La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « prudent »

Prudent

Variantes Singulier Pluriel
Masculin prudent prudents
Féminin prudente prudentes

Définitions de « prudent »

Trésor de la Langue Française informatisé

PRUDENT, -ENTE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− [Corresp. à prudence A] Qui a de la prudence, qui fait preuve de prudence. Synon. avisé, circonspect, mesuré, prévoyant, réfléchi, sage; anton. imprudent, audacieux, hardi, intrépide, imprévoyant, téméraire, fou.
1. [En parlant d'une pers.] La science le rendra justement [le médecin] plus prudent et plus circonspect; il s'abstiendra dans le doute, au lieu de se livrer d'une manière inconsidérée à l'empirisme (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 31).Il se promettait d'être prudent avec Philomène, ne voulant pas en arriver à une guerre ouverte, sur cet étroit plancher mouvant qui les emportait, lui et son chauffeur (Zola, Bête hum.,1890, p. 261):
1. Dans l'exercice du pouvoir, Baudouin II nous apparaît en effet comme un administrateur appliqué et ponctuel (...), un capitaine consciencieux et méthodique (...), un chef d'état prudent, sans la fougue de tempérament de Baudouin Ier, sans non plus ses coups de joueur. Grousset, Croisades,1939, p. 113.
P. anal. [En parlant d'un animal] Cheval prudent. Ceux que nous croyons les plus étourdis, la mouche, le papillon à la tête légère (...) se montrent tout à coup prudents, prévoyants, habiles (Michelet, Insecte,1857, p. 45).
[Constr. avec un compl. locatif désignant une activité ou un domaine d'activité] Prudent en affaires, dans ses affaires; prudent au jeu. O'Penny est un grand chef vaillant au combat, prudent au conseil, comme le serpent bleu son ancêtre (Ponson du Terr., Rocambole,t. 4, 1859, p. 32).Les habitants de ce pays sont en général silencieux, froids, calculés et prudents dans leur conduite (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 154).La presse devint plus modérée et plus prudente dans ses appréciations (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 385).
2. [En parlant d'un comportement, d'une activité] Les recommandations de conduite prudente, de bon sens et de bon goût qu'on peut attendre d'un tel père (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 510).C'est seulement après un long, patient, attentif et très prudent travail que la nouvelle drogue est proposée à l'utilisation humaine (R. Schwartz, Nouv. remèdes et mal. act.,1965, p. 15):
2. La Garde nationale (...) faisait des reconnaissances très prudentes dans les bois voisins, fusillant parfois ses propres sentinelles, et se préparant au combat quand un petit lapin remuait sous des broussailles... Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Boule de suif, 1880, p. 115.
[P. méton. du déterminé] Main, œil, regard prudent(e). Le gardien fauchait le gazon, d'une faux prudente entre les pierres (Giraudoux, Simon,1926, p. 179).Il considérait l'abbé, subitement immobilisé, observateur et près de la parade (...). Sa prudente paupière inférieure était en place devant sa pupille (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 446).
3. [Qualifie un inf., une prop. dans une tournure impers.] Il serait plus prudent pour elle et pour moi que je reste dans le palais (Barrès, Jard. Oronte,1922, p. 149).À cause des lions, il n'est pas prudent de circuler la nuit (Gide, Retour Tchad,1928, p. 913):
3. J'ai gagné, il y a quelques jours, une forte grippe et quoique ce ne soit pas grave, il est prudent à moi de ne pas négliger une petite maladie de cette espèce après les grandes maladies qui me sont survenues durant les dernières années dans les organes de la respiration. Tocqueville, Corresp.[avec Gobineau], 1855, p. 229.
SYNT. Homme, femme, esprit prudent(e); geste, habitude, marche, silence, vie prudent(e); avisé, circonspect, méthodique, patient, pondéré, précautionneux, prévoyant, vigilant, sage et prudent.
B.− [Corresp. à prudence B] Vieilli. Qui a de la prudence. Synon. sage.L'homme léger est entraîné par le charme de faire écouter ses paroles; l'homme prudent est entraîné par les charmes du silence (Saint-Martin, Homme désir,1790, p. 354).Ne vous irritez pas contre moi, honnête et prudent lecteur; je l'ai payé assez cher pour ne devoir intéresser que votre pitié! (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 53).
II.− Substantif
A.− Personne prudente.
1. [Corresp. à supra A] Cette évocation des puissances redoutées de tous mettait les prudents en fuite (Hamp, Champagne,1909, p. 128).Beaucoup de femmes redoutent la jeunesse de l'homme : ce sont les prudentes. Elles ont appris, quelquefois à leurs dépens, que la jeunesse est dévoratrice, que l'amour du jeune homme consume son objet (Mauriac, J. homme,1926, p. 45).
2. [Corresp. à supra B] Il y a uniformité dans les mœurs, quand les proverbes sont cités, avec la même révérence, par les prudents de toutes les classes de la société (Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 372).
B.− Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. [Corresp. à supra A] J'ai été indigné du mal qu'en dit [des tableaux de Serre] M. Millin, mais cet homme était antiquaire juré et membre de 44 académies (...). Un tel être doit connaître le prudent, l'utile, le plat, mais non le Beau (Stendhal, Mém. touriste,t. 3, 1838, p. 231).
Prononc. et Orth. : [pʀydɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1ertiers xiies. « sage, avisé » (Alberic, Alexandre, 3, 21, éd. ds Elliott Monographs, 38, p. 38); b) 1455 « qui est empreint de sagesse » (Mielot, Adv. direct. ds Cheval au Cygne, I, 234 ds Gdf. Compl. : prudente circonspection). Empr. au lat. prudens « qui prévoit, qui sait d'avance, réfléchi, avisé » (issu de providens, de providere, « prévoir »). Fréq. abs. littér. : 1 701. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 107, b) 2 873; xxes. : a) 2 268, b) 2 531.

