Réfléchi : définition de réfléchi


Réfléchi : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

RÉFLÉCHI, -IE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de réfléchir*.
II. − Adjectif
A. Qui provient d'une réflexion. Lumière, onde réfléchie; radiations réfléchies, rayon réfléchi. Quatre petits cierges fluets (...) jetaient une lueur pâle et mal réfléchie par le mur (Balzac, Épis. Terr., 1830, p. 439).Elle (...) se regarda dans la glace pour arranger ses cheveux et, me voyant derrière elle, les yeux fixés sur son image réfléchie, elle me sourit à moi aussi (Mauriac, Climats, 1928, p. 115).
En partic. Qui est recourbé, replié sur lui-même. Limbe réfléchi. Sur la gouttière sus-cotyloïdienne, s'insère le tendon réfléchi du muscle droit antérieur de la cuisse (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 162).
Au fig. ou p. métaph. Nous n'apercevons presque jamais la réalité des choses, mais leurs images réfléchies faussement par nos désirs (Chateaubr., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 411).
Rem. On relève un empl. considéré par certains comme abusif en parlant de la chaleur. Synon. de réverbéré. La chaleur réfléchie du soleil (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 357).
GRAMMAIRE
Adjectif possessif réfléchi. Adjectif possessif déterminant un substantif désignant une chose appartenant au sujet du verbe. Au pronom réfléchi (lat. se) correspond dans certaines langues un adjectif possessif réfléchi (lat. suus) (Mar.Lex.1951).
Pronom réfléchi. Pronom personnel représentant en fonction de complément (direct ou indirect) la personne ou la chose qui est en même temps sujet du verbe. Il y a une tendance à supprimer le pronom réfléchi dans les phrases: je vais me promener, − me coucher, − me baigner, etc. (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 160).
Verbe pronominal réfléchi. Verbe qui se conjuge avec un pronom réfléchi. Traditionnellement, on oppose aux verbes dits « essentiellement pronominaux » les verbes pronominaux dits « réfléchis » et ceux qu'on appelle « réciproques », ces derniers ne se distinguant des réfléchis que par le sens, ils évoquent deux procès analogues dont l'un s'opère en retour de l'autre (Wagner-Pinchon1962, p. 290).
Empl. subst. masc. Adjectif, pronom ou verbe pronominal réfléchi (v. ex. ci-dessus). Le réfléchi est traditionnel dans la locution chacun pour soi (Wagner-Pinchon1962, p. 290).
B. −
1. [En parlant d'une chose] Qui porte la marque de la réflexion, qui dénote la réflexion. Action, mouvement, pensée, regards, réponse réfléchi(e)s; étude bien réfléchie; plan mûrement réfléchi. La douleur de la mort de Lambert fut de la douleur comme je l'ai éprouvée tout le reste de ma vie, une douleur réfléchie, sèche, sans larmes, sans consolation (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 169).La peur (...) l'envahit complètement, submergea tout, non plus cette fois la peur réfléchie, motivée, mais la peur obscure et mystérieuse qui fait ramper les bêtes féroces et brise les genoux des héros (Montherl., Démon bien, 1937, p. 1304).V . méchanceté ex. de Mirbeau.
En partic. [En parlant de propos, d'une manière de parler] Prudent, sans précipitation. Paroles réfléchies; voix réfléchie. Elle parlait d'un ton lent, réfléchi, regardant au-dedans d'elle-même et, avec un souci d'extrême sincérité, avec scrupule, confessait ce qu'elle y découvrait (Mauriac, Fleuve de feu, 1923, p. 181).
PHILOS. Qui est capable de réflexion. Conscience réflexive et conscience réfléchie (v. conscience ex. de Ruyer et de J. Vuillemin):
... nous reconnaissons (...) que tout s'explique mécaniquement. Et ce serait très juste, s'il n'y avait que la pensée réfléchie, pleinement consciente. Mais au-dessous d'elle est une pensée spontanée et semi-consciente, qui superpose à l'enchaînement mécanique des causes et des effets quelque chose de tout différent... Bergson, Deux sources, 1932, p. 155.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le spontané et le réfléchi, le nécessaire et l'arbitraire, tout ceci est fondé dans l'expression extérieure, comme le cuivre et l'étain dans le bronze (Valéry, Variété IV, 1938, p. 98).
2. [En parlant d'une pers.] Qui a l'habitude de la réflexion, qui fait preuve de réflexion. Elle répondait sans embarras, en fille réfléchie, sensée, pas plus songeuse qu'il ne faut. Il la trouvait pleine de bon sens (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 479).C'est un homme froid, réfléchi, qui sait très bien ce qu'il veut et très bien ce qu'il ne veut pas (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 131).
[P. méton.] Esprit, caractère réfléchi. Un vieillard qui se promenait, les mains derrière le dos (...) et que l'on prendrait, à sa tournure grave, à son air réfléchi, pour un magistrat parlementaire (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 223).Yvette allait d'un air sage et réfléchi, regardant le sable de l'allée (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 527).
Empl. subst. Personne qui a l'habitude de la réflexion, qui fait preuve de réflexion. Aux yeux du sage, de l'impartial, du réfléchi, du raisonnable, ma voix, après tout, vaudra bien celle d'un autre (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 374).Carrière est un réfléchi, un intérieur, il ne voit que ce qui l'émeut, il ne peut exprimer que ce qu'il sent (Séailles, E. Carrière, 1911, p. 68).
Prononc. et Orth.: [ʀefleʃi]. Ac. v. réfléchir. Fréq. abs. littér.: 2 390. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 194, b) 2 651; xxes.: a) 3 809, b) 3 726. Bbg. Gohin 1903, pp. 302-303. − Sten (H.). Réfléchi et ,,réfléchi``. In: [Mél. Grévisse (M.)]. Gembloux, 1966, pp. 323-325.

