La langue française

Droiture

Sommaire

  • Définitions du mot droiture
  • Étymologie de « droiture »
  • Phonétique de « droiture »
  • Évolution historique de l’usage du mot « droiture »
  • Citations contenant le mot « droiture »
  • Images d'illustration du mot « droiture »
  • Traductions du mot « droiture »
  • Synonymes de « droiture »
  • Antonymes de « droiture »

Définitions du mot droiture

Trésor de la Langue Française informatisé

DROITURE, subst. fém.

Qualité de ce qui est droit (cf. droit2), fait d'être droit.
A.− Vieux
1. [En parlant d'un objet] Cf. droit2I A 1.Ce grand diable long et maigre, dont la taille et le caractère ont la droiture d'un mât (Tharaud, Pour fid. de Péguy,1928, p. 182).
Loc. adv. En droiture
a) Selon une ligne droite. Au lieu de gouverner en droiture mon talent naturel (...) je me suis mis à l'égarer vers des fins toutes contraires (Sainte-Beuve, Volupté, t. 1, 1834, p. 48).
b) En droite ligne, directement. Je vous conseille d'aller en droiture à Naples (Mérimée, Lettres à une inconnue,1870, p. 57).La religion de l'originalité mène en droiture au paradoxe (Benda, Fr. byz.,1945, p. 74).
2. [En parlant de la position d'un objet] Cf. droit2I B 2 a.Les bougies et la chandelle qui illuminaient le festin vacillèrent puis reprirent leur droiture, leurs flammes en forme d'ovale effilé se remirent à briller stablement (Arnoux, Roi,1956, p. 55).
3. Dans le domaine de l'esprit.Cf. droit2I C 2.La droiture de sa raison [de Clotilde] l'avertissait d'une présence intellectuelle qu'il ne fallait pas mépriser (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 69):
1. ... il avait surtout un grand bon sens, une droiture de jugement qui lui faisait, le plus souvent, trouver le mot juste, au milieu des commérages de la province. Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 919.
B.− Usuel, dans le domaine de la mor.[Le compl. explicité ou non désigne un attribut, une manifestation de la pers. humaine] Cf. droit2I C 1 a.Heureusement pour l'alliance française, le tsar Nicolas II était un souverain d'une droiture à toute épreuve (Foch, Mém.,t. 1, 1929, p. XXVI):
2. Nous venons de prononcer le mot de fierté. Vertu susceptible, que parcourent mêlés les premiers frémissements de l'orgueil et de l'agressivité. Mais en les contenant et en les intériorisant elle ramène leurs agitations à une légère vibration de vie, transfigure leurs raideurs en droiture. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 562.
Péj. Avec une idée d'inflexibilité, de rigueur, d'insensibilité :
3. ... que fera Maurras? Il m'écrira : « (...) ce qui vous choque, vous, ondoyant, c'est la droiture de notre ligne de conduite; il y a des terrains que nous avons besoin d'exproprier, par droiture, et des êtres que nous avons besoin d'écraser. Vous, vous regardez surtout l'être que l'on écrase; nous, nous regardons à marcher droit. (...) » Gide, Journal,1917, p. 611.
SYNT. Droiture inflexible, parfaite; droiture morale, professionnelle; droiture du caractère, du cœur, de la conscience; droiture d'esprit (en tant que siège de la moralité); droiture des actes, des intentions, des sentiments; réputation, sentiment de droiture; (agir) avec droiture.
Rem. 1. Droiture est fréquemment associé à d'autres termes tels que dignité, franchise, force, honnêteté, honneur, impartialité, justice, loyauté, simplicité, sincérité, vérité. Où la tourmente vous a-t-elle jeté (...) ô mon vrai maître (...) Vous m'avez enseigné (...) la droiture et le courage (France, Étui nacre, Mém. vol., 1892, p. 222). 2. On rencontre ds la docum. l'adj. et subst. masc. droiturier, vx. a) Synon. de légitime. À ceux d'Auxerre le roi manda par ses hérauts de le recevoir comme leur naturel et droiturier seigneur (Id., J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 471). b) (Celui) qui se comporte avec droiture. Les doux de la terre; (...) les justes, les droituriers (Renan, Hist. peuple Isr., t. 3, 1891, p. 41). Hauturière et docile, alerte et droiturière (...) La Sainte la plus grande après Sainte Marie (Péguy, Tapisserie Ste-Geneviève et J. d'Arc, 1913, p. 110).
Prononc. et Orth. : [dʀwaty:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1130-40 « ce qui est légal ou juste, droit » (Wace, Conception ND, éd. W. R. Ashford, 345); b) 1680 (Rich. : Equité. Sincérité. C'est un homme qui a de la droiture); 2. a) ca 1170 a droiture directement (Chr. de Troie, Erec, éd. M. Roques, 160); b) 1662 fig. « rectitude, rigueur » droiture d'esprit [pour le raisonnement scientifique] (Pascal, Pensées, éd. L. Lafuma, Papiers non classés, série XXI, 511-2). Dér. de droit2, droite2*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 340. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 488, b) 492; xxes. : a) 551, b) 433. Bbg. Bambeck (M.). Mittellateinische Lexikalia zum FEW. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 219. − Gohin 1903, p. 307 (s.v. droiturier, ière).La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 317. − Lew. 1960, p. 168, 183.

