La langue française

Concorde

Sommaire

  • Définitions du mot concorde
  • Étymologie de « concorde »
  • Phonétique de « concorde »
  • Évolution historique de l’usage du mot « concorde »
  • Citations contenant le mot « concorde »
  • Images d'illustration du mot « concorde »
  • Traductions du mot « concorde »
  • Synonymes de « concorde »
  • Antonymes de « concorde »

Définitions du mot concorde

Trésor de la Langue Française informatisé

CONCORDE, subst. fém.

Rapport moral, situation qui existe entre des personnes ayant même disposition de cœur, d'esprit, et vivant en harmonie, éventuellement en collaborant à une œuvre commune. Concorde parfaite. La concorde, ce beau mot tout neuf sous Louis XVI, (...) un mot girondin froid et blanc, apaisant, majestueux, un peu exsangue (Morand, Parfaite de Saligny,1947, p. 200):
1. Non, cette place [place de la Concorde] ne porte pas un nom usurpé : il existe une concorde entre les Français. Les arbres des Tuileries, eux, le savent, et les balustres, et ces anciens parapets d'où, si souvent, se pencha notre jeunesse, aux retours de l'aube, sur la Seine déserte. À leur insu, tous les cœurs s'accordent ici; ... Mauriac, Journal du temps de l'occupation,1944, p. 330.
2. Les inspirations de la bienveillance sont éloquentes et ingénieuses, étant sagesse infuse, docte nescience et gnose du cœur. Mettons-nous bien d'accord, disent les marchands et les disputeurs décidés, précisément, à n'être pas d'accord. Et voici que la fièvre du malentendu tombe comme par enchantement; là où étaient la raideur, la bouderie stagnante et les regards en coulisse, voici que s'anime la généreuse concorde, liquéfiant toutes les complications, faisant fondre, comme il arrive dans les songes de la nuit, l'affectation, la gêne et le bluff. Ne dirait-on pas l'immense, la rafraîchissante simplicité du premier baiser? Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 197.
PARAD. a) (Quasi-) synon. amitié, conciliation, entente, fraternité, (bonne) intelligence, union. b) (Quasi-) anton. antagonisme, désaccord, désunion, différend, discorde, dispute, dissension, dissentiment, dissidence, division, guerre, haine, hostilité, mésintelligence, scission, zizanie.
P. anal., rare, littér. [En parlant d'une pers. et d'une chose] [Masferrer] ayant Avec la ronce et l'ombre et l'éclair flamboyant Et la trombe et l'hiver de farouches concordes (Hugo, La Légende des siècles,Masferrer, t. 4, 1877, p. 648).
[Par personnification, avec une valeur symbolique (et une réf. plus ou moins nette à la déesse Concordia et aux temples qui lui furent élevés)] :
3. Voilà les hommes, les citoyens estimables, pour lesquels seuls cette académie nationale est fondée : le temple des muses n'est auguste et vénérable que parce qu'il est encore celui de la vertu; l'aimable innocence et la concorde y maintiennent l'ordre, la paix et la plus douce harmonie; elles en écartent l'intrigue, la licence et l'audacieuse impiété; ... Mmede Genlis, Les Chevaliers du Cygne,t. 1, 1795, p. 26.
Rem. Concordance/concorde : concordance s'emploie surtout pour marquer un rapp. entre des choses, tandis que concorde s'emploie presque exclusivement pour marquer un rapp. entre des personnes.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃kɔ ʀd]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [Ca 1125 (leçon du ms. A, 2emoitié xiiies.) « (?) harmonie en musique » (Grant mal fist Adam, éd. H. Suchier, 103)]; ca 1155 (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 1255); 1752 spéc. concorde évangélique (Trév.). Empr. au lat. lass. concordia « accord, harmonie ». Fréq. abs. littér. : 289. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 289, b) 508; xxes. : a) 381, b) 480. Bbg. Ernout (A.). Philologica. 2. Paris, 1957, pp. 179-184.

Wiktionnaire

Nom commun

concorde \kɔ̃.kɔʁd\ féminin

  1. Union de cœurs et de volontés entre des personnes.
    • Il pourra rendre à la fois d’importants services à la cause de la civilisation et à son pays, en cherchant à ramener la concorde dans ces belles contrées, …. — (Anonyme, Brésil. - situation financière, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Le pape François a exhorté mardi les Balkans à s’engager dans la voie de la concorde, lors d'une visite en Macédoine du nord, mosaïque de nationalités et de confessions. — (Macédoine du nord: le Pape exhorte les Balkans à la concorde, lefigaro.fr, 7 mai 2019.)
  2. Variété de poire.

Forme de verbe

concorde \kɔ̃.kɔʁd\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de concorder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de concorder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de concorder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de concorder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de concorder.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONCORDE. n. f.
Union de cœurs et de volontés entre des personnes. Entretenir la concorde. Maintenir la concorde. Rétablir la concorde. Ils vivent dans une grande concorde, dans une parfaite concorde. Cela pourrait altérer la concorde qui règne entre eux.

Littré (1872-1877)

CONCORDE (kon-kor-d') s. f.
  • Union des cœurs ou des esprits. Si c'est pour nous unir d'une étroite concorde…, Rotrou, Bélisaire, III, 2. … Leur concorde impie, affreuse, inexorable, Corneille, Cinna, I, 3. Par lui seul d'entre nous la concorde est bannie, Voltaire, Catil. IV, 2.