Réfléchi : définition du Wiktionnaire

Adjectif

réfléchi

  1. Fait ou dit avec réflexion.
    • Action, pensée réfléchie.
    • Opinion peu réfléchie.
    • Tout bien réfléchi — Après mûre réflexion.
      Tout bien réfléchi, je trouve qu’il vaut mieux ne pas y aller.
  2. Qui a l’habitude de réfléchir.
    • Un homme réfléchi.
    • Un esprit réfléchi.
  3. (Grammaire) Se dit d'un pronom qui représente le même référent que le sujet.
    • En français, "se" est un pronom réfléchi.
  4. (Grammaire) Se dit d’un verbe dont le sujet exerce l’action sur lui-même.
    • "Se promener" est un exemple de verbe réfléchi.

Forme de verbe

réfléchi \ʁe.fle.ʃi\

  1. Participe passé masculin singulier de réfléchir.

Verbe

réfléchi \Prononciation ?\

  1. Réfléchir.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Réfléchi : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉFLÉCHIR. v. tr.
Il se dit de Tous les corps qui renvoient les rayons lumineux, caloriques, sonores, qu'ils ont reçus. Ce mur réfléchit la voix. Les miroirs réfléchissent l'image des objets. Tous les corps polis réfléchissent la lumière, les rayons lumineux. Son image se réfléchissait dans l'eau. Le son a, comme la lumière, la propriété de se réfléchir. En termes de Grammaire, il signifie Reporter. L'action du verbe se réfléchit quelquefois sur le sujet. Exemples : Je me repens. Vous vous moquez. Il se tourmente. Etc. Le verbe s'appelle alors Verbe réfléchi. On appelle aussi Pronom réfléchi de la troisième personne le pronom Se, soi.

RÉFLÉCHIR signifie, au figuré, Penser longuement, mûrement à quelque chose; en ce sens il est toujours intransitif. Je vous prie de réfléchir sur cette affaire. C'est un homme qui ne réfléchit jamais. Il agit sans réfléchir. Il faut y réfléchir. J'ai réfléchi à ce que vous m'avez dit, sur ce que vous m'avez dit. Avant de vous décider, prenez huit jours pour réfléchir, réfléchissez pendant huit jours. Réfléchissez un moment. Le participe passé

RÉFLÉCHI s'emploie adjectivement et signifie Qui est fait ou dit avec réflexion. Action, pensée réfléchie. Opinion peu réfléchie. Tout bien réfléchi, Après mûre réflexion. Tout bien réfléchi, je trouve qu'il vaut mieux ne pas y aller.

RÉFLÉCHI signifie encore Qui a l'habitude de réfléchir. Un homme réfléchi. Un esprit réfléchi.

Réfléchi : définition du Littré (1872-1877)

RÉFLÉCHI (ré-flé-chi, chie) part. passé de réfléchir
  • 1Renvoyé en arrière, en retour. L'air dans le vent direct n'agit que par sa vitesse et sa masse ordinaire ; dans le vent réfléchi la vitesse est un peu diminuée, mais la masse est considérablement augmentée par la compression que l'air souffre contre l'obstacle, Buffon, Add. et corr. théor. terre, Œuv. t. XIII, p. 16. La lumière, en tombant sur les corps, n'est pas, à beaucoup près, entièrement réfléchie ; il en reste en grande quantité dans la petite épaisseur de la surface qu'elle frappe, Buffon, Hist. nat. Introd. 1re part. Œuv. t. VI, p. 63. Le mouvement réfléchi est celui d'un corps qui rencontre un obstacle impénétrable pour lui, Brisson, Traité de phys. t. I, p. 72. Le mercure et l'étain, l'un sur l'autre étendus, Recueillent les rayons surpris à leur passage, Et des traits réfléchis vous présentent l'image, Delille, Trois règ. IV.