Wiktionnaire

Nom commun - français

  1. Personne prudente.
  2. (Histoire) Juriste romain qui adaptait les textes juridiques aux cas particuliers.
    • Un autre aspect original du système juridique romain réside dans le travail des juristes. Ceux que l'on nomme les prudents, contribuent à l'élaboration du droit en adaptant les règles aux cas particuliers. — (Michèle Ducos, « L'originalité du système juridique romain », dans Vita Latina, vol. 130-131, 1993, p. 67)
    • Arya, en sanscrit, excellent, puissant, chef : titre des membres de la caste des Xchatrias. L'érudition de certains Franco-Allemands en a fait un peuple : les Ariens. C'est comme si nous faisions un peuple, des prudents de Rome. — (Louis Jacolliot, Voyage aux ruines de Golconde et à la cité des morts, 1875, Éditions E. Dentu, 1879, note 1 page 49)

Adjectif - français

prudent \pʁy.dɑ̃\ masculin

  1. Qui ne prend pas de risque immodéré, qui prend des précautions, sage.
    • Dans l'espèce humaine, la Parthénogénèse n'a été vue que par les yeux de la foi ; il n'en est pas ainsi dans les rangs inférieurs de l'animalité, et même à ce degré, la chose est si extraordinaire qu'elle a dû, au début, être accueillie par les esprits prudents avec certaines réserves, sinon même avec incrédulité. — (Yves Delage & Marie Goldsmith, La Parthénogénèse naturelle et expérimentale, Flammarion, 1913, p.2)
  2. Tempéré, fondé sur l’aversion au risque et au danger.
    • Il a tenu une conduite prudente dans cette affaire.
    • Il fit une réponse très prudente.
    • Ce fut une action prudente que la sienne.
    • Il fit une retraite prudente.
    • Il a gardé un silence prudent.
    • Vos avis prudents m’ont empêché de faire cette faute.
    • Bientôt le moment qu’il guettait arriva. La maison Puech et Lacamp râlait. Le jeune homme négocia alors son mariage avec une adresse prudente. Il fut accueilli, sinon comme un sauveur, du moins comme un expédient nécessaire et acceptable. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, p. 63)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRUDENT, ENTE. adj.
Qui a de la prudence, qui est doué de prudence. C'est un homme très prudent, une femme très prudente. Il se dit aussi de la Conduite dans les affaires du monde et dans les choses qui y ont rapport. Il a tenu une conduite prudente dans cette affaire. Il fit une réponse très prudente. Ce fut une action prudente que la sienne. Il fit une retraite prudente. Il a gardé un silence prudent. Vos avis prudents m'ont empêché de faire cette faute.

