La langue française

Intelligence

Sommaire

  • Définitions du mot intelligence
  • Étymologie de « intelligence »
  • Phonétique de « intelligence »
  • Citations contenant le mot « intelligence »
  • Images d'illustration du mot « intelligence »
  • Traductions du mot « intelligence »
  • Synonymes de « intelligence »
  • Antonymes de « intelligence »

Définitions du mot intelligence

Trésor de la Langue Française informatisé

INTELLIGENCE, subst. fém.

I. − [Chez les êtres animés] Fonction mentale d'organisation du réel en pensées chez l'être humain, en actes chez l'être humain et l'animal. Il n'y a cependant aucune incompatibilité entre l'action et la pensée dans une intelligence complète (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 137).L'intelligence n'est pas seulement la faculté d'expliquer le monde, mais la faculté de s'expliquer avec lui (Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 102):
1. L'intelligence et l'instinct étant donc communs, quoique à divers degrés, aux animaux et à l'homme, qu'est-ce qui distingue celui-ci? Selon F. Cuvier, c'est la réflexion ou la faculté de considérer intellectuellement, par un retour sur nous-mêmes, nos propres modifications. Proudhon, Propriété,1840, p. 322.
P. anal. [Dans certains systèmes philos., dans certaines conceptions relig. ou certaines visions poét. animistes] Les anciens donnèrent au monde une grande ame, et une immense intelligence, dont toutes les ames et les intelligences particulieres étaient émanées (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 488).Peut-on admettre qu'une intelligence infinie ait créé l'homme, et supposer que telle qu'une marâtre cruelle, elle ait abandonné son existence sociale au hasard de ses inventions (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 248).Ce n'est pas seulement dans la graine ou la fleur, mais dans la plante entière, tiges, feuilles, racines, que l'on découvre, si l'on veut bien s'incliner un instant sur leur humble travail, maintes traces d'une intelligence avisée et vivante (Maeterl., Intellig. fleurs,1907, p. 12).
[P. oppos. à l'intelligence infinie qui est attribuée à Dieu] Intelligence finie. Comment pouvons-nous, avec nos sens bornés et notre intelligence finie, arriver à la connaissance absolue du vrai et du bien? (Flaub., Corresp.,1857, p. 181).
A. − [Chez l'être hum. p. oppos. à l'animal] Fonction mentale d'organisation du réel en pensées.
Au sing. [L'art grec] s'est toujours attaché à la forme, parce qu'elle est une prise de l'intelligence et marque son pouvoir d'organisation (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 125).
[Avec une majuscule] [Degas dit] « Le jour où l'on a commencé d'écrire Intelligence avec un I majuscule, on a été foutu. Il n'y a pas l'Intelligence; on a l'intelligence de ceci, de cela (...) » (Gide, Journal,1909, p. 275).
Mythol. Déesse de l'intelligence. Athéna. Athéné, la déesse de l'intelligence. C'est la déesse armée d'une lance, c'est l'intelligence perceuse de monstres qui perce les fausses raisons de souffrir, et rit : « Souffrir pour ça! » (Montherl., Olymp.,1924, p. 321).
[L'intelligence du point de vue de sa différenciation au cours de l'évolution de la vie sur la terre] :
2. Pour l'homme adulte, il faut considérer l'évolution de son intelligence au cours de la longue histoire de l'Humanité (...). Sur le plan de l'action, se développe d'abord l'intelligence artisanale de l'Homo faber (...) après un grand détour par la « mentalité primitive », l'intelligence humaine se développe sur le plan de la pensée; elle devient l'intelligence logique et rationnelle de l'Homo sapiens, en se créant un outillage mental extraordinairement efficace (...) l'action tend alors à devenir de moins en moins empirique et de plus en plus rationnelle... G. Viaud, L'Intelligence, Paris, P.U.F., 1969, pp. 110-111.
[Chez Bergson; p. oppos. à torpeur pour le règne animal, et à intuition à l'intérieur des facultés hum.] L'une des « directions divergentes et complémentaires de l'élan vital originel », c'est-à-dire de la « conscience lancée à travers la matière » :
3. Du côté de l'intuition, la conscience s'est trouvée à tel point comprimée par son enveloppe qu'elle a dû rétrécir l'intuition en instinct (...). Au contraire, la conscience se déterminant en intelligence, c'est-à-dire se concentrant d'abord sur la matière (...) s'adapte aux objets du dehors, (...) arrive à circuler au milieu d'eux, à tourner les barrières qu'ils lui opposent, à élargir indéfiniment son domaine. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 183.
[En emploi spécifique ou référentiel] Au sing. ou au plur. Le vœu de la providence, (...) la loi divine, sont transgressés chaque fois qu'un homme et une femme unissent leurs lèvres sans unir leur cœurs et leurs intelligences (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 293).Amour héroïque, expression (...) autour de laquelle erraient sans la pénétrer son intelligence et son sentiment (Arnoux, Seigneur,1955, p. 44).
LITT. De l'intelligence (Taine, 1870).L'Avenir de l'intelligence (Maurras, 1905).Réflexions sur l'intelligence (Maritain, 1925).Propos sur l'intelligence, Le Bilan de l'intelligence ds Variété III (Valéry, 1936).
LOG., INFORM. Intelligence artificielle. ,,Recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités intellectuelles comparables à celles des êtres humains`` (La Recherche, janv. 1979, no96, vol. 10, p. 61). Beaucoup de jeunes chercheurs travaillent actuellement dans le domaine de l'intelligence artificielle et de la reconnaissance des formes, et la discipline a considérablement évolué depuis l'époque où H.A. Simon faisait ses premiers travaux de ce type. (...) l'ancienne réputation « science-fiction » de ces activités tend à s'estomper, (...) il y a de plus en plus de rapprochement entre l'intelligence artificielle et l'informatique « ordinaire » (La Recherche, janv. 1979, no96, vol. 10,p. 62).
1. [Cette fonction au plan qualitatif; dans un sens très large (partic. dans la psychol. des facultés au xixes.)] PHILOS., PSYCHOL. Ensemble des fonctions psychiques et psycho-physiologiques concourant à la connaissance, à la compréhension de la nature des choses et de la signification des faits; faculté de connaître et de comprendre.
Rem. Si la nomenclature de ces fonctions, de même que le rôle exact qui leur est dévolu, varient selon les auteurs, on peut considérer qu'elles sont de trois ordres : ordre de l'acquisition (sensation, perception, conscience), ordre de la conservation (mémoire), ordre de l'intellection proprement dite (association, intuition de formes ou de rapports, réflexion, jugement, raison, imagination...). [La naïveté] est le plus dangereux adversaire de l'intelligence, de l'intelligence qui comprend tout, qui pèse tout et qui choisit (Duhamel, Cécile, 1938, p. 52). [Les psychologues] parlent tous de l'intelligence, mais s'ils s'accordent à la distinguer (...) de ses conditions extérieures (...), ils ne s'entendent plus du tout sur ses limites et sur son point d'attache (...). S'agit-il de la mémoire? La moitié [des tests] l'englobent dans l'intelligence, la moitié l'en excluent. Ainsi de la sensation, de l'imagination. De chacune, tour à tour, on a démontré qu'elle constitue le noyau de l'intelligence, et qu'elle n'y a aucune part (Mounier, Traité caract., 1946, p. 601). L'intelligence, avec son armure la Raison, se porte vers le monde avec une méthode, une série d'habitudes logiques, un bon nombre d'exigences (R. Mucchielli, Psychol., Paris, Bordas, 1957, p. 203).
a) [En synon. avec : esprit (au sens de « substance pensante, sujet de la connaissance, ensemble des facultés intellectuelles »), pensée (au sens de « activité psychique ayant la connaissance pour objet »), raison (au sens de « principe pensant, faculté de percevoir les rapports ») et entendement (au sens de « faculté d'entendre c'est-à-dire de comprendre »)] Il faut admettre deux connaissances préalables : celle du corps qui a senti, celle de l'intelligence qui a perçu; admettre le sens et la raison, témoignages humains et par conséquent suspects (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 95).Il importe peu que ces autres plans [de la création théâtrale] soient réellement conquis par l'esprit, c'est-à-dire par l'intelligence (Artaud, Théâtre et son double,1938, p. 109):
4. [Cette philosophie] institue, entre la théorie et la pratique, un antagonisme continu (...) graduellement modifié d'après la réaction croissante de l'activité sur l'intelligence (...). Tandis que la spéculation attribuait tout à des volontés arbitraires, l'action supposait toujours des lois invariables, dont la connaissance (...) a fini par renouveler l'entendement humain. Comte, Catéch. posit.,1852, p. 334.
b) [En oppos.]
[P. oppos. aux deux autres grandes catégories traditionnelles des phénomènes psychiques : celle des phénomènes affectifs et celle des phénomènes actifs (cette dernière couvrant l'exercice des facultés de vouloir et d'agir)] :
5. Il faut, avec Maurice Blondel, se placer en deçà de l'intelligence, de la volonté et de la sensibilité à la source commune de ces fonctions, dans ce dynamisme de l'être spirituel où elles puisent leur force d'agir... Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 103.
[P. oppos. à instinct] :
6. Dirai-je l'assiduité de toute une littérature (...) (voir Barrès et Bourget) à clamer le primat de l'instinct, de l'inconscient, de l'intuition, de la volonté (au sens allemand, c'est-à-dire par opposition à l'intelligence) (...) parce que c'est l'instinct, et non l'intelligence, qui sait les mouvements qu'il nous faut faire (...) pour assurer notre avantage? Benda, Trahis. clercs,1927, p. 185.
[P. oppos. à intuition] :
7. Intuition et intelligence représentent deux directions opposées du travail conscient : l'intuition marche dans le sens même de la vie, l'intelligence va en sens inverse, et se trouve ainsi tout naturellement réglée sur le mouvement de la matière. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 267.
Rem. Intelligence, instinct et intuition ne sont pas toujours opposés. Il se sentait devant quelque chose de fort et de sérieux. L'instinct de sa haute intelligence lui en faisait deviner une non moins haute sous le bonnet fourré du compère Tourangeau (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 201). Je ne puis jamais me passer de l'intuition, c'est-à-dire de ce surplus d'intelligence qui toujours la suppose présente à son maximum (Du Bos, Journal, 1927, p. 161).
[P. oppos. à raison au sens de « faculté de raisonner, de démontrer en organisant discursivement expériences ou preuves », ou au sens normatif de « faculté d'atteindre et de connaître la vérité, d'affirmer l'absolu »] Au-dessus de ce qu'on appelle généralement intelligence, les philosophes cherchent à saisir une raison supérieure une et infinie comme le sentiment, à la fois objet et instrument de leurs méditations (Proust, Chron.,1922, p. 176).Dans l'usage ordinaire et même philosophique, l'intelligence (...) est intuitive et embrasse d'un seul coup des ensembles complexes; la raison, au contraire, est discursive, procédant suivant une marche méthodique et même parfois mécanique (Foulq.-St-Jean1962, s.v. raison).
[P. oppos. à esprit au sens de « principe de la vie psychique; ensemble des facultés psychologiques tant affectives que morales ou intellectuelles »] Ah! j'ai bien compris de l'esprit, seigneur, qu'il domine l'intelligence. Car l'intelligence examine les matériaux mais l'esprit seul voit le navire (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 872):
8. ... l'intelligence est, par sa nature, égoïste, tandis que l'esprit suppose l'intelligence de celui à qui il s'adresse. D'où ceci : l'intelligence explique (Taine, Bourget, etc.); l'esprit raconte seulement (xviiies.). Gide, Journal,1892, p. 29.
[P. oppos. à âme au sens de « principe et siège de l'activité psychique consciente ou inconsciente », ou au sens de « principe et siège de la conscience et de la vie morale », ou encore au sens de « partie la plus intime de l'être »] Il refusait son consentement intérieur, ne livrant que cette part superficielle de l'âme qui s'appelle l'intelligence, l'attention (Bernanos, Imposture,1927, p. 365).L'inconscient, n'est-ce pas un nouveau mot pour désigner, au fond, ce que jadis signifiait l'âme, en regard de l'intelligence? (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 349).
c) [En association syntagm.]
[L'intelligence du point de vue de sa nature et de son fonctionnement] Constitution, structure de l'intelligence; éléments, cadres, limites, ressources, pouvoirs de l'intelligence; vie, mouvement, activité, démarche, mécanisme de l'intelligence; lois, opérations, phénomènes, actes de l'intelligence. Les philosophes grecs bâtirent mille systèmes (...) sur la nature de leur intelligence, avant d'avoir seulement examiné les opérations de cette intelligence (Stendhal, Racine et Shakspeare, Paris, Champion, t. 2, 1842, p. 77).La question même de l'intelligence humaine se pose; la question de l'intelligence, de ses bornes, de sa préservation, de son avenir probable, se pose à elle-même (Valéry, Variété III,1936, p. 261).
[L'intelligence considérée comme étant un effet des mécanismes cérébraux] :
9. ... un même objet extérieur (...) impressionnant les divers centres active ces diverses zones [zones cérébrales motrice, auditive, visuelle et de sensibilité générale] et une synthèse se fait grâce aux interrelations entre zones qui sera à l'origine de la notion complexe d'objet; cette connaissance sensible pourra entraîner une réponse motrice corticale appropriée. La pensée est précisément assurée par ces interrelations et cette partie du cerveau peut être qualifiée de cerveau de l'intelligence [it. ds le texte]... P. Chauchard, Le Cerveau humain, Paris, P.U.F., 1968, p. 31.
[L'intelligence considérée comme étant localisée dans le cerveau ou la tête, comme ayant le cerveau pour organe] On doit considérer la pensée comme une action qui s'exécute, dans l'organe de l'intelligence, par des mouvemens du fluide nerveux (Lamarck, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 402).
[Dans certaines loc. fig. usuelles, issues de ces conceptions, l'intelligence est assimilée à un organe] Introduire une idée dans l'intelligence de qqn; idée qui se forme dans l'intelligence; jugement qui sort d'une intelligence. Il faut une intelligence non petite pour contenir tant de chansons (France, Clio,1900, p. 27).
[L'intelligence du point de vue de son rapport à d'autres aspects organiques] L'intelligence demande pour se manifester dans toute sa puissance, à la fois la présence de glandes sexuelles bien développées, et la répression temporaire de l'appétit sexuel (Carrel, L'Homme,1935, p. 168).
[L'intelligence du point de vue des troubles qui l'atteignent] Les premières altérations de notre intelligence sont des symptômes de mort d'autant plus terribles qu'on les observe soi-même, sur soi-même et en secret! (Delécluze, Journal,1825, p. 123).
Cour. [L'intelligence en tant qu'elle transparaît dans l'aspect extérieur, le plus souvent dans l'expression des yeux, du visage, des lèvres] Yeux dénués d'intelligence, qui brillent d'intelligence; visage pétillant d'intelligence, figure qui trahit l'intelligence de qqn; intelligence qui éclaire une figure. Que d'intelligence et d'affabilité dans son sourire! (Sartre, Nausée,1938, p. 115).
[L'intelligence du point de vue de sa fonction] L'intelligence est la faculté de connaître. Connaître, c'est voir ce qui est, et voir ce qui est, c'est posséder la vérité; (...) la fonction de l'intelligence est de rechercher, de pénétrer, de retenir la vérité (Lacord., Conf. N.-D.,1848, p. 123).Cette soif de la totalité est le contraire de l'intelligence. Celle-ci, comme l'énonce le mot inter-legere, consistant essentiellement à y faire un choix (Benda, Fr. byz.,1945, p. 48):
10. L'intelligence est une manière de transformer un monde de choses en un monde de signes. C'est là sa fonction utile. C'est aussi sa pente dangereuse et son principe de caducité lorsque ces signes ne sont pas rechargés d'intuition ou d'expérience. Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 206.
[L'intelligence du point de vue de son objet] En style kantien (...) : « Notre connaissance bornée aux phénomènes » signifie que le seul être qu'atteigne notre intelligence est l'être que nous présentent nos sens (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 811).Joseph parle des choses de l'intelligence, de l'art, de la science et de la philosophie de manière à nous humilier tous (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 117):
11. ... la superposition et l'enchevêtrement de cosmos qu'est l'organisme, sont des objets inépuisables pour l'intelligence. Cela n'empêche pas qu'une science biologique soit possible, mais son objet, c'est plutôt l'ensemble des divers mécanismes que comportent les êtres vivants, que l'intelligence du vital comme tel... Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 100.
[L'intelligence du point de vue de la connaissance qu'elle permet au sujet d'acquérir] :
12. [Kant] aura toujours la gloire d'avoir (...) marqué avec une rigueur inconnue avant lui la distinction (...) de ce qui (...) tient au mode d'influence des choses du dehors, et de ce qui tient à la constitution même de l'intelligence douée de la capacité de connaître. « Nulle connaissance en nous ne précède l'expérience, et toutes commencent avec elle (...) » Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 587.
P. méton., au plur. Les droits de ton âge viril feront sortir les œuvres de tes mains, les intelligences de ton esprit, les verbes de ta bouche (Saint-Martin, Homme désir,1790, p. 336).L'idée des souffrances (...) qui attendaient l'innocente âme infirme, désarmée de toutes les intelligences et de toutes les défenses des autres, la frappa d'une épouvante subite (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 62).
[L'intelligence du point de vue de l'usage qu'en fait l'être humain] Un ouvrage, même s'il s'applique seulement à des sujets qui ne sont pas intellectuels, est encore une œuvre de l'intelligence (Proust, Guermantes 1,1920, p. 185).Ces immenses édifices, ce feu bienfaisant, ces tapis, ces lumières (...) Sont-ce des fruits d'une intelligence prise à ses propres pièces, ou bien faut-il dire que ces industries résultent de la structure merveilleuse de la main humaine (...)? (Alain, Propos,1925, p. 665):
