Téméraire : définition de téméraire


Téméraire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TÉMÉRAIRE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers., de sa manière d'être] Dont l'excessive hardiesse pousse à des actes irréfléchis et risqués. Synon. audacieux, aventureux, imprudent, présomptueux; anton. circonspect, prudent, réfléchi, sage, timoré.Aventurier, chef guerrier, héros téméraire; caractère, nature téméraire; esprit téméraire; ardeur, audace, bravoure, courage, orgueil téméraire. J'admets la médecine, comme auxiliaire modeste et attentif de la nature, mais je fuis les praticiens froids, vaniteux, téméraires, précipités, qui n'ont pas le cœur assez chaud pour aimer paternellement leurs clients (Amiel, Journal, 1866, p. 346).Les garçons téméraires que la malchance atteint dans la forêt (...) ne reviennent guère (Hémon, M. Chapdelaine, 1916, p. 142).
[P. méton.] Je vous vois, du monarque affrontant le courroux, Lever contre l'État votre bras téméraire (Constant, Wallstein, 1809, II, 4, p. 54).
Expr. fam. Courageux mais pas téméraire. ,,Se dit par ironie d'une personne très prudente, voire timorée, sous un air un peu bravache`` (Lar. Lang. fr.).
B. − [En parlant d'une entité abstr.]
1. Qui est inspiré par une hardiesse excessive. Synon. aventuré, dangereux, hasardé, osé, risqué.Acte, action, démarche, projet téméraire; exploration, expédition téméraire; conception, croyance, désir, opinion, pensée, promesse téméraire. Il ne faut pas faire prendre d'engagements téméraires (J.-J. Ampère, Corresp., 1824, p. 270).Ces minutieux préparatifs, cette nuit claire, ce vent qui fouettait le visage, avaient transformé l'expédition en une aventure téméraire, brûlante; le sang bruissait à ses oreilles tant elle était prise au jeu (Lacretelle, Hts ponts, t. 3, 1935, p. 182).
Loc. Il est téméraire de. Il est risqué de. Il est téméraire d'affirmer, de confier, de dire, de nier, de prétendre. S'il était téméraire à ce moment de penser que la campagne de 1916 consommerait la défaite des empires centraux, il était rationnel d'admettre qu'elle briserait au moins leur capacité offensive (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 341).
2. Qui est avancé à la légère, hasardé. Synon. hasardeux.Affirmation, allégation téméraire. Il n'est aucun moyen de perfectionner l'éducation des femmes. Cette assertion paraîtra téméraire et déjà j'entends autour de moi crier au paradoxe (Laclos, Éduc. femmes, 1803, p. 427).
RELIG. CATH. Jugement téméraire. ,,Jugement défavorable que l'on porte contre le prochain, à partir d'un soupçon, sans preuves certaines`` (Foi t. 1 1968). Évite le jugement téméraire... Garde-toi de juger faussement tes frères... C'est une preuve d'orgueil (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 497).
THÉOL. Proposition téméraire. ,,Proposition trop hardie, de laquelle on peut tirer des inductions contraires à la véritable doctrine`` (Ac.). Ce prédicateur avança une proposition téméraire (Ac.). Cette œuvre qu'elle [la mère Sainte-Cécile] a rédigée pour les filles de son abbaye contient, je crois, quelques propositions téméraires qui n'ont pas été lues sans déplaisir à Rome (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 283).
II. − Substantif
