La langue française

Économie

Définitions du mot « économie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOMIE1, subst. fém.

Art de gérer :
1. On appelle aujourd'hui économie l'administration préservatrice et ménagère de la fortune; et c'est parce que nous disons, avec une sorte de tautologie, économie domestique pour l'administration d'une fortune privée, que nous avons pu dire économie politique pour l'administration de la fortune nationale. Sismondi, Nouv. principes d'écon. pol.,1827, p. 11.
A.− Vieilli. Art de gérer sagement une maison, un ménage, d'administrer un bien. Sa fortune était médiocre et son économie détestable (France, Livre ami,1885, p. 51):
2. Certes on ne pouvait rêver de plus grande attraction que ce prince arrivant en droite ligne d'un pays de mystère. Mais c'était son économie de maître de maison qui poussait Anne d'Orgel à déplorer que Naroumof débarquât sans crier gare. Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel,1923, p. 179.
P. ext. Art d'administrer un bien, une entreprise par une gestion prudente et sage afin d'obtenir le meilleur rendement en utilisant les moindres ressources. Économie domestique (cf. ex. 1 et brasser1, ex. 1; cf. aussi Becquet, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 31).Économie privée (cf. Pradelle, Serv. P.T.T. France, 1903, p. 122 et Univers écon. et soc., 1960, p. 5205). Économie rurale (cf. Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 543 et Wolkowitsch, Élev. 1966, p. 164).
B.− Économie politique et p. ell. Économie. Ensemble de ce qui concerne la production, la répartition et la consommation des richesses et de l'activité que les hommes vivant en société déploient à cet effet. Synon. récent science économique(cf. économiste ex. 2) :
3. C'est ainsi que l'économie politique classique analyse et systématise certains modèles économiques et certaines conduites collectives régulières touchant la production la plus efficace et les échanges les plus avantageux, afin d'indiquer les meilleurs moyens d'aboutir à la prospérité dans un cadre social déterminé (dont la variabilité lui échappe bien souvent). Traité de sociol.,1967, p. 22.
Spéc. Système général dans lequel vit une collectivité, une nation. L'économie féodale était une économie fermée où les échanges commerciaux étaient réduits au minimum et où le rôle de la monnaie était donc insignifiant (Gds cour. pensée math.,1948, p. 516).Économie socialiste ou planifiée (Traité sociol.,1968, p. 10):
4. Ce succès matériel, depuis 1870, était dû (...) surtout à des clients nombreux en Orient et en Amérique, dont les appétits s'éveillaient et qui n'avaient pas encore appris à y pourvoir eux-mêmes. L'économie dite libérale, en réalité très rigoureuse, excitait les initiatives et ne tolérait que des chefs éprouvés. Chardonne, Attachements,1943, p. 173.
SYNT. Économie libre, concertée, dirigée (cf. Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p. 171). (Société d') économie mixte (cf. Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 62).
Prononc. et Orth. : [ekɔnɔmi]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme œconomie. Ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. (cf. économe1).

ÉCONOMIE2, subst. fém.

A.− Art de réduire la dépense.
1. Art de réduire la dépense dans la gestion de ses biens, de ses revenus. Quasi-synon. épargne :
1. J'ai déjà sept ou huit chevaux arabes charmants et j'en achète encore pour notre retour et pour tous nos voyages. C'est une grande économie car les chevaux à louer sont chers et ceux à acheter sont à très bon marché. Lamartine, Correspondance,1832, p. 317.
2. P. ext. Art de limiter la dépense, de diminuer la consommation de quelque chose lors de son utilisation. Les soirs d'été, elles ne veillaient pas, par économie de lumière (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 201):
2. On cherche par ce terme [« économies »] à apprécier analytiquement et directement la productivité partout et chaque fois qu'elle se manifeste d'une façon suffisamment concrète pour être mesurée dans la forme soit d'économie d'argent, soit d'économie de temps ou de matière. L'Univers écon. et soc.,1960, p. 4408.
3. P. méton., souvent au plur. Ce qui est économisé.
a) [L'économie porte sur autre chose que l'argent] Ses économies [à la Grande-Bretagne] porteront en particulier sur le tabac, les films et les produits de consommation courante (Monde,19 janv. 1952, p. 2, col. 1):
3. J'étais amené à faire du côté de Verdun toutes les économies possibles et à demander au général Pétain d'obtenir plus de rendement des forces dont il disposait. Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 220.
Économie de bouts de chandelles. Économies minimes dont le résultat n'est pas proportionné au mal donné pour les réaliser (cf. Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 78).
b) Absol. [L'économie porte sur l'argent] Sommes d'argent économisées (cf. économiser2, absol.).Là, point d'économie, point d'épargne, point de petit capital accumulé qui puisse faire vivre un jour de plus (Proudhon, Propriété?1840, p. 273).Le père Vabre était un vieil avare qui mettait ses économies dans des bas de laine (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 202).
Expressions
Faire des économies. Synon. de économiser.
À l'économie (fam.). De manière économe, sans dépenser beaucoup d'argent. Pour se nourrir à l'économie en Amérique, on peut aller s'acheter un petit pain chaud avec une saucisse dedans (Céline, Voyage,1932, p. 254).
Par économie. Afin de réaliser une économie, des économies. C'était le curé de son village qui lui avait commencé le latin [à Charles Bovary], ses parents, par économie, ne l'ayant envoyé au collège que le plus tard possible (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 4).
4. Au fig. Comportement consistant à réduire quelque chose qui coûte (travail, effort, temps, etc.). Économie de temps (cf. J. de Maistre, Corresp., t. 2, 1806-07, p. 116). L'adaptation équivaut à une économie d'efforts qui, une fois réalisée, assure à chaque être à moins de frais, l'accomplissement paisible et régulier de ses fonctions (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 107).
Spéc., domaine des arts, des lettres, etc.Réduction du nombre des moyens d'expression volontairement limités à l'essentiel; sobriété du style :
4. La lecture de Father and Son d'Edmond Gosse est pour moi un plaisir exceptionnel, une sorte de redécouverte de tout un monde que j'avais entrevu dans Mark Rutherford (...) Que j'aime cette économie de mots, cette rigueur dans le choix de l'expression, ce souci perpétuel de dire vrai! Green, Journal,1949, p. 295.
B.− P. ext. Distribution des éléments d'un ensemble complexe. Ces femmes enchanteresses, plus charmantes encore par la science de la parure et l'économie du regard (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 382).
1. Domaine littér.Économie d'une pièce (cf. Sainte-Beuve, Portraits littér., t. 2, 1844-64, p. 125). Je n'entends pas à la façon de M. Hennique l'art et l'économie du style (France, Vie littér.,t. 3, 1891, p. 143):
5. Hier, un violent disciple de Balzac souffletait Vauvenargues (...) pour avoir dit que ce n'est pas assez d'avoir de grandes facultés, qu'il faut en avoir l'économie : et remarquez qu'économie ne veut dire là qu'ordonnance, distribution, bon emploi et non épargne. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 7, 1863-69, p. 123.
2. Autres domaines. Économie animale ou économie. Celle du corps humain. Les fonctions qui lui sont propres [au pharynx, dans l'économie animale...] (La Madelaine, Chant,1852, p. 6):
6. Quand pour une cause quelconque, la résistance de l'organisme vient à faiblir (...) ces agents pathogènes pullulent, envahissent l'économie. G.-H. Roger dsNouv. Traité Méd.,fasc. 1, 1926, p. 7.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. plur. éconocroques, arg. Synon. de économies. Quant à l'hypothèse d'un casseur convoitant les éconocroques à Gabriel, elle prêtait à sourire (Queneau, Zazie, 1959, p. 205). b) L'élément formateur économo-entrant dans la composition d'un adj. La politique du nivellement doit être atténuée pour des considérations relatives à la stabilité économo-financière (Univers écon. et soc., 1960, p. 4809).
Prononc. et Orth. Cf. économie1. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 yconomie « gestion intérieure d'une maison, d'une famille » (N. Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, livre 5, chap. 14, glose 20 : yconomie est gouvernement de hotel); 1546 economie (Estienne, Dictionarium latinogallicum multo locupletus, s.v. oeconomia), réputé ,,vieilli`` ds DG; 2. fin xve-xvies. (?) « ordre par lequel les choses sont administrées » (Petit traicté d'Alchymie, 832 ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 236); 1615 (H. de Montchrestien, Traicté de l'economie politique ds Cioranescu 16e, 16011); 3. 1665 [éd.] « épargne dans la dépense » (La Rochefoucault, Réflexions ou sentences, CLXVII ds Œuvres, éd. D. L. Gilbert, t. 1, p. 98). Empr. au lat. class.oeconomia (gr. ο ι ̓ κ ο ν ο μ ι ́ α) « organisation, disposition (dans une œuvre littéraire) »; le sens 1 directement empr. au grec.
STAT. − Économie1 et 2. Fréq. abs. littér. : 3 447. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 410, b) 2 929; xxes. : a) 2 586, b) 7 772.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 221. − Heins (A.-M.). Geschichte des Wortes économie. Wissenschaftliche Zeitschrift der Karl-Marx-Univ. Leipzig. 1951/52, no3, pp. 11-12. − Vendryes (J). Parler par économie. In : [Mél. Bally (C.)]. Genève, 1959, pp. 49-62.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOMIE1, subst. fém.

