La langue française

Modération

Sommaire

  • Définitions du mot modération
  • Étymologie de « modération »
  • Phonétique de « modération »
  • Citations contenant le mot « modération »
  • Traductions du mot « modération »
  • Synonymes de « modération »
  • Antonymes de « modération »

Définitions du mot modération

Trésor de la Langue Française informatisé

MODÉRATION, subst. fém.

A. − Qualité, comportement d'une personne qui se tient éloignée de tout excès. Synon. discrétion, mesure, réserve, retenue, sagesse.Montrer de la modération, faire preuve de modération; modération dans la conduite, dans les idées, dans les paroles; conseils de modération; parler, user de qqc. avec modération; inviter à la modération. Il arrive presque toujours entre deux personnes que lorsque l'une se laisse aller à beaucoup de violence, l'autre redouble de modération et de douceur (Constant,Journaux, 1804, p.144).Feuillebois oubliait toute modération. Sa main libre s'abattit sur l'épaule de Samuel qui fléchit (Van der Meersch,Invas. 14, 1935, p.207).V. amict ex. 3 et chic ex. 20:
1. ... jamais chez lui la ruse ne dégénéra en trahison, ni l'énergie en brutalité comme chez son prédécesseur. Sa fermeté se tempéra toujours de modération et finalement de clémence. Grousset,Croisades, 1939, p. 112.
En partic. Éloignement de tout excès dans le luxe ou dans les plaisirs. Modération dans les dépenses (synon. économie, épargne); modération dans le boire et le manger (synon. sobriété, tempérance). Dans cet accès même de tardive paillardise, il savait encore le prix de la modération (Aymé,Jument, 1933, p.26).Lorsqu'il prenait un plaisir, il devait s'y livrer avec modération, en disant «Je me délasse» (Sartre,Nausée, 1938, p.113):
2. Je l'exhorte à ne pas faire de folles dépenses. N'invite pas trop souvent tes amis, ne commets aucune excentricité. En un mot, conduis-toi avec une parfaite modération, comme doit le faire un gentleman et le fils d'un homme engagé dans d'importantes entreprises. Miomandre,Écrit sur eau, 1908, p.240.
P. méton. Caractère modéré, mesuré (d'une action ou d'une chose). Synon. mesure.Esprit, ouvrage, style plein de modération; modération du ton, de la voix, de la parole, du langage. Il me frappe vivement par la sagesse et la modération de son exposé et de sa conception (Barrès,Cahiers, t.12, 1919, p.17).Le plus intolérable, c'est l'accent non de la voix, mais de la pensée; le ton protecteur qu'elle se donne, la modération apitoyée des jugements (Romains,Hommes bonne vol., 1939, p.93).
B. −
1. Action de modérer, de rendre moindre quelque chose. Modération de la vitesse, des prix; modération des passions. Il tenterait de se contraindre (...) à la modération de son impatience, de ne pas grimper quatre à quatre (Arnoux,Double chance, 1958, p.163).
PHYS. NUCL. ,,Processus par lequel l'énergie des neutrons est réduite au moyen de collisions de diffusion sans capture appréciable`` (Nucl. 1964). La modération de ces piles entraînera en 1951 la construction de deux grandes usines d'un type nouveau pour la séparation isotopique de l'eau lourde (Goldschmidt,Avent. atom., 1962, p.92).
2. En partic. Action d'atténuer, de rendre moins rigoureux (une loi, une peine, une règle). Synon. adoucissement, mitigation, réduction.[Ils] portent des chemises de bure pendant six mois, du 14 septembre (...) jusqu'à Pâques. Ces six mois sont une modération; la règle dit toute l'année (Hugo,Misér., t.1, 1862, p.578).On ne pouvait pas demander modération pour les Boers sans être accusé (...) d'être vendu, d'être livré à l'ennemi (Jaurès,Guêpier marocain, 1914, p.78):
3. ... les ministres sont livrés à une sorte d'arbitraire (...). Mais cet arbitraire est dans l'essence de la chose même, ses inconvénients doivent être adoucis par la solennité des formes, le caractère auguste des juges et la modération des peines. Constant,Princ. pol., 1815, p.74.
DR. Modération de droit. ,,Dégrèvement partiel d'impôt accordé au contribuable à titre gracieux`` (Cap. 1936).
Prononc. et Orth.: [mɔdeʀasjɔ ̃]. Ac. 1694-1740 moderation, dep.1762 -é-. Étymol. et Hist. 1. a) 1327 moderacion «action de diminuer» (Archives nationales, JJ 64, fo301 rods Gdf. Compl.: aucunes moderacions que nous feismes nagueres sur lesdites finances); b)1936 dr. modération de droit (Cap.); 2. ca 1355 moderacion «caractère de celui qui est modéré» (Bersuire, Tite-Live, B.N. 20312ter, fo89 ds Gdf. Compl); 3. 1771 dr. «adoucissement d'une peine, d'une amende» (Trév.). Empr. au lat. moderatio «action de modérer, de tempérer; modération, mesure», dér. de moderari (modérer*). Fréq. abs. littér.: 629. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1624, b) 658; xxes.: a)445, b) 667. Bbg. Kuhfuss (W.). Modération... Rom. Forsch. 1975, t.87, pp.442-481.