    Fig. Nos sens facilement peuvent être charmés Des ouvrages parfaits que le ciel a formés ; Ses attraits réfléchis brillent dans vos pareilles, Molière, Tart. III, 3. La lumière vraie et directe de l'expression, et la lumière réfléchie de la métaphore, Diderot, Lett. sur les aveug. Ce lustre réfléchi qu'elle prêtait au caractère de son époux, ne faisait que donner au sien plus de relief et plus d'éclat, Marmontel, Mém. IX.

  • 2 Terme de botanique. Se dit des organes dont la partie inférieure est verticale et la supérieure déjetée en dehors. Étamines réfléchies.

    Limbe réfléchi, limbe d'une corolle monopétale qui se renverse en dehors.

  • 3 Terme de grammaire. Verbes réfléchis, verbes dans lesquels l'action faite par le sujet a pour objet ce même sujet.

    Verbes réfléchis directs : Pierre se félicite.

    Verbes réfléchis indirects : Pierre se donne un habit.

    Verbes réfléchis passifs : Cette histoire se raconte diversement.

    Verbes réfléchis neutres : Elle se meurt, elle s'écrie.

    Verbes réfléchis essentiels, ceux qu'on ne peut employer sans l'un des pronoms complétifs me, te, se, nous, vous. On dit par opposition verbes réfléchis accidentels.

    On donne aussi quelquefois aux verbes réciproques le nom de verbes réfléchis.

    Substantivement. Les réfléchis, les verbes réfléchis.

    Pronom réfléchi de la 3e personne, nom donné par quelques grammairiens au pronom se, soi, employé dans la conjugaison des verbes réfléchis.

  • 4Qui a le caractère de la réflexion. Au lieu de cette hardiesse à concevoir une mauvaise action, et de cette impétuosité à la commettre, on ne vit plus régner que les vices des âmes faibles et des crimes réfléchis, Montesquieu, Rom. 17. Quoique cet animal [le glouton] ait de la finesse et mette en œuvre des ruses réfléchies pour se saisir des autres animaux, Buffon, Quadr. t. VI, p. 220. L'animal n'a ni nos aversions réfléchies, ni nos haines durables, ni nos amitiés constantes, Buffon, Nature des anim. Les objets dont notre âme s'occupe, sont ou spirituels ou matériels, et notre âme s'occupe de ces objets ou par des idées directes ou par des idées réfléchies, D'Alembert, Disc. prélim. Encycl. Œuv. t. I, p. 235, dans POUGENS. Ce spectacle si grand des vrais biens de la vie Occupait ma pensée, et portait dans mon cœur Un plaisir réfléchi, le calme et le bonheur, Saint-Lambert, Sais. II.
  • 5Qui a l'habitude de la réflexion. Un esprit réfléchi. Devenez plus réfléchi, parlez moins, écoutez davantage, Genlis, Veillées du château t. I, p. 556, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « réfléchi »

Étymologie de réfléchi - Wiktionnaire

Du français réfléchir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de réfléchi - Wiktionnaire

→ voir réfléchir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réfléchi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réfléchi refleʃi play_arrow

Citations contenant le mot « réfléchi »