Wiktionnaire

Nom commun

droiture \dʁwa.tyʁ\ féminin

  1. Disposition à se conduire, à se comporter toujours conformément aux règles du devoir, ou le fait de se comporter ainsi.
    • Pascal avait de la droiture ; mais il était peureux et crédule. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Le commissaire aux comptes exerce sa profession avec honnêteté et droiture. Il s'abstient, en toutes circonstances, de tout agissement contraire à l'honneur et à la probité. — (Article 3 – « Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes », version consolidée au 12 décembre 2006)
  2. (Marine) Pour un navire, aller en droiture ou faire sa route en droiture, c'est aller à sa destination sans escale, ni relâche.
    • le cabotage est presque toujours préféré, ce n'est pas en raison des difficultés de la navigation en droiture mais parce que les escales multiplient les occasions de réaliser des opérations commerciales — (Yvette Barbaza, Le paysage humain de la Costa Brava, 1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DROITURE. n. f.
Disposition à se conduire, à se comporter toujours conformément aux règles du devoir, ou Le fait de se comporter ainsi. Agir avec droiture. Un caractère plein de droiture. Droiture de cœur. Droiture d'intention.

Littré (1872-1877)

DROITURE (droi-tu-r') s. f.
  • 1Direction qui ne s'écarte ni à droite ni à gauche. La droiture du chemin.

    Vieilli en ce sens.

    En droiture, loc. adv. Directement, en droite ligne. Combien voulez-vous pour me mener en droiture à Venise ? Voltaire, Cand. 19. Je prends le parti de t'envoyer cette lettre en droiture à Genève, Rousseau, Hél. V, 13.

    Fig. Tout est bon et va en droiture, Bossuet, Lett. quiét. 296. Les espérances de négocier en droiture avec les Persans s'évanouirent, Voltaire, Russie, II, 12.

    La locution en droiture est en usage, bien que droiture au sens propre ait vieilli.

    Terme de graveur. Taille roide, longue et mal contournée.

  • 2État d'un esprit droit et judicieux. Force et droiture d'esprit. Il sentit par la droiture de son esprit que cet art de prédire [astrologie] ne pouvait être que chimérique, et il craignit par délicatesse de religion que les succès ne fussent la punition de ceux qui réussissaient, Fontenelle, Cassini.
  • 3État d'une âme droite et loyale. Agir avec droiture. La droiture du cœur. Cacher un grand fonds de perfidie sous des apparences de droiture, Bouhours, d'Aubusson, liv. II, dans RICHELET. Il faut faire une déduction équivalente à tout cela comme d'un temps perdu ; en quoi il faut user d'une grande droiture, Vauban, Dîme, p. 92. Une âme sans droiture, sans vérité, Massillon, Av. Jugement. M. le duc de Berry avait de la droiture ; il ne se doutait seulement pas ni de fausseté ni d'artifice, Saint-Simon, 294, 23. Ô mes héros ! cœurs faits pour la droiture, Faits pour l'amour, la sagesse et la paix ! Malfilâtre, Narcisse, ch. I. Un mortel généreux connaît mal l'imposture ; Aisément dans un autre il croit voir sa droiture, Ducis, Macbeth, I, 1.

HISTORIQUE

XIIe s. Vamque pitié, douce dame, et droiture, Couci, X. Las ! chascun chante, et je plor et souspir, Et si n'est pas droiture ne raisons, ib. XII. Amors, amors, je muir [meurs] et sans droiture [justice], ib. p. 126. De sainte iglise en puet la dreiture [les droits] perir, Et as clers et as lais puet à perte venir, Th. le mart. 60.

XIIIe s. Si vous prie, biaus niés [beau neveu], que vous m'aidiés ma droiture à garder, Chron. de Rains, 171. Et puis apriès la daumique [dalmatique] en quoi on lit l'Evangile, qui doitiestre blance et senefie droiture, ib. p. 104. Renart s'en va grant aleüre ; Li levrier viegnent à droiture, Ren. 8098. …[Il] mis aroit à sa droiture Le grant orguel qui le fait reveler [rebeller, révolter], Et en verroit [viendrait] plustost à repentance, Poésies mss. t. III, p. 1287, dans LACURNE. D'amors est itel la droiture, Et fu, et tosjors sera ; Cuer qui en li maint [demeure] et dure, S'il est bon, mels [mieux] en vaudra, ib. t. II, p. 579. S'on n'en rent au sengneur aucune de ses droitures, ch'est à savoir chens [cens], rentes ou redevances, Beaumanoir, XXIV, 8. Car quant dant Denier [l'argent] vient en place, Droiture faut, droiture efface, Rutebeuf, 222. Li commandement de droit sont cist : Vivre honestement, garder soi de grever autrui, rendre à chascun sa droiture, le Conseil de PIERRE DE FONT. 477.

