Déguisement : définition de déguisement


Déguisement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGUISEMENT, subst. masc.

Action de déguiser*; résultat de cette action.
I.− [En parlant d'une pers. ou d'un trait du comportement hum.]
A.− Action de (se) vêtir de manière à (se) rendre méconnaissable; résultat de cette action. P. méton. Ce qui sert à déguiser.
1. Vêtement de carnaval, de bal masqué, etc.; costume d'emprunt appartenant à une certaine époque, à une certaine catégorie professionnelle ou sociale, à un personnage imaginaire. (Quasi-)synon. travestissement.Rocambole, l'homme aux déguisements multiples, et si merveilleusement métamorphosé (Ponson du Terr., Rocambole,t. 5, 1859, p. 249).Pour le mardi-gras, il y a bal costumé à Magic-City et je voudrais trouver un déguisement original... Peut-être m'habiller en gitana (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 220):
1. ... un corset, une crinoline, des paniers Watteau, (...), de la poudre et du fard, voici divers objets qui rentrent tous dans le concept de la parure ou de l'habillement féminins : qu'avec ces objets on costume et que l'on pare un homme mûr et aussitôt sa voix, ses gestes, sa démarche, tout ce qui, sous le déguisement, trahit sa vraie nature, va, par le contraste susciter le rire de tous. Il entre quelque chose de cette mascarade en toute occasion qui prête à rire, ... Gaultier, Le Bovarysme,1902, p. 72.
SYNT. Déguisement comique, étrange, inattendu, original; mettre, prendre, revêtir, trouver un déguisement; servir de déguisement à.
P. compar. avec ou sans valeur péj. Ce costume de Parisienne en course allait (...) aussi mal que possible à la beauté féerique de cette créature et semblait sur elle une sorte de déguisement (A. France, Balthasar,La Fille de Lilith, 1889, p. 89).Le carré de sa barbe grise semble postiche, et sa redingote professionnelle, un déguisement (Martin du G., Devenir,1909, p. 9).
2. SPECTACLES. Costume de scène adapté à un rôle, à un personnage. Réduit (...) à cette extrémité de me cacher au théâtre sous le déguisement des rôles (Gautier, Fracasse,1863, p. 127).Le théâtre est la clef de tout; car les scènes ne trompent personne; et les décors et les déguisements, non plus (Alain, Propos,1935, p. 1283).
3. P. iron. Vêtement bizarre, inadapté à la situation présente et qui produit un effet comique, enlaidit. (Quasi-)synon. accoutrement, mascarade.Mon cher patron dans son déguisement verdâtre de membre de l'institut (Duhamel, Maîtres,1937, p. 226):
2. − Est-ce que tu ne remettras plus ta robe et ton chapeau, (...)? Cosette se tourna vers le porte-manteau de la garde-robe où sa défroque de pensionnaire était accrochée. − Ce déguisement! (...) non, je ne remettrai jamais ces horreurs. Avec ce machin-là sur la tête, j'ai l'air de Madame chien-fou. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 91.
B.− P. métaph. ou au fig. Action de cacher, de transformer (généralement volontairement); résultat de cette action. Absol. Dissimulation, tromperie. Langage du déguisement; avouer son déguisement; parler sans déguisement. Au lieu d'avoir recours aux mensonges, aux déguisemens, renoncez une seule fois à l'imposture (Genlis, Chev. Cygne,t. 2, 1795, p. 290):
1. [En parlant d'un aspect de la personnalité] :
3. ... cette phrase [« dis-moi tout! »] n'est qu'un déguisement. Alors elle a une utilité fatale. Elle sert à masquer l'absence de la tendresse même sous une apparence imposante d'intérêt sérieux. On ne donne pas d'amour mais on prétend mettre à sa place quelque chose de bien meilleur et de plus digne. Gobineau, Les Pléiades,1874, p. 227.
2. [En parlant d'une chose abstr.] Action de dénaturer, de falsifier, de simuler; résultat de cette action. Le déguisement de la réalité. L'apparence n'est que le déguisement de la vérité (Brasillach, Corneille,1938, p. 312).L'idéologie n'est que le déguisement et le masque de la politique (Civilis. écr.,1939, p. 3003).
II.− P. anal. [En parlant d'une chose concr.] Action de dissimuler sous un aspect généralement plus flatteur que l'aspect habituel; résultat de cette action. Quelque vertu mystérieuse du printemps qui venait faisait de la neige un simple déguisement du paysage (Hémon, M. Chapdelaine,1916, p. 243).
Spéc., ART CULIN. Cette benoîte liqueur [le vin cuit], composée de vin choisi, de sucre, de cannelle et autres épices, est préférée à tous les déguisements ou mélanges de l'eau-de-vie appelés Ratafiat (sic) (Balzac, Les Paysans,1844, p. 64).
Prononc. et Orth. : [degizmɑ ̃]. Ds Ac. 1694 sous l'anc. forme desguisement; ds Ac. 1718 sous cette forme et sous la forme mod.; ds Ac. 1740-1932 uniquement sous la forme moderne. Étymol. et Hist. xiiies. « action de se déguiser, ce qui sert à déguiser » (Isopet de Lyon, 1726 ds T.-L.); 1549 « tromperie » (Est.). Dér. de déguiser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 382. Fréq. rel. littér. : xixes. a) 632, b) 587; xxes. : a) 459, b) 493.