A. − Personne d'une excessive hardiesse. Synon. casse-cou.Un jeune téméraire. Où courez-vous, téméraires, réprimez vos transports insensés (Marat, Pamphlets, Affreux Réveil, 1790, p. 243).On y trouve [parmi les grands chefs] les « casse-cou » populaires, les grands téméraires entreprenants, les organisateurs de grand style, qui éprouvent le besoin de fonder et de conquérir, plus que d'organiser systématiquement (Mounier, Traité caract.,1946, p. 349).
B. − Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui porte le caractère de la témérité. Ah! plût à Dieu qu'elle réclamât de moi quelque action difficile! Avec quelle joie j'accomplirais pour elle le téméraire, le périlleux (Gide, Symph. pastor., 1919, p. 898).
Prononc. et Orth.: [temeʀ ε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: temeraire; dep. 1740: téméraire. Étymol. et Hist. 1. En parlant d'un inanimé a) 1365 « inspiré par la témérité, imprudent, hasardeux » imputer une téméraire opprobre (Nicole Oresme, Monnaies, éd. L. Wolowski, p. 7); 1651 jugemens temeraires (Scarron, Roman comique, I, 9, éd. H. Bénac, t. 1, p. 122); 1690 théol. proposition temeraire (Fur.); b) 1661 spéc. en parlant d'une entreprise faire une sortie temeraire milit. (Mathieu d'Escouchy, Chron., p. 655 ds La Curne [date d'impression; ne figure pas dans le passage corresp. de l'éd. Du Fresne de Beaucourt, t. 2, p. 87]); 2. 1461, 5 mai en parlant d'une pers. « qui est d'une hardiesse imprudente » litigasteur temeraire (Arch. Tournai, série H ds Gdf. Compl.); 1636 subst. (Monet, p. 875 a: le Temeraire (Charles le Téméraire, duc de Bourgogne) vaincra). Empr. au lat.temerarius « qui arrive par hasard, accidentel; inconsidéré, irréfléchi (d'une personne, d'une chose) ». Fréq. abs. littér.: 541. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 931, b) 635; xxes.: a) 975, b) 578.
DÉR.
Témérairement, adv.a) Avec une hardiesse excessive et inconsidérée. Synon. imprudemment.Se jeter témérairement au milieu des ennemis. Jamais homme n'a plus laissé à la fortune que Cromwell; jamais homme n'a plus hasardé, n'a marché plus témérairement, sans dessein, sans but, mais décidé à aller aussi loin que le porterait le sort (Guizot, Hist. civilis., leçon 13, 1828, p. 23).La guerre n'a plus été un jeu pour personne; elle est devenue une extrémité rare et regrettable où des fous seuls ont pu trouver plaisir à se précipiter témérairement (A. de Broglie, Diplom. et dr. nouv., 1868, p. 235).b) Sans réflexion, à la légère. Parler, juger témérairement. Bien prendre garde, à chaque fois que nous portons un jugement, de ne pas changer d'idées sans nous en appercevoir, c'est-à-dire de ne pas admettre témérairement dans l'idée que nous avons eue précédémment, un élément qui n'y était pas, et qui peut-être serait contradictoire avec ceux qu'elle renferme (Destutt de Tr., Idéol. 3, 1805, p. 350). [temeʀ ε ʀmɑ ̃]. Ac. 1694, 1718: temerairement, dep. 1740: témérairement. 1resattest. a) 1488-1506 « avec une hardiesse imprudente » (J. Molinet, Chron., éd. G. Doutrepont et O. Jodogne, t. 2, p. 1), b) α) 1541 « au hasard » (Calvin, Instit., I, p. 15 ds Hug.: toutes choses estre [...] temerairement tournées par la fortune), β) 1680 « à la légère » parler témerairement (Rich.), c) 1694 dr. « contre droit et raison dans la rédaction d'un arrêt » (Ac.); de téméraire, suff. -ment2*. − Fréq. abs. littér.: 38.