13. − Qu'entendez-vous par : l'intelligence? − En général? − Oui. Ferral réfléchit. − La possession des moyens de contraindre les choses ou les hommes. Malraux, Cond. hum.,1933, p. 347.
P. méton. Composition pleine d'intelligence. La pièce [Les Ventres dorés d'E. Fabre] me parut excellente, et d'une intelligence soutenue (Gide, Journal,1905, p. 153).
[L'intelligence du point de vue de la diversité de ses formes selon les sujets]
[Précédé ou suivi d'un subst.] Type, genre d'intelligence; largeur, profondeur, hauteur, vitesse, qualités de l'intelligence; intelligence de la femme, de l'homme; diversité des intelligences. Cette vivacité d'intelligence qui lui faisait d'un coup s'approprier l'idée d'un autre, la fouiller, l'adapter à ses besoins (Zola, Argent,1891, p. 126).Ce que vous appelez les formes de l'intelligence n'en sont que les âges (Sagan, Bonjour tristesse,1954, p. 30).
[Suivi ou précédé d'un adj.] Intelligence féminine, masculine; intelligence profonde, superficielle, étroite, éveillée, rapide, déliée, vigoureuse, lente, lourde, droite, claire, précise, exacte, aiguë; intelligence naturelle, spontanée, intuitive, subjective, objective, analytique, synthétique, systématique; intelligence critique, créatrice; intelligence distinguée, élevée; vive, vaste, large, profonde, belle, noble intelligence. Je ne sais s'il a jamais existé une intelligence plus fine que celle de ma femme : elle devine la pensée et la parole à naître sur le front ou sur les lèvres (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 365).Cette intelligence ronde qu'on appelle un gros bon sens (Frapié, Maternelle,1904, p. 73).
Loc., vieilli. Avoir l'intelligence nette. Avoir les idées claires, être en possession de toutes ses facultés intellectuelles. Quand il se fut un peu calmé et qu'il eut l'intelligence nette, il s'étonna du brusque revirement de sa femme (Zola, Curée,1872, p. 536).
[Chez Camus] Intelligence révoltée. Intelligence de l'homme qui, de toute la puissance et la lucidité de son esprit, ,,se dresse contre sa condition et la création tout entière`` dans le mouvement de la révolte métaphysique (cf. Camus, Homme rév., 1951, p. 10). Il faut se soumettre au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob quand on a parcouru, comme Pascal, la carrière de l'intelligence révoltée (Camus,Homme rév.,1951,p. 50).[P. allus. et p. oppos.] Intelligence docile. Il y a une intelligence docile et une intelligence révoltée... Les deux contribuent à faire l'histoire, mais à la condition de dominer à tour de rôle (G. Cesbron, Mourir étonné, Paris, Laffont, 1976, p. 228).
[Suivi d'un adj. précisant le domaine d'exercice de l'intelligence] Intelligence politique, scientifique, artistique, poétique, musicale, plastique. Nulle intelligence philosophique, point d'esprit géométrique ni d'esprit de finesse; et pourtant, quelle cervelle nette (Farrère, Homme qui assass.,1907, p. 39).
[Suivi d'un adj. à valeur collective] Intelligence française contemporaine. Le talent et la science dans un homme sont le produit de l'intelligence universelle et d'une science générale lentement accumulée par une multitude de maîtres (Proudhon, Propriété,1840, p. 235).
PSYCHOL. Intelligence affective. On peut supposer qu'il existe une intelligence affective à laquelle se mêlent une grande quantité de connaissances, d'aptitudes particulières, de motivations, et également une certaine acuité de la conscience (Psychol.1969).
Intelligence sociale. Intelligence sociale (...) implique la compréhension des êtres humains et la facilité à s'entendre avec eux (...). Cette dernière forme d'intelligence semble procéder pour beaucoup de facultés instinctivo-affectives (Psychol. Enfant1976).[Avec une valeur collective] Nous admettrons (...) l'existence de représentations collectives, déposées dans les institutions, le langage et les mœurs. Leur ensemble constitue l'intelligence sociale, complémentaire des intelligences individuelles (Bergson, Deux sources,1932, p. 108).
d) En partic. [Dans un sens restreint hérité de la philos. classique; p. oppos. à l'intelligence en tant que faculté de connaître intuitive] Ensemble des facultés mentales supérieures intervenant dans l'activité conceptuelle de l'esprit et visant à la connaissance discursive. L'accord traditionnel des données des sens et des règles de l'intelligence, fondement de l'art méditerranéen, n'est plus respecté (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 147):
14. À cette intuition primitive de l'espace et du temps il faut (...) donner pour base les principes de raisonnement, sans lesquels nous ne pouvons rien comprendre, et qui sont les lois de notre intelligence; la liaison des causes et des effets, l'unité, la pluralité, la totalité, la possibilité, la réalité, la nécessité, etc. Staël, Allemagne, t. 4, 1810, p. 123.
[En relation de type synon.]
Intelligence abstraite, formelle, symbolique, logique, discursive, hypothético-déductive, raisonnée, théorique, spéculative :
15. Pendant bien longtemps, les philosophes et les psychologues n'ont connu d'autre forme d'intelligence que l'intelligence conceptuelle et logique de l'Homme, s'exerçant grâce au langage. Cette intelligence peut être définie brièvement comme une application et une adaptation de notions abstraites et générales aux choses et aux événements (...). Ce sont les opérations de cette forme d'intelligence que les logiciens étudient depuis l'Antiquité grecque et dont ils ont donné les règles essentielles. G. Viaud, L'Intelligence, Paris, P.U.F., 1969, pp. 16-17.
[En synon. avec raison au sens de « faculté de raisonner, de démontrer en organisant discursivement expériences ou preuves », ou au sens normatif de « faculté d'atteindre et de connaître la vérité, d'affirmer l'absolu »] Saisir la notion de l'infini, (...) percevoir les vérités absolues et nécessaires, (...) en cela consiste (...) une des fonctions éminentes de la raison de l'homme, une des puissances de son intelligence (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 19):
16. L'intelligence est un des signes de l'homme et notre guide ordinaire dans la cohue des phénomènes. Pourtant, je commence à saisir les sentences mystérieuses de Chalgrin qui dit souvent : « La raison ne saurait tout expliquer... Il faut se servir de la raison avec prudence, comme d'un instrument admirable, mais exceptionnel dans la nature, et parfois même dangereux ». Duhamel, Maîtres,1937, p. 186.
[P. oppos. à sensation, instinct, intuition, sensibilité, volonté (ou à un équivalent)] Cette exigence de l'unité a conduit aux conceptions intellectualistes de la volonté (...). La volonté repose (...) sur l'intelligence, sur la raison avec laquelle on tend même à la confondre (...). La volonté suppose (...) le triomphe de l'intelligence abstraite sur les sens et l'affectivité (P. Guillaume, Manuel de psychol., Paris, P.U.F., 1960, pp. 220-221):
17. ... le cerveau préfrontal apparaît comme l'organe unificateur par excellence qui permet à l'Homme de ne pas être seulement intelligence réfléchie verbalisée, froide raison ou au contraire instinct et affectivité, mais d'être une personnalité complète et équilibrée sachant faire la part convenable au rationnel, à l'instinctif et à l'affectif. P. Chauchard, Le Cerveau humain, Paris, P.U.F., 1968, p. 34.
[Dans le cadre de l'oppos. à sensibilité (ou à un équivalent)] Intelligence pure. Intelligence discursive en tant qu'elle est pure de toute contamination de la sensibilité. Pour les mathématiciens, les juristes, l'effort est d'intelligence pure. Ils ne dépendent point (...) d'une sensibilité sur laquelle la fatigue a trop de prise (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 108):
18. La logique n'est que la psychologie d'une intelligence [it. ds le texte] pure, séparée, si l'on peut dire, de ses conditions réelles d'exercice. Le savoir scientifique vaut pour tous, parce qu'il est en nous l'œuvre (...) de ce qui est commun à tous : la raison. Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 96.
e) P. ext.
[Dans un cadre dualiste] Principe de la vie psychique dans son ensemble. Synon. esprit, âme.À quoi bon se parler avec la voix quand on peut se parler avec l'âme? Pourquoi ne pas laisser les corps écouter en silence le langage mystérieux des intelligences? (Hugo, Han d'Isl.,1823, p. 495):
19. ... la définition célèbre de M. de Bonald, l'homme est une intelligence [it. ds le texte] servie par des organes, (...) a le double défaut d'expliquer le connu par l'inconnu, c'est-à-dire l'être vivant par l'intelligence, et de se taire sur la qualité essentielle de l'homme, l'animalité. Proudhon, Propriété,1840, p. 299.
[Dans certaines lexies] Au sing. Disposition à la connaissance intuitive d'autrui.
[P. réf. au cœur en tant que principe de la vie affective] Intelligence du cœur. Disposition à la connaissance intuitive d'autrui par l'opération de la sensibilité affective. C'est ça! c'est ça! cria Simon. Nous sommes des grosses têtes... et nous avons l'intelligence du cœur! (Druon, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 67).P. méton., au sing. avec l'art. indéf. ou au plur. [Désigne le résultat de cette disposition, la connaissance ainsi acquise] Ta lettre t'a démenti, elle m'a révélé que tu n'avais pas toutes les intelligences du cœur (...). C'était de la jalousie, il est vrai, mais de la jalousie ironique et impertinente (Dumas fils, Dame Camélias,1848, p. 166).
[P. réf. à l'âme en tant que principe de la pensée, de l'affectivité et de la vie morale] Intelligence de l'âme. Disposition à la connaissance intuitive d'autrui par l'opération conjuguée de la sensibilité intellectuelle, affective et morale. Dans une grande salle assez basse (...) l'on a réuni les portraits de tous les généraux de l'ordre [les Chartreux] (...). Une de nos dames, qui a l'intelligence de l'âme, eût goûté cette galerie de vieillards (Stendhal, Mém. touriste, t. 2, 1838, p. 238).
2. [Cette fonction au plan quantitatif, du point de vue de la diversité de son développement selon les sujets]
a) Aptitude à la connaissance, développement des capacités intellectuelles. N'a-t-il [Dieu] pas lieu de s'admirer dans l'intelligence concentrée en quelques esprits immenses, autant que dans les petits lots de cette intelligence distribuée également entre tous? (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 586).
Exercice, progrès, développement, qualité de l'intelligence; médiocrité, diminution, faiblesse de l'intelligence; supériorité, manque, défaut d'intelligence. D'où viennent les difficultés des problèmes, les limitations de fait et les inégalités de l'intelligence? De la résistance des formes aux réorganisations exigées par le problème (P. Guillaume, La Psychol. de la forme, Paris, Flammarion, 1937, p. 178).
Loc. Avoir un éclair d'intelligence; (ne pas) avoir deux sous d'intelligence; avoir un minimum d'intelligence. Félicité eut un éclair d'intelligence. Elle n'avait rien à dire, elle allait peut-être tout apprendre, si elle savait se taire (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 92).Si le journal du général Boulanger, si la Cocarde avait deux sous d'intelligence, elle avait une belle occasion de tomber sur Carnot (Goncourt, Journal,1889, p. 902).
Avoir des lueurs* d'intelligence.
Intelligence normale, commune, ordinaire, médiocre, pauvre, faible; intelligence développée, supérieure, brillante, éminente, remarquable, rare; extraordinaire, admirable, merveilleuse intelligence. [P. oppos. à intelligence moyenne, commune] Bonne intelligence. N'ai été qu'un homme moyen. Facultés moyennes, en harmonie avec ce que la vie exigeait de moi. Intelligence moyenne, mémoire, don d'assimilation. Caractère moyen (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 989).
Intelligence qui se développe, diminue. [Avec un suj. désignant une pers.] Exercer, développer son intelligence; avoir une intelligence normale/exceptionnelle, avoir une certaine intelligence, avoir peu/beaucoup d'intelligence; être plein d'intelligence; montrer de l'intelligence, briller par l'intelligence, dominer qqn par l'intelligence. [Avec un suj. inanimé] Être à la portée de toutes les intelligences; supposer, exiger de l'intelligence. Les êtres qui ne sont qu'intelligents ne me sont rien et je ne leur passe à peu près rien; mais sitôt que chez un être l'intelligence vient à manquer, je m'aperçois que je n'admets pas qu'elle fasse défaut (Du Bos, Journal,1927, p. 160).
Avoir au moins l'intelligence de + inf.; avoir assez/trop d'intelligence pour + inf. L'aînée, Sophie, fit une maladie dont elle cacha l'origine. Elle avait assez d'intelligence pour voir la profondeur de cette malignité (Champfl., Souffr. profess. Delteil,1853, p. 59).
P. euphém. Ne pas avoir d'intelligence, être dépourvu/dénué d'intelligence, manquer de toute intelligence. Avoir des capacités intellectuelles insuffisamment développées, être sot. Douter de l'intelligence de qqn. Être amené à penser que les capacités intellectuelles de quelqu'un sont insuffisantes, que quelqu'un est sot :
20. ... tu t'arranges pour que maman t'accompagne à Paris. Pas à tortiller. Le prétexte est simple. Il s'agira, par exemple, de choisir quelque chose de ton ménage, de ton mobilier. − Mais c'est déjà tout choisi. Rien que de l'ancien. − Mon cher, ne nous fais pas douter de ton intelligence. Duhamel, Terre promise,1934, p. 190.
b) [P. oppos. à inintelligence] Aptitude à la connaissance, supérieure à la moyenne. L'élite se définissait selon lui par l'intelligence, la culture, une orthographe correcte, une bonne éducation, des idées saines (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 131).
Homme, personne, gens d'intelligence. D'autres hommes éminents ont bien voulu me louer ou me défendre. Leur voix ne partait pas des entrailles comme la vôtre; car, en général, les hommes d'intelligence ont peu d'entrailles (Sand, Corresp., t. 2, 1847, p. 365).[Félix Éboué] cet homme d'intelligence et de cœur, ce noir ardemment français, ce philosophe humaniste (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 91).
Vieilli. Avoir l'intelligence. [Saint-Évremond] invoque un historien qui sache parler guerre, administration, politique, et qui ait, comme on l'a dit, l'intelligence (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 13, 1868, p. 446).
c) PSYCHOL. ,,Niveau mental globalement envisagé, dans l'étude du développement et de la mesure de l'intelligence`` (March. 1970) :
21. [Binet] proposa, avec Simon, une « échelle métrique de l'intelligence », donnant le moyen de faire correspondre à l'avance ou au retard d'un enfant un indice exprimé en années et en mois (âge mental) (...). Terman préconisa l'utilisation (...) du quotient (...) d'intelligence (...) de W. Stern, qui exprime le rapport entre l'âge mental et l'âge réel. Hist. sc.,1957, p. 1686.
Rem. ,,D'après Claparède, on devrait toujours en ce sens, préciser qu'il s'agit d'intelligence globale`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
Intelligence générale. ,,Facteur général commun à toutes les opérations mentales (facteur G. de Spearman, « facteur inné des activités cognitives » de C. Burt)`` (Piéron 1973) :
22. Spearman, a tenté d'établir que chaque test cognitif (...) contient deux facteurs mentaux : le facteur général de l'intelligence et un facteur particulier spécifique (...) en multipliant les tests (...) les facteurs spécifiques se neutralisent (...) et l'on finit par ne plus mesurer que le facteur commun, l'intelligence générale. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 152.
3. [Seulement au sing. et suivi d'un compl. désignant une chose considérée comme objet de connaissance] Intelligence de qqc.Acte d'appréhender quelque chose par l'intelligence, de le comprendre avec aisance, d'en avoir la connaissance approfondie; résultat de cet acte. Intelligence des lois, des sciences, de l'art, d'une théorie, d'un auteur, d'une époque, d'une civilisation. Ces détails (...) sont (...) indispensables pour l'intelligence de ce qui va suivre (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 385).Chercher des lumières sur un texte, pour l'intelligence d'un texte, partout, pourvu, à cette seule condition que ce ne soit pas dans le texte même (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 812).
Avoir une meilleure, l'entière, la pleine intelligence de qqc.; avoir la claire intelligence de qqc.; avoir l'intelligence rapide, instinctive, nette, profonde de qqc.; ne pas avoir l'intelligence de qqc.; perdre l'intelligence nette de qqc. Isolés de leurs groupes de naissance et dressés seulement à concourir entre eux, des adolescents prennent de la vie, de ses conditions et de son but la plus pitoyable intelligence (Barrès, Déracinés,1897, p. 5).
ARTS ET TECHN. D'EXPR. [Le compl. désigne des aspects ou techn. de l'expr.] Entente, connaissance approfondie et sûre, maîtrise parfaite de. Intelligence du portrait, de la composition, de l'arrangement, des effets de lumière, des valeurs; intelligence d'un sujet, du dialogue. L'architecture n'exagère pas, comme la sculpture, l'intelligence des rondeurs fuyantes (Taine, Voy. Ital., t. 2, 1866, p. 389).
4. P. méton. Être doté de cette fonction.
a) [Correspond à I A supra] Être humain considéré en tant qu'être pensant, doué de la faculté d'intelligence. À peine une découverte surgit-elle au loin de la terre que d'autres intelligences la soupèsent, la dissèquent et l'exploitent, chacune à sa façon, sous d'autres latitudes (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 139).
b) [Correspond à I A 1 et 2 supra] Être humain considéré en tant qu'être doué d'une certaine forme et d'un certain niveau d'intelligence. Oh! quelle douleur de voir s'égarer de si belles intelligences, de si nobles créatures, des êtres formés avec tant de faveur (E. de Guérin, Journal,1839, p. 185).La plupart des artistes sont, il faut bien le dire, (...) des intelligences de village, des cervelles de hameau (Baudel., Curios. esthét.,1863, p. 330).
[Correspond à I A 1 d supra] Intelligence pure. Personne vivant selon sa raison, pure de toute contamination de la sensibilité :
23. C'est une intelligence pure. Le monde affectif, pour lui, se limite à sa personne qui est (...) susceptible de certains sentiments (...) que le reste du monde soit tourmenté par l'amour, le désir, la tristesse, la rage, le désespoir, voilà ce qu'il ne peut même pas comprendre. Duhamel, Maîtres,1937, p. 183.