Wiktionnaire

Nom commun

modération \mɔ.de.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Vertu qui porte à garder une sage mesure en toutes choses.
    • Convenons-en, les exemples de bombance qui lui sont ici donnés ne sont pas faits pour lui inspirer des idées de modération. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Modération d’esprit. — Esprit de modération.
    • L’alcool est à consommer avec modération.
    • Il s’est conduit dans cette affaire avec beaucoup de modération.
    • Il a apporté dans cette discussion toute la modération possible.
  2. (Vieilli) Retranchement, diminution d’un prix ou d’une taxe.
    • La modération d’une contribution.
    • On ne lui a fait aucune modération.
    • On ne lui accorde aucune modération.
  3. Adoucissement, mitigation.
    • La modération d’une peine, d’une amende.
  4. Présentation.
    • La modération du Journal 8h (Europe 1) par Eva Roque.
  5. Conduite, direction, guidage, pilotage d'une discussion, d'une réunion, d'une séance, d'un congrès.
    • Modération par les utilisateurs. Autre différence majeure : la modération n'est pas verticale mais horizontale. Comme sur Wikipédia, les utilisateur ont la possibilité d'intervenir directement pour modifier un contenu, un moyen selon lui (Jimmy Wales) d'encourager les comportements vertueux. — (Basile Dekonink et Nicolas Madelaine, Le cofondateur de Wikipédia lance une alternative à Facebook et Twitter Les Echos 15 Novembre 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MODÉRATION. n. f.
Vertu qui porte à garder une sage mesure en toutes choses. Modération d'esprit. Esprit de modération. Il s'est conduit dans cette affaire avec beaucoup de modération. Il a apporté dans cette discussion toute la modération possible. User de modération. Il faut garder de la modération dans la bonne fortune, mettre de la modération dans ses désirs. Il faut user des meilleures choses avec modération.

MODÉRATION signifie aussi Retranchement, diminution d'un prix ou d'une taxe. La modération d'une contribution. On ne lui a fait aucune modération. On ne lui accorde aucune modération. On dit plutôt aujourd'hui Réduction. Il signifie encore Adoucissement, mitigation. La modération d'une peine, d'une amende.