Art de gérer :
1. On appelle aujourd'hui économie l'administration préservatrice et ménagère de la fortune; et c'est parce que nous disons, avec une sorte de tautologie, économie domestique pour l'administration d'une fortune privée, que nous avons pu dire économie politique pour l'administration de la fortune nationale. Sismondi, Nouv. principes d'écon. pol.,1827, p. 11.
A.− Vieilli. Art de gérer sagement une maison, un ménage, d'administrer un bien. Sa fortune était médiocre et son économie détestable (France, Livre ami,1885, p. 51):
2. Certes on ne pouvait rêver de plus grande attraction que ce prince arrivant en droite ligne d'un pays de mystère. Mais c'était son économie de maître de maison qui poussait Anne d'Orgel à déplorer que Naroumof débarquât sans crier gare. Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel,1923, p. 179.
P. ext. Art d'administrer un bien, une entreprise par une gestion prudente et sage afin d'obtenir le meilleur rendement en utilisant les moindres ressources. Économie domestique (cf. ex. 1 et brasser1, ex. 1; cf. aussi Becquet, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 31).Économie privée (cf. Pradelle, Serv. P.T.T. France, 1903, p. 122 et Univers écon. et soc., 1960, p. 5205). Économie rurale (cf. Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 543 et Wolkowitsch, Élev. 1966, p. 164).
B.− Économie politique et p. ell. Économie. Ensemble de ce qui concerne la production, la répartition et la consommation des richesses et de l'activité que les hommes vivant en société déploient à cet effet. Synon. récent science économique(cf. économiste ex. 2) :
3. C'est ainsi que l'économie politique classique analyse et systématise certains modèles économiques et certaines conduites collectives régulières touchant la production la plus efficace et les échanges les plus avantageux, afin d'indiquer les meilleurs moyens d'aboutir à la prospérité dans un cadre social déterminé (dont la variabilité lui échappe bien souvent). Traité de sociol.,1967, p. 22.
Spéc. Système général dans lequel vit une collectivité, une nation. L'économie féodale était une économie fermée où les échanges commerciaux étaient réduits au minimum et où le rôle de la monnaie était donc insignifiant (Gds cour. pensée math.,1948, p. 516).Économie socialiste ou planifiée (Traité sociol.,1968, p. 10):
4. Ce succès matériel, depuis 1870, était dû (...) surtout à des clients nombreux en Orient et en Amérique, dont les appétits s'éveillaient et qui n'avaient pas encore appris à y pourvoir eux-mêmes. L'économie dite libérale, en réalité très rigoureuse, excitait les initiatives et ne tolérait que des chefs éprouvés. Chardonne, Attachements,1943, p. 173.
SYNT. Économie libre, concertée, dirigée (cf. Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p. 171). (Société d') économie mixte (cf. Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 62).
Prononc. et Orth. : [ekɔnɔmi]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme œconomie. Ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. (cf. économe1).

ÉCONOMIE2, subst. fém.