[Correspond à I A 3 supra] Je suis frappé (...) du côté alambiqué, rhéteur, sophiste, qu'il y a dans toutes les grandes intelligences du dessin et de la peinture, à commencer par Gavarni, à finir par Rousseau (Goncourt, Journal,1870, p. 582).
[Sans détermination par adj. ou compl. de nom] Personne d'une intelligence supérieure. C'était une intelligence, ce Sigismond, élevé dans les universités allemandes, qui, outre le français, sa langue maternelle, parlait l'allemand, l'anglais et le russe (Zola, Argent,1891, p. 38).
[Avec valeur de collectif et éventuellement une majuscule] Classe des intellectuels. Synon. élite.Ces belles et touchantes funérailles, où (...) l'Intelligence de Paris se pressait (Verlaine, Souv. et fantais.,1896, p. 193):
24. Depuis quelques années, ce mot, déjà embarrassé de plusieurs idées assez différentes, a contracté, par une contagion très fréquente dans les langues, une valeur nouvelle et tout étrangère. Je ne crois pas qu'il faille se féliciter de voir étendre le nom d'Intelligence à une classe sociale d'individus, et de traduire ainsi le russe Intelligentsia. Valéry, Œuvres, t. 1, Propos sur l'intelligence, Paris, Gallimard, 1959 [1926], p. 1042.
c) P. anal., PHILOS., THÉOL. [Dans le cadre du dualisme de la matière et de l'esprit] Être spirituel considéré en tant qu'il est doué d'intelligence. Synon. (pur) esprit (v. ce mot III B 1 et 2).Intelligence pure. L'esprit humain n'est pas une intelligence pure, mais une intelligence fonctionnant à l'aide d'appareils organiques (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 169):
25. ... il suffit de concevoir des myriades de créatures spirituelles possibles, pour conclure qu'elles sont (...). Les païens les nommèrent Dieux; Platon les appela Idées; dans le langage vulgaire, ce sont les Anges : les philosophes leur donnent plutôt le nom d'Intelligences. Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 190.
[Dans le monothéisme judéo-chrétien] Intelligence créatrice, suprême, supérieure, ordonnatrice. Dieu. [La religion] nous montre aussi une parole éternelle ou verbe, expression de l'intelligence suprême et image de sa substance; fils de Dieu (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 251).Intelligences célestes. Anges du Bien. Intelligences réprouvées. Anges du Mal. Le royaume des esprits célestes ou le sombre empire des intelligences réprouvées (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 102).
Au fig., cour. Pure intelligence. Être humain qui n'est pas soumis à certaines contingences d'ordre physique ou matériel, ou qui affecte de ne pas l'être. Synon. pur esprit.Nous voyons aujourd'hui en lui une anémie, amenée (...) par tant d'années d'une alimentation insuffisante, où cette pure intelligence ne voulait pas manger (Goncourt, Journal,1863, p. 1313).
B. − [Chez l'homme et l'animal (chez presque tous les vertébrés, en partic. chez les vertébrés supérieurs)] Fonction mentale d'organisation du réel en actes.
1. PHILOS., PSYCHOL. [Dans des circonstances nouvelles pour lesquelles l'instinct, l'apprentissage ou l'habitude ne dispose d'aucune solution] Aptitude à appréhender et organiser les données de la situation, à mettre en relation les procédés à employer avec le but à atteindre, à choisir les moyens ou à découvrir les solutions originales qui permettent l'adaptation aux exigences de l'action :
26. Kohler a montré que l'intelligence dans l'action commence avec la compréhension du détour. Les situations n'y sont pas perçues et les solutions découvertes une à une (...) elles se présentent globalement, organisées les unes dans les autres dans un schéma dynamique... Mounier, Traité caract.,1946, p. 445.
a) [Dans un sens large] Intelligence pratique :
27. Au contraire, l'intelligence concrète, sans faire le détour par le général, comprend le donné de l'expérience grâce à un autre donné, particulier et concret comme lui, qui lui est plus ou moins analogue : c'est, dans une grande mesure, la façon de comprendre qui précède chez l'homme l'exercice de la pensée critique; c'est à elle que se réduit l'intelligence animale ainsi que celle du petit enfant. Foulq. 1971.
b) [En oppos. avec instinct, habitude] :
28. Tantôt (...) on voit dans l'instinct une somme de différences accidentelles, conservées par la sélection (...). Tantôt on fait de l'instinct une intelligence dégradée : l'action jugée utile par l'espèce ou par quelques-uns de ses représentants aurait engendré une habitude, et l'habitude, héréditairement transmise, serait devenue instinct. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 170.
c) [L'intelligence appliquée à l'action du point de vue des différentes formes qu'elle prend chez l'animal, l'enfant ou l'adulte] Nous connaissons trois formes principales d'intelligence pratique : l'intelligence animale, l'intelligence pratique de l'enfant humain, l'intelligence artisanale de l'homme adulte, que l'on peut appeler aussi intelligence de l'Homo faber (G. Viaud, L'Intelligence, Paris, P.U.F., 1969, p. 21).
α) [Chez l'animal] Intelligence des animaux (supérieurs), du singe, du chien. L'intelligence animale, quoiqu'elle ne forme pas de concepts proprement dits, se meut déjà dans une atmosphère conceptuelle (Bergson, Évol. créatr.,1907p. 188).L'intelligence animale se mesure à l'aptitude de l'animal à faire un détour (« conduite du détour ») pour obtenir un résultat déterminé (par ex., le singe est parfois capable de prendre une perche pour attraper un fruit) (Julia1964).
[Qualifie, en dehors de l'ordre des vertébrés, des animaux (principalement des arthropodes) accomplissant par instinct des actes que les animaux supérieurs ou l'homme accomplissent par intelligence] L'hexagone (...) se trouve véritablement dans le plan, dans l'expérience, dans l'intelligence et la volonté de l'abeille (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 146).
β) [Chez l'être hum., au cours de son évolution, de la naissance à l'âge adulte] Intelligence sensori-motrice, préverbale. [Dans un sens strict] Intelligence pratique, concrète. Tandis que les habitudes et les perceptions élémentaires sont essentiellement à sens unique, l'intelligence sensori-motrice (ou préverbale) découvre déjà les conduites de détour et de retour, qui annoncent en partie l'associativité et la réversibilité des opérations (J. Piaget, Introd. à l'épistémologie génét., La Pensée math., Paris, P.U.F., 1949, p. 23):
29. − De la naissance à 2 ans, l'intelligence est sensori-motrice et ne peut utiliser que les perceptions et les mouvements. − Pendant l'enfance, entre 2 et 12 ans, l'intelligence est concrète et pratique. Ses possibilités sont successivement enrichies par l'apparition du symbolisme puis par l'intuition suppléant à la logique et enfin par une structuration des acquisitions préalables faites intuitivement pendant l'action concrète. − Après 12 ans, lentement l'intelligence devient formelle ou hypothético-déductive. Coudray1973.
[Chez l'être hum. adulte; à l'origine dans la théorie de Bergson] Intelligence fabricatrice; intelligence artisanale de l'Homo faber, intelligence artisanale (humaine), intelligence pratique de l'Homo faber :
30. Bergson (...) oppose l'intelligence de l'Homo sapiens (Homme raisonnable et savant), ou intelligence rationnelle de la psychologie classique et de la logique, à l'intelligence artisanale de l'Homo faber (Homme ouvrier), et il montre que celle-ci a dû apparaître avant celle-là. « L'intelligence, dit-il, envisagée dans ce qui paraît être sa démarche originelle est la faculté de fabriquer des objets artificiels, en particulier des outils à faire des outils et d'en varier indéfiniment la fabrication ». G. Viaud, L'Intelligence, Paris, P.U.F., 1969, pp. 18-19.
2. Cour. [Gén. chez l'être hum.] Habileté à tirer parti des circonstances, ingéniosité et efficacité dans la conduite de son activité. Il attribuait à l'intelligence du soldat français, à sa plus grande dextérité, les succès de Lonato et de Castiglione (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 543).Top et Jup marchaient en éclaireurs, et, se jetant de droite et de gauche dans les épais taillis, ils rivalisaient d'intelligence et d'adresse (Verne, Île myst.,1874, p. 522).La chaise est oubliée pour le menuisier, le remède pour le médecin. Cependant l'habileté, l'intelligence ou le savoir-faire deviennent suspects (Paulhan, Fleurs Tarbes,1941, p. 53).
[Suivi d'un adj. précisant le domaine de l'activité] Le bien-être industriel du maître se reflète sur tout (...) N'est-ce pas l'indice d'une intelligence commerciale assez rare au fond des campagnes? (Balzac, Méd. campagne,1833, p. 106).L'harmonie de l'ensemble (...) vient (...) de la qualité de la matière et de l'intelligence constructive non seulement de l'architecte mais du tailleur de pierres (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 141).
[En position de compl. d'un verbe] Appliquer toute son intelligence à (une activité), mettre/montrer de l'intelligence, faire/choisir (qqc.) avec intelligence; s'acquitter d'(une mission) avec intelligence, se tirer d'affaire avec intelligence, remplir (un rôle) avec beaucoup d'intelligence; agir sans intelligence. L'action politique et la propagande quotidienne suffisent à ces tâches, si elles sont conduites avec intelligence, feu et courage (J.-R. Bloch, Dest. S.,1931, p. 172).Tu as déjà réussi du beau travail. Pige-moi ce rapport : « A fait preuve d'une intelligence très au-dessus de son grade »... (Cocteau, Machine infern.,1934, I, p. 39):
31. Augustin se rappelait sa carrière forte et singulière (...) la parfaite intelligence de manœuvrier et la parfaite intelligence tout court avec laquelle il avait présidé, dirigé, conclu mainte conférence épineuse... Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 424.
Avoir l'intelligence de + inf. Mon père avait eu l'intelligence de me prévenir au lieu de faire des phrases (Camus, Possédés,1959, 1repart., 4etabl., p. 987).
En partic. [Suivi d'un compl. désignant une activité] Intelligence de qqc. Aptitude, capacité particulière, don pour (une activité). Avoir l'intelligence de qqc. Avoir des capacités particulières pour pratiquer, exercer (une activité); s'entendre, se connaître particulièrement à (cette activité). Tout le monde n'a pas l'intelligence des affaires, mais alors, quand on n'est pas doué, (...) eh bien, on demande une place! (Labiche, Ptes mains,1859, I, 10, p. 26).
II. − [Dans le cadre des relations d'entente s'établissant entre des pers. qui se connaissent et se comprennent (v. entendre II A 2 b)] Action de s'entendre, de se comprendre; résultat de cette action.
A. − Au sing., littér. ou vieilli. Entente tacite, connivence (entre personnes qui généralement s'entendent en secret pour agir dans un but qu'elles gardent caché). Complices tous deux du même secret, ils se regardaient en s'exprimant une mutuelle intelligence, qui approfondissait leurs sentiments (Balzac, E. Grandet,1834, p. 168).Voici qui est plus grave et qu'il faut que tu pèses. Avant huit jours, notre intelligence sera publique; avant quinze, on nous calomniera. Réfléchis, ou plutôt c'est tout réfléchi; sois ma femme! (Gobineau, Pléiades,1874, p. 280).
Intelligence de (qqn) et de (qqn)/de (deux ou plusieurs personnes) / de (qqn) avec (qqn), intelligence secrète entre (qqn) et (qqn).Il y a entre nous cette intelligence qui résulte d'une préférence comprise de part et d'autre (Constant, Journaux,1803, p. 35).Combien est douce la première lueur d'intelligence avec ce qu'on aime (M. de Guérin, Poés.,1839, p. 51).
Être d'intelligence (avec qqn).Être secrètement d'accord [avec (quelqu'un)], s'entendre secrètement [avec (quelqu'un)] Avoir l'air/paraître/se mettre d'intelligence avec (qqn), être d'intelligence contre (qqn) (rare), agir d'intelligence, être d'intelligence dans (une entreprise); être en intelligence avec (qqn). Ils sont d'intelligence pour vous surprendre, pour vous tromper (Ac.1798-1935).La disgrâce de Bestoucheff, avec qui (...) [Catherine II] se trouvait à quelque degré en liaison et en intelligence, fit redoubler autour d'elle les précautions (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 2, 1862, p. 210).Le vieux cynique (...) lui avait adressé un clignement d'œil (...) comme si un hasard quelconque avait fait qu'ils pussent être d'intelligence (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 850).
Au fig. Être d'intelligence (avec qqc.).Les maîtres seuls sont d'intelligence avec la nature; ils l'ont tant observée, qu'à leur tour ils la font comprendre (Fromentin, Été Sahara,1857, p. 73).Mais avec mes périls, je suis d'intelligence, Plus versatile, ô Thyrse, et plus perfide qu'eux (Valéry, J. Parque,1917, p. 98).
Signe, regard, sourire d'intelligence. Signe, regard, sourire qui exprime l'entente tacite, la connivence existant entre des personnes, qui témoigne de leur intelligence. Le juge et le greffier échangèrent aussitôt un petit signe d'intelligence qui signifiait à peu près : « Je vous l'avais bien dit... » (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 197):
32. MmeVerdurin, voyant que Swann était à deux pas, prit cette expression où le désir de faire taire celui qui parle et de garder un air innocent aux yeux de celui qui entend, se neutralise en une nullité intense du regard, où l'immobile signe d'intelligence du complice se dissimule sous les sourires de l'ingénu et qui enfin, commune à tous ceux qui s'aperçoivent d'une gaffe (...) la révèle instantanément sinon à ceux qui la font, du moins à celui qui en est l'objet. Proust, Swann,1913, p. 284.
[Accompagné d'un adj.] Sourire de bonne intelligence. J'avais surpris les regards d'une timide et discrète intelligence entre certain auditeur et une très-jolie petite prude (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 318).
En partic. Domaine de la Sûreté de l'État.Intelligence avec l'ennemi; accuser (qqn) d'intelligence avec l'ennemi; être innocent, coupable du crime d'intelligence avec l'ennemi. La Haute-Cour, destinée à juger les actes d'intelligence avec l'ennemi et d'atteinte à la sûreté extérieure de l'État (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 109).
Au plur. Relations secrètes. Avoir des intelligences (secrètes) avec un ou des ennemis, entretenir des intelligences avec des puissances étrangères, nouer des intelligences avec qqn contre qqn. Je veux parler de ce misérable d'Artagnan (...). Le Cardinal : Mais il me faudrait une preuve de ses intelligences avec Buckingham (Dumas père, Jeunesse Mousquet.,1849, III, 9, p. 132).Il fit appeler dame Léonarde, avec laquelle il n'avait cessé d'entretenir des intelligences secrètes, étant toujours bon de maintenir un espion dans la place (Gautier, Fracasse,1863, p. 328).
Avoir des intelligences dans la place. Mon flair (...) me dit que j'ai des intelligences dans la place, qu'il y a un traître dans la garnison (Feuillet, Morte,1886, p. 56).P. anal. Avoir des intelligences dans (un groupe, une société). Avoir des relations secrètes avec un ou plusieurs membres d'(un groupe, une société fermés, d'accès difficile). Nouer, se créer, se ménager, garder des intelligences dans la place, une famille, une maison, un parti. Il s'occupait particulièrement de l'achat des créances (...) flairant, guettant, avec des intelligences dans tous les mondes (Zola, Argent,1891, p. 31).
Au fig. Avoir des intelligences avec (qqc.). Ma chambre (...) sorte d'observatoire où je m'étais créé (...) de continuelles intelligences avec ce qui m'entourait, soit par la vue, soit par l'habitude constante d'écouter (Fromentin, Dominique,1863, p. 120).
B. − Au sing. [Le plus souvent accompagné d'un adj., en gén. de l'adj. bon] Entente, accord, harmonie. Personnes de bonne intelligence; être dans une parfaite intelligence; vivre dans la meilleure intelligence, rester/demeurer en très/bien/assez bonne intelligence. On avait un grand et véritable désir de conclure la paix (...) il fallait éviter avec soin tout ce qui aurait pu troubler la bonne intelligence et aigrir les esprits (Barante, Hist. ducs de Bourg., t. 2, 1821-24, p. 39).Je mis tous mes soins à maintenir nos relations sur le pied de bonne camaraderie (...). Selon moi, le seul genre d'intelligence qui fût désirable, et même possible entre nous (Feuillet, Pte Ctesse,1856, p. 116):
33. Au ministère, les deux hommes semblaient vivre en assez bonne intelligence. Une sorte de pacte tacite s'était fait entre eux pour cacher à leurs collègues les batailles de leur intérieur. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 514.
[P. oppos.] Être/vivre en mauvaise intelligence. (Dict. xixeet xxes.).
Au fig., rare. Être/vivre en bonne intelligence avec (qqc.). Avec l'indigence Et les haillons, je vis en bonne intelligence, Et je fais bon ménage avec Dieu mon voisin (Hugo, Contempl., t. 3, 1856, p. 157):
34. Kierkegaard disait de la femme qu'elle est en bonne intelligence avec le temps et sait le passer mieux que l'homme. C'est peut-être parce qu'elle est à la fois plus près de la terre et plus divine. Mounier, Traité caract.,1946, p. 311.
Prononc. et Orth. : [ε ̃teliʒ ɑ ̃:s], [-tεl(l)i-]. Cf. intellect. Noter que Pt Rob. transcrit uniquement [-el-], de même dans intelligemment, intelligent, intelligentsia alors qu'il admet, en variante, [-εll-] dans intelligible, -gibilité et -giblement. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 « faculté de comprendre » (Benoît de Ste-Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 19972); 2. 1370-72 « être spirituel » (Oresme, Ethiques, éd. A.D. Menut, livre I, chap. 16, note 22); 3. ca 1500 « relation plus ou moins secrète entre différentes personnes » (Ph. de Commynes, Mém., éd. J. Calmette, t. 1, p. 20); ca 1500 intelligences « relations secrètes, complicités » (Id., op. cit., t. 1, p. 52); 4. 1559 « acte ou capacité de comprendre » (Amyot, Péricl., 30 ds Littré). Empr. au lat.intelligentia, intellegentia (dér. de intellegere « comprendre ») « action de comprendre », « faculté de comprendre », également attesté en lat. médiév. au sens de « bonne entente, commun accord » (cf. Nierm.) et « être spirituel, ange » (ca 1205 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 10 332. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 15 602, b) 11 883; xxes. : a) 16 143, b) 14 549. Bbg. Foerstner (S.). Intelligence... Tübingen, 1965, passim. - Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. Philol. fr. 1917-18, t. 30, p. 147.