Téméraire : définition du Wiktionnaire

Adjectif

téméraire \te.me.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est d’une hardiesse imprudente ou inconsidérée ; qui est hasardeux. — Note : Il se dit des personnes et des choses.
    • Aucun dealeur local ne peut satisfaire la totalité de la nouvelle demande de cannabis et les jeunes les plus téméraires s’aventurent dans les cités des environs pour s'approvisionner, puis consomment et revendent dans les rues de leur quartier. — (Thomas Sauvadet, Jeunes de rues et trafic de stups, dans Agora : Débats/jeunesse n° 48, L'Harmattan, octobre 2008, page 94)
    • Il est plus téméraire que brave.
    • Il faut être bien téméraire pour avancer ce que vous dites.
    • Une généralisation téméraire.
    • (Morale) (Théologie) Proposition téméraire, Proposition trop hardie, de laquelle on peut tirer des inductions contraires à la véritable doctrine.
    • Ce prédicateur avança une proposition téméraire.
    • Sa proposition fut condamnée comme téméraire.
    • Jugement téméraire, Jugement qu’on fait en mauvaise part d’une personne ou d’une action, sans être fondé sur des preuves suffisantes.
    • Vous faites un jugement téméraire.

Nom commun

téméraire \te.me.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne téméraire.
    • C’est un téméraire.
    • Un jeune téméraire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Téméraire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉMÉRAIRE. adj. des deux genres
. Qui est d'une hardiesse imprudente, inconsidérée; qui est hasardeux. Il se dit des Personnes et des choses. Il est plus téméraire que brave. Il faut être bien téméraire pour avancer ce que vous dites. Un esprit téméraire. Action téméraire. Dessein téméraire. Projet téméraire. Discours téméraire. Une généralisation téméraire. En termes de Morale et de Théologie, Proposition téméraire, Proposition trop hardie, de laquelle on peut tirer des inductions contraires à la véritable doctrine. Ce prédicateur avança une proposition téméraire. Sa proposition fut condamnée comme téméraire. Jugement téméraire, Jugement qu'on fait en mauvaise part d'une personne ou d'une action, sans être fondé sur des preuves suffisantes. Vous faites un jugement téméraire.

TÉMÉRAIRE s'emploie aussi substantivement. C'est un téméraire. Un jeune téméraire.

Téméraire : définition du Littré (1872-1877)

TÉMÉRAIRE (té-mé-rê-r') adj.
  • 1Hardi jusqu'à l'imprudence. Ainsi donc un sujet téméraire A si peu de respect et de soin de me plaire, Corneille, Cid, II, 6. Contrariétés : l'homme est naturellement crédule, incrédule, timide, téméraire, Pascal, Pens. VIII, 15, éd. HAVET. Ne pensez pas que je veuille, en interprète téméraire des secrets d'Etat, discourir sur le voyage d'Angleterre, Bossuet, Duch. d'Orl. Une téméraire jeunesse se jetait sans étude et sans connaissance dans les charges de la robe, Fléchier, le Tellier.

    En un sens particulier. Entreprenant auprès des femmes. Émile aime ; il n'est donc pas téméraire, Rousseau, Ém. V.

    Substantivement. Un téméraire, une téméraire. J'attaque en téméraire un bras toujours vainqueur, Corneille, le Cid, II, 2. Qui serait ce vaillant, ou bien ce téméraire ? Corneille, ib. IV, 5. Téméraire, où voulez-vous passer ? Au delà de ce lieu gardez-vous d'avancer, Racine, Ath III, 2. J'ai affirmé ce que je savais, vous niez ce que vous ne savez pas ; qui des deux est le téméraire ? Rousseau, Lett. à l'archev. de Paris.

    En un sens particulier, celui qui est entreprenant auprès des femmes. Voyant ma mère exposée à un grand nombre de téméraires qui voulaient l'épouser, Fénelon, Tél. III.

  • 2Qui annonce de la témérité, qui a le caractère de la témérité. Et, de quelque façon que vous tourniez l'affaire, Prendre femme est à vous un coup bien téméraire, Molière, Éc. des fem. I, 1. Son téméraire orgueil [d'Achille], que je vais redoubler, Croira que je lui cède, et qu'il m'a fait trembler, Racine, Iphig. IV, 8. Son génie [de Gustave Wasa] formait de ces entreprises que le vulgaire croit téméraires, et qui ne sont que hardies aux yeux des grands hommes, Voltaire, Charles XII, 1. L'inoculation nous paraissait téméraire avant les exemples courageux qu'ont donnés M. le duc d'Orléans, le duc de Parme… maintenant il serait téméraire de ne la pas employer, Voltaire, Élog. L. X. Craignez de faire un serment téméraire, Genlis, Veillées du château t. II, p. 331, dans POUGENS.
  • 3Jugement téméraire, jugement hasardé qu'on porte sur une personne ou une chose. Avez-vous fait assez de jugements téméraires, lui dit l'invisible ? Scarron, Rom. com. I, 9.
  • 4En théologie, proposition téméraire, proposition qui mène à des inductions contraires à la véritable doctrine.

    Par extension. Si on les écoutait, ils [les savants] prétendraient encore à être seuls professeurs, sous prétexte qu'il faut savoir pour enseigner, proposition au moins téméraire, mal sonnante, Courier, Lett. à l'Acad. des inscr.

    On le dit aussi des personnes en un sens analogue. Que M. Arnault soit téméraire ou non, ma conscience n'y est pas intéressée, Pascal, Prov. I.

HISTORIQUE

XVe s. Il fut proposé… comment on pourroit faire faire une sortie temeraire à ceux de la ville de Gand, afin de trouver quelque moyen de pouvoir prendre sur eux punition et vengeance de leurs hautaines et grandes entreprises, Math. de Coucy, Hist. de Charles VII, p. 655, dans LACURNE.

