Timoré : définition de timoré


Timoré : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TIMORÉ, -ÉE, adj.

A. − Domaine relig.,,Qui est pénétré d'une crainte louable, mais sensiblement exagérée; principalement de la crainte de mal faire ou d'offenser Dieu`` (Foulq.-St-Jean 1962). Synon. scrupuleux; anton. désinvolte.Âme, conscience timorée. Lucile était une personne très-timorée, et qui fatiguait souvent son ame à force de scrupules et d'interrogations secrètes sur sa conduite (Staël, Corinne, t. 3, 1807, p. 354).Ce vieil homme, si pieux et si timoré, avait-il été séduit par la « langue dorée » de Diderot? (Guéhenno, Jean-Jacques, 1948, p. 225).
B. − Qui a peur, qui craint le danger, les risques. Synon. craintif, pusillanime, timide (v. ce mot B); anton. courageux, crâne2(fam.), entreprenant, fort1, hardi, téméraire.Éducateur, fonctionnaire timoré; esprit timoré; attitude, nature timorée; analyse, imitation timorée. La science occidentale est terriblement timorée et routinière, depuis une vingtaine d'années (L. Daudet, Homme et poison, 1925, p. 94).Je connaissais trop ce garçon timoré et anxieux pour douter du trouble où avait dû le plonger le parti qu'il avait pris (Mauriac, Nœud vip., 1932, p. 224).
P. ext. Qui est trop méfiant, trop prudent, indécis. L'armée qui devait marcher sur Tours était prête, mais quand il s'agit de partir, Hilperik devint tout à coup indécis et timoré (Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 107).Guillaume Ierétait aussi prudent et même timoré que son ministre était audacieux (Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 213).
Empl. subst. Chez le républicain aux idées libérales, anticatholiques, on reconnaît bien le timoré, le Lièvre, − comme on l'appelle au Théâtre-Français,qui a peur de l'ombre de ses oreilles (Goncourt, Journal, 1893, p. 356).À l'entendre, c'était un timoré qui réduisait, chaque jour davantage, ses affaires (Mauriac, Nœud vip., 1932, p. 84).
Prononc. et Orth.: [timɔ ʀe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1578 « pieux, qui craint Dieu » (Cl. Despence, Apophtegmes ecclesiastiques, VIII, 47, p. 503 ds Fr. mod. t. 6, p. 175); 2. 1611 « scrupuleux à l'extrême » (Cotgr.); 3. 1769 « qui est trop prudent, trop attaché à ses habitudes, qui craint les responsabilités, l'imprévu » (Voltaire, Dict. philosophique, art. Terelas); 4. 1876 subst. masc. plur. (Lar. 19e). Empr. au lat. eccl.timoratus « qui craint Dieu ». Fréq. abs. littér.: 148.

Timoré : définition du Wiktionnaire

Adjectif

timoré \ti.mɔ.ʁe\ masculin

  1. Qui est trop disposé à la crainte, au scrupule.
    • Sous les gouvernements faibles et timorés, qui se piquaient de pratiquer l'alliance du trône et de l'autel, c'est l'Église qui s'est prévalue du Concordat pour assurer sa prépondérance, …. (Discours d'Émile Combes à Auxerre, 4 septembre 1904)
  2. Qui a peur dans une situation particulière.
    • Mais comment partager notre vécu? Nous sommes trop souvent timorés. Nous craignons que les autres nous traitent de naïfs! — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 146)

Nom commun

timoré \ti.mɔ.ʁe\ masculin (pour une femme on dit : timorée)

  1. Celui qui est trop disposé à la crainte, au scrupule.
    • Quoi que puissent espérer les sycophantes, quoi que puissent appréhender les timorés, le peuple de notre pays ne se laisse pas prendre aux parodies de justice. (Joseph Caillaux; « Discours de Montpellier » in Ma doctrine -1926)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Timoré : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TIMORÉ, ÉE. adj.
Qui est trop disposé à la crainte, au scrupule. Vous êtes bien timoré. C'est une âme timorée.

Timoré : définition du Littré (1872-1877)

TIMORÉ (ti-mo-ré, rée) adj.
  • 1Qui est pénétré d'une crainte salutaire, en parlant de la crainte d'offenser Dieu. Pénitent d'autant plus timoré qu'il était ignorant, Voltaire, Éduc. d'un prince. Des vieillards timorés, des moines fanatiques, Versant sur l'avenir des larmes prophétiques, Maudissent cette guerre et pleurent leur pays, Masson, Helvét. VI. Lucile était une personne très timorée, et qui fatiguait souvent son âme à force de scrupules et d'interrogations secrètes sur sa conduite, Staël, Corinne, XIX, 5.

