Scission : définition de scission


Scission : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SCISSION, subst. fém.

Action de (se) scinder; résultat de cette action. Scission arbitraire, artificielle, définitive, fratricide, funeste, irrémédiable; créer, engendrer, établir, opérer, produire une scission.
A. −
1. [Corresp. à scinder A] Division; éclatement. Un incident faillit amener la scission du groupe (Arland, Ordre, 1929, p. 193).Les premiers partis communistes occidentaux, nés de scissions à l'intérieur des partis socialistes, se constituèrent sur le modèle de ces derniers (Traité sociol., 1968, p. 28).
Scission de... en.À la fin du Bas Empire, la scission de l'État en Orient et Occident est un fait accompli après la mort de Théodose, en 395 (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 371).
2. Spécialement
a) BIOL. Synon. de scissiparité.Vibrions septiques (...) en voie de génération par scission (Pasteurds Travaux, 1878, p. 186).
Scission binaire, scission multiple. [Lorsque les cellules végétales] ont atteint une certaine dimension, typique pour chaque espèce, elles se divisent en deux. Cette forme de multiplication est appelée scission binaire, par opposition à la scission multiple qui se produit quand le contenu cellulaire se divise en quatre unités plus petites, ou davantage (E. J. H. Corner, La Vie des plantes, trad. par L. Dilé, 1971 [1970], p. 23).
b) CHIMIE
α) Dissociation. Le craquage, brusque scission des grosses molécules (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 311).
Scission... en.Le catabolisme intermédiaire des protéines et des polypeptides provoque leur scission en un grand nombre d'acides aminés (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 682).
β) Rupture. L'hydrolyse [de l'acide désoxyribonucléique] par l'acide chlorhydrique semble se faire en trois temps: 1. Scission des ponts reliant les bases puriques au sucre. 2. Scission des ponts reliant les bases pyrimidiques au sucre. 3. Scission des ponts reliant les nucléotides entre eux, ce qui aboutit à la dépolymérisation totale (Husson, Graf, Biol. gén., 1965, p. 82).
c) DR. COMM. ,,Disparition d'une société par transmission de la totalité de son patrimoine social à des sociétés nouvelles ou préexistantes (« fusion-scission »), moyennant attribution aux associés de la société scindée de parts ou actions des sociétés issues de la scission`` (Jur. 1985).
B. − [Corresp. à scinder B]
1. Séparation, rupture. Il ne lui suffisait plus d'écarter Lulu petit à petit de sa vie; maintenant c'était une scission claire, précise, réalisée (Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 192).
Scission de... et de.Les gens comme il faut, les hommes bien gantés et bien cravatés, qui ne rougissent pas d'épouser une femme pour sa fortune, proclament (...) comme indispensable une complète scission des intérêts et des sentiments (Balzac, Mais. Nucingen, 1838, p. 598).
Scission entre... et.La scission entre « légitimistes » et « orléanistes » (...) divisera profondément les monarchistes français et aidera à leur élimination au moment de l'élaboration de la Constitution de 1875 (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 77).Les bouleversements économiques de la Révolution, l'industrialisation du XIXesiècle ont eu, dans le domaine de la céramique, une grave répercussion: la scission entre les produits industriels et les produits artistiques, ceux-ci devenant généralement l'œuvre de quelques céramistes indépendants (G. Fontaine, Céram. fr., 1965, p. 12).
