La langue française

Tranquillité

Sommaire

  • Définitions du mot tranquillité
  • Étymologie de « tranquillité »
  • Phonétique de « tranquillité »
  • Citations contenant le mot « tranquillité »
  • Images d'illustration du mot « tranquillité »
  • Traductions du mot « tranquillité »
  • Synonymes de « tranquillité »
  • Antonymes de « tranquillité »

Définitions du mot tranquillité

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANQUILLITÉ, subst. fém.

A. − État de ce qui est, demeure tranquille, sans agitation ni turbulences. La pleine liberté d'esprit des passagers répond à la parfaite tranquillité de l'eau (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 194):
Par la tranquillité de l'air obscur, par les apparitions armées dans la nuit des sapins! (...) Par le tourbillon! par le silence! Et par toutes les choses terribles! À la fin, vous qui êtes là, ne reconnaîtrez-vous pas qui je suis? Claudel, Tête d'Or, 1901, p. 244.
B. − Calme qui règne dans un lieu, à un moment particulier; absence de bruit, d'agitation. Les cyprès plantés en ces lieux sont gigantesques. Ça donne au site un jour vert plein de tranquillité (Flaub., Corresp., 1850, p. 252).L'accablement des responsables principaux, incapables (...) de préserver les heures de tranquillité favorables aux desseins créateurs (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 448).
En toute tranquillité. Dans le plus grand calme, sans être dérangé. Coligny (...): Eh bien, de Mouy, tu es satisfait, je l'espère? (...) De Mouy: En tous cas (...) maintenant que nous pouvons habiter Paris en toute tranquillité (Dumas père, Reine Margot, 1847, i, 1ertabl., p. 12).
C. − État d'un individu qui n'éprouve aucune inquiétude morale, qui n'est affecté par aucun souci, qui connaît le repos du corps et de l'esprit. Tranquillité d'esprit, de l'âme; tranquillité des parents; perdre, retrouver la tranquillité; conserver sa tranquillité. [Paul Véronèse] est plus libre que le Titien, mais il est moins fini. Ils ont tous les deux cette tranquillité, ce calme tempérament qui indique les esprits qui se possèdent (Delacroix, Journal, 1857, p. 59).Le calme de Jean Valjean était de ces tranquillités puissantes qui se communiquent (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 656).
Absence de souci d'ordre matériel. Tranquillité matérielle. Il a vu tous ses rêves et toutes ses ambitions menacées, et il s'est mis simplement à jouer le jeu, à rechercher les honneurs sûrs, l'argent et la tranquillité bourgeoise (Brasillach, Corneille, 1938, p. 310).
D. − ADMIN. DE LA POLICE. Tranquillité publique. ,,L'un des objets de la police administrative caractérisé par l'absence de troubles de toute nature et de bruits susceptibles de porter atteinte au repos des habitants`` (Cap. 1936). Ramener, troubler la tranquillité publique.
E. − POL. Situation de paix et d'ordre qui existe dans une société, entre États qui ne sont troublés par aucun conflit militaire, politique, social, etc. Le nombre des hommes qui prétendent au pouvoir ou l'exercent, peut importer beaucoup à la tranquillité d'un état (Bonald, Essai analyt., 1800, p. 75).Il faut se rappeler qu'à l'époque de la Révolution, depuis près d'un siècle, en France et dans le reste de l'Europe, on jouissait d'une sorte de tranquillité qui tendait, il est vrai, au relâchement et à la corruption, mais qui était en même temps la cause et l'effet de mœurs fort douces (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 262).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃kilite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin xiies. (Sermons St Bernard, 154, 30 ds T.-L.). Empr. au lat.tranquillitas « calme (de la mer, du vent) ». Fréq. abs. littér.: 1 618. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 2 357, b) 2 635; xxes.: a) 2 509, b) 1 948.