A.− Art de réduire la dépense.
1. Art de réduire la dépense dans la gestion de ses biens, de ses revenus. Quasi-synon. épargne :
1. J'ai déjà sept ou huit chevaux arabes charmants et j'en achète encore pour notre retour et pour tous nos voyages. C'est une grande économie car les chevaux à louer sont chers et ceux à acheter sont à très bon marché. Lamartine, Correspondance,1832, p. 317.
2. P. ext. Art de limiter la dépense, de diminuer la consommation de quelque chose lors de son utilisation. Les soirs d'été, elles ne veillaient pas, par économie de lumière (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 201):
2. On cherche par ce terme [« économies »] à apprécier analytiquement et directement la productivité partout et chaque fois qu'elle se manifeste d'une façon suffisamment concrète pour être mesurée dans la forme soit d'économie d'argent, soit d'économie de temps ou de matière. L'Univers écon. et soc.,1960, p. 4408.
3. P. méton., souvent au plur. Ce qui est économisé.
a) [L'économie porte sur autre chose que l'argent] Ses économies [à la Grande-Bretagne] porteront en particulier sur le tabac, les films et les produits de consommation courante (Monde,19 janv. 1952, p. 2, col. 1):
3. J'étais amené à faire du côté de Verdun toutes les économies possibles et à demander au général Pétain d'obtenir plus de rendement des forces dont il disposait. Joffre, Mémoires,t. 2, 1931, p. 220.
Économie de bouts de chandelles. Économies minimes dont le résultat n'est pas proportionné au mal donné pour les réaliser (cf. Romains, Hommes bonne vol., 1932, p. 78).
b) Absol. [L'économie porte sur l'argent] Sommes d'argent économisées (cf. économiser2, absol.).Là, point d'économie, point d'épargne, point de petit capital accumulé qui puisse faire vivre un jour de plus (Proudhon, Propriété?1840, p. 273).Le père Vabre était un vieil avare qui mettait ses économies dans des bas de laine (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 202).
Expressions
Faire des économies. Synon. de économiser.
À l'économie (fam.). De manière économe, sans dépenser beaucoup d'argent. Pour se nourrir à l'économie en Amérique, on peut aller s'acheter un petit pain chaud avec une saucisse dedans (Céline, Voyage,1932, p. 254).
Par économie. Afin de réaliser une économie, des économies. C'était le curé de son village qui lui avait commencé le latin [à Charles Bovary], ses parents, par économie, ne l'ayant envoyé au collège que le plus tard possible (Flaub., MmeBovary,t. 1, 1857, p. 4).
4. Au fig. Comportement consistant à réduire quelque chose qui coûte (travail, effort, temps, etc.). Économie de temps (cf. J. de Maistre, Corresp., t. 2, 1806-07, p. 116). L'adaptation équivaut à une économie d'efforts qui, une fois réalisée, assure à chaque être à moins de frais, l'accomplissement paisible et régulier de ses fonctions (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 107).
Spéc., domaine des arts, des lettres, etc.Réduction du nombre des moyens d'expression volontairement limités à l'essentiel; sobriété du style :
4. La lecture de Father and Son d'Edmond Gosse est pour moi un plaisir exceptionnel, une sorte de redécouverte de tout un monde que j'avais entrevu dans Mark Rutherford (...) Que j'aime cette économie de mots, cette rigueur dans le choix de l'expression, ce souci perpétuel de dire vrai! Green, Journal,1949, p. 295.
B.− P. ext. Distribution des éléments d'un ensemble complexe. Ces femmes enchanteresses, plus charmantes encore par la science de la parure et l'économie du regard (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 382).
1. Domaine littér.Économie d'une pièce (cf. Sainte-Beuve, Portraits littér., t. 2, 1844-64, p. 125). Je n'entends pas à la façon de M. Hennique l'art et l'économie du style (France, Vie littér.,t. 3, 1891, p. 143):
5. Hier, un violent disciple de Balzac souffletait Vauvenargues (...) pour avoir dit que ce n'est pas assez d'avoir de grandes facultés, qu'il faut en avoir l'économie : et remarquez qu'économie ne veut dire là qu'ordonnance, distribution, bon emploi et non épargne. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 7, 1863-69, p. 123.
2. Autres domaines. Économie animale ou économie. Celle du corps humain. Les fonctions qui lui sont propres [au pharynx, dans l'économie animale...] (La Madelaine, Chant,1852, p. 6):
6. Quand pour une cause quelconque, la résistance de l'organisme vient à faiblir (...) ces agents pathogènes pullulent, envahissent l'économie. G.-H. Roger dsNouv. Traité Méd.,fasc. 1, 1926, p. 7.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le subst. masc. plur. éconocroques, arg. Synon. de économies. Quant à l'hypothèse d'un casseur convoitant les éconocroques à Gabriel, elle prêtait à sourire (Queneau, Zazie, 1959, p. 205). b) L'élément formateur économo-entrant dans la composition d'un adj. La politique du nivellement doit être atténuée pour des considérations relatives à la stabilité économo-financière (Univers écon. et soc., 1960, p. 4809).
Prononc. et Orth. Cf. économie1. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 yconomie « gestion intérieure d'une maison, d'une famille » (N. Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, livre 5, chap. 14, glose 20 : yconomie est gouvernement de hotel); 1546 economie (Estienne, Dictionarium latinogallicum multo locupletus, s.v. oeconomia), réputé ,,vieilli`` ds DG; 2. fin xve-xvies. (?) « ordre par lequel les choses sont administrées » (Petit traicté d'Alchymie, 832 ds Rose, éd. Méon, t. 4, p. 236); 1615 (H. de Montchrestien, Traicté de l'economie politique ds Cioranescu 16e, 16011); 3. 1665 [éd.] « épargne dans la dépense » (La Rochefoucault, Réflexions ou sentences, CLXVII ds Œuvres, éd. D. L. Gilbert, t. 1, p. 98). Empr. au lat. class.oeconomia (gr. ο ι ̓ κ ο ν ο μ ι ́ α) « organisation, disposition (dans une œuvre littéraire) »; le sens 1 directement empr. au grec.
STAT. − Économie1 et 2. Fréq. abs. littér. : 3 447. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4 410, b) 2 929; xxes. : a) 2 586, b) 7 772.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 221. − Heins (A.-M.). Geschichte des Wortes économie. Wissenschaftliche Zeitschrift der Karl-Marx-Univ. Leipzig. 1951/52, no3, pp. 11-12. − Vendryes (J). Parler par économie. In : [Mél. Bally (C.)]. Genève, 1959, pp. 49-62.