2. POL., RELIG. Dissidence, schisme, sécession. Le grand chef séparatiste est le docteur Georges Heim, ancien professeur de collège. Il vient de provoquer une scission du centre bavarois qui s'est détaché du centre de l'empire, et il veut constituer un grand parti paysan en Bavière (Barrès, Cahiers, t. 12, 1919, p. 122).Les Jacobins se virent menacés de dissolution par la scission de presque tous les députés qui allèrent installer un nouveau club aux Feuillants (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 231).
Loc. Faire scission. La nation avait fait scission avec la couronne: le roi n'était plus l'État (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1837, p. 159).
Prononc. et Orth.: [sisjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1486 [éd.] « action de scinder et son résultat » (Mer des hyst., t. I, f o193 ds Gdf. Compl.); 1531 [éd.] fig. « division, déchirement » (J. de Vignay, Miroir hist. ds Delb. Notes mss); en partic. 1. 1517 [éd.] « séparation, division dans une assemblée, un parti, un État » la scicion des deux empires ([Guillaume Fillastre], Hist. de la Tois. d'Or, I, f. 45 ds La Curne); 1789 faire scission (Sieyès, Tiers état, p. 83); 2. 1739 « schisme » (Mém. de Trévoux, Mai ds Trév. 1752); 3. 1762 « partage des opinions ou des voix dans les votes » (Ac.); 4. 1845 biol. « fissiparité » (J. Müller, Manuel de Physiol., trad. de l'all. par A.-J.-L. Jourdan, Paris, J.-B. Baillière, t. 2, p. 567). Empr. au b. lat.scissio « coupure, division », formé sur le supin scissum, de scindere, v. scinder. Fréq. abs. littér.: 105.
DÉR. 1.
Scissionnaire, adj. et subst.,rare. [Corresp. à supra B 2] a) Adj. et subst. (Celui, celle) qui fait scission. Synon. scissionniste.La loi du 22 floréal an VI (11 mai 1798) écarta les députés de 8 départements où il n'y avait pas eu de scission, en sorte que leurs sièges restèrent vacants; dans 19 circonscriptions, on valida les scissionnaires (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 504).Il s'était trouvé (...) des électeurs pour former des assemblées électorales scissionnaires; mais leurs élus furent systématiquement écartés au profit de ceux des « assemblées-mères » (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 539).b) Adj. Relatif à une scission. Crise scissionnaire. (Ds Littré, Lar. Lang. fr., Rob. 1985). [sisjɔnε:ʀ]. Att. ds Ac. 1835, 1878. 1resattest. 1792 subst. (La Société des Jacobins, III, 391 [20 févr.] ds Ranft, p. 42), 1799 adj. l'Assemblée Électorale Scissionnaire (Dict. néol., article Antonelle, ibid.); de scission, suff. -aire*.
2.
Scissionnisme, subst. masc.,rare. [Corresp. à supra B 2] Politique scissionniste. Le parti japonais (...) ne veut pas une rupture « organisationnelle » avec l'Union soviétique, qui serait du scissionnisme » (Le Monde, 17 nov. 1966, p. 2, col. 6). [sisjɔnism̭]. 1reattest. 1935 pol. (B. Souvarine, Staline, p. 375 [Plon] ds Quem. DDL t. 26, s.v. fractionnisme); de scission, suff. -isme*.
3.
Scissionniste, adj. et subst.,rare. [Corresp. à supra B 2] Synon. de scissionnaire (supra dér. 1).a) Adj. et subst. On avait de bonnes raisons de supposer que les bandes inconnues qui croisaient dans la savane provenaient de la tribu du groupe scissionniste auquel appartenait le sorcier (Lévi-Strauss, Anthropol. struct., 1958, p. 187).Contacts entre plusieurs des « scissionnistes » et les milieux d'affaires (Meynaud, Groupes pression Fr., 1958, p. 314).b) Adj. Activités scissionnistes (Rob.). [sisjɔnist]. 1reattest. 1935 pol. (B. Souvarine, Staline, p. 405 et passim [Plon] ds Quem. DDL t. 26); de scission, suff. -iste*.
BBG.Dub. Pol. 1962, p. 416 (s.v. scissionnaire). − Quem. DDL t. 11, 21, 31.

