Sincérité : définition de sincérité


Sincérité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SINCÉRITÉ, subst. fém.

A. − Qualité d'une personne sincère, qui exprime des sentiments réellement éprouvés, qui ne cache pas ses pensées. Synon. franchise, loyauté; anton. fourberie, hypocrisie.Sincérité absolue, convaincante; affirmer, déclarer, s'exprimer, répondre avec sincérité; douter de la sincérité de qqn. Ils se parlaient de tout avec une sincérité parfaite, qui quelquefois eût semblé bien impolie à un indifférent, et toujours trop naïve (Stendhal,L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 175).Elle avait une sincérité de détail, qui la poussait à parler, à avouer (...); et moi j'avais une sincérité d'ensemble, qui me poussait à composer, (...) au prix de menus mensonges, chaque jour, chaque mois de franchise (Giraudoux,Simon, 1926, p. 108).
Loc. adv. En toute sincérité. Sincèrement. Mais toi, en toute sincérité, qu'est-ce que tu désires? (Montherl.,Fils personne, 1943, I, 3, p. 280).Elle chuchota très bas... Tu dors? et je faillis lui répondre en toute sincérité: « Oui, maman » (Colette,Pays connu, 1949, p. 76).
En partic. Qualité d'un artiste qui s'exprime de façon sincère; caractère de l'œuvre ainsi obtenue. La sincérité de l'acteur. Ne point mentir ni dans la composition de l'ensemble, ni dans celle des moindres détails de l'édifice à construire. À coup sûr, aujourd'hui, un parti pris de sincérité absolue serait très nouveau et probablement très piquant (Viollet-Le-Duc, Archit., 1863, p. 485).Le cas extrême de la sincérité littérale a pour aboutissement inévitable (...) le roman à clef (Du Bos,Journal, 1925, p. 369).
P. méton., rare. Attitude, comportement, réaction sincère. Tant de grâces à recevoir pour des flatteries, tant de persécutions à recueillir pour des sincérités (Chateaubr.,Mém., t. 2, 1848, p. 509).Même si le psychanalyste a des sincérités successives, quelle créance accorder à un monsieur qui change de Weltanschauung à chaque heure? (Choisy,Psychanal., 1950, p. 25).
B. − Caractère de ce qui est sincère, de ce qui est exprimé de façon sincère. Sincérité des déclarations, d'une promesse. Ses lettres avaient quelque valeur par leur sincérité froide et tranchante (Sand,Hist. vie, t. 3, 1855, p. 334).Sans mettre en doute la sincérité des motifs qui inspiraient cet avis, je jugeai bon de ne pas le suivre (De Gaulle,Mém. guerre, 1956, p. 295).
C. − Caractère authentique d'un acte administratif, d'un document, d'un témoignage. Synon. authenticité; anton. falsification, trucage.On peut donc distinguer une critique de sincérité destinée à déterminer si l'auteur du document n'a pas menti, et une critique d'exactitude destinée à déterminer s'il ne s'est pas trompé (Langlois, Seignobos,Introd. ét. hist., 1898, p. 139).Les commissaires aux comptes doivent garantir, après examen, la sincérité des comptes de la société (...) c'est-à-dire certifier que ceux-ci sont exempts de toute fraude (Gestion fin.1979).
[Dans le cadre d'un scrutin] Synon. régularité, vérité.La sincérité des opérations électorales. La sincérité des élections, la liberté de la presse, toutes les libertés imaginables (Zola,E. Rougon, 1876, p. 365).Toute une série de dispositions légales ou règlementaires visent la sincérité du scrutin (Vedel,Dr. constit., 1949, p. 366).
Prononc. et Orth.: [sε ̃seʀite]. Ac. 1694, 1718: -ce-; dep. 1740: -cé-. Étymol. et Hist. 1. a) xves. [ms.] « caractère de ce qui est sincère » la cinseritez de vostre amour (Brun de Long Borc, Cyrurgie, ms. de Salis, f o1a ds Gdf. Compl.); b) 1676 « parole, propos sincères » (Mmede Sévigné, Corresp., éd. R. Duchêne, t. 2, p. 316); surtout au plur. 1685 (Id., ibid., t. 3, p. 192); 2. 1516 [éd.] « qualité d'une personne sincère » ici, p. méton. ([Jean de Vignay], Miroir histor. ds Delb. Notes mss); 3. 1842 diplom. « authenticité d'un acte » (Ac. Compl.). Empr. au lat. d'époque impérialesinceritas « pureté, intégrité » au propre et au fig., dér. de sincerus, v. sincère. Fréq. abs. littér.: 1 533. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 534, b) 1 230; xxes.: a) 2 586, b) 2 995. Bbg. Ball (P. M.). Sincerity: the Rise and Fall of a Critical Term. Mod. Lang. R. 1964, t. 59, pp. 1-11. − Kerbrat-Orecchioni (C.). L'Énonciation de la subjectivité dans le lang. Paris, 1980, pp. 213-214. − Quem. DDL t. 10.