XVIe s. … Que nous moderions nos sermens en telle sorte qu'ils ne soyent point temeraires, legerement faits, ni en matiere frivole, Calvin, Inst. 293. Je ne me plains du vol que j'ay tenté, Jeune Dedale, aux perils temeraire, Desportes, Diane, I, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « téméraire »

Étymologie de téméraire - Littré

Lat. temerarius, qui vient de l'adverbe temere, au hasard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de téméraire - Wiktionnaire

Du latin temerarius (« accidentel »), de temere (« par hasard »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « téméraire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
téméraire temerɛr play_arrow

Citations contenant le mot « téméraire »

  • La loi distingue entre entreprises téméraires "absolues" et "relatives". Le base jumping, la descente VTT (downhill biking), les courses de motocross ou de moto font partie des entreprises téméraires absolues. Les personnes qui pratiquent ces sports s'exposent volontairement à des risques et des dangers particulièrement élevés sans possibilité de limiter les risques. , Activités à risque: prestations d'assurance parfois rabotées, prévient la Suva
  • La confrérie a renouvelé une expérience téméraire et prometteuse de 2018 : la résurrection du Cailloutin, vin autrefois connu de Vernon et ses alentours. , Eure. Clairet de Gaillon : un bon cru 2019 | L'Impartial
  • Une manœuvre téméraire d’un motocycliste de 33 ans de St-Georges a engendré d’importantes blessures à sa passagère de 37 ans de St-Joseph. Cool 103,5 FM, Une femme est grièvement blessée en raison d’une manœuvre téméraire d’un motocycliste en Beauce
  • Vous revenez bien entendu sur le fait politique de la semaine, la nomination d'un nouveau Premier ministre, Jean Castex. Il était presque inconnu des Français jusqu'ici alors d'après vous, pourquoi est-ce lui qu'Emmanuel Macron a choisi?On ne peut que le supposer, ou le deviner. Emmanuel Macron voulait changer de séquence, tourner la page de plusieurs crises : les Gilets jaunes, la réforme des retraites, puis l'épidémie de Covid. Donc il lui fallait un Premier ministre qui incarne une vraie différence avec Edouard Philippe mais sans rompre avec la politique d'Edouard Philippe, puisque cette politique, c'était celle d'Emmanuel Macron. Si on regarde bien, Jean Castex est de droite comme Edouard Philippe, c'est un haut-fonctionnaire comme Edouard Philippe, c'est un élu local comme Edouard Philippe (sauf que sa ville de Prades est beaucoup plus petite que Le Havre). Mais il revendique une fibre sociale et une aptitude au dialogue qu'on ne reconnaissait pas à son prédécesseur - ce qui est en partie injuste. En fait, Edouard Philippe est un Normand qui est moins hésitant qu'on ne le dit des Normands. On verra si Jean Castex est un Gascon aussi téméraire qu'on le dit des Gascons. On le verra par exemple sur la réforme des retraites, puisqu'il la remet à l'ordre du jour. lejdd.fr, EDITO. On verra si Jean Castex est un Gascon aussi téméraire qu'on le dit des Gascons
  • Dans tout ce qu'on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison, et l'autre tiers au hasard. Augmentez la première fraction, et vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire. De Napoléon Bonaparte / Le mémorial de Sainte-Hélène
  • Insolence: arrogante, superbe, courageuse, accrestée [qui lève la crête, comme le coq], fière… Impudence: effrontée, audacieuse, fière, arrogante, mensongère, téméraire, maligne, esvolée [impudente], rogue, perverse, hardie, bordelière [propre aux maisons de prostitution]… De Maurice de la Porte / Les Epithètes
  • Qui serait assez téméraire pour affirmer que nous connaissons et percevons toutes les forces, toutes les ondes et tous les moyens de communications ? De Hubert Reeves / Patience dans l’azur
  • L'insensé est tout à l'instant, il ne voit pas l'avenir. Le chanceux aura sa part. Celle du téméraire sera confisquée et dispersée. De Massa Makan Diabaté / Une hyène à jeûn
  • Toutes nos erreurs sont des jugements téméraires, et toutes nos vérités, sans exception, sont des erreurs redressées. De Alain / Propos
  • Avec les femmes il vaut mieux être téméraire que trop prudent. On arrive plus vite et aussi sûrement. De Pamphile Lemay / Picounoc le maudit

Images d'illustration du mot « téméraire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « téméraire »

Langue Traduction
Corse imprudenti
Basque jokatuz
Japonais 無謀
Russe опрометчивый
Portugais imprudente
Arabe متهور
Chinois 鲁莽
Allemand leichtsinnig
Italien spericolato
Espagnol temerario
Anglais reckless
Source : Google Translate API

Synonymes de « téméraire »

Source : synonymes de téméraire sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « téméraire »



mots du mois

Mots similaires