Wiktionnaire

Nom commun

économie \e.kɔ.nɔ.mi\ féminin

  1. Épargne dans la dépense.
    • D’après M. l’ingénieur Renaud, auteur du projet du canal du Havre à Tancarville, l’exécution de cet ouvrage permettrait de réduire de 2 francs par tonne le prix du fret de Paris au Havre, et cette simple économie suffirait pour assurer à ce dernier port la clientèle de tout le bassin de la Seine au détriment d’Anvers. — (L. Simonin, « Les grands ports de commerce de la France : Le Havre et le bassin de la Seine », dans Revue des Deux Mondes, 1878, tome 25, p. 856)
    • Il se fichait même de savoir pourquoi De Lavarice préconisait un désherbement à la main plutôt que l'application de produit herbicide. Il se fichait de savoir si c'était par souci de pollution ou d’économie. — (Ernest Bavarin, L'habitation de la nouvelle chance, L'Harmattan, 2001, p.264)
  2. (Au pluriel) Épargne mise en réserve.
    • Ses économies sombraient, son ventre poussait, mais il ne s'en préoccupait guère; il buvait à longueur de temps avec ceux qui voulaient bien le suivre. — (Michaël Perruchoud, Poil au temps, Éditions L'Âge d’Homme, 2002, p. 99)
  3. (Figuré) Réduction (de quelque chose assimilable à un effort, un cout) obtenue par une façon différente de procéder.
    • Ce nouveau logiciel permet une économie de temps substantielle.
    • Le formalisme mathématique est une économie de pensée. — (Jean-Pierre Kahane (dir.), L’enseignement des sciences mathématiques : rapport au ministre de l’Éducation nationale, 2002)
  4. L’ordre, la règle que l’on apporte dans la conduite d’un ménage, dans la dépense d’une maison, dans l’administration d’un bien.
    • Note : Se dit aussi quelquefois des usages domestiques en général.
    • On voit régner chez lui une économie admirable. - L’économie domestique. - Traité d’économie rurale.
  5. (Par extension) Ensemble cohérent des flux de biens, de services, de finances au sein d’un groupe humain.
    • […] ; mais aujourd'hui nous voyons des puissances considérables se coaliser pour essayer de réformer l’économie capitaliste dans le sens médiéval, au moyen de lois. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • L’anarchisme s’est surtout manifesté par des grèves dures, conduites dans les secteurs les plus sensibles de l’économie d’exportation : bananeraies de Colombie, compagnies pétrolières du Mexique, […]. — (Pierre Vayssière, Les révolutions d'Amérique latine, Éditions du Seuil, 1991, p.105)
    • Sans les camionneurs, l’économie brésilienne serait paralysée. Sur les routes en bon état de Rio, de Sâo Paulo ou de Belo Horizonte, les camions circulent par milliers, tous les jours ; […]. — (Marcos Vinícios Vilaça, Sociologie du camion: le camion et son chauffeur au Brésil, page 45, L'Harmattan, 2003)
    • Ce serait un comble que pour sortir de la crise financière, on oriente l'épargne vers les dettes souveraines. Je préfère qu'on stimule l’économie par la production. — (François Hollande, « Si je suis élu, je passerai un contrat avec l'industrie », dans L'Usine nouvelle, n°3246, 30 juin 2011, p.32)
    • Décembre 1891. […]. Et, dans cette France de la IIIe République, l’avenir de l’économie s'écrit en grande partie dans les Ardennes. Les start-up de l’époque se dénichent dans la sidérurgie ou la forge. — (Thibaut de Jeagher, L'Usine nouvelle a 120 ans, dans L'Usine nouvelle, n°3266, 15 décembre 2011, page 8)
    • Ainsi la culture badarienne, installée principalement en Moyenne-Égypte, pratiquait un mode de subsistance mixte, où l’économie de prédation jouait encore un rôle important. — (Sophie Desplancques, « Que sais-je ? » n° 24 : L'Égypte ancienne, 2016, chap. 2, §. 2)
  6. Discipline des sciences sociales qui étudie l'allocation des ressources rares à des fins alternatives.
    • Il y a par le monde certains charlatans soi-disant économistes, qui me donnent trop d’occupation. Ce n’est pas que je me rompe la tête à scruter les profondeurs de leur science occulte; je m’en tiens au titre qu’ils lui donnent : Économie, et je déclare, sans hésiter, qu’il y a là économie de sens commun. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
  7. (Par extension) Ensemble de doctrines de gestion des flux de biens, de services, de finances, que l'on applique à des groupes humains.
    • Les historiens de la philosophie me paraissent avoir été très hostiles à Xénophon parce qu'il est trop vieux Grec; Platon leur convient mieux parce qu'il est plus aristocrate, et par suite plus détaché de l’économie. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, note en bas de page 344)
    • Nous condamner au nom d'une économie qui a produit quatorze millions de chômeurs, fermé toutes les banques et réduit l'activité de l'industrie de l'acier à 9% de la normale, c'est tout de même une certaine audace. — (André Maurois, Chantiers américains, 1933)
    • La doctrine mercantiliste, sur les relations entre économie et politique des nations, a pour point de départ, pour principe la formule célèbre : « L'argent est le nerf de la guerre. » — (Raymond Aron, Paix et Guerre entre les nations, p.249, Calman-Lévy, 1962)
  8. (Figuré) Harmonie qui existe entre les différentes parties, les différentes qualités d’un corps organisé.
    • Cela trouble toute l’économie du corps humain. - L’économie animale. - L’économie végétale.
  9. (Figuré) Disposition des parties d’un dessin, d’un tableau ; distribution ou plan d’un ouvrage d’esprit et, en général, toute coordination de parties, quel que soit l’ensemble qu’elles contribuent à former.
    • L’économie d’un tableau, d’un discours, d’une pièce de théâtre. - Cela détruisait toute l’économie de son système. - C’est renverser toute l’économie d’un état. - L’économie du corps social.
    • On évitera, dans toute la mesure possible, la formule consistant à procéder à une analyse article par article dans une collection de fiches distinctes, ce qui ne permet pas d’appréhender l’économie générale du texte et ses enjeux principaux. — (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État, Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8 → lire en ligne)
    • Si l'impossibilité d'exécuter le contrat est seulement temporaire, et que son exécution peut reprendre à une date prévisible sans que l'économie du contrat initialement conclu en soit atteinte, le contrat peut alors être suspendu pour une durée déterminée par accord des parties, sans que cette durée puisse cependant excéder 6 mois. — (Office national des forêts, Clauses générales des ventes de bois en bloc et sur pied, en vigueur à compter du 1er juillet 2014 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCONOMIE. n. f.
Épargne dans la dépense. Avoir de l'économie. Vivre avec économie, avec une grande économie. Vivre d'économie. Une économie mal entendue. La plus stricte économie. Il n'y a pas de petites économies. Il s'emploie quelquefois au pluriel, et alors on l'applique surtout à la Chose même qui est épargnée, mise en réserve. Faire des économies. Le montant de ses petites économies. Fig., C'est une économie de bouts de chandelles. Voyez BOUT. Il se dit aussi, dans un sens plus large, de l'Ordre, de la règle que l'on apporte dans la conduite d'un ménage, dans la dépense d'une maison, dans l'administration d'un bien. On voit régner chez lui une économie admirable. L'économie domestique se dit aussi quelquefois des Usages domestiques en général. Cela est très souvent employé dans l'économie domestique. Économie rurale, Administration des propriétés rurales. Traité d'économie rurale. Économie politique, Science qui traite de la formation, de la distribution et de la consommation des richesses. Traité d'Économie politique. Économie sociale, Science qui traite des conditions de l'existence, du travail, des droits civils et politiques des différentes classes de la société. Il se dit figurément de l'Harmonie qui existe entre les différentes parties, les différentes qualités d'un corps organisé. Cela trouble toute l'économie du corps humain. L'économie animale. L'économie végétale. Il désigne encore figurément la Disposition des parties d'un dessin, d'un tableau, la distribution ou le plan d'un ouvrage d'esprit, et en général Toute coordination de parties, quel que soit l'ensemble qu'elles contribuent à former. L'économie d'un tableau, d'un discours, d'une pièce de théâtre. Cela détruisait toute l'économie de son système. C'est renverser toute l'économie d'un État. L'économie du corps social.

Littré (1872-1877)

ÉCONOMIE (é-ko-no-mie) s. f.
  • 1Bon ordre dans la conduite et l'administration de tout établissement qui s'alimente par la production et la consommation. L'économie est le jugement appliqué aux consommations, J. B. Say. Traité, 1841, p. 455. L'économie ne veut rien consommer en vain ; l'avarice ne veut rien consommer du tout, ID. ib.

    Économie domestique ou privée, administration d'un ménage privé, d'une maison. C'est une erreur dans l'économie domestique, ainsi que dans la civile, que…, Rousseau, Hél. IV, 10. L'économie privée nous enseigne à régler convenablement les consommations de la famille, J. B. Say, Traité, 1841, p. 453.

    Économie rurale, l'ensemble des règles et des moyens qui font obtenir de la terre la plus grande somme de produits, aux moindres frais, et pendant un temps indéterminé, ainsi que les principes qui doivent guider dans l'emploi de ces produits.

    Économie politique, science qui traite de la production, de la distribution et de la consommation des richesses. Traité d'économie politique. Il a quitté la théologie pour l'histoire, comme vous pour l'économie politique, Voltaire, Lett. Morellet, 14 juillet 1769. L'économie politique regarde les intérêts de quelque nation que ce soit, ou de la société en général, J. B. Say, Cours, 1840, t. II, p. 510. L'économie politique n'est pas autre chose que l'économie de la société, ID. ib. t. I, p. 1.

    L'économie politique paraît avoir désigné anciennement la politique théorique, ce qui a rapport à la constitution intérieure et extérieure des États, Traité d'économie politique, par A. DE MONT-CHRESTIEN, Rouen, 1615.

    Économie publique ou nationale, observations et règles qui concernent les intérêts d'une nation considérée en particulier.

    Économie sociale, l'ensemble des conditions morales et matérielles des sociétés. Se dit aussi pour économie politique.

    Économie industrielle, l'ensemble des moyens et des règles de la production industrielle. L'économie industrielle, qui n'est que l'application de l'économie politique aux choses qui tiennent à l'industrie, J. B. Say, Cours, 1840, t. I, p. 34.

    Économie charitable, étude des règles pratiques de la charité et de l'organisation des institutions de bienfaisance.

  • 2 Fig. Bon emploi d'une chose quelconque. Ce n'est pas assez d'avoir de grandes qualités ; il faut en avoir l'économie, La Rochefoucauld, Réflex. 159.
  • 3Épargne dans la dépense. On met dans les finances un vieux prodigue qui, en sa jeunesse, a fait cession de biens, mais qui parle admirablement de l'économie, Guez de Balzac, Arist. ou de la cour, Disc. 2. Je le trouve original sur l'économie, Sévigné, 317. Une grosse chère, une petite économie, Hamilton, Gramm. 2. Comme la perte au jeu allait à des sommes assez fortes, elle déplut à l'économie de M. Colbert, qui en parla au roi, même avec quelque soupçon, Fontenelle, Dangeau. J'appellerais volontiers l'économie la seconde providence du genre humain, Mirabeau, Collection, t. V, p. 410. Les biens qu'acquiert une utile industrie, Ou ceux que la vertu doit à l'économie, Chénier M. J. Gracques, II, 3. Mais vivre en tout d'économie, Moins prodiguer et mieux jouir… Mes amis, ce n'est pas vieillir, Béranger, Vieillesse.