Wiktionnaire

Nom commun

tranquillité \tʁɑ̃.ki.li.te\ féminin

  1. État de ce qui est tranquille, sans agitation.
    • La charrette s'arrêtait au bord de la gaure. C'était un petit bras de la Garonne, fermé d'un bout, comblé par la vase au temps de la sécheresse estivale, et communiquant, de l'autre, avec le fleuve dont les derniers remous, largement étalés, venaient mourir là, dans la tranquillité de l'eau morte. — (Émile Pouvillon, Pays et paysages, Paris : chez Plon & Nourrit, 1895, p. 54)
    • L’administration romaine était extrêmement dure pour tout homme qui lui semblait susceptible de troubler la tranquillité publique […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap. VI, La moralité de la violence, 1908, p. 260)
    • Les bailleurs doivent la tranquillité aux locataires. — (Charles Romieux, Raphaël Girard, Logement social et traitement de l’insécurité, 2007)
    • Léon ayant regagné l'Alsace pour quelque temps, ils jouissaient tous deux d'une parfaite tranquillité. Ils lantiponnaient sur tout et sur rien. — (Jean-Gabriel Gobin, La cougar, BoD/Books on Demand, 2016, chap. 10/p. 113)
    • (Figuré)Le fils d’Alcide le flotteur a seulement désiré sa liberté, son temps rien qu’à lui pour étudier, sa tranquillité d’aller et de venir, comme bon lui semble, où il veut, […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il dort avec tranquillité. — Rien ne trouble la tranquillité de son sommeil.
    • Passer la vie dans une grande tranquillité. — La tranquillité de l’esprit.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANQUILLITÉ (tran-ki-li-té) s. f.
  • 1État de ce qui est tranquille. La tranquillité de l'air, de la mer. La tranquillité du sommeil. À l'égard de la paix des Romains modernes, c'est la tranquillité de l'apoplexie, Voltaire, Dict. phil. Théodose. C'est une belle chose que la tranquillité ; oui, mais l'ennui est de sa connaissance et de sa famille, Voltaire, Lett. Moncrif, 27 mars 1757.

    Par extension. Vous voulez donc que je vous croie, ma fille, sur votre santé ; je le veux, et je suis persuadée de la tranquillité de votre poitrine, Sévigné, 13 déc. 1679. Règle générale : le détaillant [à Paris] demande avant tout la prospérité de la vente et la tranquillité des échéances, Reybaud, Jér. Paturot, part. II, § 1.

  • 2État de ce qui est sans agitation morale. Adieu, mais souviens-toi que c'est sur ta promesse Que mon esprit reprend quelque tranquillité, Corneille, Rodog. I, 7. Ceux qui aiment M. Fouquet trouvent cette tranquillité admirable, je suis de ce nombre ; les autres disent que c'est une affectation : voilà le monde, Sévigné, à Pompone, 20 nov. 1664. M. d'Avaux m'a mandé qu'il croyait qu'on vous avait envoyé votre cordon [le cordon bleu au comte de Grignan]… il admire la tranquillité de ne l'avoir pas demandé par un billet à M. de Châteauneuf, Sévigné, 21 janv. 1689. Je la voudrais haïr avec tranquillité, Racine, Brit. III, 6. On ne voit jamais sur votre visage cette tranquillité d'un père de famille qui répand la joie dans toute la maison, Brueys, Grondeur, I, 7. Les législateurs de la Chine eurent pour principal objet du gouvernement la tranquillité de l'empire, Montesquieu, Esp. XIX, 49. L'habitude que les Français avaient prise d'obéir sous Louis XIV, fit la sûreté du régent et la tranquillité publique, Voltaire, Louis XV, 2. Cette tranquillité philosophique, l'objet des désirs du sage, parce que c'est un bien que personne ne lui envie, D'Alembert, Élog. Campist.

HISTORIQUE

XIIIe s. En pais e en tranquillité, Ms. de St Jean.

XIVe s. Tenu en pais et en tranquillité, Bercheure, f° 34, recto.

XVe s. La mer… soubs la tranquilité d'ung doux ventelet s'atrampe et se pacifie, Chastelain, Exposit. sur vérité.

