La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « débauche »

Débauche

Variantes Singulier Pluriel
Féminin débauche débauches

Définitions de « débauche »

Wiktionnaire

Nom commun - français

débauche \de.boʃ\ féminin

  1. (Familier) Action de se livrer un peu plus que de coutume aux plaisirs de la table.
    • Nous avons fait hier une petite débauche.
  2. Dérèglement des mœurs.
    • Il avait mené une vie bruyante de débauches, pleine de duels, de paris, de femmes enlevées. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Quel scandale ne ferait pas, en effet, cette créature perdue de débauche quand elle saurait qu’elle n’avait plus rien à espérer de lui ! — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • On dit que ces professionnelles ont des charmes secrets, […]; qu’un homme vicieux trouve en elles des partenaires expertes, aux impudeurs extraordinaires, aux habiles jeux de la débauche et de la lubricité. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
  3. (Figuré) Excès.
    • Scènes du quotidien, débauche de couleurs, poésie et fantaisie sont les maîtres mots de sa peinture. — (Le Petit Futé République Dominicaine 2008)
    • Cette femme volontaire a converti la maison aux vertus du XXIe siècle, dans une débauche de luxe décomplexé, joyeux et mondialisé auquel le Paris haussmannien n’était pas habitué. — (Pascale Caussat, Fauchon, le luxe à la bouche, in "Stratégies" n°1515, de octobre 2008)
    • « Johnny se donne à Bercy » pendant trois semaines, à guichets fermés. Dans ce lieu gigantesque où l’on s’attend à une débauche de lumières et d’effets, le spectacle surprend par sa sobriété, […]. — (Frédéric Quinonero, Johnny live : 50 ans de scènes, éd. L’Archipel, 2012)
  4. (Régionalisme) Fin quotidienne du travail.
    • Chez le boulanger où je travaille il n'y a ni heure d'embauche ni heure de débauche. J'arrive le mardi matin et repars le dimanche midi. — (Maria Arondo, Max Chaleil, Moi la bonne, Éd Stock 1975)
    • [...] de même le travail ne devra cesser qu'à l'heure de débauche. — (Journal officiel de la République française, page 8035, 1938)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « débauche »

Déverbal sans suffixe de débaucher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DÉBAUCHER ; Berry, débau, interruption de travail.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Saintonge, bauche, une tâche : Un tel a commencé une bauche de tant de mètres, de sorte que débaucher est bien faire cesser une bauche, une tâche, un travail, et embaucher, commencer une tâche.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « débauche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
débauche deboʃ

Évolution historique de l’usage du mot « débauche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « débauche »

  • La mère de la débauche n’est pas la joie mais l’absence de joie. De Friedrich Nietzsche , 
  • La débauche commence où commence à se dissocier de l'amour le plaisir. De André Gide , 
  • Appeler la guerre le ferment du courage et de la vertu est appeler la débauche le ferment de l’amour. De George Santayana , 
  • Mieux vaut cacher sa déraison, mais c'est difficile dans la débauche et l'ivresse. De Héraclite d'Ephèse , 
  • Il en va de la lecture comme de toute débauche : fuite en avant, enfoncement sans fin. De Claude-Louis Combet , 
  • La débauche est une illusion de ceux qui n'en ont plus. De Etienne Rey / De l'Amour de Stendhal , 
  • Toute débauche parfaite a besoin d'un parfait loisir. Charles Baudelaire, Les Paradis artificiels
  • La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé une débauche. Gustave Flaubert, Correspondance, à Mme X, 1852
  • Il entre, dans toute espèce de débauche, beaucoup de froideur d'âme. Elle est un abus réfléchi et volontaire du plaisir. Joseph Joubert, Carnets
  • La santé ne s'accorde pas avec la débauche. De Proverbe oriental , 
  • La pire débauche est celle des femmes froides. Les apathiques sont des louves. De Edmond et Jules de Goncourt , 
  • L’avantage de l’amour sur la débauche, c’est la multitude des plaisirs. De Montesquieu / Cahiers , 
  • Au cours d’une conférence de presse, l’ancien commissaire de Gouvernement a qualifié de tous les mots le nouveau Code pénal publié par le pouvoir en place. »Le nouveau code pénal est libéral » a-t-il martelé, précisant que le pouvoir a publié un code pénal de débauche et s’est dit regretter que les travaux réalisés par la commission ne sont pas prises en considération et que ce nouveau document est contraire aux valeurs de la société haïtienne. Rezo Nòdwès, « Le nouveau code pénal, est un code de la débauche et libéral », dénonce Jean Renel Sénatus | Rezo Nòdwès
  • Le mis en cause, actuellement en détention provisoire à la prison de Sefrou, risque de voir sa peine aggravée pour les délits d’ivresse publique, participation à l’adultère, et violation de l’état d’urgence sanitaire. Les 4 autres individus sont poursuivis pour incitation à la débauche et proxénétisme. Bladi.net, Maroc : un grand complexe touristique transformé en lieu de débauche
  • La mère de la débauche n’est pas la joie mais l’absence de joie. De Friedrich Nietzsche , 
  • La débauche commence où commence à se dissocier de l'amour le plaisir. De André Gide , 
  • Appeler la guerre le ferment du courage et de la vertu est appeler la débauche le ferment de l’amour. De George Santayana , 
  • Mieux vaut cacher sa déraison, mais c'est difficile dans la débauche et l'ivresse. De Héraclite d'Ephèse , 
  • Il en va de la lecture comme de toute débauche : fuite en avant, enfoncement sans fin. De Claude-Louis Combet , 

Traductions du mot « débauche »

Langue Traduction
Anglais debauchery
Espagnol libertinaje
Italien dissolutezza
Allemand ausschweifung
Chinois 放荡
Arabe الفجور
Portugais devassidão
Russe разврат
Japonais 道楽
Basque debauchery
Corse debauchery
Source : Google Translate API

Synonymes de « débauche »

Source : synonymes de débauche sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « débauche »

Débauche

Retour au sommaire ➦

Partager