    Économie de bouts de chandelle, voy. CHANDELLE.

    Construire, exécuter des travaux par économie, construire sans l'intervention d'un entrepreneur, en traitant directement avec les ouvriers et les fournisseurs.

    Le résultat de l'épargne, l'argent mis de côté. Faire des économies.

  • 4Arrangement réciproque et concourant des parties d'un ensemble, soit matériel, soit intellectuel. Il n'est pas juste que tout un corps souffre et que son économie soit troublée pour mettre quelqu'un de ses membres plus à son aise que les autres, Vauban, Dîme, p. 107. L'économie d'une pièce de théâtre, Racine, Déd. de Britann. Rien ne vous est caché de l'économie des corps, La Bruyère, XIV. Tout est disposé dans l'univers avec une économie digne de l'auteur de la nature, Massillon, Carême, Prosp. Ce qu'on admire dans Démosthène, c'est le plan, la suite, l'économie du discours, Rollin, Traité des Ét. liv. IV, ch. 1. Je ne connais d'erreurs capitales en physique que celles qui nous donnent une fausse économie de la nature, Voltaire, Mém. sur un ouv. de phys. La division de l'Église universelle en diverses sections ou diocèses est une économie d'ordre et de police ecclésiastique, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 342.

    L'économie présente, le monde tel qu'il est constitué. L'âne est placé dans l'économie présente bien au-dessus de l'araignée, et il conservera dans un autre état la prééminence qu'il a sur elle, Bonnet, Palingénés. 14e part. ch. 3.

    L'ancienne économie, s'est dit quelquefois pour l'ancienne loi, l'ancien testament. Il y avait eu sous l'ancienne économie des miracles ou des signes d'une très grande publicité, Bonnet, ib. 19e part. ch. 7.

  • 5Ensemble des parties qui constituent l'homme ou les animaux ; l'ensemble des lois qui régissent l'organisation des animaux et des végétaux. Le moindre vaisseau qui se rompt ou qui se bouche, interrompant le cours du sang et des humeurs, ruine l'économie de tout le corps, Nicole, Ess. de mor. 1er traité, ch. 4. L'étude profonde, que M. Duhamel avait faite de l'économie végétale, lui avait montré entre les plantes et les animaux une foule d'analogies frappantes, Condorcet, Duhamel.

HISTORIQUE

XIVe s. Yconomie est art de gouverner ung hostel et les appartenances pour acquerir richesses, Oresme, Eth. 11.

XVe s. Semences ne se manient mie, L'homme n'en sçait oeconomie, Traité d'alchim. 832.

XVIe s. Feraulez, qui sentoit poiser sur ses espaules l'importunité de l'oeconomie, ainsi qu'elle faict à moy, Montaigne, I, 317.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « économie »

(Date à préciser) Emprunté au latin oeconomia, lui-même du grec ancien οἰκονομία, oikonomía (« gestion de la maison »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. œconomia, du grec οἰϰονομία (voy. ÉCONOME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « économie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
économie ekɔ̃ɔmi

Évolution historique de l’usage du mot « économie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « économie »