    Conscience timorée, celle que la crainte du mal alarme facilement, qui porte la délicatesse jusqu'au scrupule. La princesse palatine croyait voir partout dans ses actions un amour-propre déguisé en vertu ; quel supplice à une conscience timorée ! Bossuet, Anne de Gonz. Né avec une conscience très timorée, il veillait avec sévérité et avec scrupule sur lui-même, Condorcet, Bertin.

  • 2Qui porte très loin le scrupule en général. Il me semble qu'une femme est d'ordinaire moins timorée qu'une fille, Voltaire, Dict. phil. Terelas. Autant nous devons de sévérité à l'esprit de mécontentement et de murmure, autant nous devons de patience, de discussion et d'exhortation aux doutes des âmes timorées, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 340. Vous ne me ferez jamais croire qu'un avocat de Paris, un homme d'esprit, soit timoré à ce point-là, Th. Leclercq, Prov. t. III, p. 154, dans POUGENS.

HISTORIQUE

XVIe s. Timoré, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « timoré »

Étymologie de timoré - Littré

Ital. timorato ; du lat. timoratus, de timor, crainte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de timoré - Wiktionnaire

Du latin ecclésiastique timoratus (« qui craint Dieu »)[1], de timeo, es, ere, ui (« craindre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « timoré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
timoré tɛ̃ɔre play_arrow

Citations contenant le mot « timoré »

  • Pourtant dominés, les Palois se sont montrés opportunistes et ramènent un nul du Comminges, face à un TFC encore timoré. Un résultat encourageant. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Foot. Pau FC – Toulouse (2–2) en amical : un joli coup de Pau à Saint-Gaudens - La République des Pyrénées.fr
  • Déni ? Fatigue ? Procrastination ? Les acteurs de l’industrie immobilière sont passés par toute la palette des sentiments depuis le déclenchement de la crise sanitaire qui n’était ni prévue ni prévisible et dont les déflagrations économiques et sociales n’ont pas encore donné leur pleine mesure. Après de longues semaines d’isolement, le retour timoré à ce qui s’appelle encore un bureau, ils n’ont plus qu’une idée en tête : remettre, après la trêve estivale, leurs incertitudes et leurs inquiétudes comme pour profiter des derniers instants de mise sous perfusion de pans entiers de l’économie. Business Immo - Le site de l'immobilier d'entreprise, À quoi s’attendre pour la rentrée ? - Business Immo
  • Les Renault ferment le top 10 en compagnie d’un timoré Sebastian Vettel (Ferrari, 10e). Le Français Pierre Gasly (AlphaTauri, 11e) a réalisé la performance de rouler plus vite que son remplaçant Alexander Albon (Red Bull, 12e), tandis que le revenant Nico Hülkenberg (Racing Point) n’a pu faire mieux qu’un 13e chrono. autohebdo.fr, F1 - Découvrez la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020
  • Dans un peu moins d'une heure, Arsenal et Chelsea croiseront le fer en finale de la FA Cup à Wembley. Des retrouvailles sur la dernière marche d'une compétition, un an après s'être disputé le trophée de la Ligue Europa (succès 4-1 de Chelsea). Une rencontre qui pourrait, d’ailleurs, permettre aux Gunners d'accrocher l'Europe malgré une 8e place en Premier League, et qui mettra aux prises deux entraîneurs novices à ce stade de la compétition dans la peau du numéro un. Une finale, enfin, assez inattendue quand on sait que les Blues ont du se défaire de Liverpool en huitième de finale (victoire 2-0) et qu'Arsenal, pourtant bien timoré cette saison, a écarté Manchester City au tour précédent. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Arsenal-Chelsea : les compositions officielles !
  • Tout cela confronte l’Occident à ses contradictions et à ses faiblesses. Pour le gouvernement Trump, la politique d’engagement avec la Chine « est le plus grand échec de la politique étrangère des États-Unis depuis les années 1930 ». Pour des raisons économiques, bien entendu : la défense des droits de la personne n’est pas sa tasse de thé. Enfermé en lui-même, M. Trump jappe fort contre Pékin, mais, dans les faits, cela n’empêche pas la Chine de continuer à étendre ses tentacules en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine… Quant à l’Europe, elle est trop divisée pour pouvoir affronter Pékin sur la question hongkongaise — une Europe dont le moteur allemand considère que sa relation avec la Chine est avant tout économique. Pékin parie que l’indignation de l’Occident sera timorée, puisqu’il a toujours pu le faire. Le Devoir, L’Occident timoré | Le Devoir

Images d'illustration du mot « timoré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « timoré »

Langue Traduction
Corse timidu
Basque herabe
Japonais 臆病な
Russe робкий
Portugais tímido
Arabe خجول
Chinois 胆小
Allemand schüchtern
Italien timido
Espagnol tímido
Anglais timid
Source : Google Translate API

Synonymes de « timoré »

Source : synonymes de timoré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « timoré »



mots du mois

Mots similaires