Déguisement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

déguisement \de.ɡiz.mɑ̃\ masculin

  1. Action de déguiser, de se déguiser.
    • Le déguisement est une coutume du carnaval.
    • Encore aujourd’hui le déguisement a un rôle majeur dans le carnaval de rue. — (Blodwenn Mauffret, Le carnaval de Cayenne: le jeu carnavalesque, une esthétique de proximité, 2005)
    • Imaginer que se défoncer en soirée et coucher va vous bombarder personne à part entière, c’et comme croire qu’un déguisement fait de vous un Indien. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 239)
  2. (Par extension) Ce qui sert à déguiser.
    • Prendre un déguisement.
    • Il sera difficile de le reconnaître sous ce déguisement.
    • Un déguisement de clown.
  3. (Figuré) Fausses apparences, artifice pour cacher la vérité.
    • Le déguisement de la pensée.
    • Il a beau se servir de déguisements, il ne parvient pas à nous tromper.
    • Parlez-moi sans déguisement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déguisement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGUISEMENT. n. m.
Action de déguiser, de se déguiser. Le déguisement est une coutume du carnaval. Il se dit, par extension, de Ce qui sert à déguiser une personne. Prendre un déguisement. Il sera difficile de le reconnaître sous ce déguisement. Il signifie au figuré Fausses apparences, artifice pour cacher la vérité. Le déguisement de la pensée. Il a beau se servir de déguisements, il ne parvient pas à nous tromper. Parlez-moi sans déguisement.

Déguisement : définition du Littré (1872-1877)

DÉGUISEMENT (dé-ghi-ze-man) s. m.
  • 1Ce qui sert à déguiser une personne. Ce noir déguisement cache au moins quelque chose, Hauteroche, Deuil, SC. 1. Et la fière Fulvie Se couvre, sans rougir, d'un vil déguisement, Voltaire, Catil. II, 1.

    État d'une personne déguisée. Il passa à la faveur de son déguisement. Sous ces déguisements j'ai déjà rétabli Presque en toute sa force un amour affaibli, Corneille, Toison, II, 1.

  • 2 Fig. Travestissement accidentel de la vérité, de la réalité. La renommée N'a porté jusqu'à nous ces grands renversements Que sous l'obscurité de cent déguisements…, Corneille, Rodog. I, 1.
  • 3Artifice pour cacher la vérité. Dis, mais en peu de mots, et sûr que les tourments M'auront bientôt vengé de tes déguisements, Corneille, Théod. IV, 6. Fidèle en ses paroles, incapable de déguisement, sûre à ses amis, Bossuet, Duchesse d'Orl. C'est ambition, c'est avarice, c'est envie, c'est animosité, c'est déguisement et supercherie, Bourdaloue, Instruct. Prudence du salut, Exhortation. Je dis ce que je pense, et sans déguisement ; Je suis, sans réfléchir, mon premier mouvement, Regnard, Distr. IV, 7. Cent vertus que l'erreur couronne Sont de vains noms que l'orgueil donne à ses adroits déguisements, Lamotte, Odes, t. I, p. 363, dans POUGENS. Les hommes qui agissent sans déguisement, Fénelon, Tél. III. Que faistu, lui dit-il, faible et timide amant ? Pourquoi troubler les airs de plaintes éternelles ? Est-ce d'aujourd'hui que les belles Ont recours au déguisement ? Rousseau J.-B. Cantate 6. Par là, malgré la fraude et les déguisements, Vos yeux démêleront ses secrets sentiments, Voltaire, Zaïre, IV, 5.
  • 4Action de déguiser, par l'art de la cuisine, une viande ou autre aliment. Jamais rien ne fut mieux servi, et, entre autres choses, il y eut douze sortes de viandes et de déguisements dont personne n'a jamais ouï parler, et dont on ne sait pas encore le nom, Voiture, Lett. 10.