  • L’un des charmes absolus de notre époque est d’avoir rendu l’économie romanesque, et le roman économique. De Arnaud Viviant / Le Nouvel Hebdo - 3 Mai 2002
  • Il n’y a pas de petites économies. De Proverbe français
  • Le temps de la réflexion est une économie de temps. De Publius Syrus
  • On fait de terribles économies au profit du néant. De Achille Chavée
  • L’économie est mère de la pauvreté. De Proverbe bulgare
  • Nous devons lutter pour la mise en tutelle de l'économie et pour sa soumission à certains critères que j'oserais appeler éthiques De Michel Houellebecq / Houellebecq économiste (2014)
  • La plus légère économie de mauvaise humeur a son prix. Henri Frédéric Amiel, Journal intime, 13 septembre 1866
  • L'erreur de Karl Marx est d'avoir cru que l'économie conditionnait la technique alors que c'est l'inverse. Marcel Mauss, Manuel d'ethnographie, Payot
  • Toute pensée qui se bornera aux combinaisons de l'économie politique sera infailliblement trompée dans les grandes affaires humaines. Edgar Quinet, La Révolution, I, 8
  • Économie, économie, Horatio ! William Shakespeare, Hamlet, I, 2, Hamlet
  • Le développement de l’économie réelle n’a rien à voir avec la science économique. Bien qu’on les enseigne comme s’il s’agissait de mathématiques, les théories économiques n’ont jamais eu la moindre utilité pratique. De Karl Popper
  • L’économie est très utile pour fournir un travail aux économistes.
  • Je me sers de mon argent pour faire des économies et je me sers de mes économies pour dépenser de l'argent. De Francis Blanche
  • Vents contraires pour les économies de la zone euro. Le PIB de l'Union monétaire devrait chuter de 8,7% en 2020 (contre -7,7% attendu début mai) avant de rebondir en 2021 (+6,1%, contre +7,4% prévu il y a deux mois), selon des estimations publiées mardi par la Commission européenne, qui se montre plus pessimiste que lors de ses dernières prévisions début mai. "L'impact économique du confinement est plus grave que ce que nous avions prévu au départ. Nous continuons à naviguer en eaux troubles et sommes confrontés à de nombreux risques, dont une nouvelle vague importante d'infections" au Covid-19, a expliqué le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, cité dans un communiqué. Capital.fr, France, Italie, Espagne… l’économie va accuser un plongeon pire que prévu en 2020, selon l’UE - Capital.fr
  • « Mimosa » : le nouveau plan d’économies qu’élabore EDF Le Monde.fr, Coronavirus : la crise sanitaire et économique aggrave les écarts de croissance entre pays européens
  • Résultat, la croissance du produit intérieur brut (PIB) au second trimestre chuterait d'environ 14% contre 15% lors de leur précédente simulation. Pour le troisième trimestre, les statisticiens de l'organisme bancaire anticipent un rebond du PIB de 14%.  À ce stade, il est encore difficile d'avoir une vue d'ensemble des répercussions de la pandémie sur l'économie tricolore. Les économistes sont confrontés à de nouvelles méthodes et beaucoup d'incertitudes demeurent sur le plan sanitaire et les... La Tribune, Malgré la reprise, l'économie française subit encore des pertes colossales
  • De nombreux secteurs d'activité dépendent de l'océan, ou en exploitent les richesses naturelles. D'où la difficulté à chiffrer la contribution des mers à l'économie… A l'avenir, les dégradations environnementales auront un impact. Les Echos, L'économie maritime dépend du bon état écologique des mers | Les Echos
  • Comment relancer Lourdes ? Avec la crise sanitaire, l’économie de la cité mariale a été durement impactée et la ville subit une crise sans précédent. Alors que Lourdes devrait être en plein milieu de sa saison qui permet à la centaine d’hôtels de la commune de bénéficier de plus de 2 millions de nuitées annuelles, la grande majorité de ces hôtels sont fermés. Les magasins religieux ont également pour les deux tiers les volets fermés et les rues, normalement bondées de pèlerins, sont désespérément vides. petitbleu.fr, Lourdes en quête d’un miracle pour son économie - petitbleu.fr
  • Joe Biden a l’intention, entre autres, de remonter le salaire minimum à 15 dollars l’heure, d’augmenter le taux d'imposition des sociétés à 28% et d’établir un taux d’imposition de 40% sur les gains en capitaux. Et sur l’épineuse question de la guerre commerciale, qui a provoqué de fortes turbulences sur l’économie et les marchés mondiaux, le candidat démocrate est d’accord avec Donald Trump sur “le fait que la Chine ne traite pas commercialement les États-Unis comme elle le devrait”, rapporte Mirabaud Securities. Même si l’adversaire du milliardaire républicain dit ne pas vouloir “utiliser les taxes pour mettre la pression sur d’autres pays”. Capital.fr, L’économie et la Bourse souffriraient d’une victoire de Joe Biden sur Donald Trump - Capital.fr
  • "Il y a bien à l'étude un plan d'économie qui s'appelle Mimosa", a déclaré un porte-parole du producteur d'électricité. LExpansion.com, Touché par la crise sanitaire, EDF prépare un vaste plan d'économie - L'Express L'Expansion
  • Plombée par la crise du coronavirus, l’économie mondiale doit composer avec de nombreuses incertitudes. D’abord, on ne sait pas si un vaccin ou un médicament seront trouvés dans les prochains mois, tout comme on ne sait pas bien quelle sera l’attitude des pouvoirs publics en cas de “vraie” nouvelle vague (reconfinement généralisé ou dispositif plus centré sur les seules populations fragiles). Ensuite, et en insistant sur toutes les limites d’un propos tenu par un non-médecin (je reprends toutefois cette remarque de bon sens à Francis Fukuyama), comment ne pas remarquer que cette maladie est plutôt contagieuse, mais assez peu mortelle ? Le constat ne dit-il pas quelque chose en matière de comportement de tout-un-chacun, avec le risque que la vigilance aille progressivement s’étiolant ? Capital.fr, Economie : à quoi ressemblera le monde post-coronavirus ? - Capital.fr
  • La Chambre de Commerce et d'Industrie de Corse a présenté ce lundi les résultats d'une enquête réalisée auprès de 1750 entreprises, censée permettre d'identifier des mesures "concrètes et réalistes" pour redémarrer l'économie insulaire. France 3 Corse ViaStella, La CCI de Corse présente son diagnostic de l'économie insulaire
  • Un levier supplémentaire pour relancer l’économie ? Entre le 1er juillet 2020 et jusqu’au 30 juin 2021, les donations inférieures ou égales à 100 000 euros seraient exonérées de droits de mutation à titre gratuit, à la condition que cette somme soit affectée à la création ou au développement d’une entreprise de moins de 50 salariés, dont la direction est assurée par le bénéficiaire de la donation. Cette mesure est le fruit du vote d’un amendement au projet de loi de finances rectificative 3. Reste à savoir si ce dernier projet de loi de finances rectificative sera promulgué en l’état, ou sera à nouveau modifié. Mieux Vivre Votre Argent, Economie: un amendement prévoit jusqu'à 100 000 euros exonérés d'impôt à un proche pour financer sa PME
  • Les assureurs ont en effet contribué deux fois à ce dispositif, en versant 200 millions d’euros mi-mars puis autant mi-avril sous la pression des pouvoirs publics. Ils revendiquent au total presque quatre milliards d’euros de soutien à l’économie: outre les 400 millions d’euros versés au fonds public d’aide, le secteur a annoncé 1,5 milliard d’euros d’investissement ainsi que de multiples mesures individuelles. SudOuest.fr, Economie : Covid-19, virus de la discorde parmi les assureurs français
  • C’est une sorte de plan Marshall… à l’échelon local. Patrick Weiten va dévoiler ce mardi matin, au Club de la presse, son très attendu plan d’urgence pour soutenir l’économie de proximité, malmenée par la crise sanitaire. Il sera voté dans l’après-midi par son assemblée et complété, en septembre, par un plan pluriannuel de relance. Autant dire que Patrick Weiten a bien l’intention de casser la tirelire dans les mois qui viennent. Car 42 M€ ont été budgétés pour ce seul plan d’urgence, dont 26 directement fléchés au soutien de l’économie. « C’est un enjeu majeur pour nos territoires, en particulier ruraux. Nous avons la responsabilité d’un million d’habitants. Ne rien faire, c’est prendre le risque de se retrouver à genoux dans six mois », a déclaré Patrick Weiten lors de son discours d’ouverture de session, ce lundi matin. , Politique | Le Département met 42 M€ pour soutenir l’économie locale
  • A ce titre, on a parlé la semaine dernière des « excellents » PMI  manufacturiers dans le monde et des bons chiffres de l’emploi américain. Les nouvelles économiques de ce week-end s’inscrivent dans cette dynamique de reprise économique puisque la Banque de France déclare que cette dernière se passe « un peu mieux que prévu » tandis que l’Allemagne voit la baisse de leur économie s’enrayer dès la fin des vacances d’été. Toutes ces informations peuvent d’ailleurs être synthétisées au sein d’un seul et unique indicateur, celui qu’on qualifie souvent comme le baromètre de l’activité mondiale : le cours du cuivre. , Reprise de l'économie versus accélération de l'épidémie