XVIe s. Tranquillité d'esprit, Dont on a tant parlé, dont on a tant escrit, Desportes, Tombeau de Desportes. Tranquillité de conscience, laquelle le Seigneur donne aux siens, Calvin, Condition des âmes après la vie présente. Si depuis la grande tranquillité de la France j'ai esté moins souvent près de Sa Majesté, D'Aubigné, Hist. préface.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tranquillité »

(Date à préciser) Du latin tranquillitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. tranquillitat ; espagn. tranquilidad ; ital. tranquilità ; du lat. tranquillitatem, de tranquillus, tranquille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tranquillité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tranquillité trɑ̃kilite

Citations contenant le mot « tranquillité »

  • La tranquillité de l’esprit ne fait pas partie des droits de l’homme. De Jacques Laurent
  • Combattez contre vous-mêmes, vous acquérez la tranquillité de l'âme. De Proverbe oriental
  • Dix-huit ans. A cet âge, c'est plutôt le bonheur et la tranquillité qui ont tendance à paraître inconciliables... De Guy Ménard / Jamädhlavie
  • Là où il n'y a que tiédeur, tranquillité, pusillanimité, ne croissent aussi qu'ennui et médiocrité. De Pierre de Grandpré / La patience des justes
  • Lors d'une tempête, on peut trouver la tranquillité au coeur même du typhon. De Jiang Zilong / La vie aux mille couleurs
  • C’est un petit coin de paradis. On l’appelle l’île de Sainte-Lucie dans l’Aude. Cette réserve naturelle, non loin des plages, est un havre de paix et de tranquillité. Franceinfo, Aude : Sainte-Lucie, havre de tranquillité
  • L'ordre est une tranquillité violente. De Victor Hugo
  • Paix et tranquillité, voilà le bonheur. De Proverbe chinois
  • Etre en bonne santé, c'est la condition élémentaire de la tranquillité. De Olivia Benhamou / Le Livre de la tranquillité
  • Qui sait endurer connaît la tranquillité. De Zhang Xianliang / Mimosa
  • La tranquillité est le lait de la vieillesse. De Thomas Jefferson / Lettre à Edward Rutledge
  • L'ignorance fait notre tranquillité ; le mensonge, notre félicité. De Anatole France
  • La tranquillité de l'âme provient de la modération dans le plaisir. De Démocrite
  • Aussi sûr, aussi dévoué qu'il puisse être, un compagnon d'humeur inquiète et qui geint à tout propos est l'ennemi de notre tranquillité. De Sénèque / De la tranquillité de l'âme
  • Demeurer immobile, à écouter... c'est la tranquillité de l'axe au centre de la roue... De Charles Morgan / Fontaine
  • Les femmes sont si avides d'émotions que la plupart d'entre elles préfèrent le malheur à la tranquillité.
  • Il s’agit de tranquillité et de sécurité. La tranquillité est le ressort des maires, mais on ne va pas jouer à cela. L’intranquillité peut conduire à l’insécurité. Pour les rodéos, les services en ont repéré deux types : il y a les petits qui font les "malins", torse nu, sans casque ni protection, qui se font filmer et publient sur les réseaux sociaux. Et à côté, vous avez des individus plus vieux, avec des casques, qui sont là pour occuper la police pendant que les trafics se tiennent. Le petit qui fait de la moto et dérange tout le monde, c’est de l'intranquillité, s’il commence à faire n’importe quoi, de l’insécurité, s’il part dans les trafics, de la délinquance. Lyon Capitale, Métropole de Lyon : tranquillité, sécurité, la méthode du préfet Mailhos
  • Partir l'esprit tranquille sans craindre les cambriolages, c'est possible chaque été grâce aux opérations tranquillité vacances organisées par les services de police. C'est gratuit, mais à condition de ne pas oublier de s'inscrire. Exemple au Grand-Quevilly, près de Rouen.   France 3 Normandie, Opération tranquillité vacances au Grand-Quevilly contre la hausse des cambriolages
  • C est sur que ceux qui foutent le Bronx dans cette ville se sentent en tranquillité. Va falloir dire a ce nouveau monsieur de faire une autre ecole de la communication. LaProvence.com, Politique | Conseil municipal de Marseille - Sécurité : "Que chacun se sente en tranquillité" | La Provence

Images d'illustration du mot « tranquillité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tranquillité »

Langue Traduction
Anglais tranquility
Espagnol tranquilidad
Italien la tranquillità
Allemand ruhe
Chinois 安宁
Arabe الهدوء والطمأنينة
Portugais tranqüilidade
Russe спокойствие
Japonais 静けさ
Basque lasaitasuna
Corse tranquillità
Source : Google Translate API

Synonymes de « tranquillité »

Source : synonymes de tranquillité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « tranquillité »

Partager