Sincérité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

sincérité \sɛ̃.se.ʁi.te\ féminin

  1. Caractère de celui ou ce qui est sincère.
    • On constate une parfaite sincérité dans ses paroles.
    • Je vous parle en toute sincérité.
    • Croyez à la sincérité de mes promesses.
    • Comment se fait-il que la vérité fuie devant nous comme si ce n’était pas de la vérité, et qu’on ne puisse pas, malgré sa sincérité, être sincère ? — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sincérité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SINCÉRITÉ. n. f.
Caractère de celui qui est sincère. On constate une parfaite sincérité dans ses paroles. Je vous parle en toute sincérité. Il se dit aussi du Caractère de ce qui est sincère. Croyez à la sincérité de mes promesses.

Sincérité : définition du Littré (1872-1877)

SINCÉRITÉ (sin-sé-ri-té) s. f.
  • 1Qualité de l'homme sincère. La sincérité est une ouverture de cœur qui nous montre tels que nous sommes ; c'est un amour de la vérité, une répugnance à se déguiser, un désir de se dédommager de ses défauts et de les diminuer même par le mérite de les avouer, La Rochefoucauld, Réfl. div. p. 112. Je trouve cet endroit un des plus touchants de la doctrine chrétienne, parce que le Fils de Dieu y établit la plus aimable de toutes les vertus, qui est la sincérité, Bossuet, Médit. sur les Évang. Sermon sur la montagne, 16e jour. M. de Montausier, montrant les vertus de l'ancienne Rome aux prélats de la nouvelle, fit admirer à cette nation une judicieuse sincérité qui valait mieux que ses subtilités et ses adresses, Fléchier, Duc de Mont. Je sais que, du mensonge implacable ennemie, Josabet livrerait même sa propre vie, S'il fallait que sa vie à sa sincérité Coûtât le moindre mot contre la vérité, Racine, Athal. III, 4.

    La treille de sincérité, vigne imaginaire dont le vin faisait involontairement parler avec sincérité ceux qui en buvaient.

    Il se dit aussi des choses. La modestie du visage de Marie-Thérèse répondait de la sincérité et de la bonté de son cœur, Fléchier, Mar.-Thér. Dans ses vers pleins de sincérité, Boileau, Ép. I.

  • 2 Au pl. Actes, paroles de sincérité. Les flatteurs plaisent au commencement ; mais ils dégoûtent quand ils flattent toujours, et qu'ils ne mêlent pas leurs louanges de quelques sincérités moins favorables, Bussy-Rabutin, dans SÉV. t. V, p. 427, éd. RÉGNIER. Voici la suite de mes sincérités… il y a quatre jours qu'il prit une fantaisie à ma jambe de s'enfler…, Sévigné, 15 avr. 1685. Tous ceux de l'Académie qui pouvaient se plaindre de quelques-unes de ces sincérités dont nous avons parlé, allèrent le voir pour…, Fontenelle, Méry.
  • 3 Terme de diplomatique. Authenticité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Sincérité : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SINCÉRITÉ, s. f. (Morale.) La sincérité n’est autre chose que l’expression de la vérité. L’honnêteté & la sincérité dans les actions égarent les méchans, & leur sont perdre la voie par laquelle ils peuvent arriver à leurs fins : parce que les méchans croient d’ordinaire qu’on ne fait rien sans artifice.

La sincérité est une ouverture de cœur. On la trouve en fort peu de gens ; & celle que l’on voit d’ordinaire, n’est qu’une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres.

Si nos ames étoient de purs esprits, dégagés des liens du corps ; l’une liroit au fond de l’autre : les pensées seroient visibles, on se les communiqueroit sans le secours de la parole ; & il ne seroit pas nécessaire alors de faire un précepte de la sincérité ; c’est pour suppléer, autant qu’il en est besoin, à ce commerce de pensées, dont nos corps gênent la liberté, que la nature nous a donné le talent de proférer des sons articulés. La langue est un truchement, par le moyen duquel les ames s’entretiennent ensemble ; elle est coupable, si elle les sert infidelement, ainsi que le feroit un interprete imposteur, qui trahiroit son ministere.