Wiktionnaire

Nom commun

intelligence \ɛ̃.te.li.ʒɑ̃s\ ou \ɛ̃.tɛl(l)i.ʒɑ̃s\ féminin

  1. Faculté de comprendre, de ne pas se méprendre sur le sens des mots, la nature des choses et la signification des faits.
    • Cependant les femmes de Lima gouvernent les hommes parce qu’elles leur sont bien supérieures en intelligence et en force morale. — (Flora Tristan, Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Rien ne surexcite l’intelligence, je vous assure, comme de tuer un camarade qui possède trente billets de mille francs. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Confucius était un moraliste qui se méfiait de l’intelligence ; le terre à terre des relations humaines lui plaisait mieux que la spéculation ondoyante. — (Paul Demiéville, La Montagne dans l’art littéraire chinois, dans Choix d’études sinologiques (1921–1970), BRILL, 1973, page 364)
    • […] ces témoins étaient d’humbles gens, de ceux qui font emploi du mot « intelligence » pour rendre compte de ce qu’ils pensent n’avoir point. — (Pierre Michon, « Vies d’Eugène et de Clara », in Vies minuscules, éd. Gallimard, coll. « Folio », 1984, page 78)
    • L’intelligence humaine, l’intelligence animale, l’intelligence du chien, des chimpanzés, etc.
  2. Activité volontaire et réfléchie de l’homme s’exerçant d’une façon normale en vue de la connaissance et s’opposant à l’instinct.
    • L’intelligence de l’homme qui s’est étendue sur toutes les branches de l’industrie et de la science n’a pas laissé de côté l’amélioration du cheval […] — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Voilà un sujet où peut se montrer l’intelligence, plus que la mémoire.
  3. (Sans épithète) Développement des facultés de comprendre et de raisonner au-dessus de la moyenne.
    • Cet homme a de l’intelligence.
  4. Connaissance approfondie, compréhension nette et facile.
    • Pour l’intelligence des faits qui vont suivre, il faut que nos lecteurs consentent à remonter avec nous dans le passé. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Toutes ces enseignes sont écrites en caractères abréviés, avec des lettres entrelacées les unes dans les autres, qui en rendent d’abord l’intelligence difficile aux étrangers, grands lecteurs d’enseignes s’il en fut. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Il m’a donné l’intelligence de ce passage.
    • Il a l’intelligence des écritures.
    • L’intelligence d’un texte.
  5. (Par extension) Personnage doué d’intelligence.
    • Toutes les grandes intelligences s’astreignent à quelque travail mécanique afin de se rendre maîtres de la pensée. Spinoza dégrossissait des verres à lunettes, Bayle comptait les tuiles des toits, Montesquieu jardinait. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Le jugement et la condamnation morale sont un mode de vengeance favori chez les intelligences bornées à l’égard des intelligences qui le sont moins. — (Philippe Sollers, citant Nietzsche in Éloge de l’infini, Gallimard, page 405)
  6. Aptitude, capacité particulière, don pour une activité.
    • Ce peintre a l’intelligence du clair-obscur, de la lumière, des effets de lumière.
    • Il n’a pas l’intelligence du commerce, des affaires.
  7. (En particulier) Adresse, habileté, et s’applique surtout au choix des moyens employés pour obtenir un résultat.
    • Quelle qu’ait été l’importance pratique de la surexcitation populaire, il est indéniable que le gouvernement des États-Unis a agi avec vigueur, avec science et intelligence en face de cette invasion tout à fait inattendue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 215 de l’éd. de 1921)
  8. Généralement précédé d’un adjectif (le plus souvent: bonne) Accord, entente, harmonie, union de sentiments.
    • Ils sont, ils vivent en assez bonne, en très bonne, en parfaite intelligence.
    • Il est survenu un démêlé qui a rompu leur bonne intelligence.
    • La meilleure intelligence subsiste entre ces deux gouvernements.
  9. Correspondance, communication entre des personnes qui s’entendent l’une avec l’autre ; connivence.
    • Ils comprirent que leur jeune camarade désirait se servir de leurs traits comme de deux guides, et répondirent par un signe d’intelligence. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Nous arrivâmes à Manzanarès au milieu de la nuit, mourant de faim. Le courrier qui nous précédait, usant de son droit de premier occupant et de ses intelligences dans l’hôtellerie, avait épuisé toutes les provisions, consistant, il est vrai, en trois ou quatre œufs et un morceau de jambon. Nous poussâmes les cris les plus aigus et les plus attendrissants, déclarant que nous mettrions le feu à la maison pour faire rôtir l’hôtesse elle-même à défaut d’autre nourriture. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Il y a de l’intelligence entre eux. - Faire à quelqu’un des signes d’intelligence.
    • Un frémissement d’intelligence nous parcourut tous les trois. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 399)
  10. (En particulier) (Au pluriel) Ententes, conventions secrètes.
    • Ernest résolut de se faire un ami de Butscha, sans se douter que la loquacité du clerc avait eu pour but principal de se ménager des intelligences chez Canalis. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Pourtant, à votre place, j’aurais un peu moins parlé des péchés du duc de Savoie, et un peu plus de ses intelligences présumées avec le syndic de la garde, chef de toute les forces de la ville […] — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)

Nom commun

intelligence \ɪnˈtɛ.lɪˌd͡ʒəns\

  1. (Indénombrable) Renseignements, en particulier concernant l’ennemi.
    • The intelligence with which Lestrade greeted us was so momentous and so unexpected...
      Les renseignements que nous apportait Lestrade étaient si graves et si inattendus. (A Study in Scarlet, Arthur Conan Doyle)
    1. (Par métonymie) Renseignement, espionnage (pour désigner une administration qui a l’autorité pour procéder à ces choses).
  2. Intelligence (faculté de comprendre).
    1. (En particulier) Intelligence (activité réfléchie de l’Homme).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTELLIGENCE. n. f.
Faculté de comprendre, de ne pas se méprendre sur le sens des mots, la nature des choses et la signification des faits. L'intelligence humaine. Le développement de l'intelligence. Cet homme a l'intelligence vive, prompte, dure, lente. Cet entant est plein d'intelligence. Ce livre est à la portée de toutes les intelligences. On le dit quelquefois des Animaux. L'intelligence du chien.

INTELLIGENCE se dit spécialement, en Théologie, d'une Substance purement spirituelle. Dieu est la souveraine Intelligence, la suprême Intelligence. Il se dit aussi de l'Activité volontaire et réfléchie de l'homme s'exerçant d'une façon normale en vue de la connaissance et s'opposant à l'instinct. Voilà un sujet où peut se montrer l'intelligence, plus que la mémoire. Employé sans épithète, il peut désigner un Développement des facultés de comprendre et de raisonner au-dessus de la moyenne. Cet homme a de l'intelligence. Il signifie aussi Connaissance approfondie, compréhension nette et facile. Parfaite intelligence des affaires. Il m'a donné l'intelligence de ce passage. Il a l'intelligence des Écritures. L'intelligence d'un texte. Il se dit particulièrement, en termes de Peinture, de l'Entente de certains effets et du talent, du goût avec lequel l'artiste sait les produire. L'intelligence du clair-obscur, de la lumière. Ce peintre n'a aucune intelligence des effets de lumière. Il n'a pas l'intelligence des valeurs. Il signifie encore Adresse, habileté, et s'applique surtout au Choix des moyens employés pour obtenir un certain résultat. Il s'est acquitté de sa mission avec beaucoup d'intelligence. Il a fait preuve d'intelligence dans cette affaire. Il signifie aussi Accord, union de sentiments. Ils sont, ils vivent en parfaite intelligence. Il est survenu un démêlé qui a rompu leur bonne intelligence. La meilleure intelligence subsiste entre ces deux gouvernements. Il signifie également Correspondance, communication entre des personnes qui s'entendent l'une avec l'autre. Être d'intelligence avec quelqu'un. Ils sont d'intelligence pour vous surprendre, pour vous tromper. Je vis qu'ils étaient d'intelligence. Il y a de l'intelligence entre eux. Faire à quelqu'un des signes d'intelligence. Spécialement, au pluriel, il se dit des Ententes, des conventions secrètes. Entretenir des intelligences avec les ennemis. Avoir des intelligences secrètes. Il avait, il entretenait des intelligences dans cette place pour la surprendre.