  • M.M.  : Tous les six mois nous tenons une conférence à Kinshasa, nous l’avons tenue aussi à Cotonou il y a un mois sur le même sujet que celui abordé lors de l’AMF. C’était notre fardeau parce que, via les réseaux sociaux, nous recevons dix à vingt demandes de production tous les jours. En tant que record label nous produisons des artistes, notamment Dena Mwana et El Georges, nous avons signé avec Rachel Anyeme. Certainement qu’à cet effet, plusieurs voient le travail que nous abattons et de manière innocente, nous envoient des messages où ils demandent aussi à être produits. Nous nous sommes rendu compte, malgré toute notre bonne volonté, qu’il est impossible de produire tout le monde. C’est alors que nous avons réfléchi à ce qu’il serait possible de faire pour tout le monde qui ne serait pas onéreux et qui pourrait aider certaines personnes à trouver des solutions à leurs problèmes. C’est ainsi que de fil en aiguille, nous avons mis en place des formations où sont expliqués les prérequis qui les outilleront pour le moment où ils aborderont un producteur ou voudront faire de la musique. , Interview. Michel Mutahali : « Nous avons réfléchi à ce qu’il serait possible de faire pour tout le monde » | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo
  • Philippe Bana, entraîneur de handball et directeur technique national, se souvient d'un Jean Castex méticuleux et réfléchi à la tête de l'Agence nationale du sport. "Même dans les sujets difficiles, si je reprends le dossier des cas techniques, il nous avait reçus pour nous dire qu'il comprenait, il avait analysé cela, assure-t-il. C'est quelqu'un qui a une énorme puissance de travail et une capacité à comprendre les enjeux qui est immédiate." Franceinfo, "Énorme puissance de travail", "un homme réfléchi"... Des proches de Jean Castex dans le milieu sportif vantent l'homme et la méthode
  • La recrudescence du virus dans certaines régions et la découverte de nouveaux clusters notamment en Mayenne inquiètent les autorités, qui réfléchissent à imposer le port du masque dans certaines rues et marchés.  midilibre.fr, Coronavirus : le masque bientôt obligatoire en extérieur ? - midilibre.fr
  • Duncan explique que les thématiques et le monde d’Everwild sont créés, mais le gameplay doit être mûrement réfléchi pour s’y adapter. XboxSquad.fr, Everwild : Rare réfléchit toujours au gameplay
  • Penser sans écrire, c'est comme parler sans réfléchir. De Anonyme
  • Je suis communiste parce que cela me dispense de réfléchir. De Frédéric Joliot-Curie
  • Nous avons les idées arrêtées dès que nous cessons de réfléchir. De Ernest Renan
  • Et maintenant, réfléchissez, les miroirs. De Jacques Rigaut / Ecrits, le miroir
  • L’ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit. De Aristote
  • Nul homme réfléchi ne peut espérer. De Maurice Barrès
  • Le sage réfléchit avant d'agir. De Proverbe persan
  • Les mécontents, ce sont des pauvres qui réfléchissent. De Talleyrand
  • En période de stress, les femmes parlent sans réfléchir. Les hommes, eux, agissent sans réfléchir. De Allan Pease / Pourquoi les femmes ne savent pas lire les cartes routières
  • La photographie est un instant qui ne se réfléchit pas, suspendue à une fraction de seconde qui laisse à réfléchir. De Rémy Donnadieu
  • Un miroir est une surface polie, faite pour réfléchir, mais parfois bien impolie quand elle vous fait réfléchir. De Gérard de Rohan Chabot
  • Entendre ou lire sans réfléchir est une occupation vaine ; réfléchir sans livre ni maître est dangereux. De Confucius / Entretiens
  • Apprendre sans réfléchir est vain. Réfléchir sans apprendre est dangereux. De Confucius
  • Ki houen Sseu réfléchissait à plusieurs reprises avant de faire une chose. Le Maître, l'ayant appris, dit : Il suffit de réfléchir deux fois. Confucius en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong], Entretiens, III, 5 (traduction S. Couvreur)
  • Entendre ou lire sans réfléchir est une occupation vaine ; réfléchir sans livre ni maître est dangereux. Confucius en chinois Kongzi ou Kongfuzi [maître Kong], Entretiens, I, 2 (traduction S. Couvreur)
  • Réfléchir, c'est déranger ses pensées. Jean Rostand, Pensées d'un biologiste, Stock
  • On n'est héroïque que par le fait de ne pas réfléchir. Il faut donc entretenir une masse de sots. Ernest Renan, Caliban, Orlando , Lévy
  • Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir. Henri Poincaré, La Science et l'hypothèse, Flammarion
  • Rien ne sert de penser, faut réfléchir avant. André Isaac, dit Pierre Dac, L'Os à moelle, Julliard
  • Les miroirs feraient bien de réfléchir un peu avant de renvoyer les images. Jean Cocteau, Essai de critique indirecte, Grasset
  • Il vaut mieux ne pas réfléchir du tout que de ne pas réfléchir assez. Paul, dit Tristan Bernard, Triplepatte, Librairie théâtrale

Images d'illustration du mot « réfléchi »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réfléchi »

Langue Traduction
Corse riflessiva
Basque erreflexibo
Japonais 再帰的
Russe возвратный
Portugais reflexivo
Arabe انعكاسي
Chinois 反身的
Allemand reflexiv
Italien riflessivo
Espagnol reflexivo
Anglais reflexive
Source : Google Translate API

Synonymes de « réfléchi »

Source : synonymes de réfléchi sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « réfléchi »



mots du mois

Mots similaires