HISTORIQUE

XIIIe s. Si pren… Autre desguiseüre…, la Rose, 11244.

XVIe s. Ilz n'userent plus de desguisement ny ne controuverent plus de desfaittes, pour la reverence de Caton, Amyot, Cat. d'Utiq. 80.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉGUISEMENT. - REM. Richelieu, Lettres, etc. t. VI, p. 26 (en 1638), a donné un régime à déguisement, qu'il prend au sens actif : " Le déguisement des résolutions que vous prendrez est si important qu'il n'y a rien que vous ne deviez faire pour surprendre les ennemis. "

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déguisement »

Étymologie de déguisement - Littré

Déguiser ; provenç. desguisamen.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de déguisement - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de déguiser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déguisement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déguisement degisœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déguisement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déguisement »

  • – le 22/08 : RALLYE VÉGÉTALE: Assis en cercle autour d’une assiette remplie de fruits et plantes comestibles, à chacun son tour, un dé géant est lancé. Quand le 6 apparaît,il faut se rendre au milieu du cercle, enfiler un déguisement et réussir à manger les condiments jusqu’à ce qu’une autre personne fasse un 6. Unidivers, Les enfants au jardin! Jardin des Cimes Passy samedi 25 juillet 2020
  • Avec ce premier roman, Karina Sainz Borgo prouve l’intense pouvoir de la fiction pour nous engager dans les violences de nos temps. Pendant les manifestations au Venezuela et leurs répressions sanglantes, une jeune femme nommée Adelaida survit. Elle a été une étudiante en lettres, a été amoureuse, a eu une mère, a vécu dans un appartement avec de la porcelaine et des livres, et tout s’est effondré. Il ne s’agit plus d’un sujet lointain, la peur de son héroïne nous prend. Comment échapper à ce pays où plus rien ne tient ? Elle se souvient que les femmes se maquillaient, «personne ne voulait vieillir ni avoir l’air pauvre. Cacher, farder, sauver les apparences : telle était la devise de la patrie». Par la grâce d’un dernier déguisement, Adelaida va organiser sa fuite. Madame Figaro, Grand Prix de l'Héroïne Madame Figaro 2020 : et les gagnantes sont... - Madame Figaro
  • En tout cas, l’idée vendredi est donc d’être le roi ou la reine de la beaufitude. « Sortez les claquettes/chaussettes, bob, chemises déjantées, bretelles, et déguisements en tout genre, libre à votre imagination… », invite le Pépère Bar, situé rue Nicolas-Leblanc dans le centre de Lille.  , À Lille, un bar organise une « Soirée Beaufs » avec un concours du meilleur déguisement | Lille Actu
  • Nous nous rencontrons maintes et maintes fois sous mille déguisements sur les chemins de la vie. De Carl Gustav Jung
  • Il n’y a point de déguisement qui puisse longtemps cacher l’amour où il est, ni le feindre où il n’est pas. De François de La Rochefoucauld
  • Les problèmes sont le déguisement préféré de l’opportunité. De Anonyme

Images d'illustration du mot « déguisement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déguisement »

Langue Traduction
Corse mascherà
Basque mozorro
Japonais 変装
Russe маскировка
Portugais disfarce
Arabe تمويه
Chinois 伪装
Allemand verkleidung
Italien travestimento
Espagnol disfraz
Anglais disguise
Source : Google Translate API

Synonymes de « déguisement »

Source : synonymes de déguisement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déguisement »



mots du mois

Mots similaires