Littré (1872-1877)

INTELLIGENCE (in-tèl-li-jan-s') s. f.
  • 1Qualité de ce qui est intelligent ; faculté de comprendre. Cet homme a l'intelligence vive, prompte, dure. Ce livre est à la portée de toutes les intelligences. [Il disait] Quant à lui, qu'il était homme d'intelligence, Régnier, Sat. VIII. Tant est haut son courage [de Louis XIV], tant est vaste son intelligence, tant ses destinées sont glorieuses ! Bossuet, Louis de Bourb. Pourquoi ne songez-vous pas qu'il [Dieu] est tout vue, tout ouïe, tout intelligence ? Bossuet, Sermons, Nécess. de trav. à son salut, 1. Il ne suffit pas, chrétiens, d'ouvrir sur les pauvres les yeux de la chair, mais il faut les considérer par les yeux de l'intelligence, Bossuet, Sermons, Septuagés. 3. Cette intelligence dans l'homme et dans les animaux est-elle distinguée de la matière, ou n'est-elle qu'une propriété dépendante de l'organisation ? D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 30 nov. 1770.

    Absolument. Compréhension nette et facile. Cet enfant montre beaucoup d'intelligence.

    Avoir de l'intelligence, comprendre facilement, apprendre facilement, agir avec discernement.

    Il se dit aussi des animaux. L'intelligence des grands singes. L'éléphant a beaucoup d'intelligence.

  • 2Abstraitement. L'esprit en tant qu'il conçoit. L'intelligence humaine. J'entends ici par intelligence le pouvoir de former des notions ou de s'élever aux idées générales ; ce qui ne saurait s'exécuter que par l'usage de la parole, chose dont les animaux sont actuellement privés, Bonnet, Paling. philos. 7e part. ch. IV, note 1. Il semble que les Égyptiens furent les premiers qui distinguèrent l'intelligence et l'âme, Voltaire, Dict. phil.âme.
  • 3Substance spirituelle, considérée en tant qu'intelligente. Dieu est la suprême intelligence. Les intelligences célestes. Une partie de nous est tellement brute, qu'elle n'a rien au-dessus des bêtes ; l'autre est si haute et si relevée, qu'elle semble nous égaler aux intelligences, Bossuet, Sermons, Pour une profession, Sur la virginité, 1. Anaxagore… passait pour avoir attribué le premier les événements humains et le gouvernement du monde, non à une aveugle fortune ni à une fatale nécessité, mais à une intelligence supérieure qui réglait et conduisait tout avec sagesse, Rollin, Traité des Ét. liv. V, 3e part. ch. 2. Si une horloge prouve un horloger, si un palais annonce un architecte, comment en effet l'univers ne démontre-t-il pas une intelligence suprême ? Voltaire, Cabales, note i. L'intelligence universelle brille dans les astres, nage dans les éléments, pense dans les hommes, végète dans les plantes, Voltaire, Philos. 1re homél. athéisme. Il me paraît plus philosophique de présumer que notre terre est un livre que le grand être a donné à lire à des intelligences qui nous sont fort supérieures, et où elles étudient à fond les traits infiniment multipliés et variés de son adorable sagesse, Bonnet, Paling. XII, 2.
  • 4Action de connaître, de savoir, de pénétrer par l'esprit. [Macette]… A des cas réservés grandes intelligences, Régnier, Sat. XII. …Qu'elle sera instruite de plusieurs belles connaissances, qu'elle aura l'intelligence de trois ou quatre langues…, Voiture, Lett. 72. La souveraine sagesse est de craindre le Seigneur, et la vraie intelligence est de se retirer du mal, Sacy, Bible, Job, XXVIII, 28. Il a des vieux auteurs la pleine intelligence, Molière, Femmes sav. III, 5. Tâchons de les [des paroles de l'Évangile] entendre dans le fond, et pour cela présupposons quelques vérités qui nous en ouvriront l'intelligence, Bossuet, Sermons, Disp. à l'égard des nécess. de la vie, 1. Amphiloque, prélat vénérable par son âge et par l'intelligence des saintes Écritures, Fléchier, Hist. de Théodose, III, 27. Il acquit une parfaite connaissance du droit humain et du droit divin, une intelligence des lois et de la coutume, Fléchier, Lamoign. C'est la bonne volonté qui donne l'intelligence des préceptes, Massillon, Carême, Évid. Il faut dire, pour l'intelligence de ce qui va suivre, que Mme Guyon avait été mise entre les mains de M. de Meaux, Saint-Simon, 45, 11. Exemple mémorable et peut-être inutile du peu d'intelligence que la nation française a eue jusqu'ici du grand et ruineux commerce de l'Inde, Voltaire, Louis XV, 35. Il est raisonnable d'espérer que les Anglais, auxquels nous devons déjà tant de lumières sur l'Asie, n'oublieront rien pour arriver à l'intelligence de ces monuments qui peuvent jeter un si grand jour sur l'histoire et sur la religion des Indes, Raynal, Hist. phil. III, 21.

    Avoir l'intelligence de quelque chose, la saisir, la pénétrer. Mais moi qui, dès l'enfance, élevé dans son sein, De tous ses mouvements ai trop d'intelligence, J'ai lu dans ses regards…, Racine, Mithr. IV, 2.

  • 5 En termes d'art, entente de certains effets, talent, goût avec lequel l'artiste sait les reproduire. L'intelligence du clair-obscur, de la lumière. Ce peintre n'a aucune intelligence des effets de lumière. Cet auteur dramatique a l'intelligence du dialogue, l'intelligence de la scène.
  • 6Adresse, habileté, en parlant des moyens employés et de leur choix pour obtenir un certain résultat. Il s'est acquitté de sa mission avec beaucoup d'intelligence. Il a fait preuve d'intelligence dans cette affaire. On remarque une certaine intelligence dans la manière dont cet animal creuse son terrier. Il montra une intelligence si extraordinaire, qu'on eût dit que rien n'y était nouveau pour lui, Genlis, Veillées du château t. II, p. 164, dans POUGENS.
  • 7Communication entre des personnes qui s'entendent l'une avec l'autre. Le duc ayant appris quelles intelligences Dérobaient un tel fourbe à vos justes vengeances, Corneille, Perthar. V, 4. Ses intelligences [d'un nouvelliste] même s'étendent jusques en Afrique et en Asie, Molière, Comtesse, 1. On croit qu'on va assiéger Cambrai ; c'est un si étrange morceau, qu'on espère que nous y avons le l'intelligence, Sévigné, 15 avr. 1676. Que ces femmes infidèles et ces hommes corrompus et corrupteurs se couvrent eux-mêmes de toutes les ombres de la nuit ; que ceux qui s'entendent si bien pour conspirer à leur perte, enveloppent leurs intelligences déshonnêtes dans l'obscurité d'une intrigue impénétrable, Bossuet, Sermons, Nécess. de travailler à son salut, 1. [L'Arménie] où nous avons vu les évêques et les chrétiens, accusés d'intelligence avec les Romains, s'en défendre comme d'un crime, Bossuet, Variat. Déf. 1er disc. § 13. Il avait des intelligences secrètes pour entrer la nuit dans la tente du roi, Fénelon, Tél. XX. Quel enchantement que cette première lueur d'intelligence avec ce qu'on aime ! Staël, Corinne, III, 3.

    Fig. Sachez, ma sœur, que ce monde que vous quittez a intelligence chez vous, Bossuet, 4e sermon, pour une profession, 3.

    Avoir une double intelligence, avoir des intelligences dans les deux partis, dans les deux armées.

    Être d'intelligence avec… s'entendre avec… avoir concert avec… Nous pourrons sous ces mots être d'intelligence, Corneille, Ment. I, 6. Et les aversions, entre eux deux mutuelles, Les font d'intelligence à se montrer rebelles, Corneille, Héracl. I, 1. Vous êtes avec elle en trop d'intelligence, Pour n'en avoir pas eu toute la confidence, Corneille, Suréna, II, 3. Je ne suis point d'intelligence Avecque mes regards peut-être un peu trop prompts, La Fontaine, Fabl. VII, 18. Port-Royal est d'intelligence avec Genève dans leurs livres [des jésuites], Pascal, Prov. XVI. Burrhus, je vous ai crus tous deux d'intelligence, Racine, Brit. IV, 3. Est-il [Dieu] aveugle et sourd ? est-il d'intelligence Avec l'impie et l'oppresseur ? Gilbert, Jugem. dern.

    Être d'intelligence, se dit aussi des choses qui s'accordent. Vos désirs et les miens seront d'intelligence, Corneille, Rodog. IV, 6. …Mais hélas ! dans cette cour Combien tout ce qu'on dit est loin de ce qu'on pense ! Que la bouche et le cœur sont peu d'intelligence ! Racine, Brit. V, 1. Tout semblait avec nous être d'intelligence, Racine, Bajaz. I, 4. Notre cœur d'intelligence avec tous les objets qui le flattent, Massillon, Mystères, Assompt.

    Être de l'intelligence, être dans ce qui se concerte, se prépare. Amour même, dit-on, fut de l'intelligence, La Fontaine, Cand. Quelques coups qu'il entendit tirer dans sa cour lui firent juger que c'était à lui qu'on en voulait, et que les gardes étaient de l'intelligence, Bossuet, Abrégé de l'hist. de France.

    Être de l'intelligence de quelqu'un, s'entendre avec lui, se concerter avec lui. Ce fils… S'est aisément rendu de mon intelligence, Corneille, Nicom. I, 5. Je vous le dis encor, redoutez ma vengeance, Pour peu que vous soyez de son intelligence, Corneille, Othon, V, 1. Je me tiendrai toujours de ton intelligence, Corneille, Imit. III, 7. Célie est quelque peu de notre intelligence, Molière, l'Ét. V, 2. Les faux témoins et le juge, s'il est de leur intelligence, Pascal, Prov. VII.

  • 8Accord, union des sentiments. Ce grand jour où l'hymen, étouffant la vengeance, Entre le Parthe et nous remet l'intelligence, Corneille, Rodog. I, 1. Nous mangeons ensemble, nous sommes dans une parfaite intelligence, Sévigné, 6 oct. 1688. Ne réunit-elle pas les deux royaumes [Angleterre et France] ? et depuis encore ne s'est-elle pas appliquée en toutes rencontres à conserver cette même intelligence ? Bossuet, Reine d'Anglet. Notre salut dépend de notre intelligence, Racine, Brit. III, 5. Prêt à faire sur vous éclater la vengeance D'un geste confident de notre intelligence, Racine, ib. 7. D'Assur et d'Azéma je romps l'intelligence, Voltaire, Sémiram. III, 5. L'intelligence et l'union de la France et de l'Espagne qu'on avait tant redoutée, et qui avait alarmé tant d'États, fut rompue dès que Louis XIV eut les yeux fermés, Voltaire, Louis XV, 1. Je crois voir dans la république des lettres un peuple dont l'intelligence ferait la force, fournir des armes à des barbares et leur montrer l'art de s'en servir, Duclos, Consid. mœurs, ch. 11.

    Être en bonne, en mauvaise intelligence avec quelqu'un, avoir avec lui de bonnes, de mauvaises relations. Ils vivaient en bonne intelligence. Périclès était en assez mauvaise intelligence avec sa femme, et elle consentit sans peine à se séparer de lui, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. XI, 2e part. p. 761, dans POUGENS.

REMARQUE

1. L'Académie dit : Ils sont d'intelligence pour vous tromper. Racine a dit : Tous deux à me tromper sont-ils d'intelligence ? Bajaz. III, 7. Cette dernière tournure n'est pas moins bonne que l'autre.

2. Chateaubriand a employé intelligences, au sens anglais de nouvelles, sens qui n'est point admis en français ; [Ceux qui étaient en 1815] au centre des armées et de la diplomatie européenne, et, conséquemment, au centre de toutes les intelligences et de tous les rapports, t. XXVI, p. 194, en note, éd. POURRAT frères, 1828.

HISTORIQUE

XIVe s. Des diex [dieux] ou intelligences, Oresme, Eth. 156.

XVe s. Aucuns ont voulu dire que le dit conte du Mayne avoit intelligence avec eulx, mais je ne le crois pas, Commines, I, 3. Habandonnez furent [les Anglais] de ceste maison de Bourgongne, et perdirent leur temps et intelligences au royaulme, Commines, I, 7.

XVIe s. Puisque les autres passages ont une mesme intelligence [sens], Calvin, Inst. 158. Ils se sont abusez par mauvaise intelligence d'un passage, Calvin, ib. 205. Leur ame s'estoit merveilleusement enrichie par l'intelligence des choses, Montaigne, I, 141. Quant au grec duquel je n'ay quasi du tout point d'intelligence, Montaigne, I, 195. Les consuls, aprez la condamnation de T. Gracchus, poursuyvoient tous ceulx qui avoient esté de son intelligence, Montaigne, I, 213. Faustulus enleva les deux petits enfans du sceu et avec intelligence de Numitor, Amyot, Rom. 7. Ilz s'accoustumoient à ne dire jamais parole à la volée et en vain, soubs laquelle il n'y eust tousjours quelque intelligence [sens] secrette, Amyot, Lyc. 43. Co fut [Anaxagore] le premier qui attribua la disposition et le gouvernement de ce monde à une pure et simple intelligence, Amyot, Péricl. 6. La longueur du temps qui leur brouille et offusque la nette intelligence des affaires, Amyot, ib. 30. Il enseigna aux autres le moyen de s'accroistre par bon mesnage et par intelligence du labourage, Amyot, Arist. et Cat. comp. 6.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INTELLIGENCE. - HIST. Ajoutez :

XIIe s. …Par l'otrei Del autisme soverain rei… E qui as muz [muets] done eloquence, Oiemenz [faculté d'ouïr] e intelligence, Benoit de Sainte-Maure, Chronique, t. III, p. 297, V. 39810.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* INTELLIGENCE, s. f. (Gramm.) ce mot a un grand nombre d’acceptions différentes, que nous allons déterminer par autant d’exemples.

On dit cet homme est doué d’une intelligence peu commune, lorsqu’il saisit avec facilité les choses les plus difficiles.

Les rapports infinis qu’on observe dans l’harmonie générale des choses, annoncent une intelligence infinie.

Milton nous peint l’Eternel descendant dans la nuit, accompagné d’une foule d’intelligences célestes.

Un mauvais commentateur obscurcit quelquefois un passage, au lieu d’en donner l’intelligence.

Un pere de famille s’occupera particulierement à entretenir la bonne intelligence entre ses enfans.

Un grand politique se ménage dans toutes les cours des intelligences. Il en avoit dans cette place, lorsqu’il forma le dessein de l’attaquer.

Comment ne pas succomber, lorsque le cœur & l’esprit sont d’intelligence ?

Sans intelligence, comment saisir les principes ?