XVe s. Il faisoit lever les rentes, les tonlieux [impôts], les vinages, les droitures et toutes les revenues que…, Froissart, I, I, 65. Adonc firent au corps toutes ses droictures honnorablement comme il appartenoit à ung roy, et l'enterrerent leans, Lancelot du lac, t. III, f° 113.

XVIe s. Ce me semble contre droicture [équité], Marot, J. V, 300. Pour reparer l'offense très amere, Qu'Eve commist contre toute droicture…, Marot, J. V, 334. Par le feu et violence des coings nous ramenons un bois tortu à sa droictre, Montaigne, IV, 204.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DROITURE. Ajoutez : - REM. Au sens d'état d'une âme droite et loyale, Mme de Sévigné a dit droitures, au pluriel : Les ruses de ceux-ci [les Fourbin], les droitures des autres [les Grignan], à Guitaut, avril ou mai 1674.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DROITURE, s. f. (Jurisp.) en Normandie signifie ligne directe. Art. 125. (A)

Droiture, (Marine.) aller en droiture ou faire sa route en droiture, c’est faire sa route pour l’endroit destiné, sans aucun relâche ni sans s’arrêter en aucun endroit. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « droiture »

Droit 1 ; provenç. dreitura, dretura, drechura ; espagn. derechura ; portug. direitura ; ital. drittura, dirittura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De droit + suffixe -ure
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « droiture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
droiture drwatyr

Évolution historique de l’usage du mot « droiture »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « droiture »

  • La famille est une école de droiture, d'équilibre, de force et de progression, et de ceux qui s'y soustraient s'engagent infailliblement dans la voie du mal et de la perdition. De Guy René de Plour / Défricheur de Hammada
  • Les hommes d’Etat ne doivent pas garder le souvenir des faiblesses des hommes, car très souvent, ils devront se confier à eux comme s’ils croyaient en leur droiture. De Jean-Marie Le Pen / Meeting de Lyon - 11 Mars 2007
  • La droiture humaine n'est pas le chemin le plus court pour arriver au but. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Celui qui répond à un homme avec droiture lui donne un baiser à la bouche. De La Bible / Le Livre des proverbes
  • Dieu donne à la franchise, à la fidélité, à la droiture un accent qui ne peut être ni contrefait, ni méconnu. De Joseph de Maistre / Du pape
  • On peut bien ouvrir et lire nos lettres. On n'y trouvera que des exemples de droiture et le dégoût des combines.
  • "Son expérience, ses compétences mais également sa connaissance de Famille Michaud Apiculteurs permettront à Marie Lecal-Michaud de relever de nouveaux défis tout en assurant la permanence de la philosophie insufflée par les trois générations qui l’ont précédée. Car Famille Michaud Apiculteurs, entreprise familiale indépendante, défend 5 valeurs qui fédèrent les équipes : l’humilité, le droit à l’erreur, l’ambition, la droiture et le respect. C’est autour d’elles que l’entreprise construit son développement. Attentive aux attentes de ses clients, cherchant via l’innovation à leur apporter toujours plus de bonheur au quotidien, elle souhaite créer des richesses et les partager avec ses collaborateurs : 91 % d’entre eux sont ainsi actionnaires de l’entreprise… Des engagements qui vont de pair avec la préservation des ressources naturelles : de la protection des abeilles à l’écoconception… La nomination de Marie Lecal-Michaud comme directrice générale pérennise cette formidable aventure familiale " indique encore l’entreprise. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Marie Lecal-Michaud nommée directrice générale de Famille Michaud apiculteurs - La République des Pyrénées.fr
  • LE TERRAIN, ENCORE LE TERRAIN, TOUJOURS LE TERRAIN. Première ville de plus de 100 000 habitants conquise par « l’extrême droite » (ou plutôt « l’extrême droiture », comme disait Jean-Marie Le Pen) depuis qu’en 1995 le frontiste Jean-Marie Le Chevallier devint maire de Toulon, Perpignan suscite l’étonnement. Mais l’élection de Louis Aliot et de ses 41 colistiers face à un front républicain est […] Présent, Camille Galic…   En bref - Présent

Images d'illustration du mot « droiture »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « droiture »

Langue Traduction
Anglais righteousness
Espagnol justicia
Italien giustizia
Allemand gerechtigkeit
Chinois
Arabe نزاهه
Portugais justiça
Russe праведность
Japonais 正義
Basque iustitiá
Corse giustizia
Source : Google Translate API

Synonymes de « droiture »

Source : synonymes de droiture sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « droiture »

Partager