La loi naturelle qui veut que la vérité regne dans tous nos discours, n’a pas excepté les cas où notre sincérité pourroit nous couter la vie. Mentir c’est offenser la vertu, c’est donc aussi blesser l’honneur : or on convient généralement que l’honneur est préférable à la vie ; il en faut donc dire autant de la sincérité.

Qu’on ne croie point ce sentiment outré : il est plus général qu’on ne pense. C’est un usage presque universel dans tous les tribunaux, de faire affirmer à un accusé, avant de l’interroger, qu’il répondra conformément à la vérité, & cela même, lorsqu’il s’agit d’un crime capital. On lui fait donc l’honneur de supposer, qu’il pourra, quoique coupable du fait qu’on lui impute, être encore assez homme de bien, pour déposer contre lui-même, au risque de perdre la vie, & & de la perdre ignominieusement. Or le supposeroit-on, si l’on jugeoit que la loi naturelle le dispensât de le faire ?

La morale de la plûpart des gens, en fait de sincérité, n’est pas rigide : on ne se fait point une affaire de trahir la vérité par intérêt, ou pour se disculper, ou pour excuser un autre : on appelle ces mensonges officieux ; on les fait pour avoir la paix, pour obliger quelqu’un, pour prévenir quelqu’accident. Misérables prétextes qu’un mot seul va pulvériser : il n’est jamais permis de faire un mal, pour qu’il en arrive un bien. La bonne intention sert à justifier les actions indifférentes ; mais n’autorise pas celles qui sont déterminément mauvaises.

Sincérité, franchise, naïveté, ingénuité, (Synonym.) La sincérité empêche de parler autrement qu’on ne pense, c’est une vertu. La franchise fait parler comme on pense ; c’est un effet du naturel. La naïveté fait dire librement ce qu’on pense ; cela vient quelquefois d’un défaut de réflexion. L’ingénuité fait avouer ce qu’on sait, & ce qu’on sent, c’est souvent une bétise.

Un homme sincere ne veut point tromper. Un homme franc ne sauroit dissimuler. Un homme naïf n’est guere propre à flatter. Un ingénu ne sait rien cacher.

La sincérité fait le plus grand mérite dans le commerce du cœur. La franchise facilite le commerce des affaires civiles. La naïveté fait souvent manquer à la politesse. L’ingénuité fait pécher contre la prudence.

Le sincere est toujours estimable. Le franc plaît à tout le monde. Le naïf offense quelquefois. L’ingénu se trahit.

Je n’ajouterai rien à ces remarques de l’auteur des synonymes françois, mais je renvoie pour les choses aux mots, Franchise, Ingénuité, Naïveté, Sincérité. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sincérité »

Étymologie de sincérité - Littré

Lat. sinceritatem, de sincerus, sincère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sincérité - Wiktionnaire

Du latin sinceritas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sincérité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sincérité sɛ̃serite play_arrow

Citations contenant le mot « sincérité »