D’intelligence, on a fait intelligent, intelligible ; & l’on a distingué deux mondes, le monde réel & le monde intelligible, ou l’idée du monde réel.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « intelligence »

(XIIe siècle) Emprunté au latin intelligentia, « faculté de percevoir, compréhension, intelligence », dérivé de intellĕgĕre (« discerner, saisir, comprendre »), composé du préfixe inter- (« entre ») et du verbe lĕgĕre (« cueillir, choisir, lire »). Étymologiquement, l’intelligence consiste à faire un choix, une sélection.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin intelligere (« comprendre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. intelligencia, entelligencia ; esp. inteligencia ; ital. intelligenza ; du lat. intelligentia, de intelligens, intelligent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « intelligence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intelligence ɛ̃teliʒɑ̃s

Citations contenant le mot « intelligence »

  • La force sans l'intelligence s'effondre sous sa propre masse. Horace en latin Quintus Horatius Flaccus, Odes, III, IV, 65
  • […] Parfois, les militaires, s'exagérant l'impuissance relative de l'intelligence, négligent de s'en servir. Charles de Gaulle, Le Fil de l'épée, Plon
  • Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est constant qu'ils y réussissent mieux que les sots. André Gide, Journal, Gallimard
  • Que j'aimerais […] qu'on serve les fatalités de sa nature avec intelligence : il n'y a pas d'autre génie. Louis Poirier, dit Julien Gracq, Un beau ténébreux, José Corti
  • La raison, c'est l'intelligence en exercice ; l'imagination c'est l'intelligence en érection. Victor Hugo, Tas de pierres, Éditions Milieu du monde
  • Le cœur a ses prisons que l'intelligence n'ouvre pas. Marcel Jouhandeau, De la grandeur, Grasset
  • Ne rien trouver ridicule est le signe de l'intelligence complète. Valery Larbaud, A. O. Barnabooth, Journal intime , Gallimard
  • Il n'y a rien dont on ne soit plus cruellement puni que d'avoir supposé de l'intelligence à un peintre. Jacques Rivière, Correspondance, à Alain-Fournier, 13 avril 1912 , Gallimard
  • C'est l'esprit qui mène le monde et non l'intelligence. Antoine de Saint-Exupéry, Carnets, Gallimard
  • Une femme intelligente est une femme avec laquelle on peut être aussi bête que l'on veut. Paul Valéry, Mauvaises Pensées et autres, GallimardMonsieur Teste (II, 33)
  • L'intelligence ? une question de chimie organique, rien de plus. On n'est pas plus responsable d'être intelligent que d'être bête. Paul Léautaud, Théâtre de Maurice Boissard, Gallimard
  • La tolérance est la charité de l'intelligence. Jules Lemaitre, Texte autographe reproduit dans l'Anthologie des poètes français contemporains de G. Walch Delagrave
  • J'ai l'intelligence néolithique. Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques, Plon
  • Crois et tu comprendras ; la foi précède, l'intelligence suit. saint Augustin, Sermons, 118, 1
  • Où l'intelligence ne pénètre pas, le sentiment va. saint Bonaventure [Giovanni Fidanza], Collationes in Hexaëmeron, coll. 2, n. 32 - V, 342
  • L'intelligence est la faculté à l'aide de laquelle nous comprenons finalement que tout est incompréhensible. Maurice Maeterlinck, La Vie des termites, Fasquelle
  • Connaître par l'intelligence, c'est la tentation vaine de se passer du temps. André Malraux, La Condition humaine, Gallimard
  • Il y a des hommes si intelligents qu'on se demande si quelque chose peut encore les intéresser. Maurice Martin du Gard, Petite Suite de maximes et de caractères, Flammarion
  • L'amour tue l'intelligence. Le cerveau fait sablier avec le cœur. L'un ne se remplit que pour vider l'autre. Jules Renard, Journal, 23 mars 1901 , Gallimard
  • Si on ne suppose pas que les hommes ont tous la même intelligence, et l'ont toute, il n'y a plus ni vérité ni erreur. Émile Chartier, dit Alain, Cahiers de Lorient, Gallimard
  • Il y a des choses que l'intelligence seule est capable de chercher, mais que, par elle-même, elle ne trouvera jamais. Ces choses, l'instinct seul les trouverait ; mais il ne les cherchera jamais. Henri Bergson, L'Évolution créatrice, P.U.F.
  • Instinct et intelligence représentent deux solutions divergentes, également élégantes, d'un seul et même problème. Henri Bergson, L'Évolution créatrice, P.U.F.
  • L'intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie. Henri Bergson, L'Évolution créatrice, P.U.F.
  • L'intelligence ne se représente clairement que le discontinu. Henri Bergson, L'Évolution créatrice, P.U.F.
  • Toutes les opérations de notre intelligence tendent à la géométrie, comme au terme où elles trouvent leur parfait achèvement. Henri Bergson, L'Évolution créatrice, P.U.F.
  • Je voudrais que l'intelligence fût reprise au démon et rendue à Dieu. Jean Cocteau, Lettre à Jacques Maritain, Stock
  • L'intelligence est un capitaine qui est toujours en retard d'une bataille. Et qui discute après la bataille. Léon-Paul Fargue, Sous la lampe, Gallimard
  • L'art véritable n'est pas seulement l'expression d'un sentiment, mais aussi le résultat d'une vive intelligence. Hendrik Petrus Berlage, Sur l'architecture
  • Personne ne déploiera jamais les facultés de son intelligence s'il n'intercale, pour le moins, quelques moments de solitude dans sa vie. Thomas Quincey, dit De Quincey, Suspiria De Profundis
  • Le capital ne réside pas seulement dans le travail manuel ; l'intelligence est un capital et le zèle aussi. August Strindberg, L'Écrivain
  • L'intelligence dépersonnalise. De Léon-Paul Fargue / Sous la lampe
  • Il y a trois sortes d'intelligence : l'intelligence humaine, l'intelligence animale et l'intelligence militaire. De Aldous Huxley
  • Esprit : le sourire de l'intelligence. De Anonyme
  • Je gagne ma vie avec mon intelligence. De Sylvester Stallone
  • Trop d’intelligence tourne en folie. De Proverbe kongo
  • La stupidité croît avec l'intelligence. De Grégory Compère / Essais
  • L'intelligence rachète l'ignorance De Naïm Kattan / Adieu Babylone
  • Il n’est d’intelligence que créatrice. De Amélie Nothomb / Péplum
  • L’authenticité est l’intelligence des imbéciles. De Jean-Michel Ribes
  • La bonté civilise l'intelligence. De Malcolm de Chazal / Sens plastique
  • L’intelligence est insipide sans altruisme. De Michel Bouthot / Chemins parsemés d’immortelles pensées - 2
  • L'intelligence défend la paix. L'intelligence a horreur de la guerre. De Paul Vaillant-Couturier / Au service de l'esprit
  • La volonté est l'intelligence et l'intelligence est la volonté. De Jean Buridan / Quaestiones super X libros Ethicorum
  • La différence entre l'intelligence et l'éducation : l'intelligence fait vivre mieux. De Charles F. Kettering
  • L’intelligence artificielle permettra de concevoir de nouveaux inhibiteurs chimiques pour les protéines virales et les protéines humaines hôtes dont le virus dépend. La Presse, L’intelligence artificielle s’attaque au coronavirus
  • Pour la majorité des 2737 décideurs IT et Métiers de grandes entreprises interrogés, l’intelligence artificielle (IA) va propulser toutes les applications d’entreprise dans un proche avenir, relève le cabinet de conseil Deloitte, enquête* internationale à l’appui. Silicon, Intelligence artificielle : un avantage compétitif difficile à maintenir | Silicon
  • Le contrôleur européen de la protection des données livre son point de vue sur le Livre blanc relatif à l’intelligence artificielle présenté par la Commission. , Intelligence artificielle : avis du CEPD sur le Livre blanc de la Commission - Intelligence artificielle | Dalloz Actualité
  • Si l’humain est souvent la cause des accidents, notamment les plus graves liés généralement à l’alcool et la vitesse, la technologie, notamment l’intelligence artificielle embarquée, pourrait aider à réduire la mortalité routière. A condition que les conducteurs en acceptent les contraintes. Une étude de l’Ifop commandée par NetApp dévoile le niveau d’acceptation de l’Intelligence Artificielle dans les voitures au sein du public français. Cette étude est le pendant français d’une étude allemande, ce qui rend possible la comparaison directe des deux marchés. Forbes France, Départs En Vacances : L’Intelligence Artificielle Peut-Elle Sauver Des Vies ? | Forbes France
  • L’UNESCO vous invite à prendre part à la consultation « Ethique de l’intelligence artificielle » et vous inviter à partager vos perspectives sur la manière dont l'IA pourrait être bénéfique ou préjudiciable pour la société.  En effet, l’organisation s'est engagée dans un processus de deux ans pour élaborer le premier instrument normatif mondial sur l'éthique de l'intelligence artificielle sous la forme d'une Recommandation. La Recommandation de l'UNESCO prévoit de définir des valeurs et des principes communs, et d'identifier des mesures politiques concrètes sur l'éthique de l'intelligence artificielle (IA). UNESCO, Éthique de l’intelligence artificielle
  • Trois utilisations de l'intelligence artificielle vont faire leur entrée dans les équipements de tri. À la clé, une amélioration de la qualité et une disponibilité accrue des équipements. Actu-Environnement, L'intelligence artificielle investit le tri des déchets
  • Depuis sa création en 2018 par At Home et un groupe d'experts dans le cadre de l'appel à projet Ecosystèmes Numériques lancé par la Région Occitanie, le programme Toulouse is AI se charge de rassembler l'écosystème toulousain de l'intelligence artificielle. Après plusieurs conférences, workshops et événements, le collectif passe à la vitesse supérieure en lançant une cartographie de toutes les entreprises qui fournissent des solutions d'intelligence artificielle ou qui intègrent celle-ci dans leur proposition de valeur. La Tribune, Intelligence Artificielle : le collectif Toulouse is AI lance une cartographie de l’écosystème
  • Cette étude souligne la présence des préjugés raciaux dans les commentaires des journalistes sportifs outre-Manche. Tandis que les footballeurs à la peau claire sont régulièrement loués pour leur intelligence, leur éthique de travail ou encore leur qualité technique, ceux à la peau plus foncée sont le plus souvent réduits à des attributs physiques, comme leur puissance ou leur vitesse. Le Monde.fr, « Intelligence » contre « puissance » : les préjugés tenaces dans les commentaires de football
  • Tout le monde a peur de l’intelligence artificielle, mais non, ce n’est que de l’imagerie. C’est du pixel et cela ne remplacera jamais la signature d’un docteur sur un diagnostic. L’outil est testé efficace à 99%. Il détecte tout ! Même les petits cancers que nous, nous ne voyons pas à l’œil nu par le biais du microscope. Aujourd’hui, le chirurgien n’utilise pas seulement son bistouri, il a des robots avec lui… À notre tour d’avoir cette chance-là. , L'intelligence artificielle bientôt utilisée pour dépister le cancer, une première en France | Actu Bordeaux
  • Les créateurs d'Empath martèlent que leur algorithme permet de repérer les émotions grâce à la voix, afin de faciliter les relations, fluidifier la communication et apaiser les rapports humains. En somme, faire de l'empathie la pierre angulaire des relations humaines, grâce à l'intelligence artificielle. Le tout, en entreprise. Les Echos Start, Empath, l'intelligence artificielle qui décode nos émotions au travail | Les Echos Start
  • Clustree, start-up de solutions RH basées sur de l'intelligence artificielle a été rachetée début 2020 par le géant américain Cornerstone. Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Guillaume Bregeras a rencontré la fondatrice et dirigeante de Clustree qui partage son aventure entrepreneuriale. Les Echos, Bénédicte de Raphélis Soissan met l'intelligence artificielle au service des RH | Les Echos
  • L’excellent livre de Yannick Meneceur est une analyse érudite, enthousiaste, et engagée d’un phénomène qui aujourd’hui n’en finit pas d’occuper le devant de la scène : l’intelligence artificielle. Les juristes – et c’est très heureux – n’ont pas manqué de se saisir des implications de cette évolution majeure de notre époque. La disruption, un mot qui n’est pas si nouveau (v. le Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, par P. Larousse, t. 6, p. 936 : il est déjà considéré comme « peu usité » et signifie, en chirurgie, une fracture) mais en revanche beaucoup plus à la mode aujourd’hui, est étudiée dans ses moindres détails, dans tous les secteurs, à travers de nombreux cas d’usage. La « sidération collective » (p. 8) qu’évoque l’auteur s’est traduite par une impressionnante floraison doctrinale dont l’on ne peut que se féliciter tant elle est stimulante. Et, en lisant cet ouvrage, tout comme du reste de nombreux autres dans ce domaine, l’on se dit que le professionnel du droit est assurément en train de vivre une période fascinante et passionnante sur le plan intellectuel. Est-ce de l’ordre de l’avènement du machinisme ou plutôt de l’invention de l’imprimerie comme le laisse entendre Yannick Meneceur (p. 5) ? Ce qui est sûr, c’est qu’il se passe quelque chose et que la doctrine du droit est aujourd’hui confrontée à un phénomène technologique d’une ampleur considérable (même s’il est, pour l’auteur, « la résurgence d’ambitions relativement anciennes » : p. 14) qui se révèle le vecteur d’une quantité inimaginable de propositions, de travaux de grande qualité, de chartes et de recommandations. Bien sûr, tout cela contribue à former une sorte de corpus de problématiques et d’idées communes. Progressivement, par le rapprochement des encadrements proposés ici et ailleurs, un droit commun se dégage et est discuté. , L’intelligence artificielle en procès. Plaidoyer pour une réglementation internationale et européenne - Administratif | Dalloz Actualité
  • Et si l'intelligence artificielle ne signifiait pas le déclin et la négation de l'être humain, mais bien une manière de repenser notre liberté ? C'est en tout cas une des pistes retenues par Thomas Solignac, 28 ans, qui a créé en 2016 à Paris l'éditeur de logiciels Golem.ai. En effet, ce diplômé de l'Epitech qui s'est formé à la philosophie des sciences sociales à Paris-Nanterre prend ses distances avec le « deep learning », une technologie d'apprentissage très en vogue en ce moment qui s'appuie notamment sur un grand nombre de données. Cet « apprentissage profond » a été popularisé principalement par le Français Yann Le Cun et les Canadiens Yoshua Bengio et Geoff Hinton au cours des quarante dernières années. Le Point, L'intelligence artificielle, de Noam Chomsky à Jean Piaget - Le Point
  • Mais que se passe-t-il lorsque l’on fait intervenir l’intelligence artificielle dans le repérage de ces lésions ? , Magazine Santé | L’intelligence artificielle contre le cancer de la peau
  • La Ministre et le Secrétaire d’État se sont réjouis de la mise en opération du Centre d’expertise international de Montréal en intelligence artificielle (CEIMIA), l’un des deux centres d’expertise, avec celui de Paris, du Partenariat mondial sur l’intelligence artificielle (PMIA) dont le secrétariat est assuré par l’OCDE. Actu IA, International : Le Québec et la France poursuivent leur partenariat stratégique en intelligence artificielle
  • Collecter des informations stratégiques, prévenir l’espionnage industriel, peser dans la diplomatie d’affaires... Ces compétences appartiennent à une même discipline méconnue : l’intelligence économique. usinenouvelle.com/, L'intelligence économique sort de l'ombre - Economie
  • En tant que leader des technologies d’intelligence artificielle, Google bénéficie en effet d’un réel avantage dans ce domaine. Même si la plupart des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter cherchent à suggérer du contenu en lien avec les passions de l’utilisateur, l’IA de Google peut être un véritable atout. LeBigData.fr, Google Keen : un nouveau réseau social basé sur l'intelligence artificielle
  • Des chercheurs américains sont parvenus, grâce à une intelligence artificielle, à décoder des phrases entières à partir des signaux neuronaux émis en temps réel. Un espoir pour des personnes paralysées privées de parole. Mais cette ébauche de neuroprothèse soulève des réserves éthiques. Sciences et Avenir, Une IA lit la parole dans le cerveau - Sciences et Avenir