  • (AOF) - Début de semaine tonitruant à Wall Street qui a clôturé lundi en nette progression. Les investisseurs ont salué des statistiques très encourageantes en Chine et aux Etats-Unis, les deux principales locomotives de l'économie mondiale. L'indice ISM américain des services a bondi en juin pour repasser largement au-dessus du seuil des 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité. Dans ce cadre, les marchés continuent d'ignorer la résurgence de la pandémie aux Etats-Unis. Le Dow Jones a gagné 1,78% à 26 287,03 points. Le Nasdaq a progressé de 219% à 10 433,65 points. Capital.fr, Analyse AOF clôture Wall Street - Nette hausse, l'économie continue de rassurer - Capital.fr
  • transition vers une économie circulaire. Pour rappel, l' économie Boursorama, Candriam lance un fonds sur l' économie circulaire - Boursorama
  • Mi-juin, le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis ouvrait la saison touristique dans le pays après trois mois de mise à l’arrêt pour cause de pandémie. Avec un espoir : que l’image de bonne gestion du Covid-19 – qui n’a fait « que » 191 morts pour 10,8 millions d’habitants – rassure des touristes désireux de soleil et de mer et les amène en Grèce. Car pour l’économie, le secteur touristique est vital : il pèse pour… Alternatives Economiques, Le tourisme grec entraîne l’économie dans sa chute | Alternatives Economiques
  • "Il s'agit d'un choc exogène et non une crise d'origine économique ou financière. Et celui-ci s'est traduit par une paralysie de l'économie mondiale", commente Laurent Sahuquet. Autre caractéristique: "le confinement a affecté à la fois l'offre et la demande". Même si "la réponse des autorités a été beaucoup plus rapide et massive qu'en 2008", "la récession sera plus forte que celle des années 2008-2009", prévient le directeur régional de la Banque de France. www.larep.fr, Le mois d'avril a été "le plus noir pour l'économie française et régionale en temps de paix", mais il y a quand même des raisons d'espérer - Orléans (45000)
  • Comment des jeunes passionnés d'économie voient l'avenir ? 120 jeunes, étudiants ou actifs, ont été sélectionnés (sur 400 participants) dans le cadre d'un prix "La Parole aux 18-28", initié par le Cercle des économistes et organisé avec France Culture. Une façon d'entendre la nouvelle génération et de la faire participer aux débats des rencontres économiques d’Aix-en-Provence, qui s'ouvrent aujourd'hui, sur trois jours. Des rencontres rebaptisées Aix Seine puisqu'elles se tiennent exceptionnellement, en raison de la Covid-19, à la Maison de la radio.  France Culture, Comment des jeunes passionnés d'économie pensent agir face aux dérèglements du monde pour s’en sortir
  • Dès le XVIIIe siècle, on trouve des femmes banquières en Europe, généralement des veuves de dirigeants de grandes maisons de commerce faisant travailler l’argent accumulé. Plus tard, elles joueront un rôle clé dans le financement de la révolution industrielle ou le développement de l’économie américaine. Une femme en particulier a laissé une trace importante aux Etats-Unis. Alternatives Economiques, Ces femmes qui ont transformé l’économie | Alternatives Economiques
  • La mission qui attend son futur président s'annonce cruciale au moment où les Européens tentent de s'entendre sur un plan de relance massif de l'économie de l'UE, mise à l'arrêt par la pandémie de coronavirus. La Tribune, Quatre choses à savoir sur l'élection du nouveau président de l'Eurogroupe
  • Cette reprise est notamment marquée en France, où l'Insee a revu à la baisse la chute du PIB du deuxième trimestre, passant de 20% à 17%. Cette tendance s'observe aussi en Allemagne ou au Royaume-Uni. Toutefois, la reprise de l'économie est à envisager au conditionnel selon certains économistes, aux vues des incertitudes sur la possibilité ou non d'un retour du virus. Doit-on conclure que la crise sera moins importante que prévu ? Peut-on parler de reprise économique ? Ou la prudence doit-elle être de mise ? France Culture, Économie : une reprise au conditionnel
  • Il n'est pas possible d'évoquer l'économie française sans parler du secteur artisanal. Cette filière en est en réalité le poumon. Les chiffres suffisent à eux seuls pour persuader les plus septiques. À titre illustratif, la France compte environ 1.300.000 entreprises artisanales. Elles sont réparties dans 4 sous-filières que sont les services, l'alimentation, la fabrication de biens et le bâtiment. Le secteur emploie plus de 3 millions de salariés pour un chiffre d'affaires annuel de 300 milliards d'euros. Ce chiffre représente environ 20 % du PIB national. Chaque année, l'artisanat français absorbe plus de 100.000 chômeurs. Aucun plan de relance économique ne peut donc être efficace sans la prise en compte de la filière artisanale. La Tribune, Quel rôle joue l'artisanat dans la relance de l'économie française ?
  • En 2019, l'app économie a produit un revenu de 187,2 milliards d'euros dans l'Union européenne (EU) et soutenu 1,7 millions d'emplois tous secteurs confondus. L'app-économie a ajouté 0,4 pourcent en valeur au PIB (produit intérieur brut) européen en 2019. Ces chiffres ne sont qu'une partie des résultats issus de l'étude, "L'app-économie dans l'Union européenne : un examen du marché des applications mobiles et ses contributions à l'économie européenne" commandée par l'ACT | The App Association, et préparée par Deloitte Finance. AFJV, L'app économie a généré 187,2 milliards d'euros dans l'UE en 2019
  • La priorité ira bien sûr aux projets ancrés dans l'économie locale et s'inscrivant dans le respect de l'environnement. À l'origine de cet appel à projets se dresse un constat dressé par le Mouvement national associatif et la Chambre régionale de l’Économie sociale et solidaire de la Région Sud Provence-Alpes-Côte-d’Azur : seulement 20% des associations ont pu maintenir leur activité pendant la crise. Le Grand Avignon et la ville d'Avignon ont donc décidé de doter "Circuit-court" de 92 000 € (dont 60 000 € financés par le Grand Avignon et 32 000 € financés par la ville d’Avignon). , GRAND AVIGNON 92 000 € d’aide pour favoriser l’économie circulaire, sociale et solidaire – Objectif Gard
  • Cette proposition est calquée sur les modèles de pays l’ayant déjà expérimentée, à l’instar de la Chine et de la ville de Wuhan, en Avril dernier. Le Chancelier R.Sunak annoncera le plan de relance de l’économie ce mercredi. , Des bons d’achat de 500 livres sterling pour relancer l’économie ? | lepetitjournal.com
  • "Je suis certain que la baisse de notre économie peut être enrayée dès la fin des vacances d'été et qu'à partir d'octobre, la reprise s'amorcera en Allemagne", rapporte le journal allemand. usinenouvelle.com/, Allemagne: Le ministre de l'économie prévoit la reprise dès octobre - Infos Reuters
  • Selon la Commission, l'inflation en Belgique sera de 0,3% cette année. Les prix devraient augmenter de 1,4 % en 2021. Malgré les mesures fiscales mises en place par les différents gouvernements pour soutenir l'économie, la consommation et les investissements ont diminué en raison du confinement et des restrictions qui y étaient liées. Les perturbations de la chaîne d'approvisionnement et une chute historique de la confiance devraient ainsi avoir un impact important sur la demande intérieure cette année. Celle-ci a d'ailleurs chuté de 4,4 % au premier trimestre et devrait encore baisser entre début avril et fin juin. L'activité économique devrait commencer à rebondir au troisième trimestre, car les indicateurs indiquent une accélération de la reprise du chiffre d'affaires des entreprises en juin avec la levée de la plupart des mesures restrictives.  , Contraction de l'économie belge de 8,8% en 2020, avant un rebond à 6,5% en 2021 - La Libre
  • Si l’intention est louable (sauver l’économie et les emplois qui vont avec : personne n’est contre) cela n’empêche pas de se poser quelques questions. Et en premier lieu d’où vient tout cet argent et surtout comment le financer. Cette question, finalement assez basique, fondamentalement saine même, a été totalement occultée du débat public, loi “martiale” “spécial Covid” oblige. Essayons tout de même de poser les termes du sujet. Capital.fr, La France devient-elle une économie “Canadair” ? - Capital.fr