Littré (1872-1877)

PRUDENT (pru-dan, dan-t') adj.
  • 1Qui a de la prudence. C'était la femme prudente qui est donnée proprement par le Seigneur, Bossuet, Mar.-Thér. Plus prudent dans les affaires du siècle que le ministre de la pénitence, qui souvent ne les connaît pas, Massillon, Carême, Confess. Une femme prudente est la source des biens, Destouches, Diss. v, sc. dern. Maman, bonne, humaine… heureuse comme le sont presque toujours les personnes prudentes, Diderot, Lett. à Mlle Voland, 15 nov. 1768.

    Substantivement. Ce sont de tels sages et de tels prudents à qui Jésus-Christ déclare que les secrets de son royaume sont cachés, Bossuet, Comédie, 9.

  • 2Conforme à la prudence, en parlant des choses. Conduite prudente. J'imite de Conrart le silence prudent, Boileau, Épît. I. Et vos soins trop prudents Les ont tous écartés [mes amis] ou séduits dès longtemps, Racine, Brit. III, 5.

HISTORIQUE

XVIe s. Prudent homme et sage maistre Dominique, licencié es loix…, Coust. gén. t. II, p. 1049. Femme prudente et sage est l'ornement de son mesnage, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PRUDENT. Ajoutez : - REM. Régnier a dit prudent à : Et prudent au danger, Que je me garderais de croire de léger, Élég. III. Très bon emploi et digne d'être imité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prudent »

Lat. prudentem, contracté de providentem, prévoyant (voy. PROVIDENCE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin prudens (« prévoyant, prudent, sage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin prudens (« prévoyant, prudent, sage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prudent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prudent prydɑ̃

Fréquence d'apparition du mot « prudent » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « prudent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « prudent »

  • Le poltron se dit prudent et l'avare économe.
    Publius Syrus — Sentences
  • Si on est le moindrement prudent en affaires, on n'expose ses opinions que sous la forme de questions.
    Jean-Marie Poupart — Beaux-draps
  • L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.
    Napoléon Bonaparte
  • Il faut être prudent de ne pas vendre son soleil pour s'acheter une chandelle.
    P. Ladino
  • Quand tu rencontres la douceur, sois prudent, n'en abuse pas, prends garde de ne pas démasquer la violence.
    Pierre Reverdy — En vrac, Éditions du Rocher
  • Avec les femmes il vaut mieux être téméraire que trop prudent. On arrive plus vite et aussi sûrement.
    Pamphile Lemay — Picounoc le maudit
  • Ne te montre pas soupçonneux envers tout le monde, mais prudent et ferme.
    Démocrite — Fragments
  • Il faut être prudent, mais non pas timide.
    Voltaire
  • Le prudent se fait du bien, le vertueux en fait aux autres.
    Voltaire
  • Le sellier s'est aussi montré inhabituellement prudent, prévenant que les impacts de l'épidémie de COVID-19 restaient durs à évaluer et que la situation était toujours "difficile" en Europe et aux Etats-Unis malgré un rebond en Asie.
    Hermes International : Hermès prudent alors que l'activité et la marge ont chuté au deuxième trimestre | Zone bourse
Voir toutes les citations du mot « prudent » →

Traductions du mot « prudent »

Langue Traduction
Anglais careful
Espagnol cuidado
Italien attento
Allemand vorsichtig
Chinois 小心
Arabe حذر
Portugais cuidado
Russe осторожный
Japonais 注意深く
Basque kontuz
Corse attentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « prudent »

Source : synonymes de prudent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « prudent »

Combien de points fait le mot prudent au Scrabble ?

Nombre de points du mot prudent au scrabble : 10 points

Prudent

Retour au sommaire ➦