  • Dans tous les cas, il appartient aux élus et aux gouvernants qui sont responsables devant l’opinion de prendre garde à une idée simple. Il n’est pas seulement absurde, il est néfaste de s’abandonner à un danger majeur que les historiens connaissent bien. Il s’agit de l’anachronisme. Ce péché contre l’intelligence du passé consiste, à partir de nos certitudes du présent, à plaquer sur les personnages d’autrefois un jugement rétrospectif d’autant plus péremptoire qu’il est irresponsable. Le Monde.fr, Déboulonnage des statues : « L’anachronisme est un péché contre l’intelligence du passé »
  • Cognex compte parmi les premiers constructeurs de capteurs de vision industrielle à avoir intégré le système d’analyse des images à l’optique, soit le software au hardware dans le même boîtier. L'équipementier américain innove encore dans sa spécialité en ajoutant une couche d’intelligence à ses dispositifs. La gamme In-Sight D900 intègre en effet un logiciel de « deep learning », lui permettant « d’apprendre » au cours de son fonctionnement, c’est-à-dire au fur et à mesure que les images sont prises. Les données alimentent l’algorithme qui permet de faire fonctionner l’appareil. Finalement, la qualité de détection en ressort améliorée. Cognex, qui vise avec sa nouvelle caméra des applications dans le contrôle de qualité et l’identification, estime que grâce à ses nouvelles propriétés, il lui est désormais possible de supplanter l’œil humain là où c'était encore impossible ou pour le moins difficile, en particulier lorsqu'il était nécessaire de fournir des capacités de jugement. emballagesmagazine.com, Cognex introduit l’intelligence artificielle dans ses caméras
  • Les nouveaux processeurs Xeon Scalable de 3e génération d’Intel ont été présentés comme étant les premiers processeurs pour serveur généraliste avec prise en charge intégrée du bfloat16. Ils permettent de déployer plus largement l’inférence et l’entraînement d’intelligences artificielles pour des applications qui incluent la classification d’images, les systèmes de recommandation, la reconnaissance vocale et la modélisation du langage. Actu IA, Intel présente une plate-forme d'analyse et d'intelligence artificielle avec des solutions de processeur, de mémoire, de stockage et de FPGA
  • Les avancées technologiques liées à l’intelligence artificielle conjuguées à la crise sanitaire précipitent l’automatisation des grandes surfaces. Le Monde.fr, Caissière : un métier en voie de disparition
  • Comme le rappelle très justement Luc Julia, responsable de l'IA chez Samsung et auteur de ce fascicule, c'est une erreur de langage, comme souvent, qui est à l'origine de nos fausses croyances. L'intelligence artificielle n'a rien à voir avec l'intelligence humaine. Les Echos, L'intelligence artificielle n'est pas intelligente | Les Echos
  • Un article très partagé sur les réseaux sociaux affirme que l’intelligence serait principalement transmise par la mère. Cette fausse information circule depuis plusieurs années. Le Monde.fr, Transmission de l’intelligence par la mère, une fausse information qui refait surface
  • Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. D’un côté, le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, qui s’est répandu d’une façon inattendue et globale sur la planète. De l’autre, l’intelligence artificielle (IA), qui a connu la même diffusion mondiale par ses succès dans les domaines de la reconnaissance d’images, des jeux (go, poker, jeux vidéo…), de la traduction automatique, de la reconnaissance de la parole, de la conduite sans pilote… Il était donc naturel que cette dernière cherche à s’attaquer au défi urgent du contrôle de la pandémie. Le Monde.fr, Coronavirus : comment l’intelligence artificielle est utilisée contre le Covid-19
  • Les trois chercheurs David Bounie, économiste, Winston Maxwell et Xavier Vamparys, juristes, expliquent, dans une tribune au « Monde », que l’intelligence artificielle n’est pas encore assez mûre, que ce soit sur le plan technique ou sur celui de la confiance qu’elle doit susciter, pour être acceptée. Le Monde.fr, « Il faut repenser l’intelligence artificielle et déterminer ce qui pourrait la rendre plus utile pour faire face à des situations analogues au Covid-19 »
  • L’intelligence artificielle touche toujours plus de domaines de notre quotidien : agents conversationnels, travail, santé, industrie… Porteuse de promesses, son développement soulève toutefois des questions en matière de responsabilité et d’éthique. , Pour une intelligence artificielle et un usage des données responsables - orange.com
  • La parfumerie a désormais une précieuse alliée : l’intelligence artificielle. À grand renfort d’algorithmes et de super-ordinateurs, cette technologie aide les clients à choisir leur fragrance et les nez à composer des jus aux notes inédites. Le Monde.fr, L’intelligence artificielle se met aux parfums
  • La Commission européenne s'apprête à détailler ce mercredi ses lignes directrices en matière de régulation de l'intelligence artificielle. L'administration Trump, elle, a déjà annoncé qu'elle comptait doubler ses investissements dans la recherche. Mais sa stratégie a été, jusqu'ici, plutôt hésitante. Le gouvernement américain s'est contenté d'établir quelques principes et demandé à ses agences fédérales de les respecter. Les Echos, Washington veut doper son intelligence artificielle | Les Echos
  • « L’intelligence artificielle a pris une place de plus en plus importante dans notre société et celle-ci devrait se renforcer après la crise sanitaire que nous traversons. Il faut alors être très attentif à ce que les décisions automatisées fondées sur des traitements algorithmiques ne défavorisent pas les femmes, du fait par exemple de la qualité des données utilisées ou de la conception du code où les hommes sont encore très majoritaires. Il convient alors d’encourager les entreprises à adopter des traitements IA équitables avec des initiatives comme celle de la Charte Internationale pour l’IA inclusive » soutient Cédric O, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique. , Arborus et Orange dévoilent la première Charte internationale pour une Intelligence Artificielle inclusive, sous le haut patronage du Secrétariat d’Etat chargé du Numérique - orange.com
  • Carte blanche. La Commission européenne a annoncé fin février sa volonté de réguler l’intelligence artificielle (IA). Celle-ci suscite fantasmes, craintes et fascination. Les industriels européens redoutent le coût financier d’une telle régulation et brandissent le frein à l’innovation. Les consommateurs redoutent les discriminations. Serait-ce l’avenir ou le péril de l’humanité ? On entend l’un et l’autre : l’intelligence artificielle va sauver des vies, l’intelligence artificielle va décider de nos vies. Le Monde.fr, Comment réguler l’intelligence artificielle ?
  • Autre source d’inquiétude de l’institution : l’intelligence artificielle ne doit pas être une technologie de riches pour eux-mêmes. Elle pose donc en préambule le principe que « les nouvelles technologies soient au service de tous les Européens — c’est-à-dire qu’elles améliorent leur quotidien tout en respectant leurs droits« . Voilà qui est dit. Pour cela, la Commission adopte la stratégie du « en même temps », chère à Emmanuel Macron. « La Commission prône une approche axée sur la régulation et l’investissement, qui poursuit le double objectif de promouvoir le recours à l’IA et de tenir compte des risques associés à certaines utilisations de cette nouvelle technologie. » Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, La Commission européenne veut une intelligence artificielle éthique et démocratique
  • Début janvier, un quotidien d’information présentait sur Twitter les «humains artificiels particulièrement réalistes et censés avoir leur propre personnalité» fabriqués par Samsung. Réponse cinglante de Laurence Devillers, chercheuse mondialement reconnue pour ses travaux sur l’intelligence artificielle : «Non ! Juste des marionnettes douées de parole pouvant répondre à certains sujets et simuler des émotions avec une certaine “autonomie” – juste une image 3D vide de conscience et de personnalité […] Nous devons éduquer, pas bluffer !». Comme elle, de nombreux spécialistes dénoncent régulièrement les clichés et les fantasmes entourant l’IA. Capital.fr, Intelligence artificielle... et superficielle ? - Capital.fr
  • Alors que l'intelligence artificielle gagne de nombreux secteurs, la Commission européenne initie un processus législatif pour promouvoir une IA respectueuse des valeurs européennes. L’Europe peut-elle vraiment développer une IA éthique et rester compétitive vis-à-vis des GAFAM et de la Chine ? France Culture, Existe-t-il une Intelligence Artificielle à l'européenne ?
  • L'intelligence artificielle ou la puissance de calculs des ordinateurs au secours des humains cernés par le coronavirus. Professeur de « Technology management » à l'école de commerce INSEAD, Theodoros Evgeniou a récemment signé un article remarqué dans la Harvard Business Review sur le rôle de l'intelligence artificielle dans la bataille contre le Covid-19 et les stratégies gouvernementales de déconfinement. Entretien avec un spécialiste international de la prédiction par algorithmes. leparisien.fr, Déconfinement : «L’intelligence artificielle va orienter la stratégie du gouvernement» - Le Parisien
  • Nous avons montré que la conscience n’est pas démontrable mais qu’elle est le réceptacle du moi et donc du libre arbitre. Une intelligence artificielle qui posséderait une conscience de soi devrait donc posséder un libre arbitre et ainsi une forme de morale. Mais la morale n’a de place que dans la finitude de l’être humain. Forbes France, L'Intelligence Artificielle Sera T-Elle Un jour Consciente ? | Forbes France
  • Il vous est certainement arrivé lors d'une requête ou d'un achat en ligne de devoir exécuter un test – du nom de reCAPTCHA – pour certifier que vous n'êtes pas un robot. C'est une façon de protéger les sites Web des spams et autres abus. Ce que vous ignorez peut-être, c'est qu'en cochant ces images de ponts, de camions ou de feux tricolores, vous contribuez à améliorer des algorithmes, en particulier celui de Google Street View, Google étant propriétaire de reCAPTCHA. De la même façon, lorsque vous taguez un ami sur Facebook ou que vous likez une vidéo sur YouTube, et plus généralement, à chacun de vos clics, vous enrichissez une intelligence artificielle. Capital.fr, Intelligence artificielle : mais que se passe-t-il dans le cerveau des machines ? - Capital.fr
  • Croire que l’intelligence artificielle ait quelque chose à voir avec l’intelligence humaine est une illusion, détaille l’informaticien Vincent Bérenger dans une tribune au « Monde ». Le Monde.fr, « Le terme IA est tellement sexy qu’il fait prendre des calculs pour de l’intelligence »
  • Dans ce contexte, le développement d’une société dont les fonctions sont de plus en plus numérisées et virtualisées, pose la question de la transformation du lien, autrefois humain et souvent personnel, en une relation certes personnalisée, mais dorénavant désincarnée, dans laquelle la conversation avec la machine s’est substituée à la relation humaine. Une machine qui est, de surcroît et toujours davantage, investie, à la faveur du développement de l’intelligence artificielle, du pouvoir exorbitant de prendre une décision concernant son « interlocuteur » sur la base d’une mystérieuse formule appelée algorithme. Une décision vue comme un confort quand il s’agit de définir l’itinéraire routier le plus fluide ou de recommander une lecture ou un morceau de musique, mais qui devient suspecte et parfois insupportable quand il s’agit de l’obtention d’une place en université, d’un crédit immobilier ou, pourquoi pas demain, d’un traitement médical personnalisé. Le Monde.fr, Intelligence artificielle : le numérique ne doit pas devenir « l’objet de tous les doutes »
  • L'intelligence artificielle pourrait servir d'outil de recrutement dans le futur. LExpress.fr, Vers une intelligence artificielle capable de deviner notre personnalité ? - L'Express
  • L'intelligence émotionnelle est un savoir-être devenu indispensable, elle est évaluée au sein des entreprises dans le recrutement de ses salariés. En effet, avoir une intelligence émotionnelle stable permet ainsi d'écarter, entre autres, les dépressions et burn-out, et les conflits. Futura, Intelligence émotionnelle : comment la développer ?
  • L'association professionnelle Tech In France pose des limites de ce que ses membres accepteront en matière de régulation de l'intelligence artificielle. Les Echos, Régulation de l'intelligence artificielle : l'avertissement de l'industrie du logiciel | Les Echos
  • Isabelle Rauch, députée (LRM) de la Moselle appelle, dans une tribune au « Monde », à agir pour une intelligence artificielle inclusive, qui ne soit pas un vecteur supplémentaire de discriminations. Le Monde.fr, « Si l’on n’y prend garde, l’intelligence artificielle reproduira nos stéréotypes de genre »
  • La Commission européenne s'apprête à détailler ce mercredi ses pistes pour réguler l'intelligence artificielle. En dépit de progrès spectaculaires, les technologies d'IA doivent encore progresser pour de nombreux usages professionnels. Tour d'horizon des défis à venir. Les Echos, Pourquoi l'intelligence artificielle peut présenter des risques | Les Echos
  • Du coup, ils sont désormais disponibles pour se consacrer aux cas litigieux et faire de la prévention. Les marketeurs, enfin, seront davantage en prise avec leur marché (audience, temps de consommation, impacts des campagnes) et passeront du coup à une autre échelle : l'hyper-personnalisation des cibles et des messages. On pourrait aussi citer les acheteurs, les RH, les formateurs, les auditeurs… Dans son ouvrage Guide pratique de l'intelligence artificielle dans l'entreprise (Eyrolles, 2019), Stéphane Roder, fondateur du cabinet conseil AI Builders, passe ainsi au crible la longue liste de ces métiers chamboulés. Et il conclut : "Le collaborateur doit s'attendre à ce que son manager lui demande d'exploiter sous un autre angle ou dans un autre objectif les données gérées par l'IA et d'effectuer ses propres analyses et prédictions à partir de là. Ce qui nécessitera, au moins au début, d'avoir un bon niveau en maths. Par la suite, l'interface avec la machine deviendra sans doute plus naturelle." Capital.fr, Tout ce que l'intelligence artificielle va changer dans votre métier - Capital.fr
  • Réalité virtuelle/augmentée & intelligence artificielle : comment challenger l’expérience utilisateur et réussir votre déploiement opérationnel usine-digitale.fr, Cette intelligence artificielle détecte les tumeurs cérébrales en préservant la confidentialité des données
  • L’Union européenne veut devenir championne des données et de l’intelligence artificielle. Thierry Breton, commissaire chargé du dossier, présentera, le 19 février, la stratégie européenne dans un Livre blanc. Le Monde.fr, Intelligence artificielle : l’UE peaufine sa stratégie
  • Editorial du « Monde ». Si l’Union européenne (UE) n’a toujours pas su faire émerger son Google, son Amazon ou son Facebook, elle reste l’une des principales zones économiques et industrielles du monde et compte bien se servir de ce potentiel pour faire valoir ses intérêts en matière d’intelligence artificielle (IA). Mercredi 19 février, la Commission européenne doit dévoiler ses projets pour encadrer le déploiement de cette technologie, dont le Vieux Continent sera l’un des principaux terrains d’application. Le Monde.fr, L’intelligence artificielle, enjeu majeur pour l’UE
  • L'intelligence énergétique. Tel est le Graal de l'efficacité énergétique du bâtiment. La finalité ? Eviter toute déperdition, tout effort mal anticipé, et, dans le même temps, optimiser la qualité de service aux occupants. Pour relever ce défi, l'IA est une brique centrale de l'édifice. Branchée aux systèmes de chauffage et de climatisation, elle collecte les données issues de leurs capteurs de températures et d'humidité et les combine à des informations environnementales. Objectif : créer l'historique nécessaire à l'apprentissage des modèles de machine learning qui permettront de prédire la consommation. Une fois déployés, ces algorithmes s'affineront, comme toujours, au fur et à mesure du cycle de vie du bâtiment et de l'intégration de nouvelles données. , Avec l'IA, le bâtiment passe à l'air de l'intelligence énergétique