Scission : définition du Wiktionnaire

Nom commun

scission \si.sjɔ̃\ féminin

  1. Séparation, division dans une assemblée politique, dans un parti, etc.
    • Vingt ans durant, il a eu à faire face à l’une des plus fortes tentatives de scission que le christianisme ait connu depuis l’Arianisme et avant le Protestantisme : il a vu se dresser, devant lui, le Catharisme, ou mouvement des Albigeois, et l’hérésie vaudoise. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Sous la lumière rasante de l’aube, la ligne bleu sombre de la mer s’argentait, mais le Nord restait très noir, comme si cette Saint-Jean, loin de marquer la nuit la plus courte de l’été, n’avait annoncé que la scission du monde, la nuit demeurant au Nord, le jour dévorant le Sud. — (Marie Darrieussecq, Claire dans la forêt, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 32.)
  2. (En particulier) (Physique) Étape de la fission nucléaire dans laquelle le noyau fissile se sépare en au moins deux fragments.
    • Cependant, la théorie est pour le moment peu apte à traiter un phénomène qui se produit dans un noyau lourd très déformé au point seuil avant sa division en deux fragments de masses voisines à la scission, auquel participent tous les nucléons et qui libère une énergie de 200 MeV environ. — (A. Michaudon, La fission, Journal de physique, Colloque C1, supplément au n° 1, tome 29, janvier 1968, page C1-52)

Nom commun

scission

  1. (Soutenu) Scission.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Scission : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCISSION. n. f.
Séparation, division dans une assemblée politique, dans un parti, etc. Il y eut scission dans l'assemblée le lendemain même de son installation. Faire une scission, faire scission.

Scission : définition du Littré (1872-1877)

SCISSION (si-sion ; en vers, de trois syllabes) s. f.
  • 1Division dans une assemblée politique, dans un parti, dans un État, etc. Très souvent il se fait une scission secrète, une confédération tacite, qui, pour des vues particulières, fait éluder la disposition naturelle de l'assemblée, Rousseau, Écon. polit. Tout achemine à cette scission [la rupture de la dépendance entre l'Europe et le nouveau monde], et le progrès du mal dans un monde, et les progrès du bien dans l'autre, Raynal, Hist. phil. XVIII, 51.
  • 2Partage des opinions ou des voix dans les votes. Il y a eu une grande scission entre les opinants.
  • 3 Terme de physiologie. Synonyme de fissiparité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Scission : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCISSION, s. f. (Gramm.) c’est la même chose que division, séparation. Il se dit au simple & au figuré ; la scission d’un corps ; la scission d’une église d’avec une autre. Les Protestans ont fait scission d’avec les Catholiques.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scission »

Étymologie de scission - Littré

Lat. scissionem, de scissum (voy. SCISSILE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de scission - Wiktionnaire

Du latin scissio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scission »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scission sisjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « scission »

  • Une véritable scission, jusque-là sous-jacente, s’observe désormais clairement au sein de la section. Certains membres d’En Marche y voient aussi une victoire locale de l’aile gauche du mouvement macroniste sur son aile droite. Le fait est que la députée, elle, démontre qu’elle tient sa boutique… , Politique | Une scission se précise au sein d’En Marche après une élection interne
  • On le sait, les choses sont très marquées et tendues entre les partisans et les opposants à la scission. Le 15 juin, Nicolas Théry, président de la Confédération nationale, a fait parvenir un courrier au collectif des mutualistes bretons hostiles à ce divorce. Il y affirme que si cet acte n’est pas prononcé, Arkéa gardera son autonomie de gestion. « Le maintien des centres de décision et de l’emploi en Bretagne est et restera du seul ressort de Crédit Mutuel Arkéa », a-t-il écrit. Le Telegramme, Le dossier de scission d’Arkéa « mis sur pause » - Économie - Le Télégramme
  • L'assemblée générale des actionnaires était réunie pour adopter le plan de scission de la filiale Siemens Energy, annoncé en mai 2019, qui prévoit une introduction en bourse de la filiale en septembre. Boursorama, Siemens acte la scission de sa branche énergie, qu'il veut "sortir du charbon" - Boursorama
  • Trois semaines après que la possibilité d’une scission de VMware ait été annoncée par le Wall Street Journal, Dell Technologies confirme l’information tout en précisant que l’étude de cette option n’en est qu’à ses débuts. ChannelNews, Dell confirme qu'il étudie le scénario d’une scission de VMware - ChannelNews

Images d'illustration du mot « scission »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scission »

Langue Traduction
Corse split
Basque zatitu
Japonais スプリット
Russe трещина
Portugais dividido
Arabe انشق، مزق
Chinois 分裂
Allemand teilt
Italien diviso
Espagnol división
Anglais split
Source : Google Translate API

Synonymes de « scission »

Source : synonymes de scission sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « scission »



mots du mois

Mots similaires