisir des amateurs de la boxe québécoise. Ce duel aurait généré un intérêt et des revenus monstres au Québec. On aurait pu chiffrer le tout à plusieurs millions en ventes de billets et de télévision à la carte. Toutefois, Stevenson n’a jamais voulu accepter de croiser le fer avec l’actuel champion WBA des mi-lourds. Le projet est tombé à l’eau de façon définitive après la défaite presque fatale de « Superman » en décembre 2018. Le Journal de Montréal, 8 combats qu’on aurait aimé voir au Québec | JDM
  • Il est donc à la recherche d’investisseurs pour l’accompagner et verrait sans déplaisir un peu d’argent public accompagner ce projet. LE [Lyon-Entreprises], Le promoteur lyonnais Didier Caudard-Breille veut construire à Villeurbanne la plus grande ferme urbaine d'Europe - LE [Lyon-Entreprises]
  • Après deux mois de télétravail forcé, le retour au bureau est vécu diversement. Entre satisfaction de retrouver ses collègues et déplaisir de renouer avec la pression hiérarchique directe, l’employé est partagé, même s’il revendique désormais plus de flexibilité. Pour certains managers, en revanche, ancrés dans la culture du contrôle et brusquement dépossédés de leur pouvoir, le soulagement est perceptible. Empressés de définir les plannings de rotation, satisfaits de retrouver leurs subordonnés corvéables sous la main, ils revivent. Bilan, Le vent du changement a soufflé - Bilan
  • Les armateurs faisant affaire sur le fleuve Saint-Laurent s’attendaient à ce que les modifications à la Loi sur le pilotage récemment apportées par Ottawa leur permettent de réaliser des économies. Surprise, c’est plutôt l’inverse qui se produit, à leur grand déplaisir. La Presse, Transport maritime: encore de nouveaux frais, déplorent les armateurs
  • Etre heureux, c'est mettre en échec les sources de déplaisir. De Jean-François Somain / La Vraie couleur du caméléon
  • La douleur est le déplaisir dû aux sens et ce qui le produit est désagréable. De Emmanuel Kant / Anthropologie du point de vue pragmatique
  • Il en est comme de ces beaux songes qui ne vous laissent au réveil que le déplaisir de les avoir crus. De Molière / Le Malade imaginaire
  • L'indignation est le déplaisir que nous cause l'idée du succès de celui que nous en jugeons indigne. De Stendhal / Filosofia Nova
  • Les limites de ce qui est utile ou non sont le plaisir et le déplaisir. De Démocrite
  • Un portrait porte absence et présence, plaisir et déplaisir. La réalité exclut absence et déplaisir. De Blaise Pascal / Pensées
  • Les déplaisirs talonnent toujours les contentements. Henri IV, Lettres
  • Chaque âge a ses déplaisirs. Henry Bataille, La Marche nuptiale, Fasquelle

Traductions du mot « déplaisir »

Langue Traduction
Corse scuntente
Basque nahigabea
Japonais 不快
Russe неудовольствие
Portugais desprazer
Arabe استياء
Chinois 不满
Allemand unmut
Italien dispiacere
Espagnol de placer
Anglais displeasure
Source : Google Translate API

Synonymes de « déplaisir »

Source : synonymes de déplaisir sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déplaisir »


Mots similaires