  • Journée spéciale aujourd’hui sur France Culture à l’occasion de la Nuit des idées : Quelles idées neuves pour 2020 ? L’occasion pour Cultures Monde de se pencher sur un enjeu montant des relations internationales : l’intelligence artificielle. France Culture, Intelligence artificielle : vers un nouvel ordre international ?
  • Chronique. La diffusion de l’intelligence artificielle (IA) dans l’ensemble de l’économie laisse entrevoir la possibilité – et, chez un bon nombre de gens, la peur – que les machines finissent par remplacer le travail humain. Certains se félicitent de ces avancées qui, selon eux, réalisent le vieux rêve humain de la libération du travail, tandis que d’autres leur reprochent de priver les gens de l’accomplissement par le travail et de couper le lien entre les prestations sociales et l’emploi. Le Monde.fr, « Le travail ne disparaîtra pas à cause de l’intelligence artificielle »
  • Si chacun manifeste son intelligence d'une infinité de manières... le psychologue américain Howard Gardner soutient qu'il existe huit formes d'intelligence distinctes.  Science-et-vie.com, Quel type d'intelligence est la vôtre ?  - Science & Vie
  • Comment la Commission européenne veut développer et encadrer les usages de l'intelligence artificielle. France Culture, Quelle stratégie pour l'intelligence artificielle ?
  • La diversité et l’inclusion sont au cœur de notre politique d’entreprise. Dans les métiers du numérique et de l’intelligence artificielle (IA), nous sommes convaincus qu’une meilleure intégration des femmes est un enjeu majeur pour accroître la confiance. Quelles initiatives mettre en place pour favoriser la mixité femmes – hommes  dans ces métiers ? Décryptage. , Intelligence Artificielle : un enjeu de confiance et de mixité des équipes - orange.com
  • Zéro fibre data scientist chez eux mais une curiosité pour l'intelligence artificielle qui progresse dans leurs domaines respectifs, et une volonté d'en maîtriser les rouages pour ne pas être largués. C'est toute l'idée de cette formation, créée fin 2018 par Dominique Monera, pour les managers néophytes : "Quand on suit une sensibilisation à l'intelligence artificielle, on soulève le capot. On rentre dans le détail des algorithmes, on donne des cas d'usage pratiques dans différents domaines d'activité." Capital.fr, Intelligence artificielle : au coeur de l'IA Academie - Capital.fr
  • C'est, vu de Bruxelles, tout l'enjeu de l'essor de l'intelligence artificielle (IA) : maîtrisée, elle est une formidable opportunité sociétale et économique ; dévoyée, elle représenterait un grand danger. Mercredi, la Commission européenne va dévoiler dans le détail sa « stratégie pour l'intelligence artificielle », qui ambitionne de cadrer le champ des possibles de cet outil appelé à prendre une part croissante, sinon centrale, dans de nombreux pans de l'économie et du quotidien. Les Echos, Intelligence artificielle : Bruxelles va encadrer les usages « à risques » | Les Echos
  • Dans son ouvrage, il fait référence à la conférence du Dartmouth College, organisée cette année-là aux Etats-Unis par les pionniers Marvin Minsky et John McCarthy, qui introduisent la notion d’intelligence artificielle. « Elle désigne alors une discipline scientifique qui a pour but de décomposer l’intelligence en fonctions élémentaires, au point qu’on puisse fabriquer un ordinateur pour les simuler », explique Jean-Gabriel Ganascia, chercheur au Laboratoire informatique de Sorbonne-Université (LIP6) et président du comité d’éthique du CNRS. Un domaine d’étude scientifique, donc. Problème : « On a commencé à fantasmer sur le mot, constate Luc Julia, sur l’idée qu’on pourrait créer quelque chose proche de nous qui nous remplacerait, voire nous contrôler. Alors que c’est l’inverse : c’est nous qui contrôlons l’IA ! Cette IA dont on parle à longueur de journée n’est qu’un outil, comme un bon marteau ou un couteau. » Le Monde.fr, L’intelligence artificielle, le grand malentendu
  • Technologie : L'Autorité monétaire de Singapour charge deux équipes, composées de banques et d'acteurs du secteur de l'intelligence artificielle, de mettre au point des mesures garantissant une "utilisation responsable de l'IA" pour l'évaluation du risque de crédit et le marketing auprès des clients. ZDNet France, Singapour encourage une intelligence artificielle responsable dans la finance - ZDNet
  • Plus de 6 millions d'articles en anglais, 52 millions si l'on prend en compte ses 309 langues et 28 milliards de mots. Pour être mise à jour et corrigée, l'encyclopédie en ligne Wikipédia exige chaque mois l'intervention de 132.000 éditeurs allant traquer les erreurs, mettre à jour des chiffres, des dates ou des noms. Des étudiants-chercheurs du MIT ont mis au point une intelligence artificielle susceptible de les aider. Dans le système qu'ils ont imaginé, c'est toujours l'être humain qui met à jour l'information par écrit, mais sans se soucier de la forme. C'est le système qui va ensuite rechercher tous les articles concernés pour les corriger en s'approchant le plus possible du style de l'article. Le plus compliqué restait d'arriver à débusquer les erreurs. Les scientifiques ont entraîné leur système en lui faisant comparer des phrases issues de Wikipédia et classées par paires. Certaines étant avérées et d'autres fausses ou sujettes à caution. « Dans l'avenir, les chercheurs estiment qu'il serait possible de bâtir un système entièrement automatique allant chercher sur le Web les dernières informations et réécrire les phrases dans les articles correspondants », explique le communiqué du MIT . Les Echos, Une intelligence artificielle pour corriger Wikipédia | Les Echos
  • Pour répondre aux enjeux de souveraineté numérique, le nerf de la guerre technologique reposera sur le développement d’une intelligence artificielle nationale et européenne (La Commission Européenne a présenté le 19 février 2020 un rapport présentant la stratégie européenne en matière de données et d’intelligence artificielle), autonome vis-à-vis des opérateurs chinois et américains en matière d’exploitation des données. Selon une récente étude réalisée par le cabinet Carvea Consulting, 78% des français estiment que la souveraineté numérique est aussi importante que l’armée ! Les récents scandales qui ont touchés les GAFAM quant à la gestion abusive des données personnelles (cf. Cambridge Analytica-Facebook) justifie cette crainte grandissante des Français quant à l’utilisation de leurs informations. Dans ce contexte, la consolidation d’une souveraineté numérique européenne respectueuse du respect de la vie privée est essentielle pour la sécurité et la souveraineté économique des Etats et des entreprises.  « De nombreuses industries françaises et européennes ont basé leur métier sur la monétisation de biens matériels. Or, nous assistons à un changement de paradigme. Aujourd’hui, c’est la donnée industrielle qui est monétisée. Notre leitmotiv chez Atos est d’accompagner cette transformation de l’industrie dans sa gestion de l’espace informationnel tout en sécurisant les données », explique Jean Philippe Poirault.  Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, Intelligence artificielle : les atouts sous-estimés de la France
  • Faute d’une théorie de l’intelligence, les ingénieurs de l’intelligence artificielle tâtonnent dans des démarches empiriques dont les succès éphémères cachent mal les limites, observe l’informaticien Vincent Bérenger dans une tribune au « Monde ». Le Monde.fr, L’intelligence artificielle est « dans l’impasse »
  • C’est ici, entre les rues Saint-Urbain et Saint-Zotique, que bat le coeur de l’écosystème dédié à l’intelligence artificielle (IA) de la métropole. Devant nous, deux imposants bâtiments en briques, tout juste rénovés à grand frais. Officiellement dénommé O Mile-Ex, l’édifice a été, dès son inauguration en janvier dernier, surnommé la "cité de l’intelligence artificielle" par les médias locaux. usine-digitale.fr, Intelligence artificielle : quel est le secret de l’écosystème si attractif de Montréal ?
  • Les trois entreprises veulent rassembler une quinzaine de chercheurs spécialisés dans l'intelligence artificielle sur le plateau de Saclay. La réussite du projet dépendra de leur capacité à attirer les meilleurs. Les Echos, EDF, Thales et Total forment un trio dans l'intelligence artificielle | Les Echos
  • Mais davantage que celle de l’individu, c’est l’intelligence globale de la société des abeilles qui fascine, en ceci que son organisation nous renvoie toujours un peu à la nôtre. Comme le notent Pierre-Henri et François Tavoillot dans leur introduction à ‘’L’abeille et le philosophe’’, ‘’on en a fait l’emblème de la monarchie ou de l’empire, mais aussi de l’anarchie, de la démocratie, du communisme, voire de la société de marché’’. France Culture, L'abeille, un concentré d'intelligence
  • Fin janvier, la technopole de Sophia Antipolis va accueillir le premier observatoire français de l'IA, baptisé « Otesia ». Inspiré du modèle canadien et lancé en partenariat par l'université Côte d'Azur, la CCI, le département et la communauté d'agglomération, il aura pour mission de décrypter et d'analyser les impacts technologiques, économiques et sociétaux de l'intelligence artificielle. Les Echos, Sophia Antipolis crée le premier observatoire de l'intelligence artificielle | Les Echos
  • Lors de la conférence Build, organisée pour la première fois en ligne, Microsoft a dévoilé les contours de son nouveau superordinateur, l’un des 5 plus puissants au monde. Il sera capable d’entraîner de nouveaux modèles d’intelligence artificielle et bénéficiera d’une nouvelle infrastructure, moderne et robuste, disponible sur Azure, la plateforme de cloud de la firme américaine. Au niveau de ses caractéristiques techniques, ce superordinateur comporte un système unique avec plus de 285 000 cœurs de processeurs, 10 000 GPU et 400 gigabits par seconde de connectivité réseau pour chaque serveur GPU. BDM, Microsoft lance un superordinateur pour entraîner de nouveaux modèles d’intelligence artificielle - BDM
  • · machine learning : technologie d'intelligence artificielle permettant aux ordinateurs d'apprendre à partir de jeux de données Les Echos, L'intelligence artificielle à l'heure de la transparence algorithmique | Les Echos
  • L’intelligence, un mot du quotidien, mais sait-on vraiment à quoi il renvoie ? Eh bien pas vraiment ! En effet, lorsque l’on recherche le sens exact de ce terme, on trouve un large panel de définitions, renvoyant toutes à des aspects différents. , Les tests de QI mesurent-ils vraiment l’intelligence ? | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • C'est le constat d'une nouvelle étude, publiée dans la revue Nature et réalisée par des chercheurs britanniques et américains. Cette étude a comparé les résultats d'une analyse faite par le système d'intelligence artificielle de Google et celle de médecins radiologues. Le système élaboré par Google serait très prometteur et permettrait d'améliorer la précision du dépistage de cette maladie qui touche une femme sur huit dans le monde. Les Echos, Cancer du sein : l'intelligence artificielle de Google meilleure que les médecins ? | Les Echos
  • Après le secteur financier qui désinvestit les énergies fossiles, est-ce au tour de l’industrie numérique de lui tourner le dos ? Google vient d’annoncer qu’il ne développera plus d’outils d’intelligence artificielle pour des projets d’extraction de gaz et de pétrole. Une décision saluée par Greenpeace, qui s'inscrit dans le mouvement général de Tech for Good, la technologie pour le bien. , Google ne mettra plus son intelligence artificielle au service de l’énergie fossile
  • Une intelligence artificielle trop superficielle ? C'est l'avis de Yann Lecun, lauréat du prix Turing, et accessoirement à la tête du laboratoire de recherche en intelligence artificielle... de Facebook. Après la déception des chatbots, la mode est désormais aux assistants vocaux, qu'ils fonctionnent depuis nos smartphones ou depuis une enceinte connectée. Mais à quoi nous servent vraiment Siri (Apple), Google Assistant (Google) et Alexa (Amazon) ? Principalement à effectuer une recherche en ligne, à demander le temps qu'il fait ou à jouer de la musique, si l'on en croit une étude de PwC (2018). Après l'attrait de la nouveauté, l'heure est au travail de fond - probablement le plus ingrat. Chez les géants américains, il s'agit maintenant de mieux comprendre la prononciation de chacun, les différents sens d'une même question, ou encore le contexte d'une sollicitation. Là où une réponse ressemble aujourd'hui à la lecture d'un résultat Google, ces intelligences artificielles devront apprendre à multiplier les sources d'information, pour mieux les synthétiser. C'est à cette condition que les assistants vocaux connaîtront un destin différent de celui des chatbots.  LExpansion.com, Une intelligence artificielle... superficielle - L'Express L'Expansion
  • Plus de quatre millions de décisions de justice par an en France. Et pour le code du travail, des milliers de nouvelles dispositions, prises régulièrement, et qui contredisent parfois les anciennes... Que l'on soit conseiller juridique, avocat ou DRH, l'ampleur de la tâche, pour se tenir au courant et exercer ses fonctions le mieux possible, est immense. Elle l'était, tout au moins, avant l'avènement de l'intelligence artificielle. Car cette technologie, qui sert désormais aussi bien à prédire si un candidat s'adaptera à son nouveau poste ou si le bénéficiaire d'un prêt est susceptible de faire défaut, par exemple, peut également s'appliquer au droit. C'est en tout cas le pari qu'a fait Predictice, une startup fondée en 2016. Partant du constat que les 60 000 avocats et les 200 000 juristes qui travaillent en France s'échinent à rechercher de l'information puis à analyser les décisions qui leur seront utiles dans leur métier, les co-fondateurs de cette legaltech - venus du monde du droit et du digital - ont décidé d'appliquer des outils de traitement automatique du langage à ces masses d'informations. Du big data s'il en est ! La Tribune, Quand l'intelligence artificielle vole au secours du droit
  • L’intelligence artificielle suscite beaucoup d’intérêt et de nombreuses vocations. La sélection peut être rude, mais l’offre de formation en la matière en France est large. Le catalogue l’illustre, la diversité des débouchés possibles ne cesse de s’étoffer. Actu IA, Nouveau : téléchargez la liste des études supérieures en intelligence artificielle
  • Il se nomme Watson. L'annonce de son arrivée dans les agences, il y a quatre ans, a flanqué une sacrée frousse aux syndicats du Crédit Mutuel. Watson est une solution d'intelligence artificielle (IA) née chez IBM, un crack capable de répondre à des questions en langage naturel, qui a écrasé en 2011 les forts en thèmes de "Jeopardy !", le "Questions pour un champion" américain. La banque mutualiste est celle qui a le plus développé cette solution d'IA. Orange Bank ou Generali lui ont depuis emboîté le pas. Capital.fr, L'intelligence artificielle est-elle destructrice d'emplois ? - Capital.fr
  • Cependant, les récents progrès de l'intelligence artificielle (IA) pourraient faciliter l'exploitation de cette sagesse collective, nous rendant plus efficaces dans notre travail et plus aptes à résoudre les problèmes urgents de société. BBC News Afrique, Comment l'IA peut nous aider à exploiter notre "intelligence collective"? - BBC News Afrique

Images d'illustration du mot « intelligence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « intelligence »

Langue Traduction
Anglais intelligence
Espagnol inteligencia
Italien intelligenza
Allemand intelligenz
Chinois 情报
Arabe الذكاء
Portugais inteligência
Russe интеллект
Japonais 知性
Basque adimen
Corse intelligenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « intelligence »

Source : synonymes de intelligence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intelligence »

Partager