  • "Manœuvres frauduleuses visant à altérer la sincérité du scrutin et les résultats des élections". C'est le recours que Brice Lafontaine, colistier du candidat LERM Romain Grau, a déposé à titre personnel après les élections municipales de Perpignan. Un recours qui vise Jean-Marc Pujol. France 3 Occitanie, Municipales à Perpignan : un colistier de Romain Grau dépose un recours en annulation
  • En faisant un album de reprises, je sais que je ne recherche pas nécessairement l'originalité. Ce que je cherche, c'est la sincérité, l'émotion. Thomas Dutronc France Culture, Thomas Dutronc : "Je cherche à être sincère plus qu'à être original"
  • En ouverture de la séance, dans une déclaration préalable, Jean-Pierre Masbou, candidat malheureux à la présidence, a donné le ton. "Le temps est au travail. J’apporterai ma contribution avec loyauté et sincérité. Je ne fonctionnerai pas dans un e opposition mais dans une force constructive. Toutefois, les deux tiers des maires qui ont plébiscité mon programme et qui représentent près de 50 % des suffrages exprimés, doivent être rassurés. Je veillerai, dans un esprit démocratique et respectueux, à l’équité entre toutes les communes. Ma voix est sincère et très déterminée pour la réussite de cette communauté de communes." Le président, Micel Delpech le remerciait de cette déclaration et en prenait acte. ladepeche.fr, Villefranche-de-Rouergue. Un climat apaisé à la communauté de communes - ladepeche.fr
  • Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’ANP , a indiqué Jeudi, que l’ère d’édification de la nouvelle Algérie, dans laquelle nous nous engageons, en toute confiance, fermeté et détermination, exige, plus que jamais, un sens du patriotisme et du devoir national des plus élevés, une haute moralité, une discipline exemplaire, ainsi qu’une sincérité et une loyauté indéfectible envers l’Institution militaire et la nation. , Chanegriha: L’ère d’édification de la nouvelle Algérie exige une sincérité et une loyauté indéfectible envers l’Institution militaire et la nation
  • La sincérité est un calcul comme un autre. De Jean Anouilh / Becket ou l’honneur de Dieu
  • En matière de sentiment, le manque de logique est la meilleure preuve de la sincérité. De Léon Tolstoï
  • Il n'est rien de si beau que la sincérité. Mais souvent ce qu'on croit n'est pas la vérité. De Destouches
  • L'échec n'entache pas la sincérité de la tentative. De Paul Auster / Moon Palace
  • La sincérité mène à l'exactitude. De Gao Xingjian / La montagne de l'âme
  • Personne peut-être n’a jamais été assez sincère pour définir la sincérité. De Friedrich Nietzsche
  • L’ironie est l’une des formes de la sincérité. De Alfred Capus / Les Pensées
  • La sincérité est la perle qui se forme dans la coquille du coeur. De Proverbe soufi
  • Ce qu'il y a de pire chez le fanatique, c'est la sincérité. De Oscar Wilde
  • La sincérité est parfois une audace de grand mérite, parfois lâche facilité. De Pierre Dehaye
  • La musique n'est pas une question de style mais de sincérité. De Björk
  • Il n'y a pire abus que de sincérité. De Camille Goemans / Aphorisme
  • Un peu de sincérité est chose dangereuse ; beaucoup de sincérité est absolument fatal. De Oscar Wilde / Le Critique en tant qu’artiste
  • Une petite sincérité est une chose dangereuse et une grande sincérité est absolument fatale. De Irène Peter
  • La sincérité est un perpétuel effort pour créer son âme telle qu'elle est. Jacques Rivière, De la sincérité envers soi-même, Gallimard
  • Il n'était habile à exprimer que ce qu'il n'éprouvait pas. Raymond Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel, Grasset
  • Une vérité clairement comprise ne peut plus être écrite avec sincérité. Marcel Proust, Essais et articles, Senancour c'est moi , Gallimard
  • Comment lutter de sincérité avec André Gide ? Nous n'en avons qu'une, et il en a douze. Jean Prévost, Les Caractères, Albin Michel
  • Je ne crois que les histoires dont les témoins se feraient égorger. Blaise Pascal, Pensées, 593 Pensées
  • Je veux qu'on soit sincère, et qu'en homme d'honneur, On ne lâche aucun mot qui ne parte du cœur. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Le Misanthrope, I, 1, Alceste
  • […] J'ai le défaut D'être un peu plus sincère en cela qu'il ne faut. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Le Misanthrope, I, 2, Alceste
  • S'il est incertain que la vérité que vous allez dire soit comprise, taisez-la. Maurice Maeterlinck, Le Double Jardin, Fasquelle
  • La sincérité est un don comme un autre. N'est pas sincère qui veut. Julien Green, Journal, Plon
  • Nos actes les plus sincères sont aussi les plus calculés. André Gide, Si le grain ne meurt, Gallimard
  • On ne peut à la fois être sincère et le paraître. André Gide, L'Immoraliste, Mercure de France
  • Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité, voilà tout. Paul, dit Tristan Bernard, Ce que l'on dit aux femmes, Fayard
  • […] Une certaine espèce de menteurs dont chaque mensonge est un enchaînement d'authentiques accès de sincérité. Marcel Aymé, Le Chemin des écoliers, Gallimard

Traductions du mot « sincérité »

Langue Traduction
Corse sincerità
Basque zintzotasun
Japonais 誠意
Russe искренность
Portugais sinceridade
Arabe اخلاص
Chinois 诚意
Allemand aufrichtigkeit
Italien sincerità
Espagnol sinceridad
Anglais sincerity
Source : Google Translate API

Synonymes de « sincérité »

Source : synonymes de sincérité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sincérité »



mots du mois

Mots similaires