  • Emmanuel Macron et son Premier ministre Jean Castex, en quête d’une équipe pour relancer l’économie comme le quinquennat, ont élaboré lundi un gouvernement renouvelé pour un tiers, avec notamment deux surprises -Roselyne Bachelot à la Culture et l’avocat médiatique Eric Dupond-Moretti à la Justice- et un rôle-clé à l’Intérieur pour le transfuge de LR Gérald Darmanin. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Gouvernement Castex : deux surprises pour relancer l’économie… et la fin du quinquennat Macron - La République des Pyrénées.fr
  • Pour la reprise, le levier le plus important est le marché de la rénovation et les obligations liées aux certificats d'économies d’énergie. lemoniteur.fr, "L'économie circulaire va s'imposer", Rafael Rodriguez, DG de Rockwool France
  • Pourquoi Jean Castex se concentre sur la relance de l’économie RFI, Pourquoi les bourses chinoises s’emballent - Aujourd'hui l'économie
  • « La plupart des grandes économies (États-Unis, Chine, Japon) sont situées sous une température annuelle moyenne de près de 15 °C (pondérée selon la population). Ces pays n’ont donc pas été encore réellement touchés par le réchauffement à ce jour. Puisqu’ils se situent à la frontière, l’effet sur leur activité économique sera initialement modeste, ce qui peut expliquer l’absence de sentiment d’urgence dans ces pays. Cela vient ajouter aux difficultés d’adopter une action internationale commune lorsque les incitations ne sont pas alignées », écrit Oxford. Le Devoir, Le réchauffement climatique menace l’économie mondiale | Le Devoir
  • Réforme des retraites, économie, santé : alors qu'un remaniement gouvernemental est attendu dans les prochains jours, Emmanuel Macron a accordé ce jeudi une interview à la presse quotidienne régionale. Dans cet entretien qui paraîtra vendredi, le président de la République fait le point sur ce qui va rythmer sa politique dans les semaines et mois à venir.  France Bleu, Réforme des retraites, économie, santé : Emmanuel Macron dévoile ses priorités
  • Laurent Lutse, le président UMIH et Thierry Fontaine, président UMIH nuit, ont été reçus mardi 30 juin par Laurent Pietraszewski, secrétaire d’État chargé de la protection de la santé des salariés contre l’épidémie de Covid-19, puis mercredi 1er juillet par les ministres et les services des ministères de l’économie, de la santé, du tourisme et de la culture. "Les ministres et les services de l’État méconnaissent les professions du monde de la nuit." midilibre.fr, Boîtes de nuit, clubs libertins : toute une économie à l’arrêt dans le Biterrois - midilibre.fr
  • Cédric Tille est professeur d'économie à l'Institut des IHEID de Genève depuis 2007. Il a auparavant travaillé pendant neuf ans comme économiste chercheur à la Federal Reserve Bank of New York. Il est spécialiste des questions macroéconomiques, en particulier des politiques monétaires et budgétaires et des dimensions internationales comme les flux financiers. L’économie déchiffrée, Plus de vacances pour une retraite différée ? – L’économie déchiffrée
  • (Boursier.com) — L'économie française repart au moins aussi vite qu'espéré il y a un mois et peut-être même un peu plus vite, a déclaré dimanche sur LCI le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, après le choc provoqué par la pandémie de coronavirus... Boursier.com, L'économie se reprend plus vite que prévu, selon la Banque de France
  • L'économie chinoise retrouvera une croissance positive au deuxième trimestre de l'année, étant donné de nouveaux signes de rétablissement post-épidémique, selon des experts. , L'économie chinoise devrait croître au deuxième trimestre
  • Durant les longs mois de confinement, la consommation des ménages a été artificiellement à la peine, ce qui s'est traduit par un surcroît forcé d'épargne. Si cette manne devait être dépensée, elle pourrait réduire de moitié les pertes de l'économie française liées à la crise, estime l'OFCE dans une étude publiée vendredi. "La grande différence par rapport à la crise de 2008, c'est que les ménages ont accumulé pendant le confinement beaucoup d'épargne, avec une diminution plus forte de leur consommation que de leurs revenus", a expliqué le directeur de l'OFCE Xavier Timbeau, lors de la présentation d'une évaluation de l'impact économique du coronavirus. Capital.fr, L’épargne forcée du confinement pourrait doper notre économie, juge l’OFCE - Capital.fr
  • Coronavirus, une conversation mondiale | L'écrivain et économiste sénégalais nous invite à en finir avec l'économie du "présentisme et de la démesure" qui a montré toutes ses limites durant la crise. La véritable croissance ne devrait pas faire décroître le vivant. France Culture, Felwine Sarr : "Pour une économie du vivant"
  • Alerter sur une rentrée catastrophe, c’est peut-être finalement améliorer le moral des Français dans quelques mois si septembre-octobre s’avèrent moins graves économiquement que prévu. Il est tout à fait possible qu’Emmanuel Macron fasse consciemment le choix de baisser le moral des Français, et donc la consommation, pendant l’été pour s’assurer un meilleur moral des ménages et de l’économie en septembre. Par exemple aux Etats-Unis, les chiffres du chômage sont très mauvais, mais ils furent moins mauvais que ce que les experts avaient prévu, du coup à l’annonce de ces chiffres qui auraient été perçus comme catastrophiques dans n’importe quel autre contexte, la bourse américaine s’est emballée et a fait un bond. Fixer un curseur de moral très bas, c’est se réserver le droit à la bonne surprise. , « Emmanuel Macron a pu faire le pari de "sacrifier" la consommation d’été pour une rentrée réussie »
  • L'économie américaine s'est relevée plus vite que prévu… Pour mieux rechuter ? Les chiffres du chômage au mois de juin ont encore surpris tous les économistes. Ce sont 4,8 millions d'emplois qui ont été créés sur le mois, un record absolu, après le précédent record du mois de mai (2,7 millions, ce chiffre a même été revu à la hausse ce jeudi). Le consensus misait sur 3 millions d'emplois créés en juin. Les Echos, Etats-Unis : le chômage diminue mais l'économie reste sous la menace du Covid | Les Echos
  • Alors que l'économie française donne des signes de stabilisation avec le déconfinement, les indicateurs économiques en temps réel (dits "à haute fréquence"), qui complètent les statistiques officielles, montrent à quel point l'économie française reste éprouvée. Surtout par rapport à un pays comme l'Allemagne. Emploi, tourisme, consommation, impayés... Les indicateurs calculés par des sociétés parviennent à jauger l'état actuel de notre économie. Tour d'horizon. Capital.fr, Notre économie est très durement touchée par la crise selon ces indicateurs en temps réel - Capital.fr
  • M. Hitti a expliqué à M. Di Maio les tenants et les aboutissants de la crise économique et ses conséquences sociales et financières sur le Liban. Sur ce plan, MM. Hitti et Di Maio se sont accordés sur « la nécessité de préserver la stabilité du Liban en encourageant les petites et les moyennes entreprises, ainsi que les start-up », et de « mettre en œuvre des projets communs pour soutenir l’économie libanaise ». L'Orient-Le Jour, Hitti et son homologue italien discutent économie et Finul - L'Orient-Le Jour
  • Le CNRS a une longue tradition de collaboration de recherche avec les entreprises privées. Pour Antoine Petit, elle doit s'intensifier dans les mois à venir pour permettre à notre économie de relever les défis à la fois environnementaux, sanitaires et industriels. Les Echos, Opinion | Le CNRS, un atout pour bâtir une économie souveraine | Les Echos
  • "La première priorité est de reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire". C’est l’ambition affichée par le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée dimanche soir. Reconstruire l’économie : facile à dire, moins facile à faire  Franceinfo, Le brief éco. Economie : quelques signaux positifs
  • Cet organisme prévoit une chute de l'économie de la région de 5,3% cette année, à cause des fermetures des commerces, de l’effondrement du tourisme et de la baisse des exportations vers la Chine. Cette crise liée à la pandémie souligne la nécessité d'avancer vers un nouveau modèle de développement, selon la CEPALC. Pour cela, il va falloir mettre en place "des politiques qui permettront de répondre à l'urgence et mettre en place une stratégie qui permette de dépasser les faiblesses structurelles de nos économies et nos sociétés", a déclaré Alicia Barcena, secrétaire exécutive de la CEPALC. Capital.fr, Coronavirus : un désastre pour l’emploi et l’économie, au Brésil et au Mexique - Capital.fr

Traductions du mot « économie »

Langue Traduction
Anglais economy
Espagnol economía
Italien economia
Allemand wirtschaft
Chinois 经济
Arabe الاقتصاد
Portugais economia
Russe экономика
Japonais 経済
Basque ekonomia
Corse ecunumia
Source : Google Translate API

Synonymes de « économie »

Source : synonymes de économie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « économie »

Économie

Retour au sommaire ➦

Partager