Littré (1872-1877)

MODÉRATION (mo-dé-ra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Vertu de celui qui se modère. La modération est comme la sobriété : on voudrait bien manger davantage, mais on craint de se faire mal, La Rochefoucauld, Prem. pens. n° 8. Montrons de la modération… ayons du cœur dont nous soyons les maîtres, une valeur qui n'ait rien de farouche, Molière, Festin, III, 5. La modération que le monde affecte n'étouffe pas les mouvements de la vanité ; elle ne sert qu'à les cacher, Bossuet, Duch d'Orl. Notre ministre a fait voir à toute la terre que sa modération durant quarante ans était le fruit d'une sagesse consommée, Bossuet, le Tellier. Examinez sa sagesse dans une condition privée, sa modération dans les plus grandes dignités de la cour…, Fléchier, Mme de Mont. Travaillez avec modération pour travailler longtemps, Maintenon, Lettre à Mme de la Viefville, 5 oct. 1705. La modération, je le sais assez, souvent n'est que le sceau de l'orgueil, Massillon, Or. fun. Villars. À tes discours altiers, à cet air de menace, Je veux bien opposer la modération, Voltaire, Scyth. IV, 2. Tout vouloir est d'un fou ; l'excès est son partage ; La modération est le trésor du sage, Voltaire, 4e discours. Il faut chercher la félicité souveraine dans la modération du désir, Diderot, Opin. des anc. philos. (Thomasius).

    Il se dit aussi au pluriel. Et vous faites voir Des modérations qu'on ne peut concevoir, Molière, Fem. sav. I, 2.

  • 2Action de rendre moindre. La modération d'une taxe. La modération d'une peine, d'une amende. Il a apporté une modération à cette permission générale, Pascal, Prov. IX.

HISTORIQUE

XIVe s. Ceste moderacion fete par le tribun, Bercheure, f° 70, verso. À très grande loenge non pas seulement de vertu et de prouesce, mais aveuc ce de moderacion et de prudence, Bercheure, f° 89.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MODÉRATION. Ajoutez :
3Action de rendre moins rigoureuse une règle. Beaucoup de mes pièces en manqueront [de l'unité de lieu], si l'on ne veut point admettre cette modération, Corneille, Disc. des trois unités.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XVe s. Et ay fait plusieurs appointemens, moderations [diminutions, réductions] et executions, Mantellier, Glossaire, Paris, 1869, p. 44.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MODÉRATION, s. f. (Morale.) vertu qui gouverne & qui regle nos passions. C’est un effet de la prudence, par laquelle on retient ses desirs, ses efforts & ses actions dans les bornes les plus conformes à la bonté, à la fin, & à la nécessité ou l’utilité des moyens. Or, la prudence dirige notre ame à rechercher la meilleure fin, & à mettre en usage les moyens nécessaires pour y parvenir ; c’est pourquoi la véritable modération est inséparable de l’intégrité, aussi-bien que de la diligence, ou de l’application. Elle se fait voir principalement dans les actes de la volonté & dans les actions ; c’est la marque d’un esprit sage, & c’est la source du plus grand bonheur dont on puisse jouir ici bas. J’en crois Horace plus que Séneque. « Heureux, dit-il, celui qui peut modérer ses desirs & ses affections ; il n’est allarmé ni par les mugissemens d’une mer courroucée, ni par le lever ou le coucher des constellations orageuses ; que ses vignes soient maltraitées par la grêle, que ses espérances soient trompées par une moisson infidelle, il n’en est point troublé ; que les pluies, la sécheresse, la rigueur des hivers portent la stérilité dans ses vergers, ces sortes de malheurs ne le jettent point dans le désespoir ».


Desiderantem quod satis est, neque
Tumultuosum sollicitat mare
Nec sævus arcturi cadentis
Impeius, nec orientis hædi,
Nec verberatæ grandine vineæ,
Fundusque mendax, arbore nunc aquas
Culpante, nunc torrentia agros
Sydera, nunc hiemes iniquas.

Ode I. liv. III.