    Formulaire de concorde, écrit ajouté par les Luthériens à la Confession d'Augsbourg, pour condamner les Zuingliens.

HISTORIQUE

XIIe s. E si cuncorde et pais li tiens, E que te faces crestiens, [il veut] Qu'amor ferme seit establie Entre vous dous sans tricherie, Benoit de Sainte-Maure, II, 6317. E dit qu'en la cuncorde, quant um les fist amis, Aveit l'uns d'els à l'autre otrié e promis…, Th. le mart. 53.

XIIIe s. Qui moult amoit mieux les descordes Qu'il ne fit les gentis concordes, Bat. des 7 arts. Si r'avions et pais et concorde, la Rose, 14715. Quel concorde que li banis de LX livres fache à nous, il remaint banis as hommes de la chité dusque adont qu'il ara payet LX sols, Tailliar, Recueil, p. 39.

XIVe s. Je, dist-il, qui suys aucteur de concorde, Bercheure, f° 38, verso. Contencion qui est ennemie et adversaire à concorde, Oresme, Eth. 229. Amisté appert estre une chose semblable à concorde, Oresme, Eth. 229. Nennil, ce dit Bertran, par le mien serrement ! De concorde, de paix, n'ai ore nul talent, Guesclin 22308.

XVIe s. Il est certain que l'esprit n'est point repugnant à soy : quelle sera donc la concorde [conciliation] ? Calvin, Instit. 642.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CONCORDE, s. f. déesse : les grecs l’adoroient sous le nom de ὁμούσια. Elle avoit un culte à Olimpie ; les Romains lui éleverent un temple superbe dans la huitieme région, à la persuasion de Camille, lorsqu’il eut rétabli la tranquillité dans la ville. Ce temple fut brûlé, & le sénat & le peuple le firent réédifier. Tibere l’augmenta & l’orna : on y tenoit quelquefois le conseil ou les assemblées du sénat ; il en reste encore des vestiges, entr’autres sept colonnes très-belles avec leurs chapiteaux ; on doute cependant qu’elles ayent appartenu à ce temple. La Concorde avoit encore deux autres temples, l’un dans la troisieme région, & l’autre dans la quatrieme. On célebroit sa fête le 16 Janvier, jour auquel on avoit fait la dédicace de son temple. Elle étoit représentée en femme en longue draperie, entre deux étendarts, quand elle étoit militaire ; mais la Concorde civile étoit une femme assise, portant dans ses mains une branche d’olivier & un caducée, plus ordinairement une coquille & un sceptre, ou une corne d’abondance dans la main gauche. Son symbole étoit les deux mains unies, ou plus simplement le caducée.

Concorde, (le pays de la) Geog. mod. les Hollandois le nomment, t’land van cendracht ; c’est un pays sur la côte des terres australes, sous le tropique du capricorne, au midi de l’Ile de Java.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « concorde »

Du latin concordia (sens identique), composé du préfixe con- (« avec ») et de cor (« cœur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. espagn. et ital. concordia ; du latin concordia, de cum, avec, et cor, cordis, cœur (voy. CŒUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « concorde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
concorde kɔ̃kɔrd

Évolution historique de l’usage du mot « concorde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « concorde »

  • Vraisemblablement, votre décès ne se produira pas avant la fin de vos jours et la date de votre inhumation concordera probablement avec celle de vos obsèques. De Pierre Dac
  • Le froid maintient le chaud ; le chaud maintient le froid ; L'humide tient le sec, le sec ayde à l'humide, Et à mêmes effets la concorde les guide. Clovis Herteau, dit Clovis de Nuysement, Les Gémissements de la France
  • Le monde se maintient par trois choses ; par la vérité, par la justice et par la concorde Toutes les trois ne sont qu'une seule et même chose. , Talmud, Abot, I, 18
  • Le courage fait les vainqueurs ; La concorde, les invincibles. De Claude Delavigne / Troisième messénienne
  • La concorde augmente les petites fortunes, la discorde ruine les plus grandes. De Marcus Agrippa
  • Il ne faut pas parler de concorde dans la maison d'un imbécile pendu. De Francis Blanche / Mon Oursin et moi
  • L'homme veut la concorde, mais la nature sait mieux que lui ce qui est bon pour son espèce : elle veut la discorde. De Emmanuel Kant / Idée d'une histoire universelle
  • Lundi 22 juin 2020 à 17 h : « Deux » de Filippo Meneghitti, avec Léa Drucker et Barbara Sukowa. Mardi 23 juin 2020 à 20 h 30 : « De Gaulle » de Gabriel Le Bomin, avec Lambert Wilson et Isabelle Carré. Dès mercredi 24 juin 2020, deux séances par jour (17 h et 20 h 30). Prolongation de validité des abonnements achetés avant le confinement jusqu’au 31 décembre 2020. Inscription programmation : leconcorde[email protected] , Le grand écran du cinéma Le Concorde à Pont-l'Évêque s'animera dès lundi | Le Pays d'Auge

Images d'illustration du mot « concorde »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « concorde »

Langue Traduction
Anglais concord
Espagnol concordia
Italien concordia
Allemand eintracht
Chinois 和睦
Arabe كونكورد
Portugais concórdia
Russe созвучие
Japonais コンコルド
Basque concord
Corse cuncorda
Source : Google Translate API

Synonymes de « concorde »

Source : synonymes de concorde sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « concorde »

Partager