Démesure : définition de démesure


Démesure : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMESURE, subst. fém.

A.− Absence de mesure :
1. Dangers de la démesure. Le gigantisme où sont parvenus les plus illustres « dépôts de livres » a été dénoncé par Renan dès 1848... L'Hist. et ses méthodes,1961, p. 1109.
B.− Attitude excessive, dépassant les bornes :
2. Le péché est donc une révolte de l'homme contre sa condition de créature. On remarquera ici la concordance de la pensée biblique avec la pensée grecque, pour laquelle la racine du péché était précisément la démesure de l'hybris. Refus d'être créature (...) voilà le péché et c'est ce qui explique pourquoi les moralistes ont toujours donné à l'orgueil une place éminente parmi tous les vices. Philos., Relig., 1957, p. 4082.
PARAD. a) (Quasi-)synon. exagération, excès, outrance, violence. b) (Quasi-)anton. équilibre, mesure, modération.
Prononc. : [demzy:ʀ]. Étymol. et Hist. Ca 1120 a desmesure « à l'excès » (Ph. de Thaon, Comput, 1959 ds T.-L.); ca 1130 « manque de mesure, excès » (Couronnement de Louis, éd. E. Langlois, 81) − 1606, Nicot, repris dep. 1826, Mozin-Biber. Dér. de mesure*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 56. Bbg. Quem. 2es. t. 2 1971.

Démesure : définition du Wiktionnaire

Nom commun

démesure \de.mə.zyʁ\ féminin

  1. Perte du sens de la mesure, exagération excessive.
    • Comme jadis la noblesse, la plèbe aujourd’hui prenait dans le succès le goût de la démesure. — (Salluste, Guerre de Jugurtha)
    • S’il fallait en définitive reconnaître la grandeur de l’humanité européenne, c’est qu’elle pouvait à tout moment compenser la démesure de ses actions par la mesure de ses critiques. — (Jean-François Mattéi, Le Procès de l’Europe: Grandeur et misère de la culture européenne, 2011)
  2. Folie, hybris, orgueil qui s’empare d’un héros de fiction.

Forme de verbe

démesure \de.mə.zyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de démesurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de démesurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de démesurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de démesurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de démesurer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Démesure : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMESURÉ, ÉE. adj.
Qui excède la mesure ordinaire. C'est un homme d'une taille démesurée. Fig., Il est d'une ambition démesurée. Il a une envie démesurée de vous voir.

Démesure : définition du Littré (1872-1877)

DÉMESURE (dé-me-zu-r') s. f.
  • Manque de mesure, violence, orgueil.

    Mot tombé en désuétude, mais qui est excellent, et qu'on pourrait rétablir à l'aide de démesuré.

HISTORIQUE

XIIe s. Une rampoigne [reproche] [il] lui dit par desmesure, Ronc. p. 64. Diex ! por quoi l'aim [l'aimé-je], quant je ne lui puis plaire ? Ore ai-je dit folie et desmesure ; Qu'en bien aimer ne doit avoir mesure, Couci, p. 126. Biax fu Raoul et de gente faiture ; S'en lui n'eüst un poi de desmesure [violence, orgueil], Mieudres [meilleur] vasals [guerrier] ne tinst onques droiture, Raoul de C. 19.

XIIIe s. Li moine retendront son gage Ou li meïsmes en ostage ; Que felon sont à desmesure, Ren. 6559. Mes tant est fors à desmesure, Qu'il ne cremoit [craignait] nule armeüre, la Rose, 15551.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉMESURE. - HIST. Ajoutez :

XVe s. Aussi ne seroit-elle pas contente, s'il [le mari] n'avoit paine et meschief à desmesure, les Quinze Joyes de mariage, p. 80.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « démesure »

Étymologie de démesure - Littré

Dé… préfixe, et mesure ; provenç. et espagn. desmesura ; ital. dismisura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de démesure - Wiktionnaire

Préfixation du radical mesure, avec le préfixe négatif dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « démesure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démesure demœsyr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « démesure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démesure »

  • Le Samsung C49HG90, l’écran de la démesure Fredzone, -22 % sur l'écran PC Samsung C49HG90
  • La qualité d'un homme se calcule à sa démesure ; tentez, essayez, échouez même, ce sera votre réussite. De Jacques Brel
  • On peut réinventer chaque jour le luxe et le banal, la démesure et le commun. De Marc Levy / Vous revoir
  • Seule la démesure de nos souffrances peut nous réconcilier avec l’infinitude du monde. De Alain Monnier / Les ombres d’Anna
  • La démesure, en mûrissant, produit le fruit de l'erreur et la moisson qui en lève n'est faite que de larmes. De Eschyle
  • La démesure en fleurissant produit l'épi de la folie, et la récolte est une moisson de larmes. De Eschyle
  • Il faut éteindre la démesure plus encore que l'incendie. De Héraclite d'Ephèse
  • La démesure est fille de l'impiété. De Eschyle / Les euménydes
  • Satiété engendre démesure. Solon, Élégies, V, 9 (traduction E. Bergougnan)
  • Rares ceux qui, dans leur vie et dans leur art, savent rejoindre le tact et la mesure en passant par la démesure. Pierre Reverdy, En vrac, Éditions du Rocher
  • L'homme vit d'amour effréné et de prévisions exactes. Henri Petit, Les Justes Solitudes, Grasset

Traductions du mot « démesure »

Langue Traduction
Corse eccessivu
Basque gehiegizko
Japonais 過剰
Russe избыток
Portugais excesso
Arabe فائض
Chinois 过量
Allemand überschuss
Italien eccesso
Espagnol exceso
Anglais excess
Source : Google Translate API

Synonymes de « démesure »

Source : synonymes de démesure sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « démesure »



mots du mois

Mots similaires