C’est qu’un homme modéré, content de ce que la nature lui offre pour ses vrais besoins, est bien éloigné de s’en faire de chimériques ; s’il s’est engagé dans le commerce pour prévénir l’indigence, ou pour procurer à ses enfans une subsistance honnête, sa vertu le soutient encore contre les disgraces de la fortune. (D. J.)

Modération, (Jurispr.) ce terme, dans cette matiere, signifie adoucissement ou diminution. Les juges supérieurs peuvent modérer la peine à laquelle le juge inférieur a condamné ; ils peuvent aussi, en certains cas, modérer l’amende, c’est-à-dire la diminuer. A

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « modération »

(1327) Du latin moderatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. moderacio ; espagn. moderacion ; ital. moderazione ; du lat. moderationem, de moderari, modérer. On a dit aussi moderance.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « modération »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
modération mɔderasjɔ̃

Citations contenant le mot « modération »

  • Il ne faut pas être sage plus qu’il ne faut, mais l’être avec modération. De Saint Paul
  • La modération des grands hommes ne borne que leurs vices. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • La modération n'a pas de sens pour les femmes. De Plaute
  • L'abus d'alcool doit se faire avec modération. De Anonyme
  • En matière d'art, j'avoue que je ne hais pas l'outrance ; la modération ne m'a jamais semblé le signe d'une nature artistique vigoureuse. Charles Baudelaire, L'Art romantique
  • La modération des grands hommes ne borne que leurs vertus. Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Poésies, II
  • La parfaite raison fuit toute extrémité, Et veut que l'on soit sage avec sobriété. Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, Le Misanthrope, I, 1, Philinte
  • La modération des faibles est médiocrité. Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, Réflexions et Maximes
  • L’homme n’est riche que de la modération de ses désirs. De Louis de Bonald / Pensées
  • Etre établi dans la modération donne une bonne énergie de vie. De Yoga Sutra
  • Consommée avec modération, l'eau ne peut pas faire de mal. De Mark Twain
  • La tranquillité de l'âme provient de la modération dans le plaisir. De Démocrite
  • L’abstinence totale est plus facile que la parfaite modération. De Saint Augustin
  • Les publicités incitant à la haine ? Mieux régulées. Les messages problématiques ? Mieux signalés. Ces nouvelles mesures annoncées par Facebook vendredi 26 juin sont le signe que le réseau social n’avait plus d’autre choix que de céder face aux pressions pour une modération plus stricte des contenus. Le Monde.fr, Sous pression, Facebook annonce un durcissement de sa politique de modération
  • La série de podcasts « Chasseurs de Science » compte d'ores et déjà cinq épisodes. Cinq immersions d'une dizaine de minutes dans l'intrigante et fascinante histoire des sciences ! À écouter et déguster sans modération tout l'été. Nous nous chargeons d'assurer un approvisionnement régulier.  Futura, « Chasseurs de sciences » : des podcasts à écouter sans modération tout l'été !
  • Donald Trump a été la cible d'une nouvelle modération sur Twitter pour un message publié le 23 juin, jugé litigieux par la plateforme. L'entreprise estime qu'il glorifie la violence. Cependant, le réseau social ne peut pas aller beaucoup plus loin dans ses interventions. Numerama, Pourquoi Twitter ne peut pas aller trop loin dans la modération de Donald Trump
  • Après plusieurs semaines de pression médiatique, Facebook a pris un tournant sur la modération des contenus : le réseau social va interdire davantage de types de messages haineux dans les publicités et prévoit d'ajouter des avertissements aux publications problématiques qu'il laisse en ligne. euronews, Face au boycott de plusieurs annonceurs, Facebook durcit sa politique de modération | Euronews

Traductions du mot « modération »

Langue Traduction
Anglais moderation
Espagnol moderación
Italien moderazione
Allemand mäßigung
Chinois 适度
Arabe الاعتدال
Portugais moderação
Russe на модерации
Japonais 節度
Basque moderazioaren
Corse moderazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « modération »

Source : synonymes